2004 : le jour où Le Point s'est fait avoir par les faux listings Clearstream
souvenirs souvenirs

2004 : le jour où Le Point s'est fait avoir par les faux listings Clearstream

Pour se défendre, Giesbert réécrit aujourd'hui son journal

Réservé à nos abonné.e.s
L'affaire Clearstream, dont le procès s'est ouvert aujourd'hui, est judiciaire, politique, mais aussi médiatique.

Premier à "sortir" l'affaire des fameux listings, qui se sont ensuite révélés faux, l'hebdomadaire Le Point, publiait le 8 juillet 2004 un article intitulé "L'affaire d'Etat qui fait trembler toute la classe politique". Aujourd'hui, son directeur, Franz-Olivier Giesbert, est obligé de justifier la décision de son journal. Et il n'est pas très convaincant.

La scène se déroule jeudi 17 septembre. Dans l'émission "A vous de juger", Arlette Chabot a invité Franz-Olivier Giesbert, le directeur du Point, pour évoquer l'affaire Clearstream. En juillet 2004, son hebdomadaire avait été le premier à publier les listings de d&ea...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.