Proxy #2 : inutiles et moutonniers, que faire des éditos politiques ?
En direct
  • Presentation
    Loris Guémart
Réservé à nos abonné.e.s

Cette semaine, on a parlé du léger dépit du journaliste de Mediapart Antton Rouget sur notre plateau face aux faiblesses médiatiques vis-à-vis de la corruption politique, de ce que signifie "selon l'Élysée" ou "un proche du chef de l'État souffle que" à l'occasion du départ du spin doctor de Macron Clément Léonarduzzi, des reproches faits à la journaliste de CNN Christiane Amanpour qui a interviewés des responsables talibans à 26 ans d'écart, des félicitations de Jeff Bezos envers un journaliste de BusinessWeek, du journaliste Mourad Guichard et de la manière dont on peut réaliser (ou pas) un reportage de presse écrite quand on est un journaliste radio chez France Bleu Orléans, du peu d'intérêt des médias français pour raconter à leurs lecteurs que la relecture des citations est "une tradition bien française" si on en croit le boss de Cannes Thierry Frémaux, de l'effet dévastateur de ces sociétés qui vendent de la pub cachée aux petits patrons en leur faisant croire que les rédactions font payer leurs interviews, d'articles du Monde portant sur le commerce à Blois et sur la répression dans le Xinjiang, et on se demande enfin à quoi servent les éditos politiques. Bon visionnage, et rendez-vous mardi prochain à partir de 16 h 30 sur notre chaîne Twitch !

ERRATUM

Contrairement à ce qui a été dit dans l'émission, la journaliste de CNN Christiane Amanpour n'est pas de nationalité américaine mais britannico-iranienne.

AUX SOURCES DE L'ÉMISSION

- Notre émission sur la corruption des élus, et l'enquête de Mediapart sur Coralie Dubost.
- Les articles du Monde et du Figaro sur Clément Léonarduzzi, notre article à propos d'un "off" contrarié de Macron sur Philippe, l'enquête de Mediapart concernant Damien Abad.
- Les reproches d'une journaliste envers Christiane Amanpour.
- Jeff Bezos se souvient d'un article de 2006 à propos d'AWS, et félicite son auteur d'en avoir fait le suivi dix ans après.
- Le journaliste Mourad Guichard dans le Club Indé en 2021, sa protestation à l'égard de France Bleu et son papier sous pseudo dans l'Humanité, l'article de France Bleu sur la nouvelle station de tram Michel Ricoud, celui sur l'opération menée par le PCF local à cette même station en 2021.
- Notre article à propos de la censure dont Deadline a accusé Thierry Frémaux.
- La journaliste Markjolaine Koch raconte son dégoût quand sa sœur a été démarchée par l'agence de vraies-fausses interviews Openmedias prétendant que CNews était intéressé par une interview. Notre enquête en 2021 sur ces agences de publicité native à destination des PME, un exemple au Figaro, et l'enquête menée spécifiquement sur la chaîne B Smart.
- Le Monde se penche sur la situation d'une zone commerciale de Blois où les arbres ont été coupés pour mieux voir les enseignes depuis la route. Le Monde toujours, mais cette fois-ci à propos d'une enquête journalistique internationale de 16 médias sur la répression au Xinjiang chinois.
- "À quoi servent les éditos politiques ?", se demande la Columbia journalism review (CJR).

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Dôme de chaleur : les photos du déni

Iconographie vacancière pour la nouvelle catastrophe climatique

Crise à l'EDJ de Nice : "Nice-Matin" fait l'autruche

Des formateurs à l'école de journalisme de Nice soupçonnés de "comportements inappropriés"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.