Proxy #11 : les fondations et associations des médias, garantes d'indépendance ?
En direct
  • Presentation
    Loris Guémart
Réservé à nos abonné.e.s

Cette semaine, on revient sur notre première émission "carte blanche" d'été, à propos des récits médiatiques autour du procès de Johnny Depp à Amber Heard (2:40). On se penche sur la colère des journalistes d'un hebdomadaire local de Gironde interdit d'accès lors de la visite d'Emmanuel Macron (13:34). On analyse l'éternelle redécouverte admirative des médias pour l'injection d'eau dans le moteur afin de diminuer les consommations d'essence (54:10). On examine les critiques d'un défenseur des droits civiques états-unien envers les sources du New York Times lorsqu'il couvre l'action de la police (1:46:10). On explore les difficultés des Échos à préciser les conflits d'intérêts des intervenants de son Cercle dédié aux tribunes (2:00:42). On s'interroge à propos de "Lucia Simon", qui signe de nombreuses publicités cachées dans les magazine du groupe Prisma (2:11:55). On se penche sur deux "guerres de commerçants" couvertes respectivement par le Monde et par l'Éveil de Pont-Audemer (2:33:27). Enfin, on débat de l'indépendance des médias chapeautés par des fondations ou des associations (2:50:48). Bon visionnage, et cette émission prenant quelques vacances, rendez-vous mardi 6 septembre à partir de 16 h 30 sur notre chaîne Twitch !

Aux sources de l'émission

 - Notre émission sur les récits médiatiques autour du procès de Johnny Depp à Amber Heard.
- Les tweets puis l'article de la rédaction du Républicain, interdite de "pool" lors de la venue d'Emmanuel Macron en Gironde. Les dessous d'une visite présidentielle "très encadrée" par le médiateur de la Montagne, notre article sur la frustration des photographes lors d'une visite présidentielle à Marseille, et un portrait de Charline Vanhoenacker dans la Revue des médias de l'Ina, qui raconte notamment un pool présidentiel.
- Le reportage du journal télévisé de TF1 en 2005 sur l'injection d'eau dans le moteur. Les articles sur Laurent Baltazar : en 2015 dans le Télégramme et le Figaro, en 2016 dans le Télégramme,  en 2017 dans Ouest-France, en 2018 dans le Télégramme et Côté Quimper, en 2019 au journal télévisé de M6, en 2020 dans une vraie-fausse interview mais vraie publicité cachée du Figaro. Enfin, en 2022 sur Tébéo, chez Ouest-France, France 3 Bretagne, la Nouvelle République, le magazine Capital via 6médias, et dans 20 Minutes (archive de l'article tel que publié initialement). Décryptage de Franceinfo en 2018, ainsi que trois études expérimentales semblant refléter l'état de la science au sujet des effets de l'injection d'eau dans le moteur. Article du Monde sur le lancement carburant Aquazole, et un rapport de l'Ademe à son propos.
- Le thread d'Alec Karatsanis sur les sources du New York Times, sa newsletter sur le sujet ainsi qu'une autre à propos des experts sollicités par le quotidien, et un portrait de Karatsanis.
- La tribune de Perrine Pelletier dans les Échos sur l'accord entre Google et les éditeurs de presse à propos des droits voisins, un billet LinkedIn de l'avocate à propos de son rôle de conseil auprès de l'Alliance de la presse d'information générale (Apig).
- Des publicités cachées basées sur des liens affiliées, toute signées par "Lucia Simon" dans Neon, Géo et Télé-Loisirs (magazines du groupe Prisma), ainsi qu'une recherche Google Actu renvoyant des centaines de ces publicités.
- Les articles de l'Éveil de Pont-Audemer et du Monde sur des "guerres de commerçants".
- Notre article sur le transfert de Libération à un "fonds non lucratif", celui de Mediapart sur le sujet. Notre article sur la sanctuarisation de Mediapart, et celui du Monde sur son modèle, le Guardian.

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Triple meurtre à Angers : l'AFP à l'origine d'une fausse info

Non, le suspect n'a pas tué car il était "importuné par la musique" qu'écoutaient ses victimes

TF1

Pour contrôler sa com', TF1 menace des journalistes

... et souffle des "scoops" au "Parisien"

Derrière le succès d'Avisa, la complaisance des "Échos" (et d'autres)

Ces grands médias qui ne font pas le ménage dans leurs tribunes

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.