Mediapart réinvente son financement
article

Mediapart réinvente son financement

.... en copiant le Guardian

Réservé à nos abonné.e.s
Le journal en ligne est aujourd'hui possédé par ses cofondateurs, la Société des amis de Mediapart, la Société des journalistes de Mediapart et deux actionnaires extérieurs. Pour assurer une indépendance financière durable, Mediapart refonde sa structure, en s'inspirant du Guardian britannique. Quatre questions-réponses pour tout comprendre.

"L’acte le plus important dans l’histoire du journal depuis sa création." C'est ainsi que Fabrice Arfi, journaliste historique du journal et responsable des enquêtes, qualifie le changement de business model de Mediapart. Jusqu'à présent, le journal en ligne était possédé à 42,08% par ses cofondateurs (François Bonnet, Laurent Mauduit, Edwy Plenel, Marie-Hélène Smiejan), à 1,46% par la Société des salariés, à 16,79% par la Société des Amis (regroupant des petits actionnaires, le plus connu étant... Xavier Niel), à 1,54% par François Vitrani et Laurent Chemla, à 31,81% pour Doxa et 6,32% pour Ecofinance. Une structure qui a jusqu'à présent permis à Mediapart de garantir son indépendance, mais qui ne le permet pas ad vitam...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.