"La révolution du journalisme par la technique, au XIXe siècle déjà..."

Arrêt sur images

Florence Le Cam, la chercheuse qui s'intéressait aux e-mails, aux téléphones et aux mariages des journalistes

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Il n'y a pas qu'en France, où l'on scrute le journalisme et ses évolutions à la loupe. L'invitée de la troisième émission de notre série d'été est bien placée pour le savoir : après une thèse sur les web-journalistes au Québec et quelques crochets par Rennes et Lannion, Florence Le Cam a atterri outre-Quiévrain, où elle enseigne au sein du Département des Sciences de l’information et de la communication de l'Université libre de Bruxelles (ULB). C'est donc dans la capitale belge que nous sommes allés la rencontrer, pour parler du travail des journalistes en ligne, sous tous les angles – de la décoration de leurs bureaux à leurs horaires de travail.

 

 

 

Pour un aperçu de l'entretien, c'est par ici picto

 

L'émission est présentée et préparée par Justine Brabant, produite par Daniel Schneidermann,

et réalisée par François Rose.

L'émission dure 1 heure et 38 minutes. Elle a été enregistrée le 27 juin 2013.


Ne lui dites pas qu'elle fait de la sociologie. Dans le (redouté) exercice de cartographie de fin d'interview, Florence Le Cam nous décrit les petits milieux qui peuplent le grand monde de la recherche sur le journalisme : sciences de l'information et de la communication, analyse de discours, histoire, sociologie … avant de prudemment se situer du...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Fillon fait "toussoter" les Canadiens

Mais aucune image sur les chaînes françaises

Plantu : et maintenant, les jeux vidéo ?

Islam, syndicalistes, Mélenchon : le dessinateur du Monde collectionne les "bad buzz"

Mise en scène (belge) ratée : le World Press Photo retire un prix

Comment deux photographes ont dévoilé truquages et supercheries

M6 : "Mariés au premier regard", une arnaque ? "La sociologie ne marie personne"

Poursuivi pour complicité de diffamation, le sociologue J.C. Kaufmann soutenu par ses confrères

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.