Le Québec rétropédale sur le retour en classe
article

Le Québec rétropédale sur le retour en classe

Le concept d'immunité collective des enfants a fait bouillir les réseaux sociaux

Réservé à nos abonné.e.s
Le très populaire duo composé du Premier ministre et du directeur général de la Santé a du battre en retraite après avoir annoncé un possible retour à l'école primaire et secondaire (collège) avant le 4 mai. Les réseaux sociaux inquiets sont à l'origine du rétropédalage. La courbe du virus est pourtant très maîtrisée au Canada.

S'il venait à l'idée d'Emmanuel Macron de pratiquer une communication de crise avec des vrais morceaux d'humilité dedans, sans hymne national et solennité post-monarchique (et avec journalistes), il pourrait s'inspirer de ce qui se passe au Québec, chaque jour, de 13 à 14h. Sur toutes les grandes chaînes de télé apparaissent le Premier ministre de la province (François Legault, centre-droit), son directeur général de la Santé, Horacio Arruda, et la ministre de la Santé, Danielle McCann. Après un petit point, bilingue et chiffré, d'une dizaine de minutes, les questions s'enchaînent sans complaisance, et la transparence est de mise. 

Horacio Arruda, le directeur de la Santé, rigolo et rassurant, est devenu la star des réseaux sociaux. Leg...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.