189
Commentaires

Zemmour-LCI, un match de réalités fabriquées

Commentaires préférés des abonnés

On la connaît la tactique consistant à opposer au discours identitaire et raciste les bons sentiments. Ca ne marche pas, on le sait depuis Le Pen. Pourquoi donc les médias dominants s'obstinent-ils dans cette voie ? Parce que s'ils voulaient vraiment(...)

Zemmour vs- LCI : le combat  de la pompe à merde pleine,  contre la fosse septique bouchée

ça veut dire que moi qui suis musulman, je suis pas digne d'être français  


déjà quand on n'est pas vacciné on n'est pas digne d'être citoyen français, alors imaginez un musulman non vacciné qui habite en France ... !


;-)


bon sinon, ce genre de "re(...)

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Comme dit par d'autres, cette façon de présenter les choses est grotesque et fait plutôt le jeu des zemmouriens.


On peut bien sûr saluer le courage de ce jeune homme.

Mais, en faire le symbole de l'immigration, c'est une manipulation grossière qui sert plutôt les adversaires de l'immigration.

Non, les immigrés ne sont pas tous des héros, certains sont même des personnes peu recommandables, des délinquants, des islamistes... Faire semblant de ne pas le voir en mettant en avant (en instrumentalisant) un héros donne du grain à moudre aux racistes (qui peuvent dire "regardez les immigrationnistes essaient de vous manipuler").


En fait, l'immense majorité des immigrés sont surtout des gens qui aspirent à vivre normalement, à gagner leur vie, à faire que leurs enfants vivent mieux qu'eux.

Ce ne sont ni des héros ni de dangereux djihadistes...


Un petit aparté. J'ai entraperçu un morceau de l'émission de TFI (même groupe que LCI), Ninja Warrior (oui je sais, j'ai un peu honte). Eh bien, un des candidats était Mamoudou Gassama qui avait sauvé un enfant en escaladant un immeuble (et qui a obtenu ensuite  la nationalité française).

Là encore (et dans une émission pourtant d'un genre très différent), la volonté de mettre en avant un immigré héros...


Bref, cela paraît grossier surtout sur des chaînes qui mettent en avant des Zemmour et les thèmes qui leur sont chers (certes LCI et TFI, ce n'est pas Cnews mais bon...).


Merci,  excellent, une bonne tranche de rire matinal:


le lapsus !!!!   


 "JE VOIS CE QUE JE CROIS"   .............?????????


(( C'est à peine si j'y crois 😂🤣 ))


Il nous reste au moins ça, le rire.

comment fait-on pour que cette chronique soit en accès libre ? 

Déjà, sous la Convention ....


https://www.youtube.com/watch?v=z478hHkaUCs&ab_channel=LesVisiteursFanzone



Et voilà que nous arrive pour remplacer le facho, un autre facho, un dénommé bock-coté-le canadien (en tout petit petit hein) .....qui serait charger de suivre la campagne de..... zemmour que bollo "n'imaginait pas président"

Le saviez- vous ? Pendant qu'en France, Pétain sauvait les Juifs, en Pologne, les Nazis les protégeait des maladies mortelles.

Quand le ghetto de Varsovie a été créé en 1940, c’était d’abord un lieu hygiéniste, c’était un lieu fait pour préserver du typhus (Ivan Rioufol, historien au Figaro).


Je plains mes concitoyens qui se retrouvent malgré eux à bouffer cette bouillie racisante sans se rendre compte qu'on les berne.

Hanouna, Zemmour, Houellebecq, les poupées musulmanes, Le Pen... Hey Daniel, vous ne nous faites pas une petite déprime quand même ?

En lisant tout ça, il me vient à l'esprit une p'tit' chose que j'aimerai partager. :-)


J'entends autour de moi et je lis beaucoup de commentaires disant en gros : "oné foutu" "ils contrôlent tout" et de décrire le monde dystopique qu'ils pensent être notre futur, en prenant références chez les auteurs les plus connus du genre.

J'aimerai juste rappeler qu'aucune dystopie ne fonctionne (pas plus que les Utopies d'ailleurs) et que c'est précisément le sujet de ces romans... :-/

J'en vois même qui "prédisent" le pire pour exorciser ce pire et faire advenir son contraire (truc magique bien connu :-) )

Si certains ont besoin des espace commentaires des média pour exprimer leur angoisse, c'est bien qu'ils puissent, mais qu'ils ne s'en contentent pas.

L'avenir n'est écrit nulle part, il est ce qu'on en fait.

Je lis sur Twitter :  Yvan Rioufol , sur  CNews : " quand le ghetto  de Varsovie  a été créé, en 1940, c'était d'abord un lieu hygiéniste, c'était un lieu fait pour préserver du typhus "....


( Samuel Gontier ajoute ; " Et les douches au Zyklon B , c'était pour éliminer les poux " )


CNews , une nouvelle Race d'Informations  !

Tiens ce matin, j'ai écouté France Culture en voiture

on y parlait épuration et de la responsabilité des intellectuels

des noms à moitié connus qui venaient Brasillach, Drieu la Rochelle, Maurras

fusillé, suicidé, condamné à la dégradation nationale etc etc

"Il y a des mots aussi meurtriers que des chambres à gaz". Gisèle Sapiro cite ici Simone de Beauvoir, qui explique pourquoi elle a refusé de signé la pétition de recours en grâce de Robert Brasillach. "Dans une situation comme l'Occupation, (...) comme dans tous les régimes autoritaires, quand il y a un monopole de la parole et pas de possibilité d'exprimer des avis contraires, la parole peut légitimer la violence d'État, la justifier" explique l'historienne et sociologue. "


Par essence, je suis contre la peine de mort alors c'est avec un certain plaisir que j'apprends que l'on peut dégrader nationalement un intellectuel coupable d'avoir porter atteinte à la nation :

zob dégradé national dans une vespasienne ou un autre endroit similaire comme C8

J'ose pas regarder la 1ere vidéo tellement le malaise est palpable rien qu'en lisant la description par DS.

Après la télé-réalité, l'info-réalité ? Les deux n'ayant de réalité que le nom...

Dans le train ce sont des américains qui ont réagit , le bebe au balcon un black , a l'hyper casher un black , qui va sauver la france , un juif arabe .c'est le grand remplacement ,y'a pas a chier .

 "Moi, je ne vois que ce que je crois" ; merci pour cette citation, ça m'avait échappé ; ça va me faire ma journée !

Les oligarques, propriétaires de la plupart des médias, ont cette année quatre candidats :

Macron , le chouchou.

Pécresse le plan B

Zemmour , Le Pen ( on s'est toujours bien entendu avec les fachos)

Et un véritable adversaire : l'abominable Mélenchon.



Madame Ruth Elkrief, quelques heures avant l'émission dont elle faisait la présentation, posait très sérieusement la question: zemmour fait peur sans doute parce qu'il n'est pas assez connu... Macron non plus n'était pas connu en 2016. Macron non plus n'avait jamais fait de politique. Macron non plus ne s'était jamais frotté en tant qu'élu aux problèmes quotidien des gens. Il y a un sacré parallèle à faire au niveau des conditions d'ascension de ces deux personnages, tous deux complètement fabriqués par les médias.Espérons que 2022 ne verra pas se reproduire 2017.

Et devant pareil spectacle on se retrouve plutôt démuni. On en viendrait presque à avoir de la sympathie pour la réaction de Zemmour...

La bande de Quotidien ne prends jamais le temps d'écouter ou de comprendre ses opposants (pas plus Zemmour que Mélenchon d'ailleurs) en se concentrant sur des bouts de phrases ou excès de comportements. Un journalisme qui a fait école et qui détermine politiquement une bonne partie des opinions des gens de mon âge, mais qui dépolitise plus encore que s'ils n'étaient pas là. 


Pire encore ils donnent à voir la caricature que Zemmour entend combattre et de laquelle il tire sa force. Celle des bons sentiments, qui érige en exemple l'immigré ou le musulman modèle, c'est-à-dire celui qui a eu le bon goût de sauver des bons Français du djihadisme ou mieux encore un enfant perché sur un balcon. Jamais de contre-arguments à portée plus générale, de mise en perspective historique des phénomènes migratoires, de chiffres. En un mot de journalisme ou de politique.

 
Ce sera aussi la rhétorique de Taubira, qui constitue d'ailleurs probablement leur horizon politique. Elle cite Aimé Césaire, garde son calme en toute circonstance, et pour ne finir ne dit à peu près rien, ce qui constitue pour eux la plus remarquable des qualités.


Hors-sujet, mais ô combien réjouissant :

Le chef-d'œuvre d'Art Spiegelman sur l'Holocauste a été interdit dans une école du Tennessee. Il a été jugé “vulgaire et inapproprié”. Cette décision vient de propulser la BD en tête des ventes aux Etats-Unis (source France Culture).

J’aborde le sujet car il n’est jamais évoqué :


Zemmour n’a fait aucun effort d’assimilation selon sa définition (pas la mienne, quoi).

Ce sont ses parents qui lui ont donné un prénom fran… euh… européen.


Il ne s’est jamais converti au christianisme, dans cette France profondément chrétienne.


Comment font ses soutiens pour gober cela ? Est-ce qu’un journaliste ou opposant lui a déjà posé la question ?


(Je crois que Jonluk lui a fait un petit tacle à ce sujet lors de leur dernier débat. Mais il est resté discret, probablement pour ne pas être encore accusé d’antisémitisme. 🙄)

Zob à donc incapable de voir la perche qui lui avait été tendue par LCI. "il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir" ou, comme on le dit dans la langue de Zob, "je vois ce que je crois". 

On la connaît la tactique consistant à opposer au discours identitaire et raciste les bons sentiments. Ca ne marche pas, on le sait depuis Le Pen. Pourquoi donc les médias dominants s'obstinent-ils dans cette voie ? Parce que s'ils voulaient vraiment traiter le problème de la montée de l'extrême-droite à la racine, ils seraient obligés de convenir qu'elle est liée à la crise du capitalisme et à la montée des inégalités, ce qui remettrait en cause de fond en comble l'idéologie pour laquelle ils roulent. 


Ce qu'il faut répéter c'est que Zemmour c'est un mélange assez nauséeux d'Hitler et de Pinochet, soit ce que l'extrême-droite a pu produire de pire en matière de persécution raciste et de répression sociale. Mais la référence à Pinochet, les médias mainstream ne la feront jamais, pas même de façon implicite, parce qu'alors ils seraient obligés de reconnaître que la droite traditionnelle va également dans ce sens-là.

Une fois encore, la fenêtre que nous propose LCI est toute petite. Elle irait de l'extrême droite nationaliste à une sorte de gauche molle conciliante, incluant des minorités inquiètes de leur sort, et à qui tonton Z fait la morale avec son écharpe tricolore imaginaire en bandoulière: "si vous promettez de vous conduire comme des blancs catholiques hétérosexuels, alors vous pourrez rester, mais attention je vous ai à l’œil". Formidable! Que le Prince est bon.

Une mise en scène grossière du fantasme ultralibéral qui imagine la politique comme un choix entre une république fasciste et une république bananière.

Désolé, je vais continuer mon bois et cogner, cogner.

Nom de Zeus  de gadoue qui colle à mes bottes!


A ce rythme, je vais pouvoir en vendre et connaître les joies du commerce :

un slogan, des pubs, un manager, un téléphone cellulaire, une secrétaire et un raton laveur!

Zemmour comme "doctrinaire congelé" !

Joli :-)

ça veut dire que moi qui suis musulman, je suis pas digne d'être français  


déjà quand on n'est pas vacciné on n'est pas digne d'être citoyen français, alors imaginez un musulman non vacciné qui habite en France ... !


;-)


bon sinon, ce genre de "reportage"; ce ne serait pas un remède encore pire que le mal ?

Zemmour vs- LCI : le combat  de la pompe à merde pleine,  contre la fosse septique bouchée

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.