Zemmour-LCI, un match de réalités fabriquées
chronique

Zemmour-LCI, un match de réalités fabriquées

Devant Zemmour, invité spécial d'une longue soirée, le duo de LCI Elkrief-Pujadas a imaginé de dégainer Lassana Bathily, le héros de l'Hyper Cacher, symbole vivant du vivre-ensemble. Le reporter Paul Larrouturou se trouve donc à ses côtés, au domicile parisien du jeune homme. La caméra cadre Bathily. "Bonjour M. Zemmour. Moi je suis français. Je suis fier que je suis français. Je suis musulman. Je suis la tolérance. J'aime la France. Pour vous... Pour vous, d'être musulman..." Soudain l'interpellation déraille, il bafouille. Dézoom sur le reporter, à ses côtés. "Vous disiez que vous aimiez la République, c'est ça." Oui, c'est ça. Bathily reprend : "Pour vous d'être français, d'être musulman, c'est un problème quoi ?" Regard inquiet vers Larrouturou, pour bien s'assurer que c'est ce qu'il fallait dire. Une seconde fois, avec conviction, le coach de LCI reformule. "Vous le regardiez dans votre télé, vous me disiez : est-ce que ça veut dire que moi qui suis musulman, je suis pas digne d'être français ? C'est ça." Et Bathily répète enfin tant bien que mal. La fachosphère s'en régale, et propage la délectable séquence, où l'on voit le Blanc de la télé souffler son texte au Noir inquiet et infantilisé.

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.