93
Commentaires

Washington, Vienne, Kaboul

Commentaires préférés des abonnés

Vu un extrait de "discours" de Trump devant ses fans, casquettes rouges d'office, si l'on peut appeler ça un discours des onomatopées éructées entre des tonnes de gestes volatiles avec des mouvements de tête clownesques et des grimaces burlesques, du(...)

Il y aurait tellement à dire pourtant. 


Un acte barbare est commis sur le sol français au nom d'Allah, et cela se transforme en débats tantôt ubuesque tantôt nauséabond sur la laïcité, la compatibilité de l'Islam avec la République française et s(...)

Et pas un mot non plus des charges policières devant un (?) lycée à Paris ! Pourtant 2 universitaires pérorent sur France Cult...

Derniers commentaires

Finalement c'est plus calme mais aussi bien plus déprimant que prévu.


Trump pourrait bien créer la surprise en gagnant (presque) 'légitimement' finalement (le presque étant pour toutes les suppressions de votes préalables à l'élection), et le plus surprenant grâce à l'augmentation de son score dans toutes les minorités, probablement fatiguées d'être considérées comme de petites choses fragiles acquises aux Démocrates, et qu'on leur parle de tout sauf de comment elles vont boucler leurs fins de mois (premier soucis, l'économie bien avant le racisme, le covid et la personnalité des candidats, un fail épique pour ceux ayant surtout misé sur le reste).


De manière incroyable, les Dems n'auront en 4 ans amélioré leur score que chez les hommes blancs (et sans que Trump cesse d'y être largement majoritaire), et reculé particulièrement dramatiquement chez les Latinos, malgré le choix d'un candidat modéré et très catholique, théoriquement le plus à même de ne pas affoler les cubains de Floride ; et dans une moindre mesure chez les Noirs et femmes malgré (ou à cause de ?) toute l'attention de gauche les entourant et une participation plus large.


Il reste un espoir pour eux, les centres urbains des swing states de la rust belt qui finiront de dépouiller en dernier leurs votes par correspondance, mais offriraient ils la victoire à Biden l'écart global bien plus faible que prévu ne leur donnera pas une assez nette majorité législative pour résoudre le moindre problème créé par Trump. Ni la légitimité populaire pour s'opposer au putsch légal que Trump semble tout de même tenir à organiser.


Et l’edito d’Edwy, qui en a parlé ?

On pourrait ajouter (puisque l'actualité est électorale) que la focalisation sur les USA occulte également les troubles graves en cours en Côte d'Ivoire. A ma connaissance, seul RFI et France 24 en ont fait écho...

Trump a deux atouts majeurs dans cette élection :

Depuis 30 ans tous les présidents ont été réélus.

Les sondages aux USA sont encore moins fiables qu'en France. En 2016, ils donnaient Clinton largement en tête.


Et quel que soit le résultat, on peut être sûr du nom du winner : le complexe militaro-sécuritaire.

Ouais enfin l'actu c'est surtout de savoir si Pierre Emmanuel Barré va faire une saison 2 de son journal de confinement. Chacun ses priorités...

Vienne ? C'est dans quel Banthoustan ?


L'Europe est bien partie...

en parlant des évolutions prévisibles (?) des "démocraties occidentales"... quelqu'un pour analyser ce "sondage" bien-à-propos ?

https://actu.orange.fr/france/plus-de-70-des-francais-prets-a-accepter-un-confinement-apres-le-1er-decembre-magic-CNT000001uB8ZI.html

Certes beaucoup d'espace pour les élections américaines, mais les Matins de France Culture ont parlé des attaques de Vienne.


J'avance l'hypothèse que les media essaient de souffler le chaud et le froid pour conserver l'audience : un peu de divertissement, un peu de peur, un peu de divertissement, etc. Il ne faut pas trop de trucs déprimants sinon le risque est de voir l'audience éteindre la TV.


Les US ayant l'avantage d'être "divertissement" + "hystérie" + "ils sont fous ces américains" + "c'est quand même grave c'est la 1ere puissance mondiale".

Proposition de réponse à votre question de fin ? ... parce qu'on est complètement envahis par la culture nord-américaine. Cinémas, anglicismes, émissions de "talk-show" etc... en sont la preuve. Il n'y a guère plus qu'en cuisine qu'on n'est pas trop "à la ramasse" quoique je me demande si les jeux de cuisiniers grosse spécialité de M6, ne sont pas tirés de programmes nés aux USA avec un cuistot blond... qui pourrissait les restaurants qu'il visitait et qui lui avaient demandé de l'aide... mais ça, c'est la télé... rien à voir avec le "terroir" (le mot qu'il faut dire au moins une fois dans la conversation)...


"Et si Trump perdait et contestait le scrutin ?"  
Drôle de question. Pourquoi ne pas se poser la question : "Et si Biden perdait et contestait le scrutin ?".
Car il me semble que depuis que Trump a été élu, le parti démocrate, qu'on décrit de plus en plus comme un parti corrompu jusqu'au trognon, n'a pas cessé d'imaginer les coups les plus tordus pour contester le résultat des urnes et discréditer Trump. 

Cetains services publics américainns, tels le FBI et la CIA, sont tellement corrompus que certains observateurs commencent à  évaluer le pourcentage de leurs agents qui se retrouveront sous les verrous si Trump est réelu.
Sur le comportement des médias américains pendant la campagne présidentielle, on pourra lire l'article paru sur le site Les Crises : "Glenn Greenwald quitte The Intercept après la censure de son article sur Biden".

 https://www.les-crises.fr/glenn-greenwald-quitte-the-intercept-apres-la-censure-de-son-article-sur-biden/#comment-671857

Il y aurait tellement à dire pourtant. 


Un acte barbare est commis sur le sol français au nom d'Allah, et cela se transforme en débats tantôt ubuesque tantôt nauséabond sur la laïcité, la compatibilité de l'Islam avec la République française et sur l'immigration. 


Le même acte ailleurs en Europe : un débat sur les frontières de l'UE et la compatibilité de l'Islam avec les valeurs judéo-chrétiennes. 


Le même acte dans la Péninsule arabique : une affaire géopolitique, et surtout tout le monde s'en balance. Personne ne prie pour Kaboul! 


Cette géométrie variable du traitement relève d'ailleurs peut-être le vrai problème derrière les attentats. Les crétins réactionnaires crient au choc des cultures mais en fait ces événements sont surtout l'écho de failles géopolitiques. C'est plus difficile à comprendre et les Ciotti, Valls et autres crétins de droite n'ont rien à dire à ce sujet.

c’est quand beaucoup plus sympa d’aller passer une semaine (au moins) à Washington DC ou à New York (si si) qu’à Kaboul ou même à Vienne. 


D’autant que ça permettra de faire de multiples micro-trottoirs sans intérêt, des vidéoconférences (pardon des duplex) entre ceux restés à Paris et les "chanceux" sur place, plutôt que de prendre le recul nécessaire qu’offre en particulier la distance. 


Comme ces envoyés spéciaux n’ont par définition aucun réseau sur place, ils n’auront pas accès à de bonnes infos. Autres que celles que leur correspondant local pourra avoir et aurait pu diffuser. 


Et quand on pense que France2, France3, France5 ont envoyé des équipes, pour se concurrencer. 


Le tropisme us de toute la sphère médiatique est pénible. Rien vu lors de la "présidentielle" russe (me souviens plus pour la Chine). 

Que puis-je apporter de plus aux commentaires ?


Tous les matins, je lis la chronique du Matinaute et les opinions de mes colocataires du site d' @SI.


N'arrivant plus à exprimer la moindre des meilleurs idées, je m'abstiens.


Je m'abstiens en attendant Godot.





 

Aujourd'hui "c'est une belle journée", on peut encore" acheter des livres" jusqu'à demain, et il est parfois nécessaire "de se détacher de l'actualité". 

Le truc c'est que savoir si l'autre fou furieux va rester encore 4 ans à la tête de la "première puissance mondiale" (notamment en termes militaires...) est aussi un sujet important.

Ceci dit, effectivement, les médias en font bien entendu un peu trop sur la question en nous abreuvant d'analyses basées sur des sondages alors que bon... il suffirait de faire un point par semaine plus une émission ou un numéro spécial-e le lendemain de l'élection.

Mais non... il faut bien ne parler que d'une chose à la fois parce que le bon peuple ne peut pas suivre plusieurs sujets... croit-on dans les chefferies rédactionnelles. Ah mépris de classe quand tu nous tiens.

C'est étrange cette intro, car ce matin e journal de 6h de France Inter s'est ouvert sur l'attentat de Vienne . 

Puis ils en ont parlé à 6h30.

J'ai basculé sur France Culture où là aussi l'info était relayée ( mais assez selon Daniel on dirait ...)


Quant au rappel de Jean pierre Perrin, sur la concomitance des actes on peut aussi se rappeler que  :


Raid de la coalition contre un fief de l'EI ; 30 civils tués :Publié le 15/05/17 à 22:15(S. DE SAKUTIN-POOL/SIPA)


Des raids menés par la coalition internationale conduite par Washington ce lundi contre la ville de Boukamal, fief syrien du groupe Etat islamique (EI) près de la frontière irakienne, ont tué au moins 30 civils dont 11 enfants, rapporte une ONG."Les raids ont frappé l'aube la ville de Boukamal" dans l'est de Syrie, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), précisant que la frappe a fait également "des dizaines de blessés".


et puis par la suite :




en 2017 déjà :


la coalition internationale antidjihadistes a reconnu avoir fait 352 victimes civiles probables en Irak et en Syrie, tuées "involontairement" depuis le début de son offensive contre l'organisation ultraradicale en 2014.


Après les caricatures, je veux bien mais bon...

Il y a eu aussi un tremblement de terre qui a fait plus de cent morts en Turquie.

Vu un extrait de "discours" de Trump devant ses fans, casquettes rouges d'office, si l'on peut appeler ça un discours des onomatopées éructées entre des tonnes de gestes volatiles avec des mouvements de tête clownesques et des grimaces burlesques, du Mussolini de sous catégorie,

mais le résultat sur moi de cette connerie applaudie et de ces bras en l'air scandant "Fire Fauci" 

oh oui ce sentiment de fascisme revisité


dure cette fin de monde qui s'habille de vieux vêtements qu'on avait cru brûlés, 

dur le début de journée avec cet attentat de Vienne près d'une synagogue, résultat indirect de la politique hasardeuse de Washington

dur cette N-ième visite de Kaboul, avec les mêmes images d'ambulances et de chaos, de mecs qui se croient tous agents de la circulation pour hâter l'arrivée des ambulances sur la N-ième scène de carnage, carnage d'enfants, de préférence le choix des victimes est toujours méticuleux, absence des femmes sur les images, un monde unisexué


ces attentats qui préfigurent les USA de demain, Make America Break Again... Again



Heureusement que la France est éternelle avec son a-peu près administratif kafkaïen ces punitions financières pour enfreinte à l'attestation de déplacement dérogatoire,

voilà une valeur sûre, elle devrait être côtée en bourse


Alors. C'est pas forcément pour les défendre. Et puis faut pas tomber dans le portnawak anxiogène non plus.


Mais si les USA partent en guerre civile, le monde entier va morfler. Bien plus que la plupart des bien-pensants ne sont prêt à l'imaginer.


Après, ça reste un risque, là où les attentats sont bien réels, évidemment.


Mais bon, même si je pense qu'on se fait peur pour pas grand chose, si les USA partent en couille, c'est 1/ l'économie mondiale qui part en couille for realsies et fait passer le CoViD pour un petit toussotement de la bourse (vous l'avez ?), et 2/ une puissance nucléaire majeure qui risque de faire n'imp.


sa fé réfléchir

C'est vrai que c'est triste pour la France, la presse anglophone aurait enfin pu s'intéresser au terrible problème de la laïcité à l'Autrichienne ou du sens de l'humour provocateur des Afghans.

Marre de cette doxa du "capitalisme raisonnable macronien" contre le "capitalisme illibéral de Trump". Marre de les voir trépigner d'impatience de voir l'immaturité de Trump remplacée par l'espoir rooselvetien de Biden. Marre de les entendre dire qu'il est temps que l'avenir du monde ne se joue plus sur un tweet vengeur. S'ils pensaient vraiment que l'avenir du monde se jouait là...

Hiérarchie des informations, hiérarchie des pays  : "  Il est difficile pour les américains, même les américains de bonne volonté,  de ne pas se considérer comme le centre de l'univers . ( s. de Beauvoir )


" Seul l'américain a le droit d'être con, c'est le privilège du  seigneur ! "

Il faut croire que la perspective d'un "Age Féodal Américain" est plus vendeur que des attentats lointain et qui se sont, hélas, banalisés. 


«

2046

           

L'ESCALADE sombre des violences inter-ethniques             dans les mégapoles Ouest et Est du continent Nord-amérique conduit le super-président à             déclencher la loi martiale sur tout le territoire.

           

Le gouvernement Pagano-libéral de Californie             fait alors brusquement sécession et proclame son indépendance, bientôt imité par les             Freemen du Montana, les Cagoulards de Géorgie et dix-neuf autres états.

           

Une GUERRE CIVILE technologique commence.             La dernière super-puissance est démantelée:

           

C'est le début de

            

L'AGE FEODAL AMERICAIN.        » http://www.yiu.net/derniersd.htm

Et pas un mot non plus des charges policières devant un (?) lycée à Paris ! Pourtant 2 universitaires pérorent sur France Cult...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.