29
Commentaires

Véran-Raoult : sur une brève rencontre à Marseille

Commentaires préférés des abonnés

"Il y a des matins où les médias français s'efforcent tant de ressembler à leur caricature, qu'on se dit que leurs efforts ne sont pas assez salués." Je me demande même (ou plutôt non je ne me le demande pas...) si la - très brève - présence de Piket(...)

Bonne rentrée et merci aux journalistes d'@si qui ont tenu la barre cet été! 

Oui!! une chronique du Macronistan!

Derniers commentaires

Lire cet article avec moins de deux semaines de retard est assez savoureux. Qui a raison ? Qui a tord ? Maintenant on sait, et pourtant ...

c'est la rentrée et on repart aussi sec sur du  Twitter, dommage.


Pour ce qui est de Piketty , il est quand même très média mainstrean compatible et il reste un hétérodoxe modéré, ne pas oublier qu'il a participe au programme du PS en 2017 sur l’économie et l’Europe.

Un hétérodoxe dur comme Lordon est d'ailleurs a mille lieux des idées de Piketty sur bien des sujet.


En tout cas étant assez proche des idées défendues par Piketty je suis curieux de voir ce qu'il  va faire de cette opportunité. J’espère qu'il sera meilleur dans ce rôle que dans ses chroniques du monde qui laissaient déjà entrevoir les symptômes d'une toutologie aiguë. Si il y a un économiste qui peut parler aux masses et faire passer des idées progressistes c'est bien lui, j’espère juste qu'il ne servira pas juste de caution a FI pour nous inonder de crétins.



Egos et pognon... Rien que de très normal.. 

Oh un assemblage de commentaires de tweets, quelle brillante idée, voilà enfin un média qui ne ressemble pas à la caricature de lui même. :>

Je me garderais bien de surinterpréter le ton de Véran, il est peut-être juste sec de base quand il parle travail. Moi je suis un peu comme ça mais ça ne signifie rien de particulier vis à vis de mon interlocuteur.

Mais, opposer "2 Pythies" de l'économie -car qui peut donc prédire l'économie?- ça va devenir très vite très chiant... Les autres, Véran/Raoult, pareil... un peu comme des sorciers à qui on demande de connaître l'avenir... ou on en croit un, ou on croit l'autre, ou on ne croit personne...

Bizarrement, en cette matinée où j'ai appris le décès assez horrible d'un ancien jeune collègue de télé, sur sa chère terre grecque, je me penche sur la télé du passé... 

En regardant "la boîte noire" (nouvelle "ré-invention" de Canal), m'est revenue en tête cette émission qui consistait à diffuser quelques épisodes de gens, des gens normaux, de gens qui composent la France... s'adressant à une caméra et parlant, racontant ce qu'ils voulaient... sur le thème qu'ils souhaitaient... En fait c'était un camion avec petit studio à l'arrière, qui faisait la tournée des provinces françaises... et nous avions droit à des monologues incroyables ! J'étais parisienne à l'époque mais j'avoue que j'étais fascinée par ce que je voyais et entendais... des petites perles... pas toujours drôles... pas toujours "perles"... qqfois  cracra... Impossible de me souvenir du titre de cette "courte émission" (bien sûr c'était monté donc trié et probablement fortement censuré)... mais je rêve de voir les vrais gens parler dans les postes... et pas ces personnes bien policées par le système ou engendrées par le même... 

Un @sinaute se souvient-il de l'émission à laquelle je fais allusion ?

Votre test de Rorschach possède ses limites, DS. Il ne fonctionne que parce que vous (ainsi que les twittos cités) ne comprennent pas les informations échangées entre les deux protagonistes. Vous ne vous basez donc que sur l'apparence, le ton, et le langage non verbal.

"hospit".. C'est sûr que ça vous pose un homme.. Veran n'attend qu'une occasion de se détourner de son interlocuteur.. Dès qu'il a son information, l'autre ne lui sert plus à rien, on peut pass' à autr' chos'..

Oui, cela réveille des sentiments déjà éprouvés par le passé et je comprends l'envie de commenter l'absurdité du système et en même temps sa robustesse dans notre société confinée du bulbe.


De mon côté, cela me rappelle 2005 et le traité constitutionnel.  Les analyses des médias dominants sont biaisées et ratent encore une vraie manifestation sociologique hétérogène et non réductible à l'expression d'une agitation des méchants en "iste" (populistes, extrêmistes, anarchistes,...). Les mêmes causes produisent les mêmes effets : l'image du test de Rochschach pour décrire le biais de confirmation est excellente.


Tout un tas de gens tout à fait raisonnables, pondérés et cultivés voient bien que l'on glisse dans un système superstitieux et clivant dans lequel chacun est sommé de faire de la morale à son voisin, avec un arrière-plan infantilisant et hygiéniste. J'évoque ici essentiellement le masque en extérieur, aussi utile que la plume dans le cul utilisée par Coluche en son temps. 


Combien de temps cela va-t-il durer ? 


J'espère que tout cela cessera avant la sortie de votre bouquin sur le Macronistan !

Mais peut-on encore attendre quelque chose de France-Inter ??? A lire le papier du Monde Diplo de ce mois-ci :

... Même si je le trouve un peu trop mesuré...

Et n'exagérons rien : Piketi, économiste plutôt Keynésien, est certes plus "à gauche" que Seux, mais reste un économiste très "Mainstream"...Mais c'est déjà cela...

Distrait, j'ai cru que leur échange avait eu lieu dans un ascenseur.


Les ding ding sonores ne m'ont pas aidé.


Et mon impression de Véran, le coincé du bulbe ici coincé tout court, voulant fuir le Pr. Tryphon Raoult au plus vite.


"Mais de quoi me parle cet individu ?" Véran en aparté.



Oui!! une chronique du Macronistan!

Avec ma mauvaise foi légendaire; l'image Véran-Raoult me rappelle celle-ci

(les masques en moins, la poignée de main en plus )


Bonne rentrée et merci aux journalistes d'@si qui ont tenu la barre cet été! 

Concernant Veoult ou  Raran , il  y a, peut-être,  deux caractéristiques  communes  :  leur  plaisir d'être médiatisé et leur profond ridicule ......;

"Il y a des matins où les médias français s'efforcent tant de ressembler à leur caricature, qu'on se dit que leurs efforts ne sont pas assez salués." Je me demande même (ou plutôt non je ne me le demande pas...) si la - très brève - présence de Piketty sur France Inter une fois par semaine ne va pas leur permettre de justifier à l'envi toutes les prochaines et bien plus nombreuses invitations d'économistes parfaitement orthodoxes. Cohen ? Beytout ? Lechypre ? Dessertine ? Bouzou ? (Etc, etc...) Ah ben oui, mais on invite aussi Piketty, hein !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.