66
Commentaires

Vaccins : cruautés de la presse étrangère

Commentaires préférés des abonnés

Il est évident que Not' Président ( que Dieu lui permette d'être vacciné ) est un génie : Il lit tout.


Hélas, " trop de lecture peut étouffer le génie " ( d'Alembert ) . 

Si j'osais, je dirais qu'il lit tout, mais il donne l'impression de ne pas t(...)

Alors que dans l'Union Européenne ( qui n'a d'Union que le nom, parlez-en à la Grèce ...) on retrouve les luttes internes au vieux continent dès que l'occasion se présente ( je te vole les masques qui t'étaient destinés, etc... )


De l'autre coté de la(...)

C'est exactement ça. : informer est cruel. C'est par compassion et et parce qu'elle est soucieuse de notre bien-être que la presse française a choisi de nous ménager.

Merci LAGARDÈRE, DRAHI, BOUYGUES et autre ARNAUD

Derniers commentaires

Petit point linguistique qui me chiffonne depuis le début : on parle de vacciner les 50-64 ans "avec comorbidité" mot un peu sinistre qui veut dire "une autre maladie en plus du covid". Sauf que les vaccinés n'ont pas le covid. Ils ont juste une condition (obésité, maladie...) qui constitue un facteur de risque que le covid soit plus grave pour eux. Rien de grave, mais c'est désagréable de se sentir "comorbide". Pas la peine d'accabler les gens malades avec des mots morbides.

Je vois aussi les Américains s'emparer de ce retard de l'UE et de cette triste affaire italienne. 

J'aimerais bien comprendre quelque chose : pourquoi critique-t-on l'UE pour ces pratiques et pas les US, la GB? 

On loue l'avance formidable de ces pays. Exportent-ils la production domestique de vaccins Pfizer, Moderna, AZ? Je manque d'informations à ce sujet, mais jusqu'à présent ce que j'ai trouvé semble indiquer que non.


Donc America First, ou UK First, c'est normal, mais les Européens peuvent donc crever par milliers chaque jour, qu'on s'en cogne et qu'on a bien intérêt à partager notre production avec le monde en disant merci? J'ai dû mal à suivre la logique. Idéalement, nous devrions avancer au même rythme dans la vaccination au niveau mondial au lieu de transformer cette campagne en course nationaliste dégueulasse.

Personnellement, et sur tous les sujets concernant le covid, j'attendrais de tous ces gens plus ou moins politiques ou autres, qu'ils se taisent enfin! tous les 3-4 matins (soirs plutôt) on entend telle ou telle déclaration des uns ou des autres, on nous en promet encore et tout ça pour ne rien dire. Vous ne savez rien? Je l'admets. Mais alors taisez-vous! 

Evidemment, demander à des politiques de se taire...

Ce soir à Bruxelles, conférence (et décisions prises) au sujet de la Covid-19 en direct :

Pas de discussion de longueur de quéquette. :-)

il s'agit simplement de bien regarder.

Ce qu'on observe, malgré tout ce qu'on pourrait dire du bordel général, c'est que la coordination internationale n'a jamais aussi bien fonctionné.

Je jamais oublier que le fonctionnement naturel de l'humain est bordélique. Et arriver en si peu de temps (social) à déployer les réponses comme on le voit, c'est un exploit dans la conjoncture.

Remercions grandement tout ceux qui travaillent à ce que ça puisse continuer d'être possible: 

Tous les agents des technologies de communication.

Imaginez simplement que les télécom se mettent à mal fonctionner ou s'arrêtent.

ça m'étonne de dire ça mais j'ai pas entendu un mot recemment de la part d'un des membres du gouvernement pour rendre hommage à nos morts. Globalement on parle de l'épidémie comme un vague truc génant; on ne parle pas même plus des morts; on ne parle evidemment jamais des covids longs; des sequelles; des vies bousillés. On se félicite qu' "on n'ai pas été obligé de confiner; qu'on puisse continuer à travailler"; malgré que beaucoup d'entre nous vivent dans une détresse psychologique et/ou matérielle absolue (parce que la situation pourri; et qu'on est bien pire que confiné de puis le début de l'automne; que des secteurs entiers sont à l'arret); comme si ces bientôt 90 000 morts n'étaient que des statistiques; des chiffres comme on donne les températures de la météo du jour. C'est évidemment le mécanisme bien connu du déni qui s'est mis en place.

Alors que Macron parlait de guerre; alors que l'état jubile habituellement de rendre hommage aux "morts pour la patrie" en grande pompe; plutôt que de pérorer de manière insupportable tous les jeudi sur leurs soi-disants "succès"; pourquoi il consacrerait pas le même temps à la fermer et à accorder une minute de silence pour ceux qui sont morts; comme dans toutes les guerres d'ailleurs; pour rien; pour l’incompétence ou le calcul politique d'un tel ou d'un tel. 

Et ceux qui se croient invincibles; ceux qui se sentent pas concernés par le sort des autres; des fragiles; des cassés; des vieux; et qui leurs crachent (parfois littéralement) à la gueule toute la journée; on les voits; on a bien eu le temps d’apprécier leur laideur; même si au fond une bonne partie cachent une terreur bien réel derrière leur déni. Aux discours racistes qu'on entend quotidiennement viennent s'ajouter le bruit de fond des discours eugénistes devenues maintenant la norme.


C'est le propre des énarques de savoir tout lire mais de ne rien comprendre.

Le retard de la France est aussi en grande partie due à la "gouvernance" des entreprises pharmaceutiques françaises : merci aux administrateurs de SANOFI, Institut Pasteur et Cie qui délocalisent la production et licencient leurs chercheurs. Dommage que la connerie ne s'exporte pas. La balance commerciale serait excédentaire.

MacKinsey conseillerait-il mieux les British que les Français ?

Comme on est sur @si, il me semble important de préciser que montrer une carte de parts en % de vaccination de la population n'est absolument pas corrélable avec un éventuel retard sur la vaccination.


Pourquoi : on est en pénurie, donc même si tous les pays du monde reçoivent le même nombre de dose, la part de vaccination sera différente d'un pays à l'autre.


D'autre part, je regrette que les gens oublient la solidarité : la France aurait pu avoir 30M de vaccinés comme le royaume uni. Mais il est probable que dans ce cas, le portugal aurait moins d'un million de vaccinés, car on aurait surenchérit sur leur offre d'achat et on aurait pris leurs doses. Je cite le Portugal mais en fait ça aurait été valable pour une grosse partie des pays de l'UE. 

Au final, 2-3 pays dans l'UE aurait eu la plupart des doses actuellement disséminées en Europe.


On a déjà l'exemple avec le Royaume Uni qui a certes beaucoup de doses, mais ce sont autant de doses qui ne partent pas dans d'autres pays.


Même quand on aura le vaccin Chinois et Russe, le problème sera probablement toujours là : regardez les vaccinations en nombre de vaccins dans le monde. Quasiment tous les pays sont derrière l'UE. Ca veut dire que le problème ne peut pas être résolu sans multiplier les centres de production.


A vous de voir où se situe votre solidarité... On peut demander la mise ne place de réquisition : ça oui c'est légitime et solidaire (reste à voir si c'est si simple de déployer des centres, je n'ai pas d'information là dessus), mais je trouve incorrect de pointer du doigt un "retard" dans la vaccinationC'est typiquement de droite pour le coup.


Concernant le retard concret en nombre de doses. Pour moi il n'y a pas de retard. On est le 2e pays de l'UE le plus vacciné derrière l'Allemagne et le 11e pays le plus vacciné au monde. En terme de part, on a un léger retard de 1% si l'on compare avec des pays de population équivalente comme l'Allemagne (ne comparons pas un pays qui a 100K vaccins avec un pays qui a 4M vaccins) mais c'est un retard qui équivaut à 7-10 jours de vaccinations donc c'est ridicule de parler de retard.

Si vous êtes vraiment dans l'idée de vous focaliser sur ces 10 jours de retard, 2 explications me semblent possibles : 

- soit on a un retard dans l'opérationnel. C'est possible, mais à priori la France n'a pas de problème à vacciner avec la Grippe donc il faudrait aller chercher dans les détails pour s'assurer de ça.

- soit on est plus prudent au niveau des stocks de 2e doses que d'autres pays. Je ne sais pas comment fait l'Allemagne, peut-être qu'ils sécurisent 80% de leur stock en 2e doses et qu'on sécurise 100%. Cela seul pourrait expliquer ce retard. Perso je pense qu'on peut se permettre de ne pas sécuriser 100% des 2e doses. La production mondiale commence à bien se mettre en place et une pénurie sèche dans les mois à venir au point de couper l'approvisionnement en vaccin pendant une trop longue période me semble improbable. En cas de pénurie momentanée, l'approvisionnement classique ferait qu'on retarderait juste des vagues de 1ères doses pour finir les 2e doses.


Pour finir, regardez les chiffres dans le monde, les pays les plus vaccinés sont ceux qui ont piqué le plus de doses aux autres pays.

Vous voulez plus de vaccins pour la France ? choisissez donc à qui vous voulez les prendre. 


source : https://ourworldindata.org/covid-vaccinations

Rappel: Not' bon Président (que Dieu le protège) avait promis ( vers le 02/03 février) la vaccination des plus de 75 ans pour début mars......

Aujourd'hui on est à 1M de vacciné (Vaccin Traker) à 2 doses , soit moins de 20% de cette population

Que fait la police?

Question "presque" conne, est-ce que Israel tient compte des arabes dans sa population globale qui aurait reçu ou pas un vaccin?

Please, enlevez moi un doute...

au delà de la compétence ou pas de Macron ce qui est en cause c'est l'organisation capitaliste de la santé, la libre concurrence et les brevets. Chaque état joue pour son propre compte et les pays du sud, les pays pauvres, insolvables sont abandonnés à leur sort. C'est là qu'est le véritable scandale.

La réalité est simple.
Il y a des vaccins. Tous sont très bons. Il faut que les autorités proposent ces vaccins le plus rapidement possible. Et il faut se faire vacciner.

La réalité est simple.
Il y a des vaccins, il n’y en pas, il y en a, mais. Tous sont très bons, certains sont meilleurs que d’autres, d’autres sont moins bons que certains. Il faut que les autorités proposent ces vaccins le plus rapidement possible, il faut qu’elles prennent le temps, le gouvernement ne doit pas confondre vitesse et précipitation. Et il faut se faire vacciner, enfin pas tout le monde et pas tout de suite, les fragiles et les soignants d’abord, finalement non c’est un peu risqué pour eux, du moins avec les vaccins qui ne seraient pas très bons, ce qui est impossible puisqu’ils le sont tous, encore que, démarrons avec anticipation quoiqu'avec retard à cause de l'enlisement, accélérons prudemment, élargissons, reportons...

La réalité est effectivement très simple.

Le problème est de confondre la communication politique ou l'emballement médiatique avec la réalité.

..trois, dites-vous? non. Quatre. non? Cinq alors? Bon gagné/perdu comme d'hab.


Il y a des vaccins? un peu le brouillard,  annonces contradictoires des jojos dits "gouvernants"  depuis 5 jours, en région parisienne,s'affichait le message subliminal " en raison d'une forte demande..." Plouf. Pas de RV possible pour Miss Seringue. Un peu plus de possibilités, seulement ce matin, pour la Seine et Marne par ex. 

Donc, voyez-vous..il y a mais il n'y a pas,  parfois.


Tous très bon? espérons.. Quelques méchantes info de ici ou là, mais rien de confirmé, alors hop! pancarte "espoir" en lettre rouge. 

Le vaccin russe  a fait rire tout le monde, (le rire du couteau entre les dents, le vrai sourire quoi..) jugé par Pr Crémieux hier, très intéressant. 


Dans le monde, la vaccination et enthousiasme est loin d'être partagé.  Dans les territoires palestiniens, qu'Israël rabote territorialement jour après jour, disette de vaccin complète. Donc un état, achète très cher - la loi de l'offre et de la demande ??- tout ce qu'il trouve en doses  et "rafle" (désolé pour ce mot!) des lots disponibles. 

Beau succès. Félicité par quelques professeurs  s'affichant sur les médias (le Pr Deray, celui là même qui a qualifié la pandémie au début de grippette.. est aux anges : " Israël est un pays en guerre et il a déclaré la guerre au virus". Pan. Feu à volonté!!!!!)


Ces vaccins, vu le désastre planétaire installé par le ridicule "nanovivant" devraient être "bien commun de l'humanité" Nous en sommes loin.


L'échelle de mesure, l'échelle des valeurs,  sur cette terre est unique, ou le devrait : ce n'est ni le dollar, ni l'euro ou je ne sais, c'est la vie.. une vie vaut de l'or, une vie épargnée de l'or en linghaut. Mais c'est plus Dinghaut en ce moment!!


Donc "totonanoridicule" en  maître, franchissant toutes les étapes, bousculant les frontières,  a ravagé le peu d'espoir des plus modestes. Et ils sont nombreux. Justice d'un côté présent partout -, et injustice de l'autre vaccin inaccessible pour les plus démunis ou les pauvres. Ce couple méchant -justice/injustice- comme infini infiniment de l'Histoire.


"totonanoridicule" est heureux, il change d'habit à sa guise, il varie, mute. (pas le" mute" de la télécommande..)  donc fort à parier que les vaccins devront être à nouveau vaccinés. 


Le sociétal est ravagé, on l'aperçoit à peine, attention à la déflagration qui arrive, économiquement parlant. Qui va payer l'addition? devinez.. 


Les jeunes  bébés  ne voient plus les lèvres, les bouches.  Saintbôle.   Les masques ne sont pas ceux du carnaval de Venise!!


"Tout se perd, mon bon monsieur", disait ma voisine à mon voisin qui a répondu, d'un bloc : "tout se perd ma bonne dame, eh oui..". Mettant "eh oui" à la fin de son exclamation, moi  je l'aurais mis au début. Il y a des signes dans la vie, non?





"Tout se perd, mon bon monsieur"
De fait.

1. La séquence du virus a été décodée en quelques jours.

2. Quelques jours plus tard aussi, à l'autre bout de la terre où ce virus n'était pas encore présent (!) un vaccin (et même plusieurs) ont été développés (bien "quelques jours").

3. Moins d'un an et quelques études cliniques (des dizaines de milliers de personnes) et autorisations plus tard, ces vaccins sont produits en centaines millions d'exemplaires et font preuve d'une efficacité hallucinante épargnant déjà au moment où nous parlons des millions de vies.


Mais on peut aussi pleurer, ce dire que tout est injuste et mal foutu que "tout se perd" et que c'était mieux avant.



Pas question de dire que l'issue vaccinale n'est pas.


Question simple: le vaccin fait défaut aux pays pauvres, pourquoi?


Question simple : le ou les vaccins ne sont pas un bien commun il faut y réfléchir à mille fois, d'autres pandémies sont hautement probables, p^pourquoi?


Constat simple: 300 morts par jour, c'est le rythme actuel des décès/jours en France,  et s'il n'y avait les navets pour réfléchir si et si et encore si les évaluations des labos sont correctes....que de vies économisées.


question encore plus simple : et les variants, jugulés par les vaccins jusqu'à quand? L'issue est aussi  dans  les traitements. Où sont -ils les traitements? Les anticorps monoclonaux posent problème, -coût- risques - effets secondaires - mais c'est un début de piste.


Constat et rappel simple : la France a mis 2 mois pour diffuser des vaccins


Constat simplifié: la France et SA ministre de la santé de l'époque  (rangée depuis à l'OMS, la bande à macron merci) haranguait les français : les masques ne servent à rien!!! nous somme prêts..


constat archi-compliqué : on connaît à peine la problématiques de la contagion sur les surfaces sèches. On sait que ce virus se dirige tout droit vers le même profil que le VIH, (pas le même virus la même typologie de réplique et de mutation)  il mute sans arrêt, et là..les vaccins deviendront (y compris les ARN) des pansements.


Mieux avant? pire après.



La séquence du virus a été décodée en quelques jours. 


 Déja 2 569 422 morts  (avoués) en 1 année. Bingo!!


IL lit tout, IL voit tout, IL dirige tout, IL se fout de Nous !

Pour un esprit brillant qu'on nous avait vendu en tant que PR, pour un gouvernement fait de gens de la société civile... J'ai l'impression que nous avons eu le droit un sommet d'incurie et des sommets de novlangue (je peux me tromper, ça n'est qu'un avis). 

Seuils d'incompétences atteints, absence d'empathie, mépris uniforme des différentes composantes de la société (chercheurs, scientifiques, "petites" gens,...), soumission dogmatique et idéologique avec incapacité à changer de "logiciel", politique de la bouc-émissarisation, contre-feux médiatiques, vacuité intellectuelle ... 

Superbe bilan, et pourtant ne nous trompons pas, c'est un début de campagne 2022  qui s'est lancé dernièrement, sans vergogne...


Il est évident que Not' Président ( que Dieu lui permette d'être vacciné ) est un génie : Il lit tout.


Hélas, " trop de lecture peut étouffer le génie " ( d'Alembert ) . 

Si j'osais, je dirais qu'il lit tout, mais il donne l'impression de ne pas tout comprendre. ( J'irai en pèlerinage pour ce blasphème ).


Par ailleurs, la Presse étrangère nous apprend la vérité, et on apprend que,  pour la presse française, la vérité lui est étrangère.

C'est quand même navrant : on aura été nul sur les masques, nul sur les tests, nul sur les vaccins. Il est fini ou le temps où l'administration arrivait à fonctionner en dépit des politiques. Et pour compenser, on dit que Macron lit tout. Super. Il ferait peut-être mieux de passer moins de temps à lire et plus à mieux présider la République, qui n'est pas tout faire à la place de ceux dont c'est le boulot.

Alors que dans l'Union Européenne ( qui n'a d'Union que le nom, parlez-en à la Grèce ...) on retrouve les luttes internes au vieux continent dès que l'occasion se présente ( je te vole les masques qui t'étaient destinés, etc... )


De l'autre coté de la planète, un petit pays à développé son vaccin et a envoyé ses brigades sanitaires dans 39 pays pour les aider. 

Une autre vision de ce qu'est être solidaire en tant d'épidémie mondiale


La crise du coronavirus a effectivement permis à Cuba de revenir sur le devant de la scène internationale, grâce à l’envoi de brigades médicales d’urgence. Mexique, Haïti, Afrique du Sud, Niger… 39 pays ont fait appel aux médecins cubains au plus fort de la pandémie, un record pour Cuba qui n’avait jamais envoyé autant de professionnels de santé dans le monde en même temps. Fierté également pour l’île communiste des Caraïbes, pour la première fois, des médecins cubains ont été envoyés en renfort dans des pays développés. Ce fut le cas de l’Italie, l’Andorre et la France, dans le département de la Martinique. 


Le reste sera à écouter  à partir de 17h


https://www.franceculture.fr/emissions/grand-reportage/cuba-face-au-coronavirus-gestion-autoritaire-et-victoire-diplomatique


Bon, ce doit être parce que c'est la fin de la semaine mais je ne comprends rien à ce billet!

- nous faire remarquer que nous sommes les derniers en tout ou presque ?

- que cela se voit à l'étranger ?

- que nos gouvernants sont des menteurs et des incapables ?

- que des voyous de tous pays se battent comme des chiens autour d'un os (labos et finances)?


Soit ! que faisons-nous ? Une révolution ?  Une destitution du PR et de sa clique ? On attend de re-voter celui-là pour "faire barrage" à l'autre ?


Voilà, la rage est là mais pas la peur ! Et, en ce qui me concerne, leurs vaccins, ils peuvent se les garder,(de toutes façons il n'y en aura pas). 




Cela dit le service publique se démène pour que le francais n'en sache rien. Voir cet article de france info qui prétend que à la mi fevrier seul 2% des suédois était vacciné alors que j'ai vérifié le chiffre sur le site des autorités sanitaires et il était de plus de 4% quelques jours plutard.  Il serait intéressant de voir comment cette infaux est née.

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/un-monde-d-avance/deja-en-echec-sur-le-confinement-la-suede-cafouille-aussi-sur-la-vaccination_4279273.html



On a fait pareil avec les farines animales , plus aux bovins , mais on les donne aux porcs et aux poulets ...et aux bancs de poissons aussi ....On évolue , on évolue ....

C'est exactement ça. : informer est cruel. C'est par compassion et et parce qu'elle est soucieuse de notre bien-être que la presse française a choisi de nous ménager.

Merci LAGARDÈRE, DRAHI, BOUYGUES et autre ARNAUD

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.