290
Commentaires

@ux sources : Pierre Rabhi

Un paysan, un vrai. Un modèle ? Pierre Rabhi, que Maja est allée rencontrer dans sa ferme en Ardèche, est un symbole pour tous ceux qui pensent que l'agriculture peut être raisonnée, que les cultivateurs doivent contribuer à préserver la terre qu'ils exploitent, et maîtriser leurs semences. Français né en Algérie en 1938, agriculteur et écrivain, Pierre Rabhi est un des pionniers de l'agriculture biologique, dont il transmet les principes depuis plus de 30 ans en Afrique. Inspirateur du Mouvement Colibris, de l'association Terre & Humanisme et de sa propre fondation, l'homme refuse pourtant d'être un gourou.

Derniers commentaires

L'agriculture selon Rabhi une imposture ?
Un lien fort intéressant ici
Merci pour ce moment d'échange avec un homme qui me fait réfléchir beaucoup depuis pas mal de temps.
Je travaille sur l'idée de devenir autonome en me rapprochant de la culture de la terre.
Ca me fait peur, mais chaque fois que je croise Pierre Rabhi, je me sens rassuré, conforté.
Comme s'il s'agissait de mon grand père, qui me dirait : ne t'inquiète pas, tout va bien se passer si tu fais les choses comme il faut.
Merci encore.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Une expérience parmi d'autres , pour se rappeler de rester maitre de son destin :

http://www.courrierinternational.com/article/2012/08/21/une-utopie-anti-crise-en-andalousie
Délicieux personnage, rencontre bucolique, un plaisir.
La force d'une vie, d'une réflexion sur la société.
Une chose, vers la fin de l'interview me laisse perplexe: il parle à plusieurs reprises de la nécessité de "changer l'humain".
Je ne crois pas que ce soit une bonne idée. Ceux qui s'y sont essayé n'ont pas laissé de bons souvenirs.
Changer l'organisation de la société, changer les règles, les institutions, les projets,OK.
Pour donner aux hommes et aux femmes la possibilité d'exprimer ce qu'ils ont de meilleur en eux, la solidarité , le partage, l'acceptation de l'autre ...
Mais la volonté de changer l'autre ? Brrr... non.
Maïa, quand tu vas taper sur google pour trouver osborne ou osborn, tu vas en trouver tellement que ça va te décourager. Alors je viens à ton aide: celui de Pierre Rabhi, c'est lui.
Il a écrit en particulier "La planète au pillage", traduction préfacée par Pierre Rabhi justement.
Merci Maja! Une rencontre formidable!
Ce que j'entends de Pierre Rabhi et d'autres , anonymes rêveurs actifs , va bien au-delà d'une sobriété heureuse .

J'entends la volonté , souvent maladroite , d'écouter la Terre , son rythme qu'aucune technologie , aucune chimie artificielle , n'a réussi à effacer entièrement .

Ces utopistes* les pieds sur terre nous prouvent que le bon sens est dans la culture ( de la terre , de l'âme , de l'esprit ) et non dans la consommation de biens matériels ( sauf de livres :-))

les donneurs de leçons porteurs de leur unique vérité sont de faux utopistes
Dieu que cela fait du bien, je viens d'ecouter les 3 portraits, un vrai bonheur
merci maja pour ces 3 bijoux. Trois grands messieurs
Merci !
Bon, un peu comme certains ci-dessus, Rabhi est éminemment sympathique, ses actions et son parcours éminemment respectable, tout ça c'est ensoleillé, calme, gentil…
Mais bon, quand même, sur cette émission, c'est un sacré robinet d'eau tiède.

Ce qui me frappe surtout, c'est cette manière (dans cette émission) de dire "nous". "Nous" ne respectons pas la nature, "nous" ne nous rendons pas compte du danger, "nous" ne voulons pas changer, "nous" ne voulons que dominer… Mais, enfin, qui ça "nous", au bout d'un moment ?
Il va jusqu'à parler des voitures, en disant qu'"on" veut faire du fric en multipliant la bagnole.
Mais qui, "on" ? Moi je veux pas faire du fric avec la bagnole ! Et tout un tas de gens sont esclaves de la bagnole ! Et tout un tas de gens ont juste envie de vivre correctement, et pas de faire du fric à tout prix !

Du coup, ce "nous" noie complètement dans cet entretien, tout critique sociale. "Nous" sommes vilains, et hop, exit le fait qu'il y a des dominants et des dominés, exit le fait que la surexploitation délirante de la nature est au service de quelques-uns et au détriment du plus grand nombre, etc. Quand l'écologie évite absolument de produire une critique sociale, pour juste parler Nature, je tique.

Et puis, au final, il en arrive (fatalement) à ce que l'"humanité est méchante", de toute façon. L'Homme n'est bon qu'à être vil, à être rapace, à être violent et dominateur, donc.
Oui, bon, ben dans ce cas y'a strictement aucune raison de se battre pour le faire survivre. Ce genre de considération, c'est scier la branche sur laquelle on est assis. C'est un discours anthropologique totalement négatif - pas très loin d'ailleurs, du mythe très libéral du "loup pour l"Homme".

Or, il se bat bien, pourtant, il agit bien pour quelque chose. Ce "quelque chose" aurait donc mérité vraiment d'être approfondi, plutôt que de le survoler à coup de "nous".
décue par le contenu de cet entretien, Pierre Rahbi ne nous raconte pas comment il a découvert la philosophie, ne nous dit rien sur les auteurs qu'il affectionne, quels livres? comment ils les a trouvés, rencontrés....ne pense rien ou presque sur les médias... bref cest vaste, ensoleillé et creux.
jamais vu une émission aussi mal filmer !!! arf !! :p
1) Merci pour la simplicité de la captation. Je trouve qu'il n'y a pas besoin de plus.

2) Par contre, Rabhi a un discours trop répétitif et théorique. Qu'il parle posément est très agréable, mais son propos est trop souvent "philo générale", sans intérêt. Si bien qu'il participe lui-même à la sur-information qu'il dénonce. Il aurait mieux fait de parler des actions, des anecdotes, un peu comme lorsqu'il raconte son parcours.
Maja aurait pu aider à être plus concret, en le coupant un peu - lui ne se prive pas de la couper parfois.

3) DOMMAGE MAJA ! Rabhi n'avait rien d'intéressant à dire sur les médias. C'est comme s'il ne réfléchissait pas aux détails, il ne tire pas de diagnostic fin et complexe, il balaye simplement la question par l' "ambivalence humaine", et autre soupe dialectique. Il aurait pu au moins donner des exemples, comme peut-être des blogs d'expériences écolo.

exemple : le blog de l' "oasis" La Belle Verte
En intro de la vidéo, vous avez écrit ceci : "Pierre Rabhi (...) est un symbole pour tous ceux qui pensent que l'agriculture peut être raisonnée"

Alors ahem... comment vous dire... le concept d'agriculture raisonnée a été développée par l'association FARRE qui regroupent les entreprises de produits phytosanitaires de l'UIPP. On y trouve Bayer, Monsanto, je vous fais pas un dessin vous voyez le genre... Donc le concept de l'agriculture raisonnée inventé par ces gens-là, c'est de respecter les doses homologuées. C'est-à-dire mettre les doses indiquées sur le paquet. Ni +, ni -. Ou comment ne rien changer au modèle et à la pollution des milieux tout en faisant croire qu'on fait quelque chose pour en mettre moins?

Et tout le monde tombe dans le panneau, même AsI. Pour bien faire, il aurait fallu écrire agriculture biologique, ou a minima intégrée ou bas intrants.

Voilà, cela doit vous paraitre du coupage de cheveux en 4, mais lire que Pierre Rabbhi cautionne l'agriculture raisonnée, au même titre que Bayer et Monsanto, ça me fait carrément mal au cul. Je ne peux pas y croire.

A part ça c'était super! Il y a trop rarement des poules qui picorent sur le plateau d'AsI, non?
Si vous avez aimé l'univers de Pierre Rabhi, vous pouvez devenir un colibris http://www.colibris-lemouvement.org/ ou lire le magzine qui s'inpire de ses idées Kaizen http://www.kaizen-magazine.fr/
merci d'etre allé en Ardèche !
Excusez moi d'avance pour ce coup de gueule, mais PUT***, QU'EST-CE QUE C'EST MAL FILME!!!! L'émission est encore une fois géniale mais vraiment, s'il vous plait, achetez vous un vrai caméraman, ou dites à François Rose de poser la caméra sur pied en plan large et de ne plus y toucher. C'est absolument insupportable. Si l'itw n'était pas d'excellente qualité, je me désabonnerai immédiatement.
Ouf, ça fait du bien.
Encore merci.
bon, Pierre Rabhi est très sympathique, Maja est très sympathique, cette émission est très sympathique et (mégotons pas) les poules aussi sont très sympathiques.

... divertissement estival. Sorbet : rafraichissant.

mais ça m'a quelque peu laissée sur ma faim.
Parce que tout de même il y a, dans la vision du monde de cet homme, quelques bricoles que je suis loin de partager, et que j'aurais aimé voir développer de façon plus solide — car faute d'argumentation construite, on est devant une sorte d'imaginaire flou, qui semble enthousiasmer certains, qui, moi, me met plutôt mal à l'aise. Par exemple l'inscription dans la "théologie de l'éveil" et la pensée de Teilhard de Chardin, l'idée d'un "ordre naturel", ou le discours sur "le féminin" et la complémentarité (ces jours-ci on ne peut guère rester insensible à la connotation du terme) du "féminin" et du "masculin", "complémentarité" qui semble s'accommoder assez bien de la caricature des "valeurs" supposées masculines... j'avais déjà lu ça sur le site de Colibri : "La subordination du féminin à un monde masculin outrancier et violent demeure l’un des grands handicaps à l’évolution positive du genre humain. Les femmes sont plus enclines à protéger la vie qu’à la détruire. Il nous faut rendre hommage aux femmes, gardiennes de la vie, et écouter le féminin qui existe en chacun d’entre nous."... ces niaiseries genristes ont le don de m'énerver, je suis la seule ?

Ça ne m'empêche pas de le rejoindre sur certains propos, certains choix de vie, de trouver très jolie l'idée de "sobritété heureuse", et de penser que la coopération et la solidarité sont des forces de changement plus essentielles que le pouvoir "au sommet".

Mais l'ambiance "catéchisme", visite de l'ermite en sa chartreuse pour se désaltérer aux sources de la bonne parole... bah.
(mais ça doit être ma part (maudite) de masculinité (pas complémentaire) qui me ferme à l'éveil des consciences).
Bravo pour cette émission inhabituelle.
Les cadrages artistiques et le vent dans le micro ne sont pas un probleme, continuez !
Place a la créativité, vous avez raison même si je comprends que ça puisse surprendre certains
Maya pose des questions utiles qui orientent bien le sujet. C'est un bon complément aux livres de Pierre Rabhi.

Merci.
Que dire? De l'amateurisme pur ou un cameraman saoul? Ils devaient faire comme ça au temps des hommes des cavernes. Pourquoi ne pas confier cette émission à des pros? Maja nulle à son habitude, mais cela on connaît. Pas bravo.
Maja, pensez à vous et au bébé.
Ne faites plus de déplacement pour rien.
Pour filmer des poules (ou des gens qui n'ont rien à proposer) vous pouvez vous rendre en Seine et Marne
Vous y trouverez des gallinacés à profusion ainsi que des gens en rupture de sté faisant des fromages de chèvres.
Pour le son, contentez vous du vent dans les arbres, ou dans vos cheveux, sur votre téte (qui est d'ailleurs trés belle)
Ce sera mille fois mieux que la diarrhée verbale habituel sur l'aliénation du au travail, et à la consommation qui est le mal absolue de notre société
c'est très beau, très agréable à écouter.
mais ça reste du vent (les marchands d'armes, les spéculateurs, le lumpen-prolétariat peuvent-étre tranquilles ce genre de personnes ne viendront jamais les déranger)
Pourtant il fait le seul acte de résistance accessible à tous et qui désarme toutes ces personnes, il ne participe pas à leur société. Mais, c'est vrai que Marx détestait ce genre de résistance (par rapport au lumpen-prolétariat) puisque le changement de société ne peut passer que par la révolution blabla (cf. son opposition au socialisme dit utopique et autres anarchistes) ... On peut dire au moins une chose au crédit de M. Rabhi est qu'il fait ce qu'il dit contrairement à pas mal de "révolutionnaire professionnel" et je pense que ça doit suffire pour tout le crédit qu'on peut lui donner. Je trouve un peu gonflé de lui reprocher de ne pas changer le monde à lui tout seul. Il ne représente que lui même et il le fait bien.

PS : les marchands d'armes adorent les révolutionnaires ainsi que les spéculateurs : ils font marcher le commerce et amène le trouble.
"révolutionnaire professionnel" je ne vois pas en quoi mes propos peuvent étre comparés aux dires d'un criminel comme Carlos.

Vous avez le droit de penser que ceux qui font les révolutions ne valent pas mieux que les spéculateurs , car ils aménent le trouble.

Pensez à Goethe qui sous son arbre avait déclaré "je préfére une injustice à un désordre"

Le camp de concentration de Buchenwald a été construit autour de son arbre 150 ans aprés (c'est ce qu'on m'a raconté quand je l'ai visité il y a quelques années)
non "révolutionnaire professionnel" n'est pas un terme forgé par Carlos, je sais que les Trotskystes l'ont utilisé après je ne connais pas l'origine ( je cherche ).
Je ne vois pas le rapport entre l'arbre de Goethe et Buchenwald à part une douce ironie de l'histoire comme il y en a des milliers. Après la citation de Goethe, je connais pas le contexte et l'auteur assez.

Ne me Faites pas dire ce que j'ai pas dit, je ne critique pas les acteurs de la révolution, je critique l'idée de la révolution comme une solution historique à une situation, il suffit de voir les révolutions récentes en Tunisie déjà remise en cause par les initiateurs mêmes de celle-ci http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2691p042-045.xml0/ . Le printemps Arabe démarre comme pas mal de révolution sur des problèmes économiques et se change en révolution démocratique (ou autre historiquement), mais le problème initial ne sera pas résolu par la démocratie : crise mondiale, hausse des matières première agricole, effondrement du tourisme etc ... Comme le problème n'est pas résolu, , les tensions risquent d'augmenter dans le pays et aboutir sur une reprise en main brutal de l'homme fort du moment (à priori un islamiste). Je ne pense pas par ailleurs qu'ils faillent interdire les révolutions, ça serait idiot, je crois juste qu'il vaut mieux pas trop les souhaiter, car la fureur révolutionnaire n'épargne personne.
PS : "Révolutionnaire professionnel" dans la Révolution permanente de Léon Trotsky http://www.marxists.org/francais/trotsky/livres/revperm/rp13.html (je vais voir si je trouve l'origine) donc Carlos l'a juste utilisé à son compte d'ailleurs avant d'être un terroriste Carlos est très lié à la mouvance communiste voir sa formation http://fr.wikipedia.org/wiki/Ilich_Ram%C3%ADrez_S%C3%A1nchez

PS 2 : Voilà l'origine de "Révolutionnaire professionel" c'est de Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine dans "Que faire" 1902 pas étonnant que Carlos utilise ce terme il s'appelle Ilich Ramírez Sánchez
Voilà le lien vers le passage de Lénine http://www.marxists.org/francais/lenin/works/1902/02/19020200t.htm
L'arbre de Goethe n'est juste qu'une ironie de l'histoire. Les nazis n'ont pas construit Buchenwald à cet endroit pour cette raison bien sur.
La ou je ne vous comprends pas, c'est que vous m'indiquez que vous ne voyez pas les révolutions comme une solution historique, et vous indiquez ensuite que les problèmes ne seront pas résolu par la démocratie (mondialisation oblige)
Ou alors la solution c'est la recherche de l'ile deserte avec un max d'autonomie (c'est en gros la solution de tous les philosophes dans "aux sources")
Ai je mal interprété?

Ah oui une chose, 1793 n'a pas été aussi sanglant par rapport à ce qui a été adopté

Ex. première abolition de l'esclavage, droit pour les juifs d'étre propriétaire d'une terre.....
....
Si aujourd'hui nous souhaiterions faire adopter certaines loi qui me paraitrait de méme porté (comme la suppression de l'héritage pour les entreprises) nous reviendrons trés vite je pense à de grandes violences
Je crois juste que l'homme à trop tendance à chercher une solution presse-bouton, je fais ceci et j'obtiendrai cela. Je dis pas que la démocratie va forcément rien résoudre, je dis juste que dans le cas de la Tunisie et de l'Égypte la démocratie a peu de chance de solutionner le problème économique surtout dans une période de crise généralisée avec des pays dépendants du tourisme et d'importations alimentaires, il suffit de regarder l'évolution des cours alimentaire Tunisie et Égypte sont d'importants importateurs, il vont prendre une crise alimentaire majeure. (chaque cas est à étudier )

Par rapport à la France, 93 a peut être beaucoup apporté mais bon j'ai envie de dire que des lois qui disparaissent 4-5 ans après avoir été voté ne sont pas rentré dans les mœurs, j'ai envie de dire regardons le résultat 20 ans après sinon je vous trouve le paradis sur Terre ça s'appelle la Commune regardez les lois votés ça laisse rêveur mais ça a duré 73 jours.
Par exemple, la suppression des "inspecteurs" dans l'éducation nationale (a été effectif ou voté seulement sous la commune?).
Voilà une bonne idée.
Je ne pense pas que des gens qui se lévent contre une dictature cherche une solution presse-bouton.
Prendre son destin en main ça va à mon avis dans le bon sens (méme si on peut faire de grosses erreurs aprés)

Par contre un(e) bobo qui pense améliorer le monde en triant ses déchets et en faisant son compost, cela me parait ridicule
(et presse-bouton)

Nous pouvons par contre faire quelque chose pour les gens que vous décrivez, en combattant (les écologistes entre autre)
les gens qui ont mis en place et/ou soutenu les éco-carburant. Ils ont été responsables d'une augmentation des prix des produits alimentaires, ce qui a tué des milliers de personnes.ou ne pas voter pour les parties qui ont profités de toutes ces dictatures (vous avez remarqué personne ne disait rien avant sur la Tunisie, et personne ne dit rien actuellement sur l'Arabie-Saoudite)
Ce que j'appelle une solution presse-bouton, c'est une solution globalisante qui considère qu'elle est applicable partout sans considérations de la situation de l'histoire, des mœurs ou encore de la technique par exemple installons la démocratie. Ce que vous ne comprenez pas chez Pierre Rabhi c'est qu'il n'a pas l'intention de changer le monde en disant j'ai la solution faisons ça à l'échelle mondiale et imposons le par le fer et le sang, lui il vise la conversion individuelle.

Pour en revenir, aux pays arabes, ils sont rentrés dans un processus qui aboutira surement à quelques choses mais dans un certains nombres d'années.

Les écologistes n'ont jamais soutenu les agro-carburant, je ne sais pas où vous avez vu ça mais je veux bien voir la source, d'ailleurs éco-carburant ça ressemble plutôt à un bon vieux green-washing de l'industrie pétrolière.
voir http://sciencenvironment.wordpress.com/2009/09/07/biocarburants-solution-ecologique-ou-catastrophe-ecologique-et-sociale/
Euh article qui commence par une affirmation gratuite, je ne vois pas de preuve, il va falloir faire un peu mieux
Merci Photino, je viens d'apprendre que ceux ci ont fait un nettoyage incroyable sur internet, sur leur position initial sur les biocarburants (Ziegler parle de crime de guerre sur ce sujet)
j'ai bien trouvé une vidéo sur ce site http://www.neomansland.info/2007/03/voynet-interpelle-le-gouvernement-sur-les-biocarburants/
mais rien d'autre.
Il y a bien les résolutions du parlement européen sur ce sujet (http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=COM:2006:0034:FIN:FR:PDF) mais on ne peut pas voir que les écolos étaient à l'initiative.
Trop drôle, y a pas de preuves donc il y a eu nettoyage ... Il faut tout même savoir que les biocarburants ont été surtout soutenu aux États-Unis dans le cadre du soutien à l'agriculture et l'industrie pétro-chimique qui y voyait une solution à problème à la baisse de la production de brut. Donc il s'agit plutôt du résultat d'un lobbying industriel mais si c'est de la faute des écologistes vous devez avoir raison, ils ont les épaules larges de toute façon. Dans quelques temps, ça va aussi être de leur faute si les semences génétiquement modifié produisent pas assez et que donc il y a une famine dans le monde, ils auront empêché la recherche salauds d'écolos.
+1 pour Photino,
et en l'occurrence c'est votre commentaire qui fait du vent, ce qui n'est pas désagréable par ce temps.
ce qui est du vent, ce sont les actions qui ne changent rien (du - l'essentiel)
La France soutient depuis De Gaulle une quinzaine de dictateurs en Afrique et tout le monde s'en fout.

Je pense que tout ce qui ne remettra pas en cause ceci, c'est effectivement du vent (du moin je le pense)
On a vu "le vent" que Thomas Sankara a créé, justement en s'inspirant de cette sobriété volontaire et du désir d'autonomie qu'il avait pour son pays...
Nous étions pourtant en France socialiste, et je me souviens qu'il a beaucoup déplu à la Françafrique, au sommet franco-africain de La Baule... justement en voulant affirmer sa différence par rapport à l'obéissance des autres chefs d'états. La preuve : zigouillé par son "frère" de combat !
De ce côté-là aussi du passé, il faudrait creuser un peu, les petits jeunots... plutôt que de parler de vent ou de lever les épaules d'un air méprisant.
L'émission m'a donné l'envie d'en apprendre plus sur Thomas Sankara, personnage que je connaissais à peine de nom. S'il fallait un seul exemple de ce qui arrive à celui qui veut s'émanciper de l'occident, je crois que ce serait celui-là
Thomas Sankara - L'homme intègre
La chaine parlementaire a fait un documentaire trés interressant sur Sankara il y a quelques années.
Je n'ai pas le lien, mais je vous le conseille vivement
Je ne pense pas que Sankara se soit fait tuer que pour avoir suivi les idées de M. Rabhi, le raccourci est un peu grossier. Je pense qu'il a plus gêné par sa remise en cause de la France-Afrique et ses accointances avec l'URSS. De toute façon la critique ne tient pas puisque l'intérêt du modèle de Pierre Rabhi tient au fait que c'est un modèle de résistance locale (pas besoin du pouvoir d'un pays) qui peut se propager sans intervention centralisée, c'est d'ailleurs sa force bien plus difficile à désarmer et aussi sa faiblesse ça ne peut se propager que par l'exemple.

PS : je ne suis pas tout à fait sûr d'avoir bien compris si vous dénonciez le propos de Maximilien ou pas

PS 2 : Au fait, Maximilien, le pseudo c'est pour Robespierre ?
Bien sûr que non, Photino... ça n'est pas ce que j'ai écrit... et je ne dénonce nullement le propos de Maximilien, je "rebondis" à partir de ce qu'il a écrit...
J'évoquais seulement "l'inutilité" (ça c'est de vous) du travail de Pierre Rabhi dans le passé", puisqu'il évoque son passé de "paysan sans frontière" en Haute Volta...
Et Sankara fait partie des chefs d'états africains pour lesquels j'ai une grande admiration : lui, Lumumba, Jerry Rawlings le Ghanéen... ces rares qui ont tout fait pour secouer le joug de l'ancien colon ... et rendre leurs pays autonomes...
Et je pense que des gens comme Pierre Rabhi ont mis leur petite pierre à ces monuments bien fragiles.
Sankara, cela n'a jamais été du vent, et il n'a jamais proné la sobriété (sauf sur son train de vie)
Il n'a jamais voulu isoler son pays, mais il combattait pour une relation d'égalité entre son pays et les anciennes puissances coloniales.
Il a certainement été assassiné avec le feu vert de nos dirigeants.
Il a développé massivement l'agriculture, multiplié les constructions de puits, fait des campagnes de vaccination massive etc

Rien à voir avec des idées de décroissance (qui pour moi ne veulent rien dire)

Il a simplement combattu le colonialisme et le néo-colonialisme
Encourager l'agriculture local, l'enseignement et la santé n'est absolument pas en désaccord avec la décroissance, au contraire.
Je ne suis pas spécialiste de la question mais je constate que la caricature des idées décroissantes sont monnaie courante ici comme ailleurs. Il m'a suffit de quelques recherches et lectures (même rapides) pour comprendre qu'il y a de nombreuses divergences entre les uns et les autres. Par contre on constate assez rapidement que les idées développées sont bien plus créatives et réalistes que ce qu'en donne à voir les médias de masse ou de niche. En outre, il s'agit de l'un des seuls espaces où l'on n'a pas abandonné une critique de la société de consommation.
Bon, eh bien visiblement, Maximilien, ça n'est pas sur vous qu'on pourra compter pour entrer en résistance et en décroissance ;o)
c'est très clair, par contre combattre (démocratiquement) nos dirigeants qui soutiennent tous ces dictateurs (je sais c'est secondaire par rapport au tri des déchets) on peut compter sur moi.
Je ne vois pas l'incompatibilité qu'il y a entre l'un et l'autre.
J'ai moi-même longtemps pensée comme vous.
Le reproche qu'on peut lire entre les lignes serait que le mode de vie individuel est en contradiction avec les luttes politiques et sociales. En cela les mouvements qui prônent la responsabilité individuelle vis à vis de sa consommation (je ferme la lumière et je mets un pull) sont dérisoires face aux gabegies des transports routiers, aériens, etc...
Les mouvements sociaux la plupart du temps soutenus par des syndicats dans la mouvance des parties productivistes luttant pour l'augmentation du bien être matériels des plus démunis ont eu tendances à délégitimer les mouvements de consommateurs.
Cela n'a pas toujours été le cas.
Il fut un temps où ces deux sortes d'actions agissaient côte à côte pour le progrès social.

L'exemple de la lutte pour les droits civiques aux USA est en cela exemplaire :
- Mouvements de grèves.
- Manifestation.
- Émeutes.
- Boycotts.
- Guérilla juridique.
- Créations de structures économiques et sociales alternatives.
Alors soit, toutes ces stratégies se sont déployées sur plus d'un siècle, de manière chaotique et contradictoire, les avancées obtenues n'ont été possibles que lorsque la jeunesse blanche s'y est associée et cela n'a pas non plus empêchés des régressions depuis mais cela nous donne un aperçu de la palette des instruments à notre portée.
Pierre tu m'invites et je te mets sur internet
pardon mot à prohiber tu as peurd 'utiliser Internet c'est comme si il y a 1 siécle tu disais j'ai peur du téléphone. c'est pareil

il ne faut pas prononcer le mot technique INTERNET
MAIS DIRE SIMPLEMENT AVANT IL Y AVAIT UN MONOMEDIA PAR EXEMPLE LA RADIO TODAY NOUS AVONS LA POSSIBILITE D AVOIR UNE APPROCHE MeDIA MULTIPLES
TEXTE SON PHOTO VIDEO ,,,,,,

PIERRE INVITES MOI ET EN 15 MINUTES TU MAITRISERAS CET OUTIL
MON GRAND PERE ET MA Grand MERE S Y SONT MIS
IL NYA AUCUNE RAISON TU NY ARRIVES PAS
je te lances ce defi .

allez à plus tchacks
joel
et comme tout le monde est encore babaise aucune critique
mais c'est bien gentil tout cela
mais c'était mieux avant me fait peur
on est jamais surinforme chacun s'informe comme il veut c'est le ba ba de la liberté
Pierre vous etes un gros réac humaniste
Superbe émission, il faut qu'un maximum de gens puissent la regarder!
Pour moi qui découvre cet homme, cette émission était un grand moment de régal. Quel bel humain, vraiment.

[sub]Je ne connaissais pas non plus Sankara. Quelle mine d'information, cette entrevue.[/sub]
Pour ceux qui ignorent qui est Pierre Fournier, cité par Pierre Rabhi à la fin de l'entretien, voir sa fiche Wiki.
Fondateur de "La gueule ouverte", précurseur du mouvement écologiste, militant antinucléaire, sa vie fut malheureusement très brève, mais ceux qui le lisaient et suivaient de près ses combats, ne l'ont pas oublié.
Merci pour ce passionnant entretien avec Pierre Rahbi. Cela me réconcilie avec Arrêts sur image, après une consternante émission avec Giesbert, totalement inutile.
Les entrevues de @ux sources sont toujours très intéressantes. Connaître quel penseur influence qui, où trouver l'information ? par quels moyens s'informer ? ...

Pour ce qui est du "hors-sol humain" (dixit Pierre Rabhi) que constitue les villes, j'espère que Pierre Rabhi s'est déjà rendu à Hong Kong ou dans d'autres mégapôles. Ce sont les plus grands spécimens de hors-sol humains avec ses fleuves marrons-gazeux et ses immeubles-villes.
Puis-je vous présenter ici tous mes respects , Monsieur RABHI ?
Vous réjouissez le coeur et l'âme de plus de personnes que vous pouvez imaginer .
Le mot de Joelle Lanteri a sonné juste pour moi : " il me fait penser à Nelson Mandela " , car vous avez en commun la dignité et la volonté de ne pas subir .
Bravo pour le fond, c'est-à-dire le principal protagoniste.

Pour la forme par contre, c'est laborieux.
Et je reste toujours aussi sceptique quant au réel talent de Maja pour l'exercice de l'interview.

Néanmoins quand l'invité est intéressant, ça reste secondaire :-)
c'est un trés beau reportage sur un homme que je connaissais puisque je me suis rendue chez lui .il me fait penser à nelson mandéla.
Bravo pour cet entretien filmé en caméra caché avec un cameraman embedded et enrhumé!
Pour 2013, "Plus de Rabhi, Moins de Duhamel", c'est possible ?
C'est Bounou et Maja?
Très belle émission
Je vois que le murier est toujours là. Le même que j'ai découvert il y a 24 ans, quand j'étais un petit garçon de douze ans.

L'itinéraire de son fils est intéressant : ingénieur, il dépose un brevet pour permettre aux véhicules d'économiser du carburant (taux de compression variable). Un petit colibri ;)
Merci merci @si et Maja pour être - enfin - allé voir Pierre Rabhi et pour nous permettre de partager ce moment avec vous. J'ai besoin de petits coups de pied aux fesses - de plus en plus petits - qui me remettent sur le chemin évident dont Pierre nous parle si bien. Mais c'est bien sûr!
Merci du fond du coeur
http://www.bbvnet.fr/spip.php?article367
Merci pour l'émission... Je charrie un peu, c'est tout.
Maja nous propose des rencontres avec des êtres passionnants, agrémentés de ses éclats de rire, et son humour. Un grand merci!

J'avoue que je trouve ses rondeurs craquantes. C'est trop beau!
Qu'elle ménage ce futur bout de choux!........ en lui évitant les voyages trop agités en seconde.....
Bravo pour l'initiative, j'ai bien ri en voyant slobodan filmer consciensieusement les poules (zoom, travelling...)! Ca a l'air de vous faire du bien de sortir de la capitale !
Je connais bien l'Ardèche. Alors je ne suis pas impressionné par ce jardin un peu abandonné (à la limite ça me révolte et je me précipite pour débroussailler).

Facile de prévoir le pire pour la planète. Utile ?

Et le café du commerce de Lablachère est même pas un cyber-café.
Une émission aux antipodes de celle de la semaine dernière. On a ici quelqu'un qui ne parle pas simplement de lui... Que du bonheur
Bonjour,

S'il vous plaît, faîte un tout petit effort sur la forme... Ou sinon, faîte des reportages audio.

Payez à François Rose une deuxième caméra qu'il puisse mettre en fixe en plan large, ça lui permettra de faire de beaux plans de coupe et un jolie montage final (sans ajouter bcp de boulot).

Merci pour le tout le boulot,
++
Romain.
Les journalistes parisiens découvrent Pierre Rabhi et les poules ... super !
Et horreur pour Maja qui doit voyager en seconde ...
Et arriver à rendre Pierre un peu ennuyeux il faut le faire ... alors que c'est quelqu'un qui captive son auditoire et qui parle avec des mots simples (pour tous ceux qui ont pu assister à ses conférences)
Content que @SI découvre enfin ce grand bonhomme mais ça nous en dit long sur le fossé entre la capitale et les territoires !
Sympathique émission, le dernier quart d'heure dans le potager est un grand moment.
Un excellent boulot de Maja (rien n'est plus beau qu'une femme enceinte) qui inspire les monts monsieur Rabhi, dans son petit coin de paradis près de Lablachère que les pétroliers ont en ligne de mire http://barjac.blogs.midilibre.com/archive/2011/02/26/mobilisation-contre-les-gaz-de-schiste.html
L'occasion bien sûr de se (re)plonger dans ses écrits
https://cafemusique.wordpress.com/2011/06/06/il-faut-que-je-lise-ce-livre
https://cafemusique.wordpress.com/2011/06/26/retour-en-terre-desperance-avec-pierre-rabhi
Merci de tout coeur pour cette émission apaisante : cela fait du bien d'entendre des choses intelligentes et surtout pas de conneries (les trois dernières émissions d'Arrêt sur Images étaient vraiment pénibles). Quant au caméraman, il devrait boire après le tournage, pas avant. Mais ce n'est pas grave. Maja est toujours aussi sympa. Que du bonheur !
Je n'ai pas encore vu l'émission mais merci d'être aller à la rencontre de Rabhi :)
Bravo, enfin une personne qui dit ce qui fait et fait ce qu'il dit, un peu notre Thoreau des temps modernes. Un peu aux antipodes (je choisis ce mot à dessin) de M. Chouart dans sa manière de changer le monde à se demander si la programmation a pas été faite selon ce critère pourra-t-on jamais savoir ^^ :
- D'un coté, quelqu'un qui part du local et de l'humain.
- De l'autre, une personne qui pose le problème des structures générales.
Je fais un peu exprès de tirer cette conclusion mais ça peut lancer un débat intéressant sur le forum ... sur ce bonne émission pour ceux qui n'ont pas pu encore la regarder (ou l'écouter).
Merci merci @si et Maja pour être - enfin - allé voir Pierre Rabhi et pour nous permettre de partager ce moment avec vous. J'ai besoin de petits coups de pied aux fesses - de plus en plus petits - qui me remettent sur le chemin évident dont Pierre nous parle si bien. Mais c'est bien sûr!
Merci du fond du coeur
Ouf, il fait beau, petite émission qui va bien...
yes !
Bonjour Maja, François :-)
je continue.
Ha ! Enfin !
Je déplore le silence médiatique sur l'agriculture suicidaire : on tue les sols, on empoisonne la nourriture, on jette les paysans du tiers-monde dans la misère, on perd notre indépendance alimentaire... alors que la baisse de l'offre du pétrole va tôt ou tard réduire la circulation des marchandises.

Il faut produire localement, en réduisant les pesticides et les engrais
- qui sont fabriqués avec des gaz d'hydrocarbures,
- qui n'améliorent pas davantage les rendements que les engrais verts,
- qui tiennent les paysans dans un état de dépendance (en plus de celle vis-à-vis des semenciers, autre scandale, voir Kokopelli),
- qui font chuter la teneur nutritionnelle en tuant les sols (pauvreté de la microbiologie, absence de lombrics, etc.)
L'objectif de chaque pays, de chaque région, devrait être de redonner vie aux sols et d'assurer son autonomie alimentaire.

Ne comptons pas sur le monde politique pour faire quelque chose avant que l'opinion publique le réclame.
Bonjour
Quel bel été sur @si !!!
Merci Maja de nous faire connaître tant de bonnes personnes.
Je suis en train de visionner le reportage, plus d'ailleurs pour découvrir l'environnement naturel de Pierre Rabhi et jouir de la présence du personnage que pour ses idées déjà bien exposées dans ses livres, et encore une fois je souffre des conditions de captation. Ce cadre vacillant, en perpétuelle recherche (d'on ne sait quoi, d'ailleurs), ces tressautements inopinés, éternuements, mouchages bruyants, etc., sont autant d'occasions de perdre le fil et de briser l'enchantement. François Rose est probablement un adepte de Dogme95, mais n'est pas Lars Von Trier ou Thomas Vinterberg qui veut et quand bien même, est-ce que c'est le propos ici ?

En revanche et comme un contrepoint à ces agaçants remuements, Maja fait preuve d'une sérénité et d'une attention bien appréciable. Qu'elle en soit remerciée.

Je respire un grand coup et retourne voir le film.

@pompastel : merci pour le lien, je ne savais pas que la rtbf permettait de revoir des émissions si anciennes.
Pas encore vu mais merci, un peu de douceur avec Pierre Rabhi ça va pas nous faire de mal.
Si vous aimez Pierre Rabhi et si vous disposez de 58 minutes supplémentaires, n'hésitez pas à lancer cette vidéo :
http://www.rtbf.be/tv/revoir/detail_noms-de-dieux?catchupId=11-TMCEN100-006-PR-1&serieId=11-TMCEN100-000-PR
Bon, cela n'a rien à voir avec la choucroute, le chouchen,... mais outre le fait que les émissions de Maja sont la raison numéro 1 de mon abonnement à @SI (désolé Daniel) car leut format est proche de l'idéal en ce qui me concerne (deux humains, l'un pose des questions, l'autre répond, le premier écoute et ne coupe pas), outre le fait que Maja vient coup sur coup d'interroger deux des penseurs qui m'ont le plus marqué dans ces dix dernières années (C'est une interview de Pierre Rabbhi par Ruth Stegassi il y a 10/12 ans qui me l'avait fait connaître, et Chouard, comme tout le monde), outre tout cela, donc...

...Maja est vraiment trop, trop,... trop mignonne, avec son joli ventre rond.

Cela en devient presque difficile de se concentrer.
Je recois le mail annoncant cette émission alors que je suis en train de lire "Du Sahara aux Cévennes" du même Pierre Rabhi. Un régal! Non seulement pour la biographie exceptionnelle de cet être exceptionnel, mais en plus c'est superbement bien écrit. A recommander à tous.
Merci pour la version audio. Ma connexion estivale aussi est en pleine sobriété.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.