371
Commentaires

Une émotion planétaire

Roulements de tambours lunaires, émotion obligatoire.

Derniers commentaires

Le traitement de la mort de Jackson était d'une part totalement injustifiée et totalement absurde compte tenu du fait qu'il n'était qu'un chanteur de variété parmi des dizaines d'autres.
Que 3 chaines de télévision française retransmettent ce "spectacle" était à mon sens parfaitement déplacé et si je sais depuis un moment que les télés n'ont plus grand chose à voir avec l'information, cette "émission spéciale" a été la goutte qui a fait débordé le vase de mon dégout pour ce microcosme de la presse parisienne qui n'est qu'un tas de privilégiés convaincus que leur monde est le plus important qui existe.
Pendant ce temps là, l'AFP continue de faire de fausse dépêches et nous raconte ce que le pouvoir veut bien nous faire savoir.
La presse française va mal, si ceux qui la font se demandent pourquoi, ceux qui la lisaient savent parfaitement à quoi s'en tenir.
Je journalisme est mort. Comptons sur les services de presse étrangers pour nous donner des nouvelles de ce qu'il se passe chez nous.
http://www.lepoint.fr/actualites-chroniques/2009-07-02/le-bloc-notes-de-bernard-henri-levy-les-trois-stations-du-calvaire-de-michael-jackson/989/0/358007


Dans son hommage à Michael, Bernard-Henry-Lévy, autre expert du déhanché, convoque Wilde, Baudelaire et Sartre
Tiens, une bonne nouvelle, quand même :

J'ai tardé, mais je n'ai eu l'info qu'aujourd'hui :

Pierre Etaix a récupéré les droits de cinq de ses films, Le Soupirant (1963), Yoyo (1964), Tant qu'on a la santé (1965),
Le grand amour (1968), Pays de cocagne (1969) et c'est une très bonne nouvelle. Une excellente nouvelle.

Pour lui, bien sûr, mais aussi pour le cinéma, ses films étant invisibles depuis un certain temps...
Je trouve dommage que ce type d'information ne soit que très peu relayée...
Pina Bausch vient de mourir...
A voté.

Je me souviens aussi, c'était peu de temps après la mort de Bon Scott..
En me réveillant samedi matin, je me suis gratté la fesse. Que dire d’autre?

J’ai connu des réveils plus douloureux.

Le 9 décembre 1980 à 6 heures 55, c’est sur le dernier couplet de Working Class Hero par Marianne Faithfull que j’ai ouvert les yeux. Chic, du Lennon! La journée ne pouvait pas mieux commencer pour moi. C’était un épais matin ouateux de fin d’automne. Soudain plombé quand Janry Varnel, sur la Radio Suisse Romande, a enchainé sur l’ultime «just follow meeeee…», d’une voix blanche, des mots toujours gravés dans le marbre de ma mémoire: «Désormais rien ne sera jamais plus comme avant. John Lennon a été assassiné il y a une heure à New York…» Il y a moins brutal comme plongée dans le monde des grands. On devient sérieux quand on a dix-sept ans, n’en déplaise à Rimbaud et Ferré réunis.

Au lycée ce jour-là, les cours ont duré des siècles. Les profs parlaient une langue inconnue, mes copains se faisaient rabrouer, mes yeux étaient rouges et Imagine me taraudait le tréfonds de l’âme, avec des paroles sans cesse renouvelées. Je n’ai rien mangé deux jours de suite.

Et là, samedi midi, j’ai repris deux fois du risotto. Étonnant, non?
Quand il faut couper une fleur définitivement fanée, n'êtes vous pas tristes ?
Il a des fleurs que l'on préfère mais une fleur est une fleur.

Il n'y a que vous pour pleurer les fleurs de votre jardin.

MJ était une fleur sur la planète. Le temps qu'on lui consacre est proportionnel à l'étendue de ce jardin. Quoi de révoltant ?

Pour une fois que l'on s'arrête à une fleur.... un peu de souffle, merci MJ .

Même si en finale le business journaleux en fera recette, une pause dans l'horreur, la manipulation et le mensonge... je ne dis pas non.

Par ailleurs, personnellement, je n'entends pas comme vous la phrase de DS
« quatre mots qui d'abord ne s'associent pas, que le cerveau a besoin d'emboiter de force, afin d'enregistrer l'information. »

J’y ai lu un hommage/horaison pudique et réservé d'un stype très sneidernien…..

Sans doute l’ai je lu, spontanément, avec le ton qui allait avec ce que voulais entendre.

Respectueusement à vous, à DS et à MJ.
Samedi, j'ai été assez abasourdi d'entendre et de lire moults articles français disant que la thèse du crime était écartée car l'autopsie n'avait pas révélé de chocs ou de traumatismes, tandis que les analyses toxicologiques n'étaient pas encore faites.


Par exemple :
http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-La-mort-de-Michael-Jackson-n-est-pas-d-origine-criminelle_-985575_actu.Htm
La mort de Michael Jackson n'est pas d'origine criminelle
La mort du chanteur Michael Jackson n'est pas le résultat d'un crime, a affirmé vendredi un porte-parole de l'institut médico-légal de Los Angeles, après une autopsie du corps du "roi de la pop", dont les résultats finaux sont prévus dans "quatre à six semaines".





La BBC était plus prudente :

Coroner's statement on Jackson
County coroners' spokesperson Craig Harvey said the additional tests, including toxicology, would take four to six weeks to complete - but there was no external trauma, and no signs that Mr Jackson's death was suspicious.

http://news.bbc.co.uk/2/hi/entertainment/8122042.stm

Ce qui ne veut pas dire que la thèse du crime est écartée, mais qu'il n'y a pas de signe indiquant que la mort est suspecte.


En allant sur le site de Libération, je constate qu'ils se sont repris :


Michael Jackson: la thèse du crime peu probable
L'autopsie a écarté pour l'instant la thèse d'un acte criminel, même s'il faudra un mois pour connaître les résultats définitifs. A ce stade, l'explication retenue pour la mort du chanteur est celle d'une consommation excessive de médicaments.



En revanche, l'adresse les trahit puisqu'elle comporte toujours la chaîne de caractère : jackson-la-these-du-crime-ecartee
http://www.liberation.fr/culture/0101576560-jackson-la-these-du-crime-ecartee
Bien sûr . Et pourtant,L'annonce de cette nouvelle vous procure une émotion,vous cherchez des détails,vous y pensez longtemps et vous êtes triste,très triste...Vous vous interrogez sur les causes de votre drôle de chagrin et ne les trouvez pas...Alors il vous souvient que c'était la même chose pour d'autres mais rarement...Montand.Massoud.Noiret,en vrac,et quelques autres.
Bonjour

un remède efficace contre l'overdose médiatique

La mort de Michaël Jackson, une tragédie pour les studios Disney : en effet, l’artiste se faisait appeler Bambi, se prenait pour Peter Pan et ressemblait de plus en plus à Pinocchio à chaque fois qu’il se mouchait ...
http://pretentieux.over-blog.com/

Paris est magique
L’actionnaire principal du PSG a racheté il y a un mois l’hypothèque sur le ranch de Michael Jackson, baptisée Neverland. Pour rentabiliser l’opération, le fonds d’investissement avait prévu de faire chanter la star. Avec la mort du chanteur, le groupe se retrouve avec une belle dette sur les bras...

On a tous en noussssss quelque chose...
Première déclaration de Frédéric Mitterrand endossant le costard de ministre de la Culture chez Elkabbach : "On a tous un peu de Michael Jackson en nous". "Trop vieux" déclare à titre posthume l'intéressé.

http://pretentieux.over-blog.com/

Fais tourner
Polémique sur la mort de Michael Jackson. Son entourage prétend que la rumeur autour de la dépendance de l'artiste aux médicaments est infondée. Les traces de Demerol serait du à un baiser volé à Richard Gasquet dans une soirée à Miami.

Thriller
Entendu dans les médias : "Le monstre de la Pop disparaît". Pourquoi de la Pop ?
il était finalement humain !
j'ai passé toute soirée dans la nuits a jeudi a vendredi devant ma télé a m'exploser les yeux !
bfm-tv,itélé,france24,cnn.
je me suis dit putain!!! c'est pas possible!
01h26 du matin et la confirmation du dèce du king of pop.
je suis sans voix...je retiens mes larmes...aprèt avoir passé toute la journée du vendredi a mi-résoudre.
Michael ne reviendra pas et il est partie pour toujours.

Michael Jackson...yesterday,today, and forever !
Vade retro, Morandini ! Cesse d'envoyer tes zombies sur ce fil !
[quote=andré B]Vous m'en voudrez beaucoup si je vous dis que la disparition de Jackson, je m'en tamponne le coquillard ?

Ton message est simplement d'une nullité absolue...
Vous m'en voudrez beaucoup si je vous dis que la disparition de Jackson, je m'en tamponne le coquillard ?
A tous ceux qui sont littéralement malades au bord de la crise cardiaque, limite remplis de haine qu'on ait pu pour si peu leur gâcher leur sacro-saint lot d "info" quotidienne, calmez-vous, tout va rentrer dans l'ordre très vite, vous aurez très prochaînement des nouvelles très pointues des soldes, des juilletistes sur le départ, de l'avis d'imposition et des mémés et clébards abandonnés sur les aires d'autoroute dans vos JT habituels. Elise Lucet a même réussi hier, après quarante minutes de Jacksonnerie au mort, a diffuser la fin de son feuilleton sur la transhumance des vaches! Ouf, on l'a échappé belle!
Bizarre pour moi la disparition de ce personnage.... C'est comme si on me disait que Mickey était mort ! Sa réalité en tant qu'homme de chair ne m'est jamais apparu... Et pourtant j'ai dansé sur presque tous ses tubes. Et je ne suis jamais allé chez Disney !
Si on veut comprendre Mickael Jackson il faut absolument lire l'article de Jacob Weisberg de SLATE.COM. On comprend mieux JACKSON, ses souffrances, ses actes qui peuvent nous sembler à nous les normaux (quelle blague!) tellement fous alors qu'ils sont plus compréhensibles quand on apprend d'où il vient.
J'ai entendu à la radio que son père l'appelait le "sale nègre à gros pif". Quoi de plus normal alors de le retrouver "blanchi" avec un nez réduit à presque rien.

http://www.slate.fr/story/7249/michael-jackson-pedophile
C'est quand Quincy Jones disparaîtra un jour, j'écraserai une larme, pas maintenant. Bien vu,
Daniel, lesmédias sont peuplés de cons, mais des cons...
Et maintenant si nous nous occupions du sujet de la chronique : l'emballement ?
-" Chic , disent les journalistes ordinaires , on va éviter quelques jours les infos qui informent parce que l'on a peur d'informer au cas où le petit méchant loup se fâcherait par sbires interposés - et les français n'y verront que du feu ."

Aux inconditionnels de bambi ( ...) , il y a youtube , des manifestations , et autres blogs . Etc...
Pleurez aussi sur sa vie massacrée par les vautours de tous bords , son enfance volée ainsi que celle de ces gamins que des parents indignes lui vendaient .

Et pourtant , j'apprécie les "dérives" musicales dans les chroniques , et autres images détournées du sujet .
Je vais peut-être répéter ce qui aura été dit plus haut.....Je suis hérissée - le mot n'est pas trop fort, par tout ce remue ménage ! un homme est mort et c'est toujours triste mais on entend et lit de telles stupidités que ça en devient "planétaire" et j'en ai mare !
Hier soir au JT de F2 j'ai entendu qu'il était le porte parole des afro américains ? tient tient, alors pourquoi a-t-il bousillé sa vie petit à petit en essayant d'effacer tout ce qui pouvait être noir chez lui ? oh bêtise humaine, toujours aussi insondable !
Pour sûr, c'est comme si tout était fait pour que l'on oublie jusqu'à nos propres existences et soucis...

Ailleurs, j'ai lu une personne se faire incendier verbalement parce qu'elle évoquait la simple idée que des familles ont perdu des êtres bien plus proches ce jour-là. Et ces fanatiques, qui considéraient probablement avoir plus de proximité avec cet artiste qu'avec des membres de leur proche famille, n'ont rien trouvé d'autre à faire qu'à littéralement cracher sur ces autres décès qui resteront à jamais inconnus, et dont le souvenir ne sera pas: "il (ou elle) est mort(e) le même jour que M.J.".

Je n'ai jamais compris comment s'émouvoir à ce point de quelqu'un d'aussi distant de soi. Certes il fut grand danseur, mais était-ce le seul ? Certes il fut bon "ambianceur", mais était-ce le seul ? Certes il fut bon chanteur, mais était-ce le seul ? Est-ce que "roi" désigne le qualitatif à tout prix, l'insurmontable niveau, ou le cumul des ventes et la possession de millions de fans, quand bien même le niveau de l'artiste n'est plus le même depuis longtemps déjà (sauf peut-être en danse, jusqu'à 2001 en tous cas)? On oublie de poser ces questions, et on voudrait nous forcer à entrer, effectivement je suis d'accord, dans l'"émotion obligatoire".

En somme, même si son apport à la culture "pop" est indéniable, est-ce que ça vaut ce véritable raz-de-marée médiatique, en allant, plus individuellement, jusqu'à cette frénésie de déni des autres victimes de ce 25 juin...
[quote=le regardeur]trop c'est trop ! Il est mort et c'est triste et je reconnais son talent !!! mais la terre n'a pas arrêté de tourné pour autant ! mais quand je vois que les télés et sites internet n'ont que ça à tourner en boucle depuis 36 heures, je me dis, il n'ont rien d'autre à dire ou quoi ? à part redire la même chose, remontrer les mêmes images, les mêmes fans "en fausses larmes", il y a de quoi se poser des questions sur le travail des journalistes et rédactions ! C'est une véritable overdose hystérique qui me laisse pantois ! Moi, j'ai trouvé la solution, j'ai éteint ma télé depuis hier et je zappe tous les sites internet qui en parlent ! ça va, on sait qu'il est mort, il faut passer à autre chose !

Meme avis.

49 minutes hier au JT de 20H sur TF1, trop c'est trop. Faudrait peut être pas oublier que des iraniens manifestent pour la liberté en ce moment, au péril de leur vie.
Qu'il y ait des émissions en hommage à MJ, c'est tout à fait normal, mais que l'on ne parle que de lui en ce moment dans les "infos", c'est un dérapage médiatique parmi tant d'autres.....
trop c'est trop ! Il est mort et c'est triste et je reconnais son talent !!! mais la terre n'a pas arrêté de tourné pour autant ! mais quand je vois que les télés et sites internet n'ont que ça à tourner en boucle depuis 36 heures, je me dis, il n'ont rien d'autre à dire ou quoi ? à part redire la même chose, remontrer les mêmes images, les mêmes fans "en fausses larmes", il y a de quoi se poser des questions sur le travail des journalistes et rédactions ! C'est une véritable overdose hystérique qui me laisse pantois ! Moi, j'ai trouvé la solution, j'ai éteint ma télé depuis hier et je zappe tous les sites internet qui en parlent ! ça va, on sait qu'il est mort, il faut passer à autre chose !
Je suis effectivement très ému par cette nouvelle : Farah Fawcett n'est plus. Je lui dois mes premiers émois, elle était magnifique. Grande comédienne aussi ; je me souviens d'elle jouant le rôle de Beate Klarsfeld.
ben moi au bout du compte, maintenant qu'il n'est plus, je suis touché par le personnage, qui était un vrai artiste du show-bizz (après, on aime ou on aime pas ce style de personnage), avec ses enfantillages, ses faiblesses, ses fragilités, ses excès, ses zones d'ombre, et aussi sa sincérité... finalement nous lui ressemblons tous un peu non ? ce qui explique l'adhésion qu'il a pu susciter chez les gens (vous savez, les "vrais gens", les "gens d'en-bas")
On tourne en rond... Ceux qui pensent que c'était un génie marquant et important de ces dernières décennies (j'en fais partie) trouve tout cela logique, les autres non.

Mais sinon pour revenir sur le fait "qu'il n'a rien inventé" ou "qu"il a tout piqué" c'est une arlésienne : un génie se définit moins par ses inventions que par sa capacité à les populariser, à être une éponge (une grooooosse pensée pour Bob Dylan), du moins à mon sens. Parce que on peut toujours remonter plus loin pour trouver des pionniers et les "vrais" inventeur de tel ou tel structure musicale, pas de danse etc...

Et puis merde c'était quand même au moins un des plus grand virtuose qui nous ai été donné à voir, ne boudons pas notre plaisir. Merci à lui en tout cas.
Le cynisme pour le cynisme, constant, à tout prix, fin en soi, commence sincèrement à me lasser, d'autant plus quand, comme dans ce billet et la majorité des commentaires, il ressemble plus à une pose de gamin rebelle.
Les gens qui s'en foutent peuvent se plonger dans un bouquin le temps que ça passe, au lieu de se montrer aussi condescendants envers ceux que ça touche réellement....

Alors c'est peut-être stupide, égoïste, et oh tellement pas conforme à la bien-pensance ASIenne, mais très sincèrement, l'over-couverture du décès par les médias me satisfait pleinement, et j'ajouterais que pendant les 3 minutes que les différents journaux consacrent au reste de l'actualité, je m'emmerde et je zappe vers une chaîne où ils parlent de MJ.
Vingtenaire et loin d'être une fan hystérique du "king of pop", j'avoue que la nouvelle de son décès a été un véritable coup de massue pour moi ce matin, par sa soudaineté sûrement, puis parce que, à une époque où la gloire est aussi éphemère que les papillons de Cindy Sanders, MJ me semblait ancré dans la culture commune de ma génération, une sorte d'Elvis ou de Lennon de ma génération...
Quelqu'un pour lequel je pensais que, lors de son décès, je serais assez âgée pour raconter sa bio, ses frasques et ce qu'il a représenté à mes enfants, petits-enfants...

En soi, je ne trouve pas inconcevable de consacrer 24 heures à rendre hommage à un des personnages marquants de ces dernières décennies, sachant que dès demain, après-demain, nous aurons tous de nouveau droit à notre louche quotidienne d'effets d'annonce de Sarko 1er, de polémiques journaleuso-journaleuses sur le vilain pseudo-rebelle de la Nouvelle star et autres reportages écolo-moralisateurs...

La surMichaelJacksonisation des médias vous ennuie ??? BREAKING NEWS : la petite boîte à images qu'on appelle télévision ou téléviseur peut s'éteindre grâce au magique bouton "marche/arrêt" qui orne sa façade, et vous pouvez même profiter du silence pour vous mettre à la lecture... A titre personnel, je vous conseille le génial Psychologie du Pingouin de Robert Benchley, qui devrait dérider quelque peu les plus grincheux d'entre vous...
Un article qui complète cette chronique : http://fr.news.yahoo.com/67/20090626/ten-christine-lagarde-pas-mue-par-la-mor-3f728ab_1.html
Christine Lagarde n'est pas émue, la rédaction de Voici y consacre un article.
On a aimé ou pas.

J'avoue avoir ressenti une grande émotion, et je n'étais pourtant pas un grand fan de cet extraordinaire showman.

L'émotion réside peut-être dans le fait qu'il est l'un des rares aujourd'hui pour lequel on dispose d'enregistrements visuels dès son enfance. Où l'on peut mesurer le chemin parcouru, et comment son art l'a consumé.

Mesurer l'abîme qui s'est creusé entre cet enfant rayonnant et cet adulte décomposé.

Ouais, je suis triste, peut-être aussi parce que cela nous renvoie à nos propres blessures d'enfance...

Salut l'Artiste, bon vent.

Parlant de battage médiatique, je suis plus gêné par des buzz honteux style Susan Boyle que d'une émotion comme celle-ci.
"Merde, on aurait envoyer les copains à la Bourse du travail aujourd'hui..."
"Et qui c'est qui l'a vu aujourd'hui, la nouvelle mouture d'Hadopi, hein ? Et qui c'est qui qui l'a vu ?? Heee heee!!!!"
Ce sera le 241ème commentaire. Ca défoule !! Les télés pétent les plombs. C'est l'overdose absolue. La palme revient à la tronche de cake Laurence HaÎm sur i-télé. Allez je vais regarder l'émission ASI du jour. Ca me calmera. Insensée cette couverture médiatique.
[quote=Chacun sur la planète est présumé avoir acheté dans sa vie au moins un produit dérivé de la saga Jackson.]

J'espère pour vous, Daniel.

Aussi, il est bien que Libé et le Figaro fassent leur boulot ; Jackson est aussi important que James Brown, Hendrix ou Elvis.


Hey, Dan, Sophie, Judith, Alain, Gilles... il est pas funky, le patron ;-)


PS. Avez-vous remarqué que le matin, télés et radio ont embrayé sur la partie glauque de Jackson (enfants, chirurgie, ruine) pour embrayer dans la journée sur une note plus empathie prenant conscience du poids du disparu. Mais que c'était-il passé entre temps ? Juste une immense émotion mondiale et son cortège de rassemblements de fans du monde entier qui est tombée à l'AFP. Ah oui, quand-même. Médias, crétins à sang froid ? Un peu de ça, oui
231 commentaires à 21h ...

Ah quand même. Ça fait beaucoup de monde pour avoir si peu à dire en général mais bon c'est la grande parade du cirque médiatique. Et tant de dollars derrière tout ça, partis en fumée ou à venir...

Ce drame humain ne me touche pas, moi pourtant si émotif et si prompt à verser ma larme. Mais ça n'a rien d'étrange à mes yeux. Jackson, lui tout seul ou sa fratrie musicienne, ce n'est pas ma génération musicale ; il aura fait vibrer, musicalement, mes trois enfants, pas moi. Cela dit, j'ai le sentiment d'un grand gâchis, le môme était précoce et doué, l'ado prometteur, l'adulte décevant et dérivant pour n'être quasiment plus qu'un zombie. En disparaissant à 50 ans, le drame fait oublier le pathétique.
Beaucoup de déclarations publiques me paraissent disproportionnées par rapport à ce que cette comète du show bizz a réellement apporté à l'art musical ou à la communauté noire mais je ne suis sans doute pas le mieux placé pour apprécier l'onde de choc que représente cette brutale disparition d'un artiste si mondialement populaire.

Le mieux c'est encore de se taire, je crois. J'en ai déjà trop dit.
Je comprends le cynisme de DS car ce matraquage médiatique est assez insupportable... Mais bon, faut dire un truc : J'ai détesté Jackson pendant mon adolescence. Pour un fan de rock intégriste, c'était assez normal. Je n'ai jamais acheté ni téléchargé un de ses disques. Je trouvais que c'était de la soupe formatée pour la radio et MTV. J'en avais strictement rien à foutre du marchage sur la lune et de l'auto-palpage de couilles scénique... Et pourtant, aujourd'hui, entendre des extraits de "Thriller", ça m'a rappelé mon enfance, NRJ, la découverte du clip qui fait peur avec les morts-vivants (auxquels MJ finira par ressembler réellement)... J'ai beau faire le malin, "Beat it", "Billie Jean", toute la journée, ça a été ma Madeleine... C'est con hein, mais ça fait cet effet-là, les chansons.
Cette fois-ci je crois que certains médias ont complètement perdus les pédales. Le JT de TF1 vient de parler du décès de Mickael Jackson pendant 49 minutes! 49!!! Sur France 2 un journaliste sur place aux USA nous expliquait que les proches de MJ trouvaient que celui-ci était en pleine forme et que sa mort était d'autant plus surprenante ; sur TF1, on nous disait exactement le contraire, en nous expliquant qu'il était stressé et surmené avec cette nouvelle tournée qui devait démarrer mi-juillet et qu'il avait même du mal à terminer les répétitions!

Aussi talentueux eut-il été, est-ce que le décès de MJ justifie d'occuper 49 minutes du JT de 20H??? Oubliez les problèmes en Iran, oublié la politique intérieure, oublié l'augmentation du chomage, oublié la crise économique........ Lors de pareils tragiques évènements, TF1 ferait mieux de suivre un déroulement normal du JT et de consacrer ensuite un long moment à ce tragique évènement.

Ce soir, si j'étais un iranien "révolutionnaire", je ne serais pas spécialement content que les médias du monde entier m'aient oublié, moi qui ait risqué ma vie ces derniers jours dans des manifestations qui auraient pu me couter la vie, qui plus est pour parler de la mort d'un artiste, aussi talentueux celui-ci eut-il été.

Les médias perdent les pédales non?
Eh bien, moi et mes voisins et pas mal d'autres personnes de ma connaissance, nous savions à peine qui était ce michel fils de Jacques, je n'ai jamais entendu ses éructations (je change de radio quand j'entends ça en anglais), je me considère pourtant comme une citoyenne normale, je vote (mal mais enfin je vote), j'écoute desfois de la chanson française (j'aime écouter les paroles) et les dégueulis (l'exaspération me rend vulgaire, pardon) autour de michel-fils-jacques M'EXASPERE!
Naufrage des médias!!!!
Je trouve cette chronique bien inutile, vous ne dites rien
Ouf ! tout un jour sans Sarkozy (ou presque) dans "lémédias". Merci Mickaël !
Même Youtube en tousse!! Ca doit "servir" des vidéos en ce moment, énorme!
Michael Jackson un ovni à sa manière .
Etant musicien moi même et pas fan du personnage ce
que je retiens c'est la bête de scéne qu'il était , le chanteur
hors norme dés son plus jeune âge . Toujours entourés
d'excellent musiciens . Steve Porcaro (Toto) par exemple qui
lui a écris l'excellent "Human Nature" repris par Miles Davis lui
même . Produit par Quincy Jones un très grand jazzman lui aussi ,
il invite des fous furieux tel que Edward Van Halen sur le planétaire
"Beat it" et son solo de guitare légendaire . Plus tard ce sera Slash
de "Guns and Roses" qui sera invité .
Ce que je retiendais c'est le personnage qui a lancé des passerelles
entre les musiques comme je le dit plus hauts .
Après c'est la destruction par les médias (la pédophilie , peter pan , le
caisson à oxygène , la peau qui blanchie , ect...) mais tout ceci n'a rien
à voir avec la musique , n'est ce pas ?
Alors le jour où on retrouvera un môme avec autant de talent.
Evidemment ça crée quelques jalousies.
Pas facile à trouver, mais elle est là, la vidéo de Jackson qui prend trop place face à Diana Ross.... Deuxième chanson. à 3min. pile
Merci pour tout Michael
Tes souffrances sont terminées. On ne t'oubliera jamais.
Michael Jackson est atypique, un GÉNIE, n'ayons pas peur des mots. Il a révolutionné l'histoire de la musique comme Picasso celui de la peinture.
Sans lui, pas de Prince, ni de bien d'autres ensuite qui se sont inscrits dans sa lignée.

Sa singularité, la complexité de son personnage, n'ont pas fini de faire parler ni d'exacerber les passions.
Ce forum et le nombre des réactions suscitées en sont un exemple (parmi des millions d'autres sur internet et ailleurs) flagrant.
Perso mon premier album de MJ acheté fut Dangerous... en cassette audio of course! Je me souviens à 12-13 ans écouter la ballade "Heal the World" en boucle, et "black or White" pour la patate rock quand même. R.I.P Michael.
Il parait que pour lui rendre hommage, le jour de sa mort deviendra la nouvelle journée mondiale de l'enfance...
Ça m'rappelle la mort de Charles Trenet ! Qu'est-ce que j'ai pleuuurééééééé :'-(
diable ! près de 130 messages en 6 heures, l'émotion semble grande sur la planète @si :)
moi le seul truc que j'aime vraiment dans la musique de Michael Jackson c'est la guitare d'Eddie Van Halen.
Pour ce qui est de l'emballement médiatique, c'est effectivement un cas d'école :
Le même jour, meurent (au moins, à ma connaissance) 3 artistes, qui sont sans aucun doute très important pour de nombreuses personnes (beaucoup beaucoup, je veux dire. Pas des minorités) :
- MJ (no comment, le forum ci dessus est éloquent)
- Farah Fawcett, qui est pour beaucoup une icône des années 80, et dont l'image a marqué (un peu à la manière d'une Grace Jones, Birkin, Emma Peel etc).
- Sky Saxon, chanteur des Seeds, groupe des 70's aussi inévitable pour les fans de rock que purent l'être les Troggs, les Cramps, les premiers Stones, Love, etc etc (pour ceux à qui ça ne dit rien, ce groupe inventa un style de rock ultra répétitif, basé sur des riffs, sans solo - râre pour l'époque - au son sec comme un coup de trique. On peut les considérer comme une des sources du punk etc. Pour faire court) .

Sans aucunement m'aventurer à débattre du talent, du génie ou quoi ou qu'est ce de MJ (je n'ai pas d'avis), il est flagrant dans le traitement des médias, qu'on s'intéresse avant tout au plus populaire, avant de se soucier du reste.
Ben moi je suis très triste, c'est ainsi, et ça se commande pas.
Pour en revenir aux médias, il semblerait que Madonna ne tardera pas à mourir en se vidant de ses fluides corporels, puisque d'après BFM et I-télé "Elle ne peut pas s'arreter de pleurer" et ce, depuis 7h du matin. (minimun !) La pauvre.
Mon oeil est sec, donc je suis suspecte !
Le décès de Michael Jackson est étrange...il n'était pas malade, il allait donner un nouveau départ à sa carrière, personne ne peut affirmer l'avoir vu mort, et même, certains ( source : un reportage de France Info ) l'ont vu près d'un grand magasin de disques des Champs Elysées ce matin...

Quelques tentatives d'explication sur cette disparition brutale: il peut s'agir d'un complot (un gouvernement ou une multinationale y seraient mêlés ?) , ou alors, c'est qu'il a décidé de disparaitre définitivement , de changer totalement de vie et d'aller s'installer ailleurs pour mettre fin à toutes les pressions...

dans quelque temps, certains croiront le reconnaitre dans la rue,quelque part sur terre, ou exhumeront quelque document qui accréditera un complot quelconque, et ainsi, il y aura toujours un buzz avec plus ou moins de retombées commerciales, autour de lui...

La grande machine cannibale du show biz américain vient d'achever sa dernière bouchée de Michael Jackson... presque privé d'une vie déjà , il va probablement partir directement retrouver la légende des grands disparus-pas vraiment disparus, que certains continuent à croiser de temps en temps, ici ou là ...: Elvis Presley, John Lennon, Jimi Hendrix...
26 minutes sur 30 du journal de 13h sur Inter y étaient consacrées...c'est finalement peut-être pas si grave que Val débarque, a part pour Mermet bien entendu, qui trouvera bien un trampoline sur le net. Mais la ce midi, j'ai prie un coup sur la tete!
Ben moi j'pense que tout le pataquès est "mérité" et tant pis pour l'emballement médiatique. Après avoir lu le forum je repense à un panthéon évoqué par quelqu'un (les Beatles y cotoyait Haendel je crois) et je l'y rajoute sans broncher. Les albums de la Motown (et pas que ceux avec les Jackson Five mais même ceux où il est déjà tout seul) ont fini de me convaincre qu'il s'agissait d'un virtuose précoce (on admire pas Mozart pour ça ?). Ajouté à ça qu'il fut un danseur incroyable et un compositeur talentueux, pour faire une chanson pop s'entends (on admire pas les Beatles pour ça ?). Bref je vois pas pourquoi, en dehors du phénomène médiatique qui est naturel compte de l'époque actuelle et proportionnel (pour une fois) au talent du mec, je ne vois pas pourquoi donc il ne rentrerait pas dans ce grand panthéon imaginaire. Oui je le mets à côté de mes cds de Count Basie ou Mendelssohn.
Je ne suis pas d'accord avec ceux qui minimisent l'importance de Michael Jackson... Comme cela a été dit par d'autres, c'est un des plus grands artistes, et surtout (je pense que c'est ça le plus important pour expliquer l'impact médiatique) une des plus grandes idoles de notre époque. La seule artiste qui puisse encore prétendre à ce statut aujourd'hui est, à mon avis, Madonna.
Bien sûr, on peut polémiquer sur la valeur artistique pure de tel ou tel artiste, mais ce n'est pas ça qui compte dans ce cas-là. Johnny Halliday a un peu ce statut en France, et bien que je ne comprenne pas comment on peut s'enthousiasmer à ce point pour sa musique, il est évident que sa mort sera une sorte de deuil national. De même quand des acteurs ou actrices mythiques meurent, c'est leur statut d'idole universelle qui détermine l'importance de l'événement... Je ne pense pas que Marylin Monroe ait été la plus grande actrice de tous les temps, mais sa mort a été l'un des événements marquants du siècle...

J'ai 23 ans et je pense que c'est la première fois que j'assiste, par médias interposés, à la mort d'un phénomène de cette envergure. N'en déplaise à certains qui ne veulent entendre parler que des Beatles ou de tout ce qui est suffisamment "vieux" pour être respectable, je pense que c'est comparable à la mort d'Elvis ou de Lennon... Et il faut bien admettre que les 10-15 dernières années n'ont pas vu l'émergence d'idoles comparables à Michael Jackson ou Madonna.

En tout cas, je confirme la règle énoncée avec ironie par la chronique de Daniel, je ne suis pas à proprement parler une fan de Michael Jackson, mais oui je possède bien un de ses disques, le fameux album "Thriller". Et j'ai dansé plusieurs fois sur ses musiques en spectacle. Pour moi, ce type n'est peut-être pas le plus grand génie musical du siècle, mais ses musiques sont fantastiques pour danser (bien mieux que 90% des musiques "de boîte" actuelles). Il était en tout cas un danseur exceptionnel avec des clips très travaillés et des chorégraphies originales, très bien conçues et incroyablement bien interprétées.


Après, je suis bien d'accord sur un point : il est absolument scandaleux la quasi-totalité des chaînes spécialisées dans l'info (BFM TV, i-télé, CNN, BBC World...) aient été complètement immobilisées pendant des heures hier, alors que tout ce qu'ils avaient à nous montrer étaient des images de la foule qui se massait en attendant la confirmation! Il n'y avait même pas un bandeau diffusant d'autres infos. Comme pour le coup du crash d'avion, on a bien vu la façon dont les médias s'occupent avec rien... On attendait la confirmation, ne pouvait-on pas simplement laisser un bandeau en bas annonçant la mort probable de MJ, tout en continuant à traiter d'autres infos, pour y revenir ensuite une fois l'info confirmée??? Au lieu de ça, on a eu des heures de direct avec aucune info autre que "Michael Jackson serait mort".
Et j'en ai par-dessus la tête de voir les réactions de telle ou telle star qui ne sortent que des platitudes politiquement correctes : "j'ai le coeur brisé", "j'ai pleuré toute la nuit"... Je me contrefiche d'entendre la réaction de Mariah Carey ou de Britney Spears... je préfère de loin qu'on me remontre des clips en hommage à sa carrière.
L'hommage de Laure Manaudou et Roselyne Bachelot à Michael Jackson...

http://www.dailymotion.com/video/x5fsrd_otarie-funky_animals
J'avais un certain respect pour Monsieur Jackson, quoi que j'avoue n'avoir qu'une opinion fragmentaire de son oeuvre (j'ai baigné à peu près dans l'époque thriller/bad étant petit). Cependant je ne peux pas le pleurer maintenant, il n'était plus que l'ombre de lui même. Ça fait au moins 10 ans qu'il était mort médiatiquement, et moralement.

J'éprouve surtout quelque chose de complètement morbide sur son ascension musico-industriel, une orgie démesuré et sa chute cinglante : détruit mentalement, isolé, criblé de dettes. Mais "il laisse derrière lui une carrière extraordinaire"... bien sûr.
J'ai appris la nouvelle cette nuit, j'ai zappé sur mes différentes chaines d'infos avant que la mort de MJackson soit confirmée, en espérant qu'elle soit infirmée. Il était trop jeune pour mourir et sa vie n'a pas été un long fleuve tranquille. Paix à son âme.
Si vous voulez continuer dans cette veine Joanny, ouvrez le dernier bouquin de Julian Barnes "rien à craindre"... une belle méditation sur la mort (et sur la manière de l'apprivoiser...)
Je n'ai rien contre les nécrologies mais faut pas pousser même au 13h de France Inter ils se sont défoncés : 1/2h pour M. Jackson et 1 minute pour le reste de l'info !!! Faut pas exagérer...)
Notre nouveau ministre de la culture s'est longuement exprimé (m'est avis que le p'tit Sarko va pas apprécier de se faire voler la vedette et qu'il va peut-être très vite regretter cette nouvelle recrue... à suivre...
"On se souvenait où on avait appris l'assassinat de Kennedy, chacun se souviendra où il était quand il a appris la mort de Mickaël Jackson" dit quelqu'un à la radio.

Ben moi je viens de l'apprendre en lisant la chronique matinale de Daniel! Je pourrai raconter ça à mes petits enfants dans quelques années!
Je suis autant touché par la mort de Farrah Fawcett que par celle de Michael Jackson. Les années '80... Toute ma jeunesse. Ces événements me rapproche subitement de ma propre mort.
daniel on voit dans ce vite dit l'évolution de la population et des médias en 40 ans, grace à la comparaison kennedy Jackson qui en dit très très long...
pour ma part puisqu'il faut parler d'émotion, moi quand quelqu'un meurt j'ai toujours les boules, mon voisin est décédé il y a peu je le connaissais à peine, mais j'ai quand même été plus ému qu'en apprenant le décès de Michael.
Sinon je me disais que ce pauvre michael n'a pas été heureux dans sa vie, à quoi bon être milliardaire pour casser sa pipe à 50 ans? A quoi bon aspirer à être milliardaire plutôt qu'à être heureux? on finira tous en poussière.
et je finirai en citant Coluche:

"A toi l'enfant qui viens de naître
je dois dire pour être honnête
Que c'est pas en travaillant
Qu'on trouve le bonheur sur Terre
J'en veux l'exemple que mon père
Qui vit l'jour de son enterr'ment
Qu'il était l'plus riche du cim'tière"

http://www.youtube.com/watch?v=nFc3ye5lzd0
Certains affirment que Michael Jackson aimait tellement la chirurgie qu'il aurait adoré se faire autopsier de son vivant.
Moi, je dis que ce sont de mauvaises langues qui ne respectent pas l'émotion planétaire.
En plus, j'apprécie pas du tout ce genre d'humour noir.
en fait ce qui me déprime le plus dans cette journée c'est qu'à partir de maintenant il va falloir que je me tape les hommages grandiloquents de Frédéric Mitterand à chaque mort [s]inter[/s]planétaire grrrrr

pour Jackson, désolée mais pas de larme au coin de l'oeil ; OK bon musicien, excellent danseur, grande carrière et tout et tout mais bon moi perso la pop etc......
je trouve ce papier complètement creux.
ca, c'est de la plume trempée dans un nescafé.
pas bon du tout...
S'il est amoral de souhaiter la mort des gens, il est aussi gênant de minimiser l'émotion qu'elle provoque chez les autres.

Mais derrière les remarques cyniques qui parsèment le forum (et l'article de DS) se cache un agacement qui peut être expliqué par la survalorisation d'un artiste particulier dans un monde qui en voit mourir partout et tous les ans de (peut-être) plus talentueux.

Mais penser (à juste titre à mon avis) que Michael Jackson n'est ni Jean-Sébastien Bach ni Beethoven ne nous contraint pas à minimiser ou à tenir pour rien l'émotion que suscite sa mort.

En fait, avec l'émotion provoquée par ce décès, certains qui ne partagent pas l'idioâtrie Jacksonnienne, se trouvent pris en otage, obligés d'être émus au risque de passer pour des monstres et c'est contre ça, contre cette émotion imposée qu'ils sur-réagissent.

Et souhaitant affirmer que leurs valeurs artistiques sont différentes, ils se croient obligés de signifier qu'ils ne partagent pas l'intensité de la perte qu'occasionne la mort de Michael Jackson et donc d'en minimiser publiquement la portée.
Ce qui choquera toujours les fans inconditionnels.

Il s'est produit quelque chose d'un peu équivalent, mutatis mutandis, au moment du 11 septembre. Certains soulignaient que ces 3000 morts américains ne "valaient" pas plus que les centaines de milliers de gens tués au Rwanda. Et que par conséquent ils ne comprenaient pas cette émotion à géométrie variable qui était bien plus mobilisée pour les traders du world trade center que pour les gamins aux pieds nus. Comme si les vies humaines n'avaient pas la même valeur.

Quel tiraillement psychique, hein ?

D'un côté ne pas vouloir afficher une émotion que l'on ne partage pas et qui ferait de nous des fans inconditionnels de Michael Jackson;
de l'autre on aimerait tant être capable d'une émotion indifférenciée pour tous les êtres humains et de façon égalitaire, sauf que certaines morts nous affecteront toujours plus que d'autres.

Ah, on aimerait tant être à la fois plus sensible et plus égalitaire avec tout les macchabées.
Seulement on n'est qu'humain et certaines personnes nous sont plus chères que d'autres.
C'est comme ça et on y peut rien.
Il est mort ! et alors ! ! combien d'autres personnes meurent chaque jour, certaines torturées, d' autres de faim, de froid, d' indifférence, d' injustice, d' autres encore victimes d' attentats ! !

Ces airs nous ont permis de passer de bons moments dans la vie, il était un grand artiste, tourmenté sans doute comme tout créateur ? J' aime moins la période sombre de son existence même s 'il fût acquitté ! Cela reste pour moi une page obscure de sa vie; mais il bénéficie de la présomption d' innocence.
Étrangement, en 2006 on avait le droit de pleurer la défaite de la France en coupe du monde, mais en 2009 on passe pour un crétin en pleurant le décès de Michael Jackson... Faut qu'on m'explique.
Mackael jackson et Quincy Jones ont révolutionné la musique des années 80. Y' a qu'à écouter Pretty Young Thing (PYT).

Moi ça m'attriste. Un peu aussi parce que je sens que la roue tourne ...

Pour nos parents, il y a eu le King, les Beatles. Pour nous Mickael jackson, Terence Trent d'Arby, Stevie Wonder ....

En tout cas, franchement si j'avais eu sa gloire, sa notoriété à son âge, je serai mort beaucoup, beaucoup plus tôt que ça.
Je suis suspect. Dissident. Incongru.

Total respect pour l'artiste et sa production (merci à tous ceux derrière, les zicos et les Davis, Gordy Jr., Q. Jones, les Scorcese, Landis & co).
Rien à battre du reste.
Il est allé loin, ce petit.
[quote=Patrice Guyot]Bien vu Ulysse !

D'autre part c'est un non-événement total : il était mort depuis très longtemps, pour autant qu'il ait jamais été vivant, ce dont on peut douter !

Il faut vraiment que lémédia n'aient rien à dire pour tourner en boucle autour de si peu de chose...

Encore une fois tu es pathétique avec ce genre de remarque. Michael Jackson fait parti de l'histoire de la musique, il a révolutionné son époque, que tu le veuilles ou non. Tu as le droit de ne pas aimer ce qu'il a fait, tu as le droit de ne pas pleurer, et tu as aussi le devoir de respecter un homme qui a révolutionné son époque. Il était une bête de scène, quelqu'un d'unique, d'irremplaçable.

Si pour toi il est plus important de voir aux infos le ministre tchèque la kekètte à l'air chez Berlusconi (comme le dit Charlotte dans un message), alors je te laisse terminer la lecture de tes revues favorites que doivent être Voici, Gala, Closer, etc.

Pour terminer, que vous aimiez ou non Mickael Jackson, respectez simplement la mort d'un homme, pensez à sa famille, ses proches. Les remarques vraiment méchantes de certains, je trouve cela pathétiques, absolument nul humainement.
Si quelqu'un s'étonne qu'il soit mort si j@une... qu'il cherche alors la vérité sur cette affaire. Une attaque cardiaque ??? mon oeil.

Plusieurs hypothèses se dessinent déjà :
- les laboratoires et groupuscules de chirurgiens fous ne veulent pas avouer que les dernières greffes ont été un fiasco... ils ont éliminé le cobaye
- le même assassin (la même ?) que Lady DIANA... j'espère qu'Elton John ne va pas remettre ça avec sa soupe
- l'assassin serait un enfant...
- la CIA
- guy birembaum
- les organisateurs des concerts qui sentaient bien qu'il ne pourrait pas tenir plus de cinq minutes sur scène
- le gouvernement iranien qui s’est rendu compte que son arme chimique était inoffensive...
Bon, un petit message sans rapport avec le sujet en question.
Pourquoi donc, dans vos articles, écrire les "zaffaires", les "zattouchements", etc.? J'ai également remarqué la même tendance chez Alain Korkos. Ce côté mi-branchouille mi-prétentieux nuit grandement (à mes yeux) à votre propos.
Même "lémédia", c'est sympa une fois, mais franchement, entre nous, ça va pas chercher très loin.
Le pire, c'est que je suis loin d'être conservateur niveau langage, mais de temps en temps (vous écririez peut-être de "temps zen temps"?), faut dire ce qu'on a sur le cœur, même si c'est d'une futilité affligeante…
Non ?
non l'emotion n'est pas obligatoire, je ne me suis pas effondré à 1 heure du matin en voyant apparaitre la nouvelle sur mon ordinateur, j'ai juste ressenti le poids des années, le temps qui passe, la difficulté de vivre d'un etre innocent comme un enfant qui ignore le bien et le mal
un enfant de 50 ans usé par la vie, les caprices, abusé par son entourage dont on va pouvoir constater la bassesse dans les semaines à venir quand il faudra en venir à l'inventaire de ce qui reste de lui, abuseur lui même....


Je m'etonnerai presque qu'il ait pu vivre si longtemps, On peut gloser longtemps sur l'interet de cette information sa portée ce n'était qu'un chanteur après tout et pourtant pour des millions de gens il est une icône, ou une petite madeleine au sens Proustien, un personnage mythique entre les mondes, Qu'est ce que l'icône véhicule, signifie, quel role tient elle dans la construction de l'individu de ce qu'il est, quel est ce phénomene son mecanisme

Papier trop facile . entre l'emotion hysterique et la froide raillerie il y a un juste milieu et plus de profondeur
Lémédia n'ont pas fini de nous passer des extraits de thriller, notamment beat it en tronquant son meilleur passage.
Enfin ça ce n'est que mon avis, en tous cas Jackson était un très grand.
Quand je pense que Hurluberlu nous montrait des portraits de zombies hier encore... C'était prémonitoire !

http://portraitsaslivingdeads.blogspot.com/2009/02/michael-jackson.html
D'accord avec Charlotte.

MJ est le produit d'une génération noire hypertalentueuse (début de la motown et Quincy Jones) et , indépendamment de sa vie privée - Il me semble naturel de rendre hommage à un artiste qui a été bouffé par un système- Ces nécros posent la question de la réussite des noirs dans les années 70, de l'exploitation des enfants vedette, de la surmédiatisation de tout évènement lié à un gars qui pète les plombs de richesses et de notoriété mondiale et celà me semble plus légitime qu'il y ait nécro appuyée même si comme d'hab les médias en font trop.

En perspective, ce jour, la nouvelle défense "cause de dopage à l'insu de son plein gré à la coocaïne" de notre "ex- n°1" du tennis" Richard GASQUET, lui aussi enfant prodige,( désormais en voie de déchéance médiatique) et ses problèmes mis en avant de "cocaïne" dans les boîtes de nuit de Floride où j'apprends gräce à la revue de presse de Frédéric POmmier qu'il était en compagnie de Francesca (du LOFT) et de Pamela ...qu'il aurait trop embrassé sur la bouche ... Fascinant...

En fait, c'est l'overdose du fait pipolisation qui pose question.
à DS

C'est bien de pouvoir voter pour un contenu, je le fais très souvent. Mais certaines fois, comme pour votre chronique de ce matin, il faudrait pouvoir aussi marquer son désaccord, simplement en cochant une case : coup de coeur possible donc coup de griffe aussi, sans se lancer dans des justifications quelconques sur le forum.
Même pour vous, ce serait utile d'avoir les réactions des asinautes.
"Sans la liberté de blâmer, etc..."
Cordialement.
Mais c'est quoi ce délire d'"émotion planétaire"???
Moi, je suis très contente pour lui qu'il soit reparti vers les étoiles et, l'oeil sec, et sans AUCUNE émotion, je lui souhaite bon séjour là-bas.
http://www.youtube.com/watch?v=VqeADZgjtpY

http://www.youtube.com/watch?v=sFLWU4SzhkE
Il y a des matins pour matinaute, peut-être moins pour ses articles...
Car même si sa mort clinique n'est que la suite logique de ses morts musicale, sociale et morale, je n'ai pu n'empêcher de rester indifférent à cette nouvelle : nous avons tous dansé sur Jackson, connu des émotions, des expériences plus ou moins fortes à l'écoute de sa musique. Ses frasques comme ses albums nous ont fait réagir (cf. les sketches des Guignols sur son "goût" prononcé pour les enfants).
Enfin, pour ce qui est du traitement médiatique de sa mort, je trouve que l'hystérie collective tant redoutée n'est pas si forte. Elle était bien plus intense lors... de la mort de Diana, par exemple.
Je suis assez etonnée des remarques cyniques et amères que je lis... c'est la mort d'un des plus grands artistes qui ai jamais existé, qu'on aime ou pas... c'est un personnage qui a defrayé la chronique, il est juste qu'on en parle un peu, non??? on parle tous les jours de personnes sans talent, et (presque) personne ne s'etonne, on fait des rubriques ici sur plein de trucs qui ME paraissent puérils (le ministre tchèque la kekette à l'air chez Berlusconi, so what?) et là, ce phénomène de société, d'innovation musicale, de danse, enfin merde, c'était quand même quelque chose, le Roi de la pop!
Bah moi je suis triste, je verse pas ma larme, faut pas déconner, mais c'est qd même une émotion sincère pour tout ce qu'il a apporté au monde de la musique et de la danse, dans le mouvement noir américain, c'est tout.
Triste.
A ce niveau là, c'était plus du génie musical, c'était un extraterrestre. Une voix, des pas des dances, le reste de sa vie, je m'en fous!

http://www.youtube.com/watch?v=55La2ROXyac
On peut critiquer Michael autant qu'on veut, j'ai écouté ses chansons quand j'étais enfant, ado et je continue à les écouter, je n'ai pas vécu à l'époque du king que j'adore aussi mais j'ai vécu à l'époque de Michael Jackson! c'était un grand!
non je crois que ce qui bouleverse est la mort d'un référent culturel universel, plus que le type ou meme l'artiste qui a pas mal vieilli quand meme à part quelques morceaux. Il faudrait meme se pencher sur le mot icone.

C'est la mort d'un monde ensemble, que l'on aime ou non, qui témoigne de l'époque de la diffusion planétaire stupéfiante des succès. Auj avec les niches, la surabondance de biens, etc, ce phénomène est quasi impossible (y a plus de M Jackson ou de Madonna des temps contemporains), c'est ainsi un monde qui meurt avec lui, celui de nos unanimités mondiales, de Tokyo à Saint Malo.
RIP
je suis triste
et c'est sincère
pi c bon cassé pa les bonbon avec les fot dorthograf on é pas en cour de céfran
Michael Jackson n'est pas mort! Il répéte en secret dans la réplique souterraine du stade de France qu'il avait fait construire
pour assister incognito à la finale de1998!
Daniel , vous n'y allez pas avec le dos de la cuiller. Je n'ai jamais acheté de produit Michael Jackson (même pas un CD) , mais j'ai eu maintes fois l'occasion de m'étonner du talent artistique de ce type. Que vous le vouliez ou non , il a produit quelques chefs d'oeuvre, et à ce titre sa mort est un événement.

PS : Diana n'était pas une artiste talentueuse, et son décès ne m'a pas planétairement boulversé en revanche.
Pour moi, c'est le deuil, aujourd'hui...
[quote=Chacun sur la planète est présumé avoir acheté dans sa vie au moins un produit dérivé de la saga Jackson]

Ah bon? je ne dois pas faire partie de la même planète. ;-)
Moi j'étais dans mon lit quand j'ai appris ca, et mon œil est resté sec comme un coup de trique. Faut dire qu'apprendre la mort d'un gars qui est nait noir et est devenu blanc comme un cul, qui ne peux pas sortir sans masque et lunette de soleil, et a qui il ne reste plus 5 gramme de chair sur le visage, c'est pas vraiment surprenant. D'autant qu'il était mort musicalement depuis plusieurs années deja.
Bien vu Ulysse !

D'autre part c'est un non-événement total : il était mort depuis très longtemps, pour autant qu'il ait jamais été vivant, ce dont on peut douter !

Il faut vraiment que lémédia n'aient rien à dire pour tourner en boucle autour de si peu de chose...

***
D'abord, c'est pas Mickaël, c'est Michael, Maïkeul en amerlocain.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.