Une émotion planétaire
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Une émotion planétaire

Roulements de tambours lunaires, émotion obligatoire.

Comme pour Diana. Tout oeil sec sera suspect. Toute indifférence sera dissidente. Toute digression sera incongrue. Emotion planétaire, dès mâtines homologuée. "On se souvenait où on avait appris l'assassinat de Kennedy, chacun se souviendra où il était quand il a appris la mort de Michael Jackson" dit quelqu'un à la radio.

Il y a des matins pour matinautes. Il suffit d'une nouvelle qui tienne en quatre mots, Michael Jackson est mort. Michael-Jackson-est-mort : quatre mots qui d'abord ne s'associent pas, que le cerveau a besoin d'emboiter de force, afin d'enregistrer l'information. Il faut aussi que l'imprévisible se soit déroulé dans la nuit, prenant de court les journaux, qui ne préparent que rarement les nécros des quinquas. Il y a des matins pour matinautes, où se bousculent photos, vidéos, tweets, live, breaking news. Le ministre britannique des Affaires Etrangères a réagi sur son Twitter. Madonna ne cesse de pleurer. Schwarzenegger est nuancé. Obama va certainement dire quelque chose. Bambi et Peter Pan seront aux obsèques. Frédéric Mitterrand est accouru chez Elkabbach.

Emotion obligatoire. Chacun sur la planète est présumé avoir acheté dans sa vie au moins un produit dérivé de la saga Jackson. Ecouté un disque, frémi à une chanson, regardé une photo, émis une opinion autorisée sur les "zaffaires" (la chirurgie esthétique, les zattouchements, ou le bébé par-dessus la balustrade). Je ne vais pas vous faire de lien, il faudrait en faire mille, tapez Jackson dans Google News, et laissez-vous embarquer comme à Disney pour la journée, ou pour la vie.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Le jour où Boutin a annoncé la mort de Chirac

Emballement des réseaux sociaux, retenue des chaînes d'info

"Le Monde selon K" : @si arbitre (ou essaie)

Cosmopolitisme, Irak, Bilderberg, France 24, Labévière, etc...

Wikileaks : quand un financier soufflait à Obama la composition de son équipe

"Une vision sans précécdent du fonctionnement de l'élite"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.