68
Commentaires

Uber : Macron, VRP du néant

Ce qui se cache derrière l'idylle entre Emmanuel Macron et Uber, c'est la déconsécration de la fonction ministérielle, transformée en vulgaire passe-plats des intérêts privés. Avant la néolibéralisation de tout l'appareil d'État.

Commentaires préférés des abonnés

L'un des meilleurs "papiers" que j'ai lu depuis longtemps. Merci!

« Ils ne peuvent pas être corrompus, ils sont la corruption. ». À ceux qui doutaient de la réalité des propos de Juan Branco…

« Car il n'y a pas de scandale Uber. Il n'y a que le cancer néolibéral et un pays métastasé jusqu'à sa tête. »


Excellent article, la conclusion dit tout.

 Il faudrait pouvoir éliminer, avant qu’il ne soit trop tard, tous ces nuisibles qui détruise(...)

Derniers commentaires

Quel bel article, merci !

Macron est un VRP de Microsoft depuis déjà 2015, avec Qwant ;)

Il faut bien payer les réponses.

Monsieur Prévost,


Je vous remercie vivement pour votre excellent article qui m'informe en premier lieu grâce à votre analyse personnelle et aussi en renvoyant l'internaute vers toutes sortes de liens nouveaux.  


De plus, votre perspicacité me  donne des clés nouvelles de compréhension.  Appréhender le techno-capitalisme comme un viol de la constitution et de l'intérêt général est éclairant. On se pince en pensant par ailleurs à tous ces cyniques et soi-disant thuriféraires de la dite "démocratie" qui ne pensent qu'à l'abattre ou à la diminuer voire à l'asphyxier. 


Où l'on voit que certains qui sont élus grâce à des complicités financières et médiatiques  n'ont que faire du respect de la loi initialement votée puisqu'ils n'hésitent pas dans le dos du peuple souverain à conspirer pour la contourner ou pour la réécrire complètement et cela sans aucune nouvelle consultation populaire digne de ce nom.


D'où, au vu de la culture du viol si appréciée par les larbins du CAC40 qui nous gouvernent, l'on comprend mieux la tirade - volée à Jacques Chirac, tout à la fois minable et grotesque -  si lamentablement bafouillée face à un journaliste passablement interloqué, par le chambellan d'Uber, le sieur Emmanuel Macron. 


Très visiblement paniqué face au scandale d'Etat en voie de constitution, le dit valet en sueur a préféré filer la métaphore du viol en évoquant ses testicules agités comme des billes tandis qu'en son for intérieur, le gros beauf qu'il est foncièrement, doit bien avoir "les boules" qu'un jour la Justice française enfin libérée du joug du Garde des sceaux se rappelle inopinément à lui. 


Que ce jour advienne rapidement. Que la Justice se réveille enfin et qu'elle fasse œuvre utile, au service de l'intérêt général.


Qu'on en finisse vite avec ce gouvernement de chenapans, de sombres coquins et autres voyous !

Rien que pour cet article, je rempile pour 2 ans d'@si! 

Excellent article, merci pour cette réflexion. J’ai relu certaines phrases plusieurs en me disant « mais oui c’est exactement ça! ». juste une chose sur la fin: le fait que l’Europe et les autres pays « régulent » n’est pas forcément une preuve qu’ils ont compris le mensonge Uber. La France a aussi « régulé » en prévoyant des chartes entre les plateformes et les « utilisateurs ». On peut aussi réguler pour court circuiter le droit du travail, ça a été fait en France mais aussi ailleurs malheureusement.

Sur la duplicité de Macron me revient en mémoire Macron et le rachat du Monde...

"osant se demander si une enquête publiée par un consortium international de journalistes dans plus de 40 médias, basée sur l'étude de 124 000 documents internes fournis par Mark McGann, l'ex-lobbyiste en chef d'Uber, ne serait pas une combine orchestrée par, ..."
J'ai eu droit au même propos quasi "complotiste" de la part d'une amie CPIS ++ , j'ai laissé tomber tellement l'argument était pauvre: "les journalistes sont contre Macron !"

à Thibault Prévost : je n'ai toujours pas compris le 1462. Éclairez mon ignorance.

le monde selon Macron : des travailleurs sous-payés, pas protégés socialement, parfois étrangers clandestins, exploités par une plateforme délocalisée fiscalement, et ayant pour clients des bourgeois blancs du tertiaire.


franchement, je crois que je préfère Le Pen.

Les mafieux aussi "assument", "restent droits dans leurs bottes" et s'égosillent "qu'ils viennent me chercher" (éventuellement avec un petit dérapage un peu ridicule dans les aigus).


Tant que le mot de corruption sera tabou en France on ne progressera pas et on subira de prétendues "élites" médiocres et vénales. Relire "Favoritisme et corruption à la française. Petits arrangements avec la probité", dirigé par Pierre Lascoumes aux Presses de Sciences-Po (2010). Ce qui est fascinant avec cet ouvrage c'est qu'il ne cherche pas à comprendre pourquoi tant de femmes et d'hommes politiques sont corrompu·es jusqu'à la moelle, ça c'est assez facile à saisir, mais bien plutôt pourquoi elles et ils sont réélu·es par des contribuables qui connaissent tout de leurs turpitudes.

C'est autant un régal à lire qu'un profond dégoût des pratiques de notre "cher" président. A quand son accès libre pour diffuser au plus grand nombre?

Très, très, très bon article nous fournissant tous les points clés.

Cet article devrait être placardé sur tous les murs de France en 4*3 si possible. Je prends le pari que le nombre des abstentionnistes  baisserait de façon importante pour les prochaines élections (dissolution à venir !?...).

Aux partis d'opposition, syndicats et corps sociaux de se saisir de cela pour chasser Macron du pouvoir. Un pays n'est pas une entreprise et encore moins une "start up " (que je déteste ce mot là...), il n'a pas le droit de réduire une partie de sa population en esclavage.

Sortons les piques...

Il y a quand même une question que je me pose. Uber a, depuis cette époque, régulièrement fait les gros titres. En particulier l'épisode Uber Pop, que rappelle l'article, a défrayé la chronique. Comment le rôle de Macron, alors ministre en exercice, a-t-il pu rester aussi invisible, alors qu'il était, découvre-t-on aujourd'hui, à la manœuvre pour le compte d'Uber ? Une nouvelle fois, on fait le constat que, dès qu'il s'agit de Macron, les journalistes ne font pas leur travail, n'enquêtent pas, ne publient pas les fruits de leurs enquêtes, etc. Si on y regarde de plus près, la liste des scandales impliquant Macron commence à devenir vraiment longue : Privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, privatisation d'Alstom, niveau étrangement faible des commissions touchées officiellement par Macron pour le rachat de la filiale aliments pour bébé de Pfizer par Nestlé quand il était chez Rotschild, et maintenant Uber. On pourrait aussi y ajouter des proximités suspectes avec Amazon et Sanofi. Manifestement, des journalistes ont enquêté, mais ce sont toujours arrêtés avant de trouver des choses vraiment compromettantes. Et ça, c'est quand même étonnant. Je veux bien croire que Macron soit plus habile que Sarkozy, mais là, c'est quand même gros.

Excellent article, merci beaucoup. 

Il faut absolument mettre cet article en accès libre. Il m'a personnellement permis de mieux comprendre mon incroyable énervement, de mettre des mots sur ma colère, de structurer les arguments sur ce que cette nouvelle histoire révèle. Et de saisir pourquoi cela fait, au fond, vraiment peur. 

Il faut diffuser largement. 

Merci pour votre travail. 

Très bon article en effet

Et le désespoir qui nous accompagne à sa lecture


Le mal est déjà fait, tout est en passe d'être démoli

et la macronie se prépare à faire passer son plan officialisation de la bulldozérisation des avantages sociaux sans qu'aucune ne fasse bouger l'autre chez ces élu.e.s du FN, ne parlons pas des macroneux et macroneuses et des autres élu.e.s de droite et PS néolibéral


On le savait, voici les preuves, ce petit minable de collégien attardé s'est joint à ces geeks dont la fibre sociale s'est effilochée avant même de prendre forme

Ces bandits, escrocs, "fachos" gonflés de leur inexistence humaine, accompagnés dans leur œuvre par d'autres moins capables qu'eux d'aller jusqu’au bout de leur immoralité


Petit exemple du nouveau monde qu'ils ont créé lors d'un voyage récent en train en Allemagne : 

accumulation des retards successifs, invisibilité des employés dans les trains et sur les quais, toutes les informations accessibles uniquement sur Application avec toute la complexité qui en découle , suppression des trains prévus, tarifs inconsistants et imprévisibles, ...


Cycliste Uber traversant un carrefour dangereux au rouge : risque d'accident mortel, Emmanuel coupable de non assistance à personne en danger ou de meurtre ?

Vu la puissance de nombreux articles de M. Prévost, j'appréhende un peu le jour où on nous annoncera qu'il quitte la rédaction d'ASI pour un autre media, supposant qu'il y sera mieux payé mais moins libre :-o

Il faut avoir à l'esprit qu'il existe, je le crois, une certaine sincérité chez (certains de) ces néo-libéraux.


Vous avez ceux qui veulent faire du fric c'est vrai, mais aussi d'autres qui pensent sincèrement qu'Uber et consorts sont bénéfiques car ils créent de la richesses, donc de l'emploi, et permettent à tout à chacun de devenir son propre employeur, de s'épanouir par le travail.

De ce fait, la distinction entre d'un côté l'État qui défendrait l'intérêt général, et de l'autre les entreprises qui défendraient les intérêts privés, est inopérante car les néo-libéraux considèrent qu'Uber sera à terme bénéfique pour la société en général. Favoriser les intérêts d'Uber (même s'ils sont contraires à la loi française), c'est agir à terme pour le bien du pays. CQFD.


Je ne sais dans quel camps Macron se situe. Je ne sais s'il est sincère dans cette croyance délirante ou purement cynique.

sera ce que Open AI voit l'âme ?

Sacré article tout de même , on sent pointé de l'exaspération , au minimum, qui étreint tout le reste de la population et qui semblait ne pas toucher les journalistes .Ah ça fait du bien de ne pas se sentir seul et ce ne sont  donc pas des moulins a vent !Meme si tout ces braves gens brassent de l'air . Vive Pétain et son prophete qui vient de faire entrer a l'église les 89 cavaliers de l'apocalypse !

L'image d'en tête se place résolument dans la "uncanny valley"... à moins que ce soit la tête de Macron plus généralement...


L'article donne envie de pleurer, également. Un début de semaine au poil ^^'


(Mais j'ai cliqué volontairement, pas de problème. Et une bonne analyse de la situation, merci!)

Encore un article de Thibault Prévost remarquable à tout point de vue (le fond, l'écriture, la documentation...) !!

 

Juste une petite coquille hypertextuelle : le lien de "le pire de la Silicon Valley" est :

https://www.arretsurimages.net/Le%20peuple%20n'aurait%20peut-%C3%AAtre%20pas%20compris%20l'idylle.

   au lieu de :

https://www.latribune.fr/technos-medias/pourquoi-uber-incarne-tous-les-vices-de-la-silicon-valley-759745.html

Cet article est excellent.


"Peut-être que lui, comme les autres précités, ne réalise même plus à quel point cette "convergence" (...) représente une corruption du rôle théorique de l'État – la défense, rappelons-le, de l'intérêt général contre les attaques des oligarchies successives de l'histoire" : le problème c'est que dans les théories ultralibérales, le rôle de l’État n'est pas conçu de cette façon. Son seul but est de protéger le fonctionnement de l'économie de marché au moyen de la violence (cf. L'action humaine de Ludwig von Mises p. 964).


De la même manière, la notion d'intérêt général n'a pas le même sens dans les théories ultralibérales que chez des auteurs comme Rousseau (Von Mises et Hayek rejettent toutes les philosophies basées sur la notion de contrat social). Pour Hayek l'intérêt général n'est que "la réalisation des conditions dans lesquelles les individus et les petits groupes auront des chances favorables de se fournir mutuellement de quoi satisfaire à leurs besoins respectifs" (cf. cette vidéo de Corentin de Salle). La notion étant ainsi redéfinie, il devient possible d'affirmer qu'Uber, en permettant aux individus de satisfaire plus facilement leurs besoins respectifs en matière de transports, a favorisé l'intérêt général...

Qu'en pense Jean-Michel Aphatie ?

Nous sommes en train de devenir les esclaves des Etats unis , l'Europe va se transformer en nouvelle Inde , des salaires a 500 balles pour les plus chanceux , une société ultra libérale , des prisons pleines .Je pense que je vais même le voir de mon vivant tellement Uber 1er est pressé !Il est temps de se barrer de ce cloaque ! Le monde qu'ils sont en train de préparer devant notre   impuissance est horrible ! Mais surtout pas de violence hein?

Extrait d'une entrevue donnée à une télé locale du Président serbe Aleksandar Vucic :


« “Je sais ce qui nous attend. Dès que Vladimir Poutine aura fait son travail à Seversk, Bakhmut et Soledar, après avoir atteint la deuxième ligne Slaviansk-Kramatorsk-Avdeevka, il présentera une proposition. Et s'ils (nous, les Occidentaux) ne l'acceptent pas, – et ils ne l'accepteront pas – l’enfer se déchaînera”, a-t-il prédit, sans donner de détails sur cette initiative. » 


Le Point

""Le mercure étouffe le continent de toute part. Dimanche 17 juillet, plusieurs pays d'Europe occidentale continuaient à lutter contre des feux de forêt dévastateurs, conséquence d'une vague de chaleur appelée à durer au-delà du week-end et qui pourrait faire tomber plusieurs records de température au début de la semaine prochaine, selon les prévisionnistes. "" etc etc , mais, à lire aussi:

- Nos conseils de lecture par temps de canicule.

- Canicule: les fortes chaleurs impactent elles la libido?

- Le corps humain s'adaptera-t-il aux canicules.


Désolé, mais de là ou je suis (20° en ce moment) j'ai envie de dire, comme ma femme: "ils n'ont qu'à crever." 

Je suis désespérément en train d'essayer de trouver quelque chose qui me fasse encore espérer de cette civilisation... Ma femme a déjà zappé. Les Restes du Monde aussi. La partie familliale encore en Gironde me retient de le faire...

Merci d’avoir mis des mots précis et des formulations saillantes sur ma sourde colère…

Chronique très impressionnante !


Le doute est permis : on se demande si c'est un salopard, un maffieux  ou simplement un imbécile heureux.

Super article!

« Car il n'y a pas de scandale Uber. Il n'y a que le cancer néolibéral et un pays métastasé jusqu'à sa tête. »


Excellent article, la conclusion dit tout.

 Il faudrait pouvoir éliminer, avant qu’il ne soit trop tard, tous ces nuisibles qui détruisent la vie de la planète et de sa population. Et aussi ce modèle néolibéral qui nous vient des Etats Unis comme tant de calamités.



blague Emmanuel Macron – Blagues et Dessins




C'est aussi la mise en oeuvre de la recommandation n°16 de l'UE du 18/05/2016 : http://pinguet.free.fr/csr2016fr.pdf / déréglementer certaines professions

La plus limpide et clairvoyante analyse que j'ai pu lire sur ce sujet des Uber files. Bravo à vous.


Quant aux paroles de MACRON, elles sont incroyables car elles démontrent effectivement à quel point il ne voit pas le problème. Gageons qu'il subira le même sort que son "ami"  Travis KALANICK.

C'est gentil de nous alerter, mais on est au courant.


En effet chaque fois c'est pire...et chaque fois vous vous étranglez d'indignation ! 


Mais quand allez vous (> allons nous) comprendre qu'ils sont convaincus de faire tout ça pour notre plus grand bien!  (et non pas spécialement corrompus ... hélas)...


Ils sont convaincus, sûrs de chez sûrs, que les intérêts privés et l'intérêt général c'est la même chose, bonnet blanc et blanc bonnet, kif kif bourricot; et, même , en plus, je vous en informe, qu'ils sont là pour sauver la France de son immobilisme . 


Aucunement besoin de les corrompre. même si parfois....mais là n'est pas leur motivation. 


Les français ont voté pour que ça continue, et ça va continuer jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien de "public".  Pas la peine de pleurnicher. Fin du ban.


A moins que vous ne voyiez un contre-pouvoir à l'horizon? "Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir? ...  - je ne vois que l'herbe qui verdoie et le chemin qui poudroie".

Merci Thibault ! Un régal de vous lire....

A propos de la réponse de Macron : "je l'ai fait et je le referai..." n'est-ce pas plutôt une façon de minimiser l'affaire ? Les médias, pour la plupart, ne parlent que des rencontres avec le dirigeant d'Uber... Ils  parlent peu des à-côtés, genre SMS pour faire face à la brigade financière, les aides actives pour trouver des financements pour la campagne 2017....

Ben oui, quoi ! il n'y a rien de mal quand on est ministre de l'économie à rencontrer des patrons et ceux qui ne sont pas d'accord, c'est rien que des jaloux de la NUPES...

On va peut-être prendre exemple sur le Sri Lanka ?

Autrement "défenseurs de l'ordre social depuis 1462 ", ça me dit rien j'aurais pas du zyeuter ma voisine de classe en histoire.

Quel chancre ce mec.

Je me suis régalé avec ce papier, j'ai eu l'impression d'être moins con, même si je suis pas plus con qu'un autre, mais la bave me montait aux lèvres.

extrait de la FAQ de craiyon :


Why are faces so weird?

« It's a limitation of our current image encoder. We are working on developing a better solution. »


hahaha

L'un des meilleurs "papiers" que j'ai lu depuis longtemps. Merci!

« Ils ne peuvent pas être corrompus, ils sont la corruption. ». À ceux qui doutaient de la réalité des propos de Juan Branco…

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.