33
Commentaires

Trump au Groenland ? "En vérité, ce n'est pas si débile !"

Et si on regardait vers le Nord, le Grand Nord ? En proposant à la surprise générale de racheter le Groenland, Donald Trump a attiré l'attention sur la région de l'Arctique, que le changement climatique place au cœur de nouveaux enjeux géopolitiques. Comme la presse ne connaît pas vraiment cette région, elle en parle peu et dit parfois quelques bêtises, raison pour laquelle nous allons tenter de mettre le point sur le "I" de l'Arctique, avec nos deux invités : Mikaa Mered, professeur de géopolitique à l'ILERI, spécialiste des pôles et auteur de "Mondes Polaires" (PUF, à paraître en octobre 2019) ; et Alexiane Lerouge, journaliste ayant passé un hiver à Svalbard et réalisatrice d'un documentaire (non diffusé) sur un projet de mine à Narsaq, au Groenland.

Commentaires préférés des abonnés

Approuvé 9 fois

Oui. Enfin un sujet sérieux avec des vrais spécialistes et sans vedette. Ça commençait à faire longtemps.

Je n’ai pas senti de mépris. Plutôt le signalement de l'énorme décalage entre l’expérience des Groenlandais et de celle des requins qui lorgnent sur ce pays de 56 000 habitants.

Une émission vraiment passionnante et qui a passé à toute vitesse. Le sujet, au fur et à mesure qu'on le découvre apparait dans toute sa complexité et ça passe crème :)
Juste au passage sur l'éclat de rire planétaire (au moins sur twitter et dans cert(...)

Derniers commentaires

Très intéressante émission. 

ça faisait longtemps ...  une émission ou on apprend des choses intéressantes sur un sujet important et prospectif, avec un vrai connaisseur qui expose clairement les enjeux et une jeune journaliste prometteuse dont c'est le 1er plateau télé.

Émission fort instructive mais dommage qu’elle se termine si abruptement au bout d’une heure.


J’aimai Bien l’époque où DS disait que l’on était sur internet et qu’il n’y avait pas de contrainte de temps, avec des émissions qui durait le temps qu’il fallait pour approfondir le sujet avant de se terminer par un « je pense que l’on a tout dit » qui permettait aux invités de rajouter quelques explications et même des fois de relancer l’émission.

Excellente émission très instructive. Mais alors le Môsieur très diplomate qui essaye de défendre l'indéfendable Ségolène Royal, c'est presque risible si la dame ne coûtait pas aussi cher pour ne rien y faire ! Merci Daniel de préciser les choses. Ségolène Royal est une effrontée ! 


Super émission!

Très bonne émission.  J'ai appris plein de choses. Bravo aux deux intervenants, très pédagogues.

Mme Royale n'a peut-être pas besoin d'aller à ces réunions, mais cela ne justifie absolument pas qu'elle mente effrontément à des journalistes. Ce n'est pas comme si la classe politique avait besoin d'avoir un comportement irréprochable...


Une émission vraiment passionnante et qui a passé à toute vitesse. Le sujet, au fur et à mesure qu'on le découvre apparait dans toute sa complexité et ça passe crème :)
Juste au passage sur l'éclat de rire planétaire (au moins sur twitter et dans certains médias) sur Trump déclarant vouloir acheter le Groenland, je ne pense pas qu'il se situait au niveau de l'intérêt ou non du pays visé. C'était plutôt sur le fait qu'un homme riche devenu président d'une grande puissance mondiale s'imagine pouvoir s'acheter un autre pays comme on s'achèterait un gâteau. En l’occurrence le dit gâteau n'était même pas à vendre. En gros c'est plus l'idée qu'il suffit d'agiter des billets devant le nez des objets de son désir pour avoir satisfaction qui est risible. Je t'achète, parce que je l'ai décidé et que j'en ai les moyens. C'est pas la stratégie derrière qui est nulle, c'est le fait de s'imaginier que le vouloir et avoir l'argent pour était suffisant !

On aurait bien aimé en savoir un peu plus sur le documentaire d'Alexiane Lerouge, dommage. Elle avait sans doute beaucoup à dire, ayant passé du temps sur le terrain. Sinon, émission très instructive sur ce sujet relativement méconnu.

Merci ASI pour cette excellente émission qui m'a apporté un éclairage clair et précis.

 Jusqu'à ce qu'arrive le chapitre (sur la fin) Ségolène Royal. Et là! "patatrac" nos eux experts cherchent leurs mots et ça part... en eau de boudin. Novlangue? langue diplomatique? excès de précaution?... ça marche tout a coup sur des œufs et ça s emberlificote. Quelle chipie cette Ségolène, quelle capacité de nuisanse même à distance. Heureusement Daniel reformule hardiment, l'émission est sauve.

Peut-on éviter les titres tape à l’œil? Parce que ça ne donne pas forcément envie de regarder l'émission. Pour des titres comme ça, nous avons d'autres médias spécialisés...

Passionnant, merci pour cette émission.

Léger malaise néanmoins quand j'entends tout le plateau prendre de haut ces Groënlandais·es qui sont décidément bien moins politisé·es que nous.

Sacrée Ségolène. Pourquoi elle persiste à dire qu'elle y est allée alors qu'elle sait que cela va être vérifié. Cela prouve qu'elle n'en a rien à faire. Cela est du sans doute à son rapprochement macroniste.

J'aime pas trop le mot "débile", pour avoir travaillé longtemps avec ces enfants qu"on nommait "débiles légers", ou moyens ou profonds. 


La revendication de Trump sur le Groenland ne m'a pas paru si étrange, juste un peu prématurée mais finalement non: aux dames ou aux échecs on appelle ça "placer ses pions". Car ces gens-là (je parle pas de Trump tout seul) voient loin et savent attendre. 


Merci à cet article de nous mettre les points sur les i. Trop de gens s'esclaffent encore des fantaisies de Trump sans percevoir leur sens profond.

Très bonne émission. Ces perles occasionelles justifient pleinement l'abonnement.

Débile, ça m'interpelle quelque part.


Ce n'est peut-être pas débile, mais c'est inquiétant.

hahaha, à la 1ère lecture du titre mon esprit malade à vu : Trump au Grosland ? "en vérité ce n'est pas si débile"...wtf ? xD

GROENLAND: l’ethnologue Jean Malaurie dénonce « l’esprit colonial » de Trump :

 


les territoires arctiques/antarctiques et "froids" en général attisent les convoitises ; leurs populations vont pouvoir "bénéficier" des avantages de la société moderne (comme si ce n'était pas déjà le cas) ... et que continuent à crever les bronzés et autres rastaquouères... dont quelques millions de  méditerranéens - et tous ceux vivant sous les mêmes climats (ach! il y a des européens et des américains parmi eux! on s'en fout... c'est que des feignasses, des nègres et autres bougnoules). 

ne parlons pas des îles qui commencent déjà à couler...

et comme j'ai décidément mauvais esprit, je me demande où vont s'implanter les nouveaux paradis fiscaux, et autres "destinations de rêve" des touristes de la classe moyenne.

oups! j'ai oublié la mauvaise idée du permafrost : il va fondre et dégager des quantités phénoménales de CO2.

vivent le désert sur la moitié de la planète, le sous-sol gruyère sur la moitié de la planète et notre ambassadriice des pôles et notre vénéré empereur-sauveur de la planète et tous les autres "big chief"!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.