28
Commentaires

The Crown : "La série a rendu glamour un couple chiant"

Commentaires préférés des abonnés

Première émission que je n'ai pas spécialement envie de regarder. Pourquoi choisir ce sujet-là à une période où on doit subir le cirque de la monarchie anglaise en permanence, par tous les canaux?

vraiment rien à foutre, je ne vais pas regarder


les gauchos c'est comme las cathos , ils sont pas sur terre pour rigoler


gnagna les séries sont un divertissement petit bourgeois qui détourne le prolétariat du juste combat pour l’émancipation.


une série avec Gillian Anderson c'est forcement bien !





(...)

Derniers commentaires

Une émission divertissante. J'ai bien aimé la façon dont elle a été menée. c'est sympathique aussi de prendre un peu de recul sur les événements tragiques de ce monde de 2022.

Il y a un parallèle à faire avec la série "Downton Abbeye". Au niveau des intentions. Dans "The Crown", l'auteur veut nous convaincre de l'utilité de la couronne. Dans Dowton Abbeye, la volonté affichée est de donner une image positive d'un système qu'on pourrait juger dépassé, avec des codes rigides, des oppositions de classe larvées, des personnages compassés, enfermés dans un fonctionnement rigoureux, appliquant ou faisant appliquer des règles immuables, tout en acceptant (ou en subissant) l'arrivée de la modernité. Ce système, c'est l'aristocratie.

De l'importance des récits (fictionnel ou vecu), ceux-ci se marrient pour accoucher d'une verité diffuent ou chacun y trouve son compte.

Oh non, pas ici aussi ! Il y a des milliers de gens qui meurent tous les jours, pour beaucoup sans avoir eu la chance de vivre 96 ans, pourquoi est-ce qu'on fait un tel storytelling sur la mort de cette oisive ?

Déçue qu'ASI n'ait pas résisté à nous éviter ce sujet qui s'avère donc bien incontournable. Quant à la sére qui n'est pas nouvelle puisque présente depuis plus d'un an sur NFlix, elle est aussi chiante si ce n'est plus que la vrai vie des couronnés. Perso, j'ai décroché au 3ème épisode. 

Enfin, faire insidieusement la promo de la monarchie, dans le pays de La Révolution, j'avoue que ça m'inquiète un peu. 

Il y aurait pourtant bien d'autres sujets d'intérêt réel et général à traiter.   

finalement très bonne émission grâce à la qualité de ses invités, des aspects historiques et scénaristiques évoqués.

J'ai bien aimé cette émission, merci (un abonné depuis 2011).

Le sujet ne m'intéressait pas, mais vous avez un plateau d"invités de choix, l'émission se laisse suivre, et je l'ai même regardé avec curiosité.

Voilà une émission qui mérite que l'on s'y arrête, on pas pour le sujet en lui même mais plutôt à propos des échanges entre Marjolaine Boutet et Daniel Schneidermann  qui valent un "Arrêt sur Images"  à eux seuls. 

Le thème au demeurant prenait le risque de vite lasser l'abonné d'@SI ou tout du moins le faire renoncer à y jeter un œil tant le titre de l'émission pouvait nous ramener à cette subite passion que les médias tentent en vain de nous faire partager pour la défunte reine d'Angleterre. 

Dans les faits et avec un peu de recul, on a eu droit à un excellent exemple d'une discussion qui tendait à épargner son interlocuteur d'une agressivité excessive tout en ne négligeant pas de lui faire savoir qu'il était "gentiment" remis à sa place en prenant "l'adversaire" en défaut lorsque son propos confondait fiction et réalité. 

Peut-être l'occasion de mettre en abîme ce sujet dans une autre émission d'ASI ...

Je découvre avec intérêt The Crown grâce à cette émission puisque je ne suis pas abonnée à Netflix. Ce que je trouve fort intéressant comme sujet de réflexion, c'est la fictionnalisation de la réalité à l'ère du storytelling et de la post-vérité. Au-delà du sujet de la famille royale,  The Crown est une fiction d'aujourd'hui qui aborde des thématiques contemporaines. J'ai particulièrement apprécié l'intervention de Ioanis Deroide au sujet du discours sur la masculinité suite à la remarque de Daniel à propos de la scène sur le couronnement.

Une émission très réussie et sympathique . On n'est pas étonné par l'hostilité à l'égard de Margaret Thatcher . Une politique intérieure  très dure et une politique très dure en  Irlande du Nord . Cependant la guerre des Malouines/ Falkland a conduit à la chute de la sanglante dictature argentine .

Il y a vraiment des abonnés d'arret sur images intéressés par les atermoiements de l'anachronique monarchie anglaise ? De plus, il n'est meme pas question dans cette emission du traitement mediatique de sa mort, mais juste de faire la pub d'une serie Netflix. Comprends pas....

les gauchos c'est comme las cathos , ils sont pas sur terre pour rigoler


gnagna les séries sont un divertissement petit bourgeois qui détourne le prolétariat du juste combat pour l’émancipation.


une série avec Gillian Anderson c'est forcement bien !





J’ai quand même une question à là lumière de cette émission à propos de la série qui grossit certains faits mais n’en n’adoucit-elle pas trop certains autres ? Je regrette (manque de temps je suppose) qu’il n’ait pas été question du traitement de l’abdication d’Edouard VIII dans la série et de ce personnage surtout depuis la lecture d’un article de Mediapart qui évoque carrément un complot de la future épouse  de Georges VI !! (https://www.mediapart.fr/journal/international/080922/une-reine-en-glaise-au-service-de-l-establishment?utm_source=global&utm_medium=social&utm_campaign=SharingApp&xtor=CS3-5) J’aimerais être éclairée sur cette étrange affaire. 

J'avoue que j'ai eu du mal à reconnaitre ASI (et Daniel !) dans le choix du sujet. Comme quoi on peut découvrir de nouvelles facettes d'un être ou d'un objet à tout âge... 

J'avoue aussi que si je n'avais pas pu écouter l'émission dès le vendredi soir, j'aurais vraiment rouspété. A ce moment là de la semaine, mes neurones tolèrent le divertissement. 

Mais j'avais refusé de regarder The Crown à la minute où j'ai compris qu'il s'agissait d'une fiction. Scélérate donc. On ne peut que tomber dans le piège... 

Pourquoi ne faites vous pas une émission sur l'invisibilité des pauvres, des passoires thermiques, de l'insuffisance des moyens des pompiers, ou sur tout autre sujet un peu ancré dans la réalité ? Pour sortir de l'éco-anxiété et de cette méga-crise, on a besoin d'agir ensemble, de se raconter des histoires utiles, pas des romances... 

Je me fiche royalement de la vie de ces parasites (et des séries-machines-à-fric). Je ne vais donc pas regarder cette émission.

misère..

j'ai commencé quand même...9 min...A la semaine prochaine !

Je n'ai pas suivi les émissions concernant le nouveau roi, pourtant je me suis jetée sur cette émission, parce que j'ai pensé à "The Crown" dès que j'ai appris pour la reine, je ne m'intéresse à cette famille que pour leurs doubles en fiction qui me fascinent (est-ce mal ?). Pour Philipp, je suis mitigée, je n'ai eu de sympathie pour lui qu'à partir de la saison 3. (changement d'acteur ? Fin de la période des fêtes et des possibles infidélités ? J'adore l'épisode où il reçoit les astronautes.) Pour Charles c'est l'inverse : j'ai une forte empathie pour lui dans la saison 3 (le parallèle fait par sa voix en off entre lui et son oncle Edouard VIII dont il viendrait de prendre la place devant sa famille qui le regarde d'une manière horrible selon lui je trouve ce moment bouleversant) et non je ne suis pas sensible à son propre sort dans la saison 4, je ne vois que sa cruauté. (pourtant c'est vrai que Diana n'a pas été très maligne de lui offrir une cassette d'elle en train de danser pour leur anniversaire de mariage dans la série) Bref, l'empathie est clairement du côté de Diana. D'un autre côté, Andrew apparaît comme sympathique par opposition à Charles dans la saison 4, or on sait ce qu'il en est pour le "fils préféré" dans la vraie vie  !! 

vraiment rien à foutre, je ne vais pas regarder


Ah nonnnnn pas la reine. Je zappe ! (sérieux pas ici !!!)

Première émission que je n'ai pas spécialement envie de regarder. Pourquoi choisir ce sujet-là à une période où on doit subir le cirque de la monarchie anglaise en permanence, par tous les canaux?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.