37
Commentaires

Taha Bouhafs, un journaliste aux rudes rapports avec la police

Taha Bouhafs a été placé en garde à vue vendredi 17 janvier pour avoir annoncé sur Twitter que le président se trouvait dans la même salle de théâtre que lui. Ce n'est pas la première fois que le jeune journaliste se retrouve en garde à vue. Portrait d'un journaliste aux rapports tendus avec les forces de l'ordre (entre autres).

Commentaires préférés des abonnés

Soutien entier et total envers Taha Bouhafs. 


 Je n'avais pas trop aimé son ton condescendant vis vis de la militante d'extinction rébellion sur le plateau d'ASI mais je suis admiratif de ce parcours exceptionnel de courage et d'abnégation.&(...)

La justice du régime va avoir la redoutable tâche d'expliquer comment Taha Bouhafs a pu participer à une manifestation à l'extérieur d'un théâtre tout en assistant à la pièce à l'intérieur de celui ci. Croquignolesques contorsions en perspe(...)

Cette provocation de Macron fait partie de sa stratégie de communication pour faire pleurer Margot et faire oublier que c'est lui le grand méchant. Endeweld a bien décrit comment Macron est un manipulateur. Ségolène Royal a clairement laissé entendre(...)

Derniers commentaires

En attendant, Macron, brutalisé par la maréchaussée, découvre l'horreur des violences policières. 


"Au moment de pénétrer dans la basilique, territoire français dans la Vieille ville de Jérusalem, Emmanuel Macron a été poussé par les forces de sécurité israéliennes


Attention, les images et les sons sont très durs :


https://www.rts.ch/info/monde/11035251-altercation-entre-emmanuel-macron-et-des-policiers-israeliens-a-jerusalem.html


Surtout les sons.  "Oui no ze roule. Nobodi aze to provôque nobodi*. Hoquet ? Oui kip CALMES."  Avec gestuelle Gendarme de St-Tropex, regardez-moi dans les yeux là là.


C'est très rassurant, de voir le président enfin réagir sans indulgence à la brutalité policière. Il faut dire que là, c'était vraiment allé trop loin. 


_____________

(* Toujours bien de le préciser, au cas ou zis is not a méthode zisiz a provocation.)

Qu'elle n'est pas ma surprise d'entendre de la bouche de France Inter encore ce matin que c'est Taha Bouhafs qui aurait averti de la présence de sa majesté aux Bouffes du Nord


Bien entendu cela est faux et tout le monde le sait désormais sauf France Inter entre autres 

est-ce pour se faire pardonner un dérapage d'humoriste, vous savez ces fous du roy, cette Sophia Aram qui a écrit une lettre à Castaner


En tous les cas, suite à la manifestation le Roy a détalé, il a réussi à se téléporter avec sa mouche Brigitte

Affaire d’Etat ?


L"'avocat Arié Alimi revient sur la dénonciation calomnieusement du GSPR et annonce que deux plaintes ont été déposées par son client le journaliste @T_Bouhafs contre personnes dépositaires de l’autorité publique


https://diaspora-fr.org/posts/a2917b701c7a01389fcc0ee40d837481


Taha est libre, la juge n'a pas suivit le parquet.

une recherche d'article sur le net à ce propos ne me renvoie qu'un article de révolutionpermanente, évidement partial, ou un brulot de valleursactuelles ... si vous avez mieux, je suis preneur :)

Indigestion de désinformation hier dans les médias.

Un communiqué collectif initié par Reporters En Colère (REC), suite au placement en garde à vue du journaliste Taha Bouhafs, a été publié mais je n'y vois pas, pour l'instant, la signature d'Arrêt Sur Images. Un oubli, peut-être ...

Par ailleurs je n'ai pas vu en bas de l'appel au soutien de ce journaliste la signature de @si?

Dav Duf lui sera le prochain ? A lire Le Temps çà en prend le chemin: Lire ici...

On peut se demander s'il ne serait, peu ou prou, un tantinet responsable , de l'attentat du Petit-Clamart.


A mon avis, une enquête solide des services  , magnifiquement dirigés par Monsieur Castaner , devrait l'impliquer.


Une justice rapide et efficace devrait l'empêcher de nuire, de nouveau.



non mais il est gonflé Macron, il s'est installé à 3 rangs devant Taha Bouhafs. C'est de la provocation, mais avec kizivienne on a l'habitude.

Ne seriez-vous pas passé à côté du sujet ?


La question qui va lui être posée ne va pas être : "pourquoi avez-vous twitté ? "   


mais 


"pourquoi étiez-vous 3 rangs derrière le président de la République lors de cette représentation théâtrale ?" 







Cette provocation de Macron fait partie de sa stratégie de communication pour faire pleurer Margot et faire oublier que c'est lui le grand méchant. Endeweld a bien décrit comment Macron est un manipulateur. Ségolène Royal a clairement laissé entendre qu'il allait se casser dans une grosse boîte étrangère après son mandat (comme Barroso, Schröder, ...). Alors, il s'en fout des gesticulations. Son job c'est déjà de tout casser pour son futur employeur. Et après "Salut les pauvres !". Gala et Voici parleront peut-être de ses vacances de milliardaire dans les paradis fiscaux.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Un tel niveau d'impopularité est-il tenable, même dans un simulacre de démocratie ?


N'y a-t-il plus personne d'intelligent au MEDEF ou à l'AFB (association française des banques) pour débrancher le robot cost killer qu'ils ont propulsé à l’Élysée ? A moins que leur projeeeet...  ne soit l'instauration d'un régime à la Al-Sissi ou à la Al-Assad... ?


Mais, dans ce cas, ça va compliquer leurs relations avec leurs partenaires européens qui n'aiment pas les dictatures trop voyantes.


Il leur suffirait juste de dire au petit banquier qui voulait être roi :

- T'as trop foutu le b... ; remets ta loi dans le frigo ou on te coupe les vivres pour 2022.

Soutien entier et total envers Taha Bouhafs. 


 Je n'avais pas trop aimé son ton condescendant vis vis de la militante d'extinction rébellion sur le plateau d'ASI mais je suis admiratif de ce parcours exceptionnel de courage et d'abnégation. 


Je viens de visionner une interview de Danièle Obono dans laquelle elle le défend avec justesse et brio en refusant le cadre discursif imposé par les deux robots journalistes de BFM. A 2 min 30


La réponse offensive d'Obono a eu un effet paralysant sur le deux roquets!  un beau moment de télé!


Traumatisée par les conséquences désastreuse  du Mélenchon bashing ( Mélenchon coupable du crime de lèse corporation journalistique) ,  la nouvelle garde LFI hésite souvent à renvoyer les chiens de garde à la niche, 


Obono a essuyé de sournoises attaques racistes au début de son mandant elle est remontée comme une pendule et ne baisse pas les yeux... comme Bouhafs https://www.youtube.com/watch?v=9Ql0Bu6oXNU

La justice du régime va avoir la redoutable tâche d'expliquer comment Taha Bouhafs a pu participer à une manifestation à l'extérieur d'un théâtre tout en assistant à la pièce à l'intérieur de celui ci. Croquignolesques contorsions en perspective.

Manque peut-être l'épisode à l'université LFI (prise de bec avec le philosophe de la laïcité H. Pena-Ruiz sur l'islamophobie et prise de distance subséquente avec LFI) mais synthèse très utile. Merci.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.