Taha Bouhafs, un journaliste aux rudes rapports avec la police
article

Taha Bouhafs, un journaliste aux rudes rapports avec la police

Réservé à nos abonné.e.s
Taha Bouhafs a été placé en garde à vue vendredi 17 janvier pour avoir annoncé sur Twitter que le président se trouvait dans la même salle de théâtre que lui. Ce n'est pas la première fois que le jeune journaliste se retrouve en garde à vue. Portrait d'un journaliste aux rapports tendus avec les forces de l'ordre (entre autres).

"La soirée risque d'être mouvementée." Ce n'est rien de le dire. Vendredi 17 janvier, le journaliste Taha Bouhafs (qu'ASI recevait récemmentsignalait sur Twitter, vidéo à l'appui, la présence d'Emmanuel Macron dans la même salle de théâtre que lui, les Bouffes du Nord, dans le Xe arrondissement. "Je suis actuellement au théâtre des Bouffes du Nord (Métro La Chapelle) 3 rangées derrière le président de la république. Des militants sont quelque part dans le coin et appellent tout le monde à rappliquer. Quelque chose se prépare... la soirée risque d’être mouvementée", écrivait-il. 

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.