77
Commentaires

Scoop : le porte-avions, c'est du cinoche

Commentaires préférés des abonnés

Moi , ce qui m'intéresse , c'est son futur nom :


- le Charles De Gaulle II ( le retour )

- le de Villiers ( 1 )

- l' Emmanuel

- le Déficit Budgétaire

- le Manque d'Hôpitaux


Quelle angoisse !

(...)

Je suggère qu'on fasse, pour une somme dérisoire, une petite maquette en balsa, avec laquelle on réaliserait plein de docu-fictions en situation, assez pour impressionner les adversaires mais surtout pour doper la fierté du peuple. Mais yaurait encor(...)

Daniel, vous avez du mal entendre les réponses de l'invité. En plus de l'effet "cinématographique", il s'est surtout longuement attardé sur l'avantage logistique et dissuasif que permet d'obtenir un porte avion dans les cadres des conflits=> base (...)

Derniers commentaires

je vous trouve un peu de mauvaise foi sur ce coup, l’utilité stratégique  des portes avions a été reconnue par mercher.

vous auriez cependant pu pointer l’incohérence qui est de n'en avoir commande qu'un seul puisqu'un porte avion passe la moitie de sa vie en maintenance.c'est peut être cela qui est étonnant , lors de la commande initiale du CDG remplaçant le foch et le clemenceau les medias ne parlaient que de cela. 

 

au final Il s'agit surtout de maintenir toute une filière qui fait vivre des centaines ou plus  de fournisseurs et PME durant la construction mais également ensuite durant la vie du monstre  (cf les longues maintenances ci dessus)

Bref le lobby militaire fait du chantage a l'emploi mais  ne leur jetons pas totalement la pierre c;est un peu un sport national des qu'il s'agit de dépense publique. 




Assurément. Nous aurions besoin de frégates pour notre ZEE, d'avions pour couvrir aussi ces espaces, de bases sur place, d'accords diplomatiques permettant de couvrir les zones non couvertes par le rayon d'action depuis nos territoires mais un porte avion qui sera indisponible une du temps, ça ne sert pas à grand chose.


Typiquement, dans le cas d'un conflit avec la Turquie où nous disposons d'un allié dans le secteur, le porte avion est inutile contrairement à d'autres types de navires et à plus d'avions.  

Désespérant... 5 milliards, un budget qui aurait suffit à ne pas mettre le système de santé à l'os Ce qui induit la limite de 5000 cas positifs par jour pour ne pas le saturer Pleine responsabilité des politiques depuis plus de 10 ans.

Quel impact sur l'environnement s'il coule ? Que devient le combustible nucléaire ? 

L'utilité de la marine française ! ça c'est la bonne question

Ah pétain !

Le cinoche, c'est la réponse de Merchet.


Même si l'armée et le gouvernement ne sont pas avares de propagande, un porte-avions, c'est avant-tout une base aérienne flottante, déployable n'importe où.


Ce n'est pas un détail dans un système de défense.


Après, les questions pertinentes devraient être celles-ci (liste non exhaustive) :


- le nombre de porte-avions, car un seul c'est une protection à mi-temps.

- l'indépendance opérationnelle (inexistante depuis que la France est dans l'Otan. Les navires où les avions ne peuvent plus se déplacer sans les satellites américains, les dispositifs numériques, les pièces détachées, etc.)

- la hiérarchie des menaces et l'adaptation des moyens de défense

- les priorités budgétaires à court, moyen et long terme.


La tronche du nouveau monde !

Vous oubliez un argument essentiel, avancé par le Capitaine de vaisseau Éric Lavault, porte-parole de la marine nationale : « un porte-avion, c’est 75 000 tonnes de diplomatie. Donc il est en mesure de se présenter à quelques dizaines de kilomètres des frontières maritimes d’un pays et de peser ainsi sur les décisions politiques. »
Je ne porte pas la parole de la marine nationale, mais je trouve qu’utiliser la menace pour peser sur les décisions politiques d’un pays étranger, c'est pas joli-joli. Je ne suis pas le seul à le dire, c’est dans la charte de l’ONU, signée par la France : « Les membres de l’Organisation s’abstiennent, dans leurs relations internationales, de recourir à la menace ou à l’emploi de la force, soit contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de tout État. » (article 2 paragraphe 4). Aux dernières nouvelles, le ministère dont relève le Capitaine de vaisseau Lavault s’appelle « ministère de la Défense » et non « ministère de l’Intimidation ».  

Daniel,  votre "analyse" des propos de J. D. Merchet, spécialiste reconnu de la chose militaire, est aussi partielle que partisane et donc à côté de la plaque...Dommage.

Quelle est la différence entre 5 milliards pour le système de santé de la France, et 5 milliards pour un nouveau porte-avions nucléaire ? La même qu'entre un grand président et un godelureau prétentieux sans vision du futur .

Si on veut synthétiser tout ça, on pourrait dire que "ça part en sucette... la morale, le sens, le projet de société, les valeurs l'enchantement du monde, le sens des responsabilités ... tout ça c'est mort

5 milliards pour quelques décennies de service ça ne me choque pas. Se reposer sur des bases fixes dont on ne sait pas si elles seront bien positionnées ou même accessibles en cas de besoin ne me semble pas très raisonnable d'un point de vue stratégique.


Je ne m'y connais pas assez pour juger de l'utilité réelle d'un tel porte avions dans un conflit à horizon 10-20 ans (par rapport à un sous marin porte drone ou que sais-je) mais j'estime toutefois que l'article fait ni touché ni coulé.

Ce ne sont pas les 5 milliards oneshot du porte avion (dont une partie revient en main par l'activité produite) qui font qu'on n'investit pas dans l'hôpital. L'hopital ayant besoin d'un investissement récurrent, donc pas comparable avec une dépense ponctuelle : ce serait plutôt du côté des milliards qu'on dépense chaque année en avantages pour les entreprises peu vertueuses qui convertissent les aides en dividendes qui partent à l'étranger qu'on devrait se pencher (ou autre dépense récurrente).


Concernant la dépendance aux tech US, je n'ai pas d'avis tranché. Tout conflit US/FR serait probablement synonyme de fin du monde donc qu'on utilise leurs canons, même si je ne trouve pas ça formidable, me parait être un risque calculé.

hors sujet, mais quand même ...


quand on croit qu'on avance un peu sur les violences policières, on déchante dès la fin de cet article.


C'est loin d'être gagné :


https://www.lyoncapitale.fr/actualite/deux-policiers-de-la-bac-de-lyon-devant-le-tribunal-correctionnel-ce-jeudi/



Une des significations du "quoi qu'il en coûte" ?

C'est l'après-covid : on n'est plus à ça près !

Macron a enfin trouvé son "argent magique" : salaires, chômage, handicapés, services publics, retraites, sécu... Sûr qu'il va être amené à prendre des mesures impopulaires ! Ne nous leurrons pas, ses mesures étaient déjà au menu mais on aura un beau porte-avion.


Je me suis fait la même réflexion que vous ce main en écoutant France Culture; mais je me suis aussi souvenu de cette vidéo sur la vente forcée d'ALSTOM qui pourrait nous priver du jour au lendemain de cette indépendance nucléaire ! 


Hormis le scandale de cette affaire on se dit... à quoi bon ?


à voir ou revoir :


https://www.youtube.com/watch?v=dejeVuL9-7c


Vue désormais la vulnérabilité plus que probable au nouveau armements hypersoniques, ce genre de dépense semble plus que déraisonnable...

https://www.capital.fr/economie-politique/les-armes-hypersoniques-rendront-elles-les-porte-avions-inutiles-1347725

http://www.opex360.com/2019/08/07/les-armes-hypersoniques-vont-elles-rendre-le-porte-avions-obsolete/

« chaque porte-avions que nous possédons peut disparaître lors d’une attaque coordonnée. Et en quelques minutes. Mourmansk [en Russie] n’est qu’à 12 minutes de la mer de Norvège à 6.000 km/h » 

« Je ne veux pas de cible indéfendable d’une valeur de 12 milliards de dollars. Je ne suis pas disposé à dire que le porte-avions est obsolète mais je dis que cette arme [le missile hypersonique, nldr] compromet sa viabilité »

Je relativiserai un peu les propos de JD Merchet. Quand il s'agit de faire la guerre en Lybie, ou même en Syrie, oui le porte avion qui va faire un petit tour en Méditerranée c'est principalement du cinoche. 


S'il s'agit d'aller faire la guerre plus loin, ou de "protéger" une des nombreuses colonies, pardon territoires d'outre mer que possède encore la France, le porte-avion a une utilité militaire. Mais oui, ca fait cher pour un truc qui au final ne sert pas beaucoup. C'est un peu le cas de tous les trucs militaires, et c'est tant mieux. Personnellement, je préfère que l'armée soit sous employée que sur employée.



Daniel, vous avez du mal entendre les réponses de l'invité. En plus de l'effet "cinématographique", il s'est surtout longuement attardé sur l'avantage logistique et dissuasif que permet d'obtenir un porte avion dans les cadres des conflits=> base aérienne avancée possible à tout point du globe proche de la mer (via les eaux internationales) sans dépendre de l'autorisation de pays pour l'implantation de base francaises sur son sol. Cela donne à la France la possibilité de projeter sa force militaire aérienne partout sur la planète, en autonomie. 

C'est la raison principale avancée par M Merché. Je ne suis pas forcément un grand fan de la chose militaire, mais il faut rétablir tout de même la véracité des faits. Pour un site d'analyse des médias, c'est un peu bof quand même. On va mettre ca sur le compte du mauvais réveil de ce matin ;)

Moi , ce qui m'intéresse , c'est son futur nom :


- le Charles De Gaulle II ( le retour )

- le de Villiers ( 1 )

- l' Emmanuel

- le Déficit Budgétaire

- le Manque d'Hôpitaux


Quelle angoisse !

On doit bien pouvoir faire un porte-avions en images de synthèse...

Je suggère qu'on fasse, pour une somme dérisoire, une petite maquette en balsa, avec laquelle on réaliserait plein de docu-fictions en situation, assez pour impressionner les adversaires mais surtout pour doper la fierté du peuple. Mais yaurait encore des malfaisants pour prétendre que, comme pour le premier homme sur la lune, c'est du chiqué. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.