138
Commentaires

Samuel Paty, deux mois plus tard

Commentaires préférés des abonnés

A votre liste de polémiques non éclatées, j'en ajouterais une. Il me semble avoir entendu le président Egyptien Al Sissi, sur une tribune aux côté d'E. Macron, prononcer à peu près : "Les valeurs religieuses se placent au-dessus des valeurs humaines"(...)

A propos des "valeurs religieuses au-dessus des valeurs humaines", cette conséquence paradoxale des lois de la République qui garantissent la liberté du culte, le Conseil dEtat qui retoque le quota de 30 fidèles, et réaffirme du même coup la libre ou(...)

moi ca me choque que Mediapart ai donné l'identité de l'enseignante.  Je regrette donc pas de m'en etre désabonné apres qu'ils aient appelé a voter macron. 


D'autant que les propos de l'enseignante ne me choquent pas. Je ne suis ni facho, ni(...)

Derniers commentaires

Je n'ai pas lu en détail les échanges du forum, mais je voulais ajouter une réaction.

Ce que je trouve gênant dans les propos de l'enseignante, c'est qu'elle compare les religions (enfin 2 en particulier) à une maladie...

Quoiqu'on pense des religions (et je suis athée), je trouve la métaphore limite...

Je trouve cette discussion malsaine, hypocrite et inutile. 

Elle génère de l'hostilité entre les intervenants, fait émerger les clivages et rabâche les problèmes sans apporter de solutions.

Je recommande l'ouvrage pédagogique suivant.


https://www.cartooningforpeace.org/wp-content/uploads/2018/01/Livret-pédagogique-dessins-pour-la-paix-2020.pdf


Un peu de bienveillance.




". Une sorte de religion sexuellement transmissible, je n’ai jamais compris. On dirait du judaïsme, c’est pareil, c’est par la mère. Une sorte de MST, de RST, de religion sexuellement transmissible." La Ligue des Droits de l'Homme a annoncé saisir la justice pour injure raciale."

C'est raciste ça? ...on n'a pas le droit de dire que le judïsme se transmet par la mère?  ...je n'y comprendrai décidément jamais rien à leur racisme à géométrie variable!...

"pour trouver du positif chez certains il faut un virus"  B Gaccio à propos de Macron

Bon...

Questions :

- est-il exact qu'un enfant dont le père est musulman est automatiquement considéré comme musulman ?

- est-il exact qu'un enfant dont la mère est juive est automatiquement considéré comme juif (au sens religieux du terme... ici le problème étant que "juif" peut aussi bien être une dénomination religieuse qu'un terme lié à la désignation d'un peuple) ?

Et :

- est-il exact que, si ce n'est dans les dogmes de l'islam au moins dans les législations appliquées au nom de l'islam par de nombreux pays où la religion musulmane est prédominante, l'apostasie est sévèrement réprimée voire très sévèrement avec des peines pouvant aller jusqu'à la mort ?


Je crois savoir que les réponses à ces trois questions sont "oui, c'est exact" mais je veux bien reconnaitre me tromper si on m'en apporte la preuve


Si les deux questions qui concernent la religion musulmane ont pour réponse "oui", il en découle logiquement qu'il est exact de dire que l'islam n'accepte pas la liberté de conscience puisque tout individu dès lors qu'il est né d'un père musulman, et sans donc son consentement, est considéré comme musulman et qu'il ne peut quitter à partir de là cette religion sous peine de châtiment pouvant aller jusqu'à la mort.


On touche du doigt ici un des mécanismes fondamentaux qu'utilisent de nombreuses religions, dont l'islam et le judaïsme mais aussi (pour la vaste majorité de ses déclinaisons) le christianisme, pour se perpétuer "de force" : l'imposition de la religion aux enfants sans leur consentement.

Car ne soyons pas dupes... que font donc les chrétiens dans leur immense majorité ? Ils imposent leur religion à leur progéniture sans leur demander leur avis, sans leur laisser même le temps de grandir et mûrir suffissament pour faire un choix en conscience. Les enfants sont baptisés, communiés, confimés, envoyés au catéchisme, etc... sans avoir leur mot à dire. Sous prétexte que "c'est pour leur bien"... excuse commune à toutes les formes d'autoritarisme/totalitarisme.

Alors je veux bien reconnaitre que pour ce qui est du judaïsme et du christianisme, les peines encourues pour apostasie sont moins radicales et relèvent de la peine "spirituelle". Mais bon... que peut donc ressentir un enfant quand on lui explique que ne pas suivre la religion des ses parents implique au mieux la mort éternelle et au pire une éternité de souffrances dans les feux de l'enfer ? On est au minimum à la limite du chantage, de l'abus voire de la torture psychologique, non ?

Pas une seule discussion non plus du programme d'éducation civique et particulièrement du chapitre sur la liberté d'expression, pourtant très problématique.

Une remarque, concernant  Rokhaya Diallo, militante antiraciste et féministe, 

sur son compte Twitter elle écrit ceci:


"..Fascinantes ces accusations «d’américaniser» le débat, comme si le racisme nous était étranger. La France figure parmi les principaux artisans de l’esclavage et de la colonisation. Gobineau qui a théorisé les inégalités raciales était français. Pas besoin de regarder les US.

 


Marc Ferro,  est historien français , codirecteur des  Annales et directeur d'Études à  l'EHSS, réalisateur de nombreuses émissions d'émissions sur Arte écrivait  à propos d'un livre de classe de quatrième utilisé en Afrique francophone :


 « La main a tremblé, une fois de plus, dès qu'il s'agit d'évoquer les crimes commis par les Arabes [...] alors que l'inventaire des crimes commis par les Européens occupe, pour sa part, et à juste titre, des pages entières .

Par leur ampleur et leur durée - du VIIe au XXe siècle -, les « traites orientales » organisées par les négriers musulmans constituent sans doute, d'un point de vue quantitatif, la plus importante des trois traites négrières de l'histoire..Ces traites sont mal connues et difficiles à chiffrer mais selon l'historien américain Ralph Austen2, le meilleur spécialiste de la question, 17 millions de personnes auraient été déportées par les négriers* musulmans entre 650 et 1920.. »


Donc, Madame Diallo peut revisiter l'histoire.


Ceci est le premier point. pour le contenu du billet de DS, l'effroi sur l'assassinat de SAMUEL PATY perdure, légitimement

L'effroi devant la  bêtise  des soutiens à l'assassin de S.P.  par quelques sots,   perdure.


Le journal Le Monde joue au billard à bande. Le féminisme le plus absurde y est valorisé, cité, défendu. Et dans dans d'autres domaines, ce n'est plus un journal de référence depuis longtemps , c'est un foutoir de référence.


On ne peut, au nom de ce qu'on veut, on ne peut pas, à aucun moment, par n'importe quel temps , en voiture, à cheval ou à pieds, jamais de jamais,  apporter un quelconque soutien à l'assassin de ce professeur. A l'extrême rigueur réfléchir au destin des humains..et de l'humanité..mais là.......................................j'ai mal à ma tête.

Macron à chopé La Covid !

Pour la prof de fac, votre polémique viendrait surtout d'autre chose : du fait qu'elles a reçu des menaces de morts sur les réseaux sociaux (et serait "sous protection policière" dit Le Point, mais aucun autre article pour recouper cette info pour l'instant, donc prudence)...


Pour le coup, le choix douteux de Mediapart ici pourrait causer pas mal de soucis, ils sont pas très différents du crétin ayant donné l'adresse de Paty.

A propos des "valeurs religieuses au-dessus des valeurs humaines", cette conséquence paradoxale des lois de la République qui garantissent la liberté du culte, le Conseil dEtat qui retoque le quota de 30 fidèles, et réaffirme du même coup la libre ouverture des églises (et mosquées et synagogues...) pendant que les théâtres restent fermés...

On est pas libérés des croyants de tous poils...

Normal de placer les valeurs religieuses au dessus, au delà , au ciel, ailleurs ... peut-être ?   si l'on a besoin de cette hypothèse 


Les valeurs humaines sont sur terre, dans la vraie vie.


Je crains, contre l'avis de ce branque de Malraux ( dixit Brassens ) que si le XXI e siécle est religieux,;  " il  ne sera pas ", ou il finira dans le feu très " humain ".


Soyons athées, mes frères  et mes soeurs, gràce à Dieu .

D'auatres pourraient être plus inflammables 


Ce "a" en trop, quel naufrage ! :-)

A votre liste de polémiques non éclatées, j'en ajouterais une. Il me semble avoir entendu le président Egyptien Al Sissi, sur une tribune aux côté d'E. Macron, prononcer à peu près : "Les valeurs religieuses se placent au-dessus des valeurs humaines". Sans que ça ne déclenche - ou très peu - de réactions. Là aussi, il faut attribuer cela à la proximité de Noël ? Ou au grand retour en tête de gondole des fameuses "valeurs religieuses sacrées" ? Personnellement, je n'arrive pas à ne pas me sentir inquiet de voir comment les religions parviennent à restreindre la liberté d'expression... au nom d'un sacré, d'un divin, qui ne ressort portant que de croyances personnelles.

Je partage aussi cette vision sur le fait que les religions et le religieux reviennent en force sur le devant de la scène. Et je m'en inquiète car personne ne semble occuper le terrain pour défendre l'absence de parole sacrée pour nous les mécréants athées... J'ai parfois l'impression d'être englobé de force dans cette culture judéo-chrétienne qui doit me forcer à me sentir chrétien (ou tout du moins catholique) par "héritage" culturel, ce qui impliquerait que la culture judéo-chrétienne soit contractable par la nationalité (créche dans certaines mairies au hasard)....

Alors que paradoxalement les fêtes catholiques/chrétiennes sont concurrentes en date et en thématique aux fêtes païennes sans que l'on se voit rappeler à longueur de temps  les racines païennes des sociétés judéo-chrétiennes...

Je vous laisse je dois préparer les festivités de Sol Invictus.

"Les valeurs religieuses se placent au-dessus des valeurs humaines". 


Al Sissi plagie Sarkozy/Guéant !


Pas étonnant que Macron approuve...



Il y en a probablement qui ont été signalé pour radicalisation pour moins que ça...

Macron n'a pas approuvé,il a répliqué

Vous avez raison. Pour la Sarkozie, ce genre de discours est intolérable. Enfin, quand il vient d'un musulman.


> Il me semble avoir entendu le président Egyptien Al Sissi, sur une tribune aux côté d'E. Macron, prononcer à peu près : "Les valeurs religieuses se placent au-dessus des valeurs humaines". 


Hein ? Mais non, il a dit exactement l'inverse ! Il répondait justement à Al Sisi qui, lui, disait :  « les valeurs humaines sont faites par l’Homme et peuvent être changées alors que les valeurs religieuses sont d’origine céleste et sont donc sacrées, elles ont la suprématie sur tout. Donc rendre égales valeurs humaines et religieuses nécessite un débat calme et objectif »


Et il répond ça :


« Mais, voyez, c’est sans doute là où il y a un risque de balbutiement de notre Histoire. Nous considérons que la valeur de l’Homme est supérieure à tout. Et c’est ce qui fait l’universalisme des droits de l’Homme, qui fonde la charte des Nations-Unies. Rien ne peut être au-dessus du respect de l’Homme et le respect de la dignité de la personne humaine ».

                                     

« Il y a en effet le respect de l’un à l’égard des autres, mais dans l’ordre du politique, le religieux n’entre pas. Et jamais une religion, quelle qu’elle soit […] parce qu’on se moque d’elle, n’a le droit de déclarer la guerre ». 

                                                           

« Si nous considérons que le religieux supplante le politique », les régimes ne sont plus des démocraties, « ce sont des théocraties […] Je ne pense pas que cela mène au meilleur ».  


Pour le coup,  et malgré toute la détestation que j'ai pour Macron, avoir un président clairement capable d'énoncer qu'il refuse cette mise à égalité, et à un autre président qui plus est, me semble plutôt à saluer.

Aïe aïe, c'est moi qui vous ait lu trop vite (vous parliez de al sisi, pas de Macron), je suis désolé....

Vous avez lu trop vite, mais la volonte de paddy etait peu claire.

En mettant al sissi a cote de macron et en disant juste apres que cela a declenche peu de reactions, le sous entendu est fort.

:-) E. Macron et Al Sissi se sont mis côte à côte sans me demander mon avis. S'ils me l'avaient demandé, le dictateur Egyptien n'aurait même pas traversé la Méditerranée. Quant aux réactions, au pluriel, je persiste : il n'y en a pas eu beaucoup. Et je ne parle pas de celle de notre Président : on sait bien que dans ce genre de circonstances, il est difficile d'enclencher une polémique publique en pleine tribune.

Pouvez vous nous éclairer sur la date précise de quand "la Religion" musulmane a déclaré la guerre SVP?

C'est justement ce genre d'assertions absurdes qu'il faudrait analyser. 

La Loi faite par les Hommes régit la vie entre les Hommes. Les Lois religieuses régissent les pratiques spirituelles et religieuses des Hommes.

Quand une Loi religieuse est incompatible avec une Loi "terrestre", la Loi terrestre prévaut. 

A sa creation?

Je ne le condamne pas particulierement mais l'expansion de l'islam ca vous parle ? 

Le pacifisme de l'islam comme des chretiens n'est plus a demontrer.


Le Président lui a répondu quen France,on place les droits de l'Homme au-dessus de tout avant de briser là.

et Macron qui dit que ''la France ne tient pas assez compte de ses racines chrétiennes" ça ne choque personne non plus?

moi ca me choque que Mediapart ai donné l'identité de l'enseignante.  Je regrette donc pas de m'en etre désabonné apres qu'ils aient appelé a voter macron. 


D'autant que les propos de l'enseignante ne me choquent pas. Je ne suis ni facho, ni de droite et je vote FI

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.