31
Commentaires

Record de vitesse : les youtubeurs avaient raison

Les deux plus grands magazines automobiles anglo-saxons détenaient l'exclusivité de la révélation d'un record de vitesse absolu pour une voiture de route, à plus de 500 km/h. Partout dans le monde, des médias ont repris le scoop. Mais des youtubeurs ont révélé que la preuve vidéo du record était fausse. Peu de médias, notamment en France, ont reconnu leur erreur et corrigé l'information.

Commentaires préférés des abonnés

De la part d'un chercheur (en physique) ca me fait bizarre de voir des journalistes qui méprisent d'autres personnes pour leur manque d'expertise technique. D'autant plus que certain youtubeur sont très qualifiés (ingé thésard et autres).

Génial cette histoire. Ça montre aussi la transition que nous vivons du journalisme de métier respecté, de métier mal payé et pas respecté, à un loisir. La bonne nouvelle c’est de pouvoir entendre des ingénieurs !

Bonjour, merci pour votre commentaire (et le compliment). Je me suis posé la question : il m'a semblé important de le signaler, pour ne pas passer à côté de l'éléphant dans la pièce, même si c'est un peu "méta" par rapport au sujet précis traité ici,(...)

Derniers commentaires

Je trouve consternant qu'un journaliste ose dire ceci:

C'est une bonne leçon pour toutes les marques [qui seraient tentées de tromper le public], car si les journalistes sont un peu dépassés, il existe désormais une armée de youtubeurs et lanceurs d'alerte pour tout vérifier" 

Et qu'il continue de se qualifier de journaliste.


Merci pour cet article. 


Il illustre bien la face "claire" du journalisme amateur et des réseaux sociaux (la face sombre étant le complotisme) et l'intérêt d'un éco-système qui associe médias institutionnels et médias sociaux. Les BFM, Le Monde, Mediapart ne seront jamais capables économiquement d'aller à un niveau de "granularité" extrême dans l'information. Seuls quelques passionnés, quelques militants d'une cause pourront le faire. 


Après le journalisme institutionnel pourrait faire un dépoussiérage éthique dans les rubriques technologiques et automobiles. Toute l'information est un copier-coller des communications des marques. 01Net ne fait que ça par exemple. Ca leur coûte rien à produire mais ça n'a aucune valeur informationnelle et au niveau éthique c'est très gênant.

"on se dit qu'elles ne peuvent pas prendre ce risque".


Avec des "journalistes" comme ça elles auraient tort de se gêner.

Hum..


moi qui ne suis intéressé que par le vitesse des escargots..je fais quoi avec cet article? J'envoie un sms ou un mms à une limace? Un peu étroit comme vision ..

des débiles veulent aller le plus vite possible?. .d'autres sous-débiles relaient?, des super-débiles nient..et alors? Tout est en place...pour une stupidité contemporaine.


Regardons.. 


-  j'avance une énorme connerie genre:  l'homme devine par le coeur que dieu existe mais ne peut déterminer par l'entendement en quoi il consiste, ok? 


- d'autres disent, on ne peut prouver alors out. 

L'avantage de mon exemple est qu'il est irréel, genre conte de fée stupide et pieux. Tout le monde a faux, sauf que mon dieu est une fiction , et rien de plus réel que les fictions, on peut s'égosiller des siècles, des millénaires avec. Pour rien. 


Mais eux, ils parlent d'un réel inutile. Le premiers sont nos youtubeurs,  les journalistes nos laïcs, ils  ne croient pas 


Qui sont  le plus primaires dans ce cirque? ceux qui réalisent cette stupidité? les you youtubeurs? les journaleux? La vie ne serait qu'une vie qui s'exprimerait dans une unité genre "qualités secondes" ?


On a démontré quoi? que le mystère était une science vague? Le Rien come nihilisateur, plus exactement. On avance. Mais pourquoi ASI consacre un article sur un tel sujet? 

Le problème vient de la dépendance des journaux spécialisés ou non aux marques font ils tirent des revenus publicitaires. De plus, la volonté des médias qui ont mignon sur rue de ne pas reconnaître leur erreur car cela remet en cause les raisons de leur visibilité


"comme d'habitude, nulle mention de l'absurdité de tels engins au regard des limites de vitesse et du bouleversement climatique. "


Cette phrase me parait un peu malvenue : selon la même logique, d'autres diraient : "quelle idée de faire de la recherche spatiale alors qu'il y a la faim dans le monde ?" ou encore : "pourquoi faire de la recherche fondamentale ? on devrait faire uniquement de la recherche appliquée". Je suis sûr que certaines pensent même : "les services comme youtube consomment trop d'énergie il faudrait arrêter" (preuve que non à la lecture de votre article).
Le monde ne marche (heureusement) pas comme cela. D'une part ce ne sont pas les quelques milliers de voitures de ce genre qui font le problème climatique, d'autre part, repousser des limites permet de faire progresser la technologie qui peut avoir des retombées positives.

Une voiture n'étant pas qu'un moteur, il y a tout un travail fait sur les autres pièces qui auront toujours leur intérêt si on remplace un jour le moteur par quelque chose de non/moins polluant.


Le questionnement en lui-même est intéressant je ne dis pas le contraire, mais balancer cela comme ça en une phrase "gratuite" qui se résume donc à une "pique" n'est pas une bonne idée car chacun va se conforter dans ses préjugés (du genre : "ils sont chiants avec leur écologie" pour les uns et "encore des kékés avec leurs voitures inutiles" pour les autres).

La question aurait probablement mérité un bon paragraphe à elle-seule voire un article entier pour présenter les problèmes posés (faire "rêver" des gens sur une machine polluante) et les solutions qui peuvent être présentées.


Dans un autre registre mais ça m'y fait penser : 

Dans une conférence sur la lévitation quantique, Julien Bobroff nous dirige sur une piste pour économiser 2% (ou une part non-négligeable des 2% au moins) sur les émissions mondiales de GES ; l'idée est d'utiliser les ordinateurs quantiques pour trouver comment produire les engrais sans avoir à chauffer un contenant à 500°C (ce genre d'ordinateurs étant très bons pour faire des simulations). Conférence ludique pour ceux qui ont le temps vous ne devriez pas vous ennuyer.


Malgré cela, je trouve votre article très bon (oui j'ai fait exprès de mettre cette phrase à la fin de mon commentaire. :) )


Je saute du coq à l'âne mais vous avez pensé à faire du crowdfunding chez @si pour financer des missions spécifiques (reportages, série d'articles sur un thème particulier ou autre) ?
soit en passant par une plateforme, soit en passant par un système interne permettant de donner X € et de cocher une case parmi un choix de projets qui vous intéresse mais sur lesquels vont n'avez pas les moyens avec les seuls abonnements.

Je crois qu'on peut donner de l'argent à @si au delà du prix de base mais ça me semble plus impliquant pour nous que vous demandiez ponctuellement de l'argent pour un projet précis.

Cet autre Youtubeur propose aussi un regard critique sur ce record.
https://youtu.be/4jqCdBKl0ME

Un truc m'échappe , pourquoi faire une mesure embarquée alors qu'un ou plusieurs radars  à poste au long du parcours auraient fait l'affaire ? Au delà , oui , un débat entre experts "patentés" et experts avertis est bien en jeu.

De la part d'un chercheur (en physique) ca me fait bizarre de voir des journalistes qui méprisent d'autres personnes pour leur manque d'expertise technique. D'autant plus que certain youtubeur sont très qualifiés (ingé thésard et autres).

Génial cette histoire. Ça montre aussi la transition que nous vivons du journalisme de métier respecté, de métier mal payé et pas respecté, à un loisir. La bonne nouvelle c’est de pouvoir entendre des ingénieurs !

C'est Trump qui dirige cette société de menteurs ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.