778
Commentaires

Ramadan, Dieudonné, Soral, peuvent-ils être invités sur le service public ?

Profond désaccord sur le plateau d'Alessandra Sublet (France 5) entre Patrick Cohen et Frédéric Taddeï. En cause : la politique de programmation des invités par Taddeï. L'animateur de la Matinale de France Inter considère que son confrère de France Télévisions donne la parole à des "cerveaux malades". Taddeï réplique qu'il n'est pas un censeur.

Derniers commentaires

Je suggère un suivi de ce sujet. Il me semble que l'on entend plus du tout Tariq Ramadan et Marc-Edouard Nabe dans les médias, ce que je déplore. Une question se pose: l'injonction de Patrick Cohen ne serait-elle pas suivie d'effet ?

Question éminemment médiatique, s'il en est.
Très honnêtement il me semble utile de rétablir quelques vérités je ne suis pas sur que le racisme sois l'apanage du f haine....
Les premières lois anti-immigrés sont de gauche :
« La gauche vote ou fait voter des lois de préférence nationale (loi Herriot de 1932 et d du 10 août 1932) »

et c'est le régime de vichy qui à mise en place les retraites ( je précise pour les gens de mauvaise fois que je ne souhaite pas vivre sous vichy hein, juste que l'histoire est plus complexes )

http://www.bakchich.info/france/2010/05/27/les-retraites-par-repartition-une-petain-didee-57824

maintenant le franc maçon mélanchon qui au bout de 30 ans decrouvre que le ps n’est pas à gauche et que l’Europe est un piège à con.Je ne suis pas certain que se soit l'homme providentiel qui va sortir le pays de la crise.

Pour ds que je suis depuis des années je suis surpris de son revirement sur dieudonné, remarque moi aussi j'ai fait pareil ^^.
La réponse de Soral:

Alain Soral : "Patrick Cohen allie l’inculture à la connerie !"
Entretien avec Nicolas Gauthier

Une liste noire d’invités à ne pas inviter sur France Inter ? Patrick Cohen, animateur de la matinale de cette radio de service public en convient. Et le revendique, même. Nous avons interrogé les principaux intéressés. La parole est à Alain Soral…

À en croire Daniel Schneidermann dans Libération du 18 mars dernier, il existerait une « Liste Patrick Cohen ». Soit une « liste noire » d’invités sur France Inter : vous, Tariq Ramadan, Marc-Édouard Nabe et Dieudonné. Votre première réaction, et que pensez-vous de vos trois compagnons d’infortune ?


La fameuse liste de Cohen ! Qu’on mette Dieudonné et moi dans le même wagon me semble cohérent, puisque nous résistons tous deux frontalement au tout-puissant lobby talmudo-sioniste français, dont ce monsieur Cohen semble être l’un des multiples rouages… En revanche, je ne vois pas le rapport avec Nabe et Ramadan qui, eux, ne sont pas des opposants au système, mais des opposants DU système, ce qui est fort différent. Nabe feint de croire à la version officielle du 11 Septembre et à la responsabilité de Ben Laden, c’est donc un anti-« complotiste » comme le petit Cohen. Quant à Ramadan, en tant que représentant francophone de l’islamo-mondialisme au service du mondialisme tout court, il est tout aussi Coheno-compatible. Askolovitch l’a d’ailleurs fait remarquer lui-même sur RTL…

Frédéric Taddeï, le seul à vous inviter dans son émission, Ce soir ou jamais sur France 2, serait-il donc l’unique journaliste libre d’esprit sur le service public ?

Disons qu’il essaie encore de faire aujourd’hui, dans un climat de plus en plus dictatorial et vicié, ce qu’Ardisson faisait il y a dix ans avant d’être viré du service public, à savoir : glisser de temps à autre une petite « quenelle » en invitant UN maudit parmi six lèche-cul. Un maudit… par le tout-puissant lobby talmudo-sioniste, ça va de soi, puisqu’il est le seul à avoir ce pouvoir en France… Une petite insoumission taquine qui n’a pas échappé à Cohen, Hanouna, Haziza, Askolovitch, etc.

Il ne faut pourtant pas trop jeter la pierre à Taddeï. Il ne m’a plus invité depuis deux ans, et je suis bel et bien, contrairement à ce qu’il prétend pour faire libre et couillu, sur la liste noire de son émission. Plus de deux ans d’absence en attestent…

Patrick Cohen a été de ceux qui reprochaient au défunt président Hugo Chávez de ne pas respecter la pluralité des médias au Venezuela… L’arroseur arrosé ?

Ce Cohen, que je ne connaissais pas avant sa sortie – je ne consomme plus les médias d’occupation, surtout le matin – allie visiblement l’inculture à la connerie, comme la plupart des journalistes en cour aujourd’hui. Un, il y a bien plus de pluralité des médias au Venezuela qu’en France, tous les observateurs internationaux le constatent pour le déplorer. Deux, s’il y a si peu de diversité de contenus dans les médias français aujourd’hui, les petits Cohen – qu’on retrouve bien plus dans ce secteur que chez les hommes de troupe qui meurent en ce moment au Mali – y sont pour beaucoup. Ça ne leur suffit pas visiblement, ils veulent du 100 % !

Toujours selon Daniel Schneidermann, « chacun entend bien le point commun : les quatre proscrits, sous une forme ou une autre, ont dit des choses désagréables sur les juifs, Israël, ou le sionisme ». Pensez-vous que ce soit la cause ou, au moins, l’une des causes de votre mise à l’écart ?

Schneidermann, que je ne classe pas dans la catégorie des Patrick Cohen et autres Hanouna, malgré son patronyme, a dit là la vérité toute crue. Cette vérité, tout le monde la voit, elle crève les yeux. Il faut juste avoir le courage de la dire, comme Dieudonné et moi… ou alors s’appeler Schneidermann ! Quand c’est Schneidermann qui dit, ça passe mieux… Encore une histoire de patronyme, on n’en sort pas !

À ce sujet, on n’entend plus guère deux autres dissidents du showbiz, Mathieu Kassovitz et Jean-Marie Bigard, qui émettaient quelques doutes sur la thèse officielle des attentats du 11 septembre 2001. Vous avez de leurs nouvelles ?

Aucune. Mais moi qui ai eu le loisir de discuter avec eux de ce sujet, et de quelques autres auxquels ils sont systématiquement associés, je peux vous dire qu’ils manquaient terriblement de culture historique pour faire des critiques sérieux ! De culture et d’un peu de courage aussi : difficile d’attaquer un système qui vous nourrit, même si on sait qu’il nous domine par l’intimidation et le mensonge…
AMINA, première FEMEN tunisienne séquestrée par sa famille !

signer la pétition : https://nadiaelfani.wordpress.com/2013/03/25/freeamina-je-demande-a-voir-pour-le-croire/
Je défendrai mes opinions jusqu'à ma mort, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez défendre les vôtres. "Voltaire"
Quel est l' intérêt d' inviter des gens qui ne prêchent que haine, mensonges et rejet de la démocratie moderne dans toutes ses modalités (féminisme,tolérance ect..)
Je suggère à @SI un petit sujet sur les réactions comparées des médias aux phrases de Mr Mélenchon et MR Frêche...
Avant hier soir à la Main d’Or (21 mars 2013), une quenelle smatchée
Patrick Cohen n'est pas la seule flèche sur F Inter:
au journal de 13.00 de ce jour c'est à un indiscutable grand honnête homme qu'on voulait demander son avis
sur la mise en cause de Sarko: Gérard Longuet...

Mon appareil radio étant muni d'un utile dispositif permettant de changer de station, je ne suis pas en mesure de
répéter les salades de Longuet.
Le CV de Patrick Cohen est celui d'un animateur/présentateur radio, chien de garde du politiquement correct.
Il n'a rien à voir avec le journalisme...
Ses opinions ne valent pas plus que celles de tous ces négationnistes de l'histoire; ça n'intéresse personne.
Ses positions tiennent plus de l’adolescent émotif en colère que d'une volonté de débat d'idées.
Mais des idées, en a-t-il au moins... (misent à part celles de ses maitres)
François Morel défend son employeur. C'est loyal et... prudent. Normal que Patrick Cohen n'invite pas des anti-sionistes et des racistes (le pas est si vite franchi). En revanche, comme le dit Taddéï, il peut continuer à inviter des ministres ou d'autres "personnalités" anti-arabes. Ceux-là ne sont sûrement pas racistes...
Le capitaine m'agace de plus en plus : "boeuf-carotte" incapable de se remettre en cause et donneur de leçons.

Donner la parole à un climato négationniste (Benoît Rittaud : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2791) alors que le réchauffement climatique n'est plus un débat scientifique? Il y a d'autres "clients intéressants" sur Roswell, les Mayas, l'Atlantide, l'amiante, le tabac, le diesel...
Juste pour signaler que le "Vite dit" de 12h20 "Pas de promo pour Assange sur Inter" fait la part belle aux relations interpersonnelles et aux querelles d'ego en évacuant un petit peu vite à mon sens l'objet de l'interview... Dans le genre "je regarde le doigt plutôt que la lune" on fait difficilement mieux.
Tiens, moi aussi je vais m'amuser à faire de l'analyse des médias : David est mur pour envoyer son CV à (feu) Direct8 !
Merci UlysSe! :)
pas suivi ce forum, mais bien sûr que d'inviter ce genre de personnage, genre Soral ou Ramadan, a son utilité sur le service public * !
si ce n'est que pour bien saisir leurs intentions derrière le style fleuri de leur discours !!!
mais pour cela il faut de bons contradicteurs qui maîtrisent leur sujet ; alors merci à des Fourest par exemple, d'accepter de se coltiner de tels débats qui a priori ne devraient même pas exister ( il n'y a vraiment qu'un frère Ramadan pour se poser encore la question d'un moratoire sur la lapidation !!
les 2 frangins n'ont toujours pas capté qu'au XXIe siècle on ne lapide pas, point !!!! ) !.....

(*je n'écrirais pas ici ce que je pense de Pat Cohen, je risque de me faire varliniser par le capitaine !!!)

et à propos de débat, voilà une opinion que je partage à 1000%, celle de Badinter sur l'affaire du voile à la crèche Babby Loup :
" Quand en 1989, nous avons été quelques-uns à réagir à l’entrée du voile au collège, nous avons dû attendre 15 ans pour qu’une loi soit adoptée interdisant le port de signes ostentatoires religieux à l’école. Ne faisons pas la même erreur. Il est temps de l’étendre à la petite enfance, publique comme privée. Il est temps aussi que l’on comprenne que le port du voile n’est pas un impératif religieux, mais que cette tenue est un étendard politique et communautaire. Imaginez les réactions si les salariés des crèches affichaient leurs opinions politiques…"


"il est temps que l'on comprenne que le port du voile n'est pas un impératif religieux"
" Assez d’entendre que ceux qui défendent la laïcité sont des islamophobes."
pas mieux !!
Le problème avec Taddei est qu'il énonce des horreurs sous forme de sophismes et sur le ton d'un salonnard : "les trvailleurs aussi vendent leur cops, au lieu de leur sexe ils vendent leurs bras, donc l'assistance sexuelle aux handicapés n'est pas de la prostitution."

Et surtout qu'il qu'il considère les dires antisémites de Dieudonné comme des opinions.

Pour énoncer un sophisme ou un horreur raciste il faut juste le temps de l'énoncer; pour les démonter il faut déjà surmonter la sidération d'autant plus paralysante que c'est dit sur le ton de la coversation de salon et avec le sourire.

Aller donc débattre dans ces conditions. Observer le sourire de Taddei lorsqu'il énonce un sophisme horrifique,
j'ai plus peur de lui que de Dieudonné.
Je tenais juste à attirer l'attention sur un fait relativement cocasse et qui ne devrait plus étonner personne, mais voilà :

- Apparemment l'une des défenses de Cohen face à ce type de critiques, c'est que sa matinale est organisée de telle manière qu'il n'est pas vraiment possible de mettre en place un débat contradictoire.
- Dans cette logique, on reçoit dans la matinale, il y a moins de deux semaines, et en solo, Xavier Bertrand, pour qu'il nous fasse profiter pendant 50 bonnes minutes du discours que l'on entend à longueur d'année et que l'on peut trouver en intégralité dans les comptes-rendus du CA du Medef.
- Par contre, lorsqu'il s'agit d'inviter sur le plateau un économiste attéré (en l'occurence Henri Sterdyniak), tout d'un coup la matinale devient un lieu où le débat contradictoire est possible. Vous remarquerez par ailleurs que chaque fois qu'un économiste attéré est invité où que ce soit dans les médias publiques, il se voit affublé de sa contrepartie orthodoxe.

Autant pour Patrick Cohen. Le pauvre n'avait déjà pas grand chose pour lui.
mal placé
ET SI ASI INVITAIT SORAL ?
Vite-dit intéressant suite au rebond de l'affaire Cohen/Taddeï puisque DS a été pris a parti dedans suite à sa chronique dans Libé.
Pris par sa volonté de prendre le producteur du 7/9 à contre-pieds, il me semble que DS s'emporte un peu, au sujet de Soral, Ramadan et Dieudonné : "je remercie Cohen de son invitation à inviter les quatre de sa liste. Il se trouve que nous avons déjà invité Marc-Edouard Nabe, à propos d'un livre qui nous semblait intéressant. Peut-être inviterons-nous un jour les autres aussi, si le projet nous semble intéressant. Et peut-être pas. Nous déciderons seuls, comme des grands, sans que personne ne nous y oblige, ni ne nous l'interdise. Pas d'invités obligés, pas d'invités interdits: c'est pas beau, la liberté ?".
D'une part, je doute fort que sur les trois cités un seul soit invité un jour sur le plateau d'@SI. Sinon ça aurait été fait depuis longtemps, tout le monde connait leurs positions depuis longtemps et elles n'ont pas grandement évolué ou changé.
D'autre part, des invités interdits, non, mais des invités plus ou moins (in)désirables j'en connais, les auteurs des "nouveaux chiens de garde" par exemple, ou des abonnés qui ont tendance à exprimer des critiques jugées pas assez enrobées de courtoisie...
Sinon, rien à voir mais je me demandais par rapport aux audiences de CSOJ....
Comment ça se calcule des audiences ?
Parce que je pense que la plupart des gens regardent cette émission sur internet, par pluzz principalement, et sur youtube (moins légalement). Chaque débat a une durée de vie très longue. Ce qui n'est pas le cas des émissions de Bruce Toussaint à mon avis.
Il faudrait regarder ça de plus près non, le calcul d'audience, je suis sur que c'est bizarrement fait.
J'ai un peu abandonné le forum, mais je viens d'entendre Cohen invité sur la Nouvelle Emission de Canal (ou le Nouveau Journal ? ) ???
Je l'ai entendu étriller le Capitaine méchamment ! Wow purée, D.S. , z'en avez pris plein la tronche ! "mais qu'il invite donc Soral, Nabe etc. sur son site ou à Libération"...
Et j'ai appris au passage que M.E. Nabe, selon Cohen, soutenait Oussama Ben Laden !!! (il est mort, rassurez-moi) ;o))
Pourquoi lui donne-t-on autant droit à la parole, à ce journaleux qui se la pète et qui se prend pour un crack ? Qui montre sa gueule partout, monopolise les media mainstream, et va en plus faire des reportages à Manille (ben quoi, c'est cool, Manille... y'a de la corruption dans la police, il va pouvoir montrer ce qu'est la vraie misère, celle du "soleil") !
Mpffff... énervée ! Il m'a coupé l'appétit, le bougre ;o((
Même pas envie de m'impliquer sur le fond de ce "débat" appeau-à-trolls, mais la juxtaposition des trois noms me fait bondir ! On peut penser de Tariq Ramadan qu'il a des objectifs politiques cachés, le rattacher à son milieu familial, etc., mais il est un chercheur, qui connait en général ce dont il parle, sauf quand il se mue en experts multi-cartes à l'instar de certains de ses détracteurs... tandis que les deux autres sont des huluberlus, devenus très proches de l'extrême-droite violente et dangereuse, qui sont dans un délire de persécution, et dans une optique de propagande via le net auprès de jeunes désœuvrés et qui cherchent des réponses virilistes, pseudo-intellectuelles, et anti-juives qui les rassurent. Dieudonné est un comique, il n'a pas fondamentalement de raison d'être sur un plateau en-dehors de ce rôle ; Soral n'en a aucune, il est juste idiot et faussement provocateur.
Bizarre et douteux de la part de Cohen de mettre les trois noms ensembles ; pas très honnête de votre part, @si, de les reprendre en titre.
Chez Cohen sur France inter c'est un défilé de ministres et de dirigeants de l'UMP.
Désespérant pour l'auditeur-trice matinal-e.
Ce qui fait un bilan d'une grande pauvreté. Le ronron libéral. La France ne manque pas pourtant de personnalités critiques d'envergure, mais Cohen ne les voit pas, et préfère se cantonner au ping pong attendu PS-UMP.

Il est vrai que cette radio a aussi remplacé la chronique économique de Sylvestre par celle de Seux , qui en est la copie conforme.
La surenchère économique libérale tous les matins. Ils se sont complètement plantés en matière de politique économique, la croissance tant promise tourne au vinaigre. Qu'importe, il faut continuer.

Chez Taddeï au moins on a souvent de vrais débats !
Patrick Cohen, gentil toutou qui se rêve en redoutable "Chien de Garde"...
On se marre un bon coup.
Allez pour détendre l'atmosphère, une petite vidéo marrante sur le cas Alain Soral.

Alain Soral illustré par Parano Mag
Wow! Déjà plus de 300 commentaires. Avant même de les lire tous, et en sachant que je ne vais rien ajouter de neuf, je veux dire que moi aussi j'ai trouvé ce "farfelu", glissé l'air de rien dans le texte, à propos des propos de Mathieu Kasowitz, des plus mesquins. Et ce quoiqu'on pense de ses critiques.
Quand à l'extrait de cette inutile émission de papotages mondains: un parfait exemple de chien de garde tentant d'imposer sa non-pensance. Le coup de baton de Taddei était joussif.
, oui, je vais régulièrement voir ce que racontent Soral, Dieudo et Ramadan (et bien d'autres) sur le web, et je pense que nous sommes légions à le faire,

Non, je ne fais pas partie de cette légion.
ATTENTION FAUX DEBAT !!!
Entre les deux versions de la liberté d'expression présentées ici, et incarnées par Cohen et Taddéï, désolé, je ne choisis pas. Taddéï a l'air lui-même étonné par la critique de Cohen, tant elle le présente en fou de la liberté d'expression. Il se marre, et moi aussi. Au delà de l'émission en elle même, Taddéï sait qu'il sert de caution, et il accepte totalement ce rôle, jusqu'au jour où il se fera virer (ça va pas tarder, si l'audience décolle pas...) et où il reviendra par la petite porte pour nous faire une émission à la Enthoven, ou de fades chroniques sur Europe 1.
Un conseil aux hypocrites à la sauce Cohen et consort, fiez vous à votre propre pratique sur le web. Si je me réfère à la mienne, et bien, oui, je vais régulièrement voir ce que racontent Soral, Dieudo et Ramadan (et bien d'autres) sur le web, et je pense que nous sommes légions à le faire, même ceux qui voudraient que cela soit officiellement interdit. Alors, c'est bon pour soi, mais pas pour les autres ? La masse ne serait pas assez éduquée pour s'en sortir ? Et bien éduquons la masse ! C'est bien le boulot de Taddéï et de Cohen, non ?
Jeanbat, je n'ai pas envie d'enfoncer Soral, tout le monde le fait déjà et mieux que moi. Plutôt que de défendre ses positions les plus indéfendables, pourquoi ne pas poster un contenu quelconque (texte, vidéo, audio, gravure sur alliage de bois et de ciment frais...) que vous jugez pertinent et digne d'alimenter notre matière grise ? Je ne m'appelle pas Patella, c'est donc une vraie demande que je vous adresse, je suis suffisamment ouvert d'esprit pour discerner un argument de qualité parmi une quantité d'autres farfelus, pour le moins.

Simplement, si vous accédez à cette requête, je vous demanderai si c'est possible de m'épargner les propos ultra-sexistes, racistes, judéophobes de ce dernier.
Pourquoi le Che, Sankara, Chavez, Jean Lefebvre et Bernard Menez ?

Elle lui dit : Ma mère-grand, que vous avez de grands bras ? C’est pour mieux t’embrasser, ma fille.
Ma mère-grand, que vous avez de grandes jambes ? C’est pour mieux courir, mon enfant.
Ma mère-grand, que vous avez de grandes oreilles ? C’est pour mieux écouter, mon enfant.
Ma mère-grand, que vous avez de grands yeux ? C’est pour mieux voir, mon enfant.
Ma mère-grand, que vous avez de grandes dents. C’est pour te manger.
Et en disant ces mots, ce méchant Loup se jeta sur le Petit Chaperon rouge, et la mangea.
Un clash qui ne va pas manquer d'aiguiser la curiosité des télespectateurs pour Ce soir ou jamais, diffusée depuis vendredi 8 mars sur France 2. Elle en a besoin. En effet, les premières audiences de l'émission ont été mauvaises. CSOJ a enregistré une part de marché de 4 %, soit 600.000 téléspectateurs. Un chiffre en dessous de la dernière émission de Bruce Toussaint "Vous Trouvez ça normal ?" que CSOJ a remplacée. Toussaint avait réuni le 21 décembre dernier 900.000 téléspectateurs pour une part de marché de quasiment 7 %. De même, le score de CSOJ vendredi 8 mars est dans la fourchette basse de l'émission qui tournait sur France 3 autour de 700.000 téléspectateurs.
(David Medioni).

Moi c'est ça qui m'inquiète le plus, c'est la première fois que j'entends le mot de "part de marché" en relation avec CSOJ.
La presse 4 ème pouvoir mais pour qui ? une vraie vieille question?!
Ignacio Ramonet, janvier 1995 La pensée unique :"La répétition constante, dans tous les médias, de ce catéchisme par presque tous les hommes politiques, de droite comme de gauche , lui confère une telle force d’intimidation qu’elle étouffe toute tentative de réflexion libre, et rend fort difficile la résistance contre ce nouvel obscurantisme ."
http://www.monde-diplomatique.fr/1995/01/RAMONET/1144
et
On appelle les journaux gouvernementaux quant ils sont serviles.
On les appelle indépendants, quand ils ne sont que gouvernementaux.
On appelle journaux d’opposition ceux qui sont en coquetterie avec le pouvoir .
[...]
Et dans tout cela, que devient le journaliste ?
Il devient l’employé d’une maison de commerce.»
André de Jouvenel « La république des camarades » 1913.[large][/large]

Cohen est un excellent employé.
Chomsky

Chomsky au sujet de la liberté d'expression, dans Chomsky et Compagnie de Mermet :

« Aux Etats Unis, la liberté d’expression est protégée à un degré que je crois inconnu dans tout autre pays du monde. C’est assez récent. Dans les année 1960, la cour suprême a placé la barre très haut en matière de respect de la liberté de parole, ce qui exprimait, à mon avis, un principe fondamental établi dès le XVIII° siècle par les valeurs des Lumières. La position de la cour fut que la parole était libre, avec pour seule limite la participation à un acte criminel. Si, par exemple, quand je rentre dans un magasin pour le dévaliser, un de mes complices tient une arme et que je lui dis : « tire ! », ce propos n’est pas protégé par la constitution. Pour le reste, le motif doit être particulièrement grave avant que la liberté d’expression soit mise en cause. La cour suprême a même réaffirmé ce principe en faveur de membres du Ku Klux Klan.

En France … la liberté d’expression est définie de manière très restrictive. A mes yeux, la question essentielle est : l’état a-t-il le droit de déterminer ce qu’est la vérité historique et de punir celui qui s’en écarte ? Le penser revient à s’accommoder d’une pratique proprement stalinienne.

Des intellectuels français ont du mal à admettre que c’est bien là leur inclination. Pourtant, le refus d’une telle approche ne doit pas souffrir d’exception. L’état ne devrait avoir aucun moyen de punir quiconque prétendrait que le soleil tourne autour de la terre. Le principe de la liberté d’expression a quelque chose de très élémentaire : ou on le défend dans le cas d’opinion qu’on déteste, ou on ne le défend pas du tout. Même Hitler et Staline admettaient la liberté d’expression de ceux qui partageaient leur point de vue.

J’ajoute qu’il y a quelque chose d’affligeant et même de scandaleux à devoir débattre de ces questions deux siècles après VOLTAIRE. Et c’est rendre un bien triste service à la mémoire des victimes de l’Holocauste que d’adopter une des doctrines fondamentales de leurs bourreaux. »
« comment voulez vous combattre une idée si vous ne pouvez même pas en parler ? »



Taddeï

Taddeï au sujet du débat d'idées polémique par rapport à l'immense majorité des débats de l'entre soi sans intérêt, dans Télérama n°3294 p.69 :

"Mais tant mieux s'il y a des polémiques ! Quand je choisis mes invités, je cherche des excentriques, des contestataires qui n'ont jamais accès aux médias. Sinon, à la télé, vous vous retrouvez toujours avec des centristes - des gens plus ou moins proches du PS ou de l'UMP. Moi, je veux des antagonismes. Vous pouvez faire semblant pendant des années d'assister à un débat entre Jacques Julliard et Luc Ferry [sur LCI, NDLR], mais en réalité, ces deux-là sont absolument d'accord sur tout. Il y a des téléspectateurs qui aiment ce genre de débats, ça les conforte dans leurs opinions. Moi, je préfère les discussions, où, au contraire, on vous montre que le monde est extrêmement complexe, qu'on peut avoir des avis discordants sur des sujets qui font prétendument consensus et qu'en réalité vous-même ne croyez pas à ce que vous dites dans les dîners depuis deux ans."



Ariès et Lepage

Et à cet instant je repense à Paul Ariès qui répète que tout idée qui importera demain se bricole dans les marges aujourd'hui et ne sort jamais de la main-stream académie !
Ceux qui pensent en rond finissent par ne plus penser. D'ailleurs la "pensée" dominante est-elle une pensée ?... C'est le résultat d'un prétendu consensus qui rassure celui qui le défend et celui qui l'écoute. Au fond, il me semble qu'on a globalement un problème avec la "culture du débat" ou le "conflit" ou, allez j'ose, la "violence". Une analyse intéressante de ce sujet est celle du Pavé de Lepage : Le militantisme rate souvent sa cible pour parler aux convaincus car il se cantonne dans des postures rassurantes pour lui, qui ne le mettent pas en danger. Source : Le plein d'énergie, d'Anthony Braud, Scop Le Pavé.

Est-ce que Cohen, au fond, ne nous montre pas qu'il flippe de parler de ces sujets "interdits" avec échanges d'arguments, parce que ça l'ébranlerait dans ses certitudes et que ce socle de certitudes c'est son gagne pain...
Ce monsieur est largement incapable de dire qu'il ne sait pas sans faire semblant...

La très brève question de Taddeï sur l'assassinat de Kennedy décontenance Cohen car, de mon point de vue, il est renvoyé à ses certitudes (si on peut douter de ça, le penser et le dire, pour quelles raisons objectives on ne peut pas le faire du reste).

Les médiacrates ont peut-être besoin aussi de psychiatres pour les rassurer comme on rassure les marchés qui s'affolent...
Le Cohen ça le dérange pas par contre de faire une émission spéciale sur les bondieuseries et le nouveau chef de la plus grande secte du monde.
la crédibilité de Cohen s'est terminé dès lors qu'il a critiqué Guillon, c'est à dire depuis un bon moment, la bien pensance de la gauche réac a un porte parole sur France Inter
Je rêve de Taddei sur @si. Invitez-le, ce type est brillantissime et a une vrai philosophie de ce que doit être le journalisme.
Ce soir, il en a remis une couche, en l'absence de Taddeï bien sûr... et a maintenu qu'"on ne peut pas inviter n'importe qui" même à des émissions de talk-show... Mais lui, il parlait en tant que journalissssse...
Cohen, c'est l'Apathie de la 5 ;o(-
Ah, Patrick Cohen... Son seul bronzage hivernal nous dit toute la difficulté avec laquelle il traverse la crise dont il parle matins et soirs... Avec qui il veut, j'te f'rais dire.
Il bosse, lui. Il ne chôme pas. Il a plusieurs boulots. Parce que avec un, il ne serait bronzé que d'un côté.
Alain Soral est peut-être "malade", mais ses vidéos sont les plus regardées de l'internet français. C'est un type qui pond des monologues filmés de plusieurs heures qui font péter les "scores" sur YT et DM. Son dernier livre est un immense succès, il vend plus de bouquins que tous les intellectuels médiatiques officiels. Dieudonné, sans la moindre promotion médiatique depuis 10 ans, peut remplir des salles tel que le Zenith, et faire de même en province...

Que veut Cohen ? Qu'on fasse comme si ça n'existait pas ? Pire, est-ce qu'il se rend compte que c'est le boycott médiatique qui a fini par faire leur succès, leur attrait, auprès de beaucoup de gens (notamment de jeunes, qui ne s'informent presque plus que par Internet) qui ne sont pas tous "malades" ? Plutôt que de s'en prendre à Taddéi, Cohen ferait bien de se demander pourquoi Soral et Dieudonné, après toutes ces années d'exclusion, ont encore un succès énorme, peut-être même encore plus grand qu'avant leur marginalisation forcée.

Aujourd'hui, le boycott médiatique de telle ou telle personnalité, c'est une garantie de succès pour elle. Certaines vont même finir par le rechercher ! Se faire insulter par Cohen, Apathie et toute la clique, ça devient une médaille d'intégrité, un gage de "rebellitude" face au "système".
Pas que je méprise P. Cohen habituellement, mais là il dévoile un visage vraiment décevant, les masques tombent:

"des invités qu'on a pas vraiment...euh... que les autres médias n'ont pas vraiment envie d'entendre". Ah bon ? Les médias ont envie d'entendre ? Je croyais plutôt qu'ils cherchaient à diffuser, pas à recevoir. Enfin, je pensais que c'était leur utilité quoi !? Un verrou de naïveté vient de sauter dans ma pauvre cervelle...

C'est toute une erreur de diagnostic que font les tenants du "politiquement correct". Nier ou cacher l'existence d'une idée ne la démonte absolument pas. Taddei a eu raison de comparer la vision défendue par P. Cohen avec celle de Fox News. Dans les deux cas, la démarche consiste à imposer une vision plutôt qu'à la faire émerger. Excellent résultat: 18% de votes en faveur du FN en 2012 ! Résultat que les mêmes attribueront à la dédiabolisation médiatique de ce parti, à la droite UMP qui a validé ses thèses... alors que ce même parti faisait déjà 17% en 2002, 15% en 95, etc...

Merci à F. Taddei d'avoir créé la seule émission de débat valable sur nos chaines de tv (ça ne m'empêche pas d'en regarder d'autres). Si seulement elle passait en prime-time !

La seule émission où j'ai vu le concept d'islamophobie être démonté et contesté (par 85% des invités, de mémoire), était Ce soir ou jamais.

Alors certes, j'étais d'accord avec les invités, ce qui biaise sans doute ma vision des choses. Mais le fait que ce type de débat ne s'exprime QUE dans cette émission pose vraiment problème.

Taddei n'a pas le mépris que d'autres ont pour leurs téléspectateurs. Savoir ce qu'Alain Soral pense, des fois ça m'aggresse, des fois ça me navre, mais zut, j'ai envie de le savoir. Parce que ça existe ! Et que j'ai envie de savoir ce qui existe !
Par ailleurs, au-delà des invités black-listés ailleurs, Taddéi laisse toutes les opinions s'exprimer, et ne cherche pas à créer des clivages artificiels.
Le résultat est fascinant: des invités qui ne se caricaturent pas (certains le sont quand même, c'est leur façon d'être ^_^_), et ne se censurent (par peur d'un buzz qui les mèneraient vers un lynchage médiatique puis à des excuses et explications aussi inutiles qu'inappropriées).
A un moment je n'ai plus regardé CSOJ.Trop bordélique à mon goût.Et des gens que je n'avais pas envie de voir.Par exemple cette femme ultralibérale dont j'ai oublié le nom et quelques autres.Alors hier soir j'ai été en partie d'accord avec ce que disait Cohen.Pour moi Taddei,c'est un peu comme Ardisson ou Ruquier..On se lasse.
Une question toute bête à David Médioni. Vous titrez : "RAMADAN, DIEUDONNÉ, SORAL, PEUVENT-ILS ÊTRE INVITÉS SUR LE SERVICE PUBLIC ?" Puis vous reprenez dans le corps de l'article les propos de Cohen : "En passant sur France 2, est-ce que vous continuerez à inviter Tariq Ramadan, Dieudonné, Alain Soral...".

Comment se fait-il que vous n'ayez pas repris le nom de Marc-Edouard Nabe alors qu'il a été cité clairement 3 fois ?
Sur le 11-Septembre, Patrick Cohen a un avis minoritaire et marginal, puisque la majorité des Français n'a pas été convaincue par la thèse officielle, ce qui s'explique quand on prend 5 minutes pour l'étudier : http://www.dailymotion.com/video/xldbpd
De toutes façons, quand on se commet dans ce genre de dispositif à la con, faux repas dans faux loft inchauffable so trendy, faux cadeaux, vrai vin blanc qu'on ne boit jamais (à part Taddei avant de monter au front) avec l'incontournable musique d'ascenceur en fond forcément jazzy couvert à intervalles réguliers par les interjections histériques de la maitresse de maison de gravure de mode toute émoustillée d'avoir un peu de chaleur dans son plateau repas froid ça va faire le buzz!!! ça fait le buzz.

Et il y a des gens pour regarder ça. Si j'étais Cohen, je leur interdirais...

Pour le duel à 6h du matin, il doit bien y avoir encore une émission avec café,croissant tout ça??
Je pense que Cohen mériterait une laisse d'or, il est si médiocre et si larbin !
Ce qui est très clair, c'est que Cohen vise en fait les doutes sur le 11 septembre, qu'il prends toujours soins de citer autour de thèses d'illuminés ou indéfendables. Ainsi nous avons d'un trait dans la bouche de Cohen "Il n'y a pas eu d'hommes sur la lune, le 11 septembre n'as jamais existé, les chambres à gaz non plus".

C'est donc la caricature absolue de l'amalgame, que Taddéi désamorce de très belle manière !

Et lors de la comparaison avec Fox News, le pauvre Cohen en était au bord de l'apoplexie.

Il faudra quand même un jour faire objectivement l'inventaire de ces personnalités médiatiques qui n'ont pas seulement refusé toute enquête critique sur le 11 Septembre, mais on en plus tout fait pour qu'un débat à ce propos puisse exister.

Le réduire à une affaire d'illuminés, d'antisémites ou de négationnistes apparaît chaque jour un peu plus ridicule.
Il y aurait tellement à dire ...
Juste quelques interrogations :
- en quoi Ramadan est-il un "cerveau malade"?
- "complotiste"*, c'est pire que pédophile?
- P. Cohen est-il mal comprenant (il croit que dès lors qu'on conteste la version officielle des évènements du 11 septembre 2001 à New-York et Washington, on affirme que ce jour n'a pas existé)?
(*) A propos de complotiste : la réponse de Michel Collon à Caroline Fourest (qui l'avait accusé dans un récent "documentaire").


Juste quelques interrogations :

- en quoi Ramadan est-il un "cerveau malade"?


Je me posais exactement la même question. Je suis fort surpris de découvrir que Tariq Ramadan fait désormais partie du club des infréquentables. Qu'a-t-il fait exactement pour mériter cet honeur ?
Anti-américain, et Musulman... Un terroriste, quoi.
Et avec des raccourcis comme celui-ci, vous voudriez qu'on vous prenne encore au sérieux ?
Ce que je veux, c'est avoir une conversation avec vous oú vous feriez preuve d'autant de finesse d'esprit que dans vos post d'hier soir par exemple....
Ne voulant pas vous laisser sombrer dans la beaufitude, je fais une fois de plus montre de pédagogie :
J'ai très peu lu ce que raconte Ramadan. J'aime pas trop les religieux. Si vous avez un lien ou il dit une énormité, je suis preneur. Je critique Ramadan librement. Mais quand c'est Cohen qui le critique, ça me fait l'effet de l'hôpital privé qui se prendrait pour une blanche colombe.
Ne prenez pas mal "beaufitude", mais je suppute que vous trouvez Ramadan dangereux. J'en conclue donc que mon post vous a apporté la confirmation que je devais l'être moi aussi... Pareil que tout à l'heure. Si vous avez un lien précis ou je tiens un propos dangereux, je suis preneur

Amicalement et patiemment...
Oui, je trouve Ramadan dangereux. Et vous, naïf et simpliste.
Et si votre opinion sur les raisons de "l'anti-ramadanisme" se résume à ce que vous avez écrit précédemment, je vois mal comment nous pourrions échanger sur le sujet

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Sans rentrer dans les procès d'intention de part et dautre, ça n'enlève rien à la question de Gondalah :

- En quoi Ramadan est-il dangereux ?

Et une fois qu'Ulysse et Mono auront répondu, s'ils le souhaitent, à cette question, question subsidiaire :

- Faut-il l'interdire de plateaux ?
Ramadan traîne une grosse casserole: son idée d'un moratoire sur les lapidations. Mais c'est un homme de grande culture, alors que l'immense majorité des immams sont ce que Hannah Arendt appelait des " semi-cultivés". Prenons garde de ne pas acculer les musulmans à un " quand j'entends parler de culture, je sors mes explosifs".
[quote=La France exhorte une fois de plus l’Arabie saoudite à mettre un terme aux exécutions et à instaurer un moratoire.]

Je pense que dans ce cas l'on dira que le moratoire est le premier pas vers l'abolition ...
Je trouve que c'est un mauvais procés qu'on fait à Ramadan (ou procés d'intention) à propos du moratoire.
Ce qu'il avait dit c'était la technique du pied dans la porte, s'il voulait avancer dans le bon sens il ne pouvait pas dire autre chose. Les pays qui pratiquent encore la lapidation n'entendraient pas une condamnation, mais un moratoire une suspension a plus de chance d'aboutir pour ensuite faire que le provisoire dure.

Après c'est un religieux, et donc on peut pas reprocher ou s'étonner qu'un religieux lise son bouquin et s'y réfère.

En vérité ce qui est dangereux c'est le manque de pluralisme.
Passez tout le temps les mêmes personnes à la télé, vous aurez d'un côté les conformistes qui seront influencés, et de l'autre les anticonformiste qui feront et penseront l'inverse.
C'est ce qui se passe en ce moment, il y a une binarité de plus en plus grande, avec des gens qui votent plus ou moins UMP ou PS, et d'autres qui votent FN ou ne votent même pas (dans mon entourage quasiment personne n'a voté aux présidentielles et ne votent plus depuis longtemps).

Faites venir Ramadan sur tous les plateaux, vous aurez une moitié de fans et une autre moitié qui le détestera.
Faites pareil avec Fourest, vous aurez la même chose (quoique vu l'aspect douteux de certaines de ses affirmations c'est pas sur).
Ce que je veux dire c'est que si vous montrer à la télévision des gens divers avec des temps de paroles à peu près égaux, vous aurez plus de chances d'inciter les téléspectateurs à se faire leur avis par eux même, plutôt qu'à réfléchir comme le montre Milgram (et on est tous un peu influencé par ça plus ou moins).

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Vous serait-il possible de poster un lien, s'il vous plait?
La dangerosité de Ramadan a été évoquée et débattue, ici ou ailleurs.
Sur ce forum, j'ai fréquemment participé à ces débats, impliquant inévitablement Caroline Fourest.
Exposer une énième fois mes arguments, me devient de plus en plus fastidieux. Mais libre à vous, Maxime, de relancer la machine.

Je ne pense pas qu'il faille interdire Ramadan des plateaux (où il n'y a pas si longtemps, il était encore un invité très prisé), mais on se doit de lui opposer de solides contradicteurs, ce qui ne fut pas toujours le cas.
Et si Cohen n'en veut pas dans sa matinale, c'est peut-être qu'il juge inopportun d'offrir une tribune à un ennemi de la démocratie.
Et si vous alliez lire à la source? Ce n'est pas difficile (google est votre ami), et çà vous éviterait de régurgiter des lieux communs ("ennemi de la démocratie").
Sa citation du Coran est magnifique.
quelqu'un qui estime que le religion a sa place dans la place publique et qu'elle doit aprticiper aux décisions est un ennemi de la démocratie.

La religion est par essence anti démocratique. Les religions monothéistes, patriarcales, sont la base de l'organistion de nos sociétés actuelles. La famille, comme socle. Un papa, une maman toussi toussa.
Zont raison les crapauds de bénitiers et consors de s'opposer à nouvelle organisation de la famille. Quant à la place de la femme.... Pas sûr que ramadan soit tout à fait opposé à cette fatwa qui voit s'unir les belles démocraties de notre planète.

Cela dit, ce n'est pas une raison de l'interdire de plateaux. On y invite bien lepen. Pour contrebalancer le popeday, peut-être ? On verrait en quoi les bigots ont en commun l'exécration de la laïcité.
Il faudrait peut-être, à un moment donné, remettre les choses dans son contexte. Tariq Ramadan s’adresse avant tout aux musulmans, et sur la question du moratoire, aux société majoritairement musulmane. Pour moi, son rôle est très similaire à celui que pouvait tenir Voltaire dans une société très majoritairement catholique : un appel à la tolérance, mais il utilisait des arguments théologiques dans le débat public. La laïcité ne viendra qu’un siècle et demi plus tard… à l’occasion d’une lutte acharnée entre la IIIe et l’Église de Rome.

On ne peut pas demander aux pays à majorité musulmane d’établir du jour au lendemain ce que nous avons mis plus de deux siècles à construire. Finalement, je crois que ce qu’on reproche surtout à Tariq Ramadan, c’est son intelligence et sa capacité à ne pas demander l’impossible dans une espèce de posture “idéale” prise par pureté sans prise en compte du réel – posture courante de la vie politico-intellectuelle française, notamment chez Caroline Fourest. Qu’il soit ou non favorable à la laïcité, je m’en contrefiche, ce qui m’importe, c’est de savoir s’il influe positivement ou négativement sur les communautés musulmanes. Et que je sache, forcément avec beaucoup de préjugés et dans la limite du peu que j’en sais de lui, Ramadan essaie d’imprimer un mouvement dans le bon sens. À ce titre là, je trouve qu’il fait un travail très ingrat dans le sens où il doit être attaqué de toute part.
"quelqu'un qui estime que le religion a sa place dans la place publique et qu'elle doit aprticiper aux décisions est un ennemi de la démocratie. "
Mais d'où sortez-vous donc cette bêtise? Ce ne serait pas plutôt vous l'ennemi de la démocratie?
Par exemple, la loi de 1905 n'a jamais interdit à la religion d'avoir "sa place dans la place publique".
Lev nicolaïevitch Habibchkine est un bigot athée, dont les pieux blasphèmes font tourner la tête aux analystes rigoureux qui méritent amplement de retourner à leurs chères études prématurément interrompues. Vivent les athées pratiquants, mais non croyants.

Lev nicolaïevitch Habibchkine est un bigot athée, dont les pieux blasphèmes font tourner la tête aux analystes rigoureux qui méritent amplement de retourner à leurs chères études prématurément interrompues. Vivent les athées pratiquants, mais non croyants.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:17 le 14/03/2013 par Strumfenberg ( Aloys von ).


merci.
A ce sujet, j'ai une question :
puisque le religieux n'a pas sa place dans l'agora (j'évite les répétitions ainsi)... que pensez-vous de l'élection du papam ridiculement couverte par tous nos media, y compris les media du service public, lesquels respectent le cahier des charges d'un pays pluri-religieux le dimanche matin ?
Parce que la chrétienté là, nous a vraiment longuement... très longuement... cassé les oreilles et les pieds !
Alors pourquoi ne voir que Ramadan là où le "tout catholique" a voix au chapitre de façon assez majoritaire, et rarement de manière critique...
Vous êtes comique, Gardener.
Me reprocher de "régurgiter", vous dont le discours, d'un conformisme affligeant, se nourrit invariablement des paroles et des écrits de vos idéologues attitrés.
Démocrate, laïque, et ami des frères musulmans. Il doit y avoir au moins une chose parmi ces trois-là que vous n'êtes pas.
OK, vous ne régurgitez pas. Alors, argumentez : en quoi Ramadan est-il un "ennemi de la démocratie" (à partir de ses déclarations ou de ses actes, pas de ce que ses détracteurs disent qu'il a dit ou fait). Par exemple, en analysant ce texte récent.
A part çà, effectivement, je ne suis pas "ami des frères musulmans".
A propos des Frères Musulmans : voici ce qu'écrivait Ramadan en juin dernier (si vous voulez comprendre la situation en Egypte, il vaut mieux le lire qu'écouter Guetta).
Entre les "deux" je suis car je pense que Ramadan travaille pour le "hassanisme". Il joue un double-jeu alors qu'il prétends ne pas avoir de liens avec "eux" là-bas .Voici un article ou il fait l'éloge des Frères Musulmans qui sont "manipulés " par les services occidentaux. Et le fait que Ramadan défende les idées de son grand-père n'est innocent.

Ramadan défends les Frères musulmans issus du courant hassaniste ce n'est pas parce qu'il défends la Palestine, ou les révoltes de façon opportune car il vie tout de même comme un bourgeois suisse occidental et il ne fait pas dans la philanthropie que je sache.

Et puis quand il dit ne plus rien à voir avec son grand-père il ment sur d'autres sites liés au sien il défends les idées de Hassan Al Bana et de plus il appuie le gouvernement Morsi (Frère Musulman reconnu !) alors que celui ci est lui même "aidé" en sous-main par les occidentaux Obama et Israel.

Ramadan défends Morsi contre le peuple

Et ses bons, excellents rapports avec Jean Baubérot le protestant qui veux retoquer la laicité à la française, et qui défends égalemment les églises évangéliques d'origines US et les sectes dans le mouvement CESNUP Ami de Ramadan : Jean Baubérot

Je précise bien que je suis pas "islamophobe" mais contre la "manipulation, les mensonges et l'instrumentalisation des religions et des croyants au profit de ceux qui voudraient bien mettre un système à l'américaine ou la guerre des religions nouvelles façons.

La France a crée la laicité pour que les croyants et nons croyants vivent en "égalité" et ne s'opposent plus les uns aux autres. Nous sommes tous citoyens français et aucun prophète auto-proclamés n'a le droit de parler au noms des citoyens croyants ou pas , en se parants des "beaux habits de pureté".

Attention à ces nouveaux prophètes qui parlent bien, sont toujours en défense de ceci ou cela qui semble juste mais qui derrière à d'autres visées moins honorables.
"Voici un article ou il fait l'éloge des Frères Musulmans qui sont "manipulés " par les services occidentaux."
Extraits du dit article :
Les Frères musulmans ont joué un rôle, et non des moindres, dans la déstabilisation de l’Algérie au cours des années 90...
Les inquiétudes sont légitimes vis-à-vis d’eux. Cependant, quand on lit la littérature produite par les Frères musulmans aujourd’hui, elle n’est pas une, elle n’est pas commune et elle n’est pas toujours très claire

On pourrait au moins dire - par honnêteté - qu'il ne fait pas que l'éloge...
Pour le reste : "aucun prophète auto-proclamés n'a le droit de parler au noms des citoyens croyants ou pas , en se parant des "beaux habits de pureté"". J'avoue que je reste cois.
Oui il se prends pour un "prophète" car il prétends fédérer les "musulmans de France" ou d'Europe car il a un site payé par l'UE qu'on le veuille ou non c'est un acteur incontournable pour manipuler son monde.

C'est pas parce qu'il défends les "bons" contre les "méchants" qu'ailleurs plus près de ses adeptes, (il dit :" je suis pas comme mon grand-père" tout le temps !) et quand tu va sur un autre site ou il intervient il est comme un "chef" qui donne ces conseils et bien sur applique le modèle du "grand-père" Hassan Al Banna , sans compter que son frère lui se revendique des Frères musulmans et que notre cher et médiatique prophète, portant beau, et bien habillé avait déclaré "je ne fréquente pas vraiment mon frère" alors qu'ils se voient tous les jours;

Tant de naiveté me confonds. Cherchez bien partout sur les autres sites et écouter les cours qu'il donne surtout. Deux discours et au final il est bien là afin de jouer son rôle de bon frère hyper-démocratique, qui veut libérer les femmes sauf là ou son mouvement a pris le pouvoir en Egypte; il suffit de lire sur le site.

Il défendais Morsi alors que celui est invalidé par le peuple égyptien. Regarder les dates aussi. Car en fonction des faits et méfaits il évolue dans son discours. Ca prends du temps mais c'est très utile. Je peux pas faire le boulot à votre place désolée.

Bien sur qu'il a le droit d'être invité sur un plateau télé je ne suis pas contre du tout. Même si D. S veux l'inviter c'est pas moi qui l'empêcherais les gens sont libres de voir par eux-mêmes. La liberté d'expression doit existé.
Bravo Yèza. Je me méfie énormément de ce mec.

Inviter des gens comme ça à une émission, bien sûr que oui, mais sous certaines conditions. Pour que le bon peuple fasse appel à son intelligence, pour qu'il se fasse une idée par lui-même, il faut réunir certaines conditions. Du temps, déjà, pour qu'il aille jusqu'au bout de son résonnement (oui je sais c'est "ai" mais avec un "é" ça prend un sens que j'aime bien), et qu'on ne passe pas toutes les dix secondes à une nouvelle info, un nouveau concept qui va à nouveau mobiliser toute notre attention.
Ensuite, le choix des interlocuteurs. Quand ils sont trop nombreux, rien ne peut ressortir. Et un si beau mec qui parle si bien, face à un psychopathe apparent (non non ceci n'est pas une allusion à hurluberlu ;-)), à la voix nasillarde, aura l'assentiment de l'assemblée. Voyez le débat sur Chavez la semaine dernière.

Tout ça pour dire que le problème c'est pas qui on invite dans le poste, mais dans quelles conditions.
Je n'ai rien contre Ramadan le croyant, enfin pas plus que contre n'importe quel curé. Le problème n'est pas tant sa foi, ni son prosélytisme, plutôt cette manière rusée d'allier islam et lutte anti-impérialiste, alors qu'il est évident pour qui a un cerveau en état de marche que l'islam actuel est du côté de la réaction, du conservatisme, et de l'ordre, bref, que comme toutes les religions il est globalement très à droite, et foncièrement inégalitaire. Que tout un tas de pseudo-gauchistes crétinisés croient à l'intérêt de cette alliance contre-nature m'étonnera toujours...
Faire cette généralisation est aussi absurde que de dire "le christianisme est du côté de la réaction". Si on ne regarde que Ratzinger, le nouveau pape dont j'ai déjà oublié le nom (appelons le François),ou les abrutis qui défilent contre le mariage pour tous etc., c'est sûr. Mais dire ça, c'est passer à côté de tous ceux qui ont puisé dans leur convictions religieuses des convictions sociales et d'ouverture à l'autre, la JOC, Mgr Gaillot, les prêtres ouvriers, la Théologie de la Liberation, Raguenès (le Jésuite mao de LIP), Golias, Témoignage Chrétien et j'en oublie.
Comme le Christianisme, l'Islam est pluriel, il y a de fieffés réacs, et ils sont nombreux (mais certainement pas plus que dans le Christianisme), comme il y a des progressistes sincères (j'en connais).
Nier l'existence des seconds en disant qu'ils sont comme les premiers en version cachée est aussi stupide que dangereux.
Gildas Miclet est dans le vrai. Malheureusement, le chemin de la vérité est semé d'embûches. Par exemple, la comparaison christianisme - islam ( à bien distinguer de celle chrétienté- monde musulman) pose problème.Réduire la bible au lévitique est l'appauvrir.
Là tout a fait d'accord avec Toi. Il faut faire la différence entre les "ultras ou politiques " et les gens qui croient sans en faire un dogme. Ne pas faire d'amalgame justement c'est ce que veulent les pouvoirs en place : opposer les uns aux autres. Diviser pour mieux régner. Heureusement que la majorité n'ont rien à voir avec ces "leaders d'opinion " auto-proclammés. Je plussoie.
Taquinerie pour Sterling :
"que comme toutes les religions il est globalement très à droite, et foncièrement inégalitaire"

En effet, cela se vérifie en tout point du l'espace-temps politique.

Chavez le chrétien fut d'ailleurs l'incarnation parfaite de votre propos : un grand réactionnaire, ayant fortement contribué à augmenter les inégalités,
indifférent aux souffrances populaires, préférant se servir de la manne pétrolière pour construire des tours de 4km de haut, c'est un fait avéré...
Hein ? Quelles tours ? Tours jumelles ? Chavez ? Je pas comprendre là ...mister
Je faisais allusion à je ne sais plus quel journaliste qui reprochait à Chavez - je continue de penser que c'était par amour du second degré d'ailleurs - d'avoir redistribué la rente prétrolière dans l'économie sociale afin de réduire les inégalités plutôt que d'oeuvrer pour... la construction de tours gigantesques à l'image du Qatar.

Et sinon c'était un message bêtement ironique pour signifier que l'on pouvait être croyant, voire trèèèèèèèèèèèès Croyant comme Chavez - qui n'était pas loin de se voir comme la réincarnation du Christ, ou du moins comme celui qui parachevait l'avènement du Christ Roi sur terre - et à la fois, être un grand humaniste.

Voilà pour ce petit auto-décryptage du soir, espoir, Yèza.
Pour répondre à Gildas ou Maxime ou qui veut, je parlais de religion, pas de croyants; de dogme, pas d''individus. Dire que le christianisme est du côté de la réaction, ce n'est pas absurde, c'est juste vrai. Le christianisme et l'Islam, tant qu'on leur laisse la possibilité de faire la charité ou d'investir dans l'immobilier cultuel, ils s'accommodent très bien de tous les régimes, y compris les pires. Mais qui sait, Tariq Ramadan et François L'Argentino préparent peut-être en douce le soulèvement des croyants contre l'ordre établi... Lol

(Qu'il y ait des religieux de bonne volonté, c'est évident. Mais c'est pas eux qui feront la révolution. Ils ne l'ont jamais faite. A part l'Ayatollah Khomeiny, mais c'était nul).

Quant à Chavez, il n'était pas pape ou cardinal, enfin pas vraiment quoi...
Tiens donc cadeau là : Fo rigaulé

Chavez n'était pas un exité de la religion et il était même rigolo comme mec tout de même. Rien à voir avec les autres coincés du ..... et Le pape nouveau comme les autres à un pédigrée "troublant".

Ramadan a aussi des rapports bizarroides avec les extrêmes. Il faut pas inventer n'importe quoi non plus Maxou voyons. Chavez ne s'est jamais pris au sérieux, nuance Maxounet .Bonne soirée.
Bah je suis d'accord avec ça moi Yèza. C'était un chrétien, probablement plus que vous ne semblez vouloir l'admettre, mais je n'y vois rien de rédhibitoire.
Et ouais, il avait tant de qualités et même de l'humour. Et ouais, il y a une différence entre un croyant et un religieux, je suis d'accord avec ça aussi. C'était même très précisément ce que je cherchais à faire : la différence entre une grenouille de bénitier dont l'adhésion à l'église est une finalité en soi et chrétien mystique dont la finalité était d'améliorer les conditions de vie d'une population.

Et dire finalement, que la religion, c'est vaste.
M'en fous d'façon, je boude, je vais aller dormir comme un incompris.
Et bééé non tu as tout compris Maxou là ..Bravo. De toute façon la religion est intrinsèque à la nature humaine depuis le "néandertalien" alors autant l'accepter comme cela. Les vrais athées comme moi par exemple sommes pas très nombreux. Il faut voir au delà de tous ces petits détails. L'humain d'abord. Dors bien Maxou.
[quote=Sterling]'..;allier islam et lutte anti-impérialiste, alors qu'il est évident pour qui a un cerveau en état de marche que l'islam actuel est du côté de la réaction, du conservatisme, et de l'ordre"


Absurde généralisation.
Ce qui est vrai c'est que les courants gravitant autour des frères musulmans (pas l'Islam!) sont passés du camp anti impérialiste au camp impérialiste à la faveur des révolutions égyptiennes et tunisiennes mais surtout des guerres libyennes et syriennes.
On assiste à une renversement des alliances depuis la chute des vieux militaires rabougris venus du nationalisme arabe laïque.

Ou se situe Ramadan dans ce revirement? Ca serait intéressant de le savoir !
Mais jusque la les islamistes de cette engeance étaient clairement des opprimés sauf... chez nos grands alliés pétromonarques qui les entretiennent avec autant de mansuétude que les joueurs du PSG

Il ne me semble pas que Ramadan ait une sympathie particulière pour ces gens là mais je peut me tromper.

Par ailleurs, ceux qui tombent sur Ramadan parce qu'il se revendique musulman et qu'il juge les faits politiques à l'aune de sa foi religieuse ne me semblent pas aussi vindicatifs à l'égard de la "galaxie intellectuelle catholique" qui réuni pourtant un grand nombre de personnages publics que personne n'auraient l'idée de diaboliser/censurer:

Spontanément me viennent à l'esprit les noms de ...François Mauriac, Réné Rémond Henri Guillemin, François Bayrou, Denis Tillinac, Mgr Gaillot, l'abbé Pierre, Soeur Emmanuelle, Christine Boutin, Le père Gilbert, les éditions Bayard Presse la CFTC et tutti quanti ne sont pas tricard pourquoi Ramadan le serait-il? (beaucoup de morts dans ma liste les cathos sont en déclin)

Ma réponse:

parce qu'il critique Israel et s'affirme pro palestinien contrairement au très consensuel Malek Chebel ... ( il tient à sa vie médiatique celui là)

D'ailleurs quelqu'un connaît-il une figure médiatique arabe ou musulmane qui se serait montrée intransigeante à l'égard d’Israël?

Déjà qu' un ancien résistant déporté moitié juif à du mal à le faire c'est clair qu'un noir ou un arabe qui commettrait cet écart aurait de quoi se faire du souci pour sa carrière ...

En tant que moitié rwandais moitié auvergnat j'ai de la sympathie a priori pour Ramadan car je sais qu'il sera jugé (comme moi) plus durement qu'un français de souche c'est un fait que peu de gens admettent et pourtant.
Je ne suis pas musulman et je m'en fiche de l'Islam mais je trouve qu'il a été injustement sali par des gens bien plus dégueulasses que lui à tel point que le mot Tariq Ramadan est devenu aussi répulsif que Mohammed Merah ou Ben Laden c'est un amalgame honteux que des gens se disant tolérant n'hésitent pas à faire.

Le deux poids deux mesure est la règle mais...
n'est aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Puisque vous me citez, voici la réponse que j'ai faite à d'autres: Pour répondre à Gildas ou Maxime ou qui veut, je parlais de religion, pas de croyants; de dogme, pas d''individus. Dire que le christianisme est du côté de la réaction, ce n'est pas absurde, c'est juste vrai. Le christianisme et l'Islam, tant qu'on leur laisse la possibilité de faire la charité ou d'investir dans l'immobilier cultuel, ils s'accommodent très bien de tous les régimes, y compris les pires. Mais qui sait, Tariq Ramadan et François L'Argentino préparent peut-être en douce le soulèvement des croyants contre l'ordre établi... Lol

(Qu'il y ait des religieux de bonne volonté, c'est évident. Mais c'est pas eux qui feront la révolution. Ils ne l'ont jamais faite. A part l'Ayatollah Khomeiny, mais c'était nul).


Sinon, je ne vois pas trop pourquoi vous me parlez de Ramadan,je ne l'ai jamais diabolisé, juste pointé sa stratégie prosélyte et l'écho qu'elle rencontre chez quelques alter-mondialistes déviants qui eux pour le coup m'exaspèrent vraiment. Je veux bien qu'il soit invité partout, ça m'est égal.

(Je ne vois pas trop ce qu'Israël vient faire là-dedans, ce ne sont pas ses positions sur le sujet qui lui sont généralement reprochées, et Hessel n'a eu aucun mal à faire entendre les siennes: des millions d'exemplaires de son opuscule vendus et traduits de par le monde, invité partout, à la une de tous les quotidiens et de tous les magazines, à part peut-être Télépoche et le Mensuel du Numismate... Il vous faut quoi en plus ? Une messe quotidienne en mondiovision ?)
Lutter contre un tel ou un autre à la télé est vain.
Le vrai travail qui devrait être fait se fait à l'école, c'est d'éduquer chacun à la curiosité et au raisonnement. On devrait apprendre les classifications d'Aristote dès que possible, et être capable d'identifier les faux syllogismes et les sophismes. Ca ferait beaucoup de mal à la télé, au marketing, c'est pour ça que ce ne sera jamais fait. Mais les gens sauront ne pas se référer à la parole d'un tel ou un autre sans user de leur esprit critique et seront plus prompt à aller voir par eux-même, comme par exemple pour les croyants, à lire les livres religieux plutôt qu'à suivre les prédications de leurs commentateurs.
Connaissant ( un peu) Jean Baubérot ( rencontré à la parution de son livre pro-palestinien " le tort d'exister") je l'imagine mal prendre la défense des sectes, même protestantes. Yèza, si tu me le prouves, je change d'avis illico, il y a longtemps que plus grand'chose ne m'étonne.
plus grand'chose ne m'étonne.

Le privilège de l'âge.
gamma
Mais franchement C'est facile à vérifier ..Va sur les sites anti-sectes. Son propre site ou il dit du mal de la laicité à la française; ce n'est pas parce que il s'engage à défendre les pauvres, les bons, les palestiniens, les homosexuels, les animaux, CA MANGE PAS DE PAIN etc...que cela fait de lui quelqu'un "d'honnête".

Il est suivi par L'UNADFI et Il défends toutes les "nouvelles religions", et c'est uniquement par opportunisme qu'il défends les musulmans, car cela lui donne une "bonne côte d'amour" la preuve tu y crois. Cessez d'être naifs. Voir le site aussi CAP LC ou il écrit égalemment et les bien d'autres.

Les mouvements de défenses des familes et victimes connaissent très bien les "intellectuels" ou "politiciens" qui aident les mouvements "religieux nouveaux" (sectes et églises diverses !) .

Je te signales que Le Pen aussi défends des mouvements du tiers-monde, ou de peuples en crise; est-ce que cela prouve qu'il est honnête sur ces idées en général ??

Je connais son nom à Baubérot comme celui de Massimo Introvigne "Dericquebourg" , Raphael Lioger, Anne Morelli, ou d'autres, car il aide aussi les témoins de Jéhovah car ils font partis de ces "exclus de la fausse laicité" comme il dit.

Il parle du mythe des sectes et fustige les MILIVUDES et autres organismes de défense des victimes des sectes : agir contre organisations de défenses des victimes selon Beaubérot

Un type qui bosse à défaire ce que nos grand-parents et arrières grands-parents ont fait pour la Paix sociale et civile. Va sur le site CICNS, lis ou il défends tous les mouvements religions même ceux qui sont décriés comme la "scientologie" sauvée de justesse par l'ami Sss, Mme Mignon . Voir l'article d'Arnaud Palisson le flic qui en parle le mieux mais qui a été "'dessaisis de l'enquête" je suis même en contact avec lui. .

Ces gens là on leur donnerait le Bon dieu sans confessions. Sans rire. alberto je déconne pas avec ces choses là. J'ai déjà eu affaire à eux dans la famille et maintenant personne ne peux me dire n'importe quoi.
J'ai personnellement bien connu Jeanine Tavernier, ex " Mme anti-sectes", persécutée par la scientologie pendant des années ( manifs répétées sous ses fenêtres). Je sais la propension protestante au sectarisme. Mais Baubérot est docteur des universités, habitué aux débats, conscient de ce genre de danger. Même alcoolo drogué, je ne peux me le représenter dans un groupe de bisous charismatiques à Taizé.
Oh là là mais attends ils ont fait des progrès ...Ils sont avocats, journalistes, hommes politiques, professeurs, docteurs, UNIVERSITAIRES de renom. C'est la bonne façon de faire de l'entrisme.

Voyons alberto tu connais la vie non ? Ils sont tous propres sur eux, intelligents et bien entourés, savent parler et écrire et alors ça change quoi ? On les respecte mieux pour cela !

C'est le diplôme seulement qui fait l'homme plus honnête et donc "crédible" ? Ben oui cela marche la preuve il y a des gens pour le suivre et l'écouter, le croire, aller sur les radios. .

Et les chefs d'Etats la plupart qu'ils soient dictateurs ou pseudo-démocrates, ministres, conseillers d'Etats et cies est-ce que pour autant ils sont raisonnables et ne font pas de délits graves ? Malgré leurs diplômes et leurs hautes écoles ?

On en des exemples dans l'histoire pourtant.
Dans le cas de Baubérot, le diplôme est bien autre chose qu'une breloque: c'est le signe d'une vie d'études, de lectures, de combat contre tout simplisme, d'humilité ( pouvoir se dire " suis-je bête !") Encore une fois Yèza, je sais par expérience que tu es capable d'avoir raison, même pour Baubérot. Mais dans ce cas, je ne crois plus en rien. Snif.
Ô sèches tes larmes mon Amour, tu sais que je serais toujours là pour te soutenir. Allons ne pleure pas, je suis là comme ta Muse. Je suis désolée de casser ton rêve, mais que veux tu les faits sont têtus.

Hélas j'ai trop souvent raison et crois moi moi-même j'ai cru souvent et parfois mais aussi je suis tellement ancrée dans la vérité et la réalité, que si je tombes sur des preuves du false flag, contre mon coeur désolé, je suis bien obligée de m'attacher à cette triste vérité.

C'est ainsi depuis des lustres, derrière la jolie façade, la belle porte, la robe blanche et pur comme le Lys, un honnête homme ou une belle femme, se cache de douloureux secrets et malheureux projets. Je pense à toi et je t'embrasse fort.


Et Fifine aussi car elle nous soutient ..Disons que c'est l'ordi qui la soutient là. Elle se couche dessus ho !...
J'approuve un certain nombre de points du texte que vous proposez. Mais pourquoi voudriez-vous que j'en tire une appréciation générale favorable à Ramadan, en éludant tous les aspects négatifs du personnage ?
Et pourquoi devrais-je partager la confiance que vous lui accordez, lorsque de votre côté vous évacuez d'emblée toute critique émanant de ses détracteurs ?
Je n'ai aucun goût pour les dialogues de sourds.
1) Cà, c'est de l'argumentation!
2) "vous évacuez d'emblée toute critique émanant de ses détracteurs". Où avez-vous lu çà? Je demande simplement - ce qui me paraît le minimum - que les critiques portent sur ce qu'il écrit ou fait, pas sur ce que ses détracteurs disent qu'il a écrit ou fait. C'est-à-dire, qu'on vérifie ses sources. Vous êtes contre?
+
ALerte ! Achtung ! Warning sur le site de votre compère ramadan : du porc mangé par poulet hallal Ouch ! Ah ces mécréants que des méchants zhommes/femmes.
1) Ça ne vous est jamais arrivé de trouver certains points d'accord sur un sujet précis, avec un auteur ou un politique dont vous ne partagez pas les idées ? Non ? De ce que je connais de la teneur de vos interventions, ça ne m'étonne pas beaucoup.
2) En substance, vous admettez qu'on puisse évoquer Ramadan, mais toujours favorablement, puisqu'à partir du moment où ce sont ses opposants qui le font (ceux que vous nommez ses détracteurs), leurs sources seront forcément contestables et leurs arguments mensongers.
J'ai assez perdu de temps avec vous.
Je vois que votre temps est précieux. Le mien aussi.
Alors, donnez-nous juste une chose que Ramadan a faite, un texte qu'il a écrit, qui soit un exemple de sa dangerosité (c'est vous qui le dites). C'est cela que j'appelle "argumenter".
A défaut, on pourrait croire que vous vous êtes laissé endoctriner.
Le fait qu'il ait seulement demandé un moratoire sur la lapidation dans le monde musulman peut-être ?
Quelle est la différence entre la demande de moratoire de ramadan et celle de l'état français sur cette question?
L'Etat français a demandé un moratoire sur la lapidation ? Vous êtes sûr ?
Je propose un moratoire sur la diffusion des chansons d'Yves Duteil.
Et moi et Fifine un moratoire sur les violences faites aux chats dans le monde entier. tu me suis albertounet ?
Je n'étais pas au courant que le mot moratoire avait été employé, mais il l'est pour les exécutions, pas pour la seule lapidation, j'y vois donc une différence.
Entre jeter une pierre et appuyer sur un bouton?
Vous ne voyez pas une petite différence entre un supplice qui dure de longues minutes j'imagine, et une exécution qui donne la mort instantanément ou vous plaisantez ?
Et la différence est telle que dans un cas on se retrouve avec un "ennemi de la démocratie" et dans l'autre non ?
Je comprends pas.
C'est très simple :
On demande ce qui vous fait dire que Ramadan est "un danger pour la démocratie". Vous répondez "Le fait qu'il ait seulement demandé un moratoire sur la lapidation".
L'Etat français qui demande aussi un moratoire est-il selon vous un "danger pour la démocratie ?
Comme je l'ai dit ailleurs je n'aurais jamais dû entrer dans la discussion, j'ai réagit à la demande de constant envers ulysse concernant une "dangerosité" du personnage ramadan, j'ai donc répondu qu'un type qui ne propose qu'un moratoire, je trouve ça dangereux.
Après le reste ça m'échappe totalement, le débat sur ramadan m'échappe, comment des gens de gauche, de la vrai gauche, peuvent-ils prendre la défense d'un gars dont le seul boulot consiste à défendre une religion, quelle qu'elle soit.
Je suis désolé d'être entré dans cette discussion.
Comme il y a une analogie de faite, Ramadan a-t-il demandé aussi, comme la France, de mettre un terme aux exécutions, en termes clairs et précis ?
Merci pour le lien.
Son site doit être une sorte de société écran, celle où il dit en façade "On aurait aimé que cette formule « presque jamais » soit comprise comme une garantie pour protéger les femmes et les hommes vis-à-vis de traitements répressifs et injustes" ou "une personne qui prononce l’attestation de foi islamique devient musulmane et si, par ailleurs, elle pratique l’homosexualité, il n’appartient à personne de la sortir de l’islam. "
et ailleurs où il dit "l’homosexualité était « un désordre, un dysfonctionnement et un déséquilibre » et que les femmes « doivent garder les yeux fixés sur le trottoir »."
À part ça, évidemment, aucun double discours.
C'est très.. "clair" aussi.

et ailleurs où il dit "l’homosexualité était « un désordre, un dysfonctionnement et un déséquilibre » et que les femmes « doivent garder les yeux fixés sur le trottoir »."


Pouvez-vous m'indiquer où il dit ça?
Sur l'Islam et l'homosexualité, la position de Ramadan est exposée ICI.
Sur les femmes "qui doivent garder les yeux fixés sur le trottoir" : c'est un magazine néerlandais qui affirme avoir un enregistrement de Ramadan (référence : ICI). Sa position sur les rapports homme/femme (dans l'Islam, rappelons-le) est résumée ICI.
En gros, c'est un religieux, avec des positions de religieux, et qui se présente comme tel. Pas un moderniste en matière de moeurs, certes, mais pas le diable.
Voilà pourquoi il ne doit pas se mèler de la "chose publique" ce qu'il fait allègrement dépassant son rôle.

Et puis pour ceux qui s'inquiète de son avenir aucune inquiétude le Qatar l'a acheté comme Mr Blair avant lui en 2005 Ramadan au Qatar et ses frères

Pourquoi lui donner autant de pouvoir alors qu'en France on sépare la fonction publique en vertu des lois laiques, et le fait qu'il est systèmatiquement à jouer un rôle en passant par l'UE et ses lois. Une épine dans notre république en danger car subsidiaire aux lois européennes. Mr Ramadan en profite et il bosse pour l'UE quoiqu'on en dise. Ce n'est pas un homme pour le peuple mais contre et il est payé pour cela. Il fait parti de moults réunions, Fonds social Européen, réunions à Bruxelles, il est loin de rester dans sa mosquée. N'oublions que la France est LAIQUE !
Dans les deux liens que vous nous communiquez on ne retrouve pas les phrases citées par Fan de Canard.

C'est en effet un religieux, qui rappelle que dans TOUTES les religions l'homosexualité est interdite,mais que sa position est de ne pas condamner et rejeter les homosexuels.
On a vu plus réactionnaire comme religieux faut avouer.
On est bien d'accord.
la citation est ici
http://oumma.com/Le-talk-show-de-Tariq-Ramadan-a-la
La citation ne démontre pas grand chose puisqu'elle consiste à tronquer des bouts de phrases pour les réincorporer dans celles du journaliste.
Il faudrait lire ou entendre le passage avec le contexte complet pour pouvoir juger.

Avec ce procédé on peut faire dire à peu près n'importe quoi à n'importe qui.
Lullushu, c'est bientôt fini d'essayer de nous sucrer notre bouc émissaire ?
albeeert ! pourquoi je me sens coincée là ? Il n'y a plus de place ..Au secour ! HELP, aaaalbeeeeerttttttttttttttttt !
Pour être complet, il faudrait ajouter que Ramadan a gagné son procès contre l'Université de Rotterdam qui l'avait licencié, et qu'il y a toujours une procédure en cours contre la mairie.
Ah merci pour le lien, tant mieux si il n'y avait pas de raison. Mais je vois qu'entre religieux on se tiens quand il s'agit de décider pour les autres. Les musulmans contre le mariage pour tous et bien sur contre les homos : musulmans contre homos ? Il me semble bien que la France est un pays LAIQUE !
Evidemment que je vois une différence. Mais pas au point de dire que dans un cas je suis outré et dans l'autre, ça va, ça passe.
Ces deux procédés me révulsent, je suis horifié... L'un est pire mais le dire n'est ce pas déjà accepter l'autre.
La peine de mort. On emmenne un type à un endroit et on le tue...
J'ai jamais dit le contraire.
Allé Alain, on discute là, y'a pas de lynchage qui tienne... Vous ne voulez pas qu'on vous fasse passer pour ce vous n'êtes pas, et moi non plus. Si pouvais prendre la décision, je n'aurais aucun contact avec tout pays qui pratique la peine de mort. Mais le monde et complexe. Et l'homme aussi. La torture c'est infâme, mais je dis juste que la pire infamie c'est la mort.
je sais bien qu'on discute, mais je viens jamais dans ce genre de discussion car ça dégénère rapidement et les tonalités de certains messages sont parfois vexantes, ça me touche d'autant plus quand elles viennent de gens que j'apprécie par ailleurs. Je ne sais quoi penser de ce genre de personnage, d'autant qu'il se revendique d'une religion, et j'exècre les religions, j'avoue ne pas encore avoir compris ses invitations aux forums sociaux, chez les alters, dans le diplo etc.. C'est pas pour ça que je vais être d'accord avec des abrutis style Béhachèle, bref, plus envie...
nb : votre dernière phrase est étrange, la plus part des gens qui ont été torturés aurait préféré mourir, et le cas de la lapidation, y'a les deux, la torture et la mort.
C'est vrai que dit comme ça ça fait bizzare... Je sais pas en ce moment je fais un blocage sur la mort... Ça doit être l'âge... Je serais tenté de dire que l'homme torturé perd toute objectivité pour choisir ce qu'il préfère, mais la vérité c'est que ces question sont vertigineuse... Il n'y a pas de réponse... On chipote un peu.
Mais ce que je crois au fond, c'est qu'on arrangera les choses avec Ramadan et pas contre lui. Avec Sarko et pas contre lui. L'indignation c'est un peu une posture au bord de la falaise, "on va tous tomber"...
Évidemment si Sarko vient me serrer la main je sors mon " ah non, touche moi pas!"
Y'a de la tension dans ces discussions, mais c parce qu'on est tous frustés, dépites... Après viendra la
Troisième mi temps et je serai le premier à payez ma tournee
"j'avoue ne pas encore avoir compris ses invitations aux forums sociaux, chez les alters, dans le diplo etc.."
Peut-être que ces gens ne s'arrêtent pas à la présentation de l'homme qui est faite par les grands medias (via C. Fourest, P. Cohen et leurs semblables), et qu'ils trouvent que sa réflexion mérite attention?
Ça a commencé bien avant le bouquin de Fourest. Ramadan s'est autoproclamé "porte parole des jeunes musulmans" et a clamé sa sympathie pour Marx dès les années 90. Ensuite il a eu son rond de serviette chez Bové, chez Mermet. Par contre, Mélenchon avait demandé son exclusion d'un forum social européen.
Vous n'allez quand même pas vous lancer dans une hiérarchisation glauque des méthodes d'application de la peine de mort, si ?
La lapidation, une peine de mort qui s'assume...
Vous devriez remonter le fil, à la demande de constant gardener je réponds que dire qu'on demande un moratoire sur la lapidation ça me parait une preuve de dangerosité. Ensuite c'est gondalah qui demande si il y a une différence entre dire ça et je réponds oui.
C'est pas une question de hiérarchisation, d'un côté il y a un type qui dit qu'il s'engage dans la lutte contre la peine de mort dans le monde et de l'autre un autre qui dit qu'il demande seulement un moratoire une peine de mort précédée d'une torture infâme.
Et maintenant c'est moi qui me fait lyncher virtuellement sur le forum, c'est cool, on ne m'y reprendra plus, je savais qu'un forum où on cause de Ramadan, et d'autres, ça par en vrille, ça me gonfle grave.
l'état français demande un moratoire sur l'application de la peine de mort. Partout.
et son abolition. Partout.

Quelle est la différence entre la demande de moratoire de ramadan et celle de l'état français sur cette question?

un moratoire sur les ramadans ?