64
Commentaires

Qui veut gagner des tongs à marguerite ? Deuxième manche

Derniers commentaires

À Prague on peut trouver des livres de Kafka traduits en français. Or en français on dit six heures et demi tandis qu'en allemand on dit sept heures moins demi1. Et donc, quand on traduit approximativement, on a l'impression que les aiguilles tournent à l'envers :

« Il regarda le réveil […] Il était sept heures et demi […] Que devait-il faire maintenant ? Le prochain train partait à sept heures ; il lui faudrait courir comme un fou pour l’attraper […] »2

1. N.d.T. : halb sieben Uhr.
2. Franz Kafka, La Métamorphose (Die Verwandlung), Prague (Leipzig), Vitalis Verlag (Kurt Wolff Verlag), 2002 (1915), trad. Didier Debord, corr. Gérard Nadjar, pp. 9-10.
Grâce à Coin-coin, ASI fait une cure de pataphysique ce qui ne peut lui faire que du bien.
La première image1 de la troisième image est une photo prise2 par un certain Jack Adams. Ce nom ne vous dira peut-être rien mais sachez qu'une semaine plus tôt3 il avait pris en photo la partie située à l'extrême gauche d'une peinture murale peinte à l'acrylique par Annie Blazejack. Pour avoir une vue d'ensemble de cette peinture, nous nous sommes rendu sur le site ouaibe de Joseph D. Ketner II et y avons trouvé un article sur Aldo Tambellini, un artiste italo-américain né à Syracuse. Et c'est là que nous sommes tombé dans le piège tendu par Alain Korkos. Car il s'agissait de Syracuse4 (État de New York, États-Unis) et non pas de Syracuse (Sicile, Italie).

1. Celle avec le corbeau et la valise.
2. Le mercredi 15 octobre 2014 à 16 heures 03.
3. Le mercredi 8 octobre 2014 à 15 heures 48.
4. Le fait que la conjecture de Syracuse soit également appelée conjecture tchèque aurait pourtant dû nous mettre sur la voie.
Ce jeu est trop difficile pour moi.
Et il semble trop facile pour les gens qui ont voyagé.
Mais j'aime bien attendre la chronique-réponse qui va m'éclairer, même si la réponse est dans le forum.
Des questimages et une chroponse.
C'est comme dans les pages vacances des magazines mais en plus splatch comme explication que quand c'est juste écrit le mot à l'envers sur la page ou à la dernière page ou dans le prochain numéro. De toutes façons, Alain Korkos ne saurait pas écrire une chronique avec les lettres la tête en bas. C'est pourquoi.
C'est dommage que ça ne s'appelle pas "qui veut gagner des millions de tongs à marguerites".
La tombe du Rabbin Loew est en fait plutôt facile à trouver, elle est très grande, située au bord du chemin de visite du cimetière juif, et indiquée sur le plan de visite.

...oui je dis ça pour le cas où d'autres lecteurs de Meyrick ou de Perutz, amateurs de folklore de ghettos de Bohème s'inquiéteraient à ce sujet.
La quatrième image m'a directement dirigée vers la ville qui est au coeur de (presque ou tous, je ne saurai dire) les romans de Dennis Lehane (magnifique auteur).
La 1ere image figure dans un billet récent de l'auteur de cette énigme, et fait référence à l'arrivée dans la ville hôte d'un des auteurs qui y est né...

Merci Alain pour ces énigmes d'été !
And if it was not Alice?
D'aucuns, au lieu de donner des indices, continuent de poster les réponses dans le forum.
"Super-Sigh." (Soupir super-accablé-méga-fatigué-frôlant-le-ras-le-bol-intégral.)
L'image 1 se comprend mieux en l'agrandissant.

Mais pour la 3, toujours le mystère. Un tableau connu dans un musée de la ville ? Un personnage ou une institution de la ville ?

Quelqu'un a une piste ?
Cambridge
Elément taire mon cher Watson...chut, qui ne s'est tu se terra!
Trois sur cinq.

Résidence universitaire par Gehry, l'affiche d'un film, une expo à l'occasion du 150e anniversaire d'Alice.

Mais je bute encore sur le 1 et le 3
facile cette semaine!!!! Ce n'est pas en angleterre.... mais on y parle bien anglais! il n'y a qu'une seule image que je n'ai pas su identifier...le reflet des 3 silouhettes, est-ce lié à une bobine?
AINSI PRAGUE

Ainsi Prague a perdu son âme et son poète
Lorsque j'irais tantôt je ne l'y verrais pas
Et son cœur s'est brisé comme un verre qu'on jette
A la fin du repas.
Lorca, Maiakovski, Desnos, Apollinaire,
Leurs ombres longuement parfument nos matins,
Le ciel roule toujours les feux imaginaires
De leurs astres éteints.
Contre le chant majeur la balle que peut-elle ?
Sauf contre le contre le chanteur, que peuvent les fusils ?
La terre ne reprend que cette chair mortelle
Mais non la poésie !


Ce siècle est au-delà du minuit de son âge
Ses poètes n'ont plus besoin d'être achevés
Ils ont usé leur vie au danger des images
Et croient avoir rêvé.
Il se fit dans Paris un silence de neige
Un réveil de Novembre à neuf heures battant
Quand Eluard partit rejoindre le cortège
Nezval meurt au printemps.
C'est de sa belle mort comme disent les hommes
Qu'il meurt Nezval et tout par conséquent est bien
Il ne faut pas pleurer dans ce siècle où nous sommes
Cela ne sert à rien !

Il meurt l'enfant terrible au jour des primevères
Pâques éperdument auront sonné pour lui
Ses paupières fermées ses doigts se sont ouverts
Ses derniers vers ont luit.
Dans ce monde en gésine, inhumain, pathétique,
Il tourne au firmament à jamais ses yeux bleus,
Visages émerveillés des peintures gothiques
Soleil de quand il pleut.
Il est entré vivant dans les cieux du folklore
Y chantant sa mère et la paix pareillement
Il nous montre demain comme une bague d'or
Dans la main d'un amant.

Nezval de qui le nom notre lèvre façonne
Nezval attend un peu, j'arrive à tes côtés
Du jour qui fut si beau déjà le soir frissonne
Et d'autres vont chanter !

Louis Aragon
Petit rappel au cas improbable où certains auraient lu trop vite la règle du jeu :


Ci-dessous, une image dont il vous faudra décrypter le sens. La réponse, assortie d'une chronique longuement mitonnée, vous sera fournie samedi prochain. Vous pourrez, bien sûr, utiliser le forum pour échanger des indices concernant les images qui la composent tout en évitant de dire ce qu'elles représentent ; vous garderez aussi, précieusement dans votre château-fort intérieur, la réponse à cette devinette parce que sinon c'est pas marrant. Cinq samedis dans le mois d'août, cinq images (pas très difficiles) soumises à votre sagacité.
Images de Der Golem qui sur du Fantomas http://m.youtube.com/watch?v=rdj8iRSh9wI
Effectivement Gehry, je reconnais le style des fenêtres, qui rappelle les immeubles qu'il a construit à Düsseldorf :)
Belle recherche au pays des merveilles.
Humpty Dumpty
Merci M. Korkos
Mystic River et alice pour les deux dernieres images
Plus difficile que les 2 précédentes : je n'arrive meme pas à tricher sur Google images... Du coup je suis obligé de dire un peu n'importe quoi, en esperant avoir juste... Les images sentent l'Angleterre.
De haut en bas :
aucune idee ;
un immeuble glauque futuriste, du genre british années 60, Orange Mecanique, Le prisonnier... ;
des petites filles eduquées à l'ancienne, d'une maniere severe ;
la bande de types d'Orange mecanique ;
Alice
Méthode, quel drôle de nom pour un saint.
The Raven.
s'agit-il encore d'une ville ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.