68
Commentaires

Pour Charlie, à Paris : une manif silencieuse comme un jour de neige

18 heures place de la République à Paris. Des milliers de personnes se sont rassemblées suite à la fusillade dans les locaux de Charlie Hebdo. Une foule atterrée. Silencieuse. Et en colère.

Derniers commentaires

Cabu etait un POETE. Depuis quand assassine t on les poètes???
A l'instant, la non-invitation du FN à la manif anti-barbare de Dimanche choque beaucoup BFNTV.
Après l'émotion....putain ...je regarde ma bibliothèque....ils sont partout.....il faudra bien se poser la question du pourquoi.
Qu'est ce qu'on a fait pour fabriquer des bargeots comme ça?....Comment notre si belle démocratie des jours de deuils
a pu engendrer de tels monstres....Notre si belle démocratie des jours de guerres?.....Qu'a t-elle produit? et surtout que va t-elle produire?
... en province aussi...
Je crois qu'il est très important que la manifestation de samedi prochain soit un rassemblement de toutes les confessions, des athés, de toutes les opinions qui respectent les valeurs de la République. Je suis athée mais j'ai hâte de serrer la main, de prendre dans mes bras mes concitoyens musulmans, cathos, blagueurs et sérieux.
"On n'a pas vaincu l'église pour se coltiner une autre religion !"

Je crois qu'elle se trompe doublement, la manifestante qui dit ça (et pourquoi avoir choisi cette phrase pour le sous-titre?). D'abord, on n'a pas "vaincu", dans l'église, les franges les plus extrémistes, qui au contraire relèvent la tête (voir manif pour tous, et ceux qui prient devant nos hôpitaux pour nous imposer leurs choix). Ensuite, pour cet attentat et autres abominations ailleurs dans le monde, la grille de lecture religieuse est complètement erronée. Pire, elle est une faute, car elle nous sépare des croyants "de bonne volonté" pour reprendre la formule de l'évangile. Il y en a beaucoup, et dans toutes les religions.
le grille de lecture religieuse est complètement erronée

Complètement, non.

Les tueurs n'ont pas crié : " mort aux USA liberticides et exploiteurs " mais " Allah ou Akbar ".

N'ont pas dit qu'ils venaient venger les opprimés du monde arabo-persan (ne serait-ce que parce que cette oppression vient aussi bien des régimes placés sous l'emblème de cette religion que du capitalisme occidental). Ils voulaient "venger le Prophète".

Mias totalement d'accord pour ne pas se séparer des croyants de bonne volonté, n'importe leur religion, qui de ce fait respectent les lois du pays où ils vivent
ou alors c'est un faux attentat islamiste: faux dans le sens où ce ne sont pas des islamistes qui l'auraient fait, mais d'autres personnes se faisant passer pour islamistes...

Mais bon, pour l'heure il n'est pas possible de savoir. Ce qui est m'étonne le plus, c'est que le groupe se soit évaporé avec une telle facilité, tout en laissant une carte d'identité !!

Il est fort probable que ce soient justes des abrutis d'islamistes radicaux, mais bon, j'estime qu'on ne peut pas écarter de suite d'un revers de la main la thèse du complot.
C'est cela oui.
A mon avis, ce sont deux texans.
Il y a en effet des précédents historiques célèbres (incendie du Reichstag), d'autres moins connus (stratégie de la tension en Italie des années 70). Ce ne serait pas la première fois que des salopards d'extrême droite essaieraient de foutre la merde en faisant ou en utilisant de vrais-faux attentats. Vrais dans le sens où ils tuent de vraies personnes, faux dans le sens où ils font porter le chapeau à d'autres.

Bien sûr, Pirate jurera le contraire: ce sont bien des salauds de communistes, la torche entre les dents, qui ont incendié le Reichstag. Et la "stratégie de la tension" est une invention de ces salauds de bolchos pour dissimuler leurs crimes. J'ai bon?
Ah non, Pirate ne réécrit pas l'histoire.
Oh, ils ont crié "Allahu akbar", mais ils ne sont même pas foutu de lire les articles du Coran les plus simples et de respecter les préceptes de celui dont il hurle le nom et se réclame : "Ne tuez pas la personne humaine, car Allah l'a déclarée sacrée" (Coran, V1, 151).

Des religieux, tu parles.
Des tarés, plutôt, qui auraient autant pu crier "Carambar" ou "Chocopops", ça aurait eu autant d'absence de sens.
Qu'ils soient tarés, oui, mais ils n'ont pas crié un nom au hasard.

Pas plus que ne le font les tarés de Boko Haram, de Daesh, d'Al Queda, les Talibans etc.

Et qui sont plus que deux.

Premier problème des textes dit sacrés : ils peuvent dire tout et son contraire. Voir l'usage qu'ont fait de la Bible les WASP pour justifier l'esclavage.

Deuxième problème : ils sont réputés sacrés, donc hors de toute appréciation, alors qu'ils ont été écrits par des individus donnés à une époque donnée, qui se sont auto-proclamés envoyés d'un dieu alors qu'il éteit et est impossible de vérifier preuves en main s'ils disent vra ou sice sont des escrocs.

Par exemple, à une époque donnée, il était sain de prohiber l'usage de la viande de porc car on ne savait pas bien la cuire d'où parasitoses, d'interdire la viande le vendredi car l'alimentation était trop carnée. Aujourdhui, ces interditions ont perdu tout sens concret, et ne sont plsu que des interdictions destinées à maintenir le troupeau des fidèles en servitude
ils peuvent dire tout et son contraire

En l'occurrence, non, certains préceptes sont parfaitement clairs : "ne pas tuer", on peut tourner ça dans tous les sens, ça reste quand même assez clair...
Ensuite, tout religieux "normal" sait que, si, les textes sont sujets à appréciation, hors de quelques préceptes de base. Tout religieux "normal" prend sa religion comme une aide et un guide personnels et spirituels pour vivre calmement au quotidien.

Justement, les extrémistes sortent de la religion dès lors qu'ils utilisent des textes pour les plaquer sur leurs propres obsessions délirantes et les imposer au monde.
Le récent roman de Lydie Salvayre parle longuement de Bernanos qui, allant rendre visite à son fils engagé dans les armées franquistes, découvre horrifié que non seulement ces gens massacrent et torturent, mais qu'ils le font avec l'approbation, la bénédiction, la complicité du haut clergé. Il en fera un livre "Les grands cimetières sous la lune", qui lui aliénera sa propre "famille" politique et le fera se retrouver bien seul...

C'est assez habituel que les religions, au plus haut niveau, "oublient" leurs propres commandements (tuez les tous, dieu reconnaîtra les siens) pour des motifs parfaitement politiques, qu'elles tentent de dissimuler derrière le caractère sacré que leur octroient les gens de bonne foi. Je disais donc, et je le maintiens, que la grille de lecture religieuse non seulement n'est pas pertinente mais embrouille délibérément la question.
Je suis d'accord. Entre profils psychologiques délirants et agenda politiques qui récupèrent le religieux pour s'auto-justifier, on se laisse facilement avoir en en faisant un problème de religion en soi.
C'était aussi le sens de l'appel de Georges Crom, pour une analyse profane des conflits.
Les textes sacrés les plus clairs sont, à ma connaisance, les Evangiles, où il n'y a pas d'appel au meurtre (ce qui n'a aops empêché, dans les siècles qui suivent, un bon paquet de massacres au nom de Dieu).

Mais pour la Bible et le Coran, je coris qu'il existe une foule de passages aussi clairs en eux-mêmes que contradictoires entre eux. La Torah, je ne connais pas mais la trombine des loubavitchs ne me dit rien qui vaille.

Allez donc dire à un extrémiste qu'il sort de la religion et vous verrez si vous ne repartez pas avec au mieux une excommunciation (chez les cacathos) ou la tête sous le bras chez les barbus à la Daesh !
Allez donc dire à un extrémiste qu'il sort de la religion et vous verrez si vous ne repartez pas avec au mieux une excommunciation (chez les cacathos) ou la tête sous le bras chez les barbus à la Daesh !

Allez donc dire à un fou qu'il est fou...

Que ça les mette en colère, c'est une chose, que ce soit vrai, une autre.
L'ancien Testament concerne trois religions monothéistes, Malt: juive, catholique, protestante.
Ce est effectivement que descriptions pas terribles, un Dieu
vengeur, etc...

La. Torah n'a rien a voir avec ça.
Et vos comparaisons avec lesbloubavitchs, vous pouvez vous torcher avec, on dirait du Dieudonne.
Leurs gueules vous dérangent?
Eh ben tant pis, moi aussi j'aime pas les papillotes et les perruques mais ils n'emmerdent strictement personne a ce que je sache. Ils ne tuent pas et refusent même pour la plupart de faire leur service militaire.
Dites donc, vous, je ne vous ai jamais parlé malpoliment, évitez de le faire avec moi. J'ai autant de ressemblance avec Dieudo qu'avec une pince monseigneur

Les Loubavitchs ne me dérangent pas, ils se contentent d'opprimer leurs femmes et enfants broyés dans une emprise sectaire.

Ils refusent de faire leur service militaire, mais sont bien contents que les soldats de Tsahal aillent se faire défoncer pour les protéger et surtout pour leur permettre de réaliser le projet de Grand Israël, qui est une des causes dui conflit israélo-palestinien, dont les Palestiniens sont les principales victimes.

Fin de cet "échange".
Vous confondez loubavitchs et haredim.
Si on doit tous commencer à lire le Coran pour pour savoir si ce qu'ils ont fait est une bonne interprétation de l'Islam ou pas on va où ?
Quand Raël encule des enfants, on ne se demande pas si c'est une mauvaise interprétation de sa religion.
Si on doit tous commencer à lire le Coran pour pour savoir si ce qu'ils ont fait est une bonne interprétation de l'Islam ou pas on va où ?

On va qu'on ne raconte pas n'importe quoi sur les musulmans.
Vos incitations à la haine contre les musulmans, qui sont innocents, est à gerber. Pour votre rappel, l'incitation à la haine est un délit et il serait bon que les modérateurs d'@si réagissent.
Sandy : ah, vite la censure... Toujours aussi brillante. Tous les autres sont des fascistes...

D'autres mesures concrètes que vous auriez à proposez contre les assassinats des islamistes désormais hebdomadaires ? Ce serait intéressant. Car les larmes n'arrêteront pas les prochaines balles...

.
Inciter à la haine cela mène à la violence, aux drames et aux injustices, vous ne valez pas mieux que leurs assassins, vous voulez pousser les gens à s'entretuer, pour satisfaire votre haine, votre intolérance et votre soif de sang.
Des mesures Sandy l'omnisciente ?
Je n'ai jamais écrit le Coran, donc jamais d'appels au meurtres. Vous vivez loin de la réalité de ceux dont les têtes tombent dans les pays qui y sont soumis.

Interdire une secte n'est pas un appel à la haine Sandy, quelle que soit l'étendue de cette secte.
il s'agit d'une "secte" constituée de 30% de la population mondiale.
Quel rapport ? Il faut attendre que ce soit 100% ? Le christianisme également est à 30% il est pourtant interdit dans certains pays musulmans.
Et c'est de la France dont on parle, le phare du monde libre, qui ne doit pas s'éteindre ne serait-ce que pour laisser de l'espoir lointain à tous ceux qui subissent la charia quotidiennement.
L'Etat français nous a montré au 20ième siècle une certaine propension à se coucher et à collaborer avec les pires idées.
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, par leur différence
En plus d'un dictionnaire d'insulte, vous avez donc aussi un bon dictionnaire de lieux communs, même si c'est une vieille édition apparemment.
Si on vous avait mis à la porte chaque fois que vous avez dit une connerie vous auriez passé votre vie dehors
vous ne pensez pas que les français Musulman modérés le seront un peu moins quant vous leur aurez interdit de pratiquer leur religion?
La réponse est dans votre question jeanbat. Vous y êtes presque.
Quousque tandem abutere, Yannick, patientia nostra.
Je vous le traduis, compte tenu de votre quotient intellectuel : "Jusqu'à quand abuseras-, tu de notre patience, Yannick"
Il parait que parler aux cons, ça les instruit, finalement j'en doute, ou je ne crie pas assez fort
Vous ne connaissez qu'une expression latine ? Depuis hier vous aviez le temps d'en apprendre une nouvelle pourtant.
Vous savez je ne m'inquiète pas, moi j'ai des des arguments, vous vous avez des insultes, devinez ce qui fait le plus mal ?
vous n'expliquez pas ce qui se passera après qu'on ai déclaré à 4,7million de Français qu'il leur ai interdit choisir leur culte.
Si on interdit la pratique de cette secte (vente des livres, fermeture des lieux dédiés, interdiction des signes) :
Les français de toute origine athées restent.
Les "vrais" musulmans modérés restent et acceptent la loi de la république française ( la liberté de conscience étant inaliénable en Occident, il peuvent cependant toujours penser, croire et parler de ce qu'ils veulent, y compris de l'Islam)
Les musulmans "modérés forts" et plus, plaçant la loi de l'Islam plus haut que la loi de la République française, partent de France par eux-même.
Les derniers, les plus violents, dont le but est de faire de la France un pays d'Islam (cf. les paroles de Marwann Muhammad, porte-parole du CCIF) appliqueront les préceptes les plus violents de leur secte. Contre ceux-là c'est à l'Etat d'assurer son rôle de protection des citoyens et d'user de sa prérogative de "violence légitime".
Les français de toute origine athées restent.
Les "vrais" musulmans modérés restent et acceptent la loi de la république française


ils ne seront donc plus musulmans,si ils choisissent de rester,ils doivent abandonner leur "secte",c'est ça?

plus de lieu de culte
plus de livre

c'est bien ça?
Le silence, seul le silence...
A Charlie Hebdo on entend effectivement les mouches voler maintenant. Ca vous plaît ?
Celles que Tignous dessinait autour des gens de ton espèce ?
donc si on suis votre directive,que se passera t-il à Montreuil sous bois,par exemple,ou dans n'importe quelle autre banlieue.
que proposeriez vous pour réaliser votre projet?
C'est à l'Etat de prendre ses responsabilités. Son but premier et d'assurer l'intégrité physique absolu de ses citoyens. Quand on assassine toutes les semaines en criant Allah Ouakbar il y a un problème...
vous ne voulez pas vous projeter dans une telle situation?

jusqu'a combien de mort (genre engendrés par des affrontements type banlieue vs CRS) trouveriez vous que c'est une bonne idée?
Les morts ? Allumez la télé vous verrez ils sont déjà là...
trois fois que vous éludez la question.

je tente une dernière fois .
libre à vous de ne pas répondre mais ne prétendez pas avoir des arguments si vous oubliez de traiter la partie la plus importante du problème:
l'accroissement exponentielle de la violence (probablement extrême)en France -surement pour une très longue durée -si une telle mesure était entreprise.

vous ne pouvez pas prôner une idéologie ,quelle qu'elle soit,et vous moquer("ca sera a l’état de prendre ses responsabilités") des conséquences concrètes de la mise en pratique de cette idéologie.Cela serait irresponsable.
donc je vous écoute sur votre avis sur ce qu'engendrerait de telles mesure.
Jeanbat, c'est moi qui prône une idéologie ? Vous avez mangé un clown ? L'Islam c'est quoi ?
Moi je propose une mesure politique.
Ceux qui sont irresponsables ce sont les hommes politiques qui copinent en haut de l'appareil d'état depuis les années 70.
J'ai écrit un peu au-dessus les réactions que devraient engendrer cette mesure dans la population musulmane.
Vous votre peur, en gros, c'est que les criminels ne soient pas contents...
Oui, j'en suis conscient ils ne seront pas contents. Mais si quelqu'un, parce qu'on lui refuse, d'accomplir un acte symbolique que lui commande sa secte, est prêt à tuer pour pouvoir l'accomplir, c'est qu'on a eu raison de l'interdire.
je crois que vous ne percevez pas comment la violence urbaine peut se propager .
sans parler de l'aspect complétement immorale et de la régression par rapport au principe de laïcité de ce que vous proposez.
https://www.youtube.com/watch?v=E7B45h_lAEk Combien de vues ?
Le principe de laïcité, moi je l'entend comme la séparation de l'appareil d'état (je dis appareil d'état, car l'Etat,le vrai pour moi, c'est le corps des citoyens, bref HS) du fait de prôner toute idéologie religieuse.
Si vous le voyez comme l'interdiction à l'état d'intervenir dans toute affaire à connotation religieuse, effectivement l'Etat ne sert à rien.
Repenchez-vous sur Thomas Hobbes, qui a connu toute sa vie les guerres de religion, chrétiennes à l'époque. Pour assurer la paix, sa définition de l'Etat, c'est le léviathan, avec lequel chaque citoyen doit passer un contrat tacite disant qu'il le placera sa loi avant toute autre loi, y compris religieuse, sans quoi l'Etat aura le droit de le punir.
J'ai de nombreux désaccord avec Hobbes, mais cette conception n'est pas dénuée de bon sens dans certaines situations, comme celle dans laquelle il l'a pensée, et qui est effectivement à notre porte.

Et sinon, je vous ai déjà dit, l'Islam est une secte, d'autant plus dangereuse qu'elle est politique, il n'y a donc même pas à se poser la question du principe de laïcité.

A répéter à tous les doux rêveurs actuels qui croient qu'un t-shirt va changer la France :
"L'homme serait le plus heureux des êtres si du seul besoin qu'il a d'une illusion quelconque ne naissait aussitôt la réalité." Thomas Hobbes
Gros suspense pour Dimanche. Le FN sera-t-il admis à défiler ? Les barbares pourront-ils défiler contre la barbarie ?
Réponse : non. C'est la version française de l' "unité nationale". Exclusion du premier parti de France (pour lequel je ne vote pas), et accueil chaleureux à tous les musulmans (qui, mis à part les recteurs de mosquée qui passent bien à la télé, seront très peu nombreux)..
Non, non, rien n'a changé...
Civitas, c'est moche, on déteste, mais en réalité on s'en fout.
Ils n'assassinent pas.
C'est pas Civitas, mais des salauds du même acabit qui TUENT, aux USA, les médecins "coupables" d'avortements. Normal, puisque l'avortement est un crime, et que si la loi l'autorise, les valeurs qu'on prône sont supérieures à la loi.
Je croyais que Civitas existait uniquement en France.

Mais je ne vois pas le rapport. C'est ici que j'ai pu lire des propos anti- avortement sous prétexte d'écologie politique.
Et puis très vite dans cette foule, la vie qui reprend le dessus, comme aux enterrements, déjà sur la route du cimetière. 2 hommes qui parlent du chef de projet et de tout ce qu'il devrait faire autrement. En s'écartant on tombe sur un groupe de femmes se souhaitant la bonne année, l'une montre les photos du petit fils qui vient de naître. Devant nous, seuls au monde, un couple enlacé, la femme est petite, ses cheveux sont couverts d'un voile blanc, sa tête appuyée sur la poitrine de l'homme, il l'entoure de ses bras pour la réchauffer, à son épaule un brassard des scouts musulmans de France. Je voudrais leur faire un signe amical, un sourire, mais l'idée me submerge d'émotion, il faut toujours un moment pour que ça sorte, et c'est celui-là. Je ne veux pas offrir des larmes à ceux qui n'y sont pour rien, mais à les contempler, j'oublie un instant la lycéenne qui, dernière nous raconte, exaltée, sa valdingue dans les escaliers.
Chaque vendredi, depuis près de 10 ans je reçois la gazette d’ asi et chaque vendredi je la lis religieusement et je me dis : c’est décidé je vais m’abonner ….et puis rien… je me dis dans un mois, six mois… à la fin de l’année… la tentation a duré près de 10 ans comme ça …. Qu’attendais-je ? Un signe? Un symbole ? Un prétexte assez convainquant ? … ou tout simplement que je m’aperçoive que « j’étais Charlie »…Ça devrait être aujourd’hui ; ça m’est apparu tout à fait naturel.
Merci Justine et Anne-Sophie pour ce compte-rendu.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.