599
Commentaires

Polémique sur les photos d'une femme voilée contrôlée sur une plage à Nice

La série de photos, publiée mardi 23 août par le Daily Mail, montrant une femme habillée "de long" contrôlée sur une plage à Nice, serait-elle un coup monté ? C'est l'avis du politologue et animateur du Printemps républicain, Laurent Bouvet, et du conseiller régional PS Ile de France, Julien Dray, qui y voient une mise en scène. Qui a pris ces photos, publiées en premier lieu outre-Manche ? @si a mené l'enquête, entre Londres et Paris.

Derniers commentaires

https://blogs.mediapart.fr/jean-claude-leroy/blog/020916/con-comme-athee

Me commentaires préférés :

02/09/2016 19:02 Par gaelz

03/09/2016 06:27 Par françois froidurot

03/09/2016 08:41 Par Jean-Claude Charrié

07/09/2016 07:26 Par christine Bord

07/09/2016 10:44 Par Jacques Teissier

07/09/2016 18:37 Par Vincent Présumey

Présumey se fait flinguer ensuite, il réagit en traitant une abonnée de "vestale" : hop, commentaire censuré et re-censuré. Normal : cette abonnée est proche de la Rédaction. Alors qu'une autre abonnée, comme par hasard proche elle aussi de la Rédaction peut insulter à tout va sans être censurée :

http://misentrop2.canalblog.com/archives/2016/08/25/34227793.html

Pour Perrin : géniale, l'extension de Gemp qui permet d'occulter un commentaire comme on peut refuser un MP
J'ai écouté Hollande ce matin.

"L'islam peut-il s'accommoder de la laïcité comme l'ont fait avant lui le catholicisme, les religions réformées, le judaïsme? Ma réponse est oui, clairement oui". " (Applaudissements nourris et prolongés) .La question se pose aussi à la République: est-elle réellement prête à accueillir en son sein une religion qu'elle n'avait pas prévue avec cette ampleur il y a plus d'un siècle?", Là aussi je réponds oui, clairement oui". (Aucune réaction de la salle Wagram malgré une légère pause de l'orateur
C'est pas gagné !
voyoucratie et port du voile sont peut-être corrélés, mode de résistance pragmatique au harcèlement

Sans avoir lu Fdesouche et vu BFMTV, je sais que le voile dans les pays à voile n'empêche pas vraiment les agressions sexuelles.

http://brisonslemythe.canalblog.com/archives/2014/06/05/30016620.html

Sous-titre de ce blogue, au cas où :

Ce blog apolitique et areligieux vise à combattre le mythe de l'islam de paix et d'amour en donnant des informations sur ses fondements. Il n'encourage pas la haine envers les musulmans. Les musulmans opposés à l'intégrisme sont les bienvenus

Donc, pas d'islamophobie, là.
http://www.bfmtv.com/societe/toulon-leurs-compagnes-portent-un-short-deux-hommes-agresses-1034313.html

Il y a sept heures que cette info est sortie, et on ne peut pas dire qu'elle fasse le buzz.

- Est-ce parce qu'il n'y a pas eu de photos comme à Nice ?

- Est-ce parce que c'est BFMTV qui la donne et que donc c'est bidon ?

- Est-ce que ces dames n'avaient pas plus de shorts que celles de Sisco n'avaient de burkinis ?

Dernière question : si c'était des fafs qui avaient insulté des femmes voilées et envoyé à l'hosto les hommes qui les auraient défendues (30 jours d'ITT pour l'un d'eux), est-ce que l'info serait aussi peu relayée ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Toujours se mettre en situation, pour savoir de quoi on parle.
Un article que j'avais raté, je ne sais pas si il a été signalé : Siam, verbalisée sur une plage de Cannes pour port d'un simple voile.

C'est sur l'Obs avec pour témoin une journaliste de France4 pour qui craindrait le "coup monté".

Extraits pour avoir une idée de l'ambiance :

"cette mère au foyer de 34 ans, ancienne hôtesse de l’air, est installée sur la plage de la Bocca, à Cannes (Alpes-Maritimes), avec ses proches. (...) Les enfants sont en train de goûter après s’être baignés, il est environ 16 heures. La jeune femme porte un legging, une tunique Kiabi, et, comme à son habitude, son voile, c'est-à-dire un hijab qui ne couvre que ses cheveux. "Je ne comptais pas me baigner, juste tremper les pieds", précise-t-elle.
(...)
Notre consœur raconte : "J’ai vu trois policiers en train de regarder la plage. Deux d’entre eux avaient le doigt sur la gâchette de leur bombe lacrymo, sans doute au poivre. Ça m’a interpellée. Puis je les ai vus traverser la plage vers une femme voilée, elle portait un simple hijab sur les cheveux."

Une policière se baisse à la hauteur de Siam. "Elle m’a dit : 'Vous êtes au courant qu’il y a un arrêté sur la ville de Cannes ?' J’ai dit que non, je ne savais pas exactement de quoi il en retournait, je n’avais pas trop suivi la polémique", explique alors la mère de famille.
(...)
"Mes enfants étaient en pleurs, témoins de mon humiliation, ainsi que ma famille", raconte Siam. "Moi-même je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer. Ils nous ont humiliées."
Autour d’elle s’est créé un attroupement. Si certains prennent sa défense, arguant qu’elle ne cause de tort à personne et ne porte pas de "burkini", d’autres se lâchent, les insultent fusent.

"La parole raciste s’est totalement libérée. J'étais abasourdie", raconte-t-elle. "J’ai entendu des choses que l’on ne m’avait jamais dites en face, comme 'rentrez chez vous !' 'Madame, la loi c’est la loi, on en a marre de ces histoires', 'Ici, on est catholiques !'"
"Certains ont carrément applaudi les policiers. D’autres ont traversé la route pour se joindre à la mêlée sur la plage."

"Les gens lui demandaient de partir ou d'enlever son voile, c'était assez violent", appuie Mathilde Cusin, "J'ai eu l'impression de voir une meute s'acharner sur une femme assise au sol en pleurs avec sa fillette. Ce qui m'a choquée, c'est que c'était surtout des trentenaires, pas des personnes âgées comme on pourrait l'imaginer."
Hier, Al-Adnani, le porte-parole de l'EI, a été éparpillé par les bombes de l'aviation US, façon puzzle.
Bien qu'il n'ait pas connu la fin glorieuse des kamikazes, Allah en son paradis, devrait raisonnablement lui réserver une ou deux vierges.
Bonne bourre, Abou !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Les juifs orthodoxes aussi irrémédiablement cons que les musulmans intégristes ?
Quel scoop !
ça sent à peine l'alibi..
Aussi cons (et z'avez raison, c'est irrémédiable*), oui. Le gars avec son énorme pouf noir sur la cabèche, il est top moumoute.

Grosse différence avec nos barbus : ils ne sont pas prosélytes et se bornent à emmerder leur progéniture.

Bon, aussi à peser lourd, très lourd sur le gouvernement israélien et donc sur le reste du pays. Je pense par exemple à ces ultra-orthodoxes qui refusent de porter les armes mais exigent que Tsahal défende leurs colonies. Je serais Tsahal, tu penses que je les laisserais se démerder avec les premiers occupants du lieu, j'ai nommé les Palestiniens.

* Une femme haredim, récemment, a voulu quitter sa prison mentale. Sa famille lui a foutu une telle pression qu'elle s'est suicidée. Ça m'a rappelé un copain de 68, dont le frère, ayant voulu quitter le séminaire, harcelé par sa bigote de mère, s'était foutu en l'air. A bas la calotte et les calotins, bordel de dieu !
"Grosse différence avec nos barbus : ils ne sont pas prosélytes et se bornent à emmerder leur progéniture."

Et c'est quoi en fait, la différence fondamentale que vous faites entre faire chier sa progéniture (ce qui semble être OK), et emmerder sa femme (ce qui semble ne pas vous convenir)?
OK

J'aurais dû dire "se bornent à emmerder leur tribu" alors que les barbus c'est tout le quartier. Un peu comme autre fois les curés, aidés par les grenouilles de bénitier et divers auxiliaires, exerçaient un contrôle social strict sur toute la paroisse. Chez nous, gare aux gosses qui se tenaient mal à la messe, l'instit avait son rapport le lundi et leur foutait une trempe. Gare aux familles qui mettaient leur progéniture à la laïque, celle-ci était mise derrière au caté et si par malheur un gars ou une fille arrivait prem' à la compo, il n'avait pas le droit, humiliation publique inoubliée, de porter la petite bannière le jour de la communion solennelle.

Pas envie que les musulmans lambdas subissent ce que nous avons subi. C'est ça, la solidarité.

Bon, comme quelque chose me dit que ma réponse ne va pas vous convaincre, je vais m'en tenir là avec vous. Si elle satisfait d'autres asinautes, ça me suffira.
"J'aurais dû dire "se bornent à emmerder leur tribu" alors que les barbus c'est tout le quartier"

Non vous clamez haut et fort depuis un moment que ce qui vous dérange chez les barbus, c'est qu'ils ne laissent pas leur femme s'habiller comme elle veut, et qu'il est inutile de demander à icelle ce qu'il en est, puisque le barbu l'empêche de parler. Et que c'est ça qui vous choque (je ne vous ferai pas l'affront de lister vos propos qui le confirment, il y en a tant que chacun pourra le faire lui même). Mais ça ne vous choque pas chez les juifs. Ca n'a l'air de vous choquer que chez les musulmans. Ce dont vous vous défendez depuis le début, pour changer de cheval aujourd'hui.

"Bon, comme quelque chose me dit que ma réponse ne va pas vous convaincre, je vais m'en tenir là avec vous."

Ben quand sait qu'on dit de la merde, il est normal d'anticiper les remarques sur l'odeur.
Vous me faites penser à un âne qui recule.
.
-:)

(Vous faites comment, pour faire juste un point, j'y arrive pas)
Maj+huitième touche en bas de votre clavier à partir de la touche >
-:)

Ben non ça marche pas. ça doit être parce que je suis en qwerty.
je suis en qwerty

alt+ctrl+F1 ou F2 pour repasser en azerty
Qwerty ou pas, vous avez la touche qui vous permet de mettre un point en fin de phrase.

(Vous voyez que je vous réponds quand vous n'êtes pas désagréable !)
-:)

J'abandonne, je dois être trop con.
Trop con, oh non. Mais franc comme un âne qui recule, oh oui. Perrin, c'est le gars qui, la dernière fois qu'il m'a rééduqué, m'a reproché de poster masqué. Illico je lui ai envoyé mes coordonnées personnelles, vérifiables avec l'annuaire. Dans le mel, je lui disais entre autres ceci :

// Vous êtes le deuxième asinaute "avec un nom" à m'accuser d'avancer masqué. Voici donc mes coordonnées, vérifiables avec pagesblanches : (ici, mes coordonnées) J'avais invité cette personne à faire de même (n'importe qui sur internet peut se donner une identité bidon). Vous allez être étonné : elle s'était débinée //

Eh ben vous allez rire – ou pas : lui, à la différence de la dame Xxxxx, il m'a même pas répondu. Moi, quand on me cherche on me trouve. J'ai donc cherché William Perrin avec gougueule (il y en a bien qui ont épluché mes coms sur ASI avec des mots-clés) et j'ai trouvé... plusieurs photos de mecs différents ! Alors, le gars qui ne reproche d'avancer masqué... poufpouf !
"Eh ben vous allez rire – ou pas : lui, à la différence de la dame Xxxxx, il m'a même pas répondu"

Vous allez rire, mais je ne les ai même pas lus. Pourquoi vous étonnez-vous que je ne réponde aux mails que je vous ai pourtant déjà dit ne pas lire quand ils ne sont ni sollicités, ni désirés.
Vos coordonnées je m'en fous. Quand on dit de quelqu'un qu'il avance masqué, ce n'est pas qu'il utilise un pseudo, ou qu'il masque son identité. Mais qu'il masque ses idées derrière un discours qui ne les reflète pas.

"J'ai donc cherché William Perrin avec gougueule (il y en a bien qui ont épluché mes coms sur ASI avec des mots-clés) et j'ai trouvé... plusieurs photos de mecs différents !"

Si ça se trouve, c'étaient peut-être même des mecs différents. Al Ceste découvre l'homonymie, on espère tous qu'il s'en remettra. Je pense que si je m'étais appelé Sébastien Martin, vous auriez pensé que j'étais un vrai psychopathe. J'ai eu de la chance en un sens.

"Moi, quand on me cherche on me trouve"

Possible. Par contre, quand c'est vous qui vous mettez à chercher vous semblez pas trouver grand chose (à part des révévations, comme des personnes différentes portant le même nom, mais il faut bien commencer quelque part).
C'est ça c'est ça.

" Mais qu'il masque ses idées derrière un discours qui ne les reflète pas. " :
encore un qui sait mieux que moi ce que je pense. Doit y avoir un nid, ici.

M'étonne pas que vous ne lisiez pas mes mails. C'est une chose de parader sur un forum avec un fan club (même réduit à quelques clampins), c'en est une autre de répondre franchement et sans public.

Fauderche et donneur de leçons : vous cumulez.
Sinon, si vous n'avez rien à faire mercredi, je vous file mes coordonnées (il devrait être content, il me spamme pour chopper mon 06 depuis un moment) et vous invite chez moi. Vous pourrez même rester manger, j'ai quelques amis pour le dîner.
"à la ferme c'est l'panard si tu veux viens bouffer
on fum'ra un pétard et on pourra causer...
on fum'ra un pétard et on pourra causer! " tatatan!!!
Je reviens juste de Dam le week-end dernier, on aura de quoi faire de la dégustation.
Non merci, j'ai ce qu'il faut comme amis, et des bons.
Voilà. Elles te soulent pour que tu leur dise où tu habites, tu cèdes devant tant d'empressement, tu les invites pour passer un bon moment, et là elles te disent que ce soir, c'est pas possible, j'ai une soirée entre filles.
Toutes les mêmes.
Sinon, juste pour le dîner, vous pourrez parler de votre canalblog en long, large et en travers.
"En long en large et en travers", je le préfère avec San Antonio :

http://misentrop2.canalblog.com/archives/2016/03/17/33524965.html

Et merci pour la pub, il n'y a pas que vous à lire ASI.
Du fond de son oubliette, Pirate, qui s'est mise "En Marche", confirme.
Al Ceste:
Un peu comme autre fois les curés, aidés par les grenouilles de bénitier et divers auxiliaires, exerçaient un contrôle social strict sur toute la paroisse. Chez nous, gare aux gosses qui se tenaient mal à la messe, l'instit avait son rapport le lundi et leur foutait une trempe. Gare aux familles qui mettaient leur progéniture à la laïque, celle-ci était mise derrière au caté et si par malheur un gars ou une fille arrivait prem' à la compo, il n'avait pas le droit, humiliation publique inoubliée, de porter la petite bannière le jour de la communion solennelle.

Ce n'est pas du tout ce que j'ai vécu; j'étais à la laïque, le curé et l'instit ne se faisaient pas stupidement la guerre et je suis sûre que si le curé et l'instit parlaient de leurs ouailles ce n'était pas pour faire des rapports. Je n'étais pas derrière au caté, nous étions tous au même niveau; prem' à la compo de quoi? Je ne sais plus si j'ai porté la bannière mais j'ai été chargée de faire la quête le jour de ma première communion. Il n'y a eu aucune discrimination de la part du curé.
Je garde un excellent souvenir de la retraite de première communion qui a consisté à être dispensé d'école pendant 3 jours; ce n'est pas que je n'aimais pas l'école, mais il a fait très beau pendant ces trois jours et le curé nous a laissés la plupart du temps jouer dans la cour du presbytère avec les enfants d'une paroisse voisine dont nous avons fait connaissance à cette occasion et avec lesquels nous nous sommes follement amusés.

Le curé et l'instit étaient quasiment voisins; ils devaient discuter plutôt de l'état de leur potager ou des petits bobos des enfants qui leur étaient confiés que se chercher querelle.

Et l'instit n'a jamais mis de trempe à personne, le curé non plus.
Dans l'Ouest de la France, ces comportements étaient de règle dans toutes les campagnes. La guerre scolaire fut très longue et violente. Un ami, instituteur laïque, nommé dans un bled de Vendée, dut faire douze maison pour trouver quelqu'un qui accepte de lui louer une chambre. Histoire terrible, dans un pays de chouans et de Loire alors Inférieure et dans les années 50 : une jeune institutrice, seule, qu'aucun commerce ne voulait servir. Quand elle est morte, de tuberculose, personne ne voulut porter son cercueil et il fallut réquisitionner des porteurs. Pour avoir écrit sur le thème de l'oppression religieuse (et donc avoir fait des recherches), je sais de quoi je parle. Des histoires de domination, certaines sordides, j'en ai un paquet. Tiens, une : le curé de T... fessait cul nu devant tous les mômes celui qui s'était mal conduit. Et personne ne lui a jamais rien dit, tant son pouvoir était grand. Pouvez-vous comprendre ma rage contre tout ce qui endoctrine et opprime, tout ?

Mais il est possible que dans des régions moins christianisées, ce pouvoir était moins fort. J'ai un bon test visuel pour ça, quand je voyage : si l'église du pays est de taille modeste, souvent jolie, et très ancienne (disons, au minimum avant la Révolution, ça va. Si c'est un monstre néo-gothique, construit à grands frais à l'époque du revival catho "Curé d'Ars" et "Lourdes et ses miracles" qui écrase le bourg et bouffe le paysage, ça craint.

http://static.panoramio.com/photos/large/73189069.jpg

(Quand je passe à côté en voiture, voir en bas à droite, j'ai l'impression qu'elle va me tomber dessus)

PS La compo permettait un classement du défilé des communiants/niantes aux vêpres. Inutile de vous dire que les familles des premiers bichaient comme un pou sur l'épaule d'un prêtre. Mon année, la fille du garde-champêtre, bon rad-soc, en fut privée. Elle a gardé longtemps un sale souvenir de cette humiliation.
Ce sont des sortes d'imams femmes, pas des fidèles lambdas.
Ce soir documentaire sur Arte: Au nom du Temple.
http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/au-nom-du-temple,91289050.php
(C'est une réponse à Ervé)
Ce Monsieur Enderlin, il cherche vraiment la cogne !

Pcc : Le CRIF

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Avec également Jean-Paul Chagnollaud, spécialiste universitaire de la question palestinienne. Le débat (?) qui a suivi manquait d'intérêt par la proximité de leur points de vue.
Karsenty "avait piscine" j'imagine ?
Demain sur arte un documentaire sur le rôle des USA dans la propagation de la peste al qaïda daech http://www.arte.tv/guide/fr/069723-000-A/du-11-septembre-au-califat
Ce matin, sur Arte, reportage à ne pas rater sur une famille syrienne suivie depuis 2013 par Marcel Mettelsiefen.
http://www.arte.tv/guide/fr/030273-568-A/arte-reportage

Commentaires du nouvelobs:http://teleobs.nouvelobs.com/la-selection-teleobs/20160823.OBS6684/ne-ratez-pas-syrie-retour-a-alep.html

L'ainée des filles, en hijab à son arrivée en Allemagne, finit par décider tranquillement de l'abandonner. Ce qu'elle n'aurait peut-être pas fait si elle avait été confrontée à des réactions agressives.
Rappel: Latifa Ibn Ziaten huée à cause de son foulard lors d'un débat à l'assemblée nationale.
Latifa Ibn Ziaten est la mère de l'un des soldats victimes de Mohamed Merah.
Si le foulard était un signe de soutien au terrorisme, croyez-vous que cette mère dont le fils a été tué par Merah le porterait?

Attablée chez un restaurateur imbécile elle se ferait virer.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/latifa-ibn-ziaten-huee-a-cause-de-son-foulard_1743887.html
Une belle galerie de photos où sont présents tous ceux qui considèrent qu'une femme voilée fait l'apologie du terrorisme:
https://www.google.fr/search?q=valls%2Bsarko%2Barabie+saoudite&client=firefox-b&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwiY4ZvJ-OHOAhVIXRoKHRmsBZYQ7AkILA&biw=1280&bih=614
Sur certaines photos, curieusement, on ne voit aucune femme. Elles étaient restées à la maison. Pas envie de sortir ce jour-là.
Je pense avoir une solution d'apaisement :

Faire une loi qui oblige toutes les femmes ayant l'intention de se vêtir comme elles le souhaitent à porter une étole bleu (ou bleue ?).

Parce que le jaune, c'est déjà pris.


Maintenant, si les asinautes ont encore un peu de temps disponible, nous pourrions débattre de sujets sans importance, mais tendance, comme le chômage, la mainmise du capital sur tout ce qui concerne notre vie, la normalisation de la pensée au nom du libéralisme, et que sais-je encore.
"J’ai eu beaucoup de plaisir à lire cet article. Moins à le traduire, because l’humour british rend la mission plus compliquée. Le résultat n’est pas complètement satisfaisant mais je dois m’en contenter.

Le Daily Mirror est un tabloïd anglais proche du Labour Party. Il tire à environ 900 000 exemplaires par jour. En France, seuls les journaux gratuits comme 20 Minutes ou Direct Matin arrivent à de tels tirages (le Mirror n’est pas distribué gratuitement)."



Chère France : s’il te plaît, arrête de fabriquer de nouveaux terroristes en arrachant les foulards des femmes
The Daily Mirror (UK) 24 août 2016 traduit de l’anglais par Djazaïri


Mes idiots Française, [sic]

Pour rester diplomate, je vous féliciterai pour votre vin, une bonne partie de votre nourriture et ne mentionnerai pas Jean Michel Jarre.

(Oops.)

Mais je dois vous dire certaines choses au sujet des terroristes au sujet desquels, en dépit du fait qu’ils vous prennent si souvent pour cibles, vous semblez ne pas savoir grand-chose.

Nous aimerions tous qu’il n’y ait pas de terroristes.

Ce qui ne veut pas dire faire le genre de choses qui augmente la probabilité que quelqu’un, le cerveau sous cachetons et animé de la rage de l’impuissant, décide de foncer avec son camion dans une foule de civils,

Les terroristes sont de mauvaises gens. Pas parce qu’ils sont nés mauvais mais parce qu’ils ont été rendus mauvais par des gens encore plus mauvais.

Le travail qui consiste à les convaincre d’être méchants est rendu 85 fois plus facile si le proto-terroriste a l’impression qu’on le considère comme un moins que rien.

Une des meilleures méthodes pour amener quelqu’un à ressentir l’humiliation totale est de lui ordonner de se déshabiller devant d’autres personnes.

Les Nazis procédaient ainsi avec leurs prisonniers dans les camps de concentration. Les Khmers Rouges faisaient ainsi avec les gens qui portaient des lunettes [réputés être des intellectuels, NdT]. Daesh le fait avec ses otages.

C’est mal [en français dans le texte], d’accord?

Et c’est pourquoi, mes petites chums [amies en parler du Québec] françaises, c’est incroyablement stupide de dire aux personnes dont vous pensez qu’elles sont des terroristes potentielles d’être plus dénudées qu’elle ne le veulent..

C’est encore plus stupide quand vous considérez le fait que les dames en question :

1 - Ne sont pas des terroristes
2 - Ne cachent pas d’armes dans leurs manches [l’auteur fait un jeu de mot intraduisible qui joue sur le fait qu’en anglais le mot « arm » a le sens de bras ou d’arme selon le contexte].
3 - Et qu’à la base, porter un chapeau, un T-shirt et des leggings qui sont, d’après ce que j’ai pu constater moi-même la dernière fois, sont exactement le genre de vêtements que portent aussi vos agents de police, les habitants de votre pays et les touristes quand ils sont à la plage.

Beaucoup d’entre nous peuvent regarder comme chose admirable votre volonté d’être une nation laïque [secular].

Mais si vous commencez à faire se déshabiller des femmes musulmanes qui veulent recouvrir certaines parties de leur corps, pour être justes vous devrez faire la même chose avec les nonnes, les membres de Hare Krishna, les femmes juives orthodoxes, les catholiques pendant la messe et, eh oui, les imams et les évêques aussi.

Et au sommet des réfractaires aux coups de soleil, les surfeurs dans leurs combinaisons, les mamans de tous les jours, les obèses, les poivrots, les policiers casqués, les personnels sur les routes avec leurs casques de sécurité, les vieilles dames grecques, les grands-mères et tout ce qui porte un sari.

Et allez-vous sérieusement dire à chaque femme de retirer ses vêtements avant qu’elle puisse rencontrer le Pape lors de sa prochaine visité.

Les femmes qui portent un hidjab le font sans doute pour nombre de raisons. La meilleure manière de savoir si elles ont été forcées à le porter, c’est de le leur DEMANDER, pas de leur arracher leurs foulards par la force de la loi et de leur infliger une amende pour ce privilège [en anglais ce mot signifie aussi la faculté de savoir ce que quelqu’un pense].

Il se peut aussi qu’il vous vienne à l’idée que de nombreuses femmes CHOISISSENT d’en porter un – comme le font les nonnes, par pudeur – ou pour des raisons sociales.

Si vous souhaitez que les femmes montrent leurs cheveux, la meilleure façon d’y parvenir est de leur dire qu’elles ont de beaux cheveux.

Humilier une femme du fait de son apparence n’est pas la meilleur manière de l’amener à porter un bikini.

Une autre façon de faire serait de la laisser vivre dans un pays où elle a la liberté de choisir.
Parce que changer un code vestimentaire strict en imposant, euh, un autre code vestimentaire strict ne permettra pas d’emporter la conviction.

D’ailleurs, il y a cent ans de cela, nous couvrions toutes nos têtes.

Voyez-vous, cette dame sur la plage qui a commis le crime affreux de ne pas s’habiller comme Peter Stringfellow est mère de deux enfants.
Elle a probablement aussi un mari, un père, un frère, des cousins. Tous seront marqués par l’humiliation publique qu’elle a subie.

Et qui, s’ils ne pensaient pas déjà que la France les traitait mal, pourraient se mettre à le penser désormais.
Et si ce n’était pas le cas, ceux qui ont lu sur cette affaire ou vu les photos pourraient se mettre à le penser.

Et s’ils ne le faisaient pas, vous pouvez parier votre dernier franc que les vrais méchants qui cherchent à transformer les autres en terroristes agiteront ces photos au visage de leurs acolytes avant dîner [en français dans le texte].

Après tout, vous ne forceriez pas une nonne à se déshabiller, vous ne retireriez pas le turban de la tête d’un Sikh, ou vous ne rabaisseriez pas le chapelet de prière d’un Bouddhiste

C’est le genre de choses que font les terroristes. Pas vous. Pas nous.

Je sais que vous croyez que par la répression des vêtements de terroristes, vous réprimez les terroristes.
Le problème est que vous stoppez les vêtements, Ni les bombes, ni la haine ou l’islamo-fascisme.

Ce que vous faites là, c’est FABRIQUER DE NOUVEAUX TERRORISTES.

Et une nation saine devrait se demander si ce n’est pas la raison pour laquelle la France a subi seize attentats terroristes en quatre ans.

Ce n’est pas le fait de se recouvrir de vêtements que vous avez en tête, sinon vous devriez arrêter presque tout le monde.

C’est le fait de se recouvrir de vêtements et d’être musulman que vous ne pouvez supporter.

Laissez-moi deviner. Vous voulez qu’ils collaborent ?
La Grande Bretagne a une certaine expérience parce que nous avons essayé la même chose avec les Irlandais, les immigrés à la peau foncée, les Catholiques, les pauvres et, oh, à peu près tous les autres.

Ca n’a pas marché.

Et vos propres enquêtes montrent que sur une population de deux millions d’adultes musulmans, hommes et femmes, à peine 1900 de ces adultes portent des niqabs ou des burqas.
C’est 0.095%.Est-ce là un problème massif ?

Votre problème n’est pas le burkini. C’est que vous ne pouvez pas voir [voir au sens aussi de supporter] la personne qui est dedans.

Vous êtes incapables de voir qu’un pays qui INTERDIT les foulards est tout aussi mauvais que celui qui en fait une OBLIGATION.

Si la raison pour laquelle nous sommes les gentils est que nous donnons aux gens plus de liberté, la retirer quand elle est exercée n’est pas exactement une bonne idée.[en français dans le texte]

Le seul résultat de ça, c’est que ça amène des gens à penser qu’on les méprise à fond et ça transforme ces 0.095 % en le genre de personnes qui non seulement applaudissent mais peuvent même participer à un massacre.
Une chose dont aucun d’entre nous ne veut plus.

Alors, s’il te plaît la France, fais une faveur au monde et à toi-même en arrêtant d’envoyer du gaz lacrymogène sue la Jungle de Calais, arrête de ghettoïser tes immigrés, arrête de t’en prendre à des femmes d’âge mûr qui ont envie de piquer une tête dans l’eau et arrête de trouver des moyens inventifs de susciter de nouvelles vocations terroristes.

Parce qu’en même temps que tu fais ce beau travail, tu pourrais tant qu’à faire rebaptiser ton hymne national Le Chant du Clone de Daesh pour finir.

Tu es la nation de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. S’il te plaît, montre nous que ce n’est pas du passé.

Très sincèrement,

Ton ami Foxy.
La polémique sur le burkini était grotesque : comment peut-on avoir l'idée d'interdire une tenue sur une plage ou dans la mer ? D'autant plus que la plupart des gens, et spécialement les pandores, ne savaient pas ce qu'était exactement un burkini. Et c'est devenu n'importe quoi parce que tout le monde avait bien compris, par contre, que c'était une revanche sur les foulardées.
Comme on ne peut rien empêcher de ces terribles attentats, alors prenons-nous-en aux femmes, à leurs vêtements. Le seul fait qu'elles se vêtent ainsi est la preuve qu'elles sont faibles. Et il est moins dangereux de s'attaquer aux faibles. Forcément. Et le prétexte de les protéger était encore plus lâche.

Minable !

Et donc maintenant que le conseil d'état a dévoilé la supercherie, Sarko et la droite identitaire s'emparent de ce sujet qui n'en est pas un pour hystériser les médias et atteindre leurs électeurs potentiels (les cerveaux reptiliens tribaux rôdent, il suffit de les faire émerger à la conscience). Sarko va refaire sa notoriété comme ça, et passer pour un grand chef, petit à petit, chercher l'animal tribal en nous, ces émotions inconscientes qui rendent si faciles à manipuler.

Je précise que je suis athée, mais justement, faire ainsi la pub des religions, l'islam, le christianisme, je trouve ça sans intérêt.
[sub]Surtout son peu de considération pour les recommandations de sécurité concernant la progression en haute montagne et en particulier sur glacier mériterait qu'on lui passe les pieds dans un appareil à raclette comme à l'age d'or de la Chrétienté et la Sainte Inquisition.[/sub]
La canicule devrait se prolonger jusqu'à dimanche.
Alors un conseil, protégez-vous du soleil.
Que vous soyez en ville, à la campagne, à la mer, à la montagne, ne suivez pas cet exemple.
Parler de pudeur à propos du burkini me fait doucement rigoler. La pudeur est discrète, c'est la pudibonderie qui s'exhibe. Les burkinettes sont de simples exhibitionnistes. M'as-tu-vue, moi la musulmane authentique au milieu des mécréants ? Comme d'habitude, une foi qui s'affiche affiche surtout sa fragilité. Le mensonge est au cœur de l'Islam, comme il est au cœur de toutes les religions ( sauf bien sûr le Judaïsme, qui pour cette raison n'est pas à proprement parler une religion).
"allongée sur des galets très inconfortables"
10% de touristes en moins ! Le premier adjoint au maire de Nice aurait décidé de porter plainte contre Laurent Bouvet.
Un coup monté !? Ces braves et courageux policier des bonnes mœurs laïque victimes d'un piège odieux ! Pouah !
C'est le même genre d'argumentaire que considérer qu'une victime de viol a provoqué son violeur !
Qu'est-il advenu d'ASI? Je trouve que le forum prend des tours déplaisants, l'invective prenant le pas sur la discussion. Un comble : je me sens insultée à chaque "contribution", quel qu'en soit le contenu. Je dois être totalement crétine.
Afin d'éviter de graves problèmes diplomatiques, la France ne doit pas être candidate pour l'organisation des JO d'été de 2024. Car comment croyez-vous que seront vêtues les athlètes venant d'Arabie saoudite, du Qatar, des Emirats arabes unis ..? Comme à Rio. Impensable dans notre pays. Etonnant d'ailleurs que personne n'ait songé à s'offusquer de leur tenue.
Des burkinis jusqu'en mer d'Iroise !?
Meuh non, juste les habituels veaux marins.
Ça devient une véritable psychose, cette histoire.
Le tabou définit précisément l'humanité, en ce qu'il l'arrache à l'animalité ( l'animal n'a pas de tabou). Exhiber sa pudeur est donc de l'ordre du " double bind", de l'injonction contradictoire. Trop de pudeur = trop d'humanité ? En tout cas , il faut répéter que l'absence de pudeur définit l'animalité, et demander aux athées tranquilles ce qu'ils en pensent.
C'est passionnant ces polémiques chez les mâles blancs des classes moyennes et supérieures.
Quelqu'un a un lien vers une interview ou un blog de femmes musulmanes qui portent, ou ne veulent pas porter le truc?
Tenez je viens verser ici ma larme, pour Sonia Rykiel, une femme qui habillait d'autres femmes émancipées comme elle afin que ces femmes soient encore plus libres
Qu'on est loin de ces chiffons qui se déguisent en mode pour les emprisonner dans des obéissances ancestrales.
Une des photos est maintenant publiée en une du New York Times.
Journal réputé pour se faire avoir par des coups montés, n'est-ce pas.

Et donc voilà, il n'y a que quelques rares pays au monde dont la police contrôle la tenue des femmes : l'Iran, l'Arabie Saoudite, et la France.
Tout ça est désopilant.
Il y a vingt ans, en Belgique on lisait des articles et on écoutait des débats intitulés: faut-in interdire le voile dans les lieux publics, administrations, etc...
Délicat. Avec la réponse définitive: mais noooon, c'est juste un effet de mode, si vous l'interdisez vous en verrez partout alors que là, d'ici quelques années on en verra plus aucun.
Pour ceux qui connaissent Bruxelles, il y a de quoi être plié de rire.
Vous voulez voir le débat maintenant?

http://www.lalibre.be/debats/opinions/et-si-on-interdisait-le-voile-islamique-des-petites-filles-57bb165e35704fe6c1de0693

Bon courage. C'est clair qu'il en faut plus pour dire que ce bout de tissus a un sens, qu'il infériorise, qu'il fait passer pour des salopes celles qui n'en portent pas et pour de violeurs tous les mec qui nous regardent parce que c'est évident que si je vais acheter mon pain avec ma robe d'été tous les mecs de la boulangerie ne sauront plus se retenir et me sauteront dessus !

Il y a des indélicatesses et des impairs, c'est évident mais si c'est tellement normal et égalitaire, y sont où les sac à patates grillagés pour les mecs?
Putain, emmitouflée comme ça en pleine canicule !
Elle a été livrée par camion frigorifique ou quoi ?
Je mets en lien cet excellent texte d'une bloggeuse féministe, qui remet à mon sens bien les pendules à l'heure : .

Dire aux femmes quoi porter ou ne pas porter, donner du sens à leurs vêtements indépendamment de ce qu'elle pense, c'est les traiter comme des sous-citoyennes sans cervelle incapables de s'assumer.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Une chose m'étonne:
Quand la dame priée d'aller se déshabiller a obéi à l'injonction de la marée-chaussée (méritant doublement son nom sur ces plages) et qu'elle a retiré son maillot multi-pièce, les cieux ne se sont pas ouverts, les nues ne se sont pas assombries, aucun tonnerre n'a éclaté, aucun éclair n'a flashé, aucune voix n'est venue d'en haut pour terrasser ceux qui ordonnaient cet odieux striptease, aucun ange n'est descendu pour apposer un voile pudique sur ces épaules soudain mises à nue au grand dam des hommes qui pour leur part s'en allaient le poitrail à l'air et laissaient deviner leurs attirails masculins sans craindre la colère municipale et encore moins la colère divine, par essence plus sensible à toute exposition féminine si on croit les diverses fatwa et autres commandements...

Non rien de cela. A croire que là haut on s'en fout totalement, en tous les cas bien davantage que ceux qui obligent leurs femmes à s'afficher ainsi sur les plages et viennent ensuite jouer de la corde sensible sur le respect de la liberté, bien davantage que ceux qui préfèrent les ordonnances au traitement de fond de l'inégalité
Vraiment d ieu n'est plus ce qu'il était !
2004 interdiction du voile à l'école - motif officiel, préserver les mineurs.

2010 interdiction du voile intégral dans l'espace public - motifs officiels : préserver le vivre ensemble, vérifier l'identité...

2015 interdiction de la jupe trop longue dans un collège (pour les musulmanes) - le port du short et du t-shirt échancré ne pose pas de problème, la France est le pays de la Liberté !

2016 interdiction de la jupe trop longue dans un lycée (une franco-portugaise... convertie à l'islam... la gourde, si elle n'avait rien dit, ça passait comme une lettre à la poste).

2016 interdiction d'aller sur des plages autrement qu'en maillot - laissée à l'appréciation de la police : en costard-cravate, pas de problème ; avec un foulard sur la tête pour se protéger du soleil, pas de problème ; mais sur une tête de musulmane (ou supposée telle)... PV !

Et si en plus on ose parler de racisme... procès en diffamation ?

Et oui, une fois passées les bornes, il n'y a plus de limites...

Et ça promet pour demain.
Tout ce "débat" est positivement écoeurant. J'en ai profité pour revoir l'émission Ligne Jaune avec les crétins de Riposte Laïque, et je constate que ce ramassis de conneries "laïques" est maintenant le discours mainstream. Ce pays est complètement malade, et le ridicule ne tue pas (mais on commence à le savoir, depuis 1989 qu'on nous emmerde avec ces histoires de foulard).

Heureusement qu'il reste des gens comme Baubérot qui a les pieds sur terre, mais on ne le voit jamais dans les médias.

Il est évident que les femmes portant des croix ne seront jamais inquiétées, ni celles qui se baladent seins nus sur les plages d'Asie du sud-est où pourtant la population, sans être musulmane, est au moins aussi pudique. De toutes façons, ces populations ne vont plus à la plage, elles ont été privatisées par le tourisme de masse de bandes de beaufs européens et russes.

Si vous vous baladez sur une plage d'Amérique latine (excepté Argentine, Uruguay, Brésil), vous verrez que les femmes des milieux dits "populaires", et même les hommes, portent des bermudas et des t-shirts pour se baigner. Personne ne les oblige à se foutre à poil. Chez les Amérindiens qui portent encore le costume traditionnel, les gens se baignent tout habillés. Et ils sont cathos à mort. Et juste à côté, il y a des plages de nudistes new-age, et tout le monde leur fout la paix.

4 flics pour s'en prendre à une nana seule qui ne dérange personne, franchement, bravo. Si ces femmes passaient leur temps à essayer d'obliger le péquin moyen à se laisser pousser la barbe ou à se voiler, à la limite...

Les bras m'en tombent. Et en effet, le seul effet qu'ont ces arrêtés et lois anti-foulard/burqa, etc, c'est que ces femmes ne sortent plus de chez elles. C'est beau, la protection des femmes qui consiste à les discriminer, les verbaliser, les stigmatiser et, au bout du compte, à les exclure totalement de l'espace public. C'est à elles de décider de se dévoiler, et elles sont nombreuses à le faire, regarder l'actrice Sophie Guillemin ;.)
Bon, j'ai vraiment été un bon crétin sur cette histoire de Burkini. Que je n'aime pas ça c'est une chose, mais ça me semble évident qu'on n'a pas à légiférer dessus. J'ai bien ri sur les photos en tous cas :)
Je suis étonné qu'asi gobé l'element de langage "coup monté"
En admettant que cette femme ait été placé à cet endroit à dessein, cette méthode a un nom : le testing.
Ca n'a rien d'un coup monté et ça fait preuve de discrimination devant les tribunaux.
L'article du Daily Mail est un torchon sensationaliste qui, comme la majorité de ce qu'écrivent les journaux mainstream d'outre-Manche sur la France, ne s'encombre pas de détails. Par exemple, affirmer que "the woman is then ordered to remove the blue garment" est une aberration journalistique vu qu'aucun témoignage n'a été recueilli et que le photographe était "assez loin" et n'a pas stipulé qu'il avait entendu la conversation. D'ailleurs, la mairie de Nice a démenti.

On peut faire dire n'importe quoi à une image seule même sans montage, c'est toute l'histoire de la photographie.

Cela n'enlève rien au caractère liberticide et dangereux de ces arrêtés pris par des élus locaux en pleine crise de démonstrativite sécuritaire post-attentats.
Provocation? Probable, mais on a bien donné le bâton pour se faire battre, non?
D'autre part il faut à s'attendre à des dérives et du zèle de la part des Forces de l'ordre, comme inévitable et comme je l'avais prévu.
Attendez un peu et vous verrez qu'ils en arriveront à légiférer sur la forme de la barbe...
Patience...

Heureusement que par chez moi c'est lois imbéciles ne s'appliquent pas. Sinon bonjour l'émeute.
Devant la stupidité de celui qui a pris cet arrêté menaçant notre liberté de nous habiller, si j'étais policier, je dirais ceci :

Madame,
Découvrez cette épaule que je ne saurais voir,
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.
Et si c'était pour doper les ventes?
burkini: le business prometteur de la mode islamique.
http://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0211212172922-burkini-le-business-prometteur-de-la-mode-islamique-2021468.php

http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/les-marques-se-mettent-a-la-mode-islamique-29-03-2016-5668939.php#xtref=http%3A%2F%2Fwww.lesechos.fr%2Findustrie-services%2Fconso-distribution%2F0211212172922-burkini-le-business-prometteur-de-la-mode-islamique-2021468.php
Extrait:
Est-ce ce qui a poussé la tonitruante maison catho italienne de luxe Dolce & Gabbana ? En baptisant sa nouvelle ligne Abayas, elle a été claire sur son intention de se positionner sur ce marché de la mode islamique. Sa collection est composée de quatorze pièces d’abayas (robes longues musulmanes) et de hidjabs. Sur les tenues couvrantes, des broderies et des fleurs à la milanaise marquent un saisissant contraste.
Et si c'était vraiment de la provocation ? On ne devrait pas tous faire ça en ce moment ? Se pointer sur les plages, tous et toutes en burkini, en révolte !!
Un certain Olivier Siou, qui se présente sur twitter comme rédacteur en chef adjoint au service politique de France 2, a aussi émis des doutes sur la sincérité de la scène:

https://twitter.com/oliviersiou1/status/768374201560526848
Sur la toute petite plage près de chez moi une enburkinée s'est installée. Les 3 jeunes filles présentes ont enlevé en riant leur soutien-gorge. La dame enburkinée est repartie.
"Ce n'est pas une fausse photo. Le photographe est quelqu'un qui travaille régulièrement pour nous, qui habite dans le sud de la France. Il travaille sur le sujet et était spécialement posté sur les plages pour cela, mais il ne veut pas être cité"
Je dirais coup monté et concours de circonstance. Le photographe devait se douter que ça ne manquerait pas d'arriver. Téléobjectif pour être loin du lieu, des fois que les policiers ou les amis de la femme aient la gazeuse facile.
Coup monté: parce que l'endroit, la tenue, la tension.
La tension... sans commentaire.
La tenue... idem.
L'endroit: pas une plage de la mer du Nord ou de l'Atlantique, pas un coin paumé battu par les vents où l'on peut s'ébattre en toute liberté. Non: une de ces plages du Sud à maire qui lorgne sur les électeurs FN: bref: une garantie que les policiers municipaux allaient intervenir.
Quand à savoir qui a fait le coup fourré... entre des agités barbus et des agités barbus manipulés par des agités frontiste, mon c!l balance...
Dans Le Canard enchaîné du 10 août: Une mosquée intégriste construite à coups de piston.
A Mantes-la-Jolie, le maire LR a laissé ouvrir un lieu de culte par Mohamed Rabiti, un imam affilié à un courant ultra-rigoriste, cousin du salafisme. Liens privilégiés entre le patron du conseil départemental des Yvelines, Pierre Bédier, et l'imam Rabiti qui sert de rabatteur électoral à l'équipe municipale.

On parle beaucoup moins de ces copinages électoraux que du burkini; comme on parle fort peu de la récente rencontre Sarko-roi d'Arabie saoudite.
L'argument de ce sinistre Dray est grotesque. Quand bien même cette femme aurait été payée pour se rendre sur la plage, ce serait un testing légitime comme ceux qui ont permis de prouver les discriminations en raison du nom de famille, de l'adresse, de la couleur ou de l'origine des gens.
Et la scène - infâme - est une honte pour ce pays !
Hé oui, n'oublions pas que le musulman est fourbe !

Pathétique sorties de rames pour dévier la force de l'image indécente.

Sauf que, deux problèmes :

1 - quand bien même la femme voilée des photos se serait installée sur la plage à dessein, les policiers ne sont pas des figurants, et agissent bien à partir d'arrêtés qui sont bien réels, soutenus pas Valls en personne.
2 - le hic, c'est qu'il y a d'autres photos, une certaine Siam a témoigné, des vidéos ont été prises (voir le compte @FeizaK sur tweeter)...

Et comment on apprend, au passage, qu'aucune rédaction française ne réagit... !!
Ha mais c'est vrai, l'islamophobie ça n'existe pas.
quelque soit les conditions, ces photos auront eu le mérite de bien montrer la logique raciste, sexiste et humiliante derrière ces arrêtés municipaux et tous ceux qui les soutiennent sans réflechir, la France devenant en quelque jours la risée du monde entier, et c'est amplement merité. A Londres on prévoit des manifs devant les ambassades:
https://politicalscrapbook.net/2016/08/people-are-planning-wear-what-you-want-beach-party-outside-the-french-embassy-over-the-burkini-ban/
http://www.numerama.com/politique/191021-burkinis-estrosi-menace-les-internautes-qui-montrent-les-policiers-en-action.html

Et le sieur Estrosi (maire de Nice... Enfin pas trop, adjoint officiellement, histoire de contourner le fameux non cumul des mandats) qui menace ceux qui auraient le malheur de prendre des photos/vidéos en arguant des fondements juridiques totalement imaginaires (mais bon, au point ou on en est...).

Et je le comprends... Car la vidéo visible sur l'article précité démontre à elle seule cette mascarade où même des policiers municipaux face à l'absurde d'une telle situation sont contraints de dire "attendez le 15 septembre.... Ici et là bas, c'est interdit...".
Julien Dray pas sorcier? On le savait depuis longtemps.
et moi j espere que la femme fait de la provocation , et alors. même habill? en combinaison de ski j ai droit a la plage, les femmes vous emmerdent, et elles sont capapbles de provocation , oui, nous sommes des humains, rebelle aussi. Bravo a cette dame si c est de la provocation c est mieux. Ou l ont voie que cette femme a pas l air soumise a son mec , c est chiant toutes ces theories de femmes soumises qui tombent a l eau.
Par contre Mme Sauvage elle a ete soumise toute sa vie, et ca a permis a son maris de la violer et de violer ses filles, quand meme, et puis un jour fini la soumission et elle le tue, mais fini en prison ... C est quoi le message de la societe la ? plutôt soumet toi, et ferme ta guelle, plutot que defend toi , non ? les mecs ont une trouille bleu que nous nous rebellion, du juge a l ouvriers, mais comment faire sans esclaves , se demandent ils ? et en plus elles vont vouloir de la sexualit? variment , pas des p ´auv truc porno ridicule, et toujours les mêmes. Les fantasmes de mecs sont chiant, soumission, viole, guerre , tuer ... (c est eux qui dirigent politique et media, donc nous suivons LEUR delires), et si on passait a la discussion, l empathie, l amour, les cause a effets, la sociabilit?, l education, l histoire... plus compliquer bien sur mais plus interressant, et comme on s ennuis sec dans ce monde, arretons le masculin beauf, un peu.
Pinaillage important : utiliser le terme de "pro-laïcité" pour désigner Bouvet, Dray et consort, c'est faire leur propagande. Ces gens souhaitent la modification de la loi de 1905 sur la laïcité, pour permettre de réprimer l'expressions des religions (enfin, des religions, surtout une en particulier), tout en se prétendant défenseur de cette loi.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.