123
Commentaires

Polémique Roussel : surfer sur la vague ad nauseam

Si les polémiques qui naissent sur les réseaux sociaux et se terminent dans les médias ont habituellement une durée de vie très courte, celle qui touche Fabien Roussel continue d'exister. Non seulement parce que le candidat du PCF a choisi de l'exploiter à son profit, mais aussi car elle incarne une crispation de tous les camps autour de l'identité, et une politisation croissante de l'alimentation. Retour sur une polémique ridicule qui a marqué les esprits.

Commentaires préférés des abonnés

Elodie Safaris semble oublier l'histoire  du PCF, car ce n'est pas la première fois que le PCF surfe sur le nationalisme, voire le chauvinisme ("produisons français"), sur les politiques anti-immigrés dans certaines municipalités. Fabien Roussel(...)

Roussel a besoin de la polémique pour faire parler de lui. Un opportuniste qui se projette déjà vers les législatives pour négocier quelques circonscriptions avec le PS.

Il est ménagé par la droite et la presse car il n'est pas dangereux, et surtout i(...)

Il y a une pique mal ciblée dans cet article.

La présence de Roussel à la manif de flics qu'il serait le seul à se la voir reprochée.

Ce n'est pas du tout le cas.


Les gens de gauche taclent nettement Jadot sur ce sujet et Olivier Faure autant.


Mais artic(...)

Derniers commentaires

Visiblement, les révélations de Médiapart sur l'emploi fictif supposé de Roussel on fait pschitt.

En tout cas, elles ne semblent pas avoir impacté sa popularité.

Donc Henri IV et sa poule au pot > un fasciste ? Tout le monde devient révisionniste dans la classe !

Pour information, même si le bot doit donner des pistes

Son fonctionnement implique que le résultat est fantaisistes : Il prend 100 comptes (pas plus à cause des ressources et de la limitation de l'API) afin de donner ces pourcentages.

Dans ces conditions, on est très loin de résultats fiables (100 comptes parmi 100 000 followers par exemple, c'est un peu comme un jet de dé).

Mouais, on pourrait imaginer tout un tas de polémiques identiques avec n'importe quel fétiche de la culture franchouillarde:

- il faut permettre aux français de pouvoir s'acheter un béret

- ohlala, mais et les femmes alors, espèce de misogyne, vous ne parlez pas des chapeaux, comme par hasard !

- ohlala vous êtes identitaire, et les gens qui portent une kippa ou un voile sur la tête alors ? Vous l'avez fait exprès c'est un du DOGWHISTLE

- ohlala, regardez comment on traite les gens qui défendent la culture française, c'est typique de l'islamo gauchisme woke intersectionnel

- ohlala regardez, comme par hasard, il est soutenu par les fachos avec son histoire de béret !

- ohlala, regardez l'analyse du robot twitter qui renvoie uniquement à des comptes de gros réac'


A décliner sur tous les sujets: le port de la barbe, les boutiques qui vendent de la déco orientale, la musique, la danse, ...

Non mais Roussel nous fait du Sarko dans le texte depuis le début; à un moment le programme c'est bien gentil (par ailleurs rien sur l'assurance chomage dans ce programme) mais c'est l'excuse que nous ressortent les insoumis à chaque sortie de route de JLM. Les prises de position politiques dans le débat public c'est pas que du cirque; ce sont bien des prises de positions politiques qui engagent ceux qui les ont. Rien que cette participation au défilé des flics fachos ça suffit pour le disqualifier politiquement à gauche à un moment faut arrêter. Le programme n'engage pas plus le candidat que ce qu'il dit dans l'espace public. De toute façon Roussel, par ailleurs très critiqué au sein du PCF;  fera 2% parce que son éléctorat potentiel ce sera la droite.

Et sinon le coup de renvoyer dos à dos la gauche intersectionnelle disont (en l'appelant woke au premier degré) et la réactosphère c'est pas trop l'idée que je me faisais de la ligne édito d'ASI. Après être allé tendre le micro à des TERFS et avoir dézingué Taha Bouhafs juste pour le fun ça commence à faire beaucoup là.

C'est la macronie qui doit être contente : pendant ce temps on ne parle pas du...pouvoir d'achat

Un candidat qui crache dès le départ sur les écologistes et l'écologie, qui refuse tout débat d'un rassemblement à gauche, qui prône le nucléaire, et qui parle de vin et de viande c'est un candidat d'où ? Un mégalo de plus....

Roussel. Un type bien, sûrement. Mais dont on peut légitimement questionner l'aptitude à occuper la fonction qui est la sienne. Aller défiler derrière l'extrême droite, Darmanin et les ligues policières fascistes pour réclamer que la justice soit aux ordres de la police, c'était pas super-malin quand on prétend être progressiste. Mais bon, tout le monde peut se tromper. Jadot, Faure et Idalgo se sont emmêlé les pieds dans le même tapis.


Mais remettre le couvert (sans jeu de mot) avec ces histoires de viande, de fromage et de pinard, en oubliant les fruits, les légumes (et le sel, comme dirait Fernand Raynaud) c'est rebelote. Pardon aux communistes qui passent par là mais franchement, le camarade Roussel, il est juste nul, non ? Faudrait peut-être envisager un remaniement en douceur. Roussel deviendrait "Danube de la pensée" à vie et on trouverait quelqu'un·e de moins cruche pour s'occuper des trucs importants. J'écris ça, j'écris rien, comme je suis pas communiste c'est des idées en l'air. Tout de même ça se réfléchit. En tout cas, camarades qui passez par là, sachez que chaque fois que j'entends votre représentant s'exprimer j'ai de la peine pour vous et pour vos luttes (dont beaucoup, mais pas toutes, sont aussi les miennes).

"Mais cela n'enlève rien au ridicule de la polémique ".

La lecture de l'article me fait penser le contraire, notamment par la contextualisation du discours réactionnaire de Roussel.

Il n'y a rien de ridicule dans tout ça. On ne pouvait l'avoir sur la manif des flics, on le tope sur la bidoche. C'est une attaque par défaut ; ce que l'on ne peut pas attaquer frontalement, institution, personnel politique, on le combat sur les périphéries, on guette l'ouverture.

Ou alors à considérer que les réseaux sociaux comme Tweeter sont des pousses-au-crime et à l’irréfléchi. Et qu'a l'approche d'avril, tout cela prend les atours d'une pièce de moins en moins ventilée et  malodorante. Et là, je suis bien d'accord.

"Cadet Roussel"

Cadet Roussel à bonne raison

De faire le buzz comme un gros con

Il est est mandaté par Macron

pour faire tomber le Mélenchon

Il se débat il se démène

Mais du gros buzz, il perd les rennes

Ah, ah, ah oui vraiment

Cadet Roussel est un rufian.


Tous ensemble... !

Je connais bien Roussel. Un jour qu'on était parti je ne sais où, je ne rappelle quand ni dans quelle galaxie lointaine, très lointaine, je lui ai demandé si il avait lu Le Seigneur des anneaux. Il m'a dit non. Juste "non". C'était le temps, très longtemps, ou Roussel était avare de mot. Je lui ai répondu que je comprenais pourquoi il dirait un jour une énormité qui ferait le buzz.

"Bientôt maître elfe, vous allez pouvoir apprécier l'hospitalier légendaire des nains ; un bon feu, une bière brassée, une belle pièce de viande. Car ceci mon ami est la demeure de mon cousin Balin"


Disait Gimli. Ça s'est mal fini.


Je croyais que les communistes, c'était les enfants qu'ils mangeaient ?

Je ne comprends pas trop l’intérêt du propos en fait. 


La première partie prétend que l’indignation part juste d’une décontextualisation d’un propos dans un interview, alors que la suite de l’article admet que le plus gros contexte (participation à la manif des policiers, VP à la fête de l’huma, position pro-nuke, invitation des amis du Printemps Républicain, etc.) justifie cette attaque en règle de la gauche contre Roussel... 


Donc l’indignation ne part pas d’une décontextualisation, mais d’une hyper-contextualisation… 

Ce n'est pas le communisme qui est en cause mais plutôt ceux qui en revendiquent la légitimité avec des troubles de la personnalité, de Staline à Roussel.

Fabien Roussel a trois passions : 


Une bonne  côte de mouton


Un  bon  petit reblochon


Un bon coup d'Aloxe-Corton


( et au mieux trois % )

Je n'ai vraiment rien de rien
Contre les végétariens
Mais les fayots sont plus beaux
Avec du gigot 


Rien contre les alcoolos
Surtout s'il marchent au Bordeaux
Rien n'est plus divin
Qu'une entrecôte marchand de vin

Merci pour ce résumé, qui va à contre-courant de ma propre bulle. Effectivement ça ressemble bien à une enflammade pour rien ou pas grand chose. Par contre, je suis très curieux de voir comment tout ça va se finir. Le fait que Roussel deviennent de plus en plus "le candidat de gauche qui sied aux droitards", je me demande comme ça va se traduire politiquement, et en terme de chiffres aussi.

Un mot dans votre article sur les "gauchistes" sensibles à la cause animale ?
Avec ou sans "contextualisation", un appel à manger de la viande reste un appel à manger de la viande.

Merci pour cet article qui prend du recul sur cette polémique absurde!

Ça me fait vraiment penser au côté conservateur/réac de Georges Marchais (cf. Vidéo d'Usul et OstPolitik ), pas en phase avec certaines aspirations de la "jeune génération".

Sans avoir poussé mes investigations, c'est l'image médiatique qui m'est renvoyée de lui. Le programme de son parti est sûrement de gauche mais sa posture ne l'est pas ...

Ce qui surprend dans la plupart des commentaires c'est que leur repère c'est l'extrême droite, tout ce que l'on peut dire c'est le lien qui est fait. Cela veut dire que les idées de l'extrême droite est en train de gagner les esprits, je ne parle pas de ceux qui sont anticommuniste avec des affirmations sans nuance

Par exemple dire que tout le monde à droit fromage, viande et vin devrait être interprété que tout le monde devrait pouvoir manger correctement en France, par exemple dans mon quartier à Marseille le 3ème qui serait le plus pauvre de France plus de la moitié des habitants  est sous le seuil de pauvreté et vit difficilement des aides humanitaires

Je suis responsable d'une association, nous avions décidé de ne pas servir d'alcool, alors si je raisonne avec les idées d'extrême droite c'est parce qu'il y a beaucoup de personnes musulmanes et c'est la réflexion que nous avons eu de certains alors que c'est pour éviter de conduire après consommation d'alcool

L'article essaie de réfléchir comment toute parole est ramené à cet extrême, cela permet d'éviter de parler des problèmes réels: santé, logement, augmentation des salaires, écoles, chômage....  et après on s'étonne que les gens ne vont pas voter 

Alors heureusement que les commentaires dans les réseaux sociaux ne sont pas le reflet de la société sinon nous pourrions nous faire du soucis avec l'emprise de l'extrême droite

http://www.regards.fr/la-midinale/article/patrice-cohen-seat-sans-roussel-melenchon-aurait-une-chance-d-etre-au-second


« Dans la médiatisation de la vie politique, il faut faire le buzz. Et c’est une bonne façon de faire le buzz que de faire scandale. C’est très étonnant de voir le candidat communiste sur ces positions-là. Donc ça fait le buzz et ça contribue à la notoriété. »

S’engueuler sur la cuisine c’est typiquement français :)

son programme est creux comme pas permis !

Moi j'adore les hamburgers bien  gras avec de la mayonnaise et du ketchup. Tout ça arrosé d'un bon coca.Pu...ain j'en rôte encore..

sur le coup, Roussel m'est éminemment sympathique. tel un aikidoka émérite, il utilise la puissante débilité de la gauche wokiste pour se faire un gros coup de pub sur leur dos, et en plus, en en rajoutant.

la gauche sociétale face à la gauche sociale... vais finir par être réac par exaspération devant leurr arrogante stupidité (et zut certains de mes amis en sont... je précise que personnellement je ne mange plus de viande depuis soixante ans au moins mais par goût et n'ai quasiment jamais bu de vin parce que ne me réussi pas mais je ne m'en sert pas comme étalon du souci des "invisibles" - me rappelle une nuit debout dans ma ville où des ados des "quartiers" s'étaient fait vider, ne parlaient pas le marxisme dans le texte)

Les trois débatteurs du "space" auquel il est fait référence dans cette chronique se nomment Usul, Sihame Assbague et Taha Bouhafs.
Entendre ces trois représentants de l'extrême-gauche hors-sol basher  Fabien Roussel est une vraie surprise !

"Certains internautes frôlant parfois le mépris de classe"

Là c'est pas frôler, c'est plonger joyeusement dedans comme les premiers macronistes venus. Enfin ! On peut cracher à volonté sur ces sales prolos alcooliques de droite qui ont le toupet de vouloir protéger leurs cultures traditionnelles (bon vin, bon fromage, bonne viande) des ravages de la mondialisation. Je pense personnellement que Roussel ne surfe pas suffisement la vague. On commence tout juste à révèler des choses très instructives chez ses gauchistes de détracteurs.

il faut pas y voir autre chose que l'occasion de se faire mousser en sortant une punch line de la part des commentateurs .C'était trop facile là et c'est pour ça qu'il l'a fait , et vous le savez parfaitement et on le sait tous .et certain font semblant de s'en offusquer pour rameuter dans sa case ceux qui débarqueraient de mars , et y'en a .C'est ça qui est le plus étrange , qu'il y ait des gens sur mars . C'est ça qu'ils se disputent , les martiens !

Il y a une pique mal ciblée dans cet article.

La présence de Roussel à la manif de flics qu'il serait le seul à se la voir reprochée.

Ce n'est pas du tout le cas.


Les gens de gauche taclent nettement Jadot sur ce sujet et Olivier Faure autant.


Mais article intéressant sur son ensemble, car irritant à propos. Bravo.

Article totalement biaisé par le fait que son auteur ( ignorance ou mauvaise foi) ignore complètement le passé raciste et colonialiste du PCF. Pour qui se souvient du vote des plein pouvoir à l'armée au moment de la guerre d'Algérie ou de la destruction d'un foyer d'immigré à Vitry en 198 za



Tiens, je fais parti des tweets mentionnés (je dirais pas lequel..). :)

J'aimerais faire 2 remarques :

- la première, c'est que l'article semble critiquer que le "twitter game de gauche" est aller traiter Roussel de facho. Le fait est, et c'est mentionné dans plusieurs tweets cités, que c'est faux. La plupart des réponses dans la polémique parlent bien de dogwhitle, qui ne met pas du tout en gauche les idées de base et le programme de Roussel qui est bien ancré à gauche (comment en douter vu que pour 90% c'est le même que celui qu'ils soutenaient en 2017 ?). Dire que qqn fait du dogwhistle ce n'est absolument pas la même chose que le traiter de facho. Au mieux la personne devrait faire un peu plus gaffe à ce qu'elle dit.. au pire amplifier la chose parce que ça l'arrange de faire frétiller l'ED.

- la seconde parce que ce seul tweet n'est pas le point de départ de toute cette polémique (ou en tout cas pas le seul). Comme vaguement mentionné pour une autre question dans l'article, c'est l'accumulation avec un tas d'autres éléments antérieurs. Le tweet est en ce sens plus une forme de "goutte d'eau". Et j'ajouterais qu'à une intervalle très très proche de ce premier tweet, Roussel en sortait un second bien plus net où il parlait bien de "défendre la gastronomie française" .... la question étant, la défendre de quoi ?? (https://twitter.com/jeraeve/status/1481301976893870083?s=20&t=bUbTfl-OwIRnLOMfMRwA3g)

On pourrait mentionner aussi tous les éléments postérieurs type portrait double page chez Valeur Actuelle, Darmanin qui trouve que Roussel est son ami et j'en passe, mais bon comme vous, j'ai qu'une envie c'est que Roussel arrête de mettre des pièces dans la machine. Donc je vais aussi éviter de relancer les critiques.

Je conclurai en partageant ce petit tweet : https://twitter.com/RATProut/status/1481345981178433542?s=20&t=bUbTfl-OwIRnLOMfMRwA3g

Un grand philosophge contenporain a dit, dans un ouvrage récent :


"Plus personne écoute, tout l'monde s'exprime
Personne change d'avis, que des débats stériles
Tout l'monde s'excite parce que tout l'monde s'excite
Que des opinions tranchées, rien n'est jamais précis
Plus l'temps d'réfléchir, tyrannie des chiffres 


[...]


Tout dégénère, tout est cyclique
Pas d'solution, que des critiques
Tout l'monde est sensible, tout est sensible
Tout l'monde est sur la défensive
Sujet sensible, personne sensible"


Je trouve le passage très à propos.


Roussel a besoin de la polémique pour faire parler de lui. Un opportuniste qui se projette déjà vers les législatives pour négocier quelques circonscriptions avec le PS.

Il est ménagé par la droite et la presse car il n'est pas dangereux, et surtout il peut affaiblir Mélenchon.

Il ne fait pas l'unanimité au PC, loin de là.

Défendre la chasse et le nucléaire , beurk !

Sinon c'est toujours la même histoire : la "cancel culture" (faute de meilleures mot) détruit effectivement les acteurs de bonne foi mais est considérée comme une médaille d'honneur pour les autres. Elle ne fonctionne que sur les personnes précarisés qui ont un peu de bonne volonté et jamais sur les dominants.

Le rapport n'est évident que pour moi mais ça me fait penser au harcèlement subi par la youtubeuse Lindsay Ellis pour avoir si que Rana le dragon a des similitudes au dessin animé Avatar.


Une influence twittos faisait la liste de ses péchés capitaux, à savoir :


- ne pas avoir parlé des Amérindiens dans ssa vidéo sur le sexisme dont est victime la saga Twilight, ce qui contribue à effacer les concernés

- d'avoir parlé des Amérindiens dans sa vidéo sur Pocahontas, mais sans citer de source, et donc de parler à la place des concernés

- d'avoir parlé des natifs du dessin animé Vaiana en citant des sources, ce qui consiste à s'attribuer le mérite des concernés.



En résumé, dans le même souffle elle lui reproche de ne pas parler du sujet, d'en parler avec sources et d'en parler sans source. La dissonance cognitive est un sport de combat.

Elodie Safaris semble oublier l'histoire  du PCF, car ce n'est pas la première fois que le PCF surfe sur le nationalisme, voire le chauvinisme ("produisons français"), sur les politiques anti-immigrés dans certaines municipalités. Fabien Roussel a délibérément choisi de se placer sur ce terrain pour se démarquer de LFI. Et la participation à la manif factieuse des policiers franchit une limite inacceptable, même si Roussel était en bonne compagnie.

je trouve que Twitter prends trop de place dans LE DEBAT mais cet article est du bon travail.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.