Polémique Roussel : surfer sur la vague ad nauseam
Calmos!
Calmos!
chronique

Polémique Roussel : surfer sur la vague ad nauseam

Réservé à nos abonné.e.s
Si les polémiques qui naissent sur les réseaux sociaux et se terminent dans les médias ont habituellement une durée de vie très courte, celle qui touche Fabien Roussel continue d'exister. Non seulement parce que le candidat du PCF a choisi de l'exploiter à son profit, mais aussi car elle incarne une crispation de tous les camps autour de l'identité, et une politisation croissante de l'alimentation. Retour sur une polémique ridicule qui a marqué les esprits.

"«Un bon vin, une bonne viande, un bon fromage !». Qui aurait cru qu'en 2022, c'est ce que l'on retiendrait de la campagne du PCF à la présidentielle  ?"tweetait il y a peu l'auteur et militant Aymeric CaronDifficile de dire si c'est du lard ou du cochon mais celui qui vient de rallier Jean-Luc Mélenchon risque de ne pas avoir complètement tort. Dimanche 9 janvier après-midi, un tweet de 4 lignes du candidat PCF à la présidentielle a mis le feu aux poudres :

Cette déclaration peut sembler inoffensive – au pire, un peu réductrice pour la gastronomie française. Mais sur le terrain inflammable qu'est Twit...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.