68
Commentaires

Obono : Valeurs Actuelles fictionne son racisme sans l'assumer

Son directeur Geoffroy Lejeune s'est excusé en démentant toute intention raciste. Mais la dernière fiction d'été de l'hebdomadaire d'extrême-droite, imaginant une mise en esclavage de la députée LFI Danielle Obono, peut difficilement ne pas être qualifiée ainsi, malgré l'utilisation de procédés de distanciation classiques dans la "littérature de la haine".

Commentaires préférés des abonnés

Je n'ai pas attendu ce scandale pour m'en rendre compte. 

Il faut avoir de la peau de saucisse devant les yeux pour n'avoir jamais relevé l'inspiration fascistoïde de la ligne éditoriale de Valeurs actuelles. 

Combien de chaînes (France Info,(...)

Tout le monde condamne ( a juste titre) mais en attendant le mal est fait, la droite extrême dissémine ses idées et monopolise l’actualité avec des débats identitaires ou révisionnistes.  

L'été est vraiment trop court. Une semaine de plus et nous aurions eu droit à une histoire sur le viol collectif de Clémentine Autain par des membres du FLN Algérien, s'achevant sur son sauvetage par un officier de l'OAS.


Valeurs Actuelles ne sera jam(...)

Derniers commentaires

VA est vraiment un journal lamentable!

Je n'ai pu lire qu'une partie du texte, mais ce que j'en ai lu (j'ai également lu l'article sous lequel je poste ce commentaire) ne m'a pas convaincu que ce texte est raciste. C'est humiliant, c'est une insulte, elle est ralliée, mais en quoi est-ce raciste ? Je pose sérieusement la question, ce n'est pas du trollage.

Quelque chose d'important a disparu dans cette polémique: VA a raison de dire qu'ils ont manqué leur coup, car la BD n'était pas destinée en premier lieu à humilier Danièle Obono (même si a bien dû les faire "ricaner"). Elle était destinée à populariser l'idée que l'esclavage a été universel, que la traite coloniale n'est pas si pire que ça, que d'ailleurs les autres esclavagistes sont trèèèèèès méchants, et qu'ils sont très souvent, presque toujours musulmans et/ou noirs.


Que (je l'ai lu quelque part, promis, juré, et si vous me croyez pas je vous comprends!) la spécificité de la traite et de l'esclavage coloniaux, c'est l'abolitionnisme. Merci qui???


Mathilde, tu nous mettrais pas un peu d'ordre (et de vérité historique) dans tout ça?

Je ne lis pas VA donc je n'ai pas vu.

Mais à la lecture de l'article, je me dis qu'ils sont très forts. Et qu'il ne s'agit en aucun cas d'une "erreur". 

La subtilité du texte et la manière de faire "justifier" par la victime elle même le sort qui lui est fait, c'est du grand art. Et ce n'est pas un hasard.

Vous êtes mal...

Je dis "vous" parce que les cons qui œuvrent à créer le chaos dans l'Hexagone vont réussir, chacun y mettant du sien ne serait ce que par l'acceptation même de la polémique.

Les comportements sociaux étant inéluctables, j'augure mal de la suite...

PS:

Au cas où quelqu'un s'interrogerait sur mon attitude dans le cas d'Obono, voici ce qu'elle serait.

Lettre d'Huissier à VA pour lui signaler le dépot d'une féroce plainte en Justice. 

Aucun commentaire public (presse, touit, etc...) RIEN de RIEN!

Et je passe à autre chose.

Je vous invite tous a aller relire cet article d'@si sur la representation de Macron en Hitler ainsi que les commentaires.

Macron en Hitler = OUI

Obono en Esclave =NON


L'histoire vomitive accompagnant l'illustration d'Obono rajoute certe un niveau supplementaire, mais l'idee d'humiliation etait deja presente dans le monde.

Le Parquet de Paris ouvre une enquête, c'est le minimum syndical


Ce qui nous donne l'occasion de relire les "excuses" du journal de caniveau :


« Si nous contestons fermement les accusations [de racisme] (…), nous avons aussi suffisamment de clairvoyance pour comprendre que Danièle Obono ait pu se sentir personnellement blessée par cette fiction. Nous le regrettons et lui présentons nos excuses. » 


Le plus pur style actuel de renvoyer la faute sur la sensibilité de la victime et se dédouaner avec fermeté d'être ce que l'on est : une s... de raciste

Ces excuses publiques du dessinateur c'est quand même un très beau troll.

"Typique de l'extrême-droite qui a eu trop peur dans les années 30 de prendre le pouvoir quand les foules de gauche ont voulu en découdre, mais qui s'en est donnée à coeur joie lorsque ses maîtres chiens nazis ont occupé la France."    écrit Yanne


exactement, et c'est le plus inquiétant.


Aussi, au lieu de pousser des cris en cadence, les medias et les politiques ont le devoir de délivrer une analyse comparative avec les abjections de la presse d'extrême droite de l'entre deux guerres . 


Cela permettra à l'opinion, aux plus jeunes, de bien repérer la juste place à laquelle se situe ce torchon.


A-t-il été retiré des kiosques? sinon, les soi disant excuses ne sont que de la manipulation, des gesticulations qui aggravent la provocation.


Achetons le tirage des prochains n° , et plaçons les dans les sanisettes, leur seule possible utilité. Et encore, il faudrait qu'ils passent au papier recyclé. A moins que la justice ne fasse son travail, sans nous resservir Charlie pour se justifier de ne rien faire au nom de la "liberté d'expression". Il faudrait alors nous expliquer qu'il ne s'agit pas dans cette BD de la député, mais d'une image de prophète.

Sans juger le fond de l'affaire, j'ai l'impression d'assister à cet éternel grenouillement politico-médiatique. VA publie des images ouvertement racistes, les sphères politique et médiatique s'en emparent. Cela bouillonne dans l'entre-soi twiterien : réprobations, excuses, commentaires, pseudo-analyses. Cela finira certainement en justice dans quelques temps. Et pendant ce temps, le Français (et la Française pour ne pas me faire accrocher par la bien-pensance locale) continue sa vie et n'en a juste RAF... Juste une pauvre polémique de plus, voulue par les uns et bénie par les autres, leur permettant de pleurnicher sur les réseaux sociaux et donc de se donner une vitrine publique....

le pire c'est qu'avec tout ça ils n'assument toujours pas leur racisme. L'extreme-droite a toujours le don de se cacher derrière son petit doigt.

Y compris, peut-être, un certain Emmanuel Macron 

malheureusement y compris un certain Alexis Corbière et un certain Yann Brossat.


Le seul cas Obono est assez incroyable, mais quand on met bout à bout tous les épisodes de cette série, c'est à tomber de sa chaise. 


On ne dirait pas un "travail de réflexion" mais plus une suite de fan fictions d’extrémistes qui couchent en image leurs fantasmes inavoués.

Bel exemple de lâches s'attaquant aux personnes plus fortes intellectuellement qu'eux. Des chiens qui aboient sans relâche, vilipendent et  tentent de mordre aux chevilles une femme qui se tient droite et ferme dans ses opinions.


Mais si ! Je l'ai fait !!!

Pan sur le museau !

Ouuuiiiinn ! j'ai pas fait exprès, pardon ! Je ne voulais pas dire ça !


Typique de l'extrême-droite qui a eu trop peur dans les années 30 de prendre le pouvoir quand les foules de gauche ont voulu en découdre, mais qui s'en est donnée à coeur joie lorsque ses maîtres chiens nazis ont occupé la France.


Une autre partie de l'extrême droite a été résistante, mais on voit bien à quelles pensées aspire cette doctrine-là !

Le truc relou avec les édito/redac-chefs/journalistes sur Twitter, c'est que meme quand il dénonce un truc odieux, il faut qu'ils ou elles donnent leur avis, que personne n'a demandé.


Par exemple Mmes Fourest et Polony, qui, faisant semblant de défendre une personne, l'attaque de coté, juste pour balancer leur opinion de naze.

VA a toujours été un journal d’extrême droite et si Macron trouve que c'est un "très bon journal" on peut se poser des questions quant à ses véritables positions politiques, enfin le doit on au vu du remaniement qu'il nous a offert cet été ?

Qui était le dernier à avoir explosé les lignes droite gauche ? J'ai un trou de 33 à 45 cm dans la tête qui m’empêche d'y réfléchir sereinement.

Au moins aujourd’hui, plus personne ne pourra dire qu'il ne savait pas !

Et alors quoi ? ils s'excusent et on passe à autre chose ? 

L'auteur qui disait sa "fierté" de sa série.... a-t-il choisi n'importe qui ? Il n'y aurait que D.Obono comme femme noire engagée dans les luttes raciales, des femmes écrivaines, chercheures...etc ? non, non il a choisi une femme politique, d'opposition et de la France Insoumise !

Et je trouve scandaleux les positions de Polony et Fourest  à l'égard de ce ramassis de saletés qu'est ce journal qui banalise la haine, le racisme et tout ce qui va avec et à qui on donne la parole sur toutes les chaines d'infos et à longueur de temps! 


Deux textes sur les dangers de la banalisation de la violence de l'extrême droite qui se répand à travers le monde de façon nauséabonde 

Un texte concernant le patron de VA 



https://www.mediapart.fr/journal/international/120919/cette-europe-qui-nous-fait-honte

https://lundi.am/La-Martinique-parle-le-present

https://www.bastamag.net/Convention-de-la-droite-Valeurs-actuelles-Zemmour-milliardaires-qui-possedent-la-presse-Iskander-Safa-Privinvest-Arabie-Saoudite?s=09&fbclid=IwAR3rmwWZtsDX_H4Yx2ZI8GGuCxa08KvDKdqyFbV0pLO5E6oByI9WUFs2PNA

L'été est vraiment trop court. Une semaine de plus et nous aurions eu droit à une histoire sur le viol collectif de Clémentine Autain par des membres du FLN Algérien, s'achevant sur son sauvetage par un officier de l'OAS.


Valeurs Actuelles ne sera jamais que Lâchetés Passées, mais j'ai peur qu'ils aient tout de même un avenir.

après cette toute petite polémique qui n’empêchera pas longtemps des politiques d'aller faire le kéké chez VA ou Cnew, retour aux fondamentaux : prochaines unes de VA

- l'Islam envahit nos caves 

- le grand remplacement : une Vérité qui dérange

-  ils veulent faire taire Zemmour 

- Soros ; comment il finance l'immigration illégale


"Assimiler cela à du racisme est un jeu dangereux et la négation du débat politique

Natacha Polony raciste du XXIe siècle prétextant la liberté démocratique


Et en plus, le courage n'est pas une valeur de "Valeurs actuelles"


Ce journal mérite d'être qualifié de "Trés bon journal" par Emmanuel le Fourbe


Un procès devrait être intenté à ce torchon facho

Tout le monde condamne ( a juste titre) mais en attendant le mal est fait, la droite extrême dissémine ses idées et monopolise l’actualité avec des débats identitaires ou révisionnistes.  

Bien sûr on peut faire le blasé en remarquant que ce magazine était d'extrême droite bien avant.


Mais moi pas. Cette image. Ces jours-ci. C'est effarant et répugnant.

Et Macron qui est allé se salir là-bas.

On peut connaitre les annonceurs qui ont acheté des pages dans ce journal ? Histoire qu'on sache qui sponsorise cette publication.

Je n'ai pas attendu ce scandale pour m'en rendre compte. 

Il faut avoir de la peau de saucisse devant les yeux pour n'avoir jamais relevé l'inspiration fascistoïde de la ligne éditoriale de Valeurs actuelles. 

Combien de chaînes (France Info, ...) y compris ARTE (28 minutes), voire l'académie, invite l'ancien rédacteur en chef de Valeurs actuelles - François d'Orcival - pour diffuser sa propagande réactionnaire sans qu'il soit remis à sa place ?

Valeurs actuelles a été la propriété des Dassault qui possèdent le Figaro dont le rédacteur en chef du Figaro Magazine - également souvent invité sur 28 minutes -qui vaut bien d'Orcival.

Bolloré, Lagardère, Drahy et Arnault financent et entretiennent cette tendance.

Le scandale de Valeurs actuelles interroge avant tout et très sérieusement sur le sens critique en France.

Comment s'étonner du regain de l'extrême droite. 

Valeurs actuelles et le Figaro, notamment, montrent régulièrement que c'est un particularisme politique et culturel profond.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.