45
Commentaires

N'Golo Kanté, un héros forcément unique ?

Commentaires préférés des abonnés

On serait content en effet, de savoir pourquoi l'un et pas l'autre (ou plus l'un et moins l'autre). Il y a peut-être une raison objective (Kanté est plus sympa, plus emblématique, Giroud a mal parlé aux journalistes, ou a planqué de l'argent ailleurs(...)

Approuvé 16 fois

Oh là là, zêtes vraiment irascible et sans pitié, vous. Quelle implacable police de l'écriture. Avec cette formule, je ne cherchais qu'à citer le célèbre dirigeant d'un parti politique que, me semble-t-il, vous appréciez pourtant pas trop mal. S'il a(...)

Je voudrais une statue de bronze, un article, et une auréole: je paie mes impôts et je sors mes poubelles. D'avance, merci.

Derniers commentaires

Rohoooo , le touit de Moscovicci , LOL quoi !

Georges Tron acquitté (grâce à une plaidoirie sexiste à vomir de son avocat Dupont-Moretti), Tariq Ramadan libéré sous contrôle judiciaire... Je ne saurais trop conseiller aux femmes seules habitant Paris et la banlieue, de rejoindre leur domicile avant la nuit, et de s'y enfermer à double tour.

 

Le vrais héros, aujourd'hui jeudi, sont ceux qui goûteront le beaujolais nouveau. Comme les années précédentes, il a un goût de banane et de fruits rouges, avec une légère pointe d'acide sulfurique.


Sur le foot, il y a les fichiers racistes ! Non, vous ne voulez pas ? Il n'y a pas matière à optimisation fiscale ?! Ben non, l'Africain est retourné au pays et son ami l'antillais sur son île. 


Quand j'entends Hermann de SOS Racisme dire ce n'est rien... Il n'y a pas de racisme au PSG, ce n'est qu'une <<pure bêtise>> car il suffit de regarder <<la couleur de peau des jeuneus>> du PSG... Bravo !


 Le Pen nous a dit qu'il a aussi des amis noirs... Lui aussi ne l'est pas, raciste.


J'espère qu'à SOS Racisme il n'y a pas de conflit d'intérêt...




Leur carriere est certe courte mais ils gagnent en un an plus qu'une centaine d'annee d'un salaire moyen (que dis je ? Deux cents ?)

Bon, rappelons deux éléments essentiels: d'une part les joueurs de foot viennent de milieux (très) populaires. Déjà, lorsqu'on a fait des études c'est pas toujours facile de s'en sortir avec la fiscalité, alors quand on joue au foot 24h24... D'autre part, ils ont des carrières courtes, 15 ans en moyenne, ce qui peut expliquer (en partie) des salaires élevés (sachant que la majorité des joueurs de foot n'ont pas des salaires comme ceux des joueurs internationaux, il y a en effet une grande disparité entre les salaires des "stars" et ceux de tous les autres).

On pourrait dire que c'est tout de même immoral, même si c'est légal, de faire payer 20% de ses émoluments en droit à l'image plutôt qu'en salaires. Ceci étant, c'est l’existence de ces niches fiscales qui me semble immorale. Le meilleur moyen d'éviter que certains aient recours aux niches fiscales, n'est-il pas de les supprimer? D'autant que tous le monde sait pertinemment que l’existence de cette niche (droit à l'image) n'est motivée et n'existe que pour permettre de diminuer l’impôt sur le revenu. D'ailleurs quel est l'intérêt d'avoir une fiscalité moindre de 50% sur le droit à l'image, par rapport à l'impôt sur les salaires, si ce n'est de payer moins d'impôts sur les salaires ?

«ce qui peut expliquer (en partie) des salaires élevés (sachant que la majorité des joueurs de foot n'ont pas des salaires comme ceux des joueurs internationaux, il y a en effet une grande disparité entre les salaires des "stars" et ceux de tous les autres)»


Ils n'ont pas les mêmes salaires ni d'honoraires en droit à l'image, donc ils ne sont pas concerné par ces affaires, qui ne touchent que les internationaux (99% des sportifs ne touchent pas de droit à l'image ou de manière si marginale que ça ne mérite pas de montage fiscal).


«D'ailleurs quel est l'intérêt d'avoir une fiscalité moindre de 50% sur le droit à l'image, par rapport à l'impôt sur les salaires, si ce n'est de payer moins d'impôts sur les salaires ?»

Ce n'est pas la fiscalité qui diffère mais les charges sociales. Les sommes sont versées en tant qu'honoraires (le footballer ne devient pas employé de Nike le temps d'une pub), si ces charges sont moins élevées c'est parce que les prestations diffèrent. En gros c'est au bénéficiaire des honoraires de s'assurer lui-même.

Oui t'as a raison de préciser que ce n'est pas un impôt proprement dit, mais des charges sociales. Ceci étant, rien ne justifie que certains Etats autorisent le recours à ces pratiques concernant des "honoraires" dont tout le monde sait pertinemment que cette qualification n'est faite que dans le but de contourner le paiement des charges car au final ce n'est jamais que le paiement d'une prestation avec un lien de subordination. J'imagine que toute administration, moyennement diligente, devrait être susceptible de requalifier ce type d'"émoluments" en salaires redevables des charges sociales? Il me semble que ce n'est qu'une question de volonté politique.

"des charges sociales" 


Des cotisations sociales. Et là, ce n'est pas l'État qui est volé, c'est carrément la sécu. Ces gens sont, en fin de compte, payés par leurs nombreux petits spectateurs (valable aussi pour Johnny, Aznavour et autres Florent Pagny), ils devraient au moins avoir la décence de payer rubis sur l'ongle impôts et cotisations.


Sinon, nous devrions arrêter de leur apporter nos petits sous.

Je pense même que l'on peut affiner.


Ces gens sont en fin de compte payés par l'argent public issu de la redistribution et bénéficie des infrastructures tout autant publiques à echelle des bénéfices réalisés.


Les troubadours de l'ancien temps peuvent témoigner que la pauvreté et la carriole ne font pas les profits quelque soit le succès.


Ces professions ont besoin des circuits amateurs et du petit peuple pour exister et faire leur profit en sorte que leur couper les cordons de la bourse publique les conduirait à devoir les financer eux mêmes de manière à mon sens plus efficace que l’impôt. 


Quand un secteur d'activité génère autant de profit et refuse pourtant la solidarité spontané, il devrait financer lui m^me les circuits qui permettent de générer les profits.


A court terme c'est radical, à long terme on s'y retrouve.


Coupez toutes les subventions publiques d'un coup au football amateur et les champions de la finance (et les parents des enfants) se poseront les bonnes questions.

Devinette matinale :

Quel est le mot le plus utilisé de la langue Française ?

ou tout au moins le plus entendu sur les ondes depuis deux semaines.


La réponse à la mode Sherlock... 

...finalement non car je n'ai pas de compte Twitter

juste un stupide compte bancaire

et en plus pas à Jersey (d'ailleurs cette île est des plus polluée qui soit avec son essence puant made in United Kingdom et ses routes étroites d'une campagne absente où aucun piéton ne s'aventure)

Il faut boycotter Jersey, Honni soit qui maille y pense!

Je voudrais une statue de bronze, un article, et une auréole: je paie mes impôts et je sors mes poubelles. D'avance, merci.

Et vive le complotisme light

"Ce héros à 100% s'appelle Olivier Giroud. Mais lui n'est pas héroïsé par Mediapart, ni par tout le cortège de repreneurs de Mediapart. Pourquoi ?"N'y a-t-il place au Panthéon des footballeaks que pour un seul héros vertueux  "


 Contrairement à Kanté, le nom de Giroud  ( et de nombreux autre joueurs pro ) n'apparait pas ( encore ? ) dans les "footballLeaks".

 





 





Dans le même genre, il me semble que Benzema était un bon élève, mais bon, vu le reste à coté, on préfère pas trop le mettre en avant. :p

Le Foot, je m'en foot !


Un héros ? Le Sandwich Bayart, sans beurre et sans reproche !

Ciel bleu, brouillards dissipés..." Malheureux le peuple qui a besoin de héros. " (B.Bretch, La vie de Galilée)

On serait content en effet, de savoir pourquoi l'un et pas l'autre (ou plus l'un et moins l'autre). Il y a peut-être une raison objective (Kanté est plus sympa, plus emblématique, Giroud a mal parlé aux journalistes, ou a planqué de l'argent ailleurs et autrement, etc...)

Ou pas. 

Mais bon, transformer en héros des types dont le salaire est sans commune mesure avec leur véritable utilité sociale, s'extasier parce qu'ils ne planquent pas (tout) leur pognon dans les paradis fiscaux, ça donne une idée d'où on en est. En somme, le normal, c'est donc que les ultras riches fassent de l'évasion fiscale, et l'extraordinaire, c'est quand il s'en trouve un par ci par là qui a "des pudeurs de gazelle". 

La sainteté à bon compte, quand même.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.