24
Commentaires

Montebourg : "L'Obs" et des journalistes dupés par un tweet parodique

Les "Jeunes pour Montebourg" n'ont pas apprécié la proposition de leur candidat sur les transferts d'argent privé à l'étranger. Jusqu'à retirer leur soutien… puis à le réaffirmer, après un schisme interne. Un tweet se moquant de cette volte-face a été pris au sérieux par de nombreux journalistes, dont "L'Obs" qui en a fait un article. Retour sur un désastre.

Commentaires préférés des abonnés

J'apprends donc ici que "les jeunes avec Montebourg" n'étaient pas un compte parodique à la base.

On ne sait toujours pas ce qu'en pensent " les jeunes sans Montebourg " finalement !!!!! ????


Entre les comptes parodiques, les faux comptes d'imposteurs visant à ridiculiser un camp, les vrais comptes de politiques gérés par des stagiaires disant des conneries, ceux qui disent des trucs ironiquement et ceux réagissant aux uns ou aux autres s(...)

Derniers commentaires

La gorafisation en marche...

Un désastre. Oui. Comme celui de la COP 26. Mais nettement moins grave et plus ridicule.

J'aimerai quand même connaître le nombre d'abonné(e)s à chacun de ces réseaux dits sociaux (en évitant les doublons si possible). Sont)ils plus prés du zéro ou de 10 millions ? Et il ne s'agit que du français, hors pays de langue française, ce me semble. Si ASI ouvrait son domaine à toutes les langes parlées/écrites de la terre, cela donnerait quoi ?

C'est l'immédiateté qui fait "vivre" l'information ? La seule information, c'est le dire de Montebourg. Il s'est planté (il ferait mieux de se débarrasser de ses conseillers). Tous les autres commentaires, de journaleux ou pas, sont à ignorer. Je pense que je vais être méchante pour les prochains commentateurs qui s'ignorent avoir été informés...

J' attends ( avec une impatience .... relative )  la création du groupe " les vieux  pour Montebourg ". 


Pour les seniors, les occasions de rire sont rares ....

Peu importe sa couleur politique : le souverainisme conduit  toujours à  faire/dire des saloperies

petit message aux jeunes, avec ou sans, et même aux vieux : la proposition de montebourg, c'est pas une erreur (oups, je me suis trompé), c'est une faute (c'est dégueulasse ce que je viens de proposer).

ASI à la ramasse de n'importe quelle stupidité qui s'affiche sur le web.... J'ai certainement manqué un épisode intéressant et surtout intelligible. Désolé, mais je me retire.

Monsieur Montebourg est un patriote, un vrai.


Il utilise avec efficacité un concept français  : le repli élastique, ou le repli sur des positions préparées à l'avance.

j'avais vu le tweet, j'avais bien rigolé

Les jeunes avec Montebourg, combien sont ils dans ce pseudo rassemblement ? 10 ? 20 ?

J'apprends donc ici que "les jeunes avec Montebourg" n'étaient pas un compte parodique à la base.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

On ne sait toujours pas ce qu'en pensent " les jeunes sans Montebourg " finalement !!!!! ????


Naufrage du journalisme. Trop occupés à fréquenter les puissants, ils en oublient de vérifier leurs sources.

« Chat échaudé craint l’eau froide » dit-on. L’OBS devrait apprendre du félin.

Plongée au cœur du système des fake news

Sincèrement je comprends que ces gens tombent dans le panneau et prennent ce tweet au sérieux, le contexte (bien réel) étant suffisamment ridicule, entre cette proposition de la part d'un candidat dit "de gauche", la désapprobation en public de ses propres soutiens officiels puis le rétropédalage sous un nom légèrement changé d'une partie des soutiens...

Entre les comptes parodiques, les faux comptes d'imposteurs visant à ridiculiser un camp, les vrais comptes de politiques gérés par des stagiaires disant des conneries, ceux qui disent des trucs ironiquement et ceux réagissant aux uns ou aux autres sérieusement, même le journalisme basé sur des tweets risque de devenir un métier difficile.


Peut être à un certain stade faudra t'il même en venir à vérifier par d'autres moyens ses informations.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.