115
Commentaires

Mi-juif mi-dieudonniste, l'humour équilibriste de Nicolas Bedos

Autocensure, censure, montage délibéré ? En visionnant la dernière chronique de Nicolas Bedos qui officie dans l’émission "On n’est pas couché" sur France 2, on s'est demandé si l'humoriste avait subi une forme de censure de la part de la production, certaines coupes étant flagrantes. En fait, il y a bien eu une coupe, qu'il a lui-même décidée. Bedos raconte.

Derniers commentaires

Dès que je lis "Juif" dans le titre, je sais que je vais fuir...
Donc, je fuis.
j'ai tendance à être une inconditionnelle de Nicolas Bedos;
il met les pieds dans le plats et ça dérange;
il a un talent fou;
j'aimerais savoir comment il connait si bien la banlieue car
je ne pense pas que cela soit son environnement (?)
Les discours de Coluche, voire autre humoriste, style Pierre Deproches, des années 80, seraient censuré aujourd'hui ... La Pensée unique prévaut ce jour !
Vive la Suisse qui choisit ce qui est le mieux pour ses habitants !
Oui. Je ne pense pas possible qu'un raciste puisse rire autrement que jaune. Vous avez donc de fortes chances de n'être pas raciste, ce qui peut soit vous aider, soit vous handicaper, ça dépend de vous.
Bedos, dans sa nullité crasse, pointe un problème majeur :

Les forumeurs d'ASI (ainsi qu'une bonne partie de la prétendue "gauche") ont du mal à reconnaître que les immigrés dont ils soutiennent la venue en France sont aussi une partie conséquente des opposants au mariage pour tous et une grande partie des parents qui ont enlevé leurs enfants des cours pour la Journée de Retrait de l'Ecole organisée par Farida Belghoul.
Les chances pour la France sont en train de devenir à vos yeux d'horribles réactionnaires, voire même des nazis pour beaucoup (puisqu'ils ont le malheur de rire aux blagues de Dieudonné).

N'est-ce pas hypocrite d'être pour le maghrébin mais contre le musulman ?
Faut proposer ce slogan au FN : "halte à l'immigration des fachos, on est complets !"

Et pour l'émigration, je vous réserve une place ?
N'est-ce pas hypocrite d'être pour le maghrébin mais contre le musulman ?

Si ça l'est.

Cela ne rend pas pour autant le FN ou égalité et réconciliation moins hypocrites que la gauche.

Dans les deux cas il y a volonté d'exploiter, de se servir d'eux.
Cela ne rend pas pour autant le FN ou égalité et réconciliation moins hypocrites que la gauche.

Ah! Ben, ça alors ! Vous n'êtes donc pas un authentique lepéniste ! :o)
Les antifachos du forums ne vont plus savoir sur qui taper.
Je vais faire comme les autres asinautes : quelles sont vos sources ?
Pour moi, vous faites du procès d'intention.
Vous ne pensez pas les immigrés capables de réfléchir, il faut forcément qu'ils se fassent manipuler ?
Farida Belghoul est une idiote qui se fait manipuler par Soral ? A part les opposants bêtes et méchants (ex : les antifas qui s'attaquent aussi à Chouard en le traitant de facho) et les gens mal informés qui parlent sans rien savoir, qui peut croire réellement cela ?
>> qui peut croire réellement cela ?
Ceux qui ne regardent jamais les vidéos d'Aldo Stérone ?
Vous ne pensez pas les immigrés capables de réfléchir, il faut forcément qu'ils se fassent manipuler ?

Non je n'ai pas dis ça. Vous serez d'accord avec moi pour dire que la gauche "morale" a longtemps vu les enfants d'immigrés comme un gentil cheptel electoral sur lequel on pouvait capitaliser en axant tout sur la lutte contre le racisme plutôt que sur la question sociale.
Ensuite il faudra vous mettre à jour la gauche socialiste n'est pas pour la venue d'immigré ou l'ouverture des frontières (aux personnes aux marchandises oui) regardez les chiffres de Valls.


Farida Belghoul est une idiote qui se fait manipuler par Soral ?

Je sais juste qu'elle a fait partie des initiateurs de la marche pour l'égalité et qu'elle a critiqué la récup par S.O.S racisme ce qui me la rend sympathique a priori.
Je ne connais rien de la polémique sur la théorie du genre à part ce qu'en ont dit les radios je ne connais pas son rôle dans l'affaire mais si elle s'oppose à l'adaptation au sein de l'école des travaux des "gender studies" mon a priori devient négatif.

A part les opposants bêtes et méchants (ex : les antifas qui s'attaquent aussi à Chouard en le traitant de facho) et les gens mal informés qui parlent sans rien savoir, qui peut croire réellement cela ?

Je me crêpe le chignon avec tous les robots antifa du forum depuis des semaines l'opération cordon sanitaire autour de Chouard, Bricmont, Collon est la énième dégueulasserie qu'on peut leur attribuer ces gens la ne sont pas de gauche selon moi ce sont les plus acharné défenseur de l'ordre établi.

Ceci étant dit, Alain Soral ne voit dans les enfants d'immigré qu'un cheptel de futur hommes de main ( le mythe du nègre viril et guerrier) au service de sa révolution nationale. Il insulte la mémoire de tous ceux qui ont lutté contre la colonisation et pour l'égalité des droits pour l'émancipation des peuples opprimés. Soral cherche des harkis pour son projet de société.
"Ceci étant dit, Alain Soral ne voit dans les enfants d'immigré qu'un cheptel de futur hommes de main ( le mythe du nègre viril et guerrier) au service de sa révolution nationale. Il insulte la mémoire de tous ceux qui ont lutté contre la colonisation et pour l'égalité des droits pour l'émancipation des peuples opprimés. Soral cherche des harkis pour son projet de société."

Pour moi, c'est clairement du procès d'intention.
Vous croyez que rester dans la mythologie du FLN va aider les immigrés algériens à s'intégrer en France ? Je ne vois pas en quoi ce qu'il propose aux Français d'origine maghrébine : en gros vous êtes français comme les autres, vous ne rentrerez jamais en Algérie, donc battez vous pour la France, et arrêtez de croire que les Français dans leur ensemble sont allés coloniser l'Algérie, là où c'était le projet d'une élite politique, 50% de colons étaient non français, car on ne trouvait pas assez de Français pour aller coloniser ; par ailleurs, laisser croire que les peuples décolonisés sont émancipés est une vaste blague quand on voit l'état actuel de notre ancien empire colonial entièrement soumis aux multinationales qui le dépècent.


Pour les chiffres de Valls, vous voulez parler des 15% (les cerveaux malades du Monde disent même que ce chiffre serait plus proche de 25%) d'augmentation de naturalisations ? Ou l'augmentation de 2% des reconduites à la frontière de gens qui reviennent en partie par la suite ?
Je ne vois pas en quoi ce qu'il propose aux Français d'origine maghrébine : en gros vous êtes français comme les autres, vous ne rentrerez jamais en Algérie, donc battez vous pour la France, et arrêtez de croire que les Français dans leur ensemble sont allés coloniser l'Algérie, là où c'était le projet d'une élite politique, 50% de colons étaient non français, car on ne trouvait pas assez de Français pour aller coloniser ; par ailleurs, laisser croire que les peuples décolonisés sont émancipés est une vaste blague quand on voit l'état actuel de notre ancien empire colonial entièrement soumis aux multinationales qui le dépècent.

Ces arguments sont très faibles le système colonial a été maintenu et entretenu par des supplétifs de toutes les couleurs et religions je ne vois pas en quoi la nationalité de ceux qui l'ont mis en place aurait un quelconque intérêt pour en juger.

Mais c'est la façon de voir de soral omnubilé par la race et la personnalité des peuples.

Personne ne dit que les Français lambda sont aller coloniser l'Algérie (et le reste) c'est effectivement l'élite bourgeoise qui a promu la colonisation cela remonte aux îles à sucre le paysan de base dans sa province n'a rien à voir la dedans lui aussi est une victime des puissants comme en 14 18.

Soral loue le rôle positif de la colonisation et de la coloniale c'est juste un facho new age dans les année 60 il aurait applaudi la pacification et dans le même élan il a le culot de se dire contre la françafrique (concept forgé par F X Verschaave une tapette humaniste comme Soral doit bien les détester).

Il aimerait bien que les descendants de colonisé écoeuré par les magouilles des Dray, Désir ou Amara deviennent des supplétifs comme au bon vieux temps ou les bougnoules allaient casser du jaune pour que des capitalistes de gauche et de droite puissent s'en mettre plein les poches.
Que sont devenus les territoires de notre ancien empire colonial depuis la décolonisation ?

Est-ce que la colonisation ne continue pas sous une autre forme (où l'on ne s'embarrasse même plus d'administrer les pays colonisés, mais où l'on continue à piller les territoires en engraissant des régimes soumis) ?

Un exemple de tentative de réelle libération du peuple, c'est Thomas Sankara au Burkina Faso : on connaît le résultat ; qui peut nier que Blaise Compaoré est un des symboles de cette Françafrique.

Vous pouvez traiter Soral de facho à longueur de post, mais la réalité est têtue, et les plus grands fachos de l'époque ne font pas des vidéos de 4h dans un canapé Ikéa : ils agissent et dominent.

Pour la dernière phrase, c'est encore du procès d'intention, je peux sortir exactement la même chose dans plein de situations, c'est un peu facile : sortez moi vos sources (lol), des faits !
Pour la dernière phrase, c'est encore du procès d'intention, je peux sortir exactement la même chose dans plein de situations, c'est un peu facile : sortez moi vos sources (lol), des faits !

Soral reprend à son compte la vision de Bernard Lugan sur l'Afrique et il se trouve que Lugan est l'adversaire farouche du concept de Françafrique dans le milieu des africanistes.

Depuis que ce système néocolonial a été décrit et dénoncé par François Xavier Verschaave et l'association survie Lugan n'a eu de cesse de dire que la Françafrique n'existe pas et c'est aussi un fervent défenseur du régime d'apartheid. http://www.youtube.com/watch?v=K3VZzhxt7l0

Ici conférence commune Lugan Soral http://www.youtube.com/watch?v=72EZzial_fU

Lugan ancien membre de l'action française prof à Lyon III et défenseur d'Habyarimana et du Hutu power au Rwanda).

Une arnaque Soral ça n'est pas parce qu'il récupère les figures anticolonialiste ou tiers mondiste comme Sankara Chavez ou Castro qu'il faut le croire!

Se draper dans une posture anticolonialiste tout en faisant l'éloge des colonies et de l'apartheid il fallait le faire Soral l'a fait.

C'est comme BHL citant Frantz Fanon de la vieille récupération malhonnête ces gars là sont des manipulateurs ouvrez les yeux.
Exact soral du Bonnet reprends des articles de gens très bien et cela lui permet de ratisser large mais bon c est sur que faire des amalgames foireux que font ici certains asinautes est tout aussi foireux de leur part ..Mais las eux savent bien ce qu ils font en faisant passer pour des fascistes ou nouveaux Hitler ceux qui ne pensent pas comme eux ..Pour certains asinautes c est effrayant !

Cela mets dans le même sac des altermondialistes sincères au même niveau que ces gens là ..Or c est tout bénef pour l élite mafieuse qui nous gouvernent car demain on pourra les poursuivre pour n importe quoi comme appel a la haine racial dénoncé par Bricmont pour des pro BDS et autres joyeusetés que la licra a fait sur plusieurs militants pro palestiniens.

Demain tous coupables ?
les immigrés dont ils soutiennent la venue en France sont aussi une partie conséquente des opposants au mariage pour tous

Source ?

N'est-ce pas hypocrite d'être pour le maghrébin mais contre le musulman ?

Ce qui est hypocrite, c'est de prêter aux autres un essentialisme qui n'est que le vôtre. "Le maghrébin", "le musulman".
l'asinaute est volontiers essentialiste
Cet article par exemple

"Mais que dit cette rumeur pour susciter une telle réaction des parents ? Les SMS, qui ciblaient essentiellement la communauté musulmane, affirmaient que les enseignants allaient apprendre la théorie du genre aux enfants. "

Celui-ci page 2, rédigé par un membre du groupe de réflexion sur la laïcité auprès du conseil à l'intégration (sic)

"A Meaux, 20 % des 3 600 écoliers de ZUS n’étaient pas en classe. A Savigny-le-Temple, Montereau, Melun (Seine-et-Marne), ainsi qu’à Grigny (Essonne), Sannois, Garges, Gonesse (Val-d’Oise), à Asnières (Hauts-de-Seine), le mouvement a été suivi parmi les musulmans mais aussi des chrétiens adventistes.

Ce sont essentiellement des milliers et des milliers de familles musulmanes des quartiers modestes qui ont refusé d’envoyer leurs enfants à l’école, c’est un fait."


C'est bien sûr un non-dit, les médias ont essayé de le taire ou de le dire entre les lignes, mais il faut savoir (si on est un peu informé quand on parle des choses) que les SMS ont circulé en majorité dans la communauté musulmane ; ça ne me dérange absolument pas, et je ne le dis pas sur le ton de la dénonciation, je comprends amplement que des familles musulmanes en proportion plus pratiquantes soient parmi les plus susceptibles quand on touche au sociétal.
J'ai le droit de comprendre cette réaction comme vous avez le droit de la dénoncer.



Les médias sont essentialistes, les politiques sont essentialistes, l'opinion publique est façonnée par cet essentialisme ; la réalité, c'est que la "gauche" a encouragé l'immigration pendant des décennies (en sachant qu'il s'agit en majorité de ressortissants d'Afrique et maghrébins), et qu'une partie de cette même "gauche", qui insiste lourdement sur la laicité depuis 2005 et la loi sur le voile, est en train de diaboliser l'Islam.
Comment ne pas y voir une contradiction inquiétante ? Pourquoi accompagner cette volonté de montée des tensions ?
Faut vraiment un jour que j'arrive à remettre la main sur cet article de Siné Mensuel qui démonte ce mythe de l'immigration galopante, y'a du monde à instruire !!!
j'aime que l'immigration galope. Ça donne de la vie à notre vieux pays clopinant.
Mais qui paie le foin, après ? Et le bruit et l'odeur, vous y avez pensé ? hein ?

La crise du crottin de cheval de 1894

En 1894, un journaliste du Times de Londres écrivait que dans 50 ans toutes les rues de Londres seraient enfouies sous deux mètres de crottin.
" contradiction inquiétante" ? Mettez ça au pluriel, et appliquez le à vos dires.
Vous n'avez pas répondu à ma demande. Je vous ai demandé des sources à propos de l'affirmation que (je vous cite) "les immigrés sont aussi une partie conséquente des opposants au mariage pour tous". Vous n'en avez pas donné.

Et il y a une bonne raison à cela : à voir les manifs (soi-disant) pour tous, les participants étaient extrêmement peu métissés, voire uniformément blancs. Il est largement admis que ces manifs "pour tous" ont en réalité, majoritairement et sauf quelques exceptions, rassemblé la droite catholique conservatrice (et très peu de musulmans, mais aussi probablement peu de juifs, etc.).

Quant au reste, ce ne sont pas quelques chiffres locaux sur Meaux qui peuvent dessiner un paysage national fiable. In fine il me semble que le nombre d'enfants "retirés" sur l'ensemble du territoire fut assez faible comparativement au ramdam médiatique qui nous a été asséné.

J'ajoute une dernière info : une deuxième "journée de retrait de l'école" a eu lieu... lundi dernier. Vous en avez entendu parler ? Selon les quelques infos que j'ai pu trouver, ce fut un flop.
Roubaix : le flop de la journée de retrait de l’école
Boycott d'écoles contre la "théorie du genre": des taux de retrait "très faibles" (ministère)
ah flûte alors..si ces connards de droite ne croient plus que mollement à leurs insanités, comment allons-nous, nous les hérauts d'Ayraut, pouvoir les contrer ?
>>...connards de droite....
L'intelligence des gens "de droite" est beaucoup plus diversifiée que vous ne le dites.
Comme le signalait Cultive ton jardin récemment, quand on essaie d'en faire un bloc homogène, on tombe dans quelque chose qui ressemble très fort au racisme.
Ah, l'humanisme de gauche.... (soupir)....
Jamais un raciste ne soupire.
Jamais un raciste ne soupire.
Or j'ai soupiré.
Donc je ne suis pas raciste.

Vous en avez d'autres, des assertions rigolotes dans ce genre ?
Voilà la plus brilliante et totale réfutation par l'absurde d'un post de Strumfenberg jamais vue sur ce forum. Très bien joué.

(En même temps....)
ah... Coeur qui soupire n a pas ce qu il désire ....Vieille poésie ...
Pas besoin d'être forcément dans les manifs pour être contre le mariage pour tous (et inversement, sinon on peut dire qu'il y a 20 fois plus d'opposants au MPT que de personnes favorables, vues les proportions respectives de manifestants).
Des cortèges peu métissés, on les retrouve aussi dans les manifs CGT de 500 personnes qui passent de temps en temps en bas de chez moi ; le must étant quand même les manifs contre le racisme organisées par la LICRA.

Le CFCM, instance représentative des musulmans de France s'est lui-même prononcé contre le mariage pour tous, difficile de faire plus clair ; tous les immigrés ne sont pas musulmans, mais une bonne proportion le sont, j'ai l'impression que vous voulez juste sodomiser des mouches pour le plaisir de remporter une pseudo joute verbale, libre à vous (idem sur les chiffres des JRE, c'est une technique assez moche, mais efficace puisque je ne pourrai bien sûr pas vous sortir chaque chiffre à la virgule près, dommage que vous n'ayez pas la même rigueur d'analyse sur d'autres sujets).


Admettons que la 2° JRE ait été un flop, les médias ont bien parlé du problème et bien fait de la pub involontaire à Belghoul, une partie de la population a pu être éclairée et se renseigner sur le sujet, ce qui était sûrement le but recherché.
De plus, quand on menace les parents des enfants absents, et quand on organise des descentes de police dans certains établissements pour relever la liste d'absence, qu'on convoque les parents de manière illégale pour des réunions, on cherche clairement à faire peur aux parents, et en ce sens, c'est "bien joué" de la part de l'Etat.

Vous avez par contre sûrement oublié de répondre à la dernière partie de mon commentaire, bien plus intéressante qu'une bataille de sources et de chiffres. Comment expliquer le retournement de certains chantres de l'immigration et du métissage dans les années 80, devenus islamophobes dans les années 2000 ?
Comment expliquer le retournement de certains chantres de l'immigration et du métissage dans les années 80, devenus islamophobes dans les années 2000 ?

Pour avoir fait mon mémoire d'histoire sur le traitement de l'immigration par le nouvel obs dans les années 70 80 j'ai constaté cette évolution mais il y a une nuance à apporter la gauche bobo /caviar/ morale/ antiraciste a plus été chantre de la figure de l'immigré victime sans défense.
Dans les années 70 l'immigré était surtout dépeind en victime du patronat et des meurtres racistes on parlait d'ailleurs de travailleur immigré. A partir de la fin des années 70 il est peu à peu présenté comme une victime du front national mais la figure du jeune immigré délinquant de banlieue se développe et remplace celle du loulou ou du blouson noir. C'est dans ce contexte qu'apparait la thématique du metissage positif.

Elisabeth Schemla était une des plumes les plus prolixe sur l'immigration dans l'obs, j'ai lu ses articles ils étaient tous positif avec une vision un peu "bourgeoise qui s'encanaille" chez les pauvres. Aujourd'hui Schemla anime le site proche orient.fr et s'inquiète du danger musulman à longueur de colonne.

Chez beaucoup de journaliste attachés à Israel, (dans le lot beaucoup de juifs mais pas que) la montée des revendications pro palestiniennes chez les jeunes issus de l'immigration a constitué une sorte de divorce voire de déclaration de guerre.
On est rapidement passé du paternalisme à la peur ou la haine.

C'est triste mais c'est comme ça. Ca ne fera pas de moi un fasciste ou un homophobe et encore moins un soralien. Si les antifascistes compulsif robotisés pouvait prendre en considération cette évolution.

Au fait qu'est ce que vous avez contre le métissage?
Merci pour votre ouverture d'esprit, votre capacité à débattre, et à reconnaître certaines vérités.

Sur le métissage, bien sûr qu'il n'y a aucun souci à l'échelle de l'aventure individuelle, d'autant plus dans un monde où les gens voyagent plus.
Ca n'a absolument rien à voir avec la propagande pro-métissage pour que celui-ci se passe à large échelle.
A cette large échelle, on obtient rarement le meilleur de chaque culture mélangée, mais plutôt des jeunes français qui bouffent MacDo, font la queue 3h pour attendre un Burger King, et écoutent Booba et Rihanna dans la cité Youri Gagarine ou à la MJC Louis Armstrong.

Le problème, c'est la sensation de déracinement majeure de jeunes qui sont maintenant français depuis 3 générations, avec des grand-mères (voire parfois des parents) qui parlent mal le français (et qui parlent donc arabe pour beaucoup chez eux), vivent dans des ghettos quasiment laissés à l'abandon, dans un pays où on ne fait que leur rabâcher le terrible passé colonial de la France, ce pays qui n'a bien sûr abrité que des collabos et des assassins.
Je comprends la souffrance de ces jeunes et leur incapacité à aimer la France. Devant ce déracinement, comment s'étonner que certains se replient sur des valeurs partagées par leur famille, et en particulier la religion.
Quand je vois certains jeunes de 18 ans parler encore plus mal français que leurs parents, je suis très inquiet pour la suite des événements.
Ca n'a absolument rien à voir avec la propagande pro-métissage pour que celui-ci se passe à large échelle.

Je ne crois pa qu'il y ait de propagande pro métissage je reconnais bien la les affirmations peremptoires de Soral ou du front National.

Tout au plus existe t'il un politiquement correct un peu nianian du métissage vu comme un moyen de contrer le racisme.

Savez vous qu'il y a une grande différence entre promouvoir le métissage et promouvoir la société multiculturelle?

C'est assez étrange de voir des assimilationistes se plaindre de la propagande pro métissage et je ne vois pas le rapport entre métissage et société de consommation la encore c'est la même confusion que celle de Finkielkraut ça n'est pas pour des raison ethno raciale que les jeunes sont acculturés et déracinés mais plutôt à cause d'un systéme économique qui veut en faire des agents consommateurs et surtout des gens dépolitisés sans conscience de classe.

Je vis en Martinique et ici la population est très homogène culturellement des métisses certes mais de longue date tous chrétiens pratiquants et insulaires y a pas plus enraciné a priori.

La jeunesse est pourtant selon moi éclatée et abrutie par les modèles américains et jamaïcains bling bling (et le chomage de masse.)

Les causes du déracinement ne sont pas directement liées à l'immigration même si, ici aussi, on a trouvé des responsables exogènes (les Sainte lucien et haitiens des chrétiens créolophones caribéens pur souche).

Les pseufo analyses de Soral sont séduisantes car il détruit certaines idoles intouchables mais elle sont totalement polluées par ses obsessions raciales et communautaires je le vois vraiment comme un Finkielkraut bis en plus vulgaire.
Yes ..Totalement ok avec toi pierre ...Mon gendre est de la Guadeloupe et ils sont de tous métissés et diverses colorations même chabins. Personne n en parle mais les gens se marient aussi et surtout même contre la famille ou avec par AMOUR !

A force de tout politiser on oublie le sentiment humain le plus naturel l amour qui ne suit pas les idéologies ni les conseils fumeux de soral ou d autres politiciens UMPFN et autres, qui eux tentent de cliver les gens selon des modèles raciaux et dépassés...
[quote=Nicolas Bedos]Si on est juste, on n'est pas drôle

Et non justement... C'est quand c'est drôle parce que c'est vrai ! Dans le cas de Bedos, il transmet un cliché à travers "l'humour". Un peu comme le fait Dieudonné...

http://www.youtube.com/watch?v=8DYje57V_BY
"Il persiste et signe, et affirme que cette figure du jeune de banlieue serait selon lui la majeure partie du public de Dieudonné. "Je n'aime pas l’hypocrisie qui consiste à dire que les salles de Dieudonné ne sont pas pleines de ces jeunes gens issus de l'immigration."

C'est une prise de position d'autant plus hallucinante de la part de Bedos qu'elle est d'une stupidité crasse, ce qui m'étonne de lui, non que je le trouve toujours pertinent mais là, les bras m'en tombent. D'où son cerveau fécond, mais aujourd'hui assez "malade", a-t-il sorti cela ? Soyons clair, il n'a pas dû mettre les pieds à un spectacle de Dieudonné depuis 10 ans, Bedos. Or donc, pour se forger une telle opinion, il a bien fallu qu'il s'abreuve à une source. Et même à de multiples source, parce qu'il faut signaler, qu'on le déplore ou s'en félicite, que Dieudonné crée un spectacle tous les ans si je ne m'abuse, le joue à Paris généralement de 100 à 200 fois si j'en crois les sites de billetterie de spectacles, et tourne pas mal en Province. Quel sociologue des "publics de spectacles" a bien pu venir tous les soirs avec son petit crayon et son bloc pour cocher le nombre d'arabes se présentant à la caisse, et se taper un recensement "racial" du "public" de Dieudonné... afin d'alimenter la machine à certitudes ou à préjugés de Bedos ? Certitudes et préjugés sur lesquels il base cette phrase stupide et sentencieuse renvoyant tous les crétins médiatiques face au miroir de leur lâcheté ontologique et de leur incompétence crasse : "Je n'aime pas l’hypocrisie qui consiste à dire que les salles de Dieudonné ne sont pas pleines de ces jeunes gens issus de l'immigration." Mais quel con, mazette, quel connard majuscule ! Le pur essentialisme ! La gauche molle dans toute sa splendeur ! Quelle déception... Aucun sociologue n'a procédé exhaustivement à un tel travail de fond, me dis-t-on dans mon oreillette. Alors, alors... Nicolas ne se fierait-il pas plutôt à l'image du "public de Dieudonné" telle que la rapporte les chaines info, Pujadas, les émissions de Canal (et j'en passe) depuis deux ou trois mois ? Image choisie, image triée, car un micro-trottoir est un choix, une image est un aspect des choses et un seul... un point de vue... vous pouvez rapporter des images d'une manif parisienne bon-enfant, au coeur du cortège à 16 ehures, avec de la musique, des solgans parfois drôles et des merguez dans le champs de la caméra... ou attendre 18h, vous coller en fin de cortège, et montrer 30 crétins se friter avec les flics. Avec le commentaire à l'avenant, bien sûr. C'est la même manif. Au choix... Et à propos de choix, quels on été ceux des médias chargés d'en faire "des caisses" sur les "dieudonnistes" de la Main d'or ? Je ne tire aucune conclusion : ce que j'ai vu à l'écran est, je le sais, moi (mais pas Bedos), réel mais parcellaire, possiblement "anglé" de façon assez précise, et de toute façon aucunement significatif de quoi que ce soit.

Je précise que la dernière fois que j'ai mis les pieds au théâtre de la Main d'or... c'était pour y voir jouer une jeune femme de mon cours d'art dramatique dont les yeux furieusement noirs étaient bigrement issus de l'immigration, ça j'en suis sûr... et qui incarnait une Chloé à fort potentiel d’envoûtement dans une adaptation toute jolie de "L'écume des jours". C'était en 1988 et j'avais pas encore 20 piges. Et Vian, dans la gueule... J'en conclue donc que, pas plus ce crétin de Bedos (que j'ai tant aimé, putain qu'il ma fait marrer ce type !) que quiconque la ramenant à tout propos dans les médias depuis 2 mois sur la "Dieudosphère", ne sait rien sur le fameux "public de Dieudonné", concept assez vague, forcément protéiforme et turbulent dans sa composition, ne se renouvelant que partiellement année après année, spectacle après spectacle (si l'on excepte les mordus probables qui n'en loupens pas un), public dans l'ombre, impalpable... et même tellement impalpable qu'il fout les jetons, à Pujadas, à @si, à Fourest. Mais putain, c'est qui ces 3 millions de vues sur Youtube ("hé, j'ai un scoop coco, y'en a 500 000 de plus sur Dailymotion pour la même vidéo... ben relève-toi ! Ho, qu'est-ce qui t'arrive !? Réveille-toi !"). Ben Bedos, il semble avoir trouvé tout seul lui : "ça fout les jetons ? Boh, ça doit être des arabes... c'est les arabes qui foutent les jetons habituellement." Je sais, ce dernier trait est aussi con et malhonnête que celui de Bedos. C'est exprès.

Et le pire, c'est que manifestement, cette pensée a bel et bien guidé son analyse pour écrire ce sketch assez raté du mois dernier. C'est ce qu'il pense ! Et encore pire (et vous auriez dû le relever dans votre papier, c'est votre job), aussi hypocrite que ceux qu'il semble fustiger, il a commenté dans les médias les déboires que ce sketch lui a valu plutôt sur le mode "c'est une caricature : forcément on force le trait"... et pas du tout, comme auprès de vous, sur le mode "oui, c'est ce que je pense : le public de DIeudonné est composé dans son immense majorité d'arabes banlieusards fachos" ! (si on résume honnêtement, c'est ce qu'il vous dit et ce qu'il pense). Ca, il vous le dit à vous, mais ailleurs... rien. Simple caricature Monsieur... dans la veine des tombereaux de saloperies versées sur la tronche des musulmans par Charlie Hebdo depuis 15 ans, dans l'indifférence générale. "Liberté d'expression Madame enfin ! On a bien le droit faire une "caricature" tout de même. Mais où vit-on ?!" Mais quelle trouvaille Bedos ! Chapeau bas l'artiste. Sur ce coup-là, depuis les délires de Valls en décembre, les arabes étaient pas particulièrement en ligne de mire. Et ben si finalement... si si. Encore eux... Merci de tes lumières en sociologie du spectacle Nicolas (et sociologie politique également, ben oui.)
Très bien, et si on parlait d'autre chose...

Je sais, c'est une très mauvaise idée (de parler d'autre chose que ce dont tout le monde veut parler). Mais j'aimerais demander à ASI de monter un sujet sur l'immigration en Europe, pour donner suite à la votation suisse rétablissant le contrôle (les quotas) d'étrangers dans ce pays. J'aime bien rire moi aussi.
Donc on en est là chère Laure Daussy ? Si on critique, même sur le ton de l'humour, Israël, on est "dieudonniste" ? Donc "soralien" ? Donc "d'extrême-droite" ? Quasiment nazi, tant qu'on y est !

Alors, je vais vous l'apprendre, sans doute : On peut critiquer la colonisation israélienne, on peut même aller jusqu'à critiquer l'idéologie sioniste, sans faire dans l'apologie ou la négation du génocide nazi, sans éprouver la moindre sympathie pour Soral, et on peut même être "pro-palestinien" tout en étant certains que Dieudonné se fourvoie idéologiquement depuis 10 ans !

Oui, je sais, c'est assez difficile à assimiler, mais essayer d'y réfléchir !
AH, on est dans l'analyse en finesse je vois.

Perso je n'accable pas Bedos Jr. Après tout, le jeune de banlieue, lui aussi c'est un "jeune de..."
Et puis bon, De Banlieue, ce serait pas un peu aristo, hum...?
Ah, ça ira, ça ira...
Il ne lui manque plus que d'être drôle et c'est gagné...

Je ne voudrais pas chipoter sur la coupe qui n'est pas une coupe mais qui en est une quand même, mais elle semble intervenir juste au moment où les gars sont partis... Donc, le truc de la mise en scène me paraît être un prétexte (ils pouvaient partir dans son dos et visiblement pour le public...). Cela dit, on ne va pas en faire un fromage non plus.
A 43 euros la place, il faut vraiment ne pas avoir de notion de la situation de précarité des jeunes de banlieue pour affirmer qu'ils constituent la majorité de son public. La bétise et le racisme ne s'arrête pas au périphérique, elle est très bien partagée dans cette société.
J'aime bien Bedos et d'autant plus qu'il s'attaque à la fois à Israel et à Dieudonné, 2 totems d'internet dont il est sûr de se prendre ensuite les partisans en pleine poire.

Par contre, il est un peu presompteux quand il dit qu'il est le seul humoriste à oser se moquer de Dieudonné, d'autres s'y sont frottés avant.

Timsit l'a fait
http://www.youtube.com/watch?v=Y7rVKMWlClE

Perso j'aime beaucoup (mais visiblement les commentateurs de la vidéos doivent être des Dieudonnistes car ils n'ont pas aimé)

Ou Groland
http://www.dailymotion.com/video/xcrnt3_dieudonne-vu-par-groland_fun
Un jour peut-être les juifs remercieront Dieudonné d'avoir contribué à les sortir du ghetto culturel dans lequel on les a enfermés depuis des dizaines d'années.
Il faut espérer qu'un jour on pourra raconter sur les juifs des blagues aussi débiles que celles qu'on raconte sur les Belges, les Corses, les Marseillais, les Polonais, les Shleuhs les Ritals, les Ruskoffs ou les blondes. A ce moment, les juifs seront devenus d'ordinaires citoyens de notre monde et ne seront plus ces êtres étranges dont on n'ose pas parler sans baisser la voix et qu'on ne peut évoquer qu'en pesant le moindre de ses mots. Merci à Dieudonné ... et merci à Nicolas Bedos, à Daniel Schneidermann, à Frédéric Taddei et à tous les cerveaux malades que je ne peux citer (en gros, ceux qui ont été couverts de crachats ces dernières semaines, y compris sur les forums d'@si).
sacrée famille, ces Bedos.
Ainsi donc, Bedos reprend à son compte l'antienne de Valls qui consiste à dire que la majorité du public de Dieudonné est une jeunesse de banlieue "radicalisée". (Traduction pour les malcomprenants: les jeunes bougnoules sont des nazis décomplexés. )

Pas beaucoup de photos du public de Dieudonné mais celle-ci, prise récemment à Bordeaux. On peut probablement penser qu'il s'agit ici d'un échantillon représentatif:

http://www.infos-bordeaux.fr/wp-content/uploads/2012/05/Dieudonne-Bordeaux.jpg
"Juif-dieudonniste-humour-Bedos" tout ça dans le même titre...
Vous avez à ce point des impératifs de pousse-au-clic, Laure ?
Les forums précédents sont encombrés, il faut renouveler un peu tout ça.
Ou pas.
Merci quand même pour le passage sur l'auto-censure et l'arrêt sur image sur l'absence de raccord.
Le reste devrait être décliné à l'envi un peu plus bas, une chance sur deux.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.