190
Commentaires

Macron, touche pas à mon pass !

Commentaires préférés des abonnés

"Rétifs à l’autorité, volontiers critiques à l’égard des injonctions infantilisantes, les citoyens, que l’on dit las des discours politiques, ont entendu celui du président, au point d’obéir largement à sa consigne. Comme s’ils avaient besoin d’une p(...)

Le fait d'avoir dû tordre le bras d'une partie des français pour se faire vacciner est à mettre au passif de ce gouvernement qui malgré les campagnes de propagandes sur les ondes et à la TV n'arrivait pas à se faire entendre tant sa communication et (...)

Rétifs à l’autorité, volontiers critiques à l’égard des injonctions infantilisantes, les citoyens, que l’on dit las des discours politiques, ont entendu celui du président, au point d’obéir largement à sa consigne, confirme l'éditorial du journal. Co(...)

Derniers commentaires

je partage ici quelques lectures bloguesques du jour :


https://blog.ecologie-politique.eu/tag/Covid-19


par Aude Vidal, autrice du livre Egologie, écologie, individualisme et course au bonheur, éd. Le Monde à l'envers, 2017 (cf cette émission de radio Zinzine : https://archive.org/details/rmu054egologievidal)


un des billets m'a amenée ici : https://blogs.mediapart.fr/stephanelavignotteorg/blog/120721/stigmatiser-les-non-vaccines-est-ce-bien-responsable


un autre, là :

http://www.palim-psao.fr/2021/07/la-vie-normale-par-clement-lacroute.html


conclusion : "Il faut que les hamsters tiennent bon, pour que la roue capitalise puisse continuer de tourner à vide."


PS : j'ai parlé ce matin avec un ami qui vit en Allemagne, où le gouvernement calque sur la France (pass sanitaire étendu, déremboursement des tests en octobre)

Eh oui beaucoup de commentaires pour ce sujet brulant... Mais du coup ce que j'ai pas compris, c'est rapport à la FNAC : il faut les boycotter ou pas ? 

Tout le monde est vacciné (ou presque) BRAVO!

Maintenant, attendons. 

Comme dit ma femme (vaccinée), une opération de santé publique faites dans de telles conditions et d'une telle manière ne peut pas ne pas avoir de conséquences ( merdiques - ça c'est moi) à terme.


D'ici quelques mois voire la fin de l'année, nous verrons.

Je prends les paris. :-)

La panique et l'impréparation ne font jamais bonne politique.


Allez, Daniel, informe-toi : https://youtu.be/e9M4RcWHVrk

On voit bien à qui on a affaire ! La fin ne justifie pas les moyens pourris liberticides !


Mais ils sont ou les 50M de primo vaccinés?

Ce matin VaccinTracker en compte 48 390 209 exactement et à l(allure ou on se vaccine (200000/jour) on n'y est pas demain.


En ce qui concerne le Pass j'ai appliqué tout l'été ma méthode. Je suis doublement vacciné depuis fin juin , mais lorsque l'on exigeait de voir mon Pass (1 fois/2 environ) je le montrais mais je renonçais à entrer. Je prends un café dans un bistrot, pas dans un poste de police.

Bof... 


... de mauvaise humeur ce matin... marre de ne voir sur chaque écran que je croise  que des images de seringues en train de s'enfoncer dans des gros plans d'épaules... pas vous?


Peut être que les "rétifs" sont des gens qui déjà en temps normal, fuient toute sorte de piqûre, paniqués, phobiques du docteur, que ces images et ce matraquage rendent malades...


A quand un POST POP sur la présentation du soin médicalisé dans le cinema ? Si possible sur un mode humoristique. Merci.

Ou la que je suis triste ! Tu quoque mi fili ! cautionner cette  abomination, qu’est le pass, cette machine à exclure qui vient d’être testée sur un périmètre sanitaire, et qui va pouvoir être étendu à d’autres thématiques toutes aussi clivantes (écologie, droit d’usage services publics, mal pensee, …) en faisant du 21 ieme  siècle, le siècle du contrôle social numérisé. Ce pass, qui signe triplement la défaite de la devise française. liberté ? il nous soumet. égalité ? qui nous trie en dinstinguant nos droits ? Fraternité ? Comment vous dire ?

Cautionner le pass, comme si la messe était déjà dites et la victoire déjà proclamée sur la pandémie, seulement une affaire de qq semaines encore puisque vous estimez que la vaccination est un succès ! Or rien n’est moins sûr ! L’immunité collective est hors de portée en exigeant un taux de vaccination > 80%, qd ce taux n’atteint pas 20% dans le reste du monde, quand le virus peut s’attraper et se transmettre via des populations vaccinées, et enfin quand il n’est pas exclu de voir apparaître d’autres variants. 

Je pressens que ce pass est là pour très longtemps. Ce pass,  amorce même l’avènement de la post humanité, via cet outil génial de Qrcode qui va mettre entre les mains du pouvoir, je devrais dire des serviteurs des GAFA, cette possibilité de surveillance de masse jamais atteinte dans l’histoire de l’humanité, même dans les pires  dictatures.

 Bientôt, plus d’intimité lorsque chacun, nous serons identifiés numériquement via notre  Qrcode, personne ne pourra plus vivre (consommer) sans un pass,  l’humain devenu minerai inépuisable pour le capitalisme digitalo/Green qui pourra continuer de vendre toutes sortes de  services virtuels Grace a l’IA, les big datas, les réseaux 5G, le croisement infini  de donnés, tandis que l’humain sera en même temps maintenu sous contrôle permanent avec une évaluation de son efficacité sociale qui lui ouvrira plus ou moins de droits. 

Du complotisme ? Non déjà, une réalité en Chine et plusieurs projets qui vont dans ce sens exprimés en toute transparence en Occident  par certains des plus grands acteurs économiques qui concentrent exponentiellement les richesses depuis une quinzaine d’années, tout en envisageant  des alternatives de business alors que le monde se détraque sous nos yeux (climat, biodiversité, montée des eaux, ressources ) et préfigure la fin de la partie. Lire par ex,  le bouquin de Schmitt (Google, 2014) et celui sur le grand reset,  

Non Daniel, vous commettez une grave erreur en ignorant cette probable dérive, qui sera d’autant plus forte et durable si la vaccination est un échec : cad si 2 doses ne suffisent pas pour en finir avec cette épidémie, qu’il nous faille prendre un abonnement tous les 6 mois, avec un maintien du pass obligatoire et la mise en œuvre, pour simplifier la chose, d’un cesame  automatique  depuis votre smartphone ou tout autre objet connecté 

Cette société, cette dystopie, qui aura préféré renoncé  au consentement éclairé, pour essayer de gagner qq semaines, je n’en veux pas ! 

Un membre de "l'armée des ombres" (sic) vous salue !


https://blogs.mediapart.fr/105451/blog/070821/manifestation-contre-le-passe-sanitaire-carcassonne


https://blogs.mediapart.fr/105451/blog/210821/carcassonne-manif-contre-le-passe-sanitaire-semaine-6


Sinon, après avoir attendu suffisamment de temps pour lire les premières études sur les effets des vaccins, j'ai décidé de recevoir ma première dose de Moderna la semaine dernière.


Et RDV à la manif samedi prochain ! Ciao !

Je suis triste de constater que ce basculement liberticide du passe sanitaire imposé avec un autoritarisme assis sur la menace policière ne vous choque pas, Daniel ! Vous faites une belle grenouille dans son bocal qui supporte un engrenage infernal, aveugle sur le chemin fatal tracé par le régime avec la numérisation totale et le contrôle généralisé de la population comme objectif, une aubaine pour ce pouvoir autoritaire ! Le jour où on vous imposera l'implantation d'une puce pour accéder à certains lieux sera encore une moins mauvaise solution à vos yeux ? Au nom de la sécurité ? Le pass franchit une limite inacceptable, auriez-vous choisi le même camp que le préfet Lallement ?


Rappel, les % de "réussite" associées aux vaccins correspondent aux calculs des labos pour éviter les formes graves demandant une hospitalisation.

Tout vacciné peut contracter le covid, et le transmettre, la vaccination étant là d'abord pour préparer à l'avance son corps au "combat" du virus.

La priorité donc pour freiner la diffusion de ce virus est d'abord d'appliquer des gestes sanitaires, et d'éviter les lieux clos, du coup il est dommage que les entreprises, entrepots, usines, cantines, supermarché, transports en commun n'ont jamais été fermés en plus d'un an et demi que dure cette pandémie.


Le pass sanitaire, mettant au même niveau gens testés négatif et gens vaccinés pour avoir accès à la vie sociale ne freinera donc pas la contamination par le covid, ne serait-ce qu'en désignant comme coupable les non vaccinés, et la perte de l'efficacité du vaccin, d'où "nécessité" d'une troisième dose tant que les gestes sanitaires ne seront pas pleinement appliqués autant dans le monde du loisir que dans le monde du travail (Enfin sur qui profite les grandes entreprises notamment, pour le moment ayant surtout cumulé restructuration à faible cout, télétravail et chomage partiel, ayant permit pour l'instant de meilleurs profits pour le cac40 en 2021 qu'en 2019 pour le coup.).


Enfin je rejoins le point de vue d'un professeur techniquement à même de connaitre pleinement le sujet, tout en étant indépendant des lobbys et de l'Etat, qui répond, dans ce lien ci-joint, à Charlie Hebdo son droit de critiquer les vaccins actuels autorisés, sans être complotiste et/ou obscurantiste, bien au contraire...

https://criigen.org/wp-content/uploads/2021/08/2021-07-29_Lettre-a-Charlie-Hebdo-juillet-2021-02_D.pdf

Au-delà de la société de contrôle qu'il présage, ce qui me choque dans la méthode du passe sanitaire, c'est qu'au fond, l'exécutif n'assume pas complètement son "obligation" de vaccination. Du coup, l'objet de ce machin est de pourrir la vie des non vaccinés, en leur faisant porter la responsabilité de leur statut vaccinal et donc de leur capacité sociale. Quand on rend de fait le vaccin obligatoire parce qu'il y a urgence sanitaire, on va jusqu'au bout, on ne se contente pas de dire qu'on  a ouvert des centres et acheminé des doses ; bel esprit de droite : à chacun sa merde ! Comment se fait-il que des équipes n'aient pas plutôt été constituées pour appeler les assurés sociaux et leur proposer des créneaux près de chez eux ? On a su le faire dans les CPAM avec les cellules de "contact-tracing" pour appeler les positifs et cas contacts. Mais là, non. Moi qui avait prévu de me faire vacciner pendant mes congés, j'ai failli être pris de cours, et je ne savais plus comment faire. Ma compagne m'a conseillé de m'inscrire sur une liste dans notre pharmacie ;  c'est cette dernière qui m'a appelé pour me proposer les RDV de la première et seconde dose. Mais quelques témoignages me laissent penser que tout le monde n'a pas été logé à la même enseigne. Très injuste.

"C'est un bouclier à trous ".


Ne vous racontez pas d'histoire, Daniel. Ce n'est pas un bouclier, juste un collier avec une laisse.

(Les trous, c'est pour l'ardillon... et pour serrer davantage si nécessaire).


"...pour éviter un nouveau confinement".


Castex, Véran... sortez de ce corps !

"Positive pour la santé des Français, une pareille allégeance, parfois à contrecœur, à une injonction élyséenne, n’est pas nécessairement un signe de bonne santé de la démocratie". ... très judicieux !


Comme d’autres personnes ici je suis double vacciné mais je refuse qu’on me demande quoique ce soit pour voir un film, m’assoir en terrasse. Même pas parce que j’exècre Macron, sa politique et ses chiens de garde toujours au rendez-vous (et pourtant je les exècre) mais tout simplement parce que c’est viscéral. Il y a quelque chose en moi qui s’allume, qui s’embrase, ça excite trop de références en même temps. Tous ces scénars qui jusqu’ici étaient réservés à de bons et inquiétants bouquins de SF deviennent réalité. Les rétorqueurs rétorqueront que c’était déjà le cas pour d’autres objets traceurs (téléphones, réseaux sociaux, carte bleue…), anticipés par les auteurs les plus fameux. Mais chacun peut mesurer la chute vertigineuse et le degré de soumission qu’il y a dans cet acte. Montrer son degré de santé en présentant un QR code afin d’accéder à certaines zones. 

La « solution la moins mauvaise"..? De la même manière que Macron est la solution la moins mauvaise? Que le capitalisme est le système économique le moins mauvais?.. 

Non, non. Viscéralement non.

Moi aussi je suis pass-sé


Macron n'y est pour rien car j'ai plutôt écouté les voix des experts médicaux qu'on n'entendait pas beucoup sur les ondes et de ceux qui ont été au chevet de ceux qui nous ont quitté


Entre autres cette infirmière qui disait que son angoisse en partant le soir était de trouver le lit de ceux qu'elle avait attendu le jour vide ou occuper par un autre malade le lendemain


Et puis j'ai mesuré la folie des faux experts, des fanfarons de l'horreur, ceux qui arrivent encore à respirer aujourd'hui malgré leur bilan


Et puis ce matin au hasard d'une écoute discrète d'une actualité radio, cette femme d'origine maghrébine selon son prénom qui disait qu'elle avait finalement décidé d'aller se faire vacciner car elle avait eu peur "avec tout ce qu'elle avait entendu sur le vaccin"

Ce pass est un scandale!!! 


Nous serons fichés, fliqués à chaque étape, chaque instant, de notre vie. Bientôt le modèle chinois va s'exporter. Il y aura les bons et mauvais citoyens, on nous mettra des notes, les vilains seront punis, ils ne pourront plus vivre normalement (c'est déjà le cas) bonjour à l'état ultra autoritaire.


Bonjour 1984, Big Brother, le talon de fer etc...; ça y est nous y sommes. Il n'y avait pas besoin pour cela de la famille Le Pen!!! Nous avons pire Macron qui a été placé président pour détruire toute démocratie (il y en avait déjà peu!) et donner les pleins pouvoirs au grand patronat qui continuera à produire et détruire la planète.



Je pose ça là, pour celles et ceux qui pensent que la vaccination ne sert à rien :



https://mobile.twitter.com/georgeeaton/status/1412046928213389312 

(clic droit)

Cet édito provoque beaucoup de commentaires sans surprise. 


Je vois dans cet édito divers éléments comme : la servitude volontaire (La Boetie), une peur irraisonnée, le syndrome de Stockholm (nous sommes tous devenus otage de Macron), du suivisme de classe (dominante, des éditorialistes), d'une vrai fausse critique visant à cacher l'obéissance complète. 


Au fond, le contrôle social que constitue ce "laisser-passer" imposé est d'une violence symbolique, et parfois bien réelle, monumentale. En revoyant "un pays qui se tient sage" récemment, cela correspond à la ligne politique de ce pouvoir qui a ses racines dans l'histoire. La bourgeoisie a toujours cherché à imposer au peuple sa vision, ses idées, ses peurs, ses ordres. Rien ne change, et malgré vos réticences, vous participez de cet ordre des choses, vous imposez, insidieusement, mais vous imposez. 


Au moins, comme disait l'autre escogriffe de Lallement, cela vous situe, dans son camp. 

Bien à vous


Méthode couet , prophétie auto réalisatrice , des vessies pour des lanternes , voilà a quoi se résume le journalisme de nos jours ailleurs que sur internet .Ah ouais j'oubliais ,les sondages ...Ca fait peur quand même non ?ce manque de réalisme ?

Masquer les réponses

Masquer les réponses

Masquer les réponses....

Ils sont là ! parmi nous, sous notre lit,

derrière mon miroir !

Non, je déconne...je dis ça parce que je viens de lire "les Furtifs", de Damasio,

Je vous le conseil, ( écrit en 2019, il donne l'ambiance de ce que nous sommes

entrain de vivre),et que j'ai reçu moi aussi un mail de la FNAC 

(comme ci-dessous )

( enfin un Spam!)    m'invitant à consommer sans pass...en mass donc avec un masque.

Je n'ai pas de téléphone Ipad ou que sais-je, mais âgé de 75 a et malade je dois

montrer un ausweis à l'hôpital...

Masquer les vieux

Masquer les vieux

 Masquer les vieux........Non, je déconne

S'ils consomment pas effacez les !

 

Finalement, la seule vraie bonne nouvelle, c'est qu'on va bientôt pouvoir arrêter de parler de vaccination et peut-être enfin parler de politique sanitaire !

Parce que c'est pas tout, mais on a quand même une pandémie sur les bras à gérer...

J'ai lu tous les commanditaires (pfft !)

Conclusion : faites peur aux gens et vous leur ferez faire ce que vous voulez !

Ironie du sort ou débilité :


"

Le présentateur de radio Marc Bernier alias "M. Anti-Vax" est mort du Covid-19


Il ne croyait pas dans les effets du vaccin... L'animateur de radio Marc Bernier est décédé des suites du Covid-19 alors que la quatrième vague frappe durement la Floride.

Ce n'est pas une histoire de Karma mais la triste réalité sanitaire. Animateur d'une radio conservatrice de Daytona Beach, en Floride, aux Etats-Unis, Marc Bernier, 65 ans, est décédé des suites du Covid-19 après s'être battu pendant trois semaines contre la maladie. "


Vacciné² non égoïste, j'attends tranquille.

La France, tortue de la vaccination, est maintenant le lièvre


environ 15% de 50-70 et de plus de 80 ans non-vaccinés; très largement à la traine de la plupart des pays européens (dont certains ont des taux de 100% dans ces tranches d'ages); on fera moins les malins cet hiver avec notre super taux de vaccination quand on aura une vague de cas graves dans ces populations. Et que fait le gouvernement pour aller chercher les gens? un vaccibus avec skyrock (ça va? ça vax!); les plus de 80 ans isolés vont se précipiter j'en suis sur. Ce n'était pourtant pas si dur de faire une campagne ciblée vers les populations fragiles; en leur écrivant directement; en les appelant; en leur proposant de venir vacciner à domicile.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

J'ai de grands doutes sur les 50 millions de vaccinés. Je n'ai pas bien compris ce qu'on compte mais il me semble qu'on compte là dedans ceux qui n'ont eu qu'une dose. Toujours la même manière de souffler sur les chiffres pour les gonfler.

Peut-être une question subsidiaire ( ou essentielle ? ) : que ferions-nous sans vaccin ?


Combien de morts ?

Décidément très déçue par ce billet. Depuis un an je me suis peu à peu éloignée d'Arrêt sur Images à cause de son analyse très faible de la crise que nous traversons et qui pour moi est un combat d'idées plus qu'une bataille de chiffres - forcément contestables - sur la maladie.
Au delà des débats sur le vaccin - pour moi chacun devrait se sentir libre des décisions concernant sa santé, d'autant plus qu'on voit aujourd'hui que le vaccin ne protège pas les autres - l'usage forcé du pass sanitaire est contrairement à ce que vous dites la pire des solutions et la porte ouverte à toutes les dérives.
Comment Arrêt sur Images n'a-t-il pas fait d'investigation sérieuses sur les conséquences qui peuvent en découler ?
Par exemple sur le rapport parlementaire sur les outils numériques, très édifiant, ou sur la manière dont Thalès introduit à travers le pass une possibilité de surveillance à la chinoise ?
J'aurais espéré voir Arrêt sur Images veiller au grain. Il n'en est rien.

Médialistan, non Macronistan (ou toute autre inculpation de politique dirigeant)



Frappante, de plus en plus, la dérive politicienniste d'@si (hélas pas seulement de son promoteur): alors que le site devait se vouer à la déconstruction des récits médiatiques, il fut d'emblée phagocyté (cf. Sarkosistan) de la plus navrante façon: prêtant aux "politiques" un pouvoir qu'ils ne possèdent aucunement, eux qui n'en sont au mieux jamais que les servants. S'est prolongé ainsi de plus en plus aveuglant le malentendu originel de Daniel Schneidermann à l'égard de Bourdieu. La raison, prononcée "cavadienne" en son temps, en est que la profession journalistique  se dédouane de cette façon d'une responsabilité dont il faut maintenant se demander si elle a pu même jamais s'en aviser. 

Moi aussi ,Daniel , je suis vaccinée en depit de Macron,  et aussi contre Macron et ses mensonges  .

Le gouvernement a instauré l'obligation de se faire vacciner via le pass sanitaire. L'installation de ce dernier sera pérenne (véran revient déjà sur la date du mois de novembre) avec l'acceptation progressive de se faire contrôler à chaque déplacement et activité. 

Après l'état d'urgence permanent, les dernières lois "sécurité globale", "anti-terroriste" ou "séparatisme" n'ont fait que pérenniser les lois d'exceptions de 2015, la seconde phase est le contrôle constant.

Et ce en disséminant vos informations personnelles au gré de votre déplacement, grâce à un qr code remplie d'infos illégales... et très simple à récupérer. Un barman qui stocke les data de sa clientèle? Le gouvernement l'a fait.

Explication ici par La Quadrature du Net

La rentrée parisienne vous apprend un truc :  ne pas compter sur un boycott,  le pass est comme une lettre à la poste... 

Alors est ce vraiment si important que daniel S. se rappelle de leurs mensonges? Même à l'heure de voter? Du moment qu'il présente sa carte d'électeur,  carte d'identité et pass sanitaire...

Daniel, la légèreté de votre réflexion sur le pass-sanitaire me déçoit beaucoup.

Il y aurait tellement à dire sur sa pertinence, la fracture qu'il crée dans le quotidien des Français (jusqu'au cœur des familles), le type de société qu'il engendre.

C'était pas la peine de faire une chronique, un mauvais tweet aurait suffit.

Quant à moi; je me suis vaccinée car je suis personne à très hauts risques. Rien à voir avec E. Macron.  Au moment de voter, je n'oublierai rien de leurs mensonges et de ma mise en danger dans des salles de classe surchargées, sans gel ni masques FFP2.

La vaccination et le pass sont deux choses différentes.  Votre edito semble amalgamer les deux comme beaucoup de vos confrères. 

Pourquoi cet amalgame ?

On peut-être vacciné. Etre pro vaccin et trouver scandaleux de priver de salaire ceux qui ne le sont pas. 

On peut trouver étrange que le pass soit obligatoire pour les pompiers, les gendarmes et les militaires mais pas pour les policiers.

On peut trouver étrange que le pass soit obligatoire dans tous les restaurants mais pas dans les "routiers" alors même que les chauffeurs routiers par définition voyagent beaucoup. 

A quel impératif sanitaire répond ces deux exceptions ?

On peut trouver dangereux de faire croire que le vaccin évite la contamination comme la fait Blanquer sans qu'aucun journaliste ne le contredise. Il faudrait au contraire insister sur la nécessité de continuer les gestes barrières. 

On peut trouver indécent que la macronie fasse cocorico sur un pari gagné alors qu'il s'agit de la vie des gens  et le résultat d'un mode de gouvernance autoritaire.

Quand un pouvoir gouverne par le mensonge  et a ainsi perdu toute crédibilité, il ne lui reste que l'autoritarisme et le pass sanitaire en est l'illustration. Dire que c'est la moins mauvaise solution me semble bien dangereux.



article nullissime du monde, on dirait du Christophe Barbier......

pour le reste je partage votre opinion.


j'espère que les français s'en souviendront en 2022 !! c'est pas parce que Véran a écoulé les stocks de vaccins pré-payés en nous faisant un chantage à l'emploi, (contrairement à Bachelot qui a toujours les vaccins H1N1 dans sa cave lol) qu'ils peuvent appeler cela une politique sanitaire ! du chantage à l'emploi pour que les gens se vaccinent j'appelle ça de la coercition  !! :(

Merci pour la chronique. Les articles du Monde ici rapportés son un exemple de ce qui, dans a presse, devrait pouvoir mourir sans tirer une larme à quiconque. Article fondé sur rien, sinon la baguette de sourcier d'un sondeur, les punchlines d'un second couteau au garde à vous, les spéculations impossibles à falsifier (au sens popperien) du journaliste. Ah, ma brave dame, le "paradoxe français"... Bouvard, Pécuchet, sortez de ces corps!  Énigme vraiment que ces écrits attendus, quasi générés par un IA faible (on dirait du Franck Lepage franchement), a obsolescence immédiate... Le Monde pond un papier comme ça ("pari gagné"), et pourra bien pondre un autre plus pessimiste dans 10 jours ("pari perdu?"). Ainsi, dans six mois, il pourra toujours être dit qu'il avait vu juste. Tout ça n'a strictement aucun intérêt, surtout quand on imagine les sueurs dépensées pour grapiller péniblement les éléments de langage ultra travaillés d'un S. Guérini, ni plus ni moins médiocre que bien de ses clones à LREM ou ailleurs. Mėme si on s'en demarque comme vous se matin, la manip reste, grasse, poisseuse : on joue en contre, le tempo vient d'en face. Le mystère est que ces journalistes politiques demeurent si haut dans la hiérarchie informelle des médias, postes de pouvoir si convoités, arbitres des élégances, ivre de donner le "la" sur la base de productions aussi médiocres... Mon hypothèse du mardi : celui qui aspire à être un journaliste au contact des puissants aspire plus à la puissance qu'au journalisme. 


Merci par ailleurs de vos mots sur le passe sanitaires, qui me semblent faire mouche. 

Rétifs à l’autorité, volontiers critiques à l’égard des injonctions infantilisantes, les citoyens, que l’on dit las des discours politiques, ont entendu celui du président, au point d’obéir largement à sa consigne, confirme l'éditorial du journal. Comme s’ils avaient besoin d’une parole venue d’en haut pour intégrer les enjeux réels de la vaccination


c'est une blague ou le mec qui a écrit ça le pense vraiment??? "obéir largement"??? euh... non contraints d'y passer sous peine de rester sous cloche tout l'été ou de perdre son boulot (les deux n’étant pas incompatibles). Est-ce qu'agir sous la contrainte et la menace c'est obéir? 

Donc, si on suit la logique de ces propos, on méritait bien d'être traités comme des gosses, que nous sommes, puis que ça a marché. Je suis sidé-consternée... 


Comme s’ils avaient besoin d’une parole venue d’en haut pour intégrer les enjeux réels de la vaccination. Ça me met en colère autant que ça me coupe la chique. J'ai du mal à croire qu'on puisse tenir de tels propos dans un journal réputé sérieux, quasi une institution... Quel mépris, quelle condescendance. 


Au delà du "pari" (donc on peut "parier" sur la réussite d'une campagne vaccinale, sur le recul du virus, sur le nombre de morts... bientôt le loto de la santé après celui du patrimoine), et de tout ce que nous n'oublierons pas (je suis d'accord avec vous Daniel, laissons les pavaner mais n'oublions pas), au delà de ça donc, le positionnement du journaliste/éditorialiste mérite analyse. 

Qui donc se permet de nous traiter ainsi? La ligne du Monde a donc à ce point basculé? J'avais été ulcérée par le traitement de la méthode Blanquer, qui ne disait rien du mépris du ministre. Sur ce sujet, les articles étaient rédigés en deux temps (tous ceux que j'ai lus): 1- les syndicats et les enseignants râlent parce que leur ministre donne les infos au JDD, 2- déroulement des mesures annoncées... et plus rien.  J'avais déjà trouvé ça très limite de la part d'un journal comme le monde, pas de mise en perspective, pas d'analyse, alors que merde cette façon de faire méritait un peu qu'on s'y arrête. Au lieu de simplement dire que 1- les profs râlent encore 2- le ministre annonce des trucs sérieux quand même. 


Mais là je dois dire que ce que je lis me fait sortir de mes gonds...



l'argument "je n'ai pas écouté Macron, j'ai écouté les scientifiques et les médecins" est précisément celui de Macron (le conseil de défense) pour justifier ses décisions autoritaires, sans controle du parlement et de la société civile. Paul Feyerabend, dans "Contre la méthode" préconisait la séparation de la science et de l'Etat, mesure qui semble plus que justifiée actuellement. Une politique sanitaire est d'abord et avant tout une politique. Ce sont des raisons politiques (la proximité des présidentielles) qui ont amené Macron à faire le choix du passe sanitaire, avant des décisions de santé publique, sinon pourquoi le passe dans les RER et pas dans les TER ? Pourquoi pas pour les policiers ? Pourquoi pas la levée des brevets ?  La "solution" passe sanitaire est la seule qui soit compatible avec la bonne marche de la société capitaliste, en faisant porter la responsabilité de la vaccination sur les individus. Le défaut du texte de Daniel S est de ne pas contextualiser la décision de Macron, dans la longue dégradation des services publiques parallèlement au renforcement des mesures de contrôle de la population. Il reste dans la discussion stérile entre les pro vaccins et les anti vaccins (glissant facilement des anti vax aux anti passe) alors que le débat se pose entre bien commun et intérêt privé. Le bien commun est peut être la vaccination pour tous, mais dans une société libérée du profit.

Ils sont capables de tout, déguiser leurs échecs en succès, avec l'appui de "l'immonde " et la presse des milliardaires. 

Quant au pass sanitaire, il y avait des moyens de convaincre plus démocratiques , si seulement ce gouvernement ne s'était pas décrédiblisé par ses mensonges. 

"votre inaction criminelle d'aujourd'hui en matière de refus de capteurs de CO2 et de purificateurs d'air dans les classes..."
Les polémistes de tous bords ont beaucoup (trop) employé l'adjectif "criminel" depuis le 18 mois. L'histoire décomptera (peut-être) un jour les victimes de l'absence de ces équipements. Mais comment peut-on être aujourd'hui  aussi catégorique, sachant qu'on s'est trompé et contredit sur à peu près tout?

Beau texte, Daniel.

"Rétifs à l’autorité, volontiers critiques à l’égard des injonctions infantilisantes, les citoyens, que l’on dit las des discours politiques, ont entendu celui du président, au point d’obéir largement à sa consigne. Comme s’ils avaient besoin d’une parole venue d’en haut pour intégrer les enjeux réels de la vaccination".
Peut-on faire édito plus à côté de la plaque ? Les "Français" n'ont rien entendu ni rien intégré du tout, ils ont juste compris que sans passe, la vie de tous les jours deviendrait singulièrement compliquée et ont agi en conséquence.

Ce que le gouvernement n'a pu obtenir par la conviction, il l'a obtenu via la contrainte. Le résultat est là, mais il faut être aveuglément macroniste pour en tirer des conséquences d'adhésion.

Au casino on gagne ou pas.

Le 15 Novembre le "pass" sera acté et continuera sa longue vie.

La roulette est lancée: pair, impair et passe.

La déesse aux yeux pers comme il pleuvait mit son imper et entra dans une maison de passes.


Il n'y avait plus personne

Pour ceux qui ne sont pas trop familiers avec les dangers que représentent les fichiers centralisés accessibles à un très grand nombre de parties prenantes (c'est le cas des 2 fichiers liés au statut vaccinal des Français), voici une première affaire qui, on l'espère, n'aura pas de conséquences fâcheuse :

https://www.mediapart.fr/journal/france/310821/une-fuite-massive-de-resultats-de-tests-antigeniques

(#matinaute-de-demain ?)


Spoiler alert, ça ne sera pas la seule fuite de données massive.

(Pour ceux que ça intéresse, les confrères de NextINpact font de très bonnes analyses sur ces problématiques de données sensibles.)

Selon toute vraisemblance, les données personnelles (nom, genre, adresse postale, adresse mail, n° de téléphone) ont déjà été aspirées par des "bots" et revendues.

selon toute vraisemblance, en effet; 

 pour ma part je fais le lien, sans preuve évidemment, entre un test que j'ai effectué dans une pharmacie avenue d'Italie à Paris vers le 15 août , et l'envahissement permanent  de ma boite mail par des contenus porno depuis . Corrélation n'est pas causalité... mais je n'avais jamais connu ce type de colonisation ! 


Et puis, ce matin, le billet de Mediapart en question est relayé par France cul... vous voyez ce que je veux dire, hein, qui qui qui riquiqui... car France Cul fait rarement la promo de ce media !  (phishing.. que va-t-il arriver à ma boite mail?) 

Ma traduction paranoïde : "Ne vous faites plus tester, donc, bande de sans pass, vos données vont être piratées, car les vilains pharmaciens n'utilisent pas les bons logiciels homologués par le service public." 


A parier qu'un autre "scandale" mijote: on va nous expliquer que les tests non remboursés  serviront juste à faire du pognon, et que ça va profiter à d'affreux talibans... comploté-je à l'insu de mon plein gré ?


"Et puis, ce matin, le billet de Mediapart en question est relayé par France cul... (phishing.. que va-t-il arriver à ma boite mail?)  "


Désolée pour vous si vous subissez des spams, c'est effectivement peut-être lié au piratage des tests. Mais par contre, les accès aux données personnelles ont été fermé avant la parution de l'article dans Mediapart, donc, pour votre boîte mail, ça ne sera pas pire qu'avant.



"Ma traduction paranoïde : "Ne vous faites plus tester, donc, bande de sans pass, vos données vont être piratées, car les vilains pharmaciens n'utilisent pas les bons logiciels homologués par le service public."  


Alors, non, pas du tout, il s'agit juste d'un margoulin ignare en informatique qui a flairé le moyen de se faire beaucoup d'argent rapidement. Des fois, il ne faut pas chercher le complot, la bêtise et l'appât du gain suffisent à expliquer une part importante des "scandales".


Bien vu Daniel. Cependant j'ai constaté, à plusieurs reprises, que dans ces manifs du samedi la revendication ultra majoritaire était contre le passe sanitaire et bon nombre de manifestants sont des vaccinés. Laisser à penser que ceux qui manifestent sont des anti vax  n'est pas correct.

"J'ai le pass. Je l'ai inauguré cet été, comme tous mes co-passeurs, sans aucun problème. Je ne pense pas qu'il constitue une solution parfaite. Je pense simplement que pour éviter un nouveau confinement, c'est la moins mauvaise. C'est un bouclier à trous. Mais en l'espèce, mieux vaut un bouclier à trous, que pas de bouclier du tout."


Je sors le pop-corn. Ça sent le matinaute le plus commenté du mois !

Le fait d'avoir dû tordre le bras d'une partie des français pour se faire vacciner est à mettre au passif de ce gouvernement qui malgré les campagnes de propagandes sur les ondes et à la TV n'arrivait pas à se faire entendre tant sa communication et sa crédibilité était mise à mal depuis le début de cette pandémie.


Quant à ce pass sanitaire, il nous reste encore la possibilité de refuser de s'en servir en refusant d'aller dans les endroits où on l'exige, si on est contre ce système de flicage généralisé de tout le monde sur tout le monde !


Mais ne soyons pas naïf, nous avons accepté de mettre le doigt dans un engrenage infernal qui semble aujourd'hui fonctionner mais dont la plupart regretteront bientôt d'avoir cautionné ( cf : Veran et la date du 15 novembre repoussée d'ores et déjà )

Certains esprits malveillants  auront tendance à penser que Not' Président sait faire des passes et réussit  à satisfaire le client....

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.