170
Commentaires

L'outing de Philippot suscite un vaste débat sur les limites de la vie privée

Fallait-il révéler l’homosexualité du vice-président du Front national Florian Philippot ? Depuis l’outing de Closer en couverture du magazine vendredi, politiques et journalistes n'en finissent pas de se déchirer. Pour les uns, et notamment le premier concerné, le procédé est une scandaleuse atteinte à la vie privée. Pour les autres, dont l’association des journalistes Lesbiennes Gay Bi.e.s et Trans (AJLGBT), si la vie privée doit être préservée, elle ne doit pas "servir d’excuse pour entraver la liberté d’informer".

Derniers commentaires

sans intérêt ..
(Philipot fait bien ce qu'il veut, et closer ferait bien de se conformer aux lois).
Objet de détestation parmi les intellectuels le FN fait parler de lui,volontairement ou non,et c'est le plus important pour rester en lice. On aimerait ranger ce parti aux côtés de tous les autres objets de détestation. Brièvement: "antiféministe","homophobe","intégriste","raciste","pas écolo"...On peut compléter la liste à volonté!
Hélas!Ce parti met en avant des jeunes,des femmes,des noirs,des "arabes",des anciens élèves de l'ENA et même (horreur!) des homosexuels et ça ne l'empêche pas d'avoir toujours les voix et le soutien des intégristes anti-avortement!
Il y a plus de 15 ans les journalistes cernaient JM Le Pen pour le mettre dans l'embarras.Un de ses amis Poulet-Dachary,adjoint de J.Marie Le Chevallier (maire FN de Toulon)venait d'avoir "un tragique accident" et l'enquête de police avait mis en lumière que cet homme était un habitué de toutes les boîtes "Gay" de la ville. L'impact de cet "outing" POST MORTEM s'est avéré nul.
Faut-il s'en étonner? Je vous laisse réfléchir et si j'ai le temps je donnerai mon avis.
Quand au marronnier "ma bobine dans CLOSER quel scandale!" je suis certain qu'on le reverra. Mais je suis beaucoup moins indigné par ce qui arrive à Hollande,à Philippot,et autres vedettes du petit écran que par la constante surveillance de nos moindres faits et gestes( caméras,balises,wifi,compteurs "intelligents",pass navigo ) et fichages (d'empreintes génétiques,de contraventions,...) qui réduisent NOTRE vie privée comme peau de chagrin!
La Une du Charlie Hebdo de demain.
Je me permets de faire un peu de pub pour ce journal, car je sais qu'il est unanimement apprécié par les @sinautes
Homo ou pas, franchement on s'en fout. Le seul problème et il est de taille: ce monsieur est vice-président d'un parti raciste, fasciste et homophobe. Même le Ukip le dit et pourtant ce ne sont pas des tendres.
Je ne vais pas me taper les 133 commentaires, je vais y aller de ma petite contribution : heureusement qu'il n'est pas noir et juif de surcroit :))
Ce matin, F. Philipot a réagi à l'affaire sur France Inter.
Avec une belle efficacité subliminale, il lâche au bout de 50 secondes le mot "américanisation" comme cause de la situation. Où comment utiliser toutes les occasions pour tartiner sur le grand méchant satan, évidemment coupable de tous les maux de la France et de l'Europe. Parce que l'affaire Gayet n'a pas été relayée dans la belle Russie de Poutine ? Parce qu'il n'y a pas de tradition de tabloïd trash en Europe, par exemple au Royaume-Uni?
Cette constance à vouloir voir une origine exogène à tous les problèmes de notre société, à ne surtout pas s'interroger sur les dynamiques et les contradictions internes ici (puisqu'il faut maintenir les Français dans l'idée qu'ils sont un peuple génial), si ce n'est pas la plus belle forme de démagogie qui soit...

Sur RTL, à la même heure, Brice Hortefeux suggérait qu'il fallait "un débat" avec le FN en tant que tel. Nous y sommes presque ! Au passage, moi qui "croyais" que ce parti se prétendait ni de droite ni de gauche, je trouve sacrément révélatrice, en creux, cette insistance de la droite dure à vouloir lui faire la danse des sept voiles et à lancer des ponts...
On discute de vie privée..., certes on s'en fiche. Personnellement on me dirait qu'il n'en a pas, de vie sexuelle, ça me le ferait pas plus dégringoler l'estime que je lui octroie.

On voit qu'à l'intérieur de son parti, aucune menace ne plane sur lui. Quelques militants purs et durs seront-ils un peu déstabilisés? Je doute vu le nombre de trucs sur lesquels ils se sont assis, au nom du triomphe électoral promis, et après on reprendra la main les amis, pure stratégie et il passe bien, à la téloche, hein, le Phillipot, et qui d'autre se serait fait inviter à @si? http://www.arretsurimages.net/emissions/2012-04-27/Apres-les-legislatives-plus-personne-ne-parlera-du-Front-National-id4891

La seule inconnue est à propos des sympathisants, surtout ceux de "un papa, une maman" qui croient à des choses et vont dans la rue ou au meeting de Sarkozy. Sont-ils une force politique? Un électorat? Personne ne le sait. Mais Sarkozy, le fou, ratisse et a prouvé que le maniement de la presse est son fort. Marine Le Pen, le cheval, on a du mal à suivre le sens de ses prises de position, deux pas en avant un pas de côté.
Et nous, le pion, je vais tout droit sans dévier, et je ne donne pas cher de notre peau.
Question mentalités, il y a du progrès en France, mais il prend un tour bizarre. Florian Phillipot, c'est à ses idées que l'on s'interesse, son homosexualité n'empèche pas qu'on l'écoute, voire envisage de voter pour son parti, on peut presque dire que sa vie privée, les électeurs s'en foutent. Pourtant, le public FN n'avait jusqu'à présent jamais trop apprécié les "tapettes". Quelle est la vague de fonds qui, au moins en ce qui concerne le FN, met les idées avant l'orientation sexuelle? Peut-être la même vague de fonds que Julien Dray résume si bien en décrivant le malaise à gauche : "à 5 dimanches on est de gauche, à 12 on est de droite". Derrière les fables médiatiques et les sondages pour 2017, il y a la réalité. Apparemment la "sphère" politico-médiatique coure toujours après. Il lui reste deux ans pour la rattraper, c'est crispant comme les matchs de foot d'hier...
Laurence Pieau n'est pas claire sur un point, car il y a une vraie différence de traitement entre les couples homos et hétéros dans son journal.
En effet, la nouveauté de l'affaire Gayet/Hollande, c'est le nom de l'actrice, tandis que la nouveauté de l'affaire Philippot, c'est son homosexualité.
Il aurait été hétéro, l'info n'aurait intéressé personne, sauf à connaître le nom de la compagne en question. Ici, pas de nom, seulement son "statut".
Une des nombreuses réactions sur Twitter :
Vous êtes mimis à feindre la surprise à propos de Philippot !... C'est pas vrai !? Elton John aussi !? Mais c'est à la mode !
ploum ploum annulé
Le plus amusant de ce genre de polémiques c'est tous les médias qui dénoncent les violations de la vie privée mais en profitent pour reprendre l'info, comme si, sous prétexte que Closer ou autre Voici (qui les lit ?) en avai(en)t parlé elle était connue de tous.

(Ca et que des gens pensent que ce outing puisse être un problème pour Philippot, à l'heure où le Rassemblement Bleu Marine accueille Sebastien Chenu à bras ouverts.)
L'outing est une pratique très courante aux Etats-Unis, il est remarquable que là-bas, l'outing est fait par les associations LGBT. Ces associations se disent motivées par la dénonciation de l'hypocrisie des hommes politiques concernés, et c'est vrai que généralement cet outing concerne ceux des hommes politiques qui ont eu des prises de positions homophobes. Du coup, il est tout de même délicat de parler d'homophobie puisque l'objectif est de servir la cause LGBT (en dénonçant les politiques homophobes hypocrites, qui, généralement, parès leur outing, voient leur crédibilité politique s'effondrer).

En France, le phénomène est un peu nouveau (il y a le précédent de Steeve Briois ; plus vieux et avec un autre contexte, il y a l'histoire de JL Roméro), donc la nouveauté choque. Certes, on peut douter que Closer ait eu à coeur la volonté de nourrir le débat politique mais Closer l'a fait tout de même : on comprend mieux pourquoi, alors que dans la plupart des pays qui ont fait le "maiage pour tous", l'extrême droite s'y est opposé, le FN a été si timoré. Cela peut permettre de comprendre pourquoi, dans la fachosphère, on raconte que le FN est noyauté par le "lobby gay"...

Pour le moment, je vois surtout des condamnations de la part des hommes politiques sur la question de la vie privée (question qui a été tranchée par la jurisprudence) mais je n'ai pas encore lu de condamnations par des "représentants" LGBT ou de personnes qui trouveraient l'initiative homophobe (et non pas simplement attentatoire à la vie privée). Pour le moment, j'ai parcouru Têtu et Yagg, j'ai cherché une déclaration de l'interLGBT, je n'ai absolument rien trouvé (j'ai peut-être mal cherché, je serais ravi qu'on me détrompe le cas échéant), et l'AJL trouve la publication de l'information tout à fait légitime. A ce propos, voici ce qu'écrivait Actup sur l'outing, qu'on soit d'accord avec la prise de position d'ActUp sur Roméro ou pas, le principe est posé : "L’outing, tel que nous l’entendons, n’a de raison d’être que parce qu’il est dirigé contre des ennemis de la communauté homosexuelle.".

Il reste un petit malaise : tout cela donne la drôle d'impression que selon son orientation sexuelle, on n'a pas le droit d'avoir les mêmes idées politiques, en tout cas, on ne le paiera pas de la même façon. La question est difficile : doit-on avoir un regard plus sévère sur les bounty, les homos (soutenant des propositions politiques ) homophobes, les femmes masculinistes... que sur un raciste blanc, un hétéro homophobe ou un homme masculiniste ? A la fois, il est difficile de dire que selon sa couleur de peau, son orientation ou son genre, certaines options politique ne sont pas recevables ; à la fois, les premiers cas ont comme un goût de trahison et cette trahison est un sujet légitime de discussion publique: par exemple, dénoncer le fait qu'un homme politique homosexuel pourrisse la vie des autres homos pendant que lui, profitant d'une position sociale privilégiée, est à peu près à l'abri de ce pourrissement, cela me paraît bien légitime.
Révéler que ce monsieur est membre du FN, c'est vraiment affreux :-(
Je ne vais pas reprendre toutes les contributions de celles et ceux qui n'en n'ont rien à faire. En effet que ce M. Philippot préfère les uns aux unes, que nous chaut ? J'ai failli mettre un "H" à uns.
Aucun de nous n'a observé que ses orientations politiques en étaient plus acceptables.

Ce qui est plus intéressant, c'est par qui le "scandale" arrive, si scandale il y a.
Tout d’abord, parce que si c’était un journal respectable qui avait fait l’annonce, …Il ne l’aurait pas faite : la chose est connue et sans intérêt, sauf pour les proches du monsieur.
Ensuite, parce si cet organe de presse a fait cette annonce, tout le monde, surtout ses propriétaires, sait que c’était pour vendre du papier et gratter des doublezons.

Donc cette sortie du placard par un journal de caniveau au sujet d’un, d’un…-bip- est un non évènement qui comme tel va défrayer la chronique pendant tout le temps nécessaire.

On attend avec impatience la croisade de Vanuel Mals contre le Noyeux Joël
alors le FN, parti homophobe ou pas homophobe?
Et pour compléter, monsieur "Le politologue et maître de conférence en géopolitique à Sciences Po à l’origine de cet appel, Thomas Guénolé, assure que "c’est à chaque contribuable de décider si pour lui, le magazine Closer mérite le demi-million d’euros de subventions que ce magazine touche chaque année, financé par nos impôts" ferait mieux - et je l'espère pour lui qu'il l'a fait - de réclamer que les subventions soient versées aussi au Monde Diplomatique !!!
Sinon, qu'il ferme sa gueule. Et je suis polie
Je me fiche vraiment de ce que monsieur Philippot soit homosexuel ; que je sache, les hétérosexuels ne se sentent pas obligés de faire leur "outing" ! Cela n'a plus aucun sens aujourd'hui, le mariage "gay" étant légal et l'homosexualité l'équivalent de l'hétérosexualité.
Le courage et l'intelligence ne se trouvent pas dans la bite, ce me semble ! Alors, fichons la paix à ce type de sexualisme pour interroger, sinon attaquer, l'idéologie de cet extrême-droitiste.
Bonne soirée
M'enfin !

Taper sur le symptôme sans parler de la racine du problème....

La classe politique s'est "pipolisée" pour ne plus parler de l'essentiel, hé bien il faut accepter les rêgles du jeu, toutes.

Puis une pétition pour retirer les aides à la presse qui parle d'assistés à tout bout de champ serait largement plus logique, hop.

bof
D'abord, commencer par dire que l'outing sauvage est choquant envers qui que ce soit quand il n'est pas nécessaire pour démontrer, par exemple, l'hypocrisie d'un homme politique.

Une fois que cela est dit, s'autoriser cependant un pas de côté, pour regarder cet épisode comme un symptôme et un signe des temps. F. Philippot est un des plus gros squatteurs de plateau télé et radio de ces derniers mois, il vit par et pour la lumière médiatique plus qu'aucun autre élu, et il savait forcément que la patrouille des charognards pipole finirait par le rattraper. Comme il est tout sauf un imbécile, il a eu largement le temps d'anticiper. Force est de constater que le FN a remarquablement géré l'épisode, quand on voit le choeur unanime des pleureuses de toute la presse venir nous sommer, sur l'air de la tolérance voltairienne, de jouer l'union sacrée autour du petit chaton tout désarmé et bafoué dans son intimité. Quand on lit sur la une du site de l'Obs.com, que cet outing contre F. Phillipot est une "atteinte à la démocratie" qui "menace un peu plus le débat républicain", on pense, songeur, qu'il y a quelques années, c'est F. Philippot lui-même, ou le FN lui-même, qui aurait été considéré au même endroit, et non sans excellentes raisons, comme une "atteinte à la démocratie", et une menace pour le "débat républicain". Je dis juste cela pour souligner que les temps changent, je ne justifie pas l'outing, mais je trouve qu'il a révélé une fois de plus, si besoin était, la très habile normalisation d'un parti qui, pourtant, n'a pas changé ses fondamentaux.

Un jour, il faudrait d'ailleurs se demander si, oui ou non, tous ces journalistes un temps si offensifs contre le FN ne sont pas en train de flipper grave et de se préparer à un beau retournement de veste, et ne sont pas en train d'alimenter la prophétie autoréalisatrice de la marche du FN vers le pouvoir. Une analyse de l'évolution de leur discours serait utile, à commencer justement par Renaud Dély, auteur du papier cité ci-dessus, et ancien de Libé où il couvrait justement le FN, avec des dents un peu plus acérées...

Rappeler enfin (pas eu le temps de voir si d'autres l'avaient fait ici) que Louis Aliot, vie-président du FN, lors du Gayet-gate, était le premier à relayer, avec force jeu de mots lourdingues, les scoops de Closer dont l'impudeur ne semblait pas le perturber. Et donc, ne pas être dupe
C'est sur qu'on peut pas reprocher au FN d'etre un parti de pédés,en attendant ,à leur tête ils en sont .Cette pôvre victime de phillipot..Et comme dirait mon grand père "baisés comptez vous".!..
Je pense à Mrcel Proust qui était terrifié à l'idée que maman sût.
Elle devait s'en douter un peu mais le pauvre Marcel tremblait quand même.

On peut dire ce qu'on veut mais quelqu'un qui ne veut pas le dire merite qu'on le taise.
Je me demande même si Philippot n'a pas renoncéà manifester contre Taubira à cause d'éventuelles révélations.
Belle satisfaction...

Même et surtout s'il manifeste contre le mariage pour tous un homo a droit à rester caché.
S'il ne fallait appliquer certains principes qu'aux gens qui nous sont sympathiques ils ne valent rien.

"Pas de liberté pour les ennemis de la liberté" , on on est là ? Ce sera sans moi.
Caius Lapsus, ces basses insinuations contre la probité de cette noble profession de journaliste ( qui, ne l'oublions jamais, est la gardienne de notre démocratie, suffit d'allumer la télé) ne vous honorent pas.
Ce qui est plus scandaleux dans tout ça ,c'est pas le fait de savoir que philipopot est homo, on s'en moque .Non ce qui me choque le plus c'est de voir tous ces journalistes qui copulent avec des politiques. Comment en tant que journaliste,etre objectif,alors qu'on vit avec un homme politique. Les Trierweiler, les Pulvar, les Drucker,et bien d'autres et maintenant monsieur X avec Philippot. D'ailleurs c'est pas normal qu'on sache pas son nom,aprés tout le FN et Marine Lepen ont,à plusieurs fois accusés de collusion les journalistes avec les politiques.Quand à l'homophobie ,Jean marie Lepen est un expert ,il a du faire une attaque car on l'entend plus le vieux! Et dans l'affaire Philippot ,le FN est mal placé pour faire les indignés,ils sont contre le mariage gay ,contre l'adoption et ont manifesté en nombre dans les "manif pour tous.Les crânes rasés vont faire la gueule!!
Hannah Arendt a montré que l'une des déterminations essentielles du fascisme était la dissolution de la frontière "Espace public/Espace privé". Tout le monde sait tout sur tout le monde (Transparence = plus de vie privée) et donc tout le monde a peur de tout le monde et dans le même temps, : toute activité publique (c-à-d politique) a disparue comme tous les opposants dans les trous noirs de la répression de masse. Des journaux comme Closer participent (énergiquement) à l'instauration (déjà bien bien avancée) du nouveau fascisme à venir.

Cordialement
Il n'y a pas qu'à Closer qu'il faudrait retirer les subventions ...
Il fait ce qu'il veut, c'est sa vie et elle ne me regarde pas davantage que la mienne ne le regarde. Ce qui est sensé me plaire ou me heurter, ce sont ses idées et Philippot et son parti, pour moi, c'est l'horreur.
La plupart de ceux qui se régalent d'une telle "information" hurleraient si on guettait leurs penchants et pire si on les faisait connaître.
Donc, Anne-Sophie, vous me dites qu'une partie de mes impôts financent ce torchon et ses semblables et ça, ça me scandalise...Dans ce cas, j'aimerais qu'on me demande mon avis sur la presse que je choisis de soutenir. Non mais!
Je ne vois pas où il y a contradiction, comme l'a dit qqun de célèbre, il y a toujours eu des nègres de maison et des nègres de champs, et il en sera toujours ainsi.
« Outter » n’importe qui : comportement fasciste blablabla…
« Outter » un gars du FN : un comportement qui « suscite un vaste débat sur les limites de la vie privée ».

Tout ça se paiera un jour ou l’autre, messieurs des « élites » ; bande de fils de xxxxx.
Le point positif de cette histoire, c'est de remettre sur la table l'affaire des aides à la presse: pourquoi Closer toucherait plus que le Monde Diplomatique, comme ce dernier l'a signalé dans un article récent.
Et si on pose la question sous cette forme :

«Peut-on être gay et dans le placard quand on est responable politique d'un parti ouvertement homophobe ?»

La contradiction mérite peut-être d'être montrée, non pas parce que Philippot est un politique, mais parce qu'il est une tête d'affiche du FN. Les droits des homosexuel.le.s en France sont tout de même une question politique qui a pas mal animée les dernières années, on devrait pouvoir dépasser la question peopolisation/vie privée du coup.
Ce qui est étonnant, ce n'est pas la polémique que suscite cet outing, mais le fait que certains s'étonnent - en rappelant que les révélations des liaisons Hollande-Gayet et Filiptetti-Montebourg ont fait moins de bruit - de la réprobation qu'il suscite, .
La différence est tout de même de taille. Il ne s'agit pas ici d'une simple violation de la vie privée. Il s'agit d'une révélation - les mentalités étant encore ce qu'elles sont, comme l'ont prouvé les récentes manifestations - qui et de nature à nuire à Philippot, ce qui n'est pas le cas des autres affaires citées. Dans ces autres cas, l'information est "Hollande couche avec Julie Gayet" et "Montebourg couche avec Filipetti" (et non pas Hollande est hétéro, Montebourg est hétéro, etc..). Ici, l'info est "Philippot est homosexuel" et non pas "Philippot couche avec untel".

D'autre part, comment peut-on affirmer que l'homosexualité de Philippot était de notoriété publique ? C'est évidemment parce que le rédaction de Closer savait que cette information n'était pas connue qu'elle l'a publiée. Sinon pourquoi l'aurait-elle fait ?
J'ai cru comprendre que sur les photos du couple publiées par Closer, le compagnon de Florient Philipoot, qui serait journaliste de télévision, apparait "floutté".

Je m'étonne un peu que les partisans du droit à l'information (dont l'association des journalistes GLBT), ne s'en offusquent pas.
Tiens oui. Si on s'intéresse aux couples politiques/journalistes (et ça se conçoit), je suppose qu'il faut le faire quelque soit la nature de la liaison. Autant on s'en moque de savoir les préférences de Philippot, autant si c'est avec Daniel Schneiderman qu'il convole, on aimerait être mis au jus.
Manquerait plus Louis Alliot soit franc maçon tiens, et que Goldnich soit juif.

Heureusement l'identité du journaliste qui couche avec le frontiste est protégée par le secret la vie privée des journalistes.
[quote=Fantômas]J'ai cru comprendre que sur les photos du couple publiées par Closer, le compagnon de Florient Philipoot, qui serait journaliste de télévision, apparait "floutté".

Je m'étonne un peu que les partisans du droit à l'information (dont l'association des journalistes GLBT), ne s'en offusquent pas.

Comme quoi la dédiabolisation du FN, c'est une stratégie sincère. Leurs cadres aussi fricotent avec des journalistes. Ca va avec la présidente sortie d'une université d'élite, ou les élus locaux qui cumulent avec un poste de sénateur. L'ensemble est cohérent. Le FN est définitivement devenu un parti comme les autres.
(Par contre son programme sent toujours aussi mauvais)
Comme DSK, tout le monde savait ! Sauf moi.... Et franchement, cela ne me fait ni chaud, ni froid !

En revanche, cette affaire m'amène à imaginer que la condamnation unanime de la classe politique doit certainement avoir lien avec le fait que nombre d'entre eux craignent qu'un torchon comme C*** ne révèle, tôt ou tard, d'hypothétiques relations adultères...
Bizarre, cette polémique. Il me semblait que l'homosexualité de Phillipot était de notoriété publique et même assumée depuis longtemps par l'intéressé.
Comment le savais-je ? Pouvez-vous m'aider ? Google ne peut rien pour moi.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.