L'outing de Philippot suscite un vaste débat sur les limites de la vie privée
article

L'outing de Philippot suscite un vaste débat sur les limites de la vie privée

Hollande-Gayet, Montebourg-Filippetti, homos-hétéros : comparaisons tous azimuts

Réservé à nos abonné.e.s
Fallait-il révéler l’homosexualité du vice-président du Front national Florian Philippot ? Depuis l’outing de Closer en couverture du magazine vendredi, politiques et journalistes n'en finissent pas de se déchirer. Pour les uns, et notamment le premier concerné, le procédé est une scandaleuse atteinte à la vie privée. Pour les autres, dont l’association des journalistes Lesbiennes Gay Bi.e.s et Trans (AJLGBT), si la vie privée doit être préservée, elle ne doit pas "servir d’excuse pour entraver la liberté d’informer".

Le torchon ne brûle pas encore mais presque… Depuis que Closer a révélé vendredi l’homosexualité du vice-président du Front national Florian Philippot, les réactions indignées fusent de tout part, à commencer par les responsables du Front national eux-mêmes, dont Louis Aliot qualifiant le magazine de torchon. Un terme repris hier en fin de journée par Marine Le Pen qui a annoncé, lors d’une conférence de presse, que Philippot portera plainte pour atteinte à la vie privée et qu’il "fera condamner ce torchon". D’ailleurs, comme nous le racontions hier, la majorité de la classe politique, du Front de Gauc...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.