60
Commentaires

L'introuvable citoyen lambda

Commentaires préférés des abonnés

Non non Daniel, quand l’invité est engagé à gauche on prend bien soin de dérouler son positionnement aux spectateurs, parce que « les gens ont le droit de savoir ».


C’est uniquement quand il est engagé à droite que c’est un « citoyen lambda ».


Bon ok, (...)

c'est vache d'égratigner  Léa sur ça, d'autant qu'elle vient de faire une super interview de ce bon M. Ghosn... d'une impartialité, et d'une pugnacité très très professionnelle !


;-))

ça fait maintenant près de 38 ans  ( depuis Duhamel, Elkabbach) que je suis incapable de regarder ce genre de débat.


J'ai pu ainsi éviter plusieurs ulcères et un ramollissement du cerveau.


En résumé, et de manière concise , ces débats et ces &nbsp(...)

Derniers commentaires

M'enfin!......que font encore les gens devant leur télé????? Ils ne savent pas lire?


Léa Salamé semble coutumière du fait.

Celui de l'escroquerie intellectuelle.

Elles doivent être chouettes les soirées avec "Raph", quand ça cause politique !

Ou alors tout n'est que posture. Je pencherai pour la dernière option.

Bonjour,

Je pense que ce Monsieur devrait faire attention à l'avenir.

Il risque d'y avoir beaucoup de clients pour fréquenter son établissement mais pas forcément ceux qu'il aurait souhaité !!!!

Peut-être ceux qui manifesteront ensuite pour la défense des retraites !!!

@u plaisir

Je mets ici en surbrillance le lien de la vidéo analyse d'Acrimed donné par Déca plus bas car elle risque de ne pas être vue de tous


elle montre bien comment les deux journalisses (comme dit Hallucined Imposteur) labourent certains de leurs invités

à ce niveau là, ce ne sont plus des intervieweurs mais des aboyeurs. Quelle honte !

Ce n'est pas tant le problème de la relation dissimulée  entre ce restaurateur et son épouse LR ralliée au macronisme qui soit consternante. C'est davantage la mise en scène d'une salle de restaurant qui se serait vidée à cause du blocage de la SNCF et de la RATP. En réalité, les habitués de ce restaurant ont été invités par ce monsieur Lambda  à annuler leur réservation le jour du tournage de France 2. Cela s'appelle un vrai bidonnage, aussi incroyable que celui du sauvetage bidon qu'Emmanuelle Walter avait débusqué, ce qui avait valu à " ASI", à terme, de se faire virer de France 5.

abonnée à la Matinaute je ne la reçois plus!!!

Une fois de plus Google maître du prêt à penser de masse et sponsor de ASI la fait éclater et triompher la vérité !

Ce qui démontre à l'évidence  que la soumission aux "résosociaux" est le seul engagement citoyen possible.



Il y a bientôt de quoi faire un hashtag #IntrouvableCitoyenLambda tant le fantasme de représenter les "vraies gens" se prolonge et se propage dans de multiples sphères de la société. C'était le boulot de la radio et de la PQR de donner la parole de temps en temps aux citoyens lambda pour interpeller les pouvoirs. Maintenant que le 1er pouvoir se trouve acculé à leur faire un peu plus d'espace dans les institutions (RIP, RIC, Convention citoyenne...), le 4ème pouvoir n'interviewe plus que les copains du premier !

Je suis convaincue que seule la participation peut permettre de dépasser les limites de la représentation, qui commence à grincer aux jointures. 

Sur ce thème je me permets d'auto-citer une tribune publiée dans l'Obs qui titre aussi sur "l'introuvable citoyen lambda" à propos de la convention citoyenne sur le climat.

https://www.nouvelobs.com/societe/20191107.OBS20815/tribune-democratie-par-tirage-au-sort-l-introuvable-citoyen-lambda.html

Bon, une fois qu'on a dit ça tout le boulot reste à faire. Tant qu'elle est une utopie la participation tient dans la main. J'espère qu'elle deviendra un jour une évidence du quotidien, mais pour tenir la route sans se trouver confisquée ou détournée, elle demande sûrement une élaboration théorique et institutionnelle aussi complexe que celle (pouvoir/contre-pouvoir, 3ème, 4ème pouvoirs, architecture des droits et obligations, etc.) qui a abouti à la démocratie représentative dont nous avons hérité.


Raison de plus pour ne pas payer sa redevance audiovisuelle et s'informer autrement, notamment auprès d'ASI :-)

Voilà qui peut être le signe d'autre chose, qui serait encore plus embêtant pour les médias mainstream : ils ne trouvent pas de citoyens lambda qui veuillent s'exprimer au risque de se faire aligner comme on le voit à longueur d'émission, alors ils rusent. Et ils vont chercher les amis des amis....

Léa ça la met mal ton histoire de citoyen lambda


Faut pas pousser, bientôt tu iras interroger une ménagère lambda qui aide l'Hôpital à sortir de la crise avec des pièces jaunes sans nous dire qu'elle est l'épouse d'un homme politique, enfin disons un chef d'entreprise, du nom de Emmanuel Macron.


Pêche aux coquilles, mignone celle-là et très peu goûtée des néo-cons : "Vous êtes ... le mari ... de Florent Berthout, c'est bien ça ? "

C'est terrible quand meme , pourquoi nous ingénions nous a regarder , commenter une émission présentée par Léa  ?Elle est là la vrai question . On s'attend a quoi exactement?Concentrons nous sur la diffusion de mouvement alternatif , de comment trouver le moyen de venir faire voter en masse pour nos idées .Par exemple j'ai voulu prendre la procuration d'amis qui ne vont plus voter , et je n'avais pas du tout penser que parce nous n'étions pas de la meme commune je ne pouvais pas prendre leur procuration , et je n'avais droit qu'a une seule procuration .Nous devons nous bouger , il faut qu'en 2022 nous nous débarrassions de tout ces parasites , industriels , politiques , débarrasser notre police des sadiques ,, on a du taff , nous dispersons pas avec ces insignifiants !

Je paraphrase le fameux poète: 

"qu'ils aillent tous se faire frire le cul"

Ça devient affligeant le niveau d'information.

Mais que dire...cette caste journalistique qui ne se remet jamais en question, et qui se permet de balayer d un revers de main l'accusation, et se permet un ton dedaigneux envers les réseaux sociaux (bas peuplebsans voix  ni dent ).


Lenpire c est que qu un discours politique d unn  citoyen lambda a beaucoup plus d'écho sur les téléspectateurs, car justement il n'a pas l' étiquette du politique. Donc on se méfie moins , on se met a sa place etc...donc oui c est fait expres , oui il y a manipulation et non ilsnne s excuserons pas et resterons tranquillement a leurs postes comme d'habitude

On se dit que c'est tellement grossier, que la ficelle est si énorme et usée que ça ne peut pas marcher.  Pourtant, ça doit bien marcher puisqu'ils y recourent encore et encore,  et qu'ils restent en poste, encore et encore, et qu'ils recommencent encore et encore. Ils sont certes corrompu, mais pas crétins. Donc, il doit bien exister une majorité de crétins pour gober leurs mensonges et subterfuges.  Il est là, le noyau du problème. Car s'il y avait moins de crétins et plus d'éclairés,  ces émission de communication n'existeraient pas, car seule une minorité les regarderaient, ce qui les rendrait "pas rentables". Je maintiens et réaffirme donc ma ligne de conduite: ne pas regarder ces émissions et jeter le poste TV par la fenêtre (mais aller à la déchetterie, c'est mieux). Regarder, c'est produire de l'audience. D'ailleurs, même si j'adore le travail  de DS qui est plus que nécessaire, indispensable, j'en viens souvent à demander à quel prix il peut supporter de passer son temps à décrypter ces émissions de TV-Poubelle. Un sacerdoce ?  

Les journalistes animateurs d'émissions politiques devraient rendre public combien ils gagnent et leurs patrimoines, qu'on ait une idée d'où ils nous parlent. Et les invites aussi. Ensuite ils pourraient faire une émission pour expliquer comment bien qu'ayant un gros salaire, bien que profitant allègrement du travail des autres à bas cout, et que tout va bien pour eux, ils arrivent néanmoins à être objectif.

ça fait maintenant près de 38 ans  ( depuis Duhamel, Elkabbach) que je suis incapable de regarder ce genre de débat.


J'ai pu ainsi éviter plusieurs ulcères et un ramollissement du cerveau.


En résumé, et de manière concise , ces débats et ces  pseudo-journalistes  me font chier !!


et sans eux, je me sens mieux informé.!

Que dit cette suicidaire surdité ? 


M'enfin, elle dit juste qu'ils en ont rien à foutre !


ben, si ça se trouve y a plus que les militants et les élus lrm pour être contre cette grève :D

et le mari de Florence Berthout d'ajouter :

"J'espère que les réseaux sociaux pourront admettre, qu'à notre époque, un mari et une femme puissent ne pas partager forcément les mêmes convictions. Je pense que vous pouvez me comprendre..." avec un brin de connivence envers qui vous savez...

Bien sûr Salamé s'empresse de l’espérer aussi...


Et Raphael a souri devant sa télé...


Sur les réseaux sociaux ou ailleurs, nous sommes plutôt désespérés par tant de manigance, de propagande et d'obscénité.

J'en peux plus à l'idée que ma famille regarde ça et passe du PS ou des verts à Macron. J'ai envie de me flinguer !

Non non Daniel, quand l’invité est engagé à gauche on prend bien soin de dérouler son positionnement aux spectateurs, parce que « les gens ont le droit de savoir ».


C’est uniquement quand il est engagé à droite que c’est un « citoyen lambda ».


Bon ok, ils ne reçoivent quasiment jamais de citoyen engagé à gauche, mais ça ne change rien à cette affaire précisément.

J'aime pas les fictions moi, je préfère les docus.

C'est pour ça que je ne regarde que très peu de films et jamais ces émissions.

J'ai eu une sale impression en regardant cette émission.

D'abord, il m'a semblé que les deux ministres ont bénéficié d'un temps de parole très important, en tout cas plus important que tous les autres réunis, spécialement BLANQUER qui, décidément, est exaspérant par son mépris.

Ensuite, à coté des citoyens lambda qui sont en réalité les relais du Macronisme (les journalistes-présentateurs le savaient-ils?), il faut reconnaitre que les autres ne sont là que pour se faire laminer. 

Je pense à cette jeune femme, conductrice à la RATP, qui n'a su que faire état de son opposition au projet, sans pour autant être capable de rentrer dans le détail de sa pensée, parfois confuse.

Que l'on se comprenne : elle est à la télé, c'est impressionnant, et elle n'a pas de sbires qui lui préparent des fiches et organisent des sessions de média training. Elle a droit donc à toutes les indulgences.

Mais le déséquilibre entre les ministres qui déroulent leur éléments de langage et les autres est patent et donne l'impression qu'il y a ceux qui savent et ceux qui bafouillent.

Je ne parle pas de Philippe MARTINEZ : je me demande toujours s'il sait de quoi il parle

« Je ne parle pas de Philippe Martinez : je me demande toujours s'il sait de quoi il parle » Pas moi ! Je n'ai pas regardé cette belle émission de manipulation hier soir, je la boycotte depuis longtemps car il y a d'autres lieux pour se faire une opinion. J'ai entendu le secrétaire de la CGT récemment dans la matinale de France Inter, il a été très clair. Bien plus que le duo Salamé-Demorand.

BLANQUER qui, décidément, est exaspérant par son mépris. 

C’est un critère de sélection dans son ancien poste et pour un ministère 

Et ce n'est pas la première fois car dans l'émission précédente du 5 décembre je crois, un intervenant, Jean-Marc Dumontet, était juste présenté comme un propriétaire de salles de spectacles, sans jamais préciser qu'il a permis à Macron de minorer ses comptes de campagne par la location de ses salles à des prix défiant toute concurrence.

c'est vache d'égratigner  Léa sur ça, d'autant qu'elle vient de faire une super interview de ce bon M. Ghosn... d'une impartialité, et d'une pugnacité très très professionnelle !


;-))

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.