25
Commentaires

Les vidéos "ASMR": bruissements, chuchotements et marketing

L' ASMR, nouvelle cible de démonétisation ? Début septembre, plusieurs Youtubeuses de vidéos ASMR, du nom d'une sensation de bien-être provoquée par des sons doux, ont fait savoir que leur compte Paypal avait été définitivement bloqué. Mais qu'est-ce que l'ASMR, souvent accusé d'être un contenu "à caractère sexuel" ? Arrêt sur images s'est plongé dans cet univers improbable... mais repéré par les marques.

Commentaires préférés des abonnés

Où l'on apprend que des foules en délire (des milliers d'abonnés, nous dit-on) passent des quarts d'heure, voir des vingtaines de minutes, à regarder quelqu'un déballer des bijoux ou caresser une bagnole. Et que ça les "déstresse". (Moi, ça me donner(...)

j'ai également une chaîne ASMR, plutôt orientée hardcore. ma spécialité :  je gratte mes ongles sur un tableau en ardoise pendant 30 min. j'ai un peu de mal a trouver mon public mais avec quelques tags S&M ca devrait le faire. 


(...)

L'ASInaute enthousiaste n'a jamais dit ça. De même que le passage d'une brosse peut provoquer des frissons là où elle n'est pas passée, des "frissons" semblent pouvoir être induits par le biais de moyens visuels ou audio. Cette sensation étant agréab(...)

Derniers commentaires

Ce qui est tout à fait extraordinaire, c'est que des gens ordinaires ont trouvé quelque chose à vendre qui se range clairement dans la catégorie des services. Je n'ai pas à juger le contenu, il n'est en rien obscène, des gens veulent le voir et sont prêt à payer pour cela.


Ainsi donc un business tout à fait acceptable est arrivé par le bas, par des gens qui sont effectivement des modèles d'auto entreprise, des cas d'école du néolibéralisme. 


Et pourtant, que se passe t'il ? Passé sous le radar des très grosses boites, il est intolérable que cette valeur ajoutée soit capté par des gens relativement modestes et non par l'industrie qui truste déjà tout. Et la réaction ne se fait pas dans le détail: blocage des moyens de paiement. 


C'est parfaitement illustratif de la réalité totalitaire du pseudo néolibéralisme US: Du business oui mais celui que on veut, et pas trop. 


En tout cas, tout cela va je l'espère faire prendre conscience qu'il nous faut des acteurs financiers qui soient totalement déconnectés des USA. Il faut faire confiance aux Chinois et aux Russes pour s'en charger.

Où l'on apprend que des foules en délire (des milliers d'abonnés, nous dit-on) passent des quarts d'heure, voir des vingtaines de minutes, à regarder quelqu'un déballer des bijoux ou caresser une bagnole. Et que ça les "déstresse". (Moi, ça me donnerait plutôt envie de massacrer mon écran à coups de massue). Un peu plus bas, un asinaute enthousiaste nous prédit que "ce n'est qu'une question de temps" pour que ce soit reconnu comme thérapie miraculeuse labellisée par la science.

Les plus anciens abonnés se souviendront sans doute d'un certain "Pue des pieds" (j'ai oublié son vrai surblaze) qui se faisait "un pognon de dingue" en se filmant en train de jouer sur sa console.

L'aliénation mentale ne serait-elle pas en passe de devenir un mal chronique ?

j'ai également une chaîne ASMR, plutôt orientée hardcore. ma spécialité :  je gratte mes ongles sur un tableau en ardoise pendant 30 min. j'ai un peu de mal a trouver mon public mais avec quelques tags S&M ca devrait le faire. 


Ce n'est pas pour moi, j'ai écouté et ça me fait de l'effet mais pas dans le bon sens : ça me fait froid dans le dos et ça m'angoisse.

marrant, si on enlève l'aspect "thérapeutique", et qu'on y ajoute une notion d'écriture musicale et d'engagement artistique on pourrait appeler ça de la musique électroacoustique, du concert d'objets; de la poésie sonore ou du cinéma pour l'oreille selon votre référentiel.

merci pour cette enquête! Si je peux glisser une suggestion, je vous recommande, dans la série  des recoins chelou mais très  visités de youtube, de vous intéresser à ça :

https://medium.com/@jamesbridle/something-is-wrong-on-the-internet-c39c471271d2

videos low cost pour enfants malaisantes et border, héros détournés, millions de vues (mais peut-être par des bots), intitulés générés par algorithme, un continent enfoui et repoussant au service du profit...

Je suis sujet à ces sensations "ASMR", et ce depuis (au moins l'adolescence). C'était provoqué dabord par certains passage de chanson douce, ou pendant l'oservation d'une personne effectuant un travail attentif et calme (dessin, peinture). Certains déclencheurs sont volontaires (comme dans les chaines youtubes décrites dans l'article), certains ne le sont pas (les vidéos du peintre Bob Ross par exmeple).
La sensation est parfaitement discernable pour qui y est sujet, mais dur à décrire (un agréable frisson dans la nuque remontant au cuir chevelu) et n'a absolument rien de sexuel. De ce point de vue, c'est similaire à, par exemple, un massage du dos. C'est agréable sans être sexuel. Je me suis longtemps demandé ce que c'était que cette sensation, et m'y suis penché le jour ou sont apparu les sons 3d (donnant l'illusion, par exemple, qu'un son vient de devant vous, ou en haut, ou en bas, etc.) Ces clips sonores mettaient l'auditeur à la place d'une personne qui se faisait couper les cheveux. Ce sont les même procédés qu'on retrouve maintenant. Beaucoup des personnes produisant des vidéos ASMR utilisent ce genre de micro.

Je comprends parfaitement le scepticisme des personnes qui ne sont pas sujettes à cette sensation, d'autant qu'elle n'a pour l'heure pas été prouvée ni expliquée scientifiquement, que je sache (c'est encore amplifié par le fait que ces vidéos, hors contextes, sont vraiment bizarres,et l'on n'y voit pas grand intérêt). Ca n'est plus qu'une question de temps, je pense.

Je comprends parfaitement le scepticisme des personnes qui ne sont pas sujettes à cette sensation, d'autant qu'elle n'a pour l'heure pas été prouvée ni expliquée scientifiquement


Par définition même, un sens est sensuel. :)

(Sauf, dans le cas de l'ouïe, pour les misophones confrontés à certains sons.)

Effectivement (j'entendais évidemment sensuel dans le sens à connotation sexuelle). La question est justement là: est-ce réellement une sensation, où est-ce seulement des sensations "fantômes" (il doit y avoir un meilleur terme) générées par le cerveau.

Les sensations fantômes, c’est quand il manque un membre, par exemple.


Là, je dirais que les sons (et les images, ce sont des vidéos) activent la somesthésie du corps.

Comme quand avec le tonnerre (son menaçant), certains ont le cœur qui bat tout vite, leurs muscles qui se contractent, et transpirent.

Les émotions liés aux sons activent notre corps ailleurs que dans les oreilles.


Enfin, je ne suis pas médecin, mais il m’est évident que c’est ça.


Si un spécialiste passe par là… :)

Je ne pense pas que ce soit la somesthésie. Notre corps réagit à certains sons pour se mettre en capacité d'action (hausse du rythme cardiaque, sécrétion d'adrénaline) devant un potentiel danger (la foudre, annoncée par le tonnerre, semble un danger dont il faut se protéger). Les sons doux peuvent avoir l'effet inverse. Par contre, je ne vois pas comment une vidéo peut activer quelque capteur autre que les yeux (les capteurs du système somesthésique (à part les terminaisons libres qui détectent la douleur et la chaleur) son principalement des capteurs mécano-sensibles (pression forte, faible, vibrations).

Les corpuscules de Meissner pourraient avoir cet effet avec les sons, mais je ne vois pas pour les vidéos...

en terme de sensations, si vous aimez Bob Ross, celle-ci vaut le détour...

Quand bien même la sensation serait sexuelle (ou apparentée, car on ne peut pas nier qu'un simple chatouillement peut être excitant)… Où serait le problème ?

L'enjeu pour moi qui ne m'explique pas ces sensations est de correctement les définir, or depuis que je m’intéresse un peu à la question, la confusion est souvent faite. Peut être est-ce le cas chez certaines personnes, après tout, mais il semble que la majorité des personnes sujettes aux "ASMR" n'en retirent pas de plaisirs sexuels. Peut être que quelqu'un trouvera un jour que les zones du cerveau mises en jeu sont apparentées à celles du plaisir sexuel. Ca ne me poserait pas de problème, mais j'en serais étonné.
La différenciation est importante, en revanche, pour ces gens qui ont vu leur compte bloqué. Si leurs vidéos sont assimilées à du contenu à caractère sexuel, c'est, à mon sens, une erreur.

"Autre genre : les reiki, où le ou la vidéaste offre un "soin énergétique" au spectateur/auditeur, manipulant la caméra comme s'il s'agissait du visage de la personne. "


Vous vous mettez à faire de la pub pour les pseudo-sciences?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.