117
Commentaires

Les comprenants du lundi

Le plus stupéfiant, dans le vacarme matinal, c'est qu'ils semblent tous comprendre.

Derniers commentaires

Le monde.fr aborde (au bout de deux jours) le sujet de l âge des votants...

http://www.lemonde.fr/elections-europeennes/article/2009/06/09/ces-jeunes-francais-profondement-europeens-qui-n-ont-pas-vote_1204487_1168667.html
Afin de rendre les choses encore plus limpides et comprehensibles :

28 Janvier 2009

"Nicolas Sarkozy s’est engagé à ce que les membres du gouvernement élus à Strasbourg, lors des élections européennes du 7 juin prochain, siègent effectivement."

Ici, par exemple, un des bolgs de Quatremer sur Libe

9 Juin 2009

"L'Elysée affirme que le ministre du Travail n'est pas concerné par l'obligation faite aux candidats UMP de siéger au Parlement."

Ici, par exemple sur le Nouvel obs ...
Par réflexe, simplement, tentons de prendre du champ. Géographiquement, en constatant la victoire des partis conservateurs dans tous les pays européens, qu'ils soient au pouvoir ou qu'ils n'y soient pas.

Pour prendre du champ, vous en avez pris !!!, mais un peu trop : il y a la Suède , le Danemark , la Slovaquie , la Roumanie , la Grèce et la Wallonie belge qui n'ont pas voté majoritairement à droite , mais à gauche !!! Excusez le détail !
Je fais partie des comprenants du dimanche parce que j'ai suivi la soirée électorale sur France 2 et je n'ai pas du tout vu la même chose, mais je ne prétends pas être très futée.

Honnêtement, quand j'ai lu les résultats hier soir, il m'a semblé que le centre droit (modem) et le centre gauche (PS) s'étaient écroulés au profit de formations beaucoup plus à gauche qu'eux (les verts et José Bové qui m'ont toujours semblé plus à gauche que le PS), et le Front de Gauche avec Melenchon qui est un transfuge de la gauche du PS et les cocos.

Et que l'UMP, en faisant le plein absolu de ses voix (et en en piquant au FN qui avait fait 18% en 2002, avec sa politique anti-sans-papiers) parce qu'elle a phagocyté toute la droite et une partie du centre droit, a révélé qu'elle avait un énorme problème d'électorat.

S'il y avait eu un second tour, elle aurait elle aussi été laminée.

Mais peut-être que depuis hier, je me suis réveillée dans une nouvelle dimension

J'ai une autre explication : comme lémédias sont tous en grande partie contrôlés par l'UMP (je n'ai pas rêvé que Sarko avait pris le contrôle de la télé de service public, ou bien ça aussi, c'était une autre dimension....), on ne peut pas envisager de dire une chose pareille du parti qui est au pouvoir.
Et ce serait un crime de lèse-majesté de dire que le PS est du centre, centre-droit, centre gauche
Dans la pensée de lémédias, surtout de gauche, le PS est de gauche, alors qu'il est parti depuis les années 90 vers les libéraux par réalisme historique). Il avait laissé une partie des électeurs de gauche orphelins, certains sans le savoir.
Et soudain, cet électorat se met, au moins le temps d'une élection européenne, à revoter à gauche à un moment où l'offre redevient sérieuse.

Entre autres aussi, parce que l'UMP s'est repositionné beaucoup plus à droite.

J'ai presque (faut pas exagérer) eu de la peine pour Copé, hier, tout déconfit, de même que les autres représentants de l'UMP au débat. Il n'a même pas osé prendre à partie un de ses opposants avec l'arrogance dont il est coutumier.

En toute confraternité, (ouais, vraiment, si ça se trouve, il était sincère) il a même proposé de l'aide à un socialo : "vous savez, nous, il y a dix ans, on était dans la mouise, et ça s'est arrangé, alors vous devriez faire comme nous ceci et ça".
Etait-ce avec l'arrière pensée que les socialos allaient commettre les mêmes erreurs que l'UMP et se retrouver à moins de 28% sans aucune source de voix supplémentaire pour un deuxième tour ?

Ou est-ce que l'UMP a besoin des socialos parce qu'ils paraissent une opposition réelle alors qu'ils se sont déconsidérés pendant des années en faisant la même politique que la droite ? Il y a toujours moyen de les contredire et de les ridiculiser, surtout qu'ils n'ont pas la répartie de Cohn Bendit.
D'ailleurs, Joffrin conseille dans son édito d'aller chercher DSK, et c'est Valls, notablement de la droite du PS, qui se répand dans lémédias. Alors que ce sont les gens qui sont plus à gauche qu'eux qui les ont laminés.

Maintenant, est-ce que ça machera pour de prochaines élections, l'avenir n'est écrit nulle part.

Bon, c'était une comprenante du dimanche.
Le lundi, le réveil a été dur, parce que visiblement, comme personne n'a vu la même chose que moi, j'en ai conclu que j'avais dû me tromper.

C'est la cinquième et la sixième dimension. Celle du dimanche et celle du lundi.
Il faudrait écrire une nouvelle de SF avec ça.
Au moins une chose est comprehensible et pouvait etre attendue : Jack Lang dans l'emission le "fou du roi" declarant

"J'ai voté socialiste par esprit de discipline mais mon coeur battait pour Daniel [Cohn-Bendit, leader d'Europe Ecologie, ndlr] et la campagne magnifique qu'il a menée."

ici repris sur Le Post

Mr Lang devrait quand meme se mefier et lire l'article de Guy Birenbaum cite par Daniel Schneidermann : Ces resultats ne veulent pas dire que Cohn-Bendit va etre le prochain president de la republique francaise "
et voilà la projection définitive en sièges sur la France : http://www.lejdd.fr/elections-europeennes-2009/la-repartition-des-sieges-en-france-resultats.html
Quelqu'un a-t-il remarqué comme moi que dans l'infographie de 20h TF1 avait attribué le même jaune au FN (extrème droite du camembert) et au Modem (un peu à gauche du même camembert)?
tentative d'explication tout est dans le 60% d'abstention:
28% de 40% ça fait 11,2% des électeurs qui ont voté Sarkozy
bien malin celui qui peut dire comment auraient voté les 60% d'abstentionistes s'ils avaient voté.

comparons aux présidentielles: http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/PR2007/FE.html

inscrits 44 472 834
votants: 37 254 242
votes sarko: 11 448 663 soit 31,18% des suffrages exprimés

11 448 663/ 44 472 834 = 0.2574 soit 25,74% des électeurs qui ont voté UMP

autrement dit l'UMP rassemble presque 2 fois moins d'électeurs qu'il y a 2 ans.

certains électeurs ne veulent plus de Sarkozy mais ne croient pas davantage à la gauche

maintenant voyons les verts en 2007: M. José BOVÉ 483 008 + Mme Dominique VOYNET 576 666 = 1 059 674 votes écolos soit 2.89% des suffrages exprimés et 1 059 674/44 472 834 = 2, 68 % des électeurs qui ont voté écolo

et europe écologie sur le site UMP
* UMP 27,73%
* PS 16,66%
* Europe écologie 16,03%
* Modem 8,47%
* FN 6,40%

16.03% de 40% = 6,4 % des électeurs qui ont voté europe écologie.

donc europe écologie fait mieux que doubler le nombre de ses électeurs, il y a une poussée écolo mais largement insuffisante pour sauver la planète :) et on peut pas vraiment parler de vague verte, l'inconnue reste, pourqui auraient voté les abstentionnistes...impossible à dire...

maintenant si le rejet clair du capitalisme s'est largement exprimé il est regrettable de voir la droite européenne majoritaire partout, syndrome de Stockolm? masochisme? naiveté ? prise en compte du fait que la gauche n'arrive pas à s'unir pour proposer un modèle alternatif au capitalisme? crise politique ? démocratie malade? prise de conscience que le pouvoir n'appartient plus vraiment aux politiques mais bien aux grandes corporations?
Ce que je ne comprends pas moi, c'est pourquoi Daniel assimile complètement Europe-Ecologie à Cohn-Bendit. Au point de ne pas nommer le parti dans sa chronique.
Et si, tout simplement, à force de voir se compromettre puis se désagréger les idéologies du XXème siècle (communisme/capitalisme et leurs avatars), si, à force de réaliser que notre planète est malade... nous étions en train d'assister à l'émergence d'une idéologie à laquelle on peut ADHERER sans se tromper, une idéologie DURABLE : l'écologie.
Les lessives vertes (pardon, les boules de lavage), le tri selectif, les produits bio, internet, les velib', sont autant de marqueurs d'une vie quotidienne imprégnée de cette idéologie que l'ont été au siècle dernier les pulls informes et enfumés des gauchistes et les bretelles dopées des yuppies.

Et si, tout simplement, les bouleversements politiques de cette élection étaient dus à un changement de siècle, de mentalité ? A la traduction en force politique d'une idéologie profonde ?
C'est la première fois que je suis heureux !
depuis longtemps....
Les écologistes ont fait un score ... honorable.
j'espérais plus, mais c'est pas mal,
mais j'ai peur que des dissensions surgissent,
comme d'hab :-(
gamma
Beurk la morgue du journaliste parisien ou plutôt son aveuglement : il n'a toujours pas compris que depuis 1974 existe en France un mouvement qui est celui de l'écologie politique et qui ne se réduit pas à la défense de l'environnement, mais porte un projet de société !

Bref je veux bien croire que Cohn Bendit est pour moitié responsable du succès de ses listes, mais merci de ne pas mépriser les militants Verts et autre (Europe Ecologie dont beaucoup sont en train de rejoindre les Verts) qui ont fait un travail de terrain dans cette campagne.

j'en fais partie et en ai marre de l'omerta sur ma famille politique qui il est vrai a le tort de parler de cumul des mandats, de dépénalisation des drogues et de droit de vote des étrangers ET qui est une force de gouvernement...
Dans les hypothèses évoquées par Daniel il en manque au moins une de taille : la visite en Normandie des deux maîtres du monde, le petit parvenant à de nombreuses reprise à se faire accoler, cajoler et même complimenter par le très charismatique Barak...

C'était quand déjà ? Ah ! Oui ! Samedi 6, la veille du dimanche 7. Les conspirationnistes diront que les alliés ont lancé Overlord le 6 juin 1944 en prévision des élections Européennes de 2009, mais j'avoue qu'on n'est pas obligé de croire à de telles calembredaines...

Mais que cela ait joué pour finir, c'est probable, en association avec d'autres causes précitées.

Et surtout les 60% d'abstentionnistes, parti largement gagnant, changent totalement les appréciations.

Il n'y avait que 16% d'abstentions au premier (comme au deuxième) tour des présidentielles 2007. Soit 11.448.663 voix pour Sarkozy au premier tour ; 31% sur 36 719 396 votants.

Cette fois il n'y a eu que 17.600.000 votants, les 27,9% de l'UMP représentent donc 4.910.400 voix, pas même 43% du score Sarkozien au premier tour, seul comparable...

***
les résultats de ces élections sont aussi mystérieux que la disparition de l'Airbus d' Air France C'est pour cette raison que ceux qui n'y connaissent rien et qui n'y ont rien compris en tirent, doctement, leurs appréciations.
C'est simple comme tout !
Il y a tout de même une bonne nouvelle ce matin, l'annulation de l'élection de 2 maires UMP dont Dassault, qui est en plus inéligible pour 1 an.
Eva Joly entourée de deux personnes ayant eu ou qui devrait avoir affaire à la justice ! Cela résume me semble t' il ! où en est l' état général du notre Pays, de notre esprit Républicain !

Si vous y ajoutez le langage présidentiel, la gauche et la droite qui se mélangent joyeusement ! Notre vote détourné ! lorsqu' il n' est pas conforme à la pensée minoritaire ! Nous avons là, je crois ? un bien triste spectacle ! une bien triste explication je vous l ' accorde.
Heureusement qu'ASI est là : ce que j'ai retenu d'hier ? la victoire de Federer et les pectoraux de Brad Pitt dans Troie. Il y avait des élections : sans blague ! Tous ces blaireaux qui se succédaient à la Télé c'était pour ça ??? lol
Moi non plus, Daniel Schneidermann, je n'y comprends rien. Et je suis écœurée.
J'entends vraiment les arguments des désillusionnés du vote (comme Bob l'éponge ou JEM92 dans ce forum), mais comme je n'ai personnellement pas une âme de révolutionnaire je ne vois dans l'abstention qu'un avantage donné à la droite.
Et non, je ne comprends pas que des personnes puissent encore voter pour le parti au gouvernement qui est en train de démanteler tous les fondements de notre société : éducation, santé, aide aux plus démunis.
"ah ben non, j'avais pas prévu ça. Désolé de ne rien pouvoir dire, mais je ne comprends rien. Ni le succès (relatif) de l'UMP, ni l'effondrement du PS et du MoDem, ni le surgissement, dans ces proportions, de Cohn-Bendit.

Je trouve un poil étrange de ne désigner que le parti Europe Ecologie par le nom de son leader, alors qu'il a clairement été placé là pour sa visibilité médiatique et non pour ses idées personelles (cf. la différence entre son passé et le programme d'EE). A part ça je suis parfaitement d'accord.
Ce commentaire va surement paraitre candide, mais pour moi l'explication du vote"écologique" est simple: le message d'un film comme Home et avant lui de celui d'Al Gore commence à passer => l'urgence environnementale est là, et si la Terre se détraque, quelque soit le gouvernement que l'on aura choisi il sera trop tard et bcp mourront (pour ne pas dire "nous mourrons tous")... Alors en votant "écologique" (sans tenir compte des personnes qui représentent le mouvement), les électeurs ont voulu montrer qu'ils espèrent que les gouvernements vont "enfin" tenir compte de ce paramètre dans leur politique et de son urgence. Bien que je me sois abstenue hier, j'espère que le message sera entendu (bien que je sois sceptique) et que les choses vont changer, car là, on va droit dans le mur... Et c'est une géologue qui vous parle !
Il y a qqs jours, à un congrès, des collègues travaillant dans le pétrole ironisaient en disant que l'avantage du réchauffement c'est que l'on allait pouvoir récupérer le pétrole des schistes bitumineux beaucoup plus facilement... D'autres "s'impatientent" d'aller récupérer celui du Pôle Nord => les ours blanc, rien à faire quand les poches se remplissent de billets verts ! Mais que va-t-il se passer quand la "machine" va s'emballer? Personne n'est dupe, les mêmes (pétroliers) espèrent seulement qu'ils auront assez de billets pour faire partie des rares qui auront accès à une hypothétique solution scientifique de protection des hommes, ou qu'ils seront déjà morts et n'auront pas besoin d'assister à ça...
En attendant, un seul espoir, que le nécessaire soit fait politiquement pour enrayer l'emballement de la machine climatique... Je ne suis pas sur que les "Verts" feront le nécessaire, mais si ce n'est pas eux, qui ??
Je suis content, heureux même, de lire cet article. Depuis hier soir je me suis senti très mal à l'aise avec tous ces commentaires sur les résultats des élections.

Comme le dit si bien l'article, les raisons sont elles aussi simple que la plupart le laisse entendre ? Pourquoi sommes nous obligés de subir les analyses avec les résultats ? Je les remercie de ménager mon intelligence, mais qu'ils aillent se faire voir.

En référence avec l'émission sur les journalistes web/papier, tout ce que je vois de la profession a un sérieux problème de reconaissance à vouloir montrer combien leur analyse est pertinente, juste et bien faite. Si les journalistent savent tout, pourquoi encore aller voter ? (je considère que c'est un effet secondaire de la nature des politique de vouloir tout commenter et expliquer, rien de bien étonnant).

D'ailleurs j'y pense, on a pas une discipline qui s'occupe de l'analyse de ce genre de choses ? ah, si, la sociologie. Journalistes, les «plombiers polonais» des sociologues ?
60% d'abstentions , ca c'est du chiffre !!!!
Après le reste c'est du pipeau , l'art de langue de bois !!!
C'est comme chez Jacques Martin , Tout le monde a gagné !!!!
Ah non quand même le PS et son score (les 60% de militants qui
n'ont pas voté , tout de même) s'est pris une belle tôle mais ils
l'ont bien cherché depuis le temps qu'ils s'entretuent , les gens ne
croyent plus en ce parti (à droite de la gauche ou à gauche de la
droite) . Le Modem mouaih !! Avec des alliés allant du Medef aux
écolos , ca fait sérieux vous pensez ???
Europe Ecologie ca c'est un bon coup de pied dans la fourmilière
politique avec des anciens mais pas mal de nouvelles têtes !!
Ma déception c'est de ne pas voir les partis (de gauche) opposé
au Traité de Lisbonne ne pas faire des scores supérieurs !!
Je comprend les électeurs privés de leurs "non" au référendum
mais n'est ce pas antidémocratique de gommer une décision du
peuple ?? L'extrème droite , ils sont faibles mais toujours présent
attention car en Europe ils sont représentés un peu partout !!
Le parti de "Bling Bling" et son score , que dire , voyez vous les
collabos en redemande , 28% messieurs dames , masos ???
Peut être !!
Pour terminer je repense au débat houleux de Jeudi sur F2 , j'ai
repensé en voyant ses empoignades au début du film "Mad Max 2"
avec Mel Gibson . Sur fond de tension internationale et de crise
énergétique les politiques parlèrent , parlèrent , parlèrent ............
S'en suivi le Chaos , la lutte pour la survie !! A méditer .
La parole, la pauvre petite parole de la rue, qu'ont étouffée pendant la campagne les vacarmes des propagandes

En fait de vacarmes des propagandes, on n'a surtout entendu le silence du désert de la pensée politique actuelle.
Cette campagne a été tellement calme et discrète qu'on aurait pu oublier d'aller voter.

J'imagine la surprise pour beaucoup ce matin :
- Ah bon, c'était hier les élections ? Je croyais que c'était le mois prochain.
il serait incompréhensible désormais que le PS et les écologistes ne s'unissent pas lors des prochaines élections. Avec comme d'hab "la bataille des chefs" pour désigner le candidat; Le sarkozisme a de beaux jours devant lui. Et si notre "effet Obama" consistait à élire un allemand comme président ?
Arrêter les commémo douteuses sur les résistants communistes livrés aux allemands par les MaitrEs DEs Forges.

Je fais du camp majoritaire , celui des abstentionnistes. J'opterais volontiers pour une grève du vote jusqu'à obtenir la reconnaissance du vote blanc comme vote exprimé : si le vote blanc est majoritaire, ou si le quorum de 50 % d'électeurs n'est pas atteint, de nouvelles élections doivent organisées avec de nouveaux candidats ; ça les obligera peut-être à être (un peu plus) convaincants...
Ce que je comprends, c'est que quand on laisse les autres voter, ils votent comme une vieille dame ou comme un militant qui punit son parti de base ou qui veut rêver d'un lendemain optimiste.


http://anthropia.blogg.org
Record d'abstention à retenir en priorité , le plus significatif , marquant et inquiétant. La frange la plus civique qui vote donc plutôt agée et conservatrice si l'on en croit les stats (ca c'est pour le vote à 28% ump et des droites europeennes). De ce point de vue gare aux retours de batons d'un ump que j'ai vu hier dégoulinant de satisfaction ce qui me réjouit parce que ce faisant ils pourraient bien encore appuyer davantage là où ça fait mal, leur politique naturelle , celle du laminage des plus faibles et 3 ans encore de ce régime pourrait bien être la goutte qui fait déborder le fleuve de l'injustice et de l'ignominie.
Mais par ailleurs effectivement une campagne anti-sarko qui ne prend pas visiblement. A priori le recentrage sur le theme europeen paye d'avantage et c'est finalement plus logique.
PS: j'ai voté Europe Ecologie mais pas à cause de Home qui est une ficelle grossière et moraliste qu'on devrait plutot infliger à nos dirigeants autistes.
Les discussions dans mon panel de sondés à moi (au bureau, le meilleur héhé) donnaient déjà largement une tendance sur ce vote.
Les commentaires nationaux qui s'accumulent depuis hier soir sont encore plus idiots que d'habitude... C'est pour cela que je me suis éreinté à écrire le petit papier que tu cites et qui veut juste montrer, simplement, que deux fois, déjà, des résultats d'élections européennes ayant eu lieu trois ans avant une présidentielle n'ont strictement rien permis de prédire...
J'ai écouté la radio ce matin et c'était effectivement consternant, très franco-français, et même pire, on ne pouvait entendre que les résultats nationaux, qui n'ont que peu de valeur puisque les listes étaient régionales, tout est donc fait pour qu'on ne comprenne rien à l'Europe.
Le plus fort c'est Daniel Cohn Bendit et son D-Day de l'écologie (lu sur rue 89) alors que le groupe des verts n'auront que 51 députés sur plus de 700... Heureusement que les américains sont venus plus nombreux le 6 juin 1944 sans ça on serai en l'an 60 (à la louche) du Reich millénaire.
Les comprenants du lundi nous prennent bien pour des idiots.
Bonjour,

M'étant abstenu hier, je vais aussi m'abstenir aujourd'hui pour vous prouver que j'en ai rien à faire de leurs magouilles électorales.
A quand une Europe vraiment citoyenne.
Allons, daniel, vous dites que vous ne comprenez pas ce vote ? Cela est pourtant si simple ...

60% d'abstention --> les français n'en ont rien à foutre des européennes (pourtant, on nous l'a bien dit pendant un mois qu'on en avait rien à foutre)
28% pour l'UMP --> ça fait à peu près 11,2 % des français qui ont voté pour l'UMP, parce qu'ils sont soudés ces saligaux.
16% pour Europe Ecologie et pour le PS --> euh oui, pourquoi pas ça fait 32-33% au total ... et ...

Au final, peu importent tout ces chiffres qu'on nous rabat minute après minute. Tout ce qu'il faut retenir, c'est que l'europe demeure avec une importante majorité de droite et que la 'comm' a bien fonctionné pour désintéresser les français de ce scrutin.

J'ai demandé à ma voisine hier si elle allait voter, sa réponse a été : non, parce que ça ne change rien.
Voilà votre explication daniel, celle qui résume tout. Devant tout ce fatras de communiqués, contradictoires et flous, devant cette politique du "on vous l'enfonce jusqu'au coude et si vous êtes pas contents c'est pareil", les gens baissent les bras.

La crise financière, puis la crise économique ont déjà bien sapé le moral et tous les groupes politiques en ont rajouté une couche en parlant de tout et de rien, comme si ça n'avait pas d'importance.

Le français européen en est là, il est devenu défaitiste, il ne milite plus pour être entendu. Il espère juste que ça va passer et sait qu'il aura beau se démener, ça ne changera rien (il le croit à tort bien sûr, mais il le croit). Donc, il s'en fout, tout simplement parce que c'est plus reposant de ne rien faire que de gesticuler dans le vide.
C'est très honnête de votre part, Daniel Schneidermann, de nous avouer que vous avez peu de choses à dire, contrairement à tous ceux qui, ce matin, ont tout compris. En tous cas, c'est bien dans l'esprit d'@si.

Vous l'avez dit bien des fois ici, le drame des journalistes, des "observateurs", est qu'ils doivent parler, produire du texte, même s'il n'y a rien à dire, même s'il n'y a pas de matière première. On l'a encore constaté récemment lors de l'accident de l'Airbus.

Vous dites qu'il faudra attendre demain, mardi, pour avoir les premières analyses vraiment pertinentes. Je suis curieux de voir si les @sinautes, dans le présent forum, confirmeront vos propos en se taisant, ou au contraire, si ces colonnes vont accueillir les analyses ultrapointues de ceux qui, dès lundi, ont déjà tout compris.

Autrement dit, voyons s'ils vont commenter votre chronique ou les élections.
Du sourire ravi de Bertrand hier soir au titre du Monde ce matin qui nous parle de "Triomphe de l'UMP" (sic), la seule chose que je ne comprenne guère, davantage que la vague bleue foncée sur l'Europe, est le discours monocorde UMPiste comme l'éternel louange à leur chef, discours qui consiste à assener ceci : 0,4x0,28>0,5.
Et d'entendre sans cesse : "les français ont exprimés", "le peuple a choisi", etc... Avec 60% d'abstention, ça n'a évidemment strictement aucun sens.

Alors on en revient toujours à cette question qui plane à chaque fois de près ou de loin à propos de plein de sujets sur les médias, une sorte de questionnement métaphysique fondamental médiatique : pourquoi parler de quelque chose plutôt que rien ?

(Enfin, "rien", c'est pour la figure de style, hein, disons "d'autre chose", pour être correct)
J'attends avec impatience que les instituts de sondage nous expliquent pourquoi l'électorat n'a pas voté comme ils l'avaient prévu. Ce qui nous fera nombre de doctes débats agrémentés des profondes analyses des pertinents éditorialistes que mon dentier nous envie.
ah .. pas vu.
Je viens d'ecrire une reponse sur un autre forum, qui pourrait avoir sa place ici en fait :

Voila, nous sommes lundi, et la grande surprise, est le succes des ecologistes ...

Loin de me deplaire, personnellement : cela fait 20 ans que je suis tres actif concernant l'ecologie.

Mais quand meme. le report de voix de Generation Ecologie, ne s'est pas frocement fait comme vous le pensiez avant le week end.

Par contre, Bayrou a plonge, et il me semble que sa "strategie" et son attaque de derniere minute contre Cohnt-Bendit lui a plutot desservi : c'est la derniere image que tout le monde avait en tete en allant voter ( pour ceux qui y sont alles )

Et peut-etre que je ne me suis pas entierement trompe en ce qui concerne la diffusion de Home a un moment ou toute intervention politique etait interdite d'antenne.

Et franchement, lorsque l'on sait que le film est finance par Francois-Henri Pinot ( 12 millions de dollars tout de meme ), que le film a ete diffuse dans 127 pays simultanement a tres grand renforts de marketing, on peut se demander quand meme a quel point cela n'a pas ete en partie un strategie de certains, a droite, afin de faire couler le modem et la gauche.

Mais le probleme : comme il s'agit d'un sujet reel, extremement important, dont va dependre l'humanite entiere, on ne peut pas penser, encore moins dire qu'il pourrait y avoir instrumentalisation et vulgaire strategie politique a porpos de ce film...

quant aux explications, oui elle sont difficiles.
Le probleme c'est que ces elections viennent quand meme de creer ce que va etre l'Europe et la politique que va suivre l'Europe pour les prochaines annees ...
Daniel Schneidermann , le meilleur des @sinautes ! Voté !

Ce que les chiffres me disent :

- la première place au parti sarkophage ( et de berlusconi ) : le peuple achète lui-même le baton pour se faire battre .
- la chute du PS et du Modem : les vieux de la vieille usés .
- l'abstention : un piège tendu par les précédents .

- la montée des Verts et de l'Européen Cohn-Bendit : une bouffée d'intelligence de ce peuple qui ne veut plus subir .
perso je n'y comprends rien non plus à ces résultats...

ce que je sais par contre c'est que le FN est revenu en force, en france ET en europe !!

et ça aussi faudra me l'expliquer, Sarko s'était vanté d'avoir fait reculer le front avec son élection à la présidence, mais manifestement 2 ans après, ça ne fonctionne plus !!

alors si voter sarko ne sert même plus à faire reculer le FN à quoi ca sert je vous l'demande ?? !!!!!!
Merci de rappeler le résultat au niveau européen : une très grande majorité des pays à droite. Évidemment, il est difficile de trouver les résultats dans toute l'Europe et encore moins des analyses de ceux-ci. Les journalistes en restent encore et toujours au débat franco-français (elle n'est pas contente Martine, il est tout déçu François, il est tout content Nicolas, bon on ne va pas non plus interroger les candidats hein ...)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.