77
Commentaires

L'équilibriste de la gauche allemande : Sahra Wagenknecht en V.O.

Des "relents antimigrants", des déclarations "tendancieuses", le "visage anti-immigrés de la gauche allemande"... Avec la création de son mouvement "Aufstehen", Sahra Wagenknecht se retrouve sous les projecteurs des médias français. Mais que dit vraiment, sur ce sujet explosif, la co-présidente du groupe parlementaire de Die Linke (parti de gauche) ? Plongée dans un discours sur la corde raide de la très médiatique figure de la gauche allemande, contestée au sein même de son parti.

Commentaires préférés des abonnés

Toujours cette suspicion que le rouge virerait au brun... C'est fatigant.


La FI rassemble plus d'anti-fa que tous les autres partis réunis. Et Die Linke également.

Y a vraiment que les bobos pour penser qu'il y aurait des relents anti-immigration dans (...)

Il est temps de réfléchir sérieusement à la question des migrations. Plus que temps, même. 


Si vous êtes malade suite à une hygiène de vie de mauvaise qualité... et que vous avez un grain de bon sens, vous vous soignez (c'est le plus urgent) et "(...)

Comparaison n'est pas raison, il n'est pas évident que les analyses pour l'immigration des années 60 et 80 correspondent à ce qu'il se passe actuellement en Allemagne. Extrait de cet article indiqué dans un autre commentaire, "Migrants : l'Allemagne (...)

Derniers commentaires

                                                                  

Pierre Rimbert remet les pendules à l'heure dans le dernier diplo : Gauche antimigrants, une fable médiatique


A ce sujet je ne dirai pas qu' @si a participé à la propagation de cette fable mais... que le site a fait un "numéro d'équilibrisme"  entre un relais servile de la propagande médiatique et une analyse critique d'icelle. 


C'est cette ambiguïté qui fait tout son charme ;-)

 


Dire que l'arivée massive des algériens en France dans les années 60, n'a pas fait baisser les salaires est totalement stupide. On a fait venir algériens et marocains parce qu'on avait besoin de main d'oeuvre. Le contexte était complètement différent, on était dans les trente glorieuses, pas dans la période de crise que nous traversons actuellement, alors bien sur que les salaires des français n'ont pas été affectés ! ils continuaient même de monter !!! Rappelons que l'Allemagne d'aujoud'hui  emploi les travailleurs étranger au rabais ! 80 cts de l'heure dans certains cas ! 

Et pendant ce temps Sputnik qui l'air de rien fait une interview d'un facho allemand

https://fr.sputniknews.com/interviews/201809061037985575-opa-hostile-livre-controverse-islam/

Le problème, ce sont ces idées de gauche nauséabondes, qu'elles soient de l’extrême-gauche mélenchonnienne, wagenknechtienne ou du stalinisme NPA et LO.


Si Macron avait été élu, les Français seraient fiers de leur politique migratoire !

Et de tout le reste : environnement, sécurité sociale, droit du travail, état d’urgence, tabassage place de la Contrescarpe, etc.

Nous danserions tous nus et tous bronzés.


Merci ASI de mettre les projecteurs de façon très originale (lémédias n’ont pas parlé de Sahra Wagenknecht) sur les grands problèmes de notre planète et de notre pays.

ça va le machisme, je vous signale que les statistique de violence ux femme augmentes , alor si vous arrêtiez de soutenir cette culture du viole, du jugement sur les femmes. 'Wagenknecht apprécie les médias.' ha bon, c'est different des mecs politique ? Quand un.e politique veut gagner ,'est ce pas Le media ui lui permettent cela, sic Macron ? Franchement étonnant que vous ne parliez pas de ses fringues ... a moins que je ne l'ai loupé, j'y retourne. Pensez bien les journalistes qu'a chaque viole, chaque violence qu'une femme ou qu'un jeunes ou qu'une personnes non percue comme Francaises, revoient , vous avez poussez a ça, avec votre attention differentes sur les femmes et les mecs. JLM adore les Media, Islapette aussi , et alors tant mieux pour faire payer les messages,ou  ça vous enerve que l'Allemagne promeuve mieux les femmes politique que la France bien machiste, jaloux. 

Petite anecdote :
Je traverse la Aula, la cour couverte du Palais Universitaire

Un monsieur me happe et me demande mon aide : Migrant, il essaie de remplir le formulaire d'inscription au cours de Français Langue étrangère de l'Université Populaire Européenne. Cours de une séance de 1h30, 4 jours par semaine, total 220 euros et 40 euros d'adhésion qu'il va payer en espèces car il n'a bien sûr pas de compte bancaire.

Il parle à peine quelques mots de Français sinon le Russe et doit venir d'un pays autrefois en URSS

J'essaie de lui expliquer qu'il a peut-être droit à des cours pour asylant gratuits


Il me répond : oui mais ce n'est qu'une fois par semaine et ce n'est pas suffisant pour apprendre vraiment la langue.


On se serre la main et je pars en lui souhaitant bon apprentissage, d'autant plus admiratif que je sais les difficultés de l'apprentissage du Français, d'autant pour une personne venant d'un environnement comme celui que je crois être le sien

l'objet de cet article est dans le dernier paragraphe, une charge anti-Mélenchon.  L'immigration n'aurait aucun impact sur la baisse des salaires ? C'est tout simplement faux. De tout temps, les capitalistes se sont servis de l'armée industrielle de réserve pour faire baisser les salaires. Et la question de l'immigration n'est qu'une variable de cette tendance. La position de Mélenchon est celle d'un social-démocrate modéré, favorable à l'acceuil des immigrés arrivés mais favorable aussi à une politique visant à éradiquer les raisons de l'immigration, à savoir les guerres impérialistes (je sais que le mot va en choquer certains)  et l'exploitation économique impérialiste. Ce que vous oubliez de préciser naturellement. La position de Mélenchon combine le réalisme et l'humanisme.

Toujours cette suspicion que le rouge virerait au brun... C'est fatigant.


La FI rassemble plus d'anti-fa que tous les autres partis réunis. Et Die Linke également.

Y a vraiment que les bobos pour penser qu'il y aurait des relents anti-immigration dans les partis de la vraie gauche européenne.

On pourra me donner tous les chiffres et toutes les études d'y a plus de 30 ans, le fait est qu'en Allemagne (mon frère est ouvrier de production dans une usine allemande) le travail est organisé de la sorte: il y a les contrats des allemands et des français à 15 €/h, les ukrainiens à 10€/h et ça descend jusqu'à 3€/h! pour les moins chanceux (c'est à dire ceux issus de l'immigration la plus récente) sachant que ces derniers n'ont que des contrats d’intérim.

La réalité c'est que le patronat allemand a organisé (avec la complicité d'IG Metall) un véritable "dumping" fondé sur la nationalité des travailleurs.

Tous les experts de salons n'ont qu'à aller visiter une seule fois une usine allemande pour être convaincus du bien fondé du discours de Sahra Wagenknecht. D'autant plus qu'ils occultent souvent que Sahra Wagenknecht s'est prononcée pour un élargissement et un assouplissement des conditions du droit d’asile.


Enfin, une autre réalité susceptible de choquer les révolutionnaires de bacs à sable, mais qui est une fierté pour les militants de la FI: il me semble que lors des dernières présidentielles, JL Mélenchon est majoritaire chez les 18-25, alors qu'au début de la campagne les intentions de vote des 18-25 sont largement favorables à la Le pen. Pour toute personne qui vient d'un milieu populaire (avec un QI moyen, c'est à dire juste au dessus de celui des journalistes de BFM et du Monde) cette circonstance n'est pas choquante et, en tout cas, ne permet nullement de conclure que ces jeunes ont voté Mélenchon parce qu'il serait le pendant de Le pen sur la question migratoire!!

Wagenknecht n'était pas obligée de stigmatiser les immigrés qui font baisser le salaire des braves allemands (hypothèse que votre démonstration invalide d'ailleurs), elle aurait simplement pu appeler à un salaire égal pour tou.te.s quelle que soit leur nationalité.

C'est quand même incroyable, et bien réactionnaire, de rendre coupables les travailleurs étrangers pour les politiques salariales qui les esclavagisent. Politiques salariales qui n'ont aucun rapport avec le nombre d'immigrés présents sur le territoire.

Quant au discours permanent des insoumis sur leur capacité à ramener aux urnes les jeunes et les abstentionnistes, il n'est étayé par aucune étude post-électorale. Les 18-25 votent traditionnellement à gauche, cela n'a pas été davantage le cas en 2017 que d'habitude, et les abstentionnistes de 2012 sont loin d'avoir massivement voté pour Mélenchon.


En tout cas, il est intéressant de constater que ces constats fallacieux qui relèvent de la méthode Coué vous servent à justifier les tendances les plus problématiques de votre organisation (xénophobie latente et antigermanisme primaire). En substance, si jeunes et abstentionnistes votent pour vous (faux), ça serait grâce à votre tournant "réaliste" sur l'immigration (càd de droite, fondé sur un autre mensonge : les patrons organiseraient l'immigration par les traités de libre-échange pour faire pression sur les salaires... quelle blague, et pas drôle en plus).


Plutôt que de lutter sur le front de la représentation commune de l'immigration (expliquer que ce n'est pas un problème et que l'accueil est un devoir), vous faites de l'électoralisme à deux balles.

Tout ça pour faire 12% aux européennes.

Mais ça sera toujours meilleur que le score du PS, et Garrido peut s'exprimer tous les dimanche chez Ardisson. Donc tout va bien.

Appeler à un salaire égale pour tous dans un pays ou certains jobs sont payés à 1€/h ce n’est même pas stupide, c’est risible. Et je te laisse imaginer ce que cette idée pourrait donner entre les mains de personnes malintentionnées (le MEDEF par ex.). Du coup si on imagine que ce « salaire égale pour tous » ne soit pas aligné sur le salaire des braves allemands, mais qu’on fasse une moyenne, alors cette hypothèse valide manifestement ma crainte.

Pour toi, la gauche « populiste » ne l’est manifestement pas assez ? Soyons sérieux ! Les gens de gauche ne sont pas parfaits, mais ils ne sont pas aussi cons que tu l’espères.


C’est quand même incroyable de réussir à faire dire à Wagenknecht l’opposé de ce qu’elle dit, sous un article qui explique bien ce qu’elle dit, à savoir que ce ne sont pas les travailleurs étrangers qui sont coupables de cet affreux constat de l’économie libérale, mais les politiques salariales (néo-libérales) qui les esclavagisent. Effectivement, ces politiques salariales ne sont pas la conséquence de la présence ou non d’étrangers sur le territoire. La preuve, ça fait trente ans qu’on nous la sert et aux allemands aussi.


Tu aurais dû dire « n'est étayé par aucune étude post-électorale sérieuse », parce qu’en 2 clics sur google je trouve « En mars, un sondage Ifop qui ciblait les 18-25 ans estimait qu'ils allaient d'abord voter pour Marine Le Pen (29%) ou Emmanuel Macron (28%). Jean-Luc Mélenchon recueillant 14,5% de leurs intentions de vote » et « Selon l'institut de sondage Ipsos, les jeunes ont majoritairement plébiscité le candidat de La France insoumise lors du premier tour de l'élection présidentielle. Jean-Luc Mélenchon aurait ainsi récolté 30 % des voix chez les 18-24 ans, devant Marine Le Pen (21 %) et Emmanuel Macron (18 %) ».


Mais compte tenu que ces chiffres sont obtenus par l’Ifop et Ipsos et qu’ils sont donnés par 20 minutes et Le Monde, je veux bien te croire. Tes sources et tes chiffres étant pour le moins infaillibles.


Précision tout de même, je n’ai jamais prétendu que Mélenchon avait « ramener aux urnes les jeunes et les abstentionnistes », mais que les jeunes, qui y sont allés, ont davantage voté pour lui que pour les autres candidats, alors qu’on nous annonçait qu’il voteraient massivement pour le FN. Bref, un bon discours de « vieux cons » que les médias et les instituts de sondage ont voulu nous vendre, alors qu’au final les jeunes ont brillé par leur discernement et les vieux (les plus de 50 ans) par leur bêtise en votant massivement Macron.


En tout cas, il est intéressant de constater que tes constats fallacieux, qui restent à l’état de pures allégations (la FI xénophobe), servent à justifier les états d’âmes les plus sombres de certains ex-gauchistes passés à la macronie, selon une méthode que je n’avais plus vu depuis le collège et selon laquelle : j’peux bien être un gros faf puisque l’extrême gauche est xénophobe. C’est eux qui ont commencé… Navrant.


Personne n’a jamais dit que si les jeunes ont voté majoritairement pour la FI, ça serait grâce à un tournant "réaliste" ! ça c’est toi qui le prétends. Moi je me garderais bien d’expliquer les raisons qui ont poussées les jeunes à changer de candidat en 3 mois de campagne, sachant que le discours du FN n’avait pas évolué. Mais ça doit certainement être parce que les jeunes sont versatiles, qu’ils ne savent même plus écrire correctement (alors comment lire un programme ?!) et que le bac ne vaut plus rien…


D’une part, « expliquer que ce n'est pas un problème et que l'accueil est un devoir » et d’autre part expliquer que les politiques libérales se nourrissent pour partie de l’immigration pour tirer les droits sociaux vers le bas est nécessairement complémentaire. En tout cas, l’un n’empêche pas l’autre. D’ailleurs c’est exactement ce que dit Die Linke puisqu’ils se prononcent également pour un assouplissement des conditions d’asile (le droit d’asile étant le fer de lance du devoir d’accueil défendu par la gauche - les gens confondent souvent droit d'asile et immigration).


Finalement, je vois bien que ce qui t’emmerde au fond c’est que la FI fera au moins 12% aux européennes, que les jeunes votent majoritairement pour la FI et que la FI place certaines de ses personnalités dans les médias traditionnels. En somme que la FI soit devenue une alternative crédible, manifestement durable et en plus désormais audible. (Mon Dieu quelle horreur! Et les chars soviétiques sur les Champs et bla bla bla...)


Malheureusement, tu vas devoir t’y habituer parce que comme le dit si bien Thomas Porcher dans une excellente émission d’@si que je te conseille : nos arguments sont infaillibles.  

"les vieux (les plus de 50 ans) par leur bêtise en votant massivement Macron" , pas d'bol le vieux qui vous répond a pratiqué l' "abstention heureuse" au deuxième tour (et il n'est pas le seul, d'autres ont voté blanc) , alors s'il vous plait , pas de sac pour le terme "vieux" merci ! 

J'ajoute que pour le scrutin des "euro" qui se présente, j'envisage une égale abstention heureuse , 2005 que diable , puisque le constat d'impuissance du rôle consultatif du parlement face à une commission non élue n'invite pas à une participation , relevant du jeu de dupes. Ce n'est que mon analyse , mais c'est la mienne.  


Pardon. Je connais même des vieux qui ont voté Mélenchon au premier tour. Si si

"les patrons organiseraient l'immigration par les traités de libre-échange pour faire pression sur les salaires... quelle blague, et pas drôle en plus)."


Pour faire pression sur les salaires, il suffit de leur refuser des papiers. En France, il y a le SMIC, on n'a pas la "chance" de pouvoir payer en dessous. Alors, il "faut bien" organiser la clandestinité du travail. Merkel n'a pas ce souci. 


Reste que le migrant n'est pas l'ennemi, et qu'il faut être bien clair sur ce point, faute de quoi on commence à glisser vers le pire.

Comme vous dites, pour faire pression sur les salaires, il suffit de leur refuser des papiers. L'immigration n'est pas en cause. Et ce ne sont pas les patrons qui "organisent" l'immigration, encore moins par "les traités de libre-échange" (la formule est de Méluche).

Régulariser TOUT LE MONDE (et pas seulement "les travailleurs étrangers" comme le propose la FI), c'est ça la solution de bon sens pour lutter contre le dumping social.

La belle politique et le bon accueil des migrant vu par notre très bon président jupiterien ..... Y'a pas de problème ???? Soyons pour la dignité humaine et humaniste et pour une vrais politique d'accueil des réfugiés .... Ce qui n'empêche pas de lutter pour le maintient des populations en défendant leurs droits et leurs moyens de subsistance dans des conditions normales sans leur faire de guerre ni les affamer économiquement. je pense que c'est en substance la questions que pose la gauche européenne concernée par le problème (hors no-borders et autre anticapitaliste radicaux...).

https://www.alternatives-economiques.fr/loi-asile-immigration-recul-droits-etrangers/00086001

Mais les bobos ne veulent pas que le prolo prennent le pouvoir, comme en 1789 , de mecs, des mecs, et surtout bourgeois. a lire Une histoire populaire de la France de G Noiriel qui viens de paraitre, franchement déprimant. Ou l'ont comprend le leitmotiv des media sur 'vous etes pas tous ensemble' , comme si une révolution avait besoin de tous, l avortement c'était qq millier de femme (Veils a été mandaté pour le légaliser),  ce sont les manif de qq millier de femme qui nous ont sauvé de la mort, ce qui demanderait aux plus pauvres de venir, e faire tuer, se faire violenté, c'est ça qui arrive aux plu pauvres, ils se battent en meurent et les bobo récupèrent la révolution.  

"l avortement c'était qq millier de femme" 


Je pense qu'on était bien plus que quelques milliers, on était soutenues par des millions d'autres femmes... et quelques hommes quand même, des toubibs qui risquaient leur carrière, des vieux mâles blancs bourges cathos (bobos?) comme Jacques Milliez qui témoignaient au procès de Bobigny. 


Là où vous avez pleinement raison, c'est que la loi Veil était aussi une manière d'empêcher cette action de désobéissance active d'aller plus loin. N'attribuons pas à la seule Simone Veil une victoire qui est celle de millions de femmes (et, je me répète, de quelques hommes qui nous ont bien aidées).

en manif non vous n'etiez que qq milliers . et c'est tellement mignon de toujour ne pas oublier les qq males qui ne sont pas totalement irresponsables, ca aide bien encore le patriarcat . Jamais aucun mecs ne fait cela. Mes diatribes feministes ont toujours ereinté par les femmes. Comme si les mecs avaient besoin des femmes pour se defendre ! ils ne vous lecherons pas la chatte mesdame , ni ne vous soutiendrons quand vous serrez seule a agonir ... ils gagnent plus de fric, eduquent tres peu leur enfants, je sais des femmes vont me dire que pas tous, moi je regarde les chiffres (https://www.inegalites.fr/L-inegale-repartition-des-taches-domestiques-entre-les-femmes-et-les-hommes)  et eux disent le contraire des bobos, vos mecs aiment jouer pas bosser, ni éduquer, et a cause de cette classe sociale qui veut ressembler à S de Beauvoir vous empechez, comme elle, la liberation des femmes. Laissez donc les mec se défendrent ..ou vous avez peur de voir la vérité, que vous vous faites avoir apr votre peur de la solitude. Peut de mecs malade meurent seuls, et meme les drogués, par contre les femmes ne rencontrent pas de mec si elles ne sont pas en forme  .. la aussi ya des chiffres et de l'expereince, mon pere d-pedophile et violent est remarié .. il et pa devenu gentil et sexuellement calme et pourtant . 

"en manif non vous n'etiez que qq milliers"


Donc, vous n'en étiez pas. Trop jeune? Alors renseignez-vous, je ne parlais pas de manif, mais de toutes les femmes qui ont pratiqué ce qu'on appelait pas encore désobéissance civile, en utilisant la méthode Karman dans des appartements amicaux avec des toubibs amicaux et courageux. 


Heureusement qu'il y avait quelques hommes, car les femmes toubibs n'étaient pas nombreuses à l'époque. Et c'est une femme, Simone Veil justement, qui a mis fin à ça en lâchant du lest (elle le dit très explicitement), parce que ça menaçait de "les" déborder.


Mais vous êtes carrément monomaniaque, le poumon, le poumon vous dis-je encore le poumon, on dirait une comédie de Molière (merde, encore un mec, ils sont partout décidément). 


Vous avez un point commun avec Zozo, j'évite de vous lire, mais chaque fois que je m'y laisse aller ça me fait monter la colère. Je voudrais bien en rire, mais vous faites tellement de mal à la cause des femmes avec vos diatribes incohérentes...

p'ov blaireau ma vie n'est pas @SI. J'ai une famille , un boulot , une vie sexuelle, et je milite sur le web... mais comme tout les con.ne.s il vous ai dificille de comprendre qu'etre militantes n'empechent nullement d'avoir d'autres activitées. Quand c'est un gars qui nous ressace ad vitam son leitmotiv c'est super, normal (Rabhi, Y Arhus, Hullot, Freud ..de obcédé de leur vision comme moi) , c'est sure ces types ne remettent rien en question, surtout pas votre confort machiste , avec des femmes qui produisent 60% de la valeur ajouté  et n' ont que 40% de richesses (encore des chiffres), mais moi je vous parle de vos vies, de vos comportements ca enerve ... dommage de ne pas reflechir. et en plus vos insultes ne me touchent pas, apres 12 ans d'inceste , tu crois que monomaniaque ca vame faire pleurer quand je vois que les males eux ne pensent qu'a juger pas a comprendre ou a s'excuer ... 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci Chenine vos arguments font du bien.  Un lien vers une autre question qui divise la gauche "trosko révolutionnaire" antifa et la gauche "insoumise": la question du protectionnisme. https://www.youtube.com/watch?v=vEb9J1L2JII

A noter la retenue de Besancenot à l'égard de son contradicteur on sent bien qu'il aimerai mais il se retient de le traiter de nationaliste c'est à saluer.... puissent ses partisans faire de même sur ce site. 

Au cœur de ce clivage les théories de chantal Mouffe sur le populisme https://www.youtube.com/watch?v=yPrs329mls0 sans surprise les trotsko ne veulent pas en entendre parler leur combat pour la pureté révolutionnaire n'a pas permis aux prolétaires d'obtenir quoi que ce soit  mais peu importe ils ne changerons rien.

60 ans derrière Krivine à préparer la prise de la Bastille, rien ne vient, la situation ne fait qu'empirer, mais... mais... mais... patience un jour ça prendra.


D'ici la il leur faut garder le monopole de la radicalité. 


Beaucoup de figures de la domination capitaliste actuelle ont d'ailleurs fait leur armes chez les trotskistes et les maoistes. Ils les ont trahis, sont passé du col mao au rotary mais de fait ils ont une batterie d'arguments "de gauche" contre les tentatives de ce populisme qu'ils abhorrent.  



mais on ne doute pas de la justesse morale de la plupart des électeurs.trices de Mélenchon, on doute de Mélenchon lui-même, grosse nuance !

La phrase de Mélenchon l'autre jour m'a fait bondir car Marine Le Pen aurait pu la prononcer et car non, non et non, Merkel n'a pas accueilli 1 million de migrants pour en faire des travailleurs dans les usines allemandes, vous ne semblez pas connaître grand chose à l'industrie hautement qualifiée de ce pays vous qui prétendez donner des leçons sur le sujet. 

Taper sur IG Metall, sur la question des salaires, pourquoi pas, débattons, n'empêche que ce syndicalisme réformiste-là est majoritaire dans le monde ouvrier outre-Rhin, avec des taux de syndicalisation qui feraient rêver les centrales françaises - et que la situation des ouvriers allemands est à mon avis bien plus confortable que celle des français, à qualification égale (niveau de vie, etc.)


Je n'entends donner aucune leçon, mais défendre la FI (et les autres mouvements de la gauche européenne: Die Linke par ex.) de leurs bases jusqu'à leurs directions contre des absurdités de type "les tendances les plus problématiques de votre organisation (xénophobie latente et antigermanisme primaire)". C'est toujours tellement lâche de tenter de diaboliser un mouvement, pour un désaccord idéologique, avec des accusations sans fondement et simplistes du genre "mouvement populiste", "xénophobe" etc., et contre lesquelles la seule défense relève de la bonne foi. Ce genre d'accusation clôt le débat et évite aux personnes usant de ce type d'argument de débattre sur le fond c'est à dire de confronter les idées et les idéologies respectives.


Je n'arrive même pas à concevoir qu'on puisse soupçonner Mélenchon d'être xénophobe et le mettre sur le même plan que Marine Le Pen en la matière! Là c'est soit de la bêtise, soit de mauvaise foi caractérisée et moi, en tant que militant, qu'est ce que vous voulez que je vous réponde à ça? Les accusations sans fondement, ou fondées sur le simple sentiment/conviction de gens ayant une aversion pour tout ce qui vient de près ou de loin de la gauche et de son idéologie, n'est pas un argument.


Enfin, vous avez certainement lu plein d'articles du Monde et de Challenge sur le bonheur de l'ouvrier allemand, l'efficacité des syndicats (IG Metall ou le syndicalisme suédois - enfin bref de tous les syndicats du moment qu'ils ne sont pas français) et sur la tradition d'accueil des pays du nord (je me permets un lol), ce qui m'obligerait à me taire en m'inclinant devant votre érudition.


Mais là encore, je n'entends pas avoir raison, simplement rappeler qu'on lit pas mal de conneries sur le modèle allemand (surtout dans les médias français). Et je le dis en connaissance de cause, dans la mesure où je suis originaire de Moselle-est, terre d’immigration et de grande précarité, où on lutte quotidiennement contre le FN (de Philippot) et pas seulement intellectuellement (et où, d'ailleurs, je ne vois pas beaucoup d'autres militants de gauche...). Alors entendre qu'on serait un mouvement xénophobe! C'est stupide et cruel.

En sus, nous avons la chance d'être limitrophe avec Sarrebruck (dont Oskar Lafontaine a été maire) et nous sommes intimement liés avec les camarades de Die Linke. Alors s'entendre dire qu'on serait un mouvement anti-allemand!? C'est d'ailleurs au contact des ouvriers de l'industrie allemande que je me permets d'être septique par rapport au modèle.


Pour finir, si "Merkel n'a pas accueilli 1 million de migrants pour en faire des travailleurs dans les usines allemandes", alors pourquoi? Par altruisme, par humanisme (qui, c'est bien connu, est une vertu ancestrale de la droite allemande). Et si c'est le cas, quod non, l'un n'empêche pas l'autre, c'est à dire qu'il est tout à fait probable qu'en plus de l'altruisme, cette immigration de masse très sporadique finalement, ait d'autres avantages que la droite allemande se garde bien de clamer haut et fort (comme par ex. un avantage pour le patronat et son industrie ou pour la démographie allemande en déliquescence).  

Comme Faab, je doute que les études sur l'influence de l'immigration sur le marché du travail dans les années 60 ou 80 correspondent à la stratégie actuelle des patronats européens

C'est terrible, elle semble avoir pour projet de réconcilier la gauche radicale allemande avec le peuple et sa pensée sale, et en plus ne semble pas être une bonne européenne, elle serait même pro-russe. 

Il est urgent d'envoyer Plantu en Allemagne pour les aider à régler le problème.


Enfin on va dire qu'elle donne tout de même un peu plus d'argument sérieux pour des campagnes de presse contre elle que Corbyn, Mélenchon ou autre Iglésias. Mais c'est pas comme si c'était vraiment nécessaire pour en avoir.

exactement le parti qui nous manque .Equilibriste...? juste pour ceux qui abandonnent a l'extrème droite la dénonciation du problème de l'accaparation de la misère des autres pour les exploités ici .Merkel n'as pas pris plus d'1 million d'émigrés  par humanisme , et la gauche le sait , et mélenchon le sait , et il est là le problème .Oui Wagenknecht a raison quand elle dit que la gauche se donne bonne conscience avec l'anti racisme  alors qu'elle (la gauche) ne fait que valider cet esclavagisme du patronat .Le parti qu'il nous manque....c'est pas demain la veille .

Il est temps de réfléchir sérieusement à la question des migrations. Plus que temps, même. 


Si vous êtes malade suite à une hygiène de vie de mauvaise qualité... et que vous avez un grain de bon sens, vous vous soignez (c'est le plus urgent) et "en même temps", vous améliorez votre hygiène de vie. 


Une grande partie des migrants, en effet, resteraient chez eux s'ils n'en étaient pas chassés par la guerre, le climat, la misère et , surtout pour les jeunes, l'absence d'espoir. Mais maintenant qu'ils sont là, on en fait quoi? On les retourne à leur misère, à leur désespérance, sachant qu'ils vont revenir et revenir? On les laisse se noyer en Méditerranée, on les envoie mourir dans le désert (ceux-là, en effet, ne reviendront pas)? Donc, selon moi, accueil, véritable, décent, honorable, car notre (non) accueil nous déshonore. 


Et "en même temps", on travaille sérieusement à cesser nos innombrables nuisances dans ces pays, qui ruinent leur économie à coup de concurrence librement faussée, à coup de désertification climatique, à coup de bombardements pas du tout "chirurgicaux", à coup de déstabilisations diverses et variées qui enrichissent notre industrie guerrière et autres malfaisances. 


Dans un second temps, on peut imaginer que les migrants bien accueillis retournent chez eux pour y apporter leur contribution. Et ceux qui veulent rester, pourquoi pas, la terre est à tout le monde


Oui, je sais, c'est irréaliste... mais ça nous fait une direction à suivre: les navigateurs qui se repéraient sur les étoiles savaient bien qu'ils ne les atteindraient pas. Ça les guidait quand même.

Comparaison n'est pas raison, il n'est pas évident que les analyses pour l'immigration des années 60 et 80 correspondent à ce qu'il se passe actuellement en Allemagne. Extrait de cet article indiqué dans un autre commentaire, "Migrants : l'Allemagne crée des emplois à... 80 centimes de l'heure" (23/08/2016, faudrait voir ce qu'il en est aujourd'hui) :


"le ministère du travail allemand a annoncé qu'il comptait créer 100.000 emplois à destination des migrants arrivés dans le pays (...) dans la droite ligne des "mini-jobs" créés dans le pays avec les lois Hartz dans les années 2000, ces emplois devraient être payés... 80 centimes de l'heure. 

(...)

les mini-jobs font débat en Allemagne. En effet, en 2011, 20% des salariés allemands étaient payés à un niveau inférieur au Smic horaire français et 40% avaient un salaire mensuel net inférieur à 1000 euros. En 2012, l'Agence allemande pour l'emploi (BA) a chiffré à 7,4 millions le nombre de "mini-jobs", des contrats à temps partiel rémunérés 450 euros par mois maximum, dont plus d'un tiers concernaient des salariés ayant plusieurs emplois. Selon le BA, ils pénaliseraient parfois la création de vrais emplois."

Ce qu'il faut contester en premier lieu, dans l'affirmation de Mélenchon, qui en effet le rapproche du discours d'extrême-droite, c'est l'idée que Merkel aurait décidé contre une partie de son camp d'accueillir 1 million de réfugié.e.s en 2 ans juste au profit du patronat allemand. ça s'appelle du révisionnisme et du populisme. Attention, danger !

C'est tout a l'honneur d'une gauche qui ambitionne de gouverner de reflechir concretement a la problematique de l'immigration.


Haaaaaaaaaaa !!!!!!....La Gogoche!?

Cet article est bien documenté (on peut cependant reprocher les titres-chapeaux très orientés quand même, pas de doute on connait l'avis de la journaliste). Le checknews de Libé a fait récemment un boulot similaire http://www.liberation.fr/checknews/2018/09/04/que-dit-exactement-sahra-wagenknecht-sur-l-immigration_1676492


Conclusions et comparaison finales nulles et hors contexte ...... Très décevant, d'autant que le manque de main d'oeuvre en Allemagne a réellement été comblé par l'ouverture des frontière par Merkel aux migrants avec la création concomitante d'un salaire minimum à 1€. C'est un fait, et je ne crois aucunement au pseudo élant humanitaire de la chancelière, cette dernière étant uniquement intéressée par la production industrielle et économique inhérents au patronats et intérêts économiques allemand. Aussi il y aurait beaucoup à dire sur les moyens mis en oeuvre en France pour recevoir dignement les migrants, sur la fermeture des frontière actuelle et l'externalisation du problème par le gouvernement Macron identique, mais plus hypocrite, à celle prônée par les nationalistes dont il est censé représenté la seule alternative .... En tout cas l'alternative ne sera pas humaniste, le gouvernement polarise la prochaine élection européenne sur c sujet en nous proposant de choisir en très la peste et le choléra !!!! soyons pragmatique et cherchons les véritables solutions en maintenant les gens chez eux, ils ne migrent pas par plaisirs, en les aidant économiquement par de vrais partenariats et non pas avec des accords de libres échanges se substituant hypocritement encore à de l'exploitation néo-coloniale .....


Ça fait un peu positions électoralistes, nan ?


Les Européens veulent de moins en moins des étrangers chez nous, mais acceptent volontiers l’exploitation des ressources et les ventes d’armes chez les autres.

" le rapatriement de centaines de milliers d' Algériens en France entre 1962 et 1968 " Il  ne faut  pas tout confondre  et  ne pas être inexact . L'expression rapatriement est inexacte. Il s'agit plutôt de départs forcés. Cette expression recouvre deux aspects différents . D'une part ,après 1962 ,un million de Français d' Algérie  ,mais aussi des harkis ( ceux qui n'ont pas été abandonnés par l'armée française) ont été obligés de venir en France ( et non de se rapatrier , beaucoup  étaient nés en Algérie cf Camus) , après les violences  qui ont succédé aux accords d' Evian  ( compte tenu  aussi de la violence de l' oas ) Ensuite , à la suite d'accords de coopération  franco -algériens , de nombreux travailleurs algériens sont venus travailler dans les industries de main d'oeuvre , souvent dans des conditions très difficiles ( pauvreté , racisme)  , mais il s'agissait aussi d'échapper aux piteuses politiques de développement algériennes.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.