L'équilibriste de la gauche allemande : Sahra Wagenknecht en V.O.
article

L'équilibriste de la gauche allemande : Sahra Wagenknecht en V.O.

Réservé à nos abonné.e.s
Des "relents antimigrants", des déclarations "tendancieuses", le "visage anti-immigrés de la gauche allemande"... Avec la création de son mouvement "Aufstehen", Sahra Wagenknecht se retrouve sous les projecteurs des médias français. Mais que dit vraiment, sur ce sujet explosif, la co-présidente du groupe parlementaire de Die Linke (parti de gauche) ? Plongée dans un discours sur la corde raide de la très médiatique figure de la gauche allemande, contestée au sein même de son parti.

Sahra Wagenknecht n'a peur ni des caméras, ni des huées de son parti. La co-présidente du groupe parlementaire de Die Linke au Bundestag fondait ce mardi 4 septembre, avec son mari Oskar Lafontaine (ancien ministre social-démocrate sous l'ère Gerhard Schröder), un nouveau mouvement politique, "Aufstehen". Un terme qui navigue entre un énergique "Debout", et un plus tranquille "Se lever" ; à mi-chemin, à l'image du numéro d'équilibriste de cette figure de la gauche allemande, qui prône une restriction de l'immigration, à rebours des idées traditionnelles de son parti originel.

Outre ses positions critiques envers les institutions européennes, et favorables à une levée des sanctions à l'encontre de la Russie, Wagenknecht est rég...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.