97
Commentaires

Le soir où Elkabbach a tué Pascal Sevran

Mais aujourd'hui, c'est sa radio, Europe 1, qui est prise dans la tourmente.

Derniers commentaires

Bonjour,

Depuis quelques semaines, je suis frappée par la succession d'articles que vous publiez sur les méthodes de Messieurs Elkabbach et Morandini.
Et j'ai fini par en concevoir une certaine gêne alors même que ces deux personnes sont loin d'avoir ma sympathie. La fréquence et la régularité de vos publications à leur sujet m'a donné la sensation d'une volonté d'attaque en règle, de lynchage même, de votre part.
Dans la version télévisée d'@si, vous êtiez "naturellement" préservés de cela : vous vous adressiez à nous une fois par semaine ; chaque semaine, le sujet analysé était différent ; l'émission était préparée, son contenu réfléchi en fonction de l'importance des informations et de la contrainte de durée qui vous était imposée.
Aujourd'hui, nous avons accès à vous tous les jours ; les sujets peuvent être complétés et enrichis au gré de l'actualité ; vous n'avez plus à choisir quelles informations publier : toutes peuvent être hébergées.
Le contexte est donc totalement différent et je me dis que la façon de traiter l'information sur un site internet mérite une réflexion, en soi.
Je conçois bien ce que le format télévisé pouvait avoir de frustrant : difficile de revenir sur certains sujets déjà traités pour compléter de nouvelles informations les analyses faites alors, certains sujets qui ne pouvaient pas être traités car ne justifiant pas une émission à eux seuls, ... Mais j'avais, alors, la sensation que les sujets étaient traités, c'est-à-dire que leur importance avait été préalablement réfléchie, les informations hiérarchisées et le contenu véritablement travaillé.

Pour ma part, c'est cela que je suis venue retrouver sur votre site.

Bien sûr, je suis en mesure de trier ce que vous me donnez à lire.
Cependant, je considère que les choix éditoriaux et la forme de diffusion des informations sont tout aussi importants que les sujets traités. Parce qu'ils sont eux aussi une façon de faire de l'information, a fortiori sur un site où nous venons chercher une analyse du traitement de l'information.

Pour en revenir à messieurs Elkabbach et Morandini, nous avons bien compris que la déontologie n'était pas leur fort. Et après ? Quelles conséquences ? Quelle audience ? Quels biais cela introduit-il dans les informations qui sont données à leurs auditeus ? Cela reste-t-il du domaine de l'anecdotique (le blog de Morandini ou l'annonce de la mort de Pascal Sevran, franchement ...) ? Ou bien certaines informations "importantes" sont-elles réellement omises ou déformées ?
Vous m'avez donné des informations brutes ; il me manque votre analyse.
ben il s'est juste trompé de jour^^
devrait se reconvertir comme devin, genre madame irma
il ne savait pas que c'était le Dr House qui s'occupait de Sevran, ces derniers jours, c'est pour ça qu'il a un petit peu anticipé

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Que va dire Ruquier ce soir, maintenant que Sevran est mort pour de bon (D'après France-Info....)?
Bonjour,
Très intéressant comme sujet et sur l'omerta de certains journalistes...
Juste une petite remarque : lorsque j'ai ouvert le sujet ELKABBACH, j'ai eu une alerte de mon ANTIVIRUS me disant que mon ordinateur venait d'être infecté par un VIRUS INFORMATIQUE !!!!

Heureusement, j'ai un bon anti-virus donc tout va bien.

Je me permets cependant d'alerter l'équipe d'@SI de faire attention que leur site ne soit pas endommagé par ce genre de sinistre...

Bye !!

SEMIR
Quoi ? Morandini est mort ? Et on ne me dit rien ?
A mon avis , Elkabbach devrait engager Thierry Saussez pour mettre un cordon sanitaire entre lui et le journalisme...
...si Pascal Sevran a un minimum d'humour il a dû être plutôt flatté par ces nécros improvisées chez Ruquier... J'aurais jamais pensé qu'on en dirait autant de bien! C'est pas donné à tout le monde de pouvoir entendre ce que les médias disent de vous après votre mort. Il s'en est pas mal sorti...

Je suis assez vieille pour me souvenir d'Isabelle Adjani "morte du sida" au JT au siècle dernier...
Et plus glauque, je m'étais souvenue de l'attaque cérébrale de Jacques Martin fin des années 90 mais j'avais oublié qu'il y avait survécu...., et du coup quand il est mort en 2007, mon premier réflexe a été "hein quoi, il est [large]encore[/large] mort !"

Bon, sinon Elkabbach est un tocard, rien de neuf sous le soleil!
JP Elkabbach ne nous a pas donné l’info qu’il voulait nous transmettre faute de l’avoir vérifiée. Mais il est venu démontrer un fait : le monde de la télévision est un monde artificiel (bien plus qu’internet) qui s’auto-génère et dont les acteurs pensent être les seuls être importants de la planète.

Quel était l’enjeu ici ? Pour quel fait tellement important JP Elkabbach est prêt à risquer sa réputation et la quiétude de plusieurs vies ?

La fausse mort d’un animateur de télé un peu célèbre n’est pas plus grave ni plus insignifiante que la rumeur qui touchera un citoyen lambda. Monsieur Sevran n’est pas plus important parce qu’il a eu le privilège de passer à la télévison . Il n’est pas connu pour des faits remarquables, loin de là ! Les gens importants ne sont pas souvent derrière les caméras en tout cas ils n’en vivent pas. Les chercheurs, les découvreurs, ceux qui essaient de trouver des solutions à notre monde, les altruistes les vrais artistes les créateurs ne sont que très rarement voire jamais des gens de télé.

Je pourrais prendre une multitude d’exemples comme celui de Christine Bravo que j’ai entendu dire un soir sur TF1 en parlant des sa vie d'avant les caméras "A l'époque je n'étais rien"... pour montrer à quel point la télévision m’inspire l’absolu rien égocentrique, une force tellement puissante qui attire tout à elle pour l’anéantir dans ses chimères à l’image des trous noirs.

Dans le trou noir il y a peut être un autre monde avec d'autres êtres bizarres des règles étranges et des priorités invraissamblables mais ici sur terre tout cela n'a aucun sens.
En lisant cette histoire, je ne peux m'empêcher de me référer à une autre information non vérifiée et éditée. C'est celle qui concerne Nungesser et Colli.
Pour les @sinautes trop jeunes pour s'en souvenir, en mai 1927, donc avant Lindbergh, ces deux aviateurs français avaient tenté la première traversée de l'Atlantique, qui pour le coup était d'est en ouest.
Le journal La Presse, dans l'ignorance de la réalité, à savoir qu'ils avaient disparu à jamais quelque part sur les côtes américaines (on retrouvera des épaves qui pourraient correspondre des années plus tard) ou en mer, annonça leur arrivée triomphale aux USA.
Vues les communications préhistoriques de l'époque et l'importance de cette traversée, on peut en effet comprendre que l'impatience des journalistes du quotidien était grande d'annoncer la nouvelle et de griller les autres médias avec ce scoop.

Et je ne peux m'empêcher de faire la comparaison entre les deux faits qui provoquent la fébrilité des journalistes : d'une part un évènement qui aurait pu être historique, relier deux continents entre eux en quelques heures, et par la même occasion leur humanité, et d'autre part la pseudo-mort d'un animateur qui s'est fait connaître en présentant il y a un certain temps déjà une émission pour dames vieillissantes et par des propos plus que racistes (D'ailleurs, effectivement, qui a relayé des propos aussi bètes ?)

Ah ! Un scoop ! Wikipedia m'apprend qu'il a aussi écrit des livres, que sans doute seuls des journalistes en quête de propos bètes auraient lus. Ainsi que ces femmes vieillissantes, sans doute.

Je pense que cette fébrilité parle de l'époque. Et pas seulement de la médiocrité de l'époque.
Wikipédia informe aussi du fait que Pascal Sevran est très malade, voilà le fait à l'origine de la rumeur.

Et ce n'est pas par hasard si c'est JP Elkabbach (71 ans) qui a commis la faute sur Radio Sarko. Cette fébrilité à vouloir le scoop sur cet homme-là en particulier est très symptomatique et même symbolique. J'ignore par qui est écouté Radio Sarko, mais les évènements me font penser que la moyenne d'âge est plutôt âgée. On dirait ces vieilles Bretonnes qui lisent toutes en premier dans le journal la rubrique nécrologique. Qui est mort avant moi ?

Le désir de favoriser seulement cette classe d'âge, qui n'apportera, vues ses lubies et ses fixations, (C'était mieux avant, mes pauvres enfants), réelles ou supposées par des journalistes en effet cacochymes, plus rien au pays mais qui est plus riche que les autres générations et en même temps désespérément en quête d'éternelle jeunesse, est proprement sidérante et s'accompagne de dérives qui prèteraient à rire si le problème n'était pas si important qu'il prèterait en fait à pleurer. Car, je me trompe peut-être, mais il me semble que c'est la jeunesse, et surtout l'esprit réellement jeune, qui construisent l'avenir.

Mais consolons-nous, dans pas si longtemps, nous-mêmes serons de vieux cons et eux morts. Y compris Pascal Sevran, à qui je souhaite quand même une longue vie, ne serait-ce que pour faire suer Radio Sarko.
"on peut souligner la performance de Laurent Delpech" qui a réussit à lire en "quelques minutes" l'article de Wikipedia consacré à Pascal Sevran qu'il peut restituer mot pour mot
Bonjour
Quand j'ai entendu parler de cette "affaire", je me suis posée la question suivante: est-ce que l'info était à ce point crédible? La réponse semble être affirmative puisque des journalistes n'ont pas pris la peine de vérifier l'info! Depuis quelques années, avec l'arrivée de Jean-Marc Morandini, Europe 1 multiplie les petites rumeurs sans conséquences, jusqu'à présent (telle personne va entrer dans la Ferme de TF1, telle starlette de la télé-réalité a été flouée, etc.). Il faut dire que les sites Internet et les blogs n'arrangent rien. La crédibilité de la rumeur ne légitime en rien le manque de déontologie des journalistes d'Europe 1. Pis, France 2 a repris l'info en direct dans une émission de grande écoute. Au départ, je n'avais pas fait lien entre Ruquier et Europe 1. Ca pose de vraies questions sur ces animateurs employés dans différents médias!
L'événement est surtout une réflexion sur les rumeurs de plus en plus nombreuses et auxquelles les Internautes, téléspectateurs ou auditeurs semblent s'habituer.
Erreur : l'émission de Ruquier est "on n'a pas tout dit" et non "on a tout essayé"...
Pascal Sevran est un animateur médiocre , ce qui ne serait pas grave , et dont les prises de positions sont extrèmement déplaisantes, ce qui est plus critiquable. Sous prétexte qu'il est animateur de télévision ,on considère que les trois banalités qu'il profère sont susceptibles de retenir l'attention.. Cela me fait penser à une chanson d' Alain Souchon "Poulaiiler Song".
tout ceci est une sorte de non événement
Quel misérable toccard cet Elkabbach !! Je ne suis pas un fan de Pascal Sevran du tout mais
alors là ca dépasse les bornes . Le fait d'encenser Sarkozy et son gouvernement a du lui
liquéfier le cerveau .
Quand je pense quil s'amuse à donner des lecons aux autres par dessus de marché !!
Change de job Jean Pierre mais au fait les sièges éjectables ca n'existe pas pour les
Directeurs de Radio ????
Je pense à sa marionette des "Guignols" traitant Ségolène Royal de poufiasse , c'est sur il
faut lui changer les piles ou qu'on le dégage en retraite de toute facon il à déjà assez de
pognons comme ca !!
Place aux jeunes !
ahahahahahahhaahhahahahahha

.
Que Pascal Sevran se rassure: non seulement il a la confirmation qu'il est bien en vie, mais en plus, il est en bonne compagnie dans la liste des gens dont la mort a été annoncée par erreur: Mark Twain ne l'y a-t-il pas devancé? Il avait d'ailleurs répondu une bonne phrase du genre "Reports of my death were greatly exagerated."
Afin de ne plus estropier le nom de ce pays, ami des grandes fortunes de ce monde, en voici son orthographe: Liechtenstein
ha ..le lampiste !
y a que ça de vrai !
Pepy Elkabbach même combat!
Excellente synthese encore une fois.

J'aurais cependant bien aime que l'equipe d'@si credite l'internaute de DailyMotion Fullhdready pour les extraits des emissions de Ruquier. C'est lui qui a capte les extraits diffuses sur ce site et qui les a mis sur DailyMotion. Un remerciement m'aurait semble normal pour un site de votre qualite.

En lieu et place, pourquoi avoir impose le logo @si aux extraits videos en plus du logo Fullhdready en bas a droite ?
Merci pour cet article, ce midi dans "l'émission spéciale" sur canal plus j'ai entendu une drôle de phrase, je la cite de mémoire "La radio régit plus vite qu'internet" ce dont je doute, et puis la comparaison n'a pas beaucoup de sens à mon avis.
Anne-Elizabeth Lemoine respire: pour une fois, elle n'y est pour rien.
L'attitude d'Elkabbach, qui consiste à se défausser d'abord sur les autres en parlant d' "erreur collective" alors qu'on en est le premier responsable, me rappelle celle de M. Mazerolle, invité d'un lointain @si, se défaussant sur ses subordonnés pour expliquer les dérives calomnieuses de l'affaire Baudis —France 2 était alors à la pointe de la vilénie journalistique. D'ailleurs, si je ne me trompe, Mazerolle a fini par être éjecté pour une autre bévue semblable à celle d'Elkabbach (Pujadas avait annoncé le retrait définitif de la vie politique de Juppé, on peut toujours rêver...). Elkabbach est-il sur siège éjectable?... On peut toujours rêver.
Erreur ? Mais quelle erreur ? Comme je l'ai expliqué à mon camarade Daniel Schneidermann au téléphone - qui a "oublié" (sacré Daniel) de me dire qu'il m'appelait parce qu'@si écrivait un papier, rien de grave... - mon post est un post très général sur la concurrence féroce entre médias pour l'annonce de ce genre de news. Quiconque lira ce papier verra ce que j'en pense. Que du mal. D'où que vienne l'info ! Et évidemment si elle vient d'Europe 1 ou effectivement je suis une fois par semaine. Ceci étant, je n'ai nulle envie de polémiquer avec @si que j'adore et auquel je suis abonné de la première heure. Je note juste que le rédaction d'@si n'a malheureusement pas repris l'un des reproches que m'a fait Daniel au téléphone : ne pas avoir parlé de la responsabilité personnelle de Jean-Pierre Elkabbach... à 8h14 ce matin !!! Quant au passage de mon texte sur les agences, il signifie pour qui veut lire, sans envie excessive de me chercher des poux dans la tête, que je ne comprends pas que ce genre de news trouve sa place dans les "urgents" des agences de presse. Bien à vous ;) et longue vie à @si !
D'un côté une information non vérifiée mais transmise par le roi du "journalisme" non objectif et orienté, nommé J-P.E...
... et des relayeurs qui font une confiance aveugle à ce qu'ils entendent dans leur oreillette, qui préfèrent balancer tout de go une information parce-qu'ils sont en direct et parce-que comme ça ils pourront se dire "nous avons été les premiers".
Ce bug, c'est le résultat d'une incompétence totale de ces célébrités qui ne se souviennent même plus des bases du journalisme, qui sont tellement évidentes que l'on se demande encore pourquoi il est nécessaire des les enseigner: VERIFIER SES INFORMATIONS.
Dans le privé, il y en a qui se font virer pour des fautes moins graves que celle-ci.
Ce brave P. Sevran, il va donc pouvoir écrire à nouveau des livres nauséabonds et continuer à participer à ce gigantesque édifice qu'est le processus de lobotomisation des masses téléspectatrices engendrée il y a des années, et pourtant en éternelle croissance.
va falloir attendre encore un peu avant d'avoir pléthore de redifs et autres hommages, yes !
Finalement, Georges Marchais avait raison avec son fameux : "Taisez-vous Elkabbach !"

PatriceNoDRM
Le journaliste qui récite la "viande froide" s'appelle LAURENT DELPECH, Michel D. est un chanteur !
Merci pour cette enquête, mais j'ai du mal à le croire. Benoît Duquesne, le type de la moto qui suivait Chirac le 7 mai 1995 (souvenez-vous les jeunes, et les moins jeunes... http://www.bigbangblog.net/article.php3?id_article=600 et http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&id_notice=CAB95028905 ), ce journaliste sans profondeur donc, en tout cas qui n'a pas à ma connaissance d'autre "fait d'armes" (faudrait que je revoie un épisode de "Complément d'enquête" ?), est directeur de la rédaction d'Europe 1 ???

Ceci explique sans doute cela. La conception du métier journalistique qui sous-tend la déclaration suivante :

...Quelle va être notre crédibilité la prochaine fois qu'on sortira une information ? », s'inquiète aujourd'hui Hélène Zélany, qui présentait le journal de 19h

Comme si c'était là le problème de la "crédibilité" de "l'information" qu'Europe 1 donne habituellement...

"Visiblement ce détour n'était pas prévu puisque les motards ont demandé à la voiture présidentielle où ils allaient" ça c'est de l'info, coco
Ce n'est pas étonnant... Les journalistes ne travaillent plus sur le terrain mais derrière un bureau. Ils perdent le contact avec la réalité et se fient aux autres. Il y a eu un moment de tension avec la rumeur qui courait... Un duel de cow boy dans le désert, c'était au premier qui allait dégainer l'information. Et comme cette rumeur a couru plusieurs heures sans être démentie, elle a été lancée par un cow boy stressé (Elkabach?).

En tout cas, j'imagine que ça doit être dur pour Pascal Sevran. Je n'aimerai pas être à sa place.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.