129
Commentaires

"Le Monde" : Macron, les éoliennes, et le sens du vent

Commentaires préférés des abonnés

Cynisme du chef, révérence des médias, médiocrité des commentateurs, faible exigence de trop nombreux citoyens obnubilés par leur intérêt personnel... tout ça, ça fait d'excellents Français qui ressemblent, hélas, à la majorité des humains. Cette esp(...)

Brasser de l'air, Macron sait faire. A lui seul , il pourrait faire tourner une centaine d'éoliennes.

(Je sais , c'est un peu facile)

"si on veut atteindre notre sobriété et nos objectifs 2050, on devra faire de l'éolien sur terre"

Qu'est-ce que ça a à voir avec la sobriété ? Ce type ne comprend rien. A côté de chez moi, j'ai toujours un écran publicitaire que je vois depuis le café(...)

Derniers commentaires

Macron promet qu'il fera demain ce qu'il n'a pas fait hier.

Macron se reconvertit tardivement aux énergies renouvelables...

...et le four solaire de Font Romeu dans tout çà ? https://charliehebdo.fr/2022/07/ecologie/font-romeu-resistance-et-avant-garde-de-lenergie-solaire/

Je les ai vues, les éoliennes de Saint-Nazaire. En fait, là d'où on les voit le mieux, c'est depuis la côte sauvage du Croisic. Je vais en choquer certains : je les trouve pas moches. Et je ne suis pas le seul. Si les maires du coin râlent un peu, c'est parce qu'ils trouvent que dans les compensations on ne tient pas compte des résidences secondaires. Pour le moment on calcule sur la base des habitants à l'année.

Je déconseille la lecture  d'Ecotopia de Callenbach, roman d'anticipation des années 70, source d'espoir et d'idées à creuser. 

Sobriété

quel beau mot

j'écoute France Inter et j'entends une publicité pour un véhicule super Allemand super robuste etc

et la publicité est suivie de la mention dégurgitée : "Pour les petites distances privilégiez la marche à pied ou le vélo"


à se rouler par terre de rire, surtout pour des gens qui comme moi ont toujours fait sauf exception leurs déplacements urbains en 2 roues ou 2 chaussures


C'est aussi faux-cul que ces mentions buvez avec modération, la cigarette tue, ou, sur un paquet de chips, manger 4 légumes et fruits par jour...


Et quelles sont les voitures électriques qui sont les plus prisées ? Des énormes BMW, Audi, Peugeot, grosses comme des tanks


Combien d'éoliennes faudra-t-il pour alimenter cette goinfrerie nouvelle...


Sobriété,.... ça me donne envie de boire un whisky*

*L'abus d'alcool etc etc

Il ne faut pas oublié le lobby du nucléaire pendant ces très nombreuses années: il n'y a pas mieux, et ça revient en force avec la girouette en chef! D'ailleurs cette campagne (un peu bidon pour l'éolienne) n'est-elle pas une manière de cacher ce qui fâche vraiment: un accroissement inconsidéré du nucléaire.. jusqu'à l'accident, qui se produira fatalement, tellement les services de l’État sont affaiblis par ce sinistre président des ultra-riches et ne seront bientôt plus en mesure de contrôler quoi que ce soit quant à la sécurité des équipements où seules la rentibilité et l'avidité des actionnaires tiendront lieu de boussoles.

Qui pense encore que la solution c'est l'éolien industriel ou la voiture électrique ?

L'éolien industriel n'est ni une énergie verte (même si la plus grosse partie de sa pollution, comme les terres rares, le néodyme nécessaire à l'aimant, ne se situe pas en France pour l'instant, mais en Chine), ni une énergie renouvelable.


Il est temps de s'interroger sur les paradoxes et les conséquences de la transition énergétique repose  sur l'intensification de l'industrie minière. 

    

Voir l'interview de Aurore STEPHANT, ingénieure géologue minier, représentant l’association SystExt, vraiment très intéressant : https://www.thinkerview.com/aurore-stephant-leffondrement-le-point-critique/
        

L'entretien a notamment permis d'approfondir les enjeux suivants : les impacts environnementaux, sociaux et humains de l'industrie minière ; l’omniprésence des métaux dans tous les biens du quotidien et dans tous les secteurs ; les paradoxes associés aux "transitions" numérique et énergétique (avec le cas particulier des véhicules électriques et des ampoules "basse consommation") ; les limites associées à notre modèle de développement et aux prévisions de "croissance métallique" ; l’exploration et exploitation minière des grands fonds marins.

   

Le monde fait face à une demande croissante en ressources minérales dans tous les secteurs, en particulier ceux de la      construction, du transport, de la défense, de l’approvisionnement en énergie ou encore des technologies de l’information et de la  communication. Si la mine a servi toutes les révolutions industrielles, il est désormais attendu qu’elle soit plus que jamais sollicitée pour l’avènement de la Révolution 4.0, celle de la "dématérialisation", des énergies "propres" et des technologies "vertes". Ce modèle de développement repose sur l'intensification de l'industrie minière, considérée comme l'une des activités les plus prédatrices et dangereuses. Le secteur est ainsi le plus important producteur industriel de déchets solides, liquides et gazeux, ou encore responsable du plus grand nombre de conflits socio-environnementaux. Dans un contexte de diminution des teneurs et de raréfaction des gisements facilement exploitables, il en résulte une augmentation exponentielle de la consommation d’eau et d’énergie, ainsi que des impacts environnementaux et sociaux. Jusqu'où toutes ces limites  seront-elles repoussées pour répondre à une consommation de métaux démesurée ?

    

https://www.systext.org/node/1920

Macron par la grâce du "en même temps" change toujours d'avis sur tout, en fait il en a souvent aucun , et quelque soit le sujet, ..voilà au moins une chose qui ne change pas !

Pour en savoir plus sur l’éolien : 4 articles de « Reporterre » sur le sujet :

https://reporterre.net/Quel-est-l-impact-des-eoliennes-sur-l-environnement-Le-vrai-le-faux


Citez-moi une seule réussite des gouvernements Macron, en matière écologique ( et d'une façon générale en matière industrielle, ou sanitaire ) ?


Vous avez quatre heures..

"si on veut atteindre notre sobriété et nos objectifs 2050, on devra faire de l'éolien sur terre"

Qu'est-ce que ça a à voir avec la sobriété ? Ce type ne comprend rien. A côté de chez moi, j'ai toujours un écran publicitaire que je vois depuis le café et qui diffuse une boucle de 5 minutes de video. On passe d'un truc pseudo écolo fashion genre amélioration de vêtements recyclés (ils appellent ça upcycling) en disant que c'est important pour sauver la planète sans sacrifier la mode, à une vidéo qui vous incité à aller visiter une réserve sous-marine à l'autre bout du monde. Ils sont complètement tarés.

Sur terre, les parcs éoliens sont beaucoup privés, ils vendent à edf. Enfin je crois, c'est pas que c'est occulte, mais on fait comme si ce n'était pas une donnée importante. 

En mer? Qui investit?


Pour moi macron est la résultante du culte du privilégié. Mon paysage est mieux ou y'a que moi qui suis entré dans la troisième cave à droite du château de chambord. Pas le moindre documentaire qui ne flatte le "les autres n'ont pas vu ça, fait ça, nananère".


Ça mène à être contre tout ce qui est le bien collectif et pour les principes d'enrichissement et de création des privilèges.


Je prédis deux évolutions possibles, le chacun pour soi, petite éolienne dans son jardin, potager autour, puit et arbres fruitiers (c'est pas dans l'air du temps peut-être? et en plus bingo ça ne concernera que quelques privilégiés) ou une nouvelle "commune" (aux élèves, une fois, j'ai demandé, vous savez pourquoi il y a une rue qui s'appelle rue de la commune de Paris, dans votre bourg? bah parce, Paris c'est une commune ni plus ni moins que nous, répond-un)

Et oui l'analyse journalistique est très souvent à géométrie variable...

Parfois, elle ne s'embarrasse pas non plus d'amnésie... Ce qui l'arrange énormément

Souvent elle radote aussi ou elle ressasse

Très souvent, elle envenime également ou elle pactise...


Bref elle fait la pluie et le beau temps, voir elle imprime l'agenda politique


Ca commence à faire beaucoup,


Souvent je me surprends à l'apprécier de moins en moins et à ne plus l'écouter, ni la lire ou alors avec parcimonie... Ca préserve ma santé mentale.

Et si E Macron avait "metabolisé" la situation et l’urgence à agir ? Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !


Par contre l’éolien en mer, j’ai un doute vu la corrosion en mer, et donc le besoin de les faire tourner quand il n’y a pas de vent (donc d’envoyer de l’énergie venant du continent), des problèmes de stockage (batteries : combien, où ?), 


Et plus généralement le bilan carbone d’un parc d’éoliennes, la nécessité d’un réseau électrique dédié, leur faiblesse lorsqu’il n’y a pas de vent en été et en hiver (anticyclone) alors que c’est le moment où on en aura le plus besoin, etc…

encore une chronique qui survole le sujet.


14 ans de construction pour un parc offshore de 480MW ? si c'est vraiment le cas, pourquoi gueuler sur la durée de construction de Flamanville 3 qui sortira plus du double de cette puissance, et qui en plus sera pilotable?


Dans cet article (L'éolien en mer, retards et ambitions de la France (tv5monde.com) ) je lis que :


Projet à 2 milliards d'euros, ce chantier a vu ses premières fondations sortir de l'eau en 2021, la première éolienne a été raccordée au printemps 2022, la dernière en septembre. Il devrait entrer en production complète d'ici la fin 2022.


donc grosso modo 2 ans de chantier pour 80 éoliennes, ça en fait plus de 3 par mois ! (durée que je trouve assez courte pour un chantier de cette envergure, et pour le coup nettement inférieure à Flamanville 3). et où sont passés les 12 ans restants, si ce n'est dans les procédures judiciaires et administratives diverses et variées? aller, je force le trait car il y a aussi une phase ingénierie de 2-3 ans à la louche, sachant que le projet a été attribué en 2012.

Certain soufflette, l'Autre ventile...


Que du vent !

Le prix de l'électricité augmentant , ça devient rentable ? La trouille qu'on lui reproche de n'avoir pas vu venir la crise ? La peur d'un duel Gauche droite aux prochaines élection ? Y'a que les cons qui changent pas d'avis (l'exception qui confirme la règle )? Il a eu le temps d'acheter des actions ? 

En tout cas c'est pas franc du collier ! Ca c'est sur!

le Emmanuel Macron qui relance ainsi vigoureusement l'éolien porte le même nom qu'un président français qui, en 2019, lors d'une virée en hélicoptère en compagnie de l'animateur-amoureux des paysages patrimoniaux Stéphane Bern, lui confiait en survolant un parc éolien : « C’est vrai que c’est moche, tu as raison il y en a trop. » 


Illustration de la politique du : en même temps !


;-)

Berne est le conseiller privé de Macron ??  Où sont passés sa marotte et ses grelots ?? Le dernier "bouffon du roi" s'est vu sous Louis XIV !! Un manque cruel sous le libéralisme !!

Emmanuel tutoie Stéphane ?

Si j'étais Brigitte, je m'alarmerais.

Déjà qu'il avait comme garde du corps Benala 

Si j'étais Stéphane Bern, j'aurais peur.


Alexandre Benalla, discute plus avec une matraque à la main qu'avec des fleurs.

Il faut croire que la société exploitante (et plus que douteuse) Iberdrola bénéficie d'une plus grande influence auprès du président que les marins pêcheurs. Au point d'employer la force pour imposer la technologie contre les citoyens.

Cynisme du chef, révérence des médias, médiocrité des commentateurs, faible exigence de trop nombreux citoyens obnubilés par leur intérêt personnel... tout ça, ça fait d'excellents Français qui ressemblent, hélas, à la majorité des humains. Cette espèce mérite bien peu de louanges mais est tout à fait capable de s'autodétruire. Faut-il s'en réjouir?

Brasser de l'air, Macron sait faire. A lui seul , il pourrait faire tourner une centaine d'éoliennes.

(Je sais , c'est un peu facile)

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.