"Le Monde" : Macron, les éoliennes, et le sens du vent
Le matinaute
Le matinaute
chronique

"Le Monde" : Macron, les éoliennes, et le sens du vent

Réservé à nos abonné.e.s

Mais pourquoi donc la France est-elle si en retard sur les éoliennes offshore ?, s'interroge la reporter du Monde alors qu'Emmanuel Macron inaugure (enfin) le premier parc éolien offshore français, au large de Saint-Nazaire, après quatorze ans de construction, et quatre mandats présidentiels.  "A côté des 81 éoliennes en mer françaises, la Belgique en possède 400, le Danemark 630, l'Allemagne 1 500 et le Royaume-Uni 2 500". Pourquoi donc ce retard, qui n'en finit pas de plomber les objectifs climat ? "La faute aux lenteurs et aux récalcitrants, a renvoyé le chef de l'État, poursuit le Monde. Et notamment aux «recours dilatoires»." La faute aux écolos et aux pêcheurs, donc, ces Amish, ces attardés de la biodiver...

Il vous reste 72% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.