83
Commentaires

Le marchand de pull-overs et les Africains (encore)

Birima

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

MISE À JOUR

J'avais parlé, à la fin de cette chronique, de la Vénus de Cranach qui avait été interdite d'affichage dans le métro londonien.
Une dépêche AFP datée de lundi 18 nous apprend que les responsables de l'Underground sont revenus sur leur décision,
qu'ils qualifient d'erreur.
Voir là :
http://www.lesoir.be/culture/arts_plastique/arts-plastiques-schoking-a-2008-02-18-578216.shtml

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

"On peut se demander à qui elles profitent le plus : aux petits commerçants et agriculteurs sénégalais, à la généreuse entreprise de micro-crédit montée par Youssou N'Dour, ou au marchand de pull-overs ? "

A tous faut-il espérer ! Comme dans toute situation commerciale ! Connaissant une partie de l’Afrique, la photo de plein pied est en effet un classique. Je me souviens de mon étonnement quand en 1991, je me fis photographier, pour la première fois le plus sérieusement du monde avec pour fond l’image d’une bibliothèque Louis Philippe pleine de livres reliés, et dorés sur tranche, qui était un parfait trompe l’œil haut en couleur. Et la difficulté à photographier mes hôtes dans la vie de tous les jours au naturel sans pose. D’autant que cela me renvoyer directement aux photos de mes arrières grand- parents au début du XX ème siècle !
En plus j’en ai ma claque du misérabilisme pour l’Afrique, et je n’ai pas envie de ce cynisme cher Alain…même s’il y a peut-être de quoi ! Je connais ces femmes et ces hommes qui ne demandent qu’à pouvoir entreprendre pour que leurs enfants ne traversent plus les mers et les déserts avec la certitude de les perdre.
Le clin d'œil est intéressant. Je ne sais à qui profite le plus cette campagne, on verra bien ce que va donner cette initiative de Youssou Ndour qui a souvent eu un côté assez "visionnaire" dans ses "entreprises" au sens noble du terme.
Ce dont je suis sûr, c'est que si cela profite même juste un peu aux populations locales en permettant à des micro-projets de se développer et de devenir autonomes, ce serait déjà une victoire! Donner c'est bien, mais créer les conditions pour l'accès au travail et à l'autonomie c'est mieux et ça ne coûte pas forcément plus cher. Pourvu que ça marche!
Après enquête, la peinture de Cranach représente Vénus, déesse romaine de la beauté et de l'amour.
Or, Vénus a comme particularité d'être représentée nue. Pourquoi ? Parce qu'au temps de Vénus,
les romains n'avaient pas encore leur Benetton chéri, donc ni pull, ni culotte - ni peau de zébu
achetée en micro-crédit - pour cacher tout cela.
Hop ! La boucle est bouclée, j'espère que vous admirez Ka comment je reviens au sujet central !
pour ceux qui veulent passer à l'action
zob-madagascar.org
cet article m'a fait penser à mon zébu que j'ai acheté et loué à un paysan malgache(location/vente, dans cinq ans, le zébu est à lui, et mon pognon je le réinvestis dans un autre zébu et ainsi de suite)
aller voir ce site et mettez en application tout le bien que vous pensez du micro-crédit.
zob signifie zébu overseas board
zobi la mouche (c'est bien zobi la mouche pour conclure)

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Help !! J'hallucine

Mona, qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans : "comme je l'ai fait pour la photo de Beauvoir, je lui expliquerai au-delà du corps, l'oeuvre". Lisez les mots en mettant votre ressenti de côté et essayez de les comprendre.

Oblivion, je vous comprends, je comprends très bien qu'on puisse lire des magazines, même si moi je les trouve insipides, je comprends qu'on puisse apprécier la Tektonic, mais vous tous ne semblez pas comprendre que c'est pas parce que je n'hadère pas que mon esprit est étriqué. Je vous présente ma vision des choses, je ne remets absolument pas en cause votre point de vue que je peux comprendre. Sans avoir un balais dans le cul j'ai le droit de penser que la nudité est de l'ordre de l'intime.

Fandasi pour clavier, vous, je me demande vraiment ce que vous faites sur ce site, peut-être vous a-t-on offert votre abonnement. Qu'est-ce que c'est que cette attaque personnelle



Désolée Alain d'être venue polluer votre chronique

Sandra
Tout d'abord, merci pour les liens vers ces magnifiques photos qui me rappellent la magnificience de l'Afrique. Quant à savoir à qui profite cette campagne, les photos n'étant pas indécentes, si le logo d'une grande marque peut faciliter et ouvrir des portes pour l'aide au micro-crédit, je ne suis pas choquée.

En revanche, je suis assez outrée par les commentaires des internautes Belges au sujet du refus du London Underground d'afficher cette oeuvre dans le métro. Etant mère, je comprends parfaitement leur position. Même si cette peinture est belle, elle n'en reste pas moins une femme nue et je ne pense pas qu'il soit nécessaire de nos jours de susciter l'esprit des pervers, ni d'imposer cette impudeur à nos enfants. Mais on ne va pas se refaire l'épisode "Simone de Beauvoir".

Ramener cette décision à l'Islam et à la peur des représailles, NON DE NON !!! Mais quelle bande d'abrutis !!!
Je souhaite à vos enfants de pouvoir rapidement s'affranchir de votre étouffante protection.
Chère Madame

Ceci est une oeuvre d'art , pas une photo porno. Et ne me sortez pas l'argument "on ne montre pas d'hommes nus" car c'est faux . Combien ai-je vu d'affiches pour des expos représantant par exemple des statues grècques ou romaines d'hommes nus (même pas un voile devant le sexe!) Quand au spectacle d'un nu , qu'il soit masculin ou féminin , chère madame , il peut évoquer bien d'autres choses que des idées perverses. Avec vos idées , nous courrons tout droit dans la pudibonderie américaine.
Si vous avez un animal domestique, j'espère que vous lui mettez un petit jogging pour cacher son impudique nudité.
Plaisanterie à part, nous sommes tous des nus, à l'origine. Il est peut-être salvateur pour vos enfants qu'ils le sachent, non ?
Entre l'extrême exhibitionnisme et l'extrême pudibonderie, il y a la nature que l'on découvre chez soi et chez l'autre.
Si cette découverte se fait sous forme d'art, cela laisse la place à l'aimable mariage entre le beau, l'imagination et le réel.
Quelle belle union pour une entrée en matière dans la découverte de l'altérité et dans l'univers du désir.
@ Sandra :"
"Nous sommes tous des nus, à l'origine" L'origine du monde ?
@ Sandra : je me suis trompée d'escalier pardon , ce n'est pas vous qui avez écrit "nous sommes tous des nus à l'origine," d'où ma plaisanterie !

Comme lézautres, je vous trouve très coincée, le bonus "proposé", par Alain est tellement beau, tellement pur, je ne crois pas que cette oeuvre devrait être censurée par qui que ce soit, ça n'est pas une image pornographique ; mais vous êtes libre d'élever votre fils comme vous l'entendez.

La perversité c'est autre chose, de voir un "beau nu", ne rendra personne pervers. On est pervers ou on ne l'est pas. Le pervers n'est pas devenu pervers de voir des oeuvres d'art représentant la nudité (peintures, statues), il est pervers parce que des idées des images s'imposent à lui qu'il ne peut réprimer ou même qu'ils appellent de ses voeux, je n'en sais rien....

Culpabiliser la nudité est une autre affaire ...... ce n'est pas sain............ je crois qu'il est bien de ne pas être dégoûté de son corps ou du corps de l'autre, et c'est ce que je crains pour votre enfant.

Pour ceux qui n'ont pas aimer : (la jupe au ras de la foune) et pour terminer sur une boutade, je propose, "la jupe au ras du bonbon"
Vos enfants seraient-ils à ce point choqués ?
En tant que parent, ça m'ennuie plus qu'on tente mes gosses avec des barres chocolatées et autres sucreries, dont on connait les dégats sur leur santé.
Sur la nudité, au pire, ils posent des questions, mais sans plus, ils zappent vite, en fait. C'est plutôt nous qui sommes génés parfois de leurs questions... :-)
A vous,

En effet, mon fils est assez choqué des images de nus tout comme il l'est des filles avec des jupes raz la foune ou des femmes aux seins nus sur la plage. Peut-être est-ce du au fait qu'il est entouré de femmes dans sa famille et qu'il les voit comme des "personnalités" sans avoir envie de savoir ce qui se cache sous leurs vêtements.

Moi, je trouve cela indécent parce que, toujours pareil, concernant les enfants, je pense qu'il y a des choses qu'ils doivent apprendre par eux-mêmes, ou en posant des questions et non en les subissant. Et c'est en cela que je suis d'accord avec le London Underground. M'accuser de pudibonderie (qui manifeste une pudeur excessive), non, je ne suis pas d'accord. Et cette histoire d'animal de compagnie, que c'est risible. Et cette comparaison avec les hommes, n'importe quoi. Pour moi, il s'agit de simple pudeur.

Si je devais me trouver dans un musée avec lui devant ce tableau, comme je l'ai fait pour la photo de Beauvoir, je lui expliquerai au-delà du corps, l'oeuvre. Mais, sincèrement, est-ce que vous vous arrêtez dans les couloirs du métro pour expliquer que ce n'est pas simplement de l'étalage ? Etes-vous sûr que vos yeux regarderont les mêmes images au même moment.

Je n'étouffe pas mon gosse, il vous le dit lui-même car je lui ai fait part de vos commentaires sur ma réponse. Il trouve cela choquant pas parce que c'est comme cela que je l'ai éduqué, mais parce qu'il est ce qu'il est.

"Nous sommes tous des nus, à l'origine" : Et pourtant, les nudistes passent leurs vacances dans des centres fermés et des reportages sur leur style de vie sont diffusés dans le Droit de Savoir.

"Peut évoquer bien d'autres choses que des idées perverses" : Bienheureuse pour vous et pour d'autres et pour moi-même. Mais pourquoi pensez-vous que certaines parties des corps sont floutées dans les émissions et magazines.

Est-ce que sous prétexte de libération sexuelle, de liberté ou de je ne sais quoi encore, que ce soit de l'art ou non, chacun doit s'offusquer que certains considèrent que le corps est quelque chose d'intime. Et bien moi, j'en suis là. Vous ne connaissez pas mon histoire, je ne connais pas la votre, mais c'est comme cela.

Et puis, je souhaitais surtout réagir aux commentaires des internautes Belges. Mais à croire que je me démarque une fois de plus pour trouver outrage là ou d'autres ne voient que l'air du temps et la modernisation.
Eh ben ! Moi je laisse tomber ... Au fait , comment supportez-vous l'idée même de votre prénom ?
Je n'essaierais pas de vous convaincre. En général, les échanges contradictoires par commentaires
finissent inlassablement en camp retranchés. J'espère juste que vous y réfléchirez.
J'y réfléchis aussi.
Pffffffff.....Vous mélangez vraiment tout.
En tout cas, je n'aimerais pas être l'instit., le prof. de votre enfant. Sélectionnez bien les dictionnaires qu'il utilise car même là se cachent des femmes et des hommes nus. Ainsi je cherche l'adjectif "triomphant" et voilà que s'offre à mon regard la reproduction d'un "Neptune triomphant" (détail d'une mosaïque romaine) ; il a l'impudence de me montrer sa zigounette !
Une image "subie" là aussi.

C'est vraiment un faux procès que vous faites ici. Franchement cette reproduction est belle et ne porte pas la moindre trace de perversité. Pourquoi cacher au regard des enfants la nudité quand elle est pure donc belle ? La nudité semble être taboue pour vous. Soit. Mais vous savez, je ne pense pas que ceux qui ont élevé leurs enfants sans tabous ont pour autant fait de leur progéniture des pervers, libidineux, et autres tordus en tout genre.
Je reste pantoise...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce qui me choque dans sa réponse, en dehors des arguments empruntés à mon arrière-grand-mère, c'est l'emploi de "ras la foune".

Cette expression volontairement crue, me semble refléter tout le rejet cette la mère-la-pudeur pour le sexe et la nudité. Cette aversion qu'elle a déjà communiqué à son charmant bambin, à qui il faudra pourtant bien qu'elle enseigne deux ou trois choses de la vie animale, d'ici son 25e anniversaire...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur


Ce qui me choque dans sa réponse, en dehors des arguments empruntés à mon arrière-grand-mère, c'est l'emploi de "ras la foune".


Sandra a écrit " RAZ la foune ", bien sûr il s'agit d'une faute de frappe ou bien si j'en crois le Petit Robert qui est sur mes genoux (mais non je parle d'un dictionnaire bande de pervers, decidemment Sandra a raison ), RAZ = courant marin violent qui se fait sentir dans un passage étroit . Si Sigmund lit cela, il va tirer des conclusions sur l'inconscient de Sandra qui avaliserait certains pré-supposés formulés ici par d'aucuns.
Mais, non, c'est une faute de frappe.
Maintenant, pour être absolument honnête et pour le plaisir de ne pas aller tout à fait dans le sens général contre Sandra :
Comme d'autres, après avoir appris que Carlos et son tirelipimpon sur le chihuahua était le fils Dolto j'ai pris de la distance avec Françoise ( et pendant un certain temps que j'ai admis qu'il était légitime qu'il se lance alors dans le terrorisme, mais là je mélangeais les Carlos, vous l'aurez compris ) et donc, j'émets quelques réserves sur le libéralisme qui doit entourer l'éducation d'un enfant et je soutiens que la pudeur peut avoir des vertus.
J'en connais qui se désespèrent apprenant que le Père Noël n'existe pas, alors de savoir que les Bébés, ils sortent du truc là, avec des poils autour...
Déjà, le mien du haut de ses 7 ans ( alors qu'il est brillant, on dirait son père en mieux ) détourne les yeux et fait ahhhh et Beurkkkk quand ils voient un couple s'embrasser à la Télé, alors qu'ils n'ignorent pas notre anatomie... ( et il ne fait pas beurkk quand ils nous voient nus, je tiens à le préciser, j'ai ma fierté - et inutile de mander a voir les photos en MP- croyez mois sur parole ).
2 questions auxquelles je n'ai pas de réponse et merci au petit malin qui saurait :
- Quand serait-il de lui si nous l'élevions dans la hantise de la nudité ?
- Doit-on contrarier ses sentiments spontanés qui l'éloignent des images de nus féminins ( sans doute ressent-il un trouble au fond de lui ) ?
Je rajoute mon petit grain: quand j'étais petite et même en pleine croissance, nos billets français de 100 F (la liberté guidant le peuple), une femme à bonnet phrygien nous sortait un sein de la blouse et appelait ses troupes à l'assaut des barricades...
Sommes nous pour autant tous devenus des pornographes sanguinaires???
OOOooooooooooUUuuuuuiiiiii .......SylvN........:-)))
Bonjour!

Que de belles images en effet. C'est sûr que le style , les couleurs ,sont plus évocatrices pour le grand public dont je fais parti, de la marque du fabriquant de pulls.Car les références à d'autres photographes que votre culture vous permet d'avoir , moi je ne les ai pas. Cela changera peut-être petit à petit grâce à vous ?

Sinon , pour le cadeau bonus, c'est encore une fois le problème du voile qui fait débat ( pas de jeu de mots ici , même si ça me démange...)

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Promouvoir une marque de vêtements avec des références à la guerre, à la peine de mort, au sida... est très inattendu, provocateur, décalé. Mais qualifier les publicités pour Benetton, de "peu ragoûtantes", c'est discréditer le talent et l'inventivité de Toscani.

http://www.lapanse.com/pages/pubs/benetton/tetee.html

http://ulfa.free.fr/images/blog/blog6/benetton/benetton_27.jpg
C'est vrai que le contraste est saisissant entre la mamie de 500 ans toute peinturlurée qui entame une danse du ventre et les affiches qui fleurissent à côté parées de petits cupidons décochant leurs flèches quequêtes à l'air. A ce jeux-là, je préfère le troisième âge (moyen âge ?).
bravo pour votre travail
Merci pour toutes ces galeries de photographies ! Génial !
Heureusement que pour l'exposition Courbet on n'a pas mis "l'Origine du Monde" en affiche.....
B. -ne citons pas son nom entier- a souvent utilisé des icônes hors du commun pour un marchand de pulls.
Il y avait eu une campagne de pub "United Colors of..." qui sortait du lot.
Quant à celle-ci, outre l'imagerie que je trouve plaisante, elle sous-entend une sorte de soutien au microcrédit.
J'ai peut-être manqué quelque chose, mais est-ce que ce soutien se limite à l'affiche ? Est-ce-que B. apporte un soutien financier ?
De plus, on parle de taux intéressants, mais il me semble avoir lu, il y a 2 ou 3 ans une critique assez sévère sur ce sujet (disant que les taux d'intérêt étaient assez élevés en fait).
B. va plus loin cette fois, en s'associant clairement à une cause (ou plutôt une solution proposée).
Mais, évidemment, ça justifie la question "pour quel profit ?"
Au sujet de l'affiche retirée des métros : Pourtant, elle porte le voile... ;-)
Faudrait surtout voir si tout ceci n'est pas de mauvais ton...
Présentement, il y a peut-être du bon en M. B., si ça profite aux p'tits métiers de la grande Afrique... Faut voir...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.