1401
Commentaires

"Le discours social des fachos d'aujourd'hui, c'est du baratin"

Jean-Luc Mélenchon saluant la "cohérence intellectuelle" de Nicolas Sarkozy, Nicolas Sarkozy assimilant programme économique du FN et du Parti de gauche, et dans un autre registre, Soral et Dieudonné montant un parti commun : il flotte comme un parfum de confusion dans le débat politique français, à la fois dans les médias classiques et sur la toile. Les lignes de partage ordinaires entre droite et gauche semblent vaciller face aux empoignades sur le souverainisme, la mondialisation, la laïcité, le négationnisme, le racisme, l'antisémitisme, la liberté d'expression et la démocratie.Pour tenter de voir plus clair dans ces "confusionnismes", nos invités sont l'anthropologue et professeur à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) Jean-Loup Amselle, le représentant de l'union syndicale Solidaires Benoît Clément, et le secrétaire national du parti de gauche en charge de la lutte contre l'extrême-droite Alexis Corbière.

Derniers commentaires

La crise provoque aussi des dégâts psychiatriques.
Mes très chers amis !

Je me dois d'intervenir, une fois encore, pour vous recentrer sur le plus important !

Les cuisines gauchistes, ultras-gauchistes, allez ! ça fait 5% aux élections ...
Pas vraiment représentatif des habitants de notre doux pays !

Mes amis, je vous aime !

Oubliez ces nostalgiques du 19éme siècle !
Question, si Michel met un lien du site de de Chouard sur son propre site, est t'il impossible de discuter avec Michel ?
Et si Bernadette met un lien du site de Michel ? Même chose ?
Si un militant pour la peine de mort, se proclame contre l'exploitation des gaz de schiste, cette d'idée peut elle être balayé d'un simple haussement d'épaule sous prétexte que cette personne aurait d'autre idées dite "dangereuse" ou relevant de la "bêtise" ?

L'important est ce le personnage dans son ensemble ou l'idée sortit de son contexte ?

Pourquoi l'idée du tirage au sort fait elle rire le plateau ? On peut y voir une sorte de certitude intellectuel vous plaçant au même niveau que la réaction d'Attali dans l'extrait montré...
(Réaction ou plutôt sa sorte fébrile contre attaque reposant seulement sur l'incongru et la singularité de la pensé exprimé par Chouard, dans la fourchette des idées politique à la mode. Et on voit d’ailleurs Chouard perdre ses moyen devant l'audace qu'a un tel "expert" à essayer de critiquer son idée grâce à du vide, sans chercher à la comprendre (ou la comprenant trop bien)).
Heureusement que Corbière s'est en quelque sorte rattrapé par la suite sur ce sujet, mais il me semble que le mal est déjà fait.

Ensuite pour un spectateur ne connaissant pas Lordon ou Chomsky, on les voit ici cités, sans expliquer qui ils sont, dans une émission discutaillant pendant 1h de Soral ou du Fn, et même cité sans expliquer dans quelle contexte dans un livre intitulés Les Nouveaux Rouges-bruns ! En rajoutant que son auteur se dit avoir été très sévère sur Chomsky dans tel émission sans être précis sur les faits reprochés.

Bien que cette émission semble expliquer la pensée dissimulée du FN ou dénoncer les conneries de Soral, je trouve qu'elle rajoute une certaine confusion.
Notamment dans le fait qu'il est fait tout au long de l'émission la présupposition de la stupidité des spectateurs qui quand ils entendent Soral cité Marx puis derrière sortir une phrase machiste, ne saurait pas faire la part des choses.
D’où l'idée qui ne faille pas discuter avec ces gens la, car même si on les laisse parler pour démonter par la suite tout leur raisonnements , le bas peuple lui, ne comprendrais rien.

Gros travail de Porte car faire rire avec autre chose que les vacances au ski ou des trips d'ado, aujourd'hui c'est pas facile.
Quelle honte de ne pas rectifier sur ce qui s'est sur Chomsky et Lordon !!!!!!
NUL NUL ET ARCHINUL !
Sur la liberté d'expression, les anglophiles seront peut-être interressés par l'avis de Georges Carlin ( debut de sketch jusqu'à 1.28)

https://www.youtube.com/watch?v=vAj6cXHrWdQ

Je vous souhaites bonne continuation, moi je retourne dans le néant!

https://www.youtube.com/watch?v=B9PjBgWOkng


même si dans le fond

https://www.youtube.com/watch?v=03dd6g-_Ng4 :o)
Bonjour,

Je trouve lamentable le traitement qui a été fait de Chouard. Vous dites souvent sur ce plateau qu'il ne faut pas parler des absents, qu'ils ne peuvent pas répondre. Vous le faites souvent dernièrement... Dans ce cas, je trouve cela particulièrement injuste : l'assossiation de Chouard à Soral est tout simplement grotesque, voire mensongère, et la manière avec laquelle vous avez laissé caricaturiser son discours et sa personne est honteuse, indigne de cette émission. C'est dommage, très dommage.
La confusion à régné sur le plateau.
Ca à été la caricature des personnages soit disant disséqués à la loupe(sauf sans doute pour Soral mais il m'intéresse assez peu).

Je suis assez choqué par le coté totalitaire des intervenants au sujet d'E. Chouard. Lorsqu'ils disent qu'une bonne idée porté par une personne qui en a aussi des mauvaises ne doit pas être prise en compte.
Donc on jette Deleuze et énormément de penseurs de gauche de la 2eme moitié du XXeme siècle car ils ont signés une pétition pour la fin de la pénalisation de la pédophilie?
Qui est immaculé?
Et encore plus lorsque le membre du PG s'exprime clairement contre le fait que tout le monde doit pouvoir s'exprimer librement.

Sur J.Bricmont M. Amselle est à la limite de dire que Chomsky est antisémite. Qui connaîtrait Faurisson si il n'y avait pas eu une loi imposant la vérité historique?

Conclusion de ce débat: La liberté d'expression c'est vraiment trop dangereux.

Donc oui je maintiens, les intervenants étaient totalitaires. Ils ont jetés des anathèmes sur ces personnes alors je me permet d'en fait de même.
Vu qu'il n'y a pas de forum afférent, je viens juste ici pour dire que le dernier vite dit d'Alain Korkos est parfait.
Pas besoin de dire grand chose, à part des faits.
Voilà le genre de commentaire que Chouard laisse passer sur son blog ( il modère tous les messages critiques ) :

Message de la part d’un membre d’E&R section Aixoise :

Premièrement, je souhaite vous présenter l’admiration que j’ai pour vous et votre travail.
Ensuite, je tiens à vous dire qu’on ne vous en veut pas de ne pas être d’accord à 100% avec Alain. D’ailleurs, je ne pense pas qu’il existe des membres de l’asso soient 100% d’accord avec lui (ça serait inquiétant d’ailleurs, car ce serait des fanatiques). Il nous invite à nous former et à travailler notre esprit critique. Et c’est ce qu’on fait. Y compris à son égard.
Soral n’a pas l’étoffe d’un président, lui-même le reconnais. Cependant, il m’a ouvert les yeux sur mille sujets comme personne n’avait eu le courage et les capacités (intellectuelles et logistiques) de le faire.
Je ne l’adule pas, mais je prend ce qu’il y a de bon dans son travail, un peu comme vous en fait. La possible différence est que lorsqu’il dit quelque chose qui me choque, j’essaye de comprendre pourquoi ça me choque. Parce-que quelqu’un d’aussi intelligent qu’Alain, mérite qu’on essaye de le comprendre et de se mettre à son niveau, surtout si on ne l’a pas compris.
Ca n’est pas à lui de se rabaisser au notre. Sur ce point là, je pense que vous devriez prendre exemple sur lui, au moins dans une certaine mesure.

Et ensemble, avec les membres de l’asso, au lieu de détruire le monde dans lequel on vit et qui nous dégoûte, on essaye de construire le monde qui nous convient. Un monde assez proche du votre au final. C’est pourquoi on vous écoute avec la plus grande attention, comme un maître à penser. On vous écoute plutôt que de vous cracher à la gueule. Et on essaye de se mettre à votre niveau.

Même si je pense que vous non plus vous n’avez pas l’étoffe d’un président. Je pense que ça vient du fait que vous voulez satisfaire tout le monde.

Or, dans l’intégralité de la société il y a :
-- des fous incurables et dangereux
-- des pédophiles
-- des gens qui ne veulent pas un monde meilleur
-- des gens qui ne veulent surtout rien changer
-- des criminels
-- des gens qui ont intérêt à ce que rien ne change
-- des gens qui n’en ont rien a foutre
-- des gens qui ont un Q.I. de plat cuisiné industriel

Qu’on le veuille ou non, il y a des gens qui n’en auront jamais rien à cirer de vivre dans une démocratie réelle. Ces gens là, vous ne pourrez jamais les satisfaire. Vous ne pourrez jamais faire dire à Jacques ATTALI en public que votre idée est géniale. Parce-que Jacques ATTALI SAIT que votre idée est géniale et c’est pour ça qu’il la combattra bec et ongles. Parce-qu’il fait partie de cette catégorie de gens qui ont tout intérêt à ce que rien ne change (en tout cas pas en faveur du peuple, dont il se sent infiniment supérieur et il n’a pas entièrement tort).

Vous ne pourrez pas non plus plaire à des trous du cul d’antifa, casseurs de gueules et fouille-merde ou a des gauchistes révolutionnaires comme François RUFFIN qui dit « qu’à défaut d’un idéal, je me bagarre juste pour que ce soit un peu mieux ou un peu moins pire. ». On risque de vachement la révolutionner la société avec des couilles molles pareilles ! Lui par exemple, on peut le classer dans la catégorie des gens qui ne veulent pas un monde meilleur/qui veulent ne surtout rien changer.

Mais ceci dit, tout n’est pas perdu, puisque régulièrement il y a des anciens antifa qui rejoignent E&R et reconnaissent qu’ils étaient des trous du cul.

Moi, je pense que votre proposition est très bonne, que votre argumentation est très bonne aussi, et que même si ça ne fait « que » 10 ans que vous êtes dans le combat politique, ça ne fait pas de vous un baltringue pour autant. Il y a des gens qui sont dans le combat politique depuis des décennies et qui ne vous arriveront jamais à la cheville, parce-qu’ils sont bêtes et pas futés. C’est comme ça.

« Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. »
Confucius

Pour que votre idée fonctionne, il ne faut pas qu’elle s’impose à l’intégralité de la société, ça n’arrivera jamais. Il faut juste qu’elle atteigne un seuil critique. Pour s’imposer d’elle même. Et les mange-merde qui vous combattaient vous lécheront les bottes pour certains et continueront à vous cracher dessus pour le reste. C’est comme ça, on peut rien y changer. Juste l’accepter.

« Il n’est rien au monde d’aussi puissant qu’une idée dont l’heure est venue. »
Victor Hugo.

Je vous souhaite bonne continuation et continuerai à vous suivre avec le plus vif intérêt.

PS : merci de m’avoir fait découvrir Jean-Baptiste BERSAC, j’ai trouvé son travail GENIAL !!!
Inintéressante émission. Mais je ne comprends pas ce refus obstiné de certain intellectuelle de gauche de débattre avec ceux qui ont une opinion/vision différente. On a l'impression qu'ils peur de salir leur idéologie de gauche immaculée. Comme si le brun était contagieux... Pour moi ça renforce simplement l'idée que si on ne fait pas partie du système, on a pas le droit à la parole. C'est la pire méthode pour combattre les anti-systèmes.
Décidément,il prend cher Etienne Chouard chez vous ces temps-ci!
Si au moins ce lynchage était argumenté... mais pas le moins du monde.
Entre celui qui ne connait pas ses idées mais qui refuserait d'échanger avec lui parce qu'il a osé estimer que certains propos de Soral étaient justes (sans vraiment savoir lesquels d'ailleurs) ou encore parce qu'il ne fait pas suffisamment de score aux élections (quelqu'un pourrait lui dire qu'Etienne Chouard ne se présente pas?). Cet Alexis Corbière n'accorde aucune crédibilité à Etienne Chouard sans même s'être intéressé aux idées qu'il défend (ils en ont pourtant en commun).
Et une journaliste qui en fait de même, rejette en bloc le personnage et les idées qu'il défend après en avoir reconnue la pertinence.

Tout ça parce qu'il dit que certains propos ou analyses de M. Soral sont justes ou sensées.
C'est ramener le débat bien bas que de faire l'amalgame.

Merci de votre attention à ce commentaire.
Catherine
le tocard qui ne comprend pas la position sur la liberté d'expression de Chomsky, peut aller se torcher.
c'est pas qu'il ne comprend pas, c'est que serait obligé de reconnaitre qu'il est contre la liberté d'expression et ça lui fait mal au fion. Alors il se retranche derrière "c'est la loi, c'est comme ça" ( aux états unis, le partisan de la peine de mort peut dire la même chose.)
Si je ne comprenais pas sa position je ne serais pas en mesure de dire que son erreur c'est de croire qu'en limitant une liberté on commet un crime digne d'une dictature alors que c'est que l'on fait à chaque fois que l'on met en place une loi.
C'est de croire que parce qu'on pose une limite on est dans l'arbitraire alors que le processus législatif c'est tout le contraire de l'arbitraire, la volonté générale est la seule source de légitimité.
Et que du coup parce qu'on est dans l'arbitraire selon lui, c'est comme ouvrir la boite de Pandor, et s'exposer forcément à de pires limitations, voir à la perte de nos libertés.
Alors qu'évidemment mettre en place ce genre de limites on le fait dans tous les domaines et dans la plupart du cas en étant très raisonnables ... C'est tout simplement nier la politique, le fait que le contenu des lois dépend des rapports de forces politiques.

On reconnait bien là son côté anarchiste.

Et je suis désolé, mais son point de vue est très faible. Et le fait que cela l'ai mené à défendre Faurisson, pour dire ensuite, mais non je ne défends pas Faurisson je défends la liberté d'expression, pour ensuite se retrouver dans la préface d'un livre de Faurisson et voyant qu'il se servait de lui devoir se rétracter et dire qu'il n'a rien avoir avec cette préface et avec ces gens, montre bien la faiblesse de sa réflexion et qui elle sert au final.

Une égale liberté pour tous implique que les libertés des uns s'arrêtent où commencent celles des autres. Ca vaut pour la liberté d'expression. Même si beaucoup de gens continuent de croire que les paroles ne peuvent pas nuire et que seuls les actes nuisent c'est faux. L'incitation à la haine doit être punie, on ne peut pas punir seulement ceux qui passent à l'acte.

Que l'on défend la liberté quand celle-ci est bafouée, peu importe la victime, c'est normal.
Mais ici c'est en autorisant l'incitation à la haine que l'on permet le viol de la liberté ... En l'interdisant en fixant cette limite on protège la liberté.
Faurisson est le pure produit des lois que vous défendez. Avant tout le monde s'en foutait, personne ne l'écoutait, c'était un prof farfelu de province.

Que l'on défend la liberté quand celle-ci est bafouée, peu importe la victime, c'est normal.

On dirait du Michel Sardou. Doit-on vous rappeler que la loi ne doit pas se ranger du coté des victimes ( même si elle doit bien sur les prendre en compte), c'est l'esprit même de la loi. C'est pour cette raison que le procureur n'est pas le juge.

Vous vous retranchez derrière les lois mais les lois, ça va, ça vient (comme disait Bobby Lapointe)
Vous mentez comme vous écrivez, Mlemaudit. Non, tout le monde ne s'en foutait pas ni ne l'écoutait, Faurisson, et ce n'est pas à cause des lois contre le négationnisme qu'il en est devenu le "pure" produit. Un peu comme si vous écriviez que les types qui tuent en passant de la parole à l'acte, le font parce qu'ils sont des conséquences des lois visant à empêcher la propagation de la haine raciale et de sa mise en pratique.
Vous en êtes décidément à un stade bien avancé, de votre rhétorique d'extrême-droite: le renversement de la vapeur, et faire passer les enfoirés pour des victimes des "lois liberticides".
Et ça rejoint parfaitement votre "c'est pas qu'il ne comprend pas, c'est que serait obligé de reconnaitre qu'il est contre la liberté d'expression et ça lui fait mal au fion".
Et ce que vous ne comprenez pas, vous autres, pseudos gauchistes mais réels promoteurs de la diffusion des idées fascistes et racistes, c'est que ne pas limiter la liberté d'expression en interdisant les appels à la haine raciale quelle qu'elle soit, c'est faciliter la mise en œuvre de ces mêmes idées puisque vous les aurez bien banalisées au préalable dans les consciences, en autorisant leur libre expression.
D'où vos méthodes habituelles de railler ceux qui sont contre votre idéologie de manière systématique comme ci-dessus, destinées à tromper et à rallier ceux qui ont une méconnaissance de l'histoire, et donc de la dangerosité de votre idéologie.
Rien à ajouter de plus à ce que j'ai dis 50 fois sur le sujet mais penser qu'on peut faire taire les idiots avec des lois idiotes à l'air d'internet, c'est ne pas comprendre grand chose à notre époque...

Un type qui se voit refuser un boulot parce qu'il a un nom arabe, ça lui fait une belle jambe, ta loi. T'as beau mettre un tapis, le tas de poussière est toujours dessous.
Donc selon vous, que dois t'ont faire des quelques négationnistes qui se baladent ..Faurisson, Reynouard et Ryssen ? Humainement, concrètement que feriez vous de ces trois originaux ? Doit t'on les enfermer en prison ? ne plus les laisser chez eux ? Les arrêter ? Les aider à passer dans l'autre monde ? IL doit bien y avoir un moyen de de leur interdire de penser ?? Et vous vous rencontrez l'un d'eux qu'est ce que vous leur dites ? Quelle est votre réaction ?
de de leur interdire de penser ??

Je ne sais pas dans quelle mesure on peut considérer qu'il y a une "pensée" chez Faurisson... :-D

Il a quand même inventé un concept:

"les travaux de Robert Faurisson s’appuient sur 200 kg de documentation pour étayer ses dires"

la documentation au kilo. ( source wikipédia)

Cependant, en revenir sans cesse à cette vieille scie du négationisme pour justifier les limitations des possibilités d'expression ( ça vous va comme formulation, Fanes de Carottes?) me parait une ornière dans laquelle on se laisse trop facilement entrainer. Ne serait-ce que par son caractère marginale.
certes, certes, mais quand on lit et voit la violence verbale et physique que son nom dégagent et qu'il soit tant déshumanisé, je me dis que "ceux" qui pensent avec un cerveau civilisé, intelligent, des façons de faire face éventuellement à leur rencontre dans l'espace publique. horreur, peur, violence, dégout, ..?

Faurisson a passé une bonne partie de sa vie a étudier une partie du génocide et en a conclu des faits dont personne n'a le droit de parler, ou simplement discuter car la loi l'interdit ...Mais dans 50 ans que va -t'il se passer ...Et surtout là je demande aux grands penseurs du forums, que feraient ils concrètement face à cet homme ? Humainement je parles..

Imaginons, .Faurisson vient vous demander de l'eau ou de l'aide ..que faites vous ?.......une question simple...
Il a surtout passé une partie de sa vie à vouloir se faire une notoriété et il y a réussi.

ses études, c'est quand même du vent. Il a une marotte, il y passe beaucoup de temps. Comme les gens qui collectionnent les boite de camembert, pourtant on ne leur confère pas un statut de chercheurs.
Comme les gens qui ont comme idée fixe la sortie de l'UE, du tirage au sort, ou du complot juif et franc maçon.
ses études, c'est quand même du vent. Il a une marotte, il y passe beaucoup de temps.
"Comme les gens qui collectionnent les boite de camembert, pourtant on ne leur confère pas un statut de chercheurs.
"

Mlemaudit....


"Comme les gens qui ont comme idée fixe la sortie de l'UE, du tirage au sort, ou du complot juif et franc maçon".

sandy ...

CQFD ! Donc faire comme faurisson, ou les collectionneurs de boites à camemberts, qui ont une marotte, sont égaux à ces "gens" qui ont l'idée fixe de sortir de l'UE, le tirage au sort OU de e penser à un complot juif franc maçon" !

Selon sandy ce sont bien de dangereux antisémites, fascisant, anti-européen, anti-démocrate, et pour cela sandy et ces amis vont sans doute penser à ouvrir de nouveaux "camps de ré éducations" style psychiatrie car les prisons sont déjà surpeuplées...

Voir Mme Taubira afin qu'elle règle ce douloureux problème : comment mettre des millions de personnes hors d'état de nuire alors que le système carcéral et les tribunaux sont surchargés...
"Comme les gens qui ont comme idée fixe la sortie de l'UE, du tirage au sort, ou du complot juif et franc maçon."

Dénigrement par apposition.

Dans le même genre :
"Comme les gens qui ont comme idée fixe L'Europe, la liberté de circulation des capitaux, la viande hallal."

Ah non, ça, ça marche.
Je disais que simplement il est malsain de tout centrer autour d'une idée fixe.
Mais personne ne dit qu'il n'y a pas crime contre l'humanité dans ces trois cas.
Pourquoi opposez- vous une horreur a une autre?
Et ce qui c'´est passe hier au Pakistan relève aussi du crime contre l'humanité!
Se déguiser pour aller mitrailler 132 mômes!
Tous des nazis( me fiche de Godwin).
Donc il s’agira de retenir la phrase de P.P. Pasolini "le fascisme pourra revenir à condition qu’il s’appelle
antifascisme".
Ce n'est pas beau de propager de la propagande d'extrême droite.

Eric Zemmour utilise quasiment la même citation et l'attribue à Winston Churchill : "Les fascistes de demain s'appelleront eux-même les antifascistes" :
http://www.debunkersdehoax.org/les-fascistes-de-demain-ou-la-fausse-citation-de-churchill

En fait cette phrase a été prononcée par un américain appelé Huey Long, considéré comme la principale figure du fascisme aux états-unis.
tiens...à propos d'extreme droite..Paul Jorion,comme Chouard ,dans le dernier CSOJ ,que le systeme economique européun,c'est un systeme d'extreme droite.(ex banquier)
et Oggien, dit que les élections,c'est fachiste..

comme quoi,ont peut être traité de benêt par les grands esprits d' asi,mais être cautionné par d'autres esprits intelligents.
il a même fait de la pub pour Gregory Maklès. :)
Ca prouve que la connerie c'est contagieux.
c'est contagieux

il ne se réfèrent pas à Chouard pour dire cela,il le pense ,c'est tout.comme plein d'autre qui sont donc cons selon vous..
voila vos arguments .ce n'est que cela.
Je ne saurais leur attribuer un état de connerie permanent, je dis simplement que tout le monde peut dire des bêtises.

Vous cherchez quoi un argument d'autorité ? Vous n'avez aucun argument alors vous cherchez un nom célèbre que vous pouvez balancer pour dire, vous voyez il le dit donc c'est forcément vrai ?

C'est profondément pitoyable.
Piero Paolo Pasolini ? Fasciste ? Et qui se trouve derrière débunkershoax au fait ? Très connu ce site mais qui masque mal ces liens consanguins avec un autre très engagé du côté de la sphère béhachélienne .bref...mettre le fascisme partout et le voir ailleurs nul part ..sandy tient à sa place ..
Même principe qu'avec Churchill, argument d'autorité, et masquer l'origine fasciste de la phrase.
Sauf que quand on creuse un peu ( par exemple en cherchant avec la phrase en VO) , on se rends compte qu'il est bien difficile de sourcer quoi que ce soit avec Certitude...
Certes, mais la manip est évidente. Les fausses citations sont monnaie courante. Quand Zemmour l'attribue à Churchill c'est plus facile à démontrer.
Même principe qu'avec Churchill, argument d'autorité, et masquer l'origine fasciste de la phrase.

Mais avec ce délire là, tout le monde finit "fasciste" juste parce qu'un jour "ils" ont dit quelque chose contre le "fascisme" ! Donc les grands penseurs auto-proclammés ont déclaré ce que serait le vrai "fascisme" qui se pare de toutes les vertus, censées marquer ces [s]hypocrites[/s] pseudo-défenseurs des des droits de l'homme.

Et des hommes d'états, politiciens, médiacrates, journaleux et autres leaders d'opinions qui au nom de lutte contre le fascisme accuse les "non alignés" de fascisme et soutiennent le fascisme d'état actuel dicté par les banques, Bruxelles, l'Otan, qui ont depuis longtemps grignoté tous les droits de l'homme, afin de garder le plus longtemps possible leurs privilèges et le pouvoir.

Les bonne intentions au service des grands de ce monde voulant garder la main sur la masse, plèbe, peuple, disons les esclaves salariés que nous sommes..

.On fait des guerres humanitaires, des bombardements massifs au "nom de la démocratie", des lois liberticides au nom de "notre droit à être protéger"( R2P). Des journaux, vidéos, films sont censurés au nom de lutte contre un "fascisme venu d'en bas" les déjà coupables étant nommés régulièrement afin de nourrir la haine populiste. des chasseurs de sorcières.

.On nous met en exergue des "boucs émissaires" faciles, pour éviter que nous ne voyons les vrais coupables, ceux qui usent de ce stratagème, sont eux les vrais responsables de tout ce qui arrive...Mais on nous a donné un os à ronger, et les chiens se lâchent, demandant d'en ronger plus, contre des "méchants" et" ennemis" jetés dans la fosse aux lions.

Des programmes télé, spectacles, films, livres, bons pour "nous", car "eux " savent bien ce qui est bon "pour nous" !...Ne pas lire, voir, écouter au delà de ce que ces journalistes-neurologues, politiciens-proctologues ont décidés en haut lieu de nous faire avaler.

.Que du bonheur ...
Non tu ne comprends pas.

Ces gens n'ont jamais dit cette phrase. Ce sont des militants d'extrême droite qui ont attribué ces citations à ces gens afin d'essayer d'en faire un argument d'autorité, afin de donner plus de poids à leur mensonge.

Et ça a un effet viral, car après toi tu vas le reprendre et le propager parce que ça va dans le sens de tes convictions et que tu ne prends évidemment pas le temps de vérifier quoi que ce soit.

C'est le principe du hoax.
Bricmont homophobe..un hoax?
Chouard et fasciste par un lien avec soral est un hoax ...! C'est pas parce que tu le répète un milliard de de fois que cela deviendra une réalité, Bricmnt homophobe (?) est un hoax idem...! aucune preuve a part ta haine ?...
il cherche une preuve ..sinon il répondrait,il est si honnête..
Huey Long la principale figure du fascisme aux Usa ? Tu est sur ce coup là tu as bien vérifié au moins ?
Je m'en fou.
ah non alors , quand on se permet d'insulter une bonne partie des asinautes de fascisme, qu'on cite des gens sans savoir qui était ce Monsieur Huey Long, il me semble qu'il faut un minimum de faits et de preuves...non ?
Je ne savais pas que Yéza et Jeanbat représentaient une bonne partie des asinautes.
A mon avis, ils sont déjà plusieurs dans leur tête chacun et ça fait du monde.
Huey Long, considéré comme la principale figure du fascisme aux états-unis.

Et après ça va parler de confusionnisme.
Huey Long, était un chrétien de gauche certes populiste, autoritaire et sans doute corrompu, mais aussi un grand ennemi des lobbys pétroliers et de la finance (dont l'action comme juriste en Louisiane est encore considérée comme un exemple par les anti-lobbyistes comme Ralph Nader), et un membre de l'aile la plus radicale du parti démocrate, qui proposait entre autres l'instauration d'un revenu minimum, d'un salaire maximum et d'une taxe sur la fortune et l'allocation d'un lopin de terre à chaque américain... S'il a effectivement été qualifié de fasciste c'est surtout parce qu'il avait un talent certain à se faire des ennemis, allant du Ku Klux Klan au parti socialiste américain qui ne supportait pas sa critique du communisme, en passant par Roosevelt dont il accusait l'administration de collusion avec le lobby bancaire, tous ceux là reprenant des accusations sur ses abus de pouvoir portées à l'origine par Semmes Waisley (son grand rival en Louisiane, un étrange anti-fasciste qui était aussi un suprémaciste blanc, connu pour avoir viré tous les employés noirs à son élection à la mairie de la Nouvelle Orléans et avoir mené une tentative de renverser Long par les armes, révolte se réclamant de la tradition de la "White League" et qui lui reprochait surtout de ne pas vouloir exclure les noirs du bénéfice de ses mesures sociales).
Peu après avoir émis la proposition de taxer à 100% les fortunes supérieures à 1 million de dollars, Huey Long fut été assassiné alors qu'il s'apprétait à disputer l'investiture démocrate à Roosevelt (qui veut tuer son chien...).
A part ça la famille de Huey Long, qui célèbre toujours sa mémoire, est une dynastie politique très comparable à celle des Kennedy, dont furent issus outre de nombreux juristes, deux gouverneurs, trois sénateurs, et 4 représentants pour la plupart démocrates et plutôt progressistes pour des démocrates du sud (la seule exception notable étant l'actuel sénateur républicain Gerald Long), notamment sa femme première sénatrice démocrate, son petit frère et ancien collaborateur Earl Long, connu pour son combat contre les mesures visant à éliminer les noirs des listes électorales dans les années 50, son fils Russel élément clef de l'administration Kennedy, et la femme de ce dernier, première déléguée nationale féminine de ce parti.

Si c'est une personnalité très controversée (mais plus pour des histoires de népotisme et de corruption), le résumer comme "fasciste" me semble un peu court, alors que la politique qu'il pronait évoque plus celle d'un Chavez que d'un Pinochet.
Sandy, vous venez de passer d'autant plus pour un charlot que le procédé était malhonnête.

La phrase de Long est légèrement differente et des citations proches ont été apparemment faites par des Italiens comme Ennio Flaiano et ignazio Silone donc pourquoi pas repris par Pasolini.
Sandy, vous venez de passer pour un charlot.

La courte biographie de ce Huey Long (dont je ne connaissait pas l'identité jusqu'ici ) donne encore plus de crédit aux arguments de ceux qui en ont marre de l'instrumentalisation de l'antifascisme par Sandy et ceux qui ne partagent son goût pour les chasses aux sorcières .https://www.youtube.com/watch?v=vTSfPbBnECo

Chers forumeurs cher forumeuses, nous n'arrivons pas à trouver de consensus sur la question de la pénalisation des opinions jugées racistes car nos totem du racisme ne sont pas les même ( je le reconnais j'ai plus de mal avec ceux que je considèrent comme négrophobes c'est ma subjectivité et je ne la nie pas... contrairement à certains )

Sur quoi pourrions nous nous mettre d'accord?


- Ne pourraient-on pas envisager que la diffamation (accusation non fondée de racisme ) soit aussi mal perçue que l'accusation de racisme? Je regrette que les accusateurs publics n'aient pas à subir la même traversée du désert que les accusés on le voit ici avec Sandy qui dépeind Huey Long comme une figure majeur du fascisme US alors que c'est totalement faux et que répond il quand il est sommé de prouver ses accusations? [quote=Sandy]"jm'en vous"

Il y a une impunité et une irresponsabilité révélatrice d'un climat. Quand les calomniateurs sont pris la main dans le sac il s'en tirent par un haussement d'épaule.

Ainsi nombreux sont ceux ici qui tiennent Jean Bricmont pour un antisémite sans avoir aucune espèce de preuvre tout au plus daignent-t-il participer à l'éxégèse d'une ou deux phrases ambigues du dit Bricmont.
Moi j'appelle ça de la diffamation et la diffamation publique n'a pas l'air de les refroidir plus que ça. Il faudrait leur rappeler que ce genre de procédé est historiquement celui de l'extrême droite qu'ils prétendent combattre.

Comme si cela ne suffisait pas, certains sont allés jusqu'a croire et dire que Bricmont était un catholique ( Strumf) et un homophobe ( Sandy).
Il y en a même eu un pour faire le parallèle entre la manière de parler ( bave au lèvre, incantation haineuse) de Jean Bricmont et celle d'Alain Soral caractéristique des âme possédée par l'extrême droite. (une argumentation typiquement inquisitoriale que je ne croyais pas possible aux XXIe siècle)

Je vous laisse méditer sur l'importance a accorder à la lutte contre la diffamation quelle que soit la personne qui la subit l'amicale d'Alain Finkielkraut du forum d'Asi ne me contredira pas sur ce point non? On a essayé de le faire taire votre brillant philosophe vous pensez que c'est sa probité qui l'a sauvé ? Je crois plus que ce sont ses réseaux. (d'ou ce ptit sentiment d'injustice qui m'anime)

Pour poursuivre sur cette idée je voudrais saluer la démarche de Judith Bernard elle n'a pas hésité à attaquer Pascale fautrier en justice pour mettre un frein bien net à la purge Jean Bricmont devrait en faire de même à l'égard de Daniel Schneidermann, auteur de cet élégante formule : "physicien antisémite". (Ceux qui se contente de la caricature de Bricmont y verrons une contradiction sans savoir que la diffamation est la limite fixée à la liberté d'expression par les chomskiens).

Dernier point beaucoup moins consensuel et pourtant frappé du bon sens (et drapée des vertues de cette belle valeur de gauche qu'est l'égalité.)

Je crois qu'il est temps de militer pour la fin de la distinction artificielle entre antisémitisme et racisme ces deux notions ne devraient pas être mises à égalité car elle ne le sont pas l'antisémitisme n'est qu'une forme de racisme parmi d'autres le point de départ de l'inégalité de traitement entre les racismes est sémantique.

Dénonçons tous les racismes à égalité!
A l'heure ou nous parlons, les recettes de mes opposants idéologiques du forum n'ont pas permis d'empêcher un journaliste vedette de s'interroger sur la déportation des musulmans de France. déporter les musulmans?

Et je ferais la même remarque que celle qui a valu l'antisémitification (bien pratique) de Jean Bricmont chers amis forumeurs de gauche et humanistes:

Ne croyez vous pas que le fait que le journaliste le plus ouvertement raciste tendance islamophobe du paysage médiatique français soit d'origne juive pourrait à terme interpeller (à tord oulala ne me faîtes pas dire .... ) les français se sentant victimes de ce racisme?

Deuxième question: Qu'est ce qui n'a pas marché dans le dispositif soit disant efficace du cordon sanitaire anti fascite? Comment Zemmour est-il passé entre les mailles du filet?

( moi je crois que c'est parcqu'il s'est contenté de s'en prendre aux noirs et aux arabes et n'a pas attaqué les juifs parce qu'il est lui même juif mais aussi parce qu'il savait que ça l'empêcherai de progresser c'est mon intime conviction je sais c'est mal ceux qui accepterai d'en discuter sans vomir ou sans m'accuser de tous les noms j'en serai ravi)
Je crois qu'il est temps de militer pour la fin de la distinction artificielle entre antisémitisme et racisme ces deux notions ne devraient pas être mises à égalité car elle ne le sont pas l'antisémitisme n'est qu'une forme de racisme parmi d'autres le point de départ de l'inégalité de traitement entre les racismes est sémantique.


C'est ce que demande de plus en plus des vrais discriminés, les populations de seconde zone que des écrivaillons, des pseudo-intellectuels ou des leaders politique de droite ou pseudo-gauche insultent sans cesse sans être ni interdits ni punis...Encore un ami de BHL qui fait un nouveau livre sur l'envahissement de la France par les barbares arabo-musulmans, et les noirs qui s'acharnent à métisser la race française

.Finkie, Zemmour et Houlbecq voit la france barbarisée..

Que ces personnalités soit elles même "juive" (Houlebecq non )ou liée aux associations communautaires ne change rien à l'affaire : elles doivent être punies, et ne plus être présenter sur le service publique ou la haine est la mieux partagée....
Avant de donner des leçons merci de bien vérifier qu'Antoine C ne vous roule pas dans la farine. Huey Long est typiquement un fasciste. Et le fait qu'il le compare à Chavez en dit long sur sa confusion d'esprit et sa connaissance de l'histoire.

La phrase de Long est certes légèrement différente, c'est de l'anglais. Mais on reconnait le hoax ici au fait qu'ils ont été jusqu'à l'accorder à Churchill pour pousser l'argument d'autorité et la volonté de légitimisation à son maximum.
Au départ, votre but était de dire à Yéza "haha! vous citez un fasciste parce que/donc vous êtes fasciste", procédé habituel chez vous.

Sur la phrase, celle de Long est
"If fascism ever comes to America, it will come wrapped in an American flag." ( pas de trace d'antifascistes, c'est surement du à l'anglais)

c'est quand même assez loin de la phrase cité par Yéza.

sinon, on a Ennio Flaiano ( qui a travaillé avec Fellini) : "En Italie les fascistes se divisent en deux catégories : les fascistes et les antifascistes."

D'après wikipédia, la phrase " The fascists of the future will be called anti-fascists" est souvent attribué à des Italiens, ça vient peut-être de par là.
Non, mon propos exact est Yéza arrête de propager un hoax d'extrême droite.

Quel procédé y a t il ici ?

Ce qui est intéressant par contre c'est comment vous êtes pris la main dans le sac en plein confusionnisme ...

On peut en observer le procédé pour le coup :
- quelqu'un dit qu'il est appelé fasciste à tort, du coup vous ne vérifiez même pas vous le croyez sur parole.
- il suffit qu'il dise qu'il est contre la finance pour que ça y'est pour vous c'est la preuve qu'il n'est pas fasciste.
- il caricature et diabolise ses adversaires politiques en les résumant à un de ses adversaires bien choisit, ducoup il est forcément dans le camp des gentils, et cela colle avec votre biais les fascistes sont les anti fascistes.
- l'auteur minimise sa "corruption" et son "autoritarisme" comme si ce n'était pas important, alors que c'est justement ça le plus important dans l'histoire ...
- il préfère mettre en avant les quelques lois "progressistes" qu'il a pu mettre en place en tant que gouverneur ou qui étaient dans son programme avant qu'il ne pète les plombs, osant la comparaison avec Chavez.

Et vous tombez dans le panneau de manière assez incroyable ... J'veux dire avec un tel procédé il parlait de Mussolini c'était pareil, vous en seriez arrivé à la conclusion qu'il n'était pas fasciste. Vous vous en rendez compte ou pas ?
hahaha!

C'est marrant quand même cette hisoire de confusionisme. C'est un truc lancé dans votre petit cercle et vous pensez que ça a une quelquonque valeure en tant que théorie... :)

Pour le reste, vous avez vu juste! En fait moi je m'étais plutôt concentré sur la phrase prononcé ne collait pas et j'ai plutôt cherché qui aurait pu prononcer cette phrase. Une fois que j'avais vu que la phrase de Long n'avait rien à voir, je n'ai pas creusé.
Nan mais c'est grave tu ne te rends même plus compte des conneries que tu racontes ?

Vous venez de démontrer à tout le monde comment vous fonctionniez dans vos têtes pour en arriver à nier qu'un authentique fasciste ne l'est pas ...

Tu en as conscience ou pas ?
Sinon, en lisant la biographie de Huey long et ce qui s'en dit dans son pays, je ne vois pas bien ce qui en fait un fasciste stricto sensu ( en dehors du fait que ça vous arrange). J'ai possiblement loupé un chapitre, je fais autre chose aussi dans la vie, les forum d'@si ne servant [s]qu'à me divertir[/s] . qu'a m'instruire.

-Recevoir des leçons de quelqu'un qui réponds "je m'en fous" quand on lui demande si il s'est bien renseigné ( ce qu'il n'a pas fait) me parait tout de même un peu cavalier mais je ne cache pas que vous avez en partie raison:
- je survole parfois un peu.
- j'étais bien content que vous ayez tord et ça m'amusait. :o)
sans parler de Bricmont et son homophobie prétendue...on sait pas trop sur quoi ces attaques sont fondées..
Ben ptet qu'il serait temps de remettre en cause vos alliances et certaines de vos thèses. Et surtout que vous arrêtiez de participer à ce harcèlement.
Bricmont homophobe? toujours rien?

vous montrez vos limites là..
Un je-ne-sais-quoi dans son regard...La consonnance de son patronyme...
Pour ma part, je ne sais pas si Bricmont est homophobe ou non, mais ce qui est sûr, c'est que chez lui, comme il l'a affirmé lui-même, l'expression de propos antisémites, fascistes, racistes, sexistes, homophobes ou islamophobes, n'est pas de l'ordre du délit, mais relève de "l'opinion hétérodoxe".
Bref, d'une "opinion" qui, en tant que telle, mérite d'être exprimée librement et sans entrave.
Bref, comme il est adroit, il ne va pas ouvertement défendre ces idéologies nauséabondes: il défend ceux qui les assument, afin qu'ils puissent s'exprimer.
Selon moi, c'est de la procuration, en se réfugiant chez le classique et galvaudé "je ne suis pas d'accord mais je suis pour que vous l'exprimiez".
Et dans l'Histoire, on sait ce qui se passe quand ces délits deviennent des opinions non plus hétérodoxes mais admises et tout à fait légales: on peut passer aux étapes suivantes, puisque les défenseurs de cette liberté d'expression sans entrave nient farouchement les processus des paroles à l'acte. Niant ainsi des pans de l'Histoire, ce qui est toujours commode. Comme par hasard, nombre de ses défenseurs sont ceux qui nient aussi l'existence du racisme et de l’antisémitisme. On a vu ce que ça donne quand on rappelle certains faits, jusque dans ce forum. Ils sont purement et simplement niés, n'ont pas d'existence chez ces gens-là.
mais que Sandy accuse Bricmont d’être homophobe sans apporter aucun élément de réponses,ca vous convient?
Bravo ...Antoine C ..mieux que j'aurais pu l'écrire ...merci ..mais que vont dire les sandy and co ?.
"mais que vont dire les sandy and co ?"
Qu'il est bien placé pour en parler, lui qui après avoir été fan a su dénoncer le fasciste Chouard.
Sans doute prévoir une psychanalyse là ..sandy a tué le père, l'image d'un père, et pour quelle raison ? Nul ne le sait au delà du fait que sandy pense comme le PG ou Fdg qu'il ne faut pas quitter l'Europe et l'euro alors que Chouard a toujours dénoncer le principe anti-démocratique du système des partis.

Et du "vote imposé" depuis des lustres ne servant qu'à reconduire en alternance, les mêmes au pouvoir, et ce malgré les étiquettes. est ce la vraie raison ?

Je ne sais pas mais cet acharnement à le détruire m'interpelle, c'est le même que les Ornella Guyet et ces épigones utilisent pour déstabiliser les "ennemis" atteints de rouge-brunisme, et autres "conspirationnisme" brun vert caca d'oie... ...
Le lien que vous donnez n'indique en rien qu'il ait été "fan" de Chouard, Robert, même si sa vision a certes changé depuis.
pour quelqu'un qui se retourne aussi facilement ( la crêpe) il est généralement bien catégorique. C'est ça qui est rigolo.
Ah OK, donc peu importe si le lien n'illustre pas le propos. Du moment que c'est "rigolo".
OK.
Mais c'est vrai aussi qu'on ne s'amuse pas vraiment de la même façon, non plus, j' pouvais pas comprendre
j' pouvais pas comprendre

Figurez vous que j'avais remarqué depuis un moment. :)

Le monde ne se limite pas forcement à fan/pas fan mais je ne vais pas me lancer dans des débats trop complexes histoire de ne pas nous fatiguer réciproquement inutilement.

Le fait est qu'il a changé d'avis sur Chouard, c'est son droit le plus strict, tout le monde se trompe tout le temps. Mais du coup faut pas trop jouer les Bernardo Guy après.
La question que vous écriviez juste plus bas, à 19h39, est sérieusement posée, je confirme aussi.
Ils sont dans l'attaque personnelle et la calomnie permanente. C'est limite du harcèlement.

C'est justement parce que mon lien avait Etienne Chouard était purement intellectuel et amical, et certainement pas fanatique et parce que j'ai toujours gardé mon sens critique, que face à sa dérive, d'abord en partant en croisade pour le tirage au sort là où moi ce qui m'intéressait c'était la démocratie en général, ensuite parce qu'il s'est mis à fréquenter l'extrême droite et à reprendre leurs idées, que j'ai fini par me retrouver en opposition sur plein de sujets. Tout cela en 9 ans, depuis 2005.

Personnellement je défends la même ligne politique depuis le départ.

Le "retournement de veste" il n'est que dans leur tête

Et je ne suis pas le seul, des personnes ont monté un groupe qui s'appelle les "retro virus" pour faire echo au terme "gentils virus" qu'ils utilisent afin de rassembler les personnes qui soutenaient Chouard mais qui s'en sont écartés à cause de ses dérives et de ses mauvais choix.

Honnêtement tout ceci n'a aucun intérêt et les attaques sont motivées uniquement par de la haine.
Ils sont dans l'attaque personnelle et la calomnie permanente. C'est limite du harcèlement.

ho! Par contre vous êtes dans les procédés d'une honnêteté et d'une probité exemplaire!!!

-Accusations de mensonges sans fondement.
-raccourcis stigmatisant
- rapprochement oiseux et cavaliers afin de discréditer vos interlocuteurs.
Si vos contradicteurs appliquaient la moitié de vos méthodes, ça serait la guerre civile sur @si.
Et encore de la calomnie.

C'est dingue vous venez une nième fois de vous désavouer, et triplement en plus de cela :
- déni du hoax
- déni sur le fascisme de long
- et calomnies comme quoi j'aurais retourné ma veste

Vous vous vautrez en beauté, et vous insistez ?
Allons, je suis sur que dans 1 mois, vous changerez d'avis...
Vous me faites réellement pitié.
La pitié n' est pas un sentiment honteux.

j'en suis flatté.

Mais ça ne serait pas plutot du dégout?
Non de la pitié car vous vous coalisez avec une folle et le pire troll du forum et ils vous entrainent par le fond.
Tout ça pour quoi ? Parce que je vous ai contredit et que ça vous ai resté en travers de la gorge ?
Parce que je vous ai contredit et que ça vous ai resté en travers de la gorge ?

sandy a tué ? Ben mince alors.l'antifascisme reviendra donc sous le masque de l'antifasisme comme l'a dit Piero Paolo Pasolini .

Comme Ornella Guyet est libertaire antifa alors qu'elle pige dans un journal catho ? drôle de paroissienne ou drôle d'anarchiste, libertaire qui soutient l'état européen fasciste ?.

Ce soir pour les jeunes Dumb et Dumber...bonne nuitée
Je comprends bien, Fan de canard, que vous ne souhaitiez pas voir galvaudé votre pseudo. Je retire donc "fan" pour le comportement de sandy vis à vis de Chouard.
Vous noterez qu'il nous recommandait "Etienne" il y a déjà six ans et qu'il reconnaissait l'an dernier l'avoir longtemps considéré comme un "maître à penser".
Oui, du coup, comme il l'écrit et le reconnait lui-même sur ce lien précisément.
Suivant son raisonnement par transitivité habituel on pouvait donc le qualifier (avant sa conversion) de suppôt de l'extrême droite (Etienne Chouard vantait sur son blog les mérites de Thierry Meyssan dès 2007).
Et conséquemment sa conversion de retournement de veste.
À supposer qu'il était aussi d'accord avec lui sur Meyssan, à moins que vous ne pensiez que tous ceux qui se sont fait embobiner par Soral, soient aussi d'accord avec ses positions sur le meurtre. Ce que je ne pense pas.
Cela dit, à l'instar de ses propos sur les Juifs d'alors, dont là aussi il s'est clairement expliqué depuis, je préfère grandement les gens qui évoluent et reconnaissent leurs erreurs de cette manière comme il l'a fait, que d'autres plus haut dont il est la cible, et qui eux, défendent toujours l'allumé précédemment mentionné à pouvoir exprimer sa haine librement, et utilisent les mêmes ficelles rhétoriques que lui et de la mouvance à laquelle il appartient.
au fait c'est quoi déjà le crime de Meyssan ? Homophobe ? Il est homosexuel ..antisémite ? pas du tout il a des contactes juifs. Caroline Fourest et son amie médiamenteuse ont écrit des mensonges juste parce qu'il a osé d'avoir suspecté l'état américain disons une "petite caste" à l'intérieur d'avoir planniffié l'attentat et manipuler des soit disant preuves.pour faire accuser saddam Hussein et ben laden..son pote !.

.Tout le reste n'est que littérature...
" que tous ceux qui se sont fait embobiner par Soral, soient aussi d'accord avec ses positions sur le meurtre. Ce que je ne pense pas. "
Moi non plus ! contrairement à lui dans la rhétorique vaseuse qu'il a répandu dans nombre de ses messages.Et puis , Saint Paul, ce n'est pas ma tasse de thé.
Ceci étant dit j'en resterai là.
Laborieuse la mise en place de la calomnie là.
Allez Robert, je sais que vous pouvez être beaucoup plus clair et percutant.
Comme c'est beau la propagande. Source ? www.hueylong.com ;)

"Huey Long soutint Roosevelt à la présidentielle de 1932, mais se brouilla avec lui, le jugeant trop lié à la haute finance. Il s'attira alors les foudres du monde de la haute finance qui le qualifia même de « fasciste », tandis que Roosevelt le qualifia, avec le général Douglas MacArthur, d'un des deux hommes les plus dangereux des États-Unis5. Roosevelt, qui le compare à Hitler et Mussolini, tente de l'écarter, en commanditant une enquête de l'IRS (le fisc), qui affecte plusieurs de ses subordonnés mais manque Long lui-même."

"L'opposition de Louisiane à Long s'organise en 1935 autour du Square Deal Association, qui dénonçait sa soudaine fortune personnelle et commença à parler d'insurrection contre son pouvoir jugé dictatorial. La coalition rassemblait les ex-gouverneurs John M. Parker et Ruffin G. Pleasant et le maire de La Nouvelle-Orléans T. Semmes Walmsley (en). Le 25 janvier 1935, deux cents hommes armés dirigés par cette coalition prennent de force la Paroisse de Bâton-Rouge Est, Long appelant de nouveau la Garde nationale à la rescousse et faisant décréter la loi martiale, interdisant les rassemblements publics de plus de 2 personnes et toute critique du gouvernement de Louisiane. La troupe tira sur les insurgés, faisant seulement un blessé."

"À l'été 1935, il fit passer de nouvelles lois centralisant à nouveau les pouvoirs au profit du gouverneur de Louisiane et retirant la quasi-totalité de ses pouvoirs au maire de La Nouvelle-Orléans. Il créa ainsi un comité chargé de la publication, ayant pouvoir d'interdire l'édition de journaux jugés non-coopératifs, centralisa les prêts autour d'un comité étatique, et créa un nouveau comité chargé de nommer tous les observateurs dans les bureaux de vote. Il abroge également, en 1935, la poll tax qui établissait, de fait, un suffrage censitaire, augmentant de 90 % le nombre d'inscrits sur les listes électorales."

"Selon ses biographes T. Harry Williams (en) et William Ivy Hair, en se présentant à l'élection de 1936, Long avait en fait comme objectif, plutôt que de se faire élire président — ce qu'il pensait irréalisable — de gêner Roosevelt et de créer un troisième parti à partir d'une scission du Parti démocrate, en s'appuyant sur des figures de l'extrême-droite comme le prédicateur Charles Coughlin ou l'agrarien d'Iowa Milo Reno. Cette scission aurait empêché l'élection de Roosevelt au profit du candidat républicain, mais Long pensait ainsi pouvoir être élu en 1940."

Source : Wikipédia.

"populiste, autoritaire et sans doute corrompu, mais aussi un grand ennemi des lobbys pétroliers et de la finance"

Ah bah s'il était un grand ennemi des lobbys pétroliers et de la finance, cela excuse tout !!!!

Ce n'est pas comme si les fascistes avaient toujours pris position contre la finance ...

Mais logique vous ne reconnaissez pas un fasciste en 2014, alors pourquoi en reconnaitriez-vous un dans les années 30 ...

Et surtout ce que j'adore c'est comment toute la petite clique s'est jeté sur le morceau de manière bien synchro.
À l'été 1935, il fit passer de nouvelles lois centralisant à nouveau les pouvoirs au profit du gouverneur de Louisiane et retirant la quasi-totalité de ses pouvoirs au maire de La Nouvelle-Orléans.

on dirait la commission Européenne...
Mais logique vous ne reconnaissez pas un fasciste en 2014, alors pourquoi en reconnaitriez-vous un dans les années 30

Surtout quand ceux qui écrivent sur wikipédia se battent entre eux et s'expulsent les uns et les autres pour avoir le pouvoir de désinformer selon le personnage...Est-tu de ceux qui ont écrit sur Chouard dans le wkdipédia français ? ..

Ce n'est pas comme si les fascistes avaient toujours pris position contre la finance .
.
Non les socialistes c'est bien connu sont contre la finance !.."Hollande mon ennemi c'est la finance" ...a mourir de rire...
Et surtout ce que j'adore c'est comment toute la petite clique s'est jeté sur le morceau de manière bien synchro.

Il me semble que personne ou presque ne le connaissait et toi aussi tu est partisan d'une seule vue dans ton wikipédisme ou là l'attention doit être plus grande quand on lit des énormités sur tel ou tel personnalité qui doit être ré écrite
.
D'autant que ceux qui accusent ce Long de "hiltler ou mussolini " ne sont en rien des démocrates au sens ou nous l'entendons à notre époque en 2014 ! .Churchill était raciste et antisémite, comme de nombreux politiciens..américains, anglais, français, allemands mais là motus et bouche cousue.
...
.Combien d''américains "riches", ont été plus que charmés par les dictateurs au point de faire affaire avec eux .??..Les banquiers de la FED en particulier ont bien investis en Allemagne et Ford par exemple, Hearst, Prescott Bush, .

J'avais mis la vidéo mais bien sur ça t'aurais coupée la langue de la regarder.? Les grandes banques, le lobby pétrolier, se sont fait une fortune sur le dos des déportés en Allemagne nazie

..Voir les travaux de Jean Paul Pauwels, historien canadien le mythe de la bonne guerre (américaine) et business avec Hitler...deuxl livres essentiels qui expliquent que comme le disait Anatole France : on croit mourir pour la patrie, on meurs pour des industriels.la patrie ou la banque ?? ....
Si j'étais Sandy, je me sentirais honoré d'être la cible de ce tir croisé. Il tient le cap, ce qui insupporte visiblement les adeptes de la godille.

Si j'étais Sandy, je me sentirais honoré d'être la cible de ce tir croisé. Il tient le cap, ce qui insupporte visiblement les adeptes de la godille.


Et il a le soutiens des adeptes de la godiche.
À l'instar de Caton l'ancien.
Je confirme qu'il faut un certain mental.
ça serait plutôt l'emmental ( y a quand même beaucoup de trous).

mais on ne peut que lui reconnaitre un crâne solide pour s'élancer droit dans le mur avec une telle constance.
Ça confirme que restez dans le registre de la pure calomnie, que vous tenterez de justifier plus tard conformément à vos habitudes, et ça confirme aussi, que vous n'avez pas grand chose d'autre à avancer et depuis longtemps.
et le fan de canardo n'a pas répondu à la question Pas mieux là...
Vous vous moquez de qui ? non seulement on ne m'a pas posé de question, mais qui plus est je crois qu'il y en a toujours une qui vous a été posée, et que vous fuyez comme la peste tellement elle vous pose problème.
Vous voulez que je vous la rappelle, dès fois qu'il vous aurait poussé un semblant de courage depuis ?
Scandaleux voyons un grand esprit comme vous ne pas savoir la vérité de cette sordide affaire et les entourloupes du Crif pour faire entâché ce crime crapuleux comme un crime antisémite ? lire tout de suite ...

quand le crif va trop loin..

Et que le Maire de Créteil est intervenu pour dénoncer le crime antisémite "fashion" alors qu'il n' y eu que crime crapuleux et pas de viol du tout : Maire de Créteil Albert Elrharrar sur les faits...

.instrumentalisation des faits et mensonges.

.j'ai déjà mis les infos et vidéo mais comme d'hab vous préferez faire l'autruche quoique pour un canard....

Je le les remettrez pas alors instrumentalisations des faits afin de transformer tout incidents, accidents ou crimes crapuleux, maquillé en crime antisémite pour faire monter la mayonnaise..ça suffit

Et Said Bourachach ?? Rien ?? ....
Pour le dernier, c'est étonnant que vous ne vous souveniez pas de ma réponse, alors que je vous l'ai clairement formulée - et alors même que vous, vous refusiez de répondre à la mienne.
Donc là aussi, vous ne répondez pas, alors que moi je l'ai fait.
Mais peut-être que vous ne vous souvenez plus ? Vous avez le choix des endroits où vous vous êtes défilée:
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?4,1399875,1403592#msg-1403592
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404555#msg-1404555
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404562#msg-1404562
(c'est même là que je vous ai appris comment écrire les noms de Saïd Bourarach, mais la réponse était trop compliquée, vous voulez que je vous la copie-colle plus bas ?)
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404622#msg-1404622
(déjà là, vous ne teniez pas compte de la réponse pourtant simple et claire et juste au-dessus, c'est curieux, non ?)
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404634#msg-1404634
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404845#msg-1404845
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404641#msg-1404641
Là, c'en était surréaliste, vous ne saviez plus quoi inventer, à part poser encore et toujours la question, sans même faire semblant de lire la réponse une seule fois...
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404645#msg-1404645
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404654#msg-1404654
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404840#msg-1404840
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404844#msg-1404844
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404847#msg-1404847
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404851#msg-1404851
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?4,1394881,1404959#msg-1404959
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1404983,1405047#msg-1405047
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1404983,1405234#msg-1405234
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1406080,1407085#msg-1407085
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1407163,1408244#msg-1408244
Là, on constate l'arrivée de Antoine C qui vous file un coup de main, mais ne pousse pas l'exercice jusqu'à apporter le "soutien" promis en vous posant lui-même la question...

Donc vous faites quoi ? vous qui aimez demander des réponses à vos questions - même quand elles ne sont pas posées comme ci-dessus ? Vous répondez enfin, histoire de voir si vous assumez votre idéologie jusqu'au bout, où vous vous défilez encore une fois ?
Vous avez l'embarras du choix, comme vous pouvez le constater ci-dessus, si vous voulez vous rafraichir la mémoire...
non mais parce que vous croyez la réellement que je vais pour votre orgueil démesuré m'amuser à lire tous ces liens là ?? Notre canard aurait perdu la tête ??

C'est quoi ce bordel ? d'ailleurs a@i en son temps a fait un assez bon papier sur ce sujet.lors du second procès.. Dommage impossible de pouvoir lire les anciens blogs sur ce sujet ...l'instrumentalisation grossière du Crif est honteuse. Malhonnête et criminelle.car elle accuse la communauté des banlieues. .

.ALors on va pas refaire le match...Sauf que là Créteil du coup c'est bien un gros mensonge, que tout le monde a bien vu en direct les grosses manips haineuses de Cukierman et son pote Jacubewitcz. Mais ça va être dur à reconnaitre par notre canard ... ..
Oui, c'est tellement dur de cliquer.. vous voulez faire croire à qui, que vous n'avez pas été vérifié, sans déconner ?
mais soit, contentez-vous de celui-ci:
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1399050,1404539#msg-1404539
Le jeu, c'est de voir de quelle nouvelle manière vous allez trouver un prétexte pour ne pas répondre...
osez la réponse, Yèza...
ça y est la colique vous reprends de plus belle....Et Créteil ? Faux comme tous ces faux dont asi a fait la Une et réponds bien le grand canard géant ...Non il n' y pas de vrais antisémitisme la preuve ? Les assocs sont obligés d'en fabriquer sinon ce sont des attentats en lien avec la France investit au moyen-orient et Afghanistan, Lybie, Syrie, Irak...On paie les conneries de l' état colonialiste.dans le monde ...
"Non il n' y pas de vrais antisémitisme"
Pour ceux et celles qui débarquent et lisent cette réponse à tiroirs, je précise que c'est en réponse aux interrogations contenues dans les liens et où, jusque là, Yèza s'était défilée:

L'antisémitisme, et les crimes antisémites existent-ils ? Ilan Halimi est il une victime de l'antisémitisme ?

Là au moins, c'est enfin clair, un cran plus loin dans l'idéologie antisémite: non, aucun Juif, qu'il soit insulté de sale Juif, qu'il soit volé, agressé physiquement voire même, torturé et assassiné, ne l'est à cause de l’antisémitisme, mais juste à cause de pas de bol, mauvais endroit mauvais moment.
Merci Yèza pour ce (grand) moment, et à ceux qui trouveront toujours le moyen de vous défendre et de s'en accommoder, un peu comme on pourrait défendre Soral: "oui, là il dit des horreurs mais là il dit que le capitalisme c'est mal, donc il fait partie d'un front de gauche radicale, c'est toujours bon à prendre".

Vous pouvez changer le mot "colique" par "nausée", ce sera plus juste.
LA question là ...http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1407329,1410361#msg-1410361
Pas de souci, mais je me suis déjà fait avoir - voir liens ci-dessus, donc s'il vous reste un semblant de décence de derrière les fagots, répondez d'abord à celle que vous avez évitée jusqu'à présent.
Mais vous n'oserez pas le faire, c'est plié d'avance.
Et Said Bourachach ? Créteil ? Et les autres affaires de bidouillage par le Crif et consorts ?
Troisième lien ci-dessus. Vous ne pouvez pas le louper, bien que si, en fait.
Juste en-dessous, je vous écrit "(c'est même là que je vous ai appris comment écrire les noms de Saïd Bourarach, mais la réponse était trop compliquée, vous voulez que je vous la copie-colle plus bas ?) "
Ouais super procédé la mise en gras d'un texte sorti du wikipedia français (quand le triple d'infos est sur l'anglophone à défaut de chercher une vraie source), tout ça pour défendre une accusation de "fasciste" accolée à un mort dont tu ne connaissais rien il y a quelques heures par un site qui ne devait pas s'être intéressé d'avantage au personnage.

Allez je joue aussi.

"Huey Long soutint Roosevelt à la présidentielle de 1932, mais se brouilla avec lui, le jugeant trop lié à la haute finance. Il s'attira alors les foudres du monde de la haute finance qui le qualifia même de « fasciste », tandis que Roosevelt le qualifia, avec le général Douglas MacArthur, d'un des deux hommes les plus dangereux des États-Unis . Roosevelt, qui le compare à Hitler et Mussolini, tente de l'écarter, en commanditant une enquête de l'IRS (le fisc), qui affecte plusieurs de ses subordonnés mais manque Long lui-même."

"L'opposition de Louisiane à Long s'organise en 1935 autour du Square Deal Association, qui dénonçait sa soudaine fortune personnelle et commença à parler d'insurrection contre son pouvoir jugé dictatorial. La coalition rassemblait les ex-gouverneurs John M. Parker et Ruffin G. Pleasant et le maire de La Nouvelle-Orléans T. Semmes Walmsley. Le 25 janvier 1935, deux cents hommes armés dirigés par cette coalition prennent de force la Paroisse de Bâton-Rouge Est , Long appelant de nouveau la Garde nationale à la rescousse et faisant décréter la loi martiale, interdisant les rassemblements publics de plus de 2 personnes et toute critique du gouvernement de Louisiane. La troupe tira sur les insurgés, faisant seulement un blessé."

"À l'été 1935, il fit passer de nouvelles lois centralisant à nouveau les pouvoirs au profit du gouverneur de Louisiane et retirant la quasi-totalité de ses pouvoirs au maire de La Nouvelle-Orléans. Il créa ainsi un comité chargé de la publication, ayant pouvoir d'interdire l'édition de journaux jugés non-coopératifs, centralisa les prêts autour d'un comité étatique, et créa un nouveau comité chargé de nommer tous les observateurs dans les bureaux de vote. Il abroge également, en 1935, la poll tax qui établissait, de fait, un suffrage censitaire, augmentant de 90 % le nombre d'inscrits sur les listes électorales."


(je passe sur les deux "figures d'extrème droite" citées, si tu cherches, tu trouveras que l'un était un radio-évangéliste catholique impliqué dans les luttes syndicales du prolétariat irlandais, autre soutien déçu de Roosevelt, qui n'a évolué vers le fascisme et fait des déclarations antisémites qu'après la mort de Long, et l'autre un syndicaliste paysan qui se battait contre la politique d'expropriation décrite dans Les Raisins de la Colère)

Enfin ce n'est pas pour dire que Long n'aurait pas pu dériver aussi vers le fascisme (il me parait juste être mort un peu tôt pour en avoir le coeur net) ou ait été exemplaire, je trouve juste un brin honteux que des gens aillent calomnier un mort sur lesquels les avis divergent hautement, et qui est plutôt utilisé comme un épouvantail à droite de l'échiquier politique américain, et à cause de ses idées socialistes .

Sinon il y a un excellent documentaire (qui doit exister quelque part en vf il est passé sur une chaine histoire il y a un an ou deux) si quelqu'un s'intéresse vraiment au personnage de Huey Long (également largement évoqué dans The Big Fix).

A noter sinon à propos de la phrase de Huey Long sur le fascisme (dont on trouve de nombreuses variations, "Fascism will come to America in the name of anti-fascism", "I'm afraid, based on my own long experience, that fascism will come to America in the name of national security.", ou encore "When fascism comes to this country it will be cloaked in the language of americanism"), qu'elle a aussi reprise par Henri A. Wallace (ex vice président de Roosevelt, et pas vraiment un ami de Long en ce temps là) après qu'il ait été brutalement écarté lors de la convention démocrate de 1944 et fini candidat indépendant progressiste en 1948, pour dire, après avoir été lui même copieusement accusé de communisme, lui même assimilé au fascisme par les soutiens de Truman, que "la prophétie de Long était devenue réalité".

A méditer par nos amateurs de dénonciations obsessives.
Ouais super procédé la mise en gras d'un texte sorti du wikipedia français

un autre procédé qu'il utilise aussi tres souvent c'est de balancer un truc du genre bricmont homophobe et apres faire le mort la dessus en attendant que cela passe..

ou prendre deux citation d'un même auteur et réécrire les propos comme cela l'arrange .
et en déduire que Robespierre voulait limiter la liberté d'expression alors que tout le monde sait que c'est précisément l'inverse..
sacré sandy..il n'est pas a une entourloupe pres..mais elles sont tellement voyantes.
c'est vrai qu'en anglais la notice est plus importante et même différente, mais un point étonnant pour un homme politique américain alors que la chasse aux communistes a toujours battu son plein surtout après la guerre. c'est le fait qu'il est voulu créer une sorte de sécurité sociale chose impensable. ..

." [quote=lois sociales ?] Partagez Notre Richesse était un mouvement commencé pendant Grande Dépression par Huey Désirent ardemment, gouverneur et plus tard sénateur de La Louisiane. Dans Février, 1934, Le sénateur Huey Long annoncé pendant un dans tout le pays radio adressez qu'il formait la part notre société de richesse, consacré au redistribution de la richesse de la nation.

Désirent ardemment avait à l'origine été un défenseur de "Nouvelle Affaire politiques" de Président Franklin D. Roosevelt, mais commençant par la formation de la part notre société de richesse, a commencé à préconiser pour plus radical les réformes que Roosevelt étaient disposées à embrasser. Les planches principales de la part que notre plateforme de richesse a incluse :

-1. À personne ne devrait être permis une fortune personnelle plus de de 100 à 300 fois la fortune moyenne de famille, ce qui limiterait les capitaux personnels à entre $1.500.000 et $5.000.000. Des impôts annuels d'impôt sur le capital seraient évalués sur toutes les personnes avec des fortunes excédant $1.000.000.

-2. Chaque famille à fournir avec une allocation de ferme pas moins de d'un tiers de la richesse moyenne de famille du pays.

-3. Un revenu annuel garanti de famille au moins de $2000 à $2500, ou pas moins d'un tiers du revenu annuel moyen de famille dans le U.S.

- 4. On ne permettrait à aucune personne un revenu annuel au-dessus de 100 à 300 fois le revenu moyen de famille. Des impôts sur le revenu seraient prélevés pour assurer ceci.

-5. Une vieille pension d'âge pour toutes les personnes plus de 60.

Le slogan officiel de la part notre mouvement de richesse était Chaque homme est un roi, ce qui est également devenu le titre d'une chanson Co-écrite par Huey Long dedans 1935 pour favoriser sa proposition.

Huey long était un radical populiste, extrêmement populaire dans son état à la maison de la Louisiane, mais a été largement regardé en tant qu'ayant un des la plupart les administrations corrompues dans l'histoire américaine pendant sa limite comme gouverneur.

Beaucoup ont également suspecté que Huey long ait projeté sur employer la part notre société de richesse comme véhicule pour monter a tiers défi à Roosevelt pendant élection 1936 présidentielle. Toutes les ambitions présidentielles qui désirent ardemment ont eu ont été coupées sous peu par le sien assassinat sur Septembre 8, 1935 dans Fard à joues de bâton.

Sinon il faut arrêter de ne voir qu'un côté de la face d'un homme alors qu'il y a toujours plusieurs face..la crise issue de 1929 a quand même obligé certains "riches" ou peu démocrates à vouloir pas donner mais permettre la poursuite du commerce ou le minimum vital car si plus personne n'achète surtout les pauvres, c'est aussi la fin de tout ..Bien sur lui comme les autres n'étaient pas des vrais démocrates mais Roosevelt et les autres n'en était pas non plus .!.Faut pas se leurrer ..
J'ai déjà dénoncé tes manipulations dans la réponse à Mlemaudit plus haut.

Tu as montré d'une manière assez grandiose par quel procédé tu en arrivais à ne pas reconnaître un fasciste des années 30.

Tu mets en avant qu'il s'oppose à la finance comme si cela le dédouanait d'être fasciste alors que c'est une caractéristique commune à tous les mouvements fascistes dans tous les pays, et à commencer par l'Italie avec Benito Mussolini.

Tu minimises délibérément le fait qu'il était corrompu et autoritaire alors que là encore c'est une des caractéristiques commune de tous les mouvements fascistes.
Par autoritaire il faut voir les exemples, interdiction de toute opposition, excusez du peu. C'est pas comme si c'était là encore une mesure emblématique du fascisme.

Tu diabolises ensuite ses adversaires en mettant en avant son opposant de Louisianne type ultra réactionnaire le plus caricatural, en laissant entendre que tous étaient comme lui. S'il n'y a pas volonté de retourner la réalité alors explique moi qu'est ce que c'est ???
Parmi ses adversaires les plus virulents, Roosevelt, là encore excusez du peu, 4 fois président des USA, qui a décidé leur entrée en guerre pendant la seconde guerre mondiale, qui a instauré la sécurité sociale, qui a sorti les américains du chômage pendant la grande dépression avec sa politique du new deal, et une des figures historiques de la lutte contre le fascisme et le nazisme avec la victoire des "alliés" ...

Et enfin tu mets en avant les quelques mesures sociales ou progressistes qu'il a pu mettre en place comme si là encore le fait qu'ils se disaient à gauche n'était pas une caractéristique commune de tous les mouvements fascistes.
Tu fais comme si genre il était le seul à les proposer alors qu'il était membre du parti démocrate ...
Et le comble du comble tu oses prétendre qu'il te rappelle Chavez ???
Chavez était droit et démocrate, Long était corrompu et autoritaire.
Quel intérêt si ce n'est là encore introduire les pires des confusions afin de manipuler les gens ?
- "populiste, autoritaire et sans doute corrompu" je le dis à la première ligne, je ne le minimise pas, je dis que ça ne signifie pas qu'il ait été "fasciste"
- ce qu'il proposait comme mesures redistributives allait bien bien au delà de tout ce que proposaient les démocrates, il aurait fait passer Henry Wallace pour un conservateur droitier, ne parlons pas de Roosevelt (par contre bon, ça prouve surtout qu'il était très populiste)
- comme le note l'article du Brooklyn Rail sans la pression de gauche / menace pour l'establishmernt incarnée par les personnes comme Long rien ne permet de dire que Roosevelt aurait mené les mêmes politiques.
- voir aussi cet article pour la comparaison avec Chavez (ou si tu préfère la version négative ouvre un article sur Chavez pour trouver les mêmes mots que sur Huey Long -enfin bon, sauf si c'est du Monde Diplo bien sùr).
- intérêt ? Combattre la catégorisation abusive de personnages historiques qui a lieu sur internet (genre "untel a dit ça" qui "devient wikipedia a dit ça", qui devient "untel est reconnu comme" sur ton site antifa favori, au plus grand profit de la droite américaine à qui ça aide à démontrer l'équation "proposant de taxes et de sécurité sociale = fasciste"), en particulier d'un personnage qui m'intrigue depuis que je l'ai vu cité par les écolos anti-lobbyistes américains, et que j'ai vu Obama (du temps où des gens pensaient qu'il ferait vraiment quelque chose) comparé à lui, et le visionnage des documentaires cités plus haut. Enfin parce qu'il me semble un exemple très parlant de rouge accusé d'être brun ou brun se faisant passer pour rouge, au choix, ou juste de populiste ou d'inclassable, intéressant à évoquer vu le sujet.
ps : après je veux bien reconnaitre que j'ai un peu trop insisté sur Walmsley pour enfoncer le clou (d'autant qu'entre la première tentative d'impeachment et le coup de bâton rouge, ils s'étaient même entendus), mais bon je trouve amusant qu'un des principaux adversaires de celui présenté comme "l'incarnation du mouvement fasciste américain" ait été lui même une incarnation des ultra-conservateurs racistes américains.
Tu le minimises vu que tu l'évacues dès le départ pour mettre en avant tout le reste, comme si ce n'était pas le plus important, tu nous crois nés de la dernière pluie ?
Tu le refais à nouveau dans ce message.
Pourquoi tu ne parles pas de son côté "autoritaire" et du fait qu'il a mis en place une dictature dans un état américain ???
Ce que tu fais c'est clairement se mettre une belle oeillère sur la gueule pour ne voir que ce qui t'arrange.
Ses mesures "redistributives" ça n'a aucune importance comparé à l'aspect dictatorial de sa gouvernance et à sa corruption ...

Ouvre les yeux avec tes considérations, si on écartait tout le côté autoritaire populiste et corrompu, Mussolini ne serait pas fasciste lui non plus.
Je crois juste mes lecteurs assez intelligents pour se rappeler du début d'un message quand ils atteignent la fin, mais je dois être un incorrigible optimiste.

Enfin ceci dit je dois admettre, je m'intéresse peu à ces aspects : des gouverneurs corrompus ou populistes il y en a eu je ne sais combien de centaines dans l'histoire des USA, des proposants de mesures redistributives extrèmes et adversaires du lobby pétrolier il n'y en a pas eu des masses, d'où mon intérêt pour ce personnage.

Quant à l'aspect "a mis en place une dictature" c'est un peu comme l'aspect "fasciste", le discours de ses opposants et de la presse de l'époque (étrangement libres de le dire même dans la dictature fasciste de Louisiane), devenu des affirmations reprises sans grande argumentation un peu partout.

Après pour ce qui est de mon avis perso, c'était certainement pas un ange en matière politique, mais je n'ai pas assez d'éléments en matière de ce qui doit être considéré des pratiques moyennes d'un gouverneur démocratique aux Etats-Unis dans les années 30 pour juger de l'aspect exceptionnellement dictatorial de sa magistrature (déjà faut prendre en compte s'ils faisaient tirer sur les grévistes, s'ils privaient les vagabonds de tout droit, ou s'ils trouvaient tous les prétextes pour éviter le vote les nègres, ou juste leur respect des formes constitutionnelles et de leur opposition respectable ce faisant ?).
à un mort dont tu ne connaissais rien il y a quelques heures par un site qui ne devait pas s'être intéressé d'avantage au personnage

J'avais zappé cette perle.

C'est moi qui ait parlé de Huey Long ...

Tu crois quoi, que je vais m'amuser à taper les messages de Yéza sur google pour pouvoir lui répondre ? Si je le faisais je ne tomberai que sur des sites complotistes ou des sites de la fachosphère. Tu crois sincèrement que j'ai que ça à foutre ?

Si j'ai réagis à son message, alors que j'essaie justement de ne pas le faire et de les ignorer le plus possible elle et Jeanbat, c'est justement parce que je savais d'où venait cette citation et que c'est un hoax bien connu car extrêmement répandu par l'extrême droite, je savais même sur quel site j'en avais vu la démonstration.

Et comme à mon habitude quand le site a parlé de Huey Long j'ai été vérifier si ce qu'ils disaient était vrai. Maintenant effectivement Wikipédia n'est pas la source la plus sure qui soit, mais en l'occurrence ici je ne vois pas pourquoi je la mettrais en doute. S'il y a qqchose de faux t'as juste à nous dire quoi, mis à part évidemment qu'il n'est pas fasciste selon toi, ce qui n'est pas un fait mais une opinion.

Tout ce que tu as fait jusqu'à présent c'est nous démontrer avec brio comment tu arrivais à te convaincre par des procédés extrêmement douteux qu'il n'était pas fasciste, et ça si encore ça passe pour des gens comme Bricmont, cela devient franchement inquiétant quand il s'agit d'un gars des années 30 et donc du fascisme originel et historique, dont on apprend tous les grandes lignes à l'école ...
Car si tu ne reconnais pas le fascisme des années 30, et pire que tu trouves que c'est comme du Chavez, alors il est certain que tu n'en reconnaitra jamais aucun aujourd'hui et que ton idéologie est une vraie passoire pour leurs idées.
Arrêté avec ton Pasolini!
Un fou furieux pédophilie!
Sur la question de la pureté dangereuse, la clairvoyance du Comité Invisible :

Peut-être pourrions-nous nous interroger sur ce qu’il reste, par exemple, de gauche chez les révolutionnaires, et qui les voue non seulement à la défaite, mais à une détestation quasi générale. Une certaine façon de professer une hégémonie morale dont ils n’ont pas les moyens est chez eux un travers hérité de la gauche. Tout comme cette intenable prétention à édicter la juste manière de vivre – celle qui est vraiment progressiste, éclairée, moderne, correcte, déconstruite, non-souillée. Prétention qui remplit de désirs de meurtre quiconque se trouve par là rejeté sans préavis du côté des réactionnaires-conservateurs-obscurantistes-bornés-ploucs-dépassés. La rivalité passionnée des révolutionnaires avec la gauche, loin de les en affranchir, ne fait que les retenir sur son terrain. Larguons les amarres ! A nos amis, La Fabrique éditions, 2014, p. 13-14.
LE principal danger confusionniste pour moi aujourd'hui, c'est le fait que LE DISCOURS DU FN copie sans arrêt le discours du Front de gauche. Hier sur le Plateau de CSOJ, Philippot parlait de la mer comme immense ressource pour la France.Les banques, les actionnaires, les services publics, presque tout y passe. C'est le vernis qui sert la dédiabolisation."Laissez venir à moi les déçus de la gauche..."
Mais cette couleur rouge là n'est qu'un vernis. Comme pour Soral, si j'ai bien compris, leur nature politique est brune.
En dehors de ça , la notion de rouge-brun me parait extrêment suspecte : un attrappe tout qui n'a pas de sens puisqu'on peut y mettre finalement tout ce qui est critique du néolibéralisme, les souverainistes.... de Chomsky à Chouard en passant par Lordon !

On voit bien qui sert cet amalgame des "rouges-bruns" / il s'agit de diaboliser toute critique de gauche du système économique en l'assimilant au fascisme. C'est la même opération qui est à l'oeuvre dans les expressions "les extrêmes" ou "les populismes".
Dans la guerre des mots, ceux qui utilisent toutes ces armes pour créer la confusion sont du mauvais coté de la barricade.
Quel dangereux confusionniste cet Amselle ! Je comprends pas qu'on lui donne la parole.

Sérieux, ça me rend triste pour l'EHESS de voir qu'ils ont des professeurs d'un niveau aussi faible.
DS se donne décidément beaucoup de mal pour rapatrier les abonnés @si vers Hors Série (et à priori ça marche pas mal !).
Un truc intéressant est à quel point les grand offensés pro-chouard/soral/bricmont/fn rejoignent le discours même de Amselle dans ce qu'il a de plus douteux à mes yeux : l'idée que ces oppositions de projets sociétaux (les racismes, homophobies, antisémitismes, etc, qui distinguent entre eux les fans des sus-cités) devraient être mises de côté au profit des combats économiques. C'est-à-dire, dans le language de Amselle, comment ces fissures "verticales" entre fausses identités culturelles nous distraient des différences de classes "horizontales" et du combat marxiste qu'il y a à y mener. Ce discours est grosso modo le même que celui des fanas de Chouard (et/ou du FN), qui nous expliquent que extrême-gauche ou extrême-doite baaah c'est un détail du moment qu'on se tient la main contre "la finance" et "les néolibéraux internationalistes (tous juifs ou pas tous juifs)".

Donc, évidemment, je suis d'accord avec personne là-dedans (mais bon moi je déteste tout le monde alors c'est normal). Je trouve que les avancées sociétales, à la fois en termes de représentations culturelles et en termes juridiques (c'est très lié), sont extrêmement importantes. Je pense que la lutte contre les essentialismes culturalistes ou raciaux est cruciale (même si ces identités culturelles sont des constructions plus à déconstruire qu'à renverser - l'assimilationisme est d'ailleurs autant une menace que les retournements de stigmates identitaires qui n'en remettent pas les catégories en question). Je pense que les progrès sur le terrain des racismes, homophobies, antisémitismes, etc, est fondamental, et pas du tout secondaire. Avec corollaire que, non, 1) l'attention portée aux "fissures verticales" n'est ni un luxe ni une diversion, 2) faire copain copain avec les racistes/antisémites/homophobes/etc, tu rêves.

Mais bon, voilà, c'est mon point de vue. Passons. Ce que je veux pointer du doigt ici, c'est comment ce qu'est rigolo que Amselle stigmatise les "rouge-bruns" aux idéologies à cheval sur les deux traditions sociétales (par exemple : conservatisme bucolique ou familial) alors qu'il s'agit largement de frontières idéologiques "verticales", et comment que c'est rigolo que les Chouardeux qui lèchent la main de Soral s'insurgent contre les postures de Amselle tout en prônant l'union sacrée de la "gauche" avec les fascistes et en reléguant leurs différences (en termes de vues de la société) comme des détails.

Les gars, z'êtes confus.
Bonjour tout le monde

Je ne regarde pas jusqu'au bout.
D'une part, la question me semble tranchée dès le début : l' "extrême gauche" et l' "extrême droite" ont des points communs pour la simple raison que l' "extrême droite" est démago et reprend les vérités martelées par l' "extrême gauche" qui finalement est simplement la seule zone démocratique de l'échiquier politique. L' "extrême droite" ment, et c'est tout. (Je mets des guillemets car je ne vois pas en quoi anti-démocratique c'est "extrême droite" et démocratique c'est "extrême gauche"). Oui, je sais, c'est ma culture "de gauche" qui parle. Mais quand-même. Du coup j'ai regardé une demi-heure, et ça confirme ce que je pensais. Le débat ne fait que corroborer mon hypothèse de départ.
Ensuite, je trouve que l'émission s'éloigne un peu trop du décryptage des médias. Je commence à avoir moins envie de suivre ASI.
Et enfin, j'aime bien Justine Brabant, mais où est passée Laure Daussy ? Je ne suis pas le seul à apprécier la finesse de ses interventions et surtout la clarté de son langage.
Faut t il en revenir au cadre national pour que le peuple reprenne le controle des institutions politiques?
personellement je pense que oui
tout simplement parce qu il est déja difficile pour un peuple d avoir le controle d une nation, alors un continent...
MAIS, attention aux dérapages!!!!
Pfiouuu!
Je suis toujours aussi confu, moi, après cette émission...
Le makinf of de Justine et les differents liens aident à creuser davantage la question.
Dommage que tant d invités aient refusé de venir, terrain trop glissant?

Je me sent proche de Maya, et de sa confusion, car j ai eu plusieurs mois comme une sorte d envie de voter FN.
Confu que j était.
Je suis assez anti européen et pour une nation-du-peuple (français) forte, et de gauche (avec de forts services publics permettant la libre (petite) entreprise).

La video vers 9min avec Marion Maréchal du FN est interessante :
Le clivage ne serai plu
gauche versus droite,
socialisme versus capitalisme
mais
souverainistes
Versus
mondialistes/fédéralistes européens

Raprochement extreme gauche, extreme droite?
Non d apres alexis Corbière, qui fait une grande différence entre :
Souverainisme nationaliste (plus de pouvoir à une nation, un système national, et donc a ses dirigeants),
Et souverainisme démocratique (plus de pouvoir, souveraineté au peuple versus le pouvoir européen, mondial, et du capital) (voir vers 27min)

Tout de meme Jean-Loup Amselle (dont je trouve par ailleur qu il simplifie trop et met tout dans le meme panier), vers 21min, puis vers 27min
m'interpelle :
On as renoncé à l universalisme.
ou es passé l internationalisme?

Le Partit de Gauche ne défend pas vraiment cela, meme si Alexis Corbière s en défend...
Et la, oui, il y a un début de glissement nationaliste, certes pas encore du type FN, mais qui s en approche un peu!
A détester le capitalisme, on pourrai se mettre, comme Mélanchon par exemple à glisser et ressentir un peu de haine anti germanique (ce n es qu un exemple parmis tant d autres), voir à une haine de l étranger quel qu il soit et un repli nationaliste (toutes proportions gardées)
(CF Ma propre confusion au point d avoir songé voter FN, il y as quelques années...)

28min40 :
Faut t il en revenir au cadre national pour que le peuple reprenne le controle des institutions politiques?

Bref, ça merite une autre émission ;) a@si, si tu m entend! Une autre :)
Je suis extrêmement déçue par la complaisance avec laquelle est traité M. Amselle ... Il n'est que la courroie de transmission des média mainstream qui entretiennent l'idée d'une soi-disant confusion des extrêmes .
Peut être est-il temps de se poser la question : à qui profite le crime ?
en créant cette fausse catégorie des brun-rouges, cela permet de se passer d'un réel débat politique et de rester entre-soi, c'est à dire, entre bien pensants.
Donc ce Monsieur permet sous couvert de polémique de nourrir grassement les a priori et les idées reçues qui innondent déjà ce qui nous sert de médias.
pourquoi n'y a t il aucun contradicteur sur le plateau à ce ce chantre grotesque ?
J'ai hâte que vous vous mettiez de nouveau au travail et déceler les vrais sujets qui méritent débat !
J'ai remarqué une chose dans le discours de Chouard, notamment lorsqu'il déroule son discours sur la nécessité de débattre avec tout le monde : C'est comme s'il considérait que les personnes n'avaient aucune idéologie, que leurs idées, leurs propos, n'étaient pas cohérents entre eux, qu'ils ne visaient pas à défendre une certaine vision de la société, qu'ils ne faisaient pas partie d'une stratégie politique, qu'ils n'avaient pas d'objectifs politiques, mais que ces propos pouvaient être totalement dissociés les uns des autres, qu'ils n'avaient pas de rapports entre eux.
Si cela se tient évidemment pour le quidam moyen, consommateur de politique. C'est quand même difficile à avaler pour des idéologues comme Soral ou Bricmont.

Maja et Judith font la même erreur avec Bricmont.
Et pourquoi ne pas inviter Houria Boutedja ou Youssef Boussoumah ?
Je le remets ici... Je l'ai écris agacé après des articles sur Chouard, je l'aurais écris moins "gentil" après cette émission...

Il était une fois
Un amoureux des lois
Qui entreprit sans thun'
D'en décortiquer un'

Enfin un', c'est mignon
Y'en avait des camions
Groupés en un traité
Indigeste à goûter

Et l'affaire a bien pris
Les gens s'en sont épris
Tout's ces explications
Nous menèrent à dir' non

Et parmi les nonist'
Etaient quelques racist'
C'est ça la société
Même si ça fait chier

Qu'on d'manda notre avis
Fut le choc de notr' vie
Mais qu'on s'assit dessus
De fil blanc cousu

Voilà bientôt dix ans
Que l'homm' va nous disant
Creuse, cherche et raisonn'
C’est ainsi que s'bétonn'

Un' conviction certain'
Je trouve l'idée bien plein'
Et s’il faut pour cela
Parler à tous ceux-là

Qu'on nous dit dangereux
Alors j'en s' rais heureux
Qu'ils soient pleins de bassesses
Je jugerais sur pièce

Mais qu'on noie dans un' eau
Noire de parano
Par capillarité
Un pauvre homme entêté

Qu'on le rende coupabl'
Lui tombe sur le râbl'
Just' pour avoir creusé
Cherché, surtout osé

Parler à tout le mond'
Alors quoi est-ce immond'
Qu'en vraie démocratie
On les écoute aussi ?

On est bien loin d'Athènes
Quand s’explique à l'antenne
Qu' un' loi économiqu'
N'est que mathématiqu'

C'est pas sans conséquenc'
Ça nous priv' de vacanc'
Et pour arrêter ça
Il faut faire fissa

Nous convaincre en commun
Et pour ça, quel chemin ?
Si le sien est étroit
C'est ç'ui auquel je crois

Parler et discuter
Ou contre-argumenter
Quand on tir'ra au sort
Faudra bien s' mettr' d'accord
J'allais répondre à l'un ou l'autre des posteurs qui citent à l'envie Soral ou Bricmont et se plaignent de l'intolérance de ceux qui ne veulent pas dialoguer avec eux. Mais je fus découragé avant même de terminer mon post.

Je me suis alors demandé si nous partagions la même culture, si nous avions dans les veines le même sang de Camus, le même sang de Sartre aussi qui coulait, si nous voyions les choses, les gens avec les mêmes yeux, si l'abus des jeux vidéos d'univers fantasmagoriques n'avaient pas déteint chez eux et placé entre eux et la réalité une grille qui ne leur permettait plus de voir l'essentiel ou si l'habitude de la folie virtuelle les empêchait de la reconnaître quand elle surgit dans la réalité et devient la folie réelle.

De quel bois sont-ils faits : sont-ils restés sans frémir un instant devant les discours que ces gens tiennent, effrayés par cet abîme de folie où s'enchevêtre les mots qui déclenchent le rejet. Ont-ils un instant vu la correspondance physique qui réunit Anders Behring Breivik, Soral ou ce Bricmont ? Le boursouflé du trait, la sueur qui perle, le rictus des lèvres qui rappelle celui de Le Pen, le martèlement des mots, le propos mécanique qui se déroule comme ces orgues de barbarie, et les mêmes mots en chapelet qui reviennent.

Suis je donc le seul à voir cette folie qui frappe aussi certains autres, diamétralement opposés, comme cet Ulcan,...
Le problème de cette émission du vendredi 5, aucun contradicteur, personne de hors-série, et des gens tellement tolérant qu'ils refusent tout dialogue ou débat avec des personne idéologiquement opposé.
Ce n'était pas une émission, c'était un coup de balai dans la maison @si.