134
Commentaires

Laurent Fabius, invité d'@rrêt sur images

Derniers commentaires

Belle interview qui me fait voir Fabius d'un autre regard (j'avais été déçu de sa prise de position pour le non à l'époque du référendum, la trouvant opportuniste). Vive la durée libre des émissions !

Par contre, impossible de ne pas remarquer l'erreur ou lapsus de DS sur le prénom de l'architecte de la CECA : il s'agit de Jean Monnet et non pas Georges Monnet (ministre du Front Populaire).

Je pinaille, mais je suis heureux de retrouver @si que j'aimais regarder sur la 5ème avant. Je viens de m'abonner et j'ai passé ma soirée dessus. Ca en valait la peine : les sujets sur le voyage à Londres, la phrase coupée du Parisien, le Tibet (particulièrement réussi) et Fabius... me donnent à réfléchir.

Merci !
Bonjour,

Suite aux remontées de membres sur les difficultés à visionner les reportages et émissions @SI, l'équipe de KEWEGO (prestataire technique) souhaite sonder quelques volontaires ayant rencontré ces difficultés.

Ce "sondage" consiste en une 10aine de questions simples sur votre connexion, navigateur, FAI, ... et en un appel de quelques minutes aux heures de votre choix.

Les réponses que vous nous apporterez, nous permettront d'identifier les problèmes du précédent player et de résoudre les bugs rencontrés.
Nous serons alors en mesure de vous fournir un Player vidéo digne de la qualité des reportages d'Arrêt sur Image.

Merci de nous contacter à l'adresse suivante en nous communiquant votre adresse email ainsi qu'un numéro de téléphone (+ disponibilités).

=> support@kewego.com

Merci par avance de votre collaboration

L'Equipe KEWEGO.
Curieusement, je suis tombé sur cet ASI consacré à Laurent Fabius grace au forum ... et non pas en suivant le site, du coup je me dit que le site est perfectile :)
je fais partie de ceux qui se sont arrêtés en cours de route. je me flatte d'avoir tenu quelques vidéos cependant, malgrè le personnage de Fabius, qui sans que je sache pourquoi, me donne souvent envie de zapper (oui, j'ai tous les vices du télespectateur moyen).
j'étais un peu surprise, c'est vrai de le voir dans cette émission. Et puis déçue aussi. Déçue parce qu'il était seul. comment débattre si l'on est seul?
j'ai un peu peur que les émissions se transforment en tribune, où les invités parlent, sans qu'on leur oppose grand chose. Le journaliste/intervieweur n'a pas le même poids qu'un invité d'opinion opposée; et je trouve que dans le cas présent, c'étiat un peu trop "l'heure Fabius", qui disait ce qu'il voulait (même si c'était globalement intéressant) sans pour autant être confronté. peutêtre le ton du journlaiste pourrait être plus "incisif", dans un sens positif bien sur. mais alors plus aucun "poids lourd" ne viendrait...
donc voila la raison pour laquelle je n'ai pas regardé jusqu'au bout: ca ressemblait trop à ce qu'on a l'habitude de voir, avec en moins le rythme que procure le montage. et ca ne ressemblait aps assez à ASI (malgrè la voix tellement familière de Daniel qu'il fait bon réentendre).
j'espère que le présent site ne deviendra pas une tribune pour les responsables de l'opposition. il faudrait aussi laisser parler l'autre coté, même si de toute évidence, peu de gens sur ce site souhaitent les entendre.
le site et sa crédibilité aurait tout à gagner à rétablir une petite neutralité, une petite pointe de confrontation. et les débats sont toujours plus instructifs, une fois les faits assimilés (et pour cela il y a les articles)...
ASI n'est pasun site contestataire, c'est un site d'analyse... enfin, c'est ce que je croyais, c'est ce que j'espére...

ceci dit, félicitation tout de même pour ces débuts; je suis bien décidée à regarder d'autres émissions.
Je n'ai pas pu regarder la totalité de l'émission car les vidéos s'affichent de façon saccadées : c'est peut-être ma machine qui n'est pas très performante...Désolée.Du coup , c'est vrai que j'abandonne en cours de route , même si celà a l'air bien.
MAIS , je vais quand même y revenir : c'est l'avantage des archives.
Intéressant plateau, mais je ne peux pas m'empêcher de remarquer le p'tit goût misérabiliste de M'sieur D. S. : lumière pourrie, cadrages mal foutus (trop de blanc au-dessus des personnages), le tout filmé à 3 images/seconde… Est-ce la garantie de votre probité et de votre sérieux ?? L'info et l'analyse ne peuvent-elles passer que par les mots ? Intéressant, pour une équipe qui s'appelle Arrêt sur images… Et vive la radio !

Déjà, au début de l'émission télé, les extraits vidéo étaient de qualité très médiocre. A une question à M. Schneidermann, du temps où il avait le temps de répondre, il m'avait répondu "Ce n'est que de la télé…" Etrange, non ?

Autre remarque légèrement négative :
Pour chercher l'émission dans la hiérarchie des titres de la page d'accueil, il faut vraiment savoir qu'elle existe !

Mais bon : je fais partie des aficionados. "@si" version internet, on va dire que c'est de la presse écrite… parlée ! Je m'en contenterai…

Cordialement,

JC
Monsieur Fabius ne cesse de répéter qu'il n'est pas possible de trouver 1200 millions sur la redevance, puis qu'il n'est pas imaginable de trouver 1200 millions en taxant les revenus publicitaires de la TV privée, absurde de taxer 1200 millions sur les nouveaux médias...
Mais il oublie de diviser! Si on divise 1200 millions par 3 moyens de financement, 400 millions çà devient beaucoup plus réaliste non?

Pour la redevance, en 2006 elle a rapporté 2300 millions, donc trouver 400 millions de plus reviendrait a l'augmenter de 17%, soit moins de 20 euros par an, pour ne plus avoir de pub, est-ce inconcevable?

Il dit que "la BBC est beaucoup plus financée", mais la BBC reste financée a 75% par la redevance, et a 15% par la vente de programmes (de qualité)
http://en.wikipedia.org/wiki/Bbc#Revenue

Je vis en Angleterre et je ne cesse d'être impressionné par la BBC qui est infiniment supérieure a France Télévision, tout en étant incroyablement critique du gouvernement, donc si la France s'en inspire je dis "tant mieux".

Serge
@fandecanard

merci, c'est gentil et un salut aux irréductibles!!
vu et entendu au zapping (internet c'est génial!!)dans un discours à ranger dans la même poubelle que celui de Dakar " Dieu qui est dans le coeur de TOUS les Hommes". Qu'est ce qu'il en sait?
Bonjour,

Pourquoi les sujets ne sont-ils pas vus intégralement ? On regarde la première partie et pas les suivantes ?
Je pense que c'est :
- par manque de temps, on s'attable devant la séquence on va jusqu'au bout et on reporte à plus tard pour les suivantes.
- par habitude des vidéos à consommer sur le pouce, les bandes annonces et autres clips sont courts.
- par manque de séduction, les "épisodes" n'entrainent pas assez le téléspectateur qui sommeille en nous, il demande à être séduit. Ici le rythme est lent, pour appronfondir le sujet, mais certains y perdent leur concentration.
- par suivisme, une fois enregistrée l'émission n'a plus le même attrait, on ne peut plus "manquer" ou pas l'émission, en parler comme d'un momment à ne pas louper.
- par aveuglement, la télé nous a montré toutes les facettes de ces "ténors" de la politique, tout en nous cachant le principal. Maintes fois, en raccourcis, on leur a demandé de briller sous les spots, de sortir la subsantifique moelle de leur pensée dans un temps imparti. Ici on les rencontre sous un autre jour, plus humain, sans paillette. Leur pensée reste la même en surface et certains ne vont pas plus loin, sûrs de ce qu'ils vont entendre.

Quelques hypothèses .... :) qui ne doivent pas nécessairement changer la forme de votre travail.

Sinon je pense aussi que peu importe d'avoir participé ou pas financièrement, tout un chacun doit pouvoir, en ces temps de "despotisme médiatique" avoir accès à un autre éclairage de l'actualité et en particulier à celui-ci. Bravo !
Bonjour
un petit regret sur la forme, il manque sur le plateau, 1 ou 2 autres intervenants, pas forcement contradicteurs de Fabius, mais qui permettraient a D.Schneidermann, de na pas etre l'homme orchestre (gestion du temps, de l'avancée dans le debat, suivre les propos du politique...)...
Naja quoi! :o)

Sinon une idée en passant, faites l'emmission en direct, (en prime time :o) vendredi 20h par exemple) et faites intervenir les asinautes en direct!
Par chat dans un premier temps, ou en votant pour des questions, elles memes pre determinées par les internautes pendant l'emission, question que vous poseriez a la fin de l'entretien.



Ca pourrait etre sympa non?
En effet @Fan de canard! Salut à vous!
Salut Madeleine!
Sur le fond je trouve que cette émission fait encore plus apparaître le rôle de filtre des médias audiovisuels à propos de thèmes importants pour les citoyens. Plus la question est importante, plus la réponse médiatique et brève, donc les reportages.
Au passage est cela à peut-être à voir : les élections municipales arrivent : (le plan Fadala aussi) et le premier reportage sur les jeunes en train de dealer dans l'escalier de leur immeuble apparaît : France 2, 20 H aujourdh'ui : insécurité quand tu nous tiens....des élections ne sont pas loin!
PS: Mr Fabius en homme bien éduqué n'a rien dit, mais j'ai trouvé votre coupure de discussion un peu brutale DS!
@ poisson
c'est seulement cette année(électorale) que les retraités ne paieront pas la redevance. rien n'est moins sur pour 2009 ;en tout cas rien n'est encore décidé.
vu au zapping le lapsus de Taddei " à propos de la suppression de la télévision sur les chaines publiques , euh pardon de la publicité"

pendant ce temps on cause , on cause et y en a qui se marrent faubourg saint honoré en nous préparant un nouveau coup fourré .

quelque chose qui n'a rien à voir et tout et tout à voir, puisqu'il s'agit de l'Europe :
un grand concours national avait été lancé en Espagne pour donner des paroles à l'hymne national qui n' en a pas. Le texte retenu par la comission a été retiré au bout de 5 jours .et c'était la moindre des choses : il contenait 4 vers de l'ancien hymne franquiste. La question est :
- "ils" sont partout et nous ne le savons pas
-la commission était composée d'ignorants et d'incultes
- ceux qui croient que le fachisme est mort tout en se gaussant de la mort du bolchévisme se trompent

N'oublions pas not'président utilise le mot "populaire" en référence au PP espagnol de Aznar qui abrite un très grand nombre d'anciens franquistes

Petite anecdote :
Lieu : émission Ripostes
quand: pendant la campagne électorale
qui : un candidat, appelons le NS au hasard

Serge Moati : M. NS, nous venons d'apprendre le décès de Pinochet, avez-vous un commentaire à faire ?
-.....
-??
-je n-ai aucun commentaire à faire
(pas de fiche prévue par ses conseillers qui se sont fait sans doute traités d'imbéciles)

moi non plus , je n'ai aucun commentaire à faire

Et les 300 000 femmes brûlées vives durant la chasse au sorcière en europe reviendront pour nous parler du rôle civilisateur de la religion

Quant à M.Fabius, je trouve finalement qu'il prend un peu de hauteur malgré tout, c'est sans doute l'avantage d'être loin des affaires, on peut donner l'impression du détachement.
Enfin une émission avec des lapsus qui ne sont pas coupés au montage.
Bonjour et désolé de ne pouvoir lire tous les commentaires, faute de temps. Cependant, je dois vous signaler la piètre qualité de la prise de son, les sautes de volume et les changements assez rudes d'une séquence à l'autre. Pour le fond, le temps de la réflexion s'impose...
A très bientôt, amitiés encourageantes de
LdL
Superbe émission, comme celle avec Dumay. On y voit ce que donnent un journaliste ou un homme politique quand ils sont respectés dans la forlme et interrogés sur le fond. On y a même pu voir l'absence de travail de fond de Fabius sur le financement de l'audiovisuel ,public. Avec de telles émissions le niveau des politiques et journalistes sera tiré vers le haut ! Bravo Daniel et toute l'équipe de @si

http://tto45.blog.lemonde.fr
Ce soir, je viens de regarder l'émission et donc le site de LF, le nombre de signataires a monté de près de 4000 signatures.
Je pense que signer cette pétition fait partie de notre engagement pour une parole pluraliste sur les médias.
Encore un très bon plateau. M. Fabius, un peu engoncé et rigide au début, se détend et semble apprécier le tempo à mesure que l'émission s'écoule. Du coup, il est plus vrai sans doute, plus accessible et compréhensible. Je dois dire que pour l'@sinaute (abonné ou simple voyageur en étape-relais), le plaisir est total. Comme je l'ai lu plus haut, @SI est en train, à force de sérieux et d'engagement, de créer un média de référence.
Pour sortir de cette sirupeuse flagornerie, une question me taraude le bulbe : pourquoi ne pas avoir questionné M. Fabius sur la crise du Monde ? On a entendu sur le débat du Monde que seul M. Montebourg était intervenu auprès de la société des rédacteurs, pour encourager son combat. Dans ce contexte, poser la question à M. Fabius permettait de rester dans le sujet présent en ouvrant sur l'interactivité avec des sujets connexes. Et ainsi, de parfaire le tour de la question.
Sinon, bravo.
Bravo Daniel pour l'emission!! Effectivement il ne faut pas oublier de VOTER la pétition de M. FABIUS, c'est surtout l'intérêt de cette emission et de diffuser cette information.
En ce qui concerne le traité de Lisbonne, il serait intéressant de développer le contenu du traité de Lisbonne.
« Il y a en France des ministres. On murmure même qu'il y a encore un Premier Ministre. Mais il n'y a plus de gouvernement. Seul le président de la République ordonne et décide. Certes les ministres sont appelés rituellement à lui fournir assistance et conseils. Mais comme les chérubins de l'Ancien Testament, ils n'occupent qu'un rang modeste dans la hiérarchie des serviteurs élus et ne remplissent leur auguste office qu'après avoir attendu qu'on les sonne. »

Alors bon, c'est pas tout neuf comme phrase, F. Mitterand, 1964 in "le coup d'état permanent"

Concernant les dérapages people de Fabius, comparez-les à ceux de l'ex-ministre de l'intérieur en campagne,c'est de bonne guerre , mais une fois devenu Le Président, on a changé de registre.

Et sinon, comme d'autres ici, j'ai été agréablement surprise du naturel de Fabius.
C'est fou comme sans le fond de teint carotte des maquillage TV, on ressemble beaucoup plus à un être humain.
Et ça passe beaucoup mieux.
D'ailleurs il n'est pas exclu que la sobriété redevienne hype, l'autre nous ayant dégoûtés du clinquant !
Encore un bravo pour cet excellent moment
Fabius a magnifiquement et calmement démonté la mécanique du président Folamour (ce nom m'est venu tout d'un coup avec ses bombes de Dakar, du Latran et de Ryad…)
Pourtant je ne l'aime pas particulièrement mais c'est l'un des seuls (avec Emanuelli bien sur) qui défende les idées de gauche au PS.
J'ai espéré que ce soit la jeune garde (Montebourg, Peillon ou Valls) qui prenne le relais mais hélas ils ont pris un très mauvais virage ségolénien bling bling.
S'il ne fait pas d'émules, eh bien je dirais adieu au PS.
Excellente émission!
Vivement la semaine prochaine.
Bravo à toute l'équipe d'@si pour cette émission qui est fantastique, particuliérement le chapitre 4 ou Mr Scheidermann à posé des questions extrémement pertinentes. Seul petit regret j'aurai aimé que dans un souçi d'égalité de traitement Mr Fabius soit confronté à l'article de Paris Match dans lequel on le voyait descendre de sa 2CV pour acheter des croissants en savate.
Enfin concernant le financement du site j'espére que la formule actuelle suffit, ceci dit je ne serai pas choqué par une légére augmentation de l'abonnement, ni par un financement par une publicité non intrusive à la google adwords.
Bonjour à tous,
J'aimerai intervenir sur la question des financements d'une télé publique sans pub.
Lors de l'émission de Daniel Schneiderman et du plateau télé qui a été consacré à ce sujet, jamais je n'ai entendu parler des retraités qui se verront contraint de payer à leur tour la redevance. Apparemment, d'après ce que j'ai compris, nos retraités qui ne la payaient pas jusqu'à maintenant devront à notre président-génie-super-fort-en-économie payer une redevance à hauteur de 50% l'année prochaine. Cette mesure a été annoncée il y a un ou deux mois : à vrai dire je ne sais plus trop tellement il y a de mesures discriminatoires financièrement pour le plus grand nombre. 50% de la redevance, c'était pour faire passer la couleuvre car les autres années (dans deux ans) nos retraités paieront 100% de la taxe audio-visuelle. Bien sûr, ce n'est que quelques mois plus tard que le financement d'une télé publique sans pub impliquera l'augmentation de la taxe audiovisuelle (et donc les 50% pour nos retraités ne seront pas les mêmes que ce qu'ils imaginent).
Alors ma question : si tout est bien avéré mais j'en suis sûr à 100%, combien cela rapportera-t-il de plus à l'Etat ? L'augmentation dont on parle tant sera-t-elle importante sachant qu'il y aura dès l'année prochaine beaucoup plus de personnes qui la paieront ? ou est-ce un stratagème un peu bidon de nous dire ce sera autour de 180euros comme pour la BBC puis l'Etat acceptera dans sa grande générosité de ponctionner moins (alors qu'il sait qu'il récupérera plus car il y a plus de contribuables en comptant les retraités) ????
Je suisr entré au parti socialiste il y a maintenant 3 ans 1/2, par conviction mais aussi par peur de voir Nicolas Sarkozy président.
Et mes premiers mots furent contre Laurent Fabius. J'étais à l'epoqueFavorable au Oui au TPE et son action dissidente au sein du PS m'avais passablement énervé.
Comme quoi tout change, aujourd'hui je suis contre ce traité simplifié, et je suiscontent qu'à l'époque le Non l'ai emporté.
Et aujourd'hui j'ai beaucoup d'estime pour Fabius qui à mon avis semble le seul politique du PS à dire quelque chose d'intéressant.
Il est dommage aujourd'hui que le PS ne puisse être un minimum cohérent (mais je garde ma carte),plutôt que de donner des consignes aux députés et sénateurs pourquoi ne pas dire simplement que ces derniers voteront ce qui leur semble le mieux. Liberté lors du vote.
On ne peut pas vilipender les deputé de droite en les traitant de godillots et faire pareil dans une meme situation.

Merci pour l'émission encore que j'ai trouvée intérréssante encore une fois
sans être toujours d'accord avec Fabius, il faut rappeler ses qualités politiques :
il acoupé l'herbe sous le pied du front national en étant le premier à dire non au TCE
il nous a évité un parlement à 80% ump qui aurait pu modifier la constitution au gré du ptit président , en séchant borloo sur la tva pendant les législatives.
sa nouvelle initiative tombe encore juste, et peut être difficilement taxée de démagogie. pour répondre à balkany , Mitterrand ne se conduisait pas en chef de parti, en chef de clan, en chef de cette meute dont fait partie Me boutin, qui aime si peu les meutes;

A part ça , c'est agréable de voir parler un homme politique sans la pression du chrono ;
Le lecteur 3 ne fonctionne pas chez moi... Arrive a 2 minutes, il saute et retour au debut, impossible de voir cette partie d'emission :-(
Ca m'enerve !
Les médias et la ratification du traité de Lisbonne,
indépendamment du contenu du traité, voyons déjà comment fonctionne l'UE
qui connait par exemple cet avantage étonnant, incroyable des "fonctionnaires européens" ??? (et non seulement des élus)
- IMMNUNITE JUDICIAIRE A VIE.....!!!
qu'est-ce-que c'est que ces citoyens, tout comme vous et moi qui bénéficient d'avantages exorbitants?
cela contibue à entretenir la déconnection entre les fonctionnaires qui dirigent l'Europe et les citoyens.!
( voir....privilèges et immunités des Communautés européennes du 8 avril 1965)
que les médias fassent leur "travail" d'information, plutôt que de révéler les "petits" cancans pour amuser le 'microcosme parisien"

http://millesime.over-blog.com
Je ne suis pas toujours une fan de Laurent FABIUS mais, ici, je le trouve bon pédagogue. C'est peut être qu'on lui a laissé son temps...
A propos de l'article d'ACRIMED sur l'absence de débat concernant la non ratification par référendum et le "nouveau" contenu du Traité européen, il indique une pétition sur Libération, à laquelle s'associent Marianne et Arrêt sur images. Je n'en vois aucune trace sur le site, ici, de cette pétition. Est-ce une erreur d'Acrimed ?
La pire attitude du P.S. , prologue d'une mort annoncée , est de s'abstenir dans la ratification .

Laurant Fabius , levez-vous sur ce sujet , et votre image sera forte .
Laurent Fabius en bon "politicien" a négligé de parler de l'attitude des socialistes à propos de la ratification du traité de Lisbonne.
l'histoire retiendra que ce traité sera voté "en catimini" ,alors qu'il engage la société française toute entière, avec l' abstention des socialistes, (uniquement pour éviter de mettre en lumière leurs divergences).
en s'abstenant le PS dit "NON" au peuple, et prive le citoyen de son droit d'expression (comme si le citoyen était un nul sans, juste bon à se taire)

La postérité ne sera pas tendre. elle renverra chaque élu devant sa conscience de citoyen et d'être humain

http://millesime.over-blog.com
Bonjour,
Je retrouve bien là cette bonne émission où les gens disent les vérités qu'il n'est à priori que très peu politiquement correct d'afficher sur les médias classiques !
Donc encore bravo pour votre émission !
Juste quelques propositions :
- Pouvez vous proposer un icone d'accès à toutes les émissions vidéos. En effet, il est un peu difficile de retrouver les précédentes ?
- Ne pourriez vous pas indiquer (Sur les images ou à côté des vidéos, la date d'enregistrement de l'émission) ?
- Côte saisie du mot de passe, ne pourriez vous pas proposer un moyen de le mémoriser ?
- Côte envoi de mail, ne pourriez vous pas intégrer une possibilité de pouvoir recevoir une copie du mail envoyé ?
Ben voilà quelques propositions qui peuvent vous aider, mais je vous renouvelle mes félicitations pour votre retour.
Cordialement
Franck
Laurent Fabius a oublié de dire que le financement de la télé publique par une taxe sur la consommation rend impossible toute budgetisation de la dite télé, puisque par essence il est impossible de savoir combien cette taxe raportera exactement, et comment elle fluctuera ( baisse de la consommation, nouveautés technologiques qui modifiera nos comportements, etc...)
c'est dommage
Moui... Enfin, il est mignon Fabius, mais il est parfaitement conscient de l'impact sur sa popularité des questions sur la constitution européenne. Il ne se mouille pas franchement. Et les médias n'en feront probablement pas plus. En fait, c'est le même problème que connait les syndicats d'université par rapport au blocage. 2005 était une année d'élection pour le CROUS, et l'UNEF y a prit une raclée, effet collatéral liée aux mécontents du blocage, et raison pour laquelle il ne s'est pratiquement pas mouillé dans le mouvement étudiant contre la LRU (et dont l'invisibilité dans les médias m'a fichu un sacré coup à l'égo, mais bon, nous sommes dans une nouvelle ère médiatique, disons).
Daniel svp pouriez rappeler a vos invites politiques que quand on vote pour eux c est pour qu ils gueule plus fort que nous merci
Oui en effet, voir un homme politique développer un réel argumentaire sans que son interlocuteur cherche à le coincer sur des détails
hors sujet croustillants ou anodins, cela fait du bien.
Néanmoins la position de Monsieur Fabius sur le mini traité européen et son vote est ambigüe.
Ses arguments sur la coupure entre l'Europe et ses peuples sont tout à fait pertinents, mais on aurait aimé qu'il aille au bout de sa logique
et qu'il soutienne
les comités pour un référendum. Car enfin; il le dit lui-même si les gens ne s'intéressent pas au mini traité
c'est justement parce que l'on ne les consulte pas. Ils ont déjà dit non à une forte majorité au référendum.
(bien plus forte que le oui à Maastricht...!). Si on leur reposait la question, ils répondraient la même chose sans doute.
Et pas qu'en France.
Monsieur Fabius est lucide mais il ne tire pas les conséquences de ses analyses. Lourde sera la responsabilité des hommes politiques qui
bien que lucides, lachent le peuple.
pour ceux qui râlent sur le fait que des émission sont vues par tout le monde et pas exclusivement par ceux qui ont payés : il faudrait savoir pourquoi vous avez payé. En ce qui me concerne j'ai payé pour qu'une émission telle qu' @si puisse exister et tant mieux si elle est vue par le plus grand nombre car c'est une émission pertinente traitant des sujets autrement que ce que l'on peut voir partout ailleurs. Après il faudrait que ceux qui y viennent régulièrement gratuitement aient l'honnêteté de s'abonner en soutien. Chacun fait selon sa conscience. Mais bon, cet avis n'engage que moi...
Petites remarques inutiles :
Attention, Fabius a failli écrouler la table. L'émission n'ayant pas vocation à être comique, pendant qu'on rigole, on n'écoute plus ce qui se dit sur le plateau!

Il y a deux types en arrière plan. Ils font semblant de travailler. Efin plus ou moins. Et ils n'écoutent même pas ce que raconte Fabius!

Un peu plus sérieux (petit peu). Commentaire de la 3è vidéo. « prendre le CSA à son propre piège ». Bien que Daniel ait insisté pour le lui faire dire, il a veillé à ne pas prononcer le mot "piège", mais "réponse". Donc citation inexacte qui a son importance dans la bouche du fin politicien Fabius.

Pub sur le chaines publiques. On est bien obligé de faire un procès d'intention, et c'est peu satisfaisant intellectuellement.
Et pourtant on voit bien arriver cette résistible ascension à l' "Arturo Berlusconi".
Pas de solution pour l'instant, et on sait qu'après il sera trop tard!
Bonjour,
Concernant le retrait de la pub sur les chaînes publiques , j'ai beaucoup de mal à comprendre le lien entre la qualité et la pub. J'ai cru comprendre que, pour avoir des ressources publicitaires importantes il fallait un bon audimat, que pour avoir un bon audimat il fallait attirer le public, et que pour attirer les téléspectateurs en masse il fallait leur servir de la soupe. J'aime bien la soupe, mais j'aime surtout avoir le choix. Or, ce qu'on observe c'est que la course à l'audimat entraîne une uniformisation des programmes vers le bas.
Les chaînes publiques sont devenues vénales et sans personnalité (sauf arte et la 5....tiens !) . Alors qu'on nous explique l'intérêt de maintenir la PUB pour continuer à diffuser les mêmes émissions-lobotomie que sur les concurrentes privées...
De plus, la publicité en exacerbant notre frustration de ne pouvoir tout avoir, tout consommer, ne serait-elle pas une pollution sociale à l'origine d'une insatisfaction générale?
Bonne émission.
Je me pose une question concernant le financement des châines publiques. Est-il normal que des chaînes privées (TF1 et les autres) occupent l'espace public (les fréquences) sans payer le moindre franc ou un franc symbolique. Les attributions de fréquences devraient être payées, et très cher. Cela permettrait de permettre de donner un peu plus de revenus aux chaînes publiques. D'autre part, si la publicité est supprimée sur les chaînes publiques, celles-ci deviennent totalement dépendantes du pouvoir, n'est-ce pas un peu inquiétant ?
Suzanne Bonmarchand
Le Monde et Dumay ; Fabius maintenant....
D'arrêt sur images, on est passé à la critique générales des médias. (Ou plutôt, pour l'essentiel, à la critique du traitement de l'actualité et des infos dans les médias.)
Sur les forums, on se détermine en faveur ou non : des OGM, du camembert pasteurisé, des gobelets en plastique, des Ray Ban Aviateur et de la Rolex Daytona, de sa gauche ou de sa droite ...

D'un autre côté, Daniel est sollicité pour donner son avis sur la fin de la pub sur l'audiovisuel pblic ;
Il regarde en direct l'évolution du nombre de pétitionnaires de l'appel de Fabius ;
( et pourquoi pas rechercher le nom de Daniel dans la liste des signataires ? )
Bientôt, nous rameuterons Etienne Chouard pour nous aider à comprendre l'absence de nouveauté du traité de barcelone ; et nous appelerons dénoncer l'entourloupe et la manip'

@si devient-il désormais acteur du spectacle spectaculaire ? ( d'accord mon post est influencé car je relis Debord - je prends mon droit d'abonné très au sérieux - ).
Mais revenons au sujet : Daniel s'installe-t-il définivement dans la figure du Leader d'Opinion ?

" nous avons le pouvoir sur l'esprit,.. nous pouvons réhabiliter les criminels. nous pouvons apporter la paix et réunifier les cultures. "
C'est Cruse qui parle de la scientologie ou le nouveau crédo ( laïque ) du cahier de charges d'@si ?

Daniel, que je crois absolument honnête et sincère, acceptera-t-il ce nouveau rôle ?
Ce qu'ont très bien souligné Fabius et DS, c'est le décalage des réactions médiatiques aux discours de Pinocchio (copyright S. Fontenelle) à Saint Jean de Latran et à Riyad. La suprématie des curés sur les instits, la politique de civilisation (il ne perd pas une occasion de placer cet emprunt à Edgar Morin, dont Guaino a complètement dénaturé le sens)... du roi Abdallah (!), sont des propos qui auraient dû susciter l'indignation immédiate des journalistes accompagnateurs et sa répercussion dans leurs quotidiens ou leurs hebdos.
Au lieu de ça, silence au rapport. Une relation neutre, voire bienveillante des incongruités présidentielles. Tous ces tristes baveux qui, il y a quelques mois, se précipitaient sur la moindre "bourde" supposée de Ségolène Royal pour en faire leurs choux gras, et détournaient pudiquement le regard lorsque leur favori se vautrait, se complaisent, aujourd'hui plus que jamais, dans leurs rôles de courtisans.
Au Monde, par exemple, journal de révérence, Dhombres et Ridet se disputent les même boîtes de cirage. Quant à l'usage qu'ils font de leur langue, lorsque le stock est épuisé, je préfère ne pas en parler. On est sur le forum d'@Si, pas sur celui de Pratiques perverses et scatologie.
Une trés bonne émission sur le plan journalistique, due à la fois à la notoriété de l'interviewé et à la qualité de l'intervieweur : après une "accroche" trop superficielle à mon goût (encore la pipolisation !), les sujets sont devenus de plus en plus intéressants.
Voilà !
J'ai regardé ma première émission d'@si comme j'ai voulu : j'ai pu revenir sur des points que je n'avais pas saisis...
J'ai pris un certain plaisir à la regarder.
En premier, je trouve la forme très bien faite : texte qui résume ou insiste sur une partie de la vidéo, émission découpée en plusieurs parties suivant les thèmes abordés...
Puis, la forme de l'interview est comme d'habitude avec Daniel : méthodique, laisse le temps d'approfondir sans trop délayer, explique, demande d'être précis...
Enfin, le fond de l'interview est très actuel : la France est-elle devenue une nouvelle République Monarchique Médiatique Peoplisée...?

NB : Pour ceux que le passé préoccupe tant (ceux qui nous parle toujours de Mitterrand), je vous signale que depuis Chirac est resté président 12 ans.
Il serait plus intéressant de parler de ce qui se passe maintenant. @si n'a pas vocation à faire des débats sur l'histoire.

Je remercie toute l'équipe d'@si pour leur travail.
Bonne continuation et meilleurs voeux pour cette année et les suivantes.
Bonjour,

L'adresse du site donnée par Mr Fabius, afin de signer la pétition ne fontionne pas.

est-ce la bonne adresse : www.egalité-audiovisuel.fr
ou y-a-t'il une censure ?

LN
Bonjour,

Je trouve votre nouvelle formule intéressante, mais un peu bancale, en comparaison à ce que vous faisiez sur France 5. Je m'en expliquerai plus tard, mais je tiens pour le moment à vous féliciter de pas avoir déclaré forfait lorsque l'émission a été supprimée pour des arguments discutables, de pas mettre de pub sur votre site, etc. Encore bravo et surtout merci !

Mais j'aimerai faire quelques remarques sur votre formule "sdf" :

Je trouve très intéressant je vous extraire de la contrainte temporelle qui, c'est mon avis de téléspectateur, contribue très largement à « superficialisation » des sujets traités par les médias audiovisuels. La preuve, cette interview de L. Fabius lui a permis d'aller au bout de ses arguments.
Juste sur ce point, une petite remarque : le terme "sdf" est un peu ... bizarre : non pas parce qu'il s'agit d'une reprise du "sdf" (sans domicile fixe), s'émouvoir pour ça relève d'un "bienpensisme" apportant peu à l'analyse. Par contre, cette référence laisse tout de même penser à un jeu de mot (dont chacun est libre d'évaluer la qualité) pouvant laisser entendre que tout en étant sans durée fixe, votre émission ou plateau (je ne connais pas le terme adéquat) demeure à la recherche d'une place ou d'un statut sur la toile et pourquoi dans le domaine plus large de l'audiovisuel. Or, justement, vous avez un site internet, vous avez un public, vous avez une méthodologie. Ce qui m'amène à m'interroger cette question plus spécifique.

Votre méthodologie sur France 5 était la suivante (j'espère ne pas trop la dénaturer du fait de l'exercice, nécessairement superficiel, du résumé) :
Sur un sujet faisant question et débat quant au métier de journaliste, quant à l'information traitée par les médias, vous vous efforciez d'analyser le phénomène, votre problématique, en faisant réagir les personnes intéressées, journalistes, etc. (politiques pourquoi pas), associés à un "décryptage" de ces informations, celui-ci étant réalisé par vos "chroniqueurs". Daniel S. faisait office de médiateur / modérateur.

Or aujourd'hui qu'en est-il ? Le plateau d'interview de L. Fabius est particulièrement révélateur.
Seul une des personnes intéressées est invitée. Pourquoi ne pas avoir essayé d'inviter une personne pouvant parler au nom de l'Elysée et un ou plusieurs journalistes de TF1 et Fr2 ? Ensuite, certes vos chroniqueurs analysent les thèmes entrant dans leurs domaines sur votre site. Toutefois, il est dommage qu'ils n'interviennent pas sur vos plateaux ! Ils pourraient réagir aux arguments des invités, les invités pourraient réagir à leurs arguments, ce qui apporterai une valeur ajoutée certaine à l'émission et qui était celle de votre émission sur Fr5 ! Mieux, cela conduirait à maitriser le débat. Ainsi, dans le cas du plateau de L.Fabius, cela aurait sans doute évité que le débat soit confisqué par des contingences politiques ! Il ne faut pas s'y tromper et je sais que ce n'est pas votre cas, la démarche de L. Fabius est essentiellement politique : il cherche à faire entendre la gauche pour les municipales et ainsi à se positionner pour prendre la tête du partis. Faute de faire naitre un débat sur le plateau, votre émission s'est transformée en interview : Daniel S. pose les questions, seul L. Fabius réagit, donne son avis. Il en est résulté que l'émission manquait d'analyse et était une tribune politique pour l. Fabius.
Une telle émission n'est pas critiquable en soi - après tout, une interview peut être intéressante et c'était le cas - cependant cela ne correspond pas à ce que vous vous êtes vous même fixé pour objectif et que, personnellement, j'attends de votre site !
Ce qui faisait l'originalité d'Asi sur Fr 5 peut faire l'originalité d'Asi sur le web ! si vous ne faites que des interviews, vous cantonnez votre site à ce que proposent les autres : des interviews de personnes faisant l'actualité, parfois en confrontation les uns aux autres, et quelques analyses.
Aussi, par pitié, renforcez la qualité du débat en confrontant les intéressés entre eux et en les confrontant avec vos chroniqueurs ! lesquels sont suffisamment neutre pour apporter au débat !

Je ne suis pas un nostalgique réfractaire au changement, mais ne suis pas non plus un adept du changement pour le changement ! Et j'ai cru comprendre que ce n'était pas non plus votre cas !

Merci !
je ne suis pas fabusien, mais il est certain que ce genre de débat est positif, très analytique, donc rivche en enseignement et donc très loin des paillettes sarkosiennes.
Continuez.
Même je ne suis pas d'accord avec tout ce que peut dire M. Fabius, je dois reconnaître que cette émission redonne sens à la "chose publique", largement tournée vers l'omniprésident ces temps-ci. Au moins, il y a une vraie réflexion, qu'on peut discuter, sur le fonctionnement des institutions, et M. Fabius ressemble à l'idée que je me fais d'un politicien. Je suis sûre qu'ASI va devenir une référence en matière de télévision citoyenne. Ouf! je ne croyais plus revoir un jour ce type d'interview...Merci ASI

Vivement...la suite ;)
J'aimerais réagir aux frais de transport de Sarkozy. Je suis enseignante spécialisée en primaire et je me déplace d'école en école pour travailler avec des élèves en difficulté, plusieurs fois dans la journée. Depuis cette année, tous les enseignants qui se déplacent pour LEUR TRAVAIL ont vu leurs frais de déplacement considérablement réduits. Toutes les communes limitrophes au lieu d'habitation et au lieu de rattachement administratif ne sont plus prises en compte. Ceci est scandaleux d'autant plus que le prix des carburants augmentent de plus en plus. Nous y sommes donc de notre poche et de manière encore plus criante dans les communes rurales.
Le coté candide de Daniel pour demander à Fafa d'expliquer ce que tout le monde pense sur l'arrivée probable de Bolloré 'nan mais attendez j'ai pas tout suivi', excellent. Faut reconnaître que pour une première prestation dans un nouveau support, il s'en est pas trop mal sorti, ce vieux roublard de Laurent. Faut pas lui en raconter sur les media, hein, il maîtrise aussi. Pas de polémique inutile, on sent un respect, une distance. Et cette émission, bien dans le style de celle avec M. Dumay, prend le temps. On évite pas un peu de langueur de sa part, mais bon, au moins, c'est dit en bon français !

Et enfin, on parle d'Europe ! Il aurait pu nous parler de sa part de responsabilité dans ce qui nous arrive avec le traité de Lisbonne : en tant que "leader", ou au moins, figure principale du non, où est donc passé la saine réflexion, le nouveau départ, promis à l'époque ? Pourquoi la grande fédération des consciences n'a-t-elle pas fonctionné ? Est-ce en partie à cause des media qui, s'ils ne s'intéressent pas trop à l'Europe en ce moment, s'y intéressaient encore moins il y a un ou deux ans, pendant qu'il était encore temps ?

Pour l'émission en elle-même, on la regarde, "son émission", dans une petite lucarne, plus petite qu'avant mais, en fait, paradoxalement, elle prend plus de place...

@+
Pif, paf poum.. C'est bon ! ... C'est génial... !! Très content et fier de m'être abonnés et d'avoir permis à mon modeste niveau d'édifier cet OVNI du PAF !! Mais est ce encore tout à fait "audiovisuel" ??.. En tout cas ca fait du bien et ca donne de l'air ... Bravo.. !!

PS : Suis un accroc du making of, et je voudrais connaitre l'évolution des abonnements du site quelques premiers chiffres de fréquentation.
Tout ce qu'on déteste quand un homme politique parle à la télévision a disparu ici. C'est génial. Un grand grand grand bravo!

Je suis sûr que ce site deviendra dans peu de temps une des pièces maîtresses de l'information sur le net.
L. Fabius m'a toujours fait l'effet d'un morceau de coton chloroformé : son ton débonnaire, dans le genre critique empâtée, a le don de faire passer de manière remarquablement sédative un discours creux par ailleurs parsemé de gros morceaux de contradiction et de mauvaise foi .
Ce plateau ne déroge pas à la règle et Daniel Schneidermann a bien du mal à titiller ce pachyderme muni d'une langue en bois massif. Résultat : une émission-somnifère multipliant les poncifs et où peu d'idées intéressantes sont développées. Jusqu'ici, la moins bonne de toutes à mon avis.
http://www.egalite-audiovisuelle.fr/
Je veux mettre en ligne le lien de la pétition.

Daniel, je crois que le souhait de certains de demander des "invités pour la contradistion ou des spécialistes" prennent un coup de "vieux ou de hors sujet". Voilà j'aime votre façon d'aborder les sujet. c'est un vrai bonheur ( dans notre malheur).
J'aime Laurent Fabuis, j'aimerais qu'il aille plus loin...
Merci encore Daniel. Madeleine
La position du PS concernent le traité de Lisbonne est inacceptable.

Allez voir cette petite image :

http://nanor44.free.fr/referendum/pour_un_referendum.jpg
Bonjour,
"tout le monde" a trouvé cette émission bonne, voir très bonne, pour ma part je l’ai trouvé tout à fait inintéressante.
Je n’ai rien appris, les propos de Fabius étaient d’un lieu tellement commun…
Cher Daniel, même si Fabius prétend se faire si rare dans les médias, il n’en reste pas moins l’une des figures récurrentes : dans les émissions politiques mais aussi people, vous le lui avez d'ailleurs très justement rappelé… Les carottes rendent aimables…peu modeste et un peu amnésique aussi !
Profitez donc de votre "sans durée fixe" et de votre média qui vous permet de "ne pas avoir de tabou" pour inviter des gens trop rares dans tout les autres médias…
Au hasard, sur un sujet comme celui du rapport entre "journalisme et pouvoir "— car c’était bien ça le sujet aujourd'hui — pourquoi n’inviteriez-vous pas Serge Halimi ? Cela risquerait d’être en effet sans durée fixe, mais tout à fait intéressant !

Continuez !

Merci d'avance
Pétition signée !
Dommage que le soubresaut d'opposition vienne seulement de Fabius. Où qu'ils sont les autres ????
au fond de ma cambrousse,je n'ai pas accés au site énoncé par mr laurent fabius: www.egalite-audiovisuel.fr
Dans le temps, sur èfère cinque, l'équipe d'Asi aurait fait un petit sujet sur "la situation du temps de parole du chef de l'Etat dans les autres grandes démocraties", toutes choses égales par ailleurs... ça manque un peu ici
Bonne émission, en effet. Pas très bonne, mais bonne. On sent que le ton s'installe, que les choses se mettent en place. Quelquefois, j'ai l'impression que Daniel fait ses premiers pas d'interviewer mais que c'est bon de voir une image un peu fragile, pas trop léchée et un ton calme et apaisé. Et surtout, surtout, que c'est chouette de voir ces petits loupés ou incidents de la télé en direct, sans la couche de maquillage, qui en fait habituellement une machine si inhumaine et froide. Par contre, les gars et les filles, 2 conseils : virez la table Fly, et mettez un tapis de couleur ! Courage
Sur sa tactique au Congrès de Versailles, lire http://lipietz.net/spip.php?article2160
Très bonne émission, même si j'aurais souhaité également un peu plus de temps pour reparler de la propre peopolisation de LB. Qu'il admette regretter certains choix, ok, mais j'aurais souhaité qu'il développe un peu plus cet aspect. Pourquoi l'avoir accepté à ce moment ? Quel contenu souhaitait il faire passer ? J'aurais aimé le voir mieux exprimé. Souhaitait il convaincre ou séduire ?

Excellente dernière partie de l'émission sur le cafouillage du PS en ce qui concerne le traité de Lisbonne...
Sans rapport avec le sujet mais important pour le confort de l'asinaute: j'ai constaté à plusieurs reprises que la qualité du son n'était pas terrible en général et parfois franchement mauvaise. C'est très gênant pour suivre les propos de DS et des invités. Pouvez vous améliorer ce point ? Sinon c'est super de retrouver ASI, son générique, son ton... après ces mois de privation ! Cordialement

François
L'idée des trois tiers me parait juste, cependant ça passerait mieux si le passé avait été à la hauteur des attentes dans ce domaine. C'est fâcheux mais il arrive que le discours d'opposition change quand on est au pouvoir. Il y a plus mal loti que le parti socialiste dans les médias actuellement et je ne sais pas ce que Mr Fabius entend par oppostion.
On vient d'entr'apercevoir, - après ces longs mois, enfin ! l'esquisse de ce qui pourrait bien ressembler à de l'opposition.

Une opposition qui retrouve une forme et un sens, qui préfère s'opposer plutot qu'imiter -
au clinquant oppose la sobriété, aux images oppose le mot, à la précipitation oppose la pause et la réflexion.

C'est une bonne nouvelle que ce retour là - puisse t'il en inspirer d'autres.
je ne sais pas pourquoi mais j'aime cette "internet sobriété" des interviews.Personnage connu comme Fabius ou moins connu comme lors du dernier asi j'aime. e tenai à le diere pour que Daniel se détende totalement et se rassure ses petits defauts, ses attitudes corporelles, celles de ses invité me touchent et me parlent autant que leurs mot.
Une autre approche que celle d'asi à la TV mais non moins interressante! Bisou à toi Daniel qu'on aime!
Une Sylvie
Cher Daniel,
Cher Laurent,
Chers @sinautes

Acte 1
Ce ne sont certainement pas les idoles de Vous-Savez-Qui, mais la photo du Figaro Magazine me fait penser à une image de Marx, Engels, Lenine et Staline
Acte 2.
Eh oui ! On parle plus du flacon que de l'élixir : la robe "Dior" de Rachida Dati par exemple. Ceci est une vraie dérive de Lémédia
Acte 3
D'après les chiffres du CSA, notre président à eu plus de temps d'antenne que son gouvernement, l'UMP et le PS réunis. Il est uregent de signer cette pétition. J'étais numéro 3550 hier.
Acte 4
Maginfique démonstration, Où va-t-il trouver ce fric. C'est peut-être le début d'une nouvelle privatisation. Comme dit l'adage, les prommesses n'engagent que ceux qui les croient.
Acte 5
Je vais être vulgaire, mais, Vous-Savez-Qui nous fait le coup de vous avez dit blanc mais je vous emmerde je ferai noir.
Très bonne émission, chapeau bas.

Ca fait plaisir de voir quelqu'un parler librement, sans crainte, ni contrainte. C 'est peut-être ça aussi la magie d'@SI ;)
Bonjour à tous, bonjour Daniel Schneidermann,
je suis curieux de voir l 'emission , mais je n 'ai pas l 'impression de ne pas etre le seul alors je vais attendre un peu que ce la se decante ..

En dehors du fait que j 'ai particulièrement apprecié les 2 émissions précedentes (en particulier la deuxième), et que donc vous pouvez me compter parmis vos connectés régulier, vous devez surement avoir des stat de connexions et de nombres de visiteurs.

Seraient elles accessible par les inscrits ? Jourez vous la transparence jusque là ?

NB : cella permettrait, comme aux impots (là c est le coté poil à grater de l'emission qui déteint) de ne pas tous se connecter au meme moment et peut etre d échapper aux sacades (tranches de 10 secondes seulement) que je n 'avais jusqu 'a presente pas constaté.

Est il possible aussi possible de créer un sujet de forum sur ce sujet?

Merci Daniel et bon week end à l'equipe
Sans commenter l'émission que j'ai par ailleurs trouvée intéressante, je voudrais poser une question quant à la stratégie éditoriale du site: désormais, toutes les émissions passent en "contenu d'utilité publique"; or ces dernières sont souvent les plus coûteuses, j'imagine, pour le budget de Loubiana. N'est -ce pas menacer à terme la rentabilité du modèle économique prôné par ASI que de rendre gratuit les contenus vidéos les plus aboutis, qui sont un peu le "plat de résistance du site"? Cela dit, je comprends aussi que ce peut-être une stratégie de lancement pour inciter les internautes non encore @sinautes à juger sur pièce le contenu du site avant de franchir le cap de l'abonnement; une sorte de vitrine commerciale pour inciter les gens à soutenir financièrement le site, comme Canal + en clair. J'aimerais une explication quant à cette stratégie.

Puisque j'en suis là, comment se portent les chiffres des abonnements depuis que le site définitif est en ligne. Je dois avouer que je fais partie de ceux qui ont récemment franchi le cap de l'abonnement, car j'attendais de voir la version définitive du projet avant de me lancer. Pour l'instant, avec Dumay comme avec Fabius, je n'ai pas été déçu des émissions proposées.

Ah, si, j'ai quand même une remarque sur le fond: pourquoi ne pas avoir titillé plus Fabius qui s'en prenait à la pipolisation de la politique alors qu'il s'y est lui même livré en se déclarant motard et en se faisant photographier sur une moto? Lui aussi est tombé dans la pipolisation, et bien qu'il ait exprimé des regrets quant à cette stratégie médiatique, j'aurais aimé qu'il explique pourquoi il l'avait acceptée jadis.
Tiens , la table est bancale ...

Superbe émission , apaisante : une homme politique , qui connaît son sujet et le développe, parlant calmement , poliment , clairement , - répondant à son intervieweur . Intervieweur ( Merci , Daniel ! ) qui le titille , revient sur la réponse lorsque celle-ci peut être complètée , ou qu ' elle sent fort la langue de bois ou le parti pris .
En même temps , une véritable intervention d'opposition !
Laurent FABIUS dit son plaisir d'avoir le temps d'exprimer entièrement la pensée inhérente à la question posée ! On le devine plus décontracté dans un cadre qui ressemble au coin réunion d'une petite entreprise , sans l'apparat des plateaux télés .

Merci @si , la télé SDF qui est en train d'inventer le média de référence !

Nous sommes bien chez nous .
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.