65
Commentaires

La méthode Bolloré expliquée aux enfants

Commentaires préférés des abonnés

En tout cas, respect à @si de continuer de fouiller les poubelles pour nous informer du degré d’indignité qui y règne.


Bon d’accord, c’est votre métier, mais tout de même 🙇‍♀️

Une bien mince raison d'espérer : ce matin sur France Inter Claude Askolovitch a mentionné au moins deux papiers d'ASI (ceux sur Gamestop et "sous cloche"), sans omettre leur source qui plus est. Ça s'arrose !

On peut très bien vivre sans Bolloré et ses semblables.


Mais nous ne sommes pas assez nombreux à le savoir.

Derniers commentaires

Ce soir sur C8, à 21 h 15, Jean-Luc Mélenchon est l'invité de Cyril Hanouna.

Bon, tout ceci est infame. 


Mais au-delà, on semble avoir tout de même un début de baston dans les élites françaises sur le plan du candidat politique à mettre à la tête du pays et peut être sur certains aspects de la politique intérieure et extérieure à mener. 


C'est dangereux au possible (mais l'époque l'est de toute manière. Cependant ça ouvre peut être quelques failles pour des contestataires s'ils ne font plus face à un front uni monolithique.... 


à suivre 

Je crois qu'il y a comme un angle mort des démocraties par rapport aux médias privés : d'un côté on sait parfaitement que le but c'est de faire du chiffre d'affaire, et que faire le buzz sur des propos nauséabonds entre dans une logique commerciale bien compréhensible. D'un autre côté il y a les principes démocratiques : les médias sont libres de dire ce qu'ils veulent et c'est en principe une bonne chose pour la diversité des opinions. En quelque sorte on imagine que les deux logiques sont compatibles, comme s'il y avait des profits à faire dans la diversité démocratique. Malheureusement il semble qu'il y ait plus de profit à caresser les gens dans le sens de leurs préjugés et de leur donner du "on dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas" qu'à les faire réfléchir.


Au passage je ne sais pas si c'est une observation évidente ou pas mais il y a un parallèle entre CNews et Fox News aux Etats-Unis. Kevin Drum, blogueur politique US, a des arguments assez convaincants pour dire que Fox News (pas Trump lui-même) est la principale source de la dérive ultra-raciste et complotiste de la droite américaine (il a un graph quelque part pour montrer la corrélation entre l'audimat de Fox et le sentiment raciste dans la population, mais j'ai la flemme de le chercher).

Le plus marrant, c'est de voir le niveau de beauferie raciste de ces gens, qui ont eu des postes on ne peut plus puissants dans les médias français. Comme tous les pontes de la "team Mougeotte" (Villeneuve, Carreyrou etc.), ils ont fait la pluie et le beau temps dans deux médias hyper puissants en leur temps : Europe 1 dans les années 70, TF1 dans les années 90-2000. Ça donne une bonne idée de leur agenda idéologique plus ou moins masqué à l'époque.

Excellente l'image d'illustration du billet !  ;-)

On peut mettre la croissance des produits Bolloré sur le compte du racisme rampant, du fascisme latent, de l'hypocrisie générale et tout ce genre de choses.  


Il me semble plus juste et plus réaliste de la corréler à la dégradation consternante de la qualité de l'information sur l'écrasante majorité des media. La prise en main par une certaine oligarchie des journaux et des chaînes  d'info a laminé toute aspérité dans le concert unanimiste.


La crise de la Covid a rendu encore plus spectaculaire cet écrasement de toute dissidence informative que ne l'avait fait en son temps la crise des Gilets Jaunes. 


Rien ne dépasse plus. Ce ne sont que concerts de médecins en d'harmonieuses fugues sans fausses notes, débats politiques prudemment encadrés, conférences de presse réglées comme papier à musique, prises de parole de décideurs dont les divergences se limitent au champ réduit de protagonistes dûment autorisés.


Dès qu'une voix s'éloigne de l'harmonie, on la fait taire. L'exemple récent de Finkielkraut en est flagrant. Trois mots de trop, silence et secret. 


Le résultat est cette impression d'une censure sourde mais quasi générale seulement compensée par la cacophonie des réseaux sociaux. L'habile Breton a compris qu'on lui avait ouvert un boulevard. Zemmour avec une indéniable finesse et Praud avec de plus gros sabots sont ses éclaireurs. Il faut reconnaître que les offensives qu'ils ont provoquées rencontrent un certain succès.


La faute à qui ? 

Et Culturebox, rien à dire ? ou à écouter. Traviata et nous, en ce moment. Comment dire...

Et quand je pense que parfois il y a en moi une tristesse à voir disparaître le monde d'avant, celui des soirées télévisées en famille, celui des discussions le lendemain sur l'émission que tout le monde avait regardée

et de me morfondre de la mort pro-chaîne des chaînes de TV au bénéfice de NetFlix, Amazon... "Alors chu r'parti. Sur Québec Air Transworld, Nord-East, Eastern, Western Puis Pan-American "



Et me voilà rendu à la réalité, la plus basique, celle qu'@SI rappelle, la Zemmour, Praud, Bolloré télé existe et se porte bien et instille peu à peu sa ration de haine quotidienne

"Donne-nous notre pain de ce jour" 

"Fais-nous jouir du pain que tu nous accordes chaque jour"

et demain, il ne faudra qu'une allumette pour enflammer ces torches imbibées

et on en côtoie chaque jour


PS: Drahi sort Altice Europe de la Bourse. Voilà pour la pointe de l'iceberg des avantages

"Et de toutes façons, l’essentiel de la valeur de l’entreprise réside dans sa dette, qui s’élève à 30 milliards d’euros."


"Donne-nous notre dette de ce jour"

"Fais-nous jouir de la dette que tu nous accordes chaque jour"

J'ai été agréablement surpris que Zineb el-Rhazoui ait été proposée pour le prix Nobel de la paix.

Sur les réseaux sociaux, comme attendu, les habituels arriérés analphabètes ont vomi leur bile.

S'ils avaient un chouïa d'intelligence, mais il ne faut pas trop en demander aux cons, plutôt que s'acharner sur leur proie, ils tenteraient de promouvoir un des leurs.

Taha Bouhafs nominé pour le prix Albert Londres, ça aurait de la gueule. Non ?

En tout cas, respect à @si de continuer de fouiller les poubelles pour nous informer du degré d’indignité qui y règne.


Bon d’accord, c’est votre métier, mais tout de même 🙇‍♀️

Les Praud(s) de l'hypocrisie ! 


Il est logique  de penser que les faux-culs ne se font jamais baiser .... (  surtout  par le CSA  )

Une bien mince raison d'espérer : ce matin sur France Inter Claude Askolovitch a mentionné au moins deux papiers d'ASI (ceux sur Gamestop et "sous cloche"), sans omettre leur source qui plus est. Ça s'arrose !

Eh, Monsieur et voisin de quartier  Dassier, qui sont s’il vous plaît les « j’en passe et des meilleures » ?

On peut très bien vivre sans Bolloré et ses semblables.


Mais nous ne sommes pas assez nombreux à le savoir.

Décidément, entre l'article boursier de Loris Guémart et celui-ci, vous avez décidé de nous saper not' moral aujourd'hui ? Parce qu'il n'y a malheureusement pas que le CSA dont le sabre soit en bois, hein. Le nôtre, le vôtre, ne vaut guère mieux. N'en déplaise à certains asinautes, la complaisance semble être largement de mise sur nos écrans et ondes diverses. Certaines idées, et valeurs, sont en train de totalement disparaitre au profit de certaines autres, nettement moins complaisantes et tolérantes, celles-là. Et on regarde atterrés, mais tétanisés. Rien de grave, en somme. Lorsque nous et nos idées à la noix aurons complètement disparu, le monde sera sûrement meilleur. Pour ceux qui resteront.

Ou comment le grand mal s'infiltre dans les têtes et dans les urnes...

Si je vous comprends bien, Daniel, vous ne croyez pas Dassier quand il explique qu’il voulait dire qu’il faut plus de mixité dans les classes ?


Ce que je veux dire c’est que moi qui ai déserté CNews depuis longtemps pour les raisons que vous évoquez, si je comprends bien le fond de votre pensée, je trouve que votre exemple en l’occurrence l’illustre mal. 

Dans le même genre BFM hier soir Graziani et un gars du figaro jouaient les climatosceptiques à grand coup de "le climat a déjà connu des changements, etc." et de "la nouvelle génération est plus ecolo" (comprendre : démerdez-vous dans 50 ans le temps que la classe politique se renouvelle)

Heureusement (non) il y avait 2 contradicteurs pour faire passer la pilule. Sur d'autres sujets, ce genre de "dérapage" aurait provoqué la "pause" de l'émission et on aurait sermonné vivement les 2 coupables.

Ce n'est pas "le même genre". Il y a une confusion généralisée sur ces sujets alors qu'il faut au contraire continuer à hiérachiser les choses. 

Le climatoscepticisme et l'obscurantisme en général, ce n'est pas l'incitation à la haine raciale. Tout comme les caricatures nulles ou les paroles lourdes, ce n'est pas la même chose qu'un système de viols organisés.



Je suis d'accord, mais j'ai l'impression que vous sur-interprétez peu-être le concepte de "culture du viol", vu le billet du matinaute qu'on a eu il y a peu et votre choix d'exemple.  La culture du viol ce n'est pas "un système de viol organisés", c'est un enssemble de pratique sociale endémique facilitant le passage à l'acte, la non répression et la culpabilisation des victimes de viols. Et comme on parle d'une structure social ce n'est pas forcément conscient.

Comme quoi la confusion est bien plus avancée que ce que je craignais puisque même mon message est mal compris.


En fait, même si ça peut paraitre étonnant, quand je parle d'un "système de viols organisés", je parle d'un "système de viols organisés" et en l'occurrence de l'élément déclencheur principal de la séquence actuelle (c'est moi qui mets en gras):


"Plus de 60 femmes ont annoncé publiquement avoir subi les viols, agressions sexuelles et le harcèlement de Weinstein. Selon leurs témoignages, il invitait les jeunes actrices dans une suite d'hôtel ou au bureau sous le prétexte de discuter de leur carrière, et exigeait ensuite un massage ou un rapport sexuel. Des collègues et collaborateurs de Weinstein ont indiqué aux journalistes que ces pratiques étaient rendues possibles par le personnel, les personnes associées et les agents qui organisaient ces rendez-vous, ainsi que par les avocats et les publicistes qui supprimaient les plaintes à l'aide de menaces et arrangements financiers.

Les femmes ayant indiqué des agressions de la part de Weinstein forment une longue liste."

Source Wikipedia


Au fond, votre mauvaise interprétation de mon message ne le rend que plus valide encore puisqu'il semble possible d'imaginer que par "système de viols organisés" je peux vouloir dire "culture du viol".

Effectivement "culture du viol" est souvent mal compris, je préférais préciser, en dehors de cette posibilité de mésinterpretation, très répendu vu les échanges après le billet du matinaute sur l'émission d'Ardisson avec Clara Morgane, votre message est très claire.

Ca se défend, je reformule : encore pire que le racisme sur cnews, il y a des climatosceptiques en liberté sur bfm.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.