101
Commentaires

Koh-Lanta : nouveaux témoignages, nouveaux détails

Attention, prêts ? Partez. Depuis la publication de l'enquête d'@si sur les circonstances mytérieuses de la mort de Gérald Babin sur le tournage de Koh-Lanta, les "témoignages exclusifs" allant dans le sens de notre enquête affluent. Dans cette course, la journée de vendredi a été fructueuse avec, dans l'ordre d'arrivée : RMC le matin, Closer l'après-midi et Voici juste après. Mais si RMC et Closer semblent apporter des éléments nouveaux, Voici se contente de reprendre quasiment in extenso l'article d'@si. De nôtre côté, nous avons interrogé l'avocat, Jerémie Assous. Il nous déclare que la boite de production ALP a "été condamnée plusieurs fois pour non-respect de la législation sociale".

Derniers commentaires

vous pouvez toujours censurer mes spéculations sur l'origine réelle du décès de ce médecin, ça n'enlève rien au doute sur l'authenticité de la lettre qui nous fut présentée comme son mot d'adieu.

M. Costa est décédé à 38 ans, et dans sa lettre il écrirait lui même qu'il a 20 ans de carrière, ce qui le fait démarrer la médecine à 18 ans.

Compte tenu de la durée des études de médecine (9 ans) + 2 ans pour l'osthéo, ça nous fait notre médecin bachelier à 7 ans.

Franchement des fois, plus c'est gros, plus ça passe. Désolé, moi j'adhère pas.
Sachant que vous avez l'habitude de recouper vos sources, j'ai tendance à penser que vous ne vous êtes pas aventuré dans un scoop à la légère. Je précise que je suis journaliste mais que mon but n'est pas d'écrire un article, seulement de participer à un débat public.

Quelques questions me taraudent :

Quand vous êtes entré en contact avec l'infirmière du jeu (qui a failli vous raccrocher au nez), et quand vous avez cherché à entrer également en contact avec le médecin sans y parvenir, comment vous placez-vous du point de vue du secret médical (dès l'instant où vous n'êtes ni juge ni policier) ?

Quand vous relatez des faits par l'intermédiaire d'un témoin anonyme, comment pouvez-vous être sûr qu'il n'a pas mal interprété ce qu'il a vu ou entendu ?

Votre tout 1er article disculpe en partie le médecin car la narration des faits (selon votre témoin) tend à montrer que Thierry Costa a voulu intervenir mais a été empêché de le faire, du moins rapidement. Pourquoi dans ce cas avoir chargé lourdement le médecin avec votre titre "UN TÉMOIGNAGE ACCUSE LA PRODUCTION ET LE MÉDECIN" ? C'est contradictoire. Que pensez-vous franchement de votre titre ?

Merci.

Thierry P.
Quand une personne décède subitement en présence d'un médecin, c'est quand même normal de se demander si le médecin a fait tout ce qu'il fallait.

S'il a respecté toutes les procédures requises dans ce genre de situation, un médecin est à même de répondre, et de prouver qu'il n'a commis aucune erreur. D'autant plus si tout a été filmé.

Du coup, je ne vois pas où est l'acharnement supposé contre ce médecin. Un homme sans doute fragile et dépassé par les événements, la pression, et peut-être submergé par le doute (ou la certitude) de s'être trompé dans son jugement de la situation.

La question du rôle d'un médecin dans cette situation était légitime, même si peut-être perçue comme cruelle par l'intéressé.

Ou alors, on ne peut plus interroger aucun professionnel sur ses actes dans l'exercice de ses fonctions !
Sherlocked Holmes disait dans son affaire "le signe des 4" en citant Winwood Reade : "Vous ne pouvez jamais prédire ce que fera tel ou tel personne, mais vous pouvez prévoir comment se comportera un groupe"
Je trouve que Winwood avait tout compris sur la faculté des hommes à s'entraîner les uns les autres, le phénomène de masse, la pression de groupe.
Tout ça alors que quand même, médecin, c'est le seul métier où l'échec professionnel est garanti, puisque 100 % des patients meurent un jour ...
Je ne comprend pas pourquoi on pointe @si du doigt pour le suicide du médecin. De ce que je moi j'en ai lu, @si n'a pas du tout remis en cause le comportement du docteur, mais celui des médias.
Cela dit, les gens sont des cons ! Tu leur sers du scandale, et ils en raffole,ils en redemandent, ils s'en nourrissent pour faire exister leur vie misérables au lieu de s'interroger et de se dire que "putain on y était pas !". J'ai pas été voir les commentaires sur facebook concernant cette affaire, mais ça doit pas voler très haut. Les gens ont transformé la toile en cours de lapidation. Sans doute que ce pauvre docteur a prononcé le mot "Jéhovah" pour être ainsi conspué et lapidé. (en plus par des hommes déguisés en femmes, déguisés en hommes !)
Quand est-ce que les gens prendront de la distance avec ce que disent les médias ? Personne dans ce monde ne sait qu'une information doit passer par les 3 tamis de Socrate avant d'être interpréter, relayé, modifié etc...?
Réfractaire à ce genre d'émission,je n'avais pas lu la suite donnée ici à la mort du concurent.Hier,la nouvelle du suicide du médecin urgentiste m'a bouleversée.Son désespoir l'a conduit à supprimer sa vie.Respect.Tout le reste .....
Le buzz pour exister.... Sujet d'une des dernières émissions d'ASI (où d'ailleurs on s'était étonné de voir DS en faire parti malgré lui).....

.... Bon ben sur cette malheureuse affaire, on peut dire que c'est gagné.

J'espère que ça ne portera pas préjudice à ASI, émission pour laquelle je m'abonne avec plaisir depuis quelques années mais dont j'espère qu'elle ne vire pas au même journalisme que VOICI et RMC (vu comment prend la tournure de l'histoire, le risque d'amalgame est réel..... Et si c'est le cas, je n'ai plus à faire grand chose sur ce site).

Mon avis "naïf" sur le sujet :
- En 13 ans d'existence de Koh Lanta, il n'y a jamais eu de catastrophe. Au bout de 13 ans, et sur un début de saison (les candidats n'étaient sans doute pas affaiblis physisiqhement), on assiste à un drame. Après tout, quand un footballeur meure d'une crise cardique sur une terrain, on ne ferme pas le club et on ne met pas en cause le diffuseur.
- Concernant les contrats de travail signés (j'en parle au regard de ce que je lis dans ce forum) : bien sûr, ce ne sont pas des contrats très "catholiques", mais quand on s'engage dans ce type de jeu, on ne s'attend pas à être aux 35h00. Sans parler de boulout originaux comme participant à un jeu de télé-réalité, il y a énormément de boulots qui ne s'appliquent pas au droit général. Prenez un animateur de colonie, il travaille combien d'heures pas semaine : 35h, 70h, 100h (en sachant qu'il doit être là, à tt moment, 24h/24, pour surveiller les mômes)....

Toujours est-il que je n'ai pas tout les tenants et les aboutissants de l'histoire. Mais j'espère qu'ASI, par le biais de DS :
- Va nous rassurer un peu sur la ligne éditoriale du site
- Si l'enquête tente à démontrer que TF1 et le producteur ne sont pas en cause, j'espère qu'ASI fera son autocritique sur cette affaire !

Mon avenir en temps que lecture sur ce site dépendra de la réponse d'ASI sur le sujet.

Bien à vous,

David
Mais que diable alliez-vous faire dans cette galère?
@si n'a pas à s'excuser de faire son boulot.
TF1 et ALP peuvent à mon avis aller assez loin dans la perfidie avant d'accepter de reconnaître une quelconque responsabilité.
Ne vous laissez pas déstabiliser. Je vous soutiens.
Moi aussi, je soutiens l'équipe d'@si. Vous n'avez fait que votre devoir de journaliste. Les prochains jours risquent d'être un peu tendus. Courage !
J'abonde totalement dans votre sens: un jeune homme de 25 ans est décédé, normal que lorsqu'un communiqué béni oui-oui made in TF1 rapporte les circonstances inéluctables de celui-ci, un travail de décryptage soit fait.
Surtout qu'ont tout de suite été démontrées les conditions d'examens médicaux des candidats à ce jeu sur la base arbitraire de l'âge, laquelle ne permet pas une évaluation complète de l'état de santé de toutes les personnes.
La Justice s'était déjà auto-saisie, et une enquête était en cours, et pourtant, seule la parole évangélique de TF1 était médiatisée, associée aux réactions des anciens candidats parlant de leur grande famille endeuillée pour un garçon qu'ils n'avaient jamais connu

Derrière ce qui est passé pour un accident regrettable, on aurait presque pu oublier qu'il y avait eu un décès. De nombreux commentaires sont apparus sur d'autres sites en réaction, disant pour certains que lorsqu'on s'engageait sur un type d'émission aussi éprouvant pour la santé dans un but de gloire éphémère, il fallait prendre en compte l'éventualité d'une telle conséquence (je paraphrase, aucune personne qui pense ça n'est capable de s'exprimer ainsi). Il faut se rendre compte d'à quel point c'est abject comme mode de pensée, comment les gens peuvent être endoctrinés à ce point pour banaliser la nouvelle d'un décès, le vecteur de quel type de pensée la médiatisation de cette émission, d'un tel "concept" dirons-nous, constitue.

Alors que l'on se pose des question sur la prise en charge de l'individu décédé, ça ne mange pas de pain dans la mesure où il aurait été parfaitement démontrable qu'il avait été bien accompagné médicalement tout le long de son malaise (script, film, téléphones, témoignages des autres candidats, etc...). Après tout, c'est bien ce que TF1 a tenté d'imposer comme idée. Seulement voilà, les preuves de sa bonne prise en charge ne sont pas apportées, seulement affirmées sans aucun point de vue contradictoire. Et pourtant,ce point de vue existe, et ASI l'a d'abord évoqué, sans affirmation il me semble.
Puis d'autres ont repris le filon, et d'autres témoignages sont apparus.
D'ailleurs, encore aujourd'hui, sur le site du Nouvbel Obs, un témoignage de candidat présent est apparu, au titre flatteur pour TF1 et le médecin...mais son contenu ne l'est pas tellement : le candidat en question, justifiant d'une formation de premier secours s'il vous plaît, prétend qu'on pouvait présupposer lors du malaise de Gérald Babin qu'il s'agissait seulemnt d'une déshydratation, qu'une simple injection pouvait faire l'affaire. Je ne sais pas vous, mais présupposition et examen médical professionnel sont deux choses différentes pour moi, et surement aussi aux yeux de la loi.

Une autre personne est depuis décédée, par suicide, alors que si la version made in TF1 pouvait être prouvée, elle aurait été totalement blanchie, et que la surpuissante com' TF1 l'aurait annoncée à grand renforts dans tous les médias, et non pas en douce comme la plupart des classements sans suite ou non-lieu pour diffamation en politique par exemple.
Bref, un travail de décryptage, c'est exactement ce qu'il faut faire. La responsabilité, c'est de le faire. L'autre responsabilité, celle qui est légale, ne les concerne en rien, sauf à en parler objectivement.
"@si n'a pas à s'excuser de faire son boulot."

Le site élargit le champ d’intervention de l’ancienne émission : tous les médias sont désormais concernés, et plus seulement la télévision. Par ailleurs, dans certains domaines (critique littéraire, économie) le site ne se contente plus de critiquer les médias existants, mais entreprend ponctuellement de suppléer à leurs carences, en produisant des articles et des émissions qui lui semblent faire défaut dans l'offre existante. (extrait d'"à propos d'arretsurimages.net".)
@ Robert > Je n'ai pas très bien compris en quoi c'était une réponse à mon commentaire.
Ce que doit-être son boulot est défini par @si dans le texte que je cite. Il ne m'apparaît pas clairement que l'enquête initiale de Sébastien Rochat et David Medioni rentrait dans ce cadre, à moins que le thème des émissions du genre Koh-Lanta fasse défaut dans l'offre médiatique et mérite donc d'être suivi par @si.
Maintenant, rien n'empêche de se tourner vers un véritable site d'information. Cela nécessitera d'autres moyens si on veut bénéficier d'autre chose que du hasard.
Pas besoin de faire référence à cet "élargissement du champ d'intervention" d'@si. Enquêter sur une émission de divertissement à forte audience diffusée sur une chaîne de télé machine à cash et la manière dont elle traite ses candidats me paraît faire partie du boulot "de base".
La question est : @si enquêtait-il sur l'émission ou l'information qui a fait son scoop lui est-elle parvenue, d'une certaine façon, par hasard ?
Le travail de décryptage a déjà été fait par Philippe Batherotte dans son livre "la tentation d'une île".
Édit: j'avais oublié ce passage:

OB : Ce livre est un témoignage-vérité. Vous n’y apparaissez pas sous votre meilleur jour et même parfois vous vous montrez antipathique
PB : Quelques fois je me détestais. Pourquoi a-t-on envie de se suicider ? Parce qu’on ne s’aime pas, on ne s’aime plus. Je ne m’aimais plus. Aujourd’hui je me suis réconcilié avec moi-même. Le décalage entre ce que je voulais être et ce que j’étais devenu était tellement énorme que je ne me supportais plus. J’ai écrit ce livre avec un souci de vérité. Sans concession avec moi ni avec les autres. Il a ce côté impitoyable. Ce n’est pas un règlement de compte. Je voulais qu’on voie vraiment comment ça se passe.

http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/la-tentation-d-une-ile-les-dessous-52107
c'est étrange,ici tous ces agrégés tartinant à longueur de forum,et "s'écoutant" écrire qui ne veulent pas voir( par snobisme peut être,le sujet n'est pas à ma hauteur..) l'intérét qu'il y a à décripter et démonter la télé réalité.
haha et "ces condoléances à la famille"...c'est pathétique!
ouai ,quand un suicide vous pète à la gueule ,ça gicle..
ASI,continuez comme ça.
Je viens d'apprendre le suicide du médecin qui suivait avec humanisme et dignité les candidats de cette belle émission qu'est Koh Lanta.
A l'image de l'excellent docteur Porte, médecin du Tour de France, qui a toujours entouré avec professionnalisme les coureurs de cette fantastique épreuve, en luttant contre les allégations de journalistes haineux auteurs de nombreuses allégations indignes sur un hypothétique dopage généralisé du peloton, Thierry Costa, avait sans doute perçu dans ce divertissement les valeurs humaines qui en constituaient les bases: don de soi, solidarité, générosité, altruisme et dépaysement sans le moindre mercantilisme.
Une émission qui nous faisait voyager, découvrir d'autres cultures… un divertissement qui nous proposait un échantillon représentatif d'une France qui avance, va sans doute s'arrêter suite à des propos sans fondement.
Ce soir, je suis triste de constater toutes ces attaques contre les émissions de télé réalité qui nous permettent d'oublier notre morne quotidien en nous donnant à rêver et à réfléchir.
Heureusement, demain soir, grâce aux footballeurs du PSG, nous pourrons l'espace d'un instant oublier ce drame mais une chose est sûre, nous aurons une pensée pour les producteurs et les responsables de TF1 qui ne méritent nullement d'être cloués au pilori de la vindicte médiatique suite à ces deux drames.
Si on prend un peu de hauteur (j'avoue ne rien avoir à dire de plus sur cet énième rebondissement), on s'aperçoit qu'après quelques milliers d'heures d'émissions sur tous thèmes, des milliers d'articles de fond, @SI se sera médiatiquement distingué auprès de ses confrères avec "l'affaire Koh-Lanta".
S'il était encore besoin de prouver que le système médiatique est pour 95 % une vaste poubelle à ciel ouvert, c'est fait.
Ironie du sort, le médecin choisit le 1er Avril pour tirer sa révérence. Il a fallu que je recoupe l'info sur plusieurs sites pour me convaincre que ce n'était pas une blague de mauvais goût...
Bon ben en tout cas, là, Koh-Lanta, c'est bel et bien plié.
Je suis ASI depuis des années mais depuis quelques temps je trouvais les titres des articles un brin racoleurs. "Le staff aurait fait la fête" un titre qui génère du clic mais qui ne reflète pas le contenu de l'article..c'est très dommage. Je compte sur l'équipe pour se remettre en question comme elle sait le faire.
Et avec le suicide du médecin je me dis que la télé-réalité, même en décryptage, ça pue.
Je constate qu'Arret sur Images ne méritait pas la moindre citation de ses confrères pour son premier article consacré au candidat décédé (France infos et médias papier), malgré les très nombreuses reprises (repompes ?). Par contre, aujourd'hui, le parapluie médiatique est grand ouvert : Arrêt sur images est cité dans le texte comme "les premiers" à avoir sorti des infos, et Daniel Schneidermann cité nommément et invité à s'exprimer sur le sujet (sur France Info du moins).

Décidément, nous sommes une profession qui manie la citation confraternelle de bien étrange manière... et je n'en suis pas particulièrement fier (encore moins ce jour).

Par ailleurs, il ne me semble pas qu'@si mettait en cause le médecin (qui a voulu intervenir à un moment si j'en crois votre article), mais plutôt la production, non ?

Pour le reste, condoléances à la famille (et le communiqué d'@si est à mon sens respectable, il n'a pas dû être facile à écrire...).
Un tweet que j'aime :
INDIGNADOS ?@RomainFDG_ 6 min

La télé réalité est au service des puissants. Comprenez, c'est mieux que les jeunes s'intéressent à ça, que de penser à la révolte...

Tout est dit !
médecin et être sur le tournage d'une telle émission restera(ront?) pour moi une énigme.
suis bien d'accord et solidaire avec le communiqué de DS.
J'espère que ASI était bien sûr des ses sources... :/
Et le médecin de Koh-Lanta qui vient de se suicider.;.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/01/97001-20130401FILWWW00241-suicide-du-medecin-de-l-emission-koh-lanta-apres-la-mort-d-un-candidat.php

Parfois les mots tuent aussi.
Koh-Lanta : nouveaux témoignages, nouveaux détails nouveau

Au lendemain de la mort de Gérald Babin, le staff aurait fait la fête



Mais c'est quoi donc que cette insinuation dégoutante... Quelle honte...
Voici réalise d'ailleurs, sur la base de nos informations, une infographie sur le trajet du bâteau puis de l'hélico qui ont pris en charge Babin.
Une infographie aurait en effet été bienvenue dans le précédent article d'@si consacré au sujet. On s'y perdait.
Bon, Sébastien et David, et si on arrêtait de jouer à qui à la plus grosse .. "exclusivité" et si on laissait la justice travaillait ?
Le corps de Gérald Babin, décédé la semaine dernière au Cambodge lors du tournage du premier épisode de la 16e saison de Koh Lanta, a été autopsié vendredi matin à l'Institut médico-légal de Paris. Selon RTL, le jeune homme de 25 ans ne souffrait d'aucune anomalie cardiaque ou vasculaire.

http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/koh_lanta_les_premiers_resultats_de_l_autopsie_de_gerald_babin_287257
Avec une meilleure culture des premiers secours en France, on en serait peut-être pas là... Lire qu'un type a fait un malaise et que personne n'est venu lui porter secours, c'est incroyable. Et pourtant, c'est certianement souvent le cas.
Battons-nous pour que ça n'arrive plus, formons-nous ou recyclons nous pour les premiers secours ! Si votre employeur ne peut pas le fait, la Croix-Rouge ou la Protection Civile proposent des stages.
" Le candidat ne présenterait, a priori, aucune pathologie susceptible d'avoir causé son décès"
Yes ! on est devant Closer et Voici...
ce n'est pas rien !
vie @si, vive nous.
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.