139
Commentaires

Je suis Manuel !

"Pourquoi cette vexation ?" demande Pujadas à Saint-Cricq à propos de Manuel Valls.

Derniers commentaires

Il s'agit là d'un compromis de toute beauté contrairement à ce que peuvent trouver à y redire les esprits chagrins,
notamment à droite. J'évoque le fait d'avoir laissé un peu de champ à M. Valls, sans toutefois
lui accorder l'investiture officielle. Reste à savoir ce qui pourrait inciter ses électeurs à le remettre en selle
dans ce climat défavorable aux fortes têtes, Peut être une future proposition de loi des vallsistes
visant à fortement limiter ou supprimer le 49.3 (hi hi!).
[HS]
Je viens de lire le dernier vite-dit sur la fin brutale de la chaîne publique Israélienne. Wow.

J'espère qu'au moins on cessera de parler de "la seule démocratie au Moyen-Orient" dans nos médias.
Affaire à suivre de près, j'espère qu'@si nous fera un compte-rendu de ce qu'en disent nos médias.

En tout cas c'est un sacré coup dur, qui ne présage rien de bon.
Bien d'accord avec vous. Les média réagissent comme dans un système féodal. Mais ils ont réagir de la même façon en suivant la campagne de MACRON. Ils n'arrivaient pas à comprendre, analyser la démarche d' EN MARCHE ! Un OVNI politique
Bon là d'accord avec vous DS. Les média réagissent comme si on osait remettre en cause le roi dans son investiture divine !
On ne claque pas la porte à un ancien PM.
Juppé, Jospin, Raffarin, Villepin, Fillon, Ayrault, sont aussi sur les rangs (Chirac est forfait).
Et un ancien Président? Giscard, Sarkozy , Hollande (Chirac est forfait).
Des candidats à la députation nommés directement par Macron 1er...

LR-EM (non, ce n'est pas un gag) sera un parti godillot à la puissance 10.
Valls a dit en gros : "Macron c'est mieux que Hamon, c'est pour ça que je renie ma promesse de soutenir le candidat élu du PS". Ben qu'est-ce que ça aurait été s'il avait soutenu Hamon...
Machiavel le disait déjà : un type qui a trahi une fois peut trahir plusieurs fois. Méfiance à son égard.
Bonne retraite Valls.
ya pas de petits plaisirs.
dans un registre beaucoup moins burlesque la guéguerre des places pour la gauche fait rage, aucune alliance nationale en vue du coté des insoumis, apparement quelques alliances locales, on se demande par exemple pourquoi Caroline De Haas a été sèchement rejetée par le candidat insoumis de sa circonsrcription,
https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/100517/lettre-ouverte-d-habitantes-de-la-18e-circonscription-jean-luc-melenchon
et on espererait que la FI prenne en compte le travail des mouvements "citoyens", et laisse la place, dans certains secteurs au moins, à ceux qu se battent déja depuis des années, comme la député Attard (modèle absolu d'intégrité politique à l'AN). La dessus voir l'initiative de "l'archipel citoyen":
https://charlotte-marchandise.fr/legislatives-vers-archipel-citoyen-de-577-candidatures-parlement-transparent-renouvelle/
(il y a déja des points de croisements puisque les candidatures de Ruffin et de Leïla Chabi sont soutenus à la fois par FI et l'archipel citoyen. je ne sais pas ce qu'il en est ailleurs).
[quote=D Schneiderman]Mais ne préjugeons pas. C'est la procédure choisie par le candidat désigné par les urnes.

On en est vraiment à ce degrés-là de soumission ?

Il fallait voter pour lui parce que Le Pen et maintenant il faut aimer ce qu'il fait parce qu'on a voté pour lui ?
Je m'inquiete pas pour lui, ils finiront par lui trouver une place ou une petite retraite au canada, et il sera reparti comme en 40....
Bonne chronique. C'est sûr qu'entre le mode de sélection EM et celui des candidats FI le doigt sur la couture du pantalon (ambiance les 21 conditions pour ceux qui se souviennent ;-)) on n'est pas gâtés en termes de démocratisation.

Cela dit, un correctif à votre propos Daniel : si j'en crois cette source il est prévu d'aider les candidats EM qui n'ont pas les moyens d'avancer les frais http://www.europe1.fr/politique/legislatives-la-republique-en-marche-au-secours-de-ses-candidats-3325676

Donc il y a quand même un truc à ne pas jeter avec l'eau du bain y compris dans le camp macronien ?

Tiens ça me fait penser, personne à part Libé n'a relevé le fait que Mélenchon a pris soin de parler dimanche dernier au moment précis où Hamon avait annoncé qu'il ferait une déclaration, histoire de le faire sortir complètement des radars sans doute. Pas très classe pour un candidat qui se veut rassembleur (mais assez mitterrandien, finalement, comme procédé).
Valls est juste une diversion.
Un député c'est fait pour gagner des voix et faire gagner son parti, or Valls pour beaucoup est un repoussoir. A tort ou à raison, et Macron n'est pas tout blanc dans l'affaire, le 49.3 pour passer la loi travail aux forceps, les coups de menton, la déchéance de nationalité jusqu'à l'absurde, l'état d'urgence et ses errances, c'est lui qui l'incarne.

Comme l'a fait remarquer un commentaire précédent, Hamon 6% à Evry contre 35 à Mélenchon, c'est un rejet de Valls dans sa ville, et Macron 81%, soit 15 points de plus qu'en France entière, c'est une bonne raison de lancer un pari pour investir un candidat En Marche! "hors politique" qui pourra fédérer contre les ringards des vieux partis, Valls serait le candidat du PS vieille manière, et pourrait se faire bouler façon primaire.

Autre raison: Macron doit dynamiter à la fois LR et le PS; LR reste à 20% et sans doute plus avec un candidat moins plombé que FIllon; le PS vaut 6% tendance Hamon et la tendance valls est déjà chez Macron (sauf Valls qui a compris trop tard et est devenu encombrant).
Donc chaque bonne prise à droite est un coin ou coup de masse de plus pour faire éclater LR, la prise Valls ne vaut rien, son positionnement est trop proche de celui de Macron et sa réputation est bien pire, vae victis!

Reste qu'un ancien ministre et premier ministre ça peut valoir quelque chose dans une équipe, mais pour plus tard, après les élections, pour rallier quelques députés qui lui sont restés fidèles et qui se feraient élire contre des bébés Macron, si on a besoin d'une majorité à l'assemblée.

Le pauvre Manuel qui joue le Calimero ferait bien à mon avis d'aller prendre des vacances. Comme candidat député il n'est plus trop bankable et deux partis différents le lui disent, mais il a son avenir devant lui et l'aura dans le dos chaque fois qu'il fera demi-tour, comme disait Pierre Dac.
Certains appareils politiques ont des ratés, d'autres ont des embellies et n'arrivent plus rien à contrôler.
Mais au fond, plus ça change, plus c'est la même chose
Et qui dit et proclame que ce sera différent, continue juste à le faire en changeant le décor
Ils sont des mille et cents à vouloir changer d'étiquette pour être politiquement correct
Valls a remporté paraît-il le record digne du Guinness Book, mais il est assuré de conserver sa place dans la vénérable institution car c'est plutôt la vénérable institution qui se dissout et se trouve tellement de raisons de se fondre dans La Marche du temps... sauf quelques voies isolées, mais combien de fois déçues.

Les éditorialistes de la chose politique dans les journaux sont aux délices : ils repartent dans de nouvelles parties d'échec à n'en plus finir, et les pions ont changé. Certains commentateurs aussi y vont de leurs pronostics.
L'éditorialiste de Le Monde lui boude, c'est qu'il y en a qui ne voudraient pas jouer le jeu de la démocratie et refusent de donner au roi Emmanuel toute sa légitimité alors qu'il a remporté "C’est, en effet, un étrange procès qui a été engagé, sans perdre une minute, contre le nouveau chef de l’Etat : il serait un président minoritaire, en dépit des 66 % de suffrages qui se sont portés sur son nom."
No fair play, ces électeurs Français si l'on en croit l'éditorialiste de Le Monde. Bon d'accord le match était truqué mais c'était pour la bonne cause. Et puis toujours selon lui "Ce serait la moindre des corrections démocratiques.". Il a osé écrire cela le ...!!!
On croît rêver à lire cela. C'est comme pleurer des larmes de crocodile sur le sort de Valls.
Pour comprendre le sort fait à Valls, on peut consulter les résultats obtenus dans sa bonne ville d’Évry, sur le site du ministère de l'Intérieur:
1er tour
Mélenchon 35%
Macron 27%
Le Pen 12%
Fillon 7%
Hamon 6%

2eme tour
Macron 81%
Le Pen 19%
Progression abstention et vote blanc: moyenne

Autrement dit, les électeurs d'Evry ont vite oublié celui qui fut leur maire.
VALLS A TROUVE PLUS SOURNOIS ET CALCULATEUR QUE LUI.

Si cette histoire signe la fin de sa carrière politique, j'en suis ravie. Mais apparemment le PS est tout à fait près à l'investir dans sa circonscription d'Evry!.

Macron ne voulait pas de Valls, mais lui a délibérément laissé croire qu'il avait un grand avenir avec EM.

Macron ne dévoile jamais ses intentions, un expert en manipulation.

Valls s'est cru en service commandé. Il a déployé toute son énergie à massacrer le PS au profit de Macron (et Mélenchon aussi).

Le cas Hollande, est pas mal non plus: un marchepied qui se prend pour un créateur. Affligeant!

Tous ces hommes politiques, qu'on ne peut pas qualifier de naïfs, utilisés comme des pions, c'est très inquiétant!
Regard implorant façon "vous qui passez sans me voir", avec ce quelque chose d’éminemment pathétique.
Le chassé-croisé médiatique auquel on assiste médusés depuis une semaine pourrait évoquer
un remake du film Bodyguard : "je t'aime adios vaillant hombre, inéluctablement,
nous étions amenés à voir nos chemins se séparer".
Le désir de revêtir sans condition les oripeaux des autres marcheurs fraîchement investis
que l'on peut aisément déceler dans le regard de M. Valls, regard dont je viens d'évoquer l'intensité inhabituelle,
ne me parait pas relever d'une ruse, verdict dans 24h. Ceci dit, il en a probablement trop fait durant la période
où il pouvait se targuer d'avoir le dernier mot, 9 chances sur 10 que le repêchage n'aie pas lieu à vue de nez.
Sans compter que, sa tête roulant au bas des grilles de la rue Solférino constituerait un trophée de choix
pour certains Hamonistes en quête d'une nouvelle légitimité...
Et si on attendait de voir qui est investi par LMR avant de critiquer la méthodologie? Dans une période de degagisme, on ne peut pas reprocher par principe de vouloir faire entrer du sang neuf. À mon avis, le seul point embêtant dans les règles de LMR est le besoin d'avancer les frais de campagne, mais il ne faut pas oublier que LMR n'a pas de budget car pas d'élus. Les alternatives à l'avance personnelle des frais de campagne serait de l'argent privé (oh ! Scandale !) ou de l'argent avancé par Macron sur la base d'emprunts aux banques (oh ! Scandale !)
A mon avis, la manoeuvre est plus subtile que ça. Les Macron boys font semblant d'humilier Valls en ne lui donnant pas l'investiture, mais vont-ils présenter quelqu'un en face de lui? Et si c'est le cas, cette personne va-t-elle vraiment faire campagne pour gagner? Un Manuel Valls à l'assemblée, pas tout à fait dans la majorité mais pas trop loin non plus, ça peut être utile, surtout s'il est accompagné d'un petit groupe de joyeux drilles, Méadel, Le Guen, Carvounas...

Reste plus qu'à se faire élire, dans une circonscription où la France Insoumise est arrivée largement en tête, ce sera du gâteau pour monsieur 5%.
il leur faut aussi avancer leurs frais de campagne.

Macron est en train d'inventer le député Uber, c'est magnifique.
Je suis en train d'écouter "The times they are changing" de Dylan: prémonitoire !
Lisez les paroles...
Google offre actuellement une formation gratuite en "marketing digital".
Ça lui permettrait peut-être de ne plus se mettre le doigt dans l'œil.
La vérité c'est qu'au fond Macron continue la vieille politique politicienne.

La vérité c'est qu'il n'y a aucune raison idéologique de rejeter Manuel Valls puisque Macron c'est l'exact continuité de la politique menée par l'ancien premier ministre.

La seule raison de rejeter Manuel Valls est de masquer cette vérité à l'électorat qui dans sa grande majorité serait bien marri de s'en apercevoir, et de rester dans l'ambiguïté de la campagne
.
Cette déchéance, largement méritée, pour ne pas pas dire largement insuffisante au vu du mal que ce type a fait à tant de personnes, est une des rares choses permettant d'atténuer la gueule de bois provoquée par cette élection pour beaucoup de monde.
On est en campagne électorale pour les législatives que les Républicains veulent gagner .

Il serait plus facile pour eux de ramener leurs électeurs tentés par un vote Macroniste en classant Macron à gauche .

C'est là où Valls est utile pour eux . Si Macron l'investit, il investit l'ancien 1er ministre de Hollande et c'est donc bien "la preuve" que Macron et Hollande c'est pareil .

Ca facilite les positionnements à droite....

Pour obtenir de Macron qu'il investisse Valls, ils utilisent le mot "humiliation" que Macron avait lancé dans la campagne présidentielle ( les manifestants contre le mariage pour tous auraient été "humiliés" ) .

la manoeuvre est simple : Macron ne veut pas que quiconque soit humilié . Valls est déclaré humilié - parce que pas investi par Macron . Macron va donc investir Valls pour qu'on ne puisse pas dire qu'il humilie etc...

C'est une carte forcée tendue à Macron , comme lorsqu'on déclarait partout dans les médias vers 2010/2011 que DSK était "le meilleur économiste de France " : là le message était destiné aux électeurs de la primaire PS . Pourquoi donc les médias valorisaient-ils ainsi DSK ? Pourquoi voulaient-ils qu'il soit le candidat désigné par la primaire et donc futur adversaire de Sarkozy ?

Et donc les Républicains pourront faire campagne sur l'air de Macron c'est la gauche....
Le Système, le vieux Système, pourrait même se définir ainsi : tout ce qui ressent et / ou exprime de la compassion à l'égard d'un responsable dont la politique et la stratégie ont été multi-rejetés par les urnes, parjure assumé, mais qu'il faudrait tout de même recycler sans fin, en repoussant sa fin sa date de péremption, pour la simple raison qu'il figure dans les carnets d'adresse, qu'il fait partie des meubles, qu'il a toujours été là.

Daniel, ne parlez pas comme ça de Mélenchon ! vous allez vous faire insulter sur ce forum !!!
En verve, ce matin, le matinaute. Aurait-il des choses à se faire pardonner?
Une question m'obsède : suis-je la seule à être assez ringarde pour m'étonner? Ce qui m'étonne : que le PS ( mais aussi LR pour d'autres) s'interroge pour exclure Valls. Moi, naïvement (bêtement?), je pensais que s'acoquiner avec En marche supposait une démission simultanée de l'ancien parti ,voire (soyons fous) préalable, en gage de sa bonne foi.
Schadenfreude... ^^ mais sans doute de courte durée, le système était "bien" fait..
[quote=Dans cette indignation, dans cette compassion, dans ces bandeaux, se révèlent dans toute leur crudité la vieille politique, les vieilles habitudes. Le Système, le vieux Système, pourrait même se définir ainsi : tout ce qui ressent et / ou exprime de la compassion à l'égard d'un responsable dont la politique et la stratégie ont été multi-rejetés par les urnes, parjure assumé, mais qu'il faudrait tout de même recycler sans fin, en repoussant sa fin sa date de péremption, pour la simple raison qu'il figure dans les carnets d'adresse, qu'il fait partie des meubles, qu'il a toujours été là. Faisons mieux : inscrivons Manuel Valls dans la constitution. Ce sera plus clair.]

limitons juste le nombre de mandats que peut effectuer un élu. Le renouvellement (degagisme) sera ainsi institutionnalisé.

[quote=il leur faut aussi avancer leurs frais de campagne.]

ça c'est moche.... ça serait bien d'en savoir un peu plus. règle ou souhait ? et si c'est un souhait est ce un facteur déterminant entre 2 candidats potentiels. Bon il est bien sur possible d'emprunter d'autant que l'argent est peu cher a court terme mais c'est quand même une sacrée barrière.
Il me semble que dans le 20h de France2 , le candidat mentionne un budget de 20K euros.
Pour que Valls devienne saint, il faut d'abord le sacrifier. C'est du René Girard élémentaire. Les vrais chrétiens comme Macron le ricordien savent que seuls les morts peuvent ressusciter.
S'il faut le recaser à part député qu'est-ce qu'il sait faire ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.