654
Commentaires

"Je suis Dieudonné" : incompréhension à l'étranger sur les contradictions françaises

Jon Stewart, l'un des plus célèbres animateurs de late-show aux Etats-Unis, a consacré hier quelques minutes à l'arrestation récente de Dieudonné, après son message "Je me sens Charlie Coulibaly" posté sur Facebook. Un Jon Stewart désorienté, qui juge peu compatibles, sur le plan intellectuel, l'arrestation de Dieudonné et la manifestation de dimanche qui l'a précédée.

Derniers commentaires

Dieudonné a été condamné ce jour à deux mois de prison avec sursis.

Rappelons l'odieux délit auquel il s'est livré: Il a déclaré sur Twitter le 11 janvier dernier :

"Après cette marche historique, que dis-je…Légendaire ! Instant magique égal au Big Bang qui créa l'univers !…ou dans une moindre mesure (plus locale) comparable au couronnement de Vercingétorix, je rentre en fin chez moi. Sachez que ce soir, en ce qui me concerne, je me sens Charlie Coulibaly".

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2015/03/18/dieudonne-m-bala-m-bala-condamne-a-deux-mois-de-prison-avec-sursis_4596071_3236.html
Je réponds ici à Fan de canard:

"les juifs, c’est une secte, une escroquerie. C’est une des plus graves parce que c’est la première "
En entier, ça donne :
"Juifs et musulmans pour moi, ça n'existe pas. Donc, antisémite n'existe pas, parce que juif n'existe pas. Ce sont deux notions aussi stupides l'une que l'autre. Personne n'est juif ou alors tout le monde ... pour moi, les juifs, c'est une secte, une escroquerie. C'est une des plus graves parce que c'est la première. Certains musulmans prennent la même voie en ranimant des concepts comme "la guerre sainte" ..."

Et la décision de justice. Bon j'ai pas tout compris (je n'y connais pas grand chose en droit), mais contrairement à ce que les médias ont dit, il n'a pas été condamné pour le moment. Ceci dit, il finira peut etre par etre condamné d'une façon ou d'une autre, mais bon l'antisémitisme de cette pensée n'est vraiment pas évident, puisqu'il réfute l'idée de "juif", et qu'il dénonce la meme escroquerie chez les musulmans qui "raniment des concepts comme "la guerre sainte""


"L’antisémitisme, ça ne veut plus rien dire (...). C'est une vaste escroquerie (…) une manipulation. Je parle de pornographie mémorielle. Je pense que ça devient pornographique "
Que ça devienne pornographique, c'est pas complètement faux. Il a aussi dit : "La Shoah est un drame que je n'ai jamais remis en cause, qui appartient à l'histoire de l'humanité, qui est terrible." Que l'antisémitisme soit une manipulation, oui et non. Il existe un antisémitisme, mais empêcher toute réflexion critique par l'insulte d'antisémite est une manipulation.

"un lobby juif très puissant qui a la mainmise sur les médias "
le phrase:
« (L’animateur) Arthur fait partie d’« un lobby juif très puissant qui a la mainmise sur les médias. Sa société de production finance de manière très active l’armée israélienne. Cette armée qui n’hésite pas à tuer des enfants palestiniens ». (Le Monde) »
L'idée du "lobby juif" est certes utilisée à tort par les antisémites. Mais il existe bel et bien des lobby juifs (le CRIF, (ou l'AIPAC aux Etats-Unis). Certains sont sionistes, d'autres sont antisioniste (et se font violemment attaquer par les premiers). Donc là encore, pas d'antisémitisme. Il dénonce l'appartenance d'une animateur télé à un "lobby juif très puissant". Maintenant quelles est la puissance réelle du lobby sioniste (qui comprends des juifs mais aussi des chrétiens, d'ailleurs) ? J'aimerais bien le savoir


"Le puissant lobby de youpins sionistes (…) est voleur, raciste et menteur "
le contexte
Source: 20Minutes.ch 3 Juin 2009 | L’ex-humoriste Dieudonné passe à l’offensive. Il a publié sur le site « La Banlieue s’exprime » un sketch dans lequel il se moque de Pascal Bernheim et Daniel Zappelli, procureur genevois, comme le révèle le site 20Minutes.ch dans son édition de ce mercredi. Dieudonné avait porté plainte contre un producteur de la RSR Pascal Bernheim qui l’avait traité de «nègre» le 27 novembre 2008 lors de « Tard pour bar ». Ironie du sort, le thème de l’émission ce soir-là était «Peut-on rire de tout?» Par la suite, Pascal Bernheim avait admis avoir fait un «gag à deux balles, manquant totalement de clairvoyance». Daniel Zappelli avait motivé ainsi sa décision: «Il a souhaité via internet faire part de ses regrets et présenter des excuses publiques. (…) Ce qui a permis de réparer la lésion alléguée à l’honneur du plaignant.» L’affaire a donc été tranchée et classée sans suite. Mais Dieudonné ne s’arrête pas à cette décision judiciaire. Il réplique maintenant via cette vidéo postée sur le web. L’occasion pour lui de remercier « le procureur car votre courageuse décision me permet de répondre, dans un contexte tout aussi humoristique que Mr Bernheim, ceci: le puissant lobby de youpins sionistes qu’il représente est voleur raciste et menteur. J’ajoute que je l’emmerde profondément, lui et toute sa clique d’enculés. Ceci dans un contexte humoristique.»

Il réponds donc à quelqu'un qui l'a traité de "nègre". ça n'excuse pas tout, ok, mais c'est une réponse au même niveau que l'attaque.

"Les Juifs sont tous des négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd'hui l'action terroriste (...) "
non il n'a pas dit ça:
extrait de wikipedia:
« Sale nègre », « les Juifs auront ta peau », voilà le genre de slogans que j’ai entendus. Ce sont tous ces négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd’hui l’action terroriste qui manifestent leur soutien à la politique d’Ariel Sharon. Ceux qui m’attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur la traite des Noirs et l’esclavage. Ils m’accusent d’être antisémite. Ça n’a aucun sens, personne dans ma famille n’a servi dans la Wehrmacht. Mais c’est Israël qui a financé l’Apartheid et ses projets de solution finale. »
Il ne dit pas "les juifs sont tous des", mais "Ceux qui m'attaquent [...] sont tous CES négriers reconvertis dans la banque", ce qui n'a plus du tout le même sens.

"Il n’y a qu’en Algérie où je peux jouer parce que les autres pays africains sont sous contrôle du lobby juif "
le contexte: Dieudonné qualifie de “criminelle” l’agression israélienne contre la “Flottille de la liberté”



"90% des navires et la majorité des marchands d'esclaves étaient juifs "
La citation:
« Il faut savoir que 90 % des bateaux qui déportaient les Noirs d’Afrique vers les Antilles appartenaient à des Juifs, et la majorité des marchands d’esclaves étaient des Juifs. De toute évidence, aujourd’hui, les Juifs ne sont pas responsables de ce qui s’est passé, mais c’est une réalité, et c’est, par exemple, quelque chose dont nous ne sommes pas autorisés à parler. [... Des personnes] ont été enlevées d’Afrique, placées dans des bateaux et emmenées aux États-Unis ou aux Caraïbes pour travailler dans les champs, être vendues à des familles qui sont plus tard devenues les Rothschild et les Rockefeller. Jamais nous n’avons eu la chance de voir cette histoire, parce que le lobby très puissant qui domine le monde raconte l’histoire à l’aide d’un cinéma qui lui sert. C’est une propagande. » (16) (Interview pour la chaîne iranienne Press TV, 7 avril 2010) Passage souligné par moi.
Il reprends là une théorie controversée. N'étant pas historien (et j'ai pas le temps d'aller vérifier toutes les sources), je ne peux pas réfuter la thèse, mais apparemment ce n'est pas clair. Il a été démontré que les juifs ont effectivement profité de la traite négrière. Qu'ils aient été "une majorité" ou pas, ça reste très compliqué à dire, et je suis d'accord que ce parti pris pourrait être interprété comme de l'antisémitisme. Mais c'est un procès d'intention (extrait):
"On peut multiplier les exemples de ce type pour montrer que la part des juifs dans le commerce des Nègres est loin d’un mythe destiné à attiser la propagande antisémite, mais correspond à une réalité écrite dans des livres sérieux.
Pour revenir à Dieudonné, force est de reconnaître que ses dérapages posent de vraies interrogations : a-t-on le droit de remettre en question la doxa des textes canonisés, tel le mythe du peuple élu ? Pourquoi Dieu aurait-il élu un peuple au détriment d’autres ? Un tel dogme n’est-il pas porteur de violence et de haine ? Ne fait-il pas le lit de la « rivalité mimétique » ? Ne contribue-t-il pas à la radicalisation de l’altérité ? Dieudonné l’a dit devant l’Olympia : ni peuple élu ni peuple déchu, son peuple, à lui, se décline sous le label de l’Humanité. Il est donc à mille lieues de Jean-Marie Lepen ou de Louis Farrakhan."


"Les juifs sont un peuple qui a bradé l’Holocauste, qui a vendu la souffrance et la mort pour monter un pays et gagner de l’argent (…) Maintenant, il suffit de relever sa manche pour montrer son numéro et avoir droit à la reconnaissance "
Le contexte:
En octobre 2002, dans un entretien accordé au site Internet Blackmap et qui passe inaperçu dans un premier temps, Dieudonné parle des Juifs comme d'un « peuple qui a bradé l'holocauste, qui a vendu la souffrance et la mort, pour monter un pays et gagner de l'argent ». Interrogé sur « l'amélioration de la visibilité des Noirs en France, que ce soit dans le domaine artistique ou dans d'autres domaines », il se plaint ainsi de la situation : « Non, je pense que les Noirs font toujours peur. Il existe toujours un lobby très puissant qui a le monopole de la souffrance humaine et qui ne nous reconnaît absolument aucune existence ! […] le lobby juif déteste les Noirs, vraiment ! Étant donné que le Noir, dans l'inconscient collectif, porte la souffrance, le lobby juif ne le supporte pas, parce que c'est leur business ! Maintenant, il suffit de relever sa manche pour montrer son numéro et avoir droit à la reconnaissance72. »
Là, il était allé trop loin. Mais enfin c'est son opinion, que je trouve excessive, mais qui dénonce l'exploitation de la Shoah.


"On a eu pendant la guerre l’occupation allemande ; aujourd’hui c’est l’occupation sioniste. Non seulement la guerre n’est pas terminée mais elle se durcit car l’occupant est pire que les précédents"
Contexte. Il dénonce le sionisme, pas "les juifs".


"Le projet de loi sur le mariage pour tous est un projet sioniste qui vise à diviser les gens "
C'est son opinion. Ce n'est pas de l'antisémitisme mais de l'antisionisme

"Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen (journaliste à France Inter. NDLR), je me dis, tu vois, les chambres à gaz... dommage "
Sketch, réponse d'un "esprit malade"


Alors voila, son combat contre le sionisme peut-être interprété comme de l'antisémitisme. Et les exemples fournis recontextualisés ont tout de suite un autre sens. Les détracteurs de Dieudonné utilisent le procédé malhonnete de selectionner des bouts de phrase, les décontextualiser, les regrouper en prenant soin d'enlever toutes les citations inverses, pour faire croire à un tout cohérent.

Malheureusement, il existe bel et bien une ambiguïté "antisionisme/antisémitisme", et donc il est de notre devoir d'être très clair là dessus. Mais Dieudonné a été très clair. Même si quelques tournures de phrase sorties de leur contexte peuvent laisser planer le doute, il a lui-même répété à de multiples reprises qu'il n'était pas antisémite. Et si on regarde l'ensemble de son discours (et pas seulement deux trois morceaux de phrases plus ou moins modifiées), son discours global est cohérent, antisioniste et pas antisémite. Même s'il a pu dire des phrases qui pourraient laisser penser qu'il est antisémite (exagérations, utilisation d'expressions fortement connotées, dérapages provocateurs ou humour noir), ça ne le rends pas fondamentalement antisémite. Son combat, c'est l'antisionisme, car ce sont eux qui l'ont attaqué. Il ne confonds pas antisémitisme et antisionisme, contrairement à ce que pensent ses détracteurs. Reste qu'il soulève la question: quel est le pouvoir réel du lobby sioniste ? Cette question mérite d'être posée me semble-t-il. Suis-je antisémite si je pose cette question ? Si on montre que le sionisme n'a que très peu d'influence, alors le problème Dieudonné sera terminé. Dans le cas contraire, il aura eu raison. Dans les deux cas, il faut défendre sa liberté d'expression, car ce n'est pas de l'antisémitisme.

Et si malheureusement la révélation de certaines vérités (je pense à l'influence du lobby sioniste, dans l'hypothèse où elle est réellement forte), fait monter l'antisémitisme (par récupération), ça ne doit pas nous empêcher de réfléchir et de dénoncer ce lobbying antidémocratique. Mais ça doit aussi nous obliger à être extrêmement rigoureux, de faire preuve de discernement. et surtout d'être extrêmement clairs sur le fait de ne pas confondre antisémitisme et antisionisme. Dénoncer à la fois l'antisémitisme et le sionisme. Dénoncer la récupération fasciste d'une volonté de liberté. Dénoncer la diabolisation de Dieudonné, et le fascisme de Soral.
je réponds au post de Sandy:
Vous n'auriez aucunement besoin de vous disculper si à la base vous n'avanciez pas des idées [...] politiques qui rejoignent les intérêts des racistes et en particulier des antisémites et qui les aident à gagner le rapport de force idéologique et politique.
il ne faut pas tout confondre: s'il y a de bonnes idées, qu'elles soient portées par des racistes ou pas n'y change rien. On peut être raciste et prôner des idées qui n'ont rien à voir avec le racisme. Vous gagnerez le rapport de force avec de bons arguments, pas parce que l'argument est énoncé par un "gentil", mais parce qu'il est intrinsèquement juste.

Si on veut réfléchir, il ne faut pas avoir de préjugés. Une théorie est bonne si les arguments sont logiques, cohérents et en accord avec la réalité des faits.
Le problème c'est qu'au fond toute théorie est basée sur, légitimée par un système de valeurs (le "Bien"), qui, lui, n'est pas vraiment rationnel (d'où l'influence du religieux). Mais si on est d'accord sur le système de valeurs (par exemple: liberté, égalité, fraternité), alors on peut trouver des arguments logiques qui nous mènent à construire un modèle qui nous permette de prendre des décisions correctes.

Le racisme s'appuie sur un système de valeurs que je n'accepte pas (dois-je vraiment le rappeler ?), et c'est en basant nos arguments sur les valeurs que nous défendons, que nous pouvons contrer les racismes, pas en les diabolisant. Et il faut faire la part des choses, l'antisionisme n'est pas un racisme, pour en revenir au sujet.
réponse de Dieudonné aux journalistes de nos "grands" médias (à 1 mn 25)...

hahaha
réponse de Dieudonné aux journalistes de nos "grands" médias (à 1 mn 25)...

hahaha
>>Il y a intérêt que les français se réveillent et vite qu'ils agissent !..
Voilà pourquoi j'ai dépassé le stade du keyboard-warrior pour militer.
Et j'ai comme le sentiment que les endormis commencent à bouger.
Dernières nouvelles du front: un anonyme a soudain découvert un autre pays : le sien :apologiste du terrorisme à l'insu de son plein gré !
Etonnant !
"Sur le plan légal" Pierrat a raison, inviter Faurisson est une faute.
Mais la liberté d'expression m'autorise à dire que je ne suis pas d'accord avec la loi contre le négationisme.
Le négationisme est une connerie, ça ne devrait pas être un délit.
Je ne suis pas sûre que la confusion en l'occurence soit du côté du journaliste américain. Nos lois nous mettent dans des contradictions compliquées.
Le comble est sans doute les condamnations récentes pour "apologie du terrorisme". Des années de prison pour des mots prononcés en état d'ivresse, dans le pays qui se dit champion de la liberté d'expression.
Malhonnêteté intellectuelle de tous les journalistes autour de Tariq Ramadan. L'islamologue une fois encore est soumis à la question par un aeropage de fou furieux persuadés de débusquer le double discours chez celui qui a été désigné comme un cerveau malade. A chaque explication limpide deTariq Ramadan ils feignent avec acharnement de ne pas comprendre ce qu'il dit.

L'humiliation et le traitement inéquitable est flagrant.

https://www.youtube.com/watch?v=JTP61wQZa3o&feature=youtu.be

Hallucinant! Interview profondemment raciste.
Lamentable ce plan insulte sur les forum. Pitoyable, minable, mesquin. On se croirait chez Soral ou dans une cour de récréation. "Facho, antisémite, islamophobe, connard, on sait qui tu es toi," ... Mais non, Cirneaf, c'est de l'humour au 600ème degré, c'est une juste lutte pour rendre le monde meilleur. Ça t'échappe, ma pauvre Cirneaf pasque t'es pas assez futée pour comprendre le grand dessein de ces joutes d'insultes. Y a un insondable fond, sous tout ça. On a tous plein de choses passionnantes et révolutionnaires à dire, mais on est pudiques et modestes. Alors, on joue aux cons. Et on joue bien.
Alors, dans ma profonde débilité, je remercie tous les autres, tous ceux qui font l'effort de dire des choses intéressantes et claires, qui prennent le risque de passer pour des naïfs, des sérieux, des emmerdeurs, des empêcheurs d'insulter en rond, qui se fatiguent à discuter en sachant très bien qu'ils ne récolteront pas l'approbation des grandes gueules. Merci au nom des pas "furbi", des pas malins comme moi qui se prennent à se demander comment, dans ces conditions, on va changer quoi que ce soit à cette saloperie de monde.
Internet n'oublie rien ! N'est-ce pas M. Le Président ?

http://www.dailymotion.com/video/x81fnm_pour-hollande-le-gouvernement-inven_news
Et vive la liberté d'expression où il faut montrer sans arrêt patte blanche, se justifier, expliquer qu'on est du bon côté, si si, qu'on a les amours et les haines qu'il faut là où il faut. Ah, le délicieux fumet de liberté de discussion des forums...
Concrètement, il n'y a pas apologie du terrorisme dans la sale blague de Dieudonné. C'est ça qui est dramatique dans l'intervention du Pouvoir dans cette histoire.

Alors d'aucuns diront "Oui mais c'est sous-entendu". Mais si on en est à mettre en examen pour "sous-entendu"...
quand il fait monter Faurisson sur scène. Il ne peut plus dès lors être rangé dans la case humour

Si Dieudonné est convoqué devant un tribunal correctionnel (audience le 3 février), ce n'est parce qu'il a fait monter Faurisson sur scène, mais pace qu'il a déclaré "Je suis Charlie Coulibaly".
Evoquer les sketches (d'ailleurs assez médiocres) où apparait Faurisson (qui joue un juif dont j'ai oublié le nom) pour justifier que Dieudonné "ne soit plus classé dans la case humour" n'est vraiment pas très sérieux.
On pourrait d'ailleurs aussi bien soutenir que, désormais, c'est Faurisson qui a changé de case et lui accorder le statut d'humoriste ...
Bon alors allons-y.
Que du Dieudo.
Humour.
(attention ça pique un peu les yeux):

" Arrêtez avec l'antisémitisme, vous me faites de la pub. Je n'ai pas dit que je ne le serai jamais. Je réfléchis... Je n'ai pas à prendre partie pour les juifs ou les nazis, je suis neutre dans cette affaire. Je n'étais pas né... Qui a commencé ? Qui a provoqué ? Qui a volé qui ? J'ai ma p´tite idée... » Humour

" C'est quoi le projet nazi en 2013 ? Fabriquer des savonnettes avec le gratin du show bizz français ? Oh... C'est un très joli projet." (attribué à Guillaume, néo-nazi belge). Humour.

Guillaume évoque également « une mafia juive, la juiverie, la juivasse ». Humour.

"J't'emmerde Cohen, j't'emmerde jusqu'à l'os... Patrick Cohen c'est un petit-fils de déporté. Pas en ligne directe hein... Par la belle mère de son chat... Si le vent tourne, je suis pas sûr qu'il ait le temps de faire sa valise, faut qu'il aille vite. Tu vois, les chambres à gaz ... Dommage..." Humour

" Dîtes lui bien à Patrick(Timsit), si le vent venait à tourner, pour raison X ou Y, et que l’on se retrouverait dans une ambiance des années 30, il ne faudra pas venir se planquer dans ma cave. En cas de match retour, moi je le balance aux autorités. De toute façon, c’est la loi, il sera obligé de s’y soumettre, moi je le ferai avec les trompettes." Humour.

"La religion a disparu dans notre système [l'occident] pour être remplacée par le sionisme en réalité, et les valeurs du sionisme ... [le sionisme] c'est le malin, le vice et le mensonge... c'est la recherche de la manipulation et du mensonge, c'est la religion, enfin la religion.. c'est une philosophie, enfin on ne sait pas vraiment ce que c'est si ce n'est la perversion, le vice et le racisme [...] il faut savoir que le sionisme, en France, ça commence dans les manuels scolaires, Fernand Nathan il s'appelle, celui qui écrivait l'histoire pour tous les petits français [...] il n'y a pas plus bête, plus menteur que le sioniste, Le sionisme c'est ce qu'il y a de plus... de plus... mauvais de ce que l'on a en nous. C'est les instincts les plus bas. Le sionisme vous tire systématiquement vers la facilité, il ne vous élève jamais, il vous écrase il vous domine, il fait de vous un esclave." Humour... Ah, là, non, sérieux. Interview donnée en 2011 à SAHAR TV, télévision iranienne.

Dieudo.
Humour...
Et du coup, la liberté d'expression de Dieudo, vous je sais pas, mais moi j'aimerais pas trop que ça devienne l'expression de sa liberté de penser...
C'est assez terrifiant de voir qu'une chose extrèmement claire et simple n'est pas comprise. Dieudonné a écrit une lettre où il s'est expliqué et une fois n'est pas coutume, elle est limpide. Il dit se sentir personnellement Charlie (humoriste recevant des menaces, par exemple celles de Tesson il y a quelques mois, dont la violence sidérante n'avait alors géné personne) alors que la république le traite comme l'ennemi public n°1, ce qu'on peut difficilement nier (et qu'il n'est pas nécessaire d'apprécier Dieudonné pour reprocher cet état de fait à ce gouvernement qui alors qu'il déplace les montagnes pour écraser Dieudonné fait des économies de bout de chandelle sur la protection policière de Charlie deux mois avant les attentats).

La lettre est là. Qu'est ce qui n'est pas clair dedans ? Pourquoi n'est ce pas presque jamais indiqué dans les articles sur le sujet ?

http://quenelplus.com/wp-content/uploads/2015/01/Communiqué-Dieudonné.jpeg
tiens... Je me disais "c'est bizzare les dieudonnistes ont abandonné la partie sur le forum de l'emission de la semaine". Ben non, c'est normal, ils sont venus se répandre ici.

Une semaine de forumage intensif (après deux ans sans intervenir) et je me sens déjà vidé, plus tenté par le fait d'abandonner à nouveau ces cons dans leurs idées merdeuses que par le fait de continuer le combat.......... Pourtant j'en ai compté que trois... Ca devrait être facile de les contrer quand on est tellement en façe a leur dire que c'est des cons ? Eh ben non. Parce que certains sont insensibles a tous les arguments, qu'ils ne marchent qu'a l'émotion, et que rien ne pourra leur faire lever la tête du guidon.

Ils ont compris la réalité révélée, celle qui s'explique seulement avec les tripes, celle qui dit qu'on est tous des ennemis. Et rien ne les fera revenir. Toutes nos salves de pensées, même les plus brillantes, tous nos arguments, même les plus fins, sont inutiles face a ces cons.

Je sens que je vais vite abandonner la discussion a nouveau. Qui sait, peut-être reviendrai-je dans un an ou deux. Après un nouveau carnage ou un nouveau gros score des f-haineux, qui me fera croire, l'espace d'un instant, qu'on peut raisonner avec ces gens, qu'on a pour un instant l'occasion de leur faire ouvrir les yeux... Avant d'abandonner de nouveau, désespéré comme aujourd'hui...
Je n'ai pas compris ou est "l'apologie du terrorisme" dans la phrase de Dieudonné. Alors des intervenants sur les médias disent que les terroristes sont malheureusement aussi les enfants de la france.
Ne peut on pas interpréter sa phrase ainsi?
Dieudonné, qui est tout sauf un idiot impulsif, s'est bien gardé de dire "je suis les frères Kouachi".

Alors, quand il jure qu'il n'est pas antisémite...
D.S. a enfin trouver la machine ideale pour faire tourner au max le blog d'asi.....dieudonne

Les vrais , les bons , les intelligents se retrouveront sur un autre site , avec judith et les autres , plus cher , plus mieux , plus plus , dont je ne ferais pas la pub


les autres , les cons , les "nous" , asi ,

salut ds , bon vent....
La liberté est concept qu'il faudrait définir, et qui ait propre à chacun. Personellement, elle n'existe pas. Alors parlons plutôt de droit d'expression pour la France, plutôt que de liberté.

Dieudonné est dans son droit, le plus fondamental ; débiter des idioties. Ce n'est pas en l'interdisant de parler, ou en le condamnent juridiquement pour ses bêtises que cela réglera le cas de la droitisation de la société et l'extrême droitisation du prolétariat (parce que j'aime penser nos juges en rouges, M. Paul Bismut n'en dirait pas tant). De la monté du terrorisme (vraiment, c'est quoi le terrorisme ? Le droit à résister ? La guerre ? Les massacres idéologiques ? ASI, une petite émission sur le sujet serait bien venue) Ceci donne même de la légitimité à ses gogoleries qui par des efforts intelectuels, un peu chronophages et désperants peuvent être démontée. Mais à mon grand despoir ni l'effort, ni l'intelect existent chez nos "élites" et j'ai bien des desperances vis-à-vis d'eux.

Tout ceci ne fait que renforcer la droitisation, et le processus de fascisation de la France, quoiqu'un grand chercheur parlerait de congoliximasation avancée. Mais j'ai l'espoir dans notre capacité à faire du pire, le pire ! Pour terminer avec du bon. Enfin confiance dans les minorités qui ont changé l'Histoire de France. Oui camarade de gôshe ! Tu n'as pas à despérer de notre effondrement, de notre nombre qui se réduit, ceci n'est qu'une fenetre du temps, une phase à un processus historique bien plus grand.
Plaçons nous du côté de la justice qui va statuer en toute indépendance (du moins on l'espère, la pression médiatique et gouvernementale est forte) : on prend le tweet de base "Je me sens Charlie Coulibaly". Doit-on y adjoindre la lettre d'explication qui a suivi ? Première difficulté, parce que si on prend cette lettre, les accusations d'apologie du terrorisme tombent immédiatement.
Et même le tweet de base peut se lire de bien des façons et gageons que l'avocat de Dieudonné prendra la plus innocente : "mon client voulait dire qu'il se sentait à mi-chemin des deux, à la fois Charlie pour le côté impertinent menacé dans sa liberté d'expression, et Coulibaly pour le côté noir relégué socialement, sans toutefois bien sûr approuver le recours à la violence qu'il n'a d'ailleurs écrit nulle part".

Résultat, un acquittement fort probable, et l'impression confirmée pour les jeunes de banlieue que la liberté d'expression c'est valable juste pour taper sur les noirs, les arabes et les musulmans. Par contre manifester en soutien à Gaza, faire un sketch sur un colon extrémiste israélien, faire une caricature sur les juifs, ça c'est interdit !
Et que dire du symbole désastreux véhiculé par ces 24h de garde-à-vue immédiate ! Pour un délit d'opinion !
Juste une remarque en passant, sur la traduction (sous-titres):
"routine" en anglais ne signifie pas "rengaine" mais "sketch", ou "numéro".
"ni d'appeler à la haine contre un groupe ethnique ou national donné." ha bon parceque , les Valls, Sarko, Gueant, Le Pen, Hortefeux, Coppé … et bien d'autres experts meidatique n'appellent pas a l'Islamophobie , a communautariser notre peuple Français ? Ca c'est de l'appel a la haine de l'autre .
Au fait, l'Arabie Saoudite (premier client de la France en matière d'armement, membre de la coalition anti-Daesh, amie des Grands de ce monde) était représentée dans les manifs "JeSuisCharlie" :

http://www.liberation.fr/monde/2015/01/16/en-arabie-saoudite-1-000-coups-de-fouet-pour-un-blog_1181335

Raef Badaoui (Raif Badawi, selon l'orthographe anglo-saxonne) condamné à 10 ans de prison et à 1000 coups de fouet. Il en recevra aujourd'hui cinquante.
Quand on donne le bâton pour se faire battre :

Dieudonné poursuivi par le ministère public
Philippe Tesson poursuivi par un particulier
"quand il fait monter Faurisson sur scène. Il ne peut plus dès lors être rangé dans la case humour. Au sens juridique, c’est sa faute. Cela a définitivement connoté tout le reste".

Si on retient cet argument pour condamner Dieudonné, pourquoi ne pas faire un procès à Sarkozy qui reçut avec tous les honneurs de la République; Kadhafi, un terroriste reconnu et fit donc de ce fait l'aoplogie du terrorisme ce qu'il reconnaîtra implicitement quelques années plus tard en intervenant en Lybie pour renverser ce même Khadafi. Mais en 2008 les crimes de Khadafi étaient bien connus au moment où on lui déroulait le tapis rouge. Et ce n'était pas de l'humour.

Et que dire de la réception, sans humour mais affirmée, de la brochette d'affreux soi-disant en tête de la manif (en réalité isolés dans une rue parallèle) de dimanche dernier.
Dans le tas quelques terroristes, tyrans ou assassins.
Donc Valls et Hollande qui les accompagnaient ou serraient avec courtoisie la main du Roi d'Arabie Saoudite, pays grand formateur des terroristes de DAESH, ont fait leur "apologie".

La loi est appliquée de façon aléatoire, ou plutôt très dirigée.
Mais bon sang, invitez Dieudonné et qu'on en parle plus...
Alors j'ai lu ce que Dieudonné a expliqué qu'il "est Charlie et est traité comme un terroriste" mais j'avoue être moyennement convaincu. Je lui fait peu être un procès d'intention mais que ce soit celui qui ai attaqué l'épicerie kascher ne semble relever d'un très mauvais gout préparé en amont plus que de l'apologie de terrorisme.

Faut avouer que parfois la justice ne juge pas seulement les faits mais aussi l'intention supposée de l'émetteur. C'est un peu comme la caricature de Taubira avec "elle garde la banane" qui était pour le coup dans le style de hara-kiri ou C.H. avec "le pape en France, les français con comme des nègres".
Pour moi c'est kif-kif entre minute et C.H. sur cet exemple précis.
Mon conseil aux humoristes, politiques et journalistes: lorsque vos fans et opposants sont majoritairement cons, abandonnez le 2nd degré... ou mieux encore: rappelez leur ce que c'est.
Je ne supporte pas Dieudonné et sa secte, mais entre les lois s'opposant à la neutralité du net, et maintenant la mise en prison de Dieudonné pour un tweet nul oui, mais juste débile, c'est bien la dernière fois qu'on me prendra à faire une manifestation pour la liberté d'expression en France. Quelle vaste blague.
J'ose espérer que le manque de subtilité de l'excellent Jon Stewart est à mettre sur le compte de sa méconnaissance du dossier, un peu comme ce jour où il avait déroulé le tapis rouge et léché le c.. à cette naze de Lagarde - comme savent si bien le faire les américains dès qu'ils reçoivent un(e) français(e), clichés, bref.
J'avais été surpris par sa méconnaissance du dossier concernant cette personne qui, si j'ai bien compris toutes les émissions que j'ai vues de lui, aurait été placée illico dans le camps des pires... enfoirés si elle était américaine.
Aussi juste et fabuleux soient-ils au Daily Show concernant la politique américaine, ça n'empêche pas quelques à peu près sur le reste...
Jon Stewart sait-il que Dieudonné fait monter un négationniste sur scène ? Pas sûr. Des exemples inconnus de lui, il y en a sans doute à la pelle... Peut-être qu'avec une connaissance plus fine du dossier, Jon Stewart se serait moins fait l'attaché de presse d'une parole qui ne mérite, au fond, que le mépris.
Oh mince, j'ai ris quand j'ai lu le tweet en question.
C'est grave docteur ? je dois aller voir un psy ? aller directement en prison ? ;-)
ça y est, je dois sûrement être Soralien-Dieudonno-antisémite.

Bon, fini de rire. Non bon, j'ai ris je crois car dans ma tête ça a fait un jeu de mot entre "Coulibaly" et "Chamboulé", j'aurais donc encore plus ris s'il avait écrit "Je suis tout Charlie-Coulibaly" sous-entendant "Je suis tout chamboulé".
C'est tout.

Et tout à fait sérieusement, je crois même que c'est bien vu de sa part, car ça résume bien la gêne et la ~polémique qui vient sur le fait que "l'on soit Charlie" tout en enfantant d'un autre côté des terroristes tels Coulibaly.
La connerie fondamental et le très mauvais calcul de vals c’est de ne pas avoir compris que dieudonné est un non événements si on ne jette pas en permanence la lumière sur lui #creertespropreenmerde
Je ne suis pas du tout DieudoSoraliste, mais c'est quand même incroyable que suite a une manif ou tout le monde revendique la liberté d'expression, on coffre quelqu'un parcequ'il a écrit une connerie sur sa page facebook!

Merde mais sérieux ça lui donne vraiment du grain à moudre a Dieudonné pour le coup, deux poids deux mesures etc... Et il n'aura pas tord!
C'est pourtant pas compliqué :
En France
Il est parfaitement autorisé de se foutre de la gueule de la religion musulmane des musulmans et des musulmans integristes sans que se soit de l'islamophobie.
Par contre, je défi n'importe qui de me montrer une caricature de la religion juive, des juifs ou des juifs integristes du même niveau que faisait charlie hebdo qui ne soit pas instantanément placé dans la case antisémitisme.

Tant que l'antisémitisme sera placé dans une case différente et donc supérieur au racisme : LICRA, Les différences de traitements seront toujours présentent.
Le problème est que les deux "camps" ne fonctionnent jamais sur le même tableau. Lorsqu'on demande pourquoi ce deux poids deux mesures, c'est toujours la même réponse (même chose dans cet article) : "l'antisémitisme/le racisme etc. sont des délits". Alors que l'autre camp réfute justement le fait qu'on puisse être condamné légalement pour des propos qui n'ont pas d'effets immédiats (ex d'effet immédiat : "tue ce juif", non couvert par la liberté d'expression). C'était très manifeste lorsque Bricmont est passé chez Taddeï, les autres le "réfutaient" toujours en amenant le plan légal sur la table, alors que c'est précisément ce qui est remis en question.
Le problème, c'est que Stewart et al., empêtrés dans leur vision libertarienne bien étatsunienne de la liberté d'expression, n'arrivent pas à saisir qu'en France, cette liberté d'expression rentre dans le cadre des lois de la République, et que l'antisémitisme et toutes les autres formes d'appels à la haine sont des délits réprimés par la loi.
Les lois s'écrivent et se défont. Se cacher derrière un argument légaliste est d'une lâcheté incommensurable. D'autant plus que cet argument légaliste est le résultat d'une série de loi d'exception (pléven, gayssot, etc.) qui limitent la portée de la loi de 1881, qui est la loi d'origine qui transcrit dans le droit commun les articles 10 et 11 de la DDH.


Juste pour le plaisir de montrer, que non en France, il y a bien eu une tradition libérale de la liberté d'expression voici un extrait du rapport devant le Sénat de la commission parlementaire à l'origine de la loi sur la liberté de la presse de 1881 (à l'époque, il n'y a pas de journalistes professionnels (loi Brachard de 1935), donc liberté de la presse = liberté d'expression pour les rédacteurs).


(Le rapport complet est ici: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56601362.r=Loi+de+1881+sur+la+presse%2C+accompagn%C3%A9e.langFR)


"Tout ce qui a pu être dans le passé délit d'opinion disparaît du projet. La loi ne punit que l'acte; la pensée n'est pas un acte. Mais la parole, nous dit-on, en est un; pas plus que la pensée elle-même dont elle n'est que la forme. La pensée, ou ce qui est la même chose, la parole ne peut être un délit qu'autant qu'elle est associée à un acte et qu'elle en est partie intégrante, soit pour l'avoir déterminé, soit pour l'avoir dirigé.

Quand une intelligence parle à une autre intelligence, lui impose-t-elle son opinion? non; elle ne fait que la proposer; on est toujours libre de l'accepter ou de la rejeter. Parler et convaincre sont deux choses distinctes. Si celui qui parle n'a pas converti celui qui écoute, pourquoi le punir? et s'il l'a converti, est-ce-que l'adhésion de l'auditeur n'est pas une présomption de vérité? Cette vérité présumée cependant pourrait bien être une erreur. Mais dans ce cas qui donc pourrait oser faire la police du cerveau humain?

La croyance aux délits d'opinion repose sur ce préjugé que la raison est toute-puissante quand elle parle, et purement passive quand elle écoute; mais, qu'elle parle ou qu'elle écoute, elle est toujours la même raison et l'unique autorité qui ait juridiction sur la vérité. Elle a l'orgueil de croire qu'elle saura toujours mieux la protéger que n'importe quel réquisitoire.

Il était temps enfin de reconnaître qu'en fait d'opinions particulières il n'y a qu'un tribunal possible, le bon sens public; c'est devant lui que toutes viennent comparaître, que toutes viennent plaider, parce que tous reconnaissent qu'il a seul compétence en pareille matière. Et pourquoi donc a-t-on donner au jury le soin de confier les délits de parole, si ce n'est parce que le juré est précisément le juge le plus près de l'opinion publique, et qu'il peut en être le meilleur interprète?

Donc, plus de délit d'excitation à la haine ou au mépris du Gouvernement. Le mépris, pas plus que la haine, n'est un délit. Comment ce qui n'est pas un délit en soit pourrait-il en devenir un par voie d'excitation? La popularité d'un Gouvernement ne dépend pas, d'ailleurs, d'un coup de plume; elle ne dépend que de lui-même; qu'il gouverne bien et sa politique sera son escorte d'honneur; elle saura bien écarter de lui la haine ou le mépris.

Plus de poursuite pour apologie de faits qualifiés crimes ou de délits. Si cette disposition de loi eût existé au siècle dernier, elle eût frappé Turgot pour avoir soutenu la légitimité du prêt à intérêt alors qualifié crime, et, de notre temps, elle eût atteint un homme d'\'Etat aussi éminent pour avoir fait l'apologie du duel, qualifié tantôt crime, tantôt délit, selon la gravité de la blessure.

Plus de délit d'attaque à la propriété; rassurons-nous sur son compte, elle ne court aucun danger. La charrue du paysan l'a écrit si avant dans le sol que le vent d'aucune utopie ne saurait effacer son titre de propriétaire.

Plus de délit d'attaque à la famille; pour en retirer le culte du c\oeur de l'homme, c'est le c\oe ur de l'homme lui-même qu'il faudrait arracher. Quand une institution repose sur la première de toutes les lois, sur une loi de nature, il est inutile de la croire menacée pour avoir le prétexte de la venger.

Plus de délit d'attaque à la morale. Oui sans doute il y a une morale, ou il n'y aurait plus de société; la morale est sa première condition d'existence, mais si elle impérissable dans son principe, elle n'en est pas moins progressive comme toute chose humaine, et par conséquent matière à controverse.

On ne fera plus désormais aux institutions fondamentales, constitutives de toute civilisation, l'injure de les défendre à coups d'amendes; elles sauront se défendre elles-mêmes par leur propre évidence, sans avoir besoin d'aller plaider leur cause devant un tribunal de police et réclamer à un attendu de jugement un supplément de vérité.

Le projet écarte résolument tous ces dangers imaginaires, tous ces délits arbitraires, qui n'étaient que des réminiscences du moyen âge égarées dans la législation moderne; il fait le bon sens public seul juge des doctrines; il soulage le juge ordinaire du fardeau passablement embarrassant de décider du haut de son siège si une idée est une erreur et si cette erreur est un danger."


Les soit-disant républicains pourront aussi allez lire à l'occasion ce que Robespierre avait à dire sur le sujet : http://www.gutenberg.org/files/29775/29775-h/29775-h.htm


En tous cas, je suis rassuré. Les journalistes ont toujours défendu la liberté d'expression des opinions qu'ils toléraient. Il y a quelque chose de satisfaisant à constater que l'événement de la semaine dernière n'est pas de nature à changer cet état de fait.
Bon, alors moi ce qui me surprend dans les propos de Valls ou du Monde, c'est que l'on dit "racisme et antisémitisme".
Bon OK.
Mais c'est quoi le semitisme ?
J'ai toujours été contre la loi Gayssot. De la même manière qu'il est bien utile que les islamistes se déguisent pour qu'on les reconnaisse de suite (le niqab est une étoile jaune volontaire), je pense qu'il est bon de laisser les salauds parler librement, comme ça on le reconnait facilement.
Et comme on ne peut pas surveiller tout le monde, un petit plus de liberté ne peut que simplifier le travail de nos services de renseignement, fiscaux, etc.
Étrange surtout qu'il se prenne les pieds dans le tapis : pourquoi, dans le pays à la liberté illimitée - tellement illimitée qu'on n'y comprend pas que Dieudonné soit poursuivi pour ses propos - ne pas montrer la une assez tiède du Charlie de cette semaine ?
J'aimerai bien pouvoir lui expliquer à ce cher Jon qu'il y a une différence entre droit au blasphème et apologie du terrorisme...il a l'air vraiment "confused"....comme quoi les subtilités du droit d'expression are easily lost in translation...
Je sais pas comment vous faîtes pour faire de telles différences....Moi je dois être un peu benêt....apologie du terrorisme???? Il va falloir sacrément interprêter cette phrase pour la faire rentrer dans la case voulue.
Et puis, c'est le bon moment politique de gesticuler et de ressortir l'autre fracassé de sa boite.....
Le 2 poids 2 mesures.....parfait moment pour ça.....
Je ne sais pas si vous êtes un peu benêt mais je n'irai pas non plus jusqu'à exclure cette possibilité....quand vous avez un mec qui dit "je suis le mec qui vient de tuer 4 juifs" et quand c'est le même mec qui a dit dans le passé "les chambres à gaz... dommage", il va falloir sacrément interpréter sa phrase pour ne pas la faire rentrer dans la case de l'apologie du terrorisme....
Ah ouais mais non, passqu'en fait y'en a dans le forum qu'ont remarqué que en fait Dieudonné avait pas dit "je suis", en fait mais "j' me sens", t'ois. En fait.
T'ois bien qu' c'est complètement différent tellement même que c'est pas pareil. T'as pas dû le louper, c'était puissamment pensé quand même, c'te phrase.
'S' trouve.
Et pis Oublie pas que ceux qui défendent les propos de Dieudonné sont pas Dieudonnistes, imagine dans l' cas contraire.
En fait, t'ois.
Ah ok, tout s'explique!!! Merci fan de m'aider à naviguer la sémantique des forums :-)
Ah mais de rien, comme je l'ai écrit juste dessous, j'ai enfin trouvé la lumière, j'essaie de diffuser, tu comprends bien ^^
C'est à dire que changer 1 mot sur les cinq que contient le tweet, pour justifier une interprétation, c'est un peu gros quand même, un brin malhonnête. Désolé d'avoir juste rappelé la citation correcte ...


Par contre je salue l’honnêteté journalistique de cet article.
Vous tombez bien, c'est pile de vous dont je parlais, le monde est quand même bien fait.
Nan, mais ne vous bilez pas, Ignatius, c'est juste que je n'ai pas vos capacités de discerner le génie de ce type qu'est Dieudonné, et de n'avoir pas compris qu'écrire "je suis" Coulibaly et "je me sens" Coulibaly, c'est achement total différent, et que dans la seconde, il voulait pas dire qu'il se sentait un peu en phase avec le tueur.
Faut pas m'en vouloir, m'sieur Reilly, je fais des rapprochements complètement bizarres depuis un peu plus d'un an.
Comme de penser qu'il peut y avoir un vague rapport avec son obsession haineuse des Juifs grandissante sur presque 15 ans. Avec le fait, du coup, de se sentir des élans de compassion avec ce brave type qui a eu la décence de ne pas tuer tout le monde.
Heureusement, grâce à vos analyses, je sais qu'il n'y a aucun lien entre son antisémitisme de haut niveau qu'il partage avec ses poteaux genre Soral, Ayoub, Faurisson; et cette énième envolée sur la question, qui le ferait se "sentir" proche d'un ex-antisémite pratiquant plutôt que de furieux dessinateurs armés jusqu'aux dents de crayons et de gommes, ou que de simples Juifs occis, dont l'une sur ce forum affirmerait que s'ils sont morts, que même que ça n'a rien à voir avec leur religion.
Voilà, maintenant, je sais, comme vous l'avez dit, qu'il s'agit juste d'un pur trait de "génie" dont il a le secret, et qu'il est décidément bien incompris de nous autres, furieux sionisto-gauchistes qui ne savons rien faire d'autre que critiquer ce grand homme, il faut bien le reconnaitre.
Merci pour vos lumières.
alors fafounet ...On est cloué par l'article sur dieudonné là ..Va falloir mettre tout le monde dans votre sac d'antisémite ou pas ? Ca va être dur à mettre tous ces gens là dans votre panier à salade en route vers le goulag prévu non ? Et que je sache il n'y a pas que des juifs occis mais bien d'autres personnes n'ayant pas la couleur blanche si sacrée..Vous faites exactement comme les médias.!...
La différence avec vous, c'est que je suis au courant, et que je ne tente pas de relativiser le meurtre des Juifs en faisant comme vous: en diffusant l'idée ignoble que les crimes antisémites n'existent pas et que par conséquent, que ce ne serait pas la raison pour laquelle ils sont morts, dans votre esprit.
Une grosse différence.
Soutien total à Fan de Canard :-)
Soutien total à Fan de Canard :-)

Sos volatils en détresse ? Sos brigitte bardot ....
Franche rigolade aux states, Uk, etc... dans la presse avec la prétendue liberté d'expression à géométrie variable selon l'oligarchie actuelle au pouvoir .ne pas le voir qu'il y a un gros problème de non démocratie réelle c'est être aveugle ou naif...French for hypocritical free speech
Et déboucher politique de vos visions ? Ah oui libérer la parole raciste et antisémite ...
dites donc, vous êtes sacrément rigolo ce matin ? Ou bien vous utilisez juste l'ironie en guise d'argument ?

Et oui, il y a bien une différence entre "je me sens" et "je suis". Et il n'a pas écrit "je me sens Coulibaly", mais "je me sens Charlie Coulibaly". C'est marrant qu'on puisse se tromper (plusieurs fois) sur 5 mots....

Du coup vous dites: "qui le ferait se "sentir" proche d'un ex-antisémite pratiquant plutôt que de furieux dessinateurs". Bin non, puisqu'il y a les deux dans la phrase. A la fois les dessinateurs, et le preneur d'otages. C'est d'ailleurs ça qui est incongru, dérangeant, absurde et donc drôle. Alors oui, c'est surement de très mauvais gout, et politiquement très incorrect. Mais bon, quand on fait une manif pour la liberté d'expression, le droit à l'outrance, à l'humour caustique, le droit d'insulter les musulmans, c'est fort de café de vouloir emprisonner un humoriste pour un tweet "de mauvais gout" (tout en ne poursuivant pas Philippe Tesson, pour des propos clairement répréhensibles).

Ne pas voir ce paradoxe, cette incohérence, c'est vraiment être aveugle, ou aveuglé par les préjugés. Avec un minimum de recul ça saute aux yeux, comme le fait remarquer Jon Stewart.
Sauf que, malgré vos deux followers ci-dessus qui 'ont pas vu que vous répondiez à côté, c'est que ce n'est pas sur son emprisonnement que je m'exprimais: c'est sur le fait que je pointe que; quoiqu'il dise comme saloperies sur les Juifs, ou sur d'autres Noirs dans ses spectacles, quelles que soient les crapules qu'il rencontre comme celles que j'ai citées ci-dessous, quelles que soient les conférences débiles auxquelles il va participer à l'étranger, jusqu'à cette phrase dont vous essayez à plusieurs reprises de déminer alors que la phrase est parfaitement claire sauf visiblement dans votre esprit et celui des fidèles: il aura toujours ses braves petits soldats dans les forums d'internet - sa zone de chalandise de prédilection - prêts à le défendre quoiqu'il dise, en prétextant soutenir la liberté d'expression alors qu'il s'agit surtout de défendre celle de leurs idoles qui répandent la haine raciale.
Votre point commun avec les zemmouristes, les lepénistes et autres extrémistes de droite de toutes mouvances.
C'est assez savoureux, que vous parliez d'aveuglement, mais je ne suis pas sûr que vous soyez en état d'apprécier pleinement l'entière signification de cette cécité.
Mais peu importe, Ignatius: quand on a le nez dans le guidon, autant pédaler à fond.
On a d'autant plus de chances de pulvériser les murs qui se succèdent les uns aux autres, même si l'on ne reste pas intact à chaque fois.
Non Dieudonné n'est pas mon idole, et je ne le défends pas quoi qu'il dise. Je ne suis pas un soldat, et je ne répand pas la haine raciale.

Tout ça, c'est dans votre tête.

Et essayer de m'assimiler à un "zemourriste, lepéniste ou autre extremiste", c'est juste encore une fois de la diffamation.


Pour vous, "la phrase est parfaitement claire", très bien. Vous arrivez donc à trouver parfaitement claire, une phrase qui n'a pas de sens, et ce de façon purement objective, bien évidemment. Chapeau !
"Non Dieudonné n'est pas mon idole "
C'est rudement bien imité.
"je ne le défends pas quoi qu'il dise "
Ben, si, actuellement, c'est le cas.
"je ne répand pas la haine raciale. "
Noooon, vous ne faites que défendre celui qui la répand, en toute innocence. Comme tous ceux qui défendent ces sinistres individus.
"Tout ça, c'est dans votre tête. "
Et surtout dans vos écrits, mais à ce stade...
"Et essayer de m'assimiler à un "zemourriste, lepéniste ou autre extremiste", c'est juste encore une fois de la diffamation. "
Non, je ne vous ai pas assimilé à eux, j'ai dit que vous aviez la même méthode concernant cet extrémiste de droite qu'est Dieudonné.
C'est pas un peu lourdingue, le rôle de la pauvre petite victime à ce point surjoué, à cause d'un problème de compréhension écrite ?
"Chapeau !"
Je vous en prie, c'était assez facile.
ça y est fafounet vous avez trouvé une nouvelle tête de turc là ? C'est bon quoi la majorité du forum n'a pas vos idées de maccarthystes mais vous voulez avoir raison même quand vous avez tort! Vous en avez pas marre de faire la chasse aux esprits indépendants ?

Diffamation exactement depuis le début de la première affaire dieudonné sur les forums, on croirait qu'on vous a donné un ordre de mission d'épuration ...Pitoyable !...On a le droit d'avoir d'autres idées que ça vous plaise ou pas ...
Fan de Canard, Dieudonné à écrit "Charlie Coulibaly".
Que ce soit "je me sens" ou "je suis" est assez secondaire il me semble.
Quel était le vraie prénom du terroriste ?
Je vous laisse chercher et interpréter comme bon vous semble le fait de coller ensemble le nom du bourreau et le prénom symbolique des victimes. (symbole débile évidemment, les victime de l'hyper casher faisaient juste leur courses , le jogger , il joggait, etc pas grand rapport avec de la satire ou du blasphème).

J'ai tendance à faire confiance à la justice de mon pays en temps normal.
En ce moment on juge pour l'exemple, cela donne rarement une justice exemplaire.
http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/13/apologie-d-actes-terroristes-des-condamnations-pour-l-exemple_4555102_3224.html
Moi ce qui me tue c'est le fait que des fan de canard, sandy, beren57, semblent ne pas être choqué plus que ça du moment que ça atteigne dieudonné, c'est tout ce qu'il leur plait, pour les dérives dangereuses de ce système dément, qui met en taule même des gens mentalement déficients ou des alcooliques ayant "trop parlé" en plus de rebellions.

En se focalisant sur dieudonné, ils vont aider entériner une dictature. Ces gens dits de "gauches" semblent complètement ailleurs, en ne cherchant noise qu'à d'autres asinautes qui n'ont pas leurs idées fanatiques et qui ne demandent qu'à faire réagir devant l'arbitraire et l'injustice.

Ce sont les pauvres qui vont payer plus chers ces égarements sachant que les autres fils "de" ou ami" "de" .. copain comme cochon avec "de..".Le fils sarkozy Louis a bien écrit des tas de bêtises sur tweeter allant jusqu'a appeler a être armé..Et bien lui ne risque rien, Elfassi menace et appeler au meurtre de soral, dieudonné ou Hicham Hamza, et lui aussi est protégé l'arbitraire et l'injustice totale sont bien là .....
je ne me focalise pas sur Dieudonné. Je l'ai dit de multiples fois. Vous vous focalisez sur lui. Moi je me bats contre lui ET LES AUTRES. Je serais ravi de voir debarquer une ribambelle de flics chez Philippe Tesson pour exactement la meme raison.

Le jour ou on entendra plus ni Zemmour ni Houellebecq ni Val ni Fourest ni Frigide Barjot ni aucun de tous ces neo fachos, les débats politiques sentiront vachement moins la merde.
je ne me focalise pas sur Dieudonné. Je l'ai dit de multiples fois. Vous vous focalisez sur lui. Moi je me bats contre lui ET LES AUTRES. Je serais ravi de voir debarquer une ribambelle de flics chez Philippe Tesson pour exactement la meme raison.

Pardon la si je réponds aussi mais vous foclisez vous sur ceux qui veulent débattre en toute liberté d'expression car il faut bien que les gens s'expriment sur le sujet que D. S a mis en ligne. Mais il semblerait que certains ici s'efforcent de bloquer la parole, en trollant, injures, diffamations, et attaques ad hominem, qui démontre surtout votre volonté au contraire d'empêcher les asinautes de dialoguer entre eux sur ce sujet ...

Le jour ou on entendra plus ni Zemmour ni Houellebecq ni Val ni Fourest ni Frigide Barjot ni aucun de tous ces neo fachos, les débats politiques sentiront vachement moins la merde.


Même si on en discute pas de ces noms là cités au dessus, vous savez très bien qu'ils continueront a faire les Unes de médias,et des TV, émissions, car trop utiles longtemps pour cliver les populations entre elles. Ils sont les amis des puissants. et vos mots "merde", "nauséabonds", "antisémite", "negationniste", accusations fallacieuses, harcèlements et MP parfois menaçants... Est-ce normal venant de gens de la gauche qui défendrait la liberté d'expression sur a@i ?

Par contre les "ennemis", mal estimés, parce que critiques francs du pouvoir et malgré leur faible capacité de nuisance, dieudonné ou Soral eux sont dans un cas particulier. Rien a voir avec les grandes vedettes que vous citez et visibles toute l'année, jours et soirs, radio, TV journaux ...

Ils sont bannis des médias a vie, diabolisés, et agressés n'importe ou et n'importe quand, harcelés judiciairement, surveillés par une clique de pseudo-gauchistes assistés de militants de la LDJ, et associations diverses et même la police Valls, Cazeneuve, et les médias qui ne ratent pas un tweet de travers ou une parole sur facebook ..Etrange non ?....

Et ce malgré qu'ils soient semble t'il très populaires et aimés par bien des citoyens de moyennes classes et ouvrières. Ils sont là comme étalon de la pensée critique, un point de clivage entre "les bons et les méchants" aussi bien pour l'oligarchie que pour la "pseudo-gauche" qui les accuserai de trouble fêtes ou de concurrence déloyale..?. .

Et vous qui prétendez être à gauche, vous taper 1 million de fois plus sur ces deux trublions, que sur les Finkie, Zemmour, Houellebecq, Val, Frigide Bardot et bien sur Fourest qui doit être adorée par force selon certains ici..

Alors pourquoi tant de haine envers les asinautes si vous n'étiez pas en vérité, anonymes des petits soldats politiques de la censure, qui fait le boulot des Valls et consorts ? Je spécule là ..Mais ou est passé la liberté d'expression ?
Et en plus de ce magnifique lien que vous partagez sur la discussion sur l'emission de la semaine derniere, vous repondez enfin a mes arguments de maniere constructive ! Merci Yeza, vous me comblez. Enfin le débat va pouvoir évoluer un minimum.

Donc, pour répondre au fond de vos arguments, que vous livrez enfin : Je suis totalement d'accord avec vous sur le fait que depuis 15 ans les islamophobes et les sionistes de tout poil ont pris une ampleur insupportable dans le débat public. Cela avec la complaisance bienveillante et cynique de tout un systeme médiatico politique globalement pourri jusqu'a l'os (hormis quelques repaires ou on resiste encore et toujours au discours mainstram, comme ici). Cela me fait vomir comme vous, et je me bats de toute la force de ma conviction politique, de mon engagement citoyen, pour que le débat se recentre sur les véritables problèmes et pas sur l'épouvantail du "danger musulman" qu'on nous brandit de tous les côtés pour mieux nous monter les uns contre les autres. Croyez moi je fais tout ce que je peux pôur ca dans ma vie de tous les jours. Et ici y compris.

Cependant, si je peux aller main dans la main avec vous dans la reconnaissance de cet état de fait qui me choque tout autant que vous, je ne peux pas vous suivre lorsque vous m'invitez a excuser Dieudonné d'aller a fond dans une haine inverse, mal ciblée, et au final nuisant a tous ceux qui defendent l'égalité de tous avec tous. De la même manière que je ne PEUX PAS pardonner les propos de Philippe Tesson ou d'Eric Zemmour ou de tant d'autres (qui polluent tellement nos ondes télé que j'en ai balancé mon poste par la fenetre avec une grande satisfaction, et que j'envoie chier tous les Pujadas, Chabot et les autres en leur mettant au cul ma redevance), je ne PEUX PAS NON PLUS pardonner Dieudonné.

Même si au nom de l'idéologie mainstream Islmaobophobo-sioniste il a été mis au pilori pour avoir simplement, a la base fait un mauvais sketch sur les sionistes. Oui, au passage, mauvais. Même si je soutiens par dessus tout le fait qu'il faille a tout prix se moquer et des sionistes, les conspuer meme, au meme titre que les autres, et que la dessus je soutiens a 100% un Siné, un Nicolas Bedos, qui savent le faire avec une grande intelligence, je m'excuse, mais j'ai trouvé celui de Dieudonné mauvais. Désolé. Pas déplacé, pas de mauvais gout, pas se trompant de cible, non juste pas drole. Mais c'est un point de vue qui n'engage que moi. Cela dit je le trouvais deja pas drole avec son ex pote Elie, que je trouve toujours aussi tête a claques pour sa part. Mais je le reconnais avec vous, son éviction était largement évitable. Je la jugerais meme inexcusable, au regard de ce qu'elle a fait de lui.

Parce que, depuis ce sketch passable et injustement brocardé, le bonhomme s'est mis dans la tete (et s'est aussi fait mettre dans la tete par ses nouveaux potes Soral et Le Pen) qu'il etait victime d'un complot judeo-maconno-communisto-illuminatisto-martianisto-jesaispasquoisto et depuis il a viré non seulement bete et pas drole, mais en plus completement parano-haineux, et en tant que tel, le fait qu'il aie une audience acquise et complaisante est tout aussi dangereux que pour une marine le pen, un zemmour ou un tesson !

Oui, Dieudonné est devenu dangereux ! Car dire, même implicitement, même en second ou en triple ou quadruple degré, que tuer des juifs n'est pas si grave, c'est TRES dangereux ! Plus que dangereux même, condamnable ! Et sincerement, franchement, même si la haine envers les juifs m'effraie tout autant que la haine envers les arabes, même si comme je l'ai dit j'aimerais que les mêmes sanctions soient prises envers les propagateurs de haine de tous les bords, et pas seulement d'un côté (une meme liberté d'expression pour tous avec les memes bordures a ne pas franchir pour tous, donc), je vais vous avouer un truc... Dans les circontances qui sont celles du monde d'aujourd'hui, c'est pas pour les juifs que je trouve ses propos les plus dangereux. Franchement. C'est pour les arabes et les noirs dont il pretend défendre la cause. Parce que c'est contre eux que ca se retournera au final, tel que c'est parti. D'ailleurs c'est deja parti. Ca fait quinze ans que c'est pour ainsi dire parti. Mais ce genre de gamineries provoc c'est vraiment loin d'etre la meilleure maniere de s'y opposer. Au contraire ! Prenez donc des lecons de l'histoire ! La haine a toujours engendré la haine qui a engendré la haine et ainsi de suite ! Ca ne finit jamais, que par un STOP généralisé, une treve de TOUTES parts.

Alors ca ne vous parait peut etre pas juste que je me batte idéologiquement contre vous qui le defendez, alors que vous etes deja attaqué de l'autre coté par les islamophobosionistes haineux de tous poils, mais croyez moi, si n'importe quel mariniste-zemmouriste passait par ici en ne répondant a nos arguments qu'en donnant des liens vers la voix de son maitre comme vous le faites, nous le contrerions de la meme maniere. En tout cas moi, je le ferais, si j'en croisais un (d'ailleurs lisez mes interventions face aux quelques uns qui ont osé pointer un petit bout de leur propagande sans oser aller plus loin), et les autres vrais gauchos comme moi qui se reconnaitront, surement aussi. Je ne vous ai pour ma part jamais envoyé de MP menacant, ni quoi que ce soit, je vous ai juste répondu arguments contre arguments. Ou autant que possible face, jusqu'ici en tout cas, a votre manque d'arguments.

Mais que ca vous plaise ou pas, je ne cautionnerai JAMAIS le fait que Dieudonné incite les jeunes des banlieues a se revolter contre... les juifs et les francais ! Merde c'est absurde ! Répondre aux insultes par les insultes, puis paux poings par les poings, puis aux armes par les armes ? Mais c'est la pire des manieres de faire ! Qu'il les incite a se revolter contre le gouvernement, a prendre le pouvoir, par les urnes ou la rue ou n'importe quoi qui leur fera gagner le vrai statut social qui doit etre le leur ! Je le soutiendrai de tout mon petit poids de quidam dans le grand monde politique ! Mais qu'il leur souffle le murmure haineux des fascistes de tout poil ? Qu'il leur dise de se battre contre des gens classés par "race" plutot que de se battre contre des statuts sociaux ? IM-PO-SSIBLE de le soutenir ! Plus ces gamins l'ecoutront, plus certains des plus inconscients iront prendre les armes pour la cause, plus les gyrophares securitaires les encercleront, puis les miradors, les barbelés, les trains, les massacres ! Comment cautionner ça d'une façon ou d'une autre ?

Croyez moi, mes racines sont loin de la France. Je l'avoue, je fais partie des francais blachouillards agnostico-atheico laiques issus d'une probable longue lignée de pures grenouilles de benitier. Mais ce ne sont pas mes vraies racines. Ma vraie famille, celle que j'ai connue de mon vivant, je vais vous la raconter vite fait. Parents rencontrés au Maroc après un début de vie a Fes et Casablanca. Un grand pere evadé d'un camp de STO et devenu brasseur a Fes. L'autre grand pere professeur la bas dans une ecole tout public et toutes confessions, jusqu'à l'indépendance. Ensuite, militant antiraciste engagé, ayant fondé de multiples associations a but social dans la pire ville qui soit pour le faire : Nice. Sa femme, ma grand mere, partie avec un autre homme ayant fait passer des armes au FLN durant la guerre d'Algerie. Considéré comme traitre en France, jamais rentré du Maroc. Vit toujours la bas. Moi, mes propres premiers pas, faits dans son jardin près d'un petit bassin orné de zelliges sous le soleil du Maroc. Les nuits dans le hamac, reveillé par le muezzin. Les couscous et les tajines de mon pere chaque dimanche. Ses "Agi bouss papa" pour nous demander un calin... J'ai le coeur plus près de vous que des Zemmouro-Béhachèlo-Marinistes je vous le promets ! Je vous le dis comme un aveu honnete et sincere ! Mais c'est justement pour ca que je rejette Dieudo. Il trahit la cause que vous et moi défendons. Celle qui verrait la fin des dicriminations envers les arabes qui ne sont que trop devenues monnaies courante. Vous vous battez avec moi contre cet etat de fait ? Battez vous aussi avec moi contre Dieudo qui ne fait qu'alimenter le probleme en aidant Zemmour et Cie a pointer le doigt vers vous ! Continuez a défendre Dieudo, je continuerai a combattre vos idées néfastes !

Le monde entre en grave crise et nous sommes sur le fil de plus en plus fin ou d'un coté nous basculons dans le fascisme généralisé et la guerre entre tous les peuples, probablement la derniere de toutes les grandes tueries, De l'autre vers une nouvelle prise de pouvoir du peuple contre les elites, pour sortir du tous contre tous et aller vers les tous unis (certainement pas la grande lutte finale qui nous debarassera definitivements des puissants, mais une sur le chemin qui nous y menera un jour). D'ici que le fil lache et que nous n'ayons plus le choix de quel coté chuter, chaque voix qui s'eleve en faveur du tous contre tous est a combattre, si vous ne voulez pas plonger du mauvais côté.
vous dites beaucoup de bêtises à propos de Dieudonné.... Dieudonné a subi une campagne de diabolisation, qui a fini par marcher. Vous avez des préjugés sur lui, alors que je suis sûr que vous ne connaissez pas réellement son approche, son "message".

Car en fait Dieudonné est dangereux pour le système. Dieudonné est un vrai opposant au régime. Il a l'ambition de libèrer les gens en les faisant rire. Un peu comme Coluche en son temps. Mais "ils" n'ont pas permis que Dieudonné succède à Coluche. Ils ont voulu le faire taire au plus tôt, et à le diaboliser pour que les gens ne se libèrent pas.

Se libérer de quoi, me direz-vous ? Qui est ce "ils"? C'est là que c'est un peu compliqué. Grossièrement, "ils" c'est le système (politico-financiaro-médiatique). En fait, Dieudonné est dans une démarche d'émancipation, il lutte pour se libérer du "système", du pouvoir, du fait que les gens doivent vivre une vie qu'ils ne désirent pas, dans un système destructeur. Il se trouve qu'il s'est fait attaquer violemment par les sionistes. Et de fil en aiguille, il en a déduit que pour lui, le sionisme est la principale cause de perversion du système. Chacun son combat, j'ai envie de dire. Pour d'autres, le "système" c'est le capitalisme, ou l'oligarchie, les banques, ou l'impérialisme. Alors rassemblons-nous, et luttons ensemble. Contre le capitalisme, et toute forme de racisme (islamophobie, antisémitisme, et sionisme).


Quand vous aurez le temps, regardez cette vidéo. c'est assez intéressant.
et pour combattre le sionisme (juste combat s'il en est) il regrette que philippe cohen soit pas passé par une chambre a gaz, ou a defaut ses ancetres, il met a l'honneur Coulibaly, il s'affiche aux cotés de Soral, met partout sur son site des liens vers égalité et réconciliation, fonde une liste electorale avec lui, milite pour le FN....

C'est le systeme médiacratique qu'il l'a inventé tout ca ? Ou est-ce que c'est ce qu'il fait vraiment ? Vous savez en tant qu'antisioniste moi même, j'ai souvent affaire a des imbéciles ou a des salauds manipulateurs qui savent très bien ce qu'ils font et qui m'envoient dans la tronche "oui mais si tu es antisioniste tu es antisémite c'est pareil". J'ai alors toutes les plus grandes difficultés a leur expliquer la différence entre les deux. Pourquoi ? Parce que des Dieudonné des Soral des LePen et cie font tout pour la rendre difficile a voir la différence ! Et vous voulez que je me joigne a eux ?

Tout a fait d'accord, donc, pour qu'on s'unisse ensemble, vous et moi, pour rejetter avec la plus grande vigueur le racisme sous toutes ses formes, y compris l'islamophobie, l'antisémitisme et le sionisme. Et pour lutter contre le capitalisme. Mais si vous voulez vraiment aller au jusqu'au bout de ce combat, rejettez donc Dieudonné ! Il fait partie du camp des a rejetter ! des racistes ! Si vous ne le voyez pas c'est vraiment grave !
Ou est-ce que c'est ce qu'il fait vraiment ?
Il a fait beaucoup de choses, mais vous (parce que les médias) focalisez sur un point. Il faut regarder son parcours et écouter son discours (et pas seulement répéter en boucle des interprétations fausses): il a été désigné ennemi public n°1, du coup il est passé dans le camps des "méchants", alors tant qu'à y être, autant jouer la provocation et aller voir ceux qui ont aussi été désignés ennemis publics. Pour montrer les choses, les enjeux, les contradictions. Pour montrer qu'il subit une forme de fascisme "soft".

Dans ces spectacles, il a critiqué la bêtise humaine sous toutes ses formes. Il a voulu rire de tout, y compris de ce que certains considèrent comme sacré. Voila ce qu'il a fait vraiment. Mais toujours au travers de l'humour, ce qui permet une distance critique. On peut rire d'un humoriste dans la peau d'un néonazi sans adhérer au nazisme !

Pour une fois, je réponds point par point, même si c'est laborieux, il faut déconstruire la propagande et j'ai un tout petit peu de temps:

il regrette que philippe cohen soit pas passé par une chambre a gaz,
c'est de l'humour, de la provoc'. Et c'est une réponse à Cohen qui l'a traité de cerveau malade

il met a l'honneur Coulibaly
non, là vous interprétez,pour faire en sorte que ça fasse de lui un méchant (pour trouver une explication qui soit cohérente avec votre vision (faussée) de Dieudonné). Il s'est expliqué.

il s'affiche aux cotés de Soral
il a le droit de discuter et de s'accointer avec qui il veut. Cela fait partie de sa démarche "je suis libre, et il n'y a pas de personne avec qui je ne peux discuter". Et je crois qu'ils ne sont pas d'accord sur tout. Par contre ça ne m’empêche pas d’être en profond désaccord avec Soral. Mais je suis prêt à l'écouter s'il a des choses intéressantes à dire (j'en n'ai pas trouvé à vrai dire, mais je ne suis pas spécialiste et le peu que j'ai vu m'a gonflé). Je refuse qu'on m'impose des préjugés et qu'on me prive de ma liberté de penser, de m'informer et de critiquer (comme Dieudonné l'a fait). Je pense qu'il fait passer sa lutte contre le sionisme au-dessus de ses désaccords avec Soral. C'est comme ça que j'interprète leur "rapprochement". J'aurais préféré qu'il reste seulement humoriste, mais je lui accorde le droit de s'engager politiquement. Et il a le droit de penser ce qu'il veut, ça ne m’empêche pas de ne pas être d'accord avec lui.

En cette période de confusionnisme, de perte de repères, à cause de la perte d'utopie, à cause de la croyance que "There Is No Alternative" et de la victoire de l'idéologie libéral-capitaliste par le chantage permanent du système financier, il doit être envisageable de pouvoir discuter sur des problèmes de fond avec toute la société, pour pouvoir se libérer de nos chaînes.

Le problème de fond c'est de lutter pour la liberté DES peuples (les européens, africains, arabes, chinois, etc, etc.), voila ce que doit être notre priorité. Ensuite, chacun décidera de ce qu'il veut. C'est ça la liberté et la démocratie.

La liberté des peuples, contre les dictatures, les guerres (économiques et militaires), l'obscurantisme, l'impérialisme et le colonialisme sous toutes ses formes, voila ce qui guide ma réflexion, avant tout. Et pour trouver des solutions il faut comprendre la situation (complexe), et donc, rien ne doit interdire la réflexion a priori: tous les points de vue doivent être envisagés (comme aux échecs: tous les coups doivent être envisagés), puis réfutés ou validés par la confrontation à la réalité des faits. Et pour cela, il est nécessaire de ne pas déformer la réalité.

Et aujourd'hui, force est de constater que le monde financier (FMI, paradis fiscaux, marchés financiers, etc...) et politique (en particulier les conflits au Moyen-Orient) sont des dangers énormes pour une grande partie de l'humanité. Ils nous enchaînent vers des lendemains désastreux. Il est temps de déconstruire ce système.

met partout sur son site des liens vers égalité et réconciliation
non je n'en ai vu aucun

milite pour le FN
non, au contraire. Il milite contre le FN et contre Marine Lepen. Cela montre votre méconnaissance du sujet.

J'ai alors toutes les plus grandes difficultés a leur expliquer la différence entre les deux. Pourquoi ? Parce que des Dieudonné des Soral des LePen et cie font tout pour la rendre difficile a voir la différence !
vous vous trompez: c'est le CRIF et la LICRA qui font tout pour assimiler antisionisme et antisémitisme. ce sont eux qui brouillent les cartes. Car eux sont sionistes. Et ils se cachent derrière leur judaïté pour défendre leurs opinions et leurs intérêts. Leur stratégie est claire: ils utilisent l'antiracisme (qui est fort dans la société française, de par sa tradition de métissage), pour mettre en avant leur statut de victimes (du racisme antisémite), pour empêcher toute rébellion face à Israël. C'est pour ça qu'ils ont tout intérêt à ce que l'antisémitisme augmente, et qu'ils ont tout intérêt à assimiler antisionisme et antisémitisme.

On pourrait penser que bientôt l'antisionisme sera interdit, parce qu'ils auront réussi à mettre dans la tête des gens "antisionisme = antisemitisme". Ce serait une défaite pour la liberté de penser, ce jour là, j'espère que vous vous souviendrez de ce post.

PS: avez vous regardé la vidéo ci-dessus?
c'est de l'humour, de la provoc'. Et c'est une réponse à Cohen qui l'a traité de cerveau malade
Je répondrai plus bas vous developpez plus.

"il met a l'honneur Coulibaly"-> "Il s'est expliqué."
Et ses explications sont foireuses j'ai déjà argumenté pourquoi plusieurs fois.

1-Il dit avoir voulu exprimer le fait qu'il est montré du doigt par tout le monde comme Coulibaly. Or c'est clairement une posture victimisante. Pourtant il prétend mépriser ceux qui jouent des postures victimisantes. Donc déjà, une grosse erreur de sa part si vraiment c'était la seule chose qu'il entendait signifer.

2-Il choisit qui, parmi tous les noms de "montrés du doigt" qu'il aurait pu choisir ce jour là ? Il aurait pu prendre les freres Kouachi (ca n'aurait pas valu mieux, mais le message aurait été tout autre que celui qui met en avant un tueur de juifs parce que juifs). Il aurait pu prendre Bathily, celui qui était jusqu'il y a peu un sans papier bien peu considéré, mais qui au lieu de tirer sur des juifs, a préféré les sauver d'un tireur fou. Il aurait pu choisir Rokhaya Diallo, qui avait déjà, au moment de son tweet, fondu en larmes chez Fogiel parce que montrée du doigt comme musulmane par un sinistre crétin. Et qui au moins n'avait rien a voir avec l'histoire des trois tireurs. Or, c'est Coulibaliy qu'il a choisi. Et ca n'est pas innocent, quoiqu'il en dise.

3-Même en imaginant que ce soit vraiment une maladresse de sa part, qu'il ne se soit rendu compte qu'après coup qu'il avait choisi le mauvais nom propre a mettre en avant pour faire passer son message, qu'il ne se soit pas même rendu compte qu'il faisait ce qu'il reprochait aux autres a savoir se victimiser, il n'empeche que ce message est passé et qu'il est responsable de sa diffusion. Comment croyez vous que l'interpretent les gamins de banlieue qui mettent Dieudonné a l'honneur ? Est-ce que vous croyez que c'est de nature a eviter qu'un de ces gamins aille bientot a son tour prendre les armes et tirer sur des juifs ? Et est-ce que vous croyez qu'a la suite de cela l'énième durcissement sécuritaire qui va forcément y succeder sera bénéfique pour ces mêmes gamins de cité ? Ou est-ce que, tout simplement, envoyer ce tweet ne met pas un sacré foutu paquet d'huile sur ce qui n'est même plus un feu mais déjà un grand brasier ? Et que donc c'est condamnable quelle que soit la manière dont on puisse interpreter l'intention de son auteur ?

"il a le droit de discuter et de s'accointer avec qui il veut".

Tout a fait. Il est parfaitement libre d'écouter toutes les conneries qu'il veut. Tant qu'il ne propage pas les idées nauséabondes de ses nouveaux copains. Or il les propage. Cf mes liens un peu plus bas.

"il doit être envisageable de pouvoir discuter sur des problèmes de fond avec toute la société, pour pouvoir se libérer de nos chaînes."

Eh bien c'est là notre point de désaccord fondamental. Je suis d'accord sur le fait de discuter des problemes de fond avec... Disons presque tous. Il y a des problemes cruciaux a regler, des changements importants a faire partout, il faut déconstruire le systeme, ok. Mais pas avec ceux qui considèrent que le probleme de fond est un probleme de lutte entre des couleurs de peau, des cultures, des religions, des sexes, des sexualités, des philosophies politiques ou de vie, ou des traits physiques. Hormis ceux la, tout le monde est bienvenu dans la discussion sur le grand changement a apporter. Mais ceux qui utilisent cette réthorique, qui veulent pour demain un monde ou chacun est bien séparé bien trié bien mis a sa place dans ca petite cellule, sont dangereux pour le débat public et pour le bien être de la société. Ce sont eux qui nous envoient toujours a la guerre. Je ne veux pas d'une nouvelle guerre, donc je ne veux ni entendre ces propagateurs de haine qui sont la racine du problème, ni qu'ils soient entendus, ils ne le sont que trop en ce moment. Pour cette raison, je ne veux pas défendre le droit pour Dieudo de pouvoir dire tout ce qu'il veut, même si comme je l'ai deja dit un peu plus haut j'aimerais que la justice qui l'empeche de nuire au débat public (comme elle doit le faire) s'applique tout aussi bien a tous ceux qui polluent nos télévisions en toute impunité (comme elle devrait le faire).

non je n'en ai vu aucun
alors sur son site lui meme rien ou presque en effet puisque son site n'est que merchandising. Une petite bédé écrtite en collaboration avec Soral, juste. Et qui a l'air fort sympathique ma foi (lourde ironie). Sur sa chaine youtube par contre... Ou sur son FB...

Voulez vous que je poursuive la recherche ? Sur Twitter ? Sur Instagram ? Sur Google+ ? Il en sème partout... Sans même parler de la liste électorale qu'il a monté avec lui.

"non, au contraire. Il milite contre le FN et contre Marine Lepen."
Je ne dirai qu'une chose :
Législatives 2007.

vous vous trompez: c'est le CRIF et la LICRA qui font tout pour assimiler antisionisme et antisémitisme
Je le sais bien. Mais ils n'auraient pas tant de facilité a le faire sans Dieudo et Soral pour leur permettre de dire "Vous voyez ! On vous l'avait bien dit !". C'est le sens de mon message.

Et non je ne regarderai pas la vidéo la au dessus parce que les arguments d'un quidam qui aime Dieudo mais qu'est pas raciste m'en fous. Je vous ai sous la main vous me les sortez vous même très bien. S'il y a des choses sur lesquelles repondre, c'est celles qu'a dites Dieudo, pas un de ses fans aussi aveugle que vous.
Pour le tweet, j'ai déjà donné mon point de vue.... mais bon, je réponds à vos arguments:

1) Votre argument ne tient pas: qu'il dénonce une posture de certains "d'éternelle victime" pour capitaliser sur la souffrance et l'empathie des gens, ne l'empêche pas par ailleurs de soutenir les victimes, dont lui aussi peut faire partie. Dire qu'il y a des gens qui utilisent la posture de victime, n'empêche pas qu'il y ait effectivement des victimes (qu'elles soient arabes, juives ou japonaises). C'est justement l'utilisation, l'exploitation de la souffrance (et ses causes) à des fins manipulatrices qu'il faut dénoncer, en même temps que la souffrance elle-même.

2) Oui, il n'a pas choisi au hasard. Par provocation, humour noir aussi. Pour montrer l'hypocrisie du slogan "Je suis Charlie"

3) "Comment croyez vous que l'interpretent les gamins de banlieue qui mettent Dieudonné a l'honneur ?"
ça, d'abord je n'en sais rien. Je ne présume pas des "gamins de balieue qui-sont-des-terroristes-antisémites-en-puissance" selon ce que vous laissez entendre. N'y aurait-il pas un peu de racisme là dedans ?. Le public de Dieudonné comprends des gens de tous horizons. Le fait que vous assumiez que le public de Dieudonné ce sont "des jeunes de banlieue analphabètes et potentiellement antisémites", montre que votre vision des choses est manipulée: on vous a mis ça dans la tête.
Alors sur le fond certes oui, il peut y avoir mauvaise interprétation, mais à ce moment là, on ne peut rien dire. Quasiment toute phrase isolée évoquant un événement choquant peut être mal interprété (surtout quand ça fait que 5 mots). mais bon il s'est expliqué, et dans son explication il dit que ce n'est pas une apologie de quoi que ce soit. On ne peut reprocher à quelqu'un que quelqu'un d'autre interprète mal ses propos. Sinon c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres.
Quant à la responsabilité qu'aurait dû avoir Dieudonné en ne diffusant pas ce tweet sous prétexte que certains pourraient mal l'interpréter, ça ne tient pas non plus car si la police ne la pensée ne s'était pas jetée dessus, personne n'en aurait parlé, ça n'aurait eu aucun impact. Autrement dit, le fait de dire "horreur ! il fait l'apologie de l'antisémitisme", ça fait monter le risque d'une mauvaise interprétation, et donc en le censurant on fait monter l'antisémitisme, par réaction...
Est-ce que vous croyez que c'est de nature a eviter qu'un de ces gamins aille bientot a son tour prendre les armes et tirer sur des juifs ?
comme si un abruti allait prendre les armes et tirer sur des juifs pour un tweet de Dieudonné... ça ne tient pas debout. Les causes pour qu'un gamin prenne les armes et tire sur un juif sont beaucoup plus (euphémisme) probablement liées à la misère sociale, culturelle. A une souffrance très grande liée à de grands problèmes. Dieudonné n'est pas un gourou, contrairement à ce que veulent faire croire ses détracteurs. Les gens le suivent parce qu'il parle de liberté, d'émancipation, pas parce qu'il prônerait "l'extermination des juifs" (ce qui n'est évidemment pas le cas, et les gens qui le connaissent le savent, mais malheureusement pas ceux qui croient en BFM, Valls et autre BHL).

Je pense aussi que vous ne comprenez pas sa situation. Il a subi et subi encore une cabale, une "chasse à l'homme", il est menacé tous les jours, ostracisé par les médias dominants, diabolisé autant que faire ce peut, etc... persécuté par tous les moyens (légaux ou pas). il pense que nous sommes dans un grand merdier, et donc ce n'est pas un tweet qui va "mettre de l'huile sur le feu", quand la maison brûle de toutes parts...

Et est-ce que vous croyez qu'à la suite de cela l'énième durcissement sécuritaire qui va forcément y succeder sera bénéfique pour ces mêmes gamins de cité ?
heu, pretexter que le durcissement sécuritaire est de la faute du tweet de Dieudonné, c'est un peu gros, non ? je veux bien qu'il soit le grand vilain, mais bon...

Je suis d'accord sur le fait de discuter des problemes de fond avec... Disons presque tous [...] Mais pas avec ceux qui considèrent que le probleme de fond est un probleme de lutte entre des couleurs de peau, des cultures, des religions, des sexes, des sexualités, des philosophies politiques ou de vie, ou des traits physiques
mouais, je suis d'accord avec vous sur "les traits physiques et la couleur de peau" (Dieudonné n'est pas raciste non plus, d'ailleurs scoop, il est noir ! bon ok c'est pas un argument, je rigole) mais par contre si le problème n'est ni une lutte "des cultures, des religions, des sexes, des sexualités, des philosophies politiques ou de vie", je me demande bien ce que c'est ? La géopolitique seule ni la "lutte des classes" n'explique pas tout. D'ailleurs le concept de "classes sociales" regroupe en fait des problématiques liée à "des cultures, des religions, des sexes, des sexualités, des philosophies politiques ou de vie". Les causes des problèmes sont multiples et complexes malheureusement. Dieudonné dénonce (en tout cas illustre par des sketchs) toutes les formes de bêtise, et pas seulement le racisme d'ailleurs.


Mais ceux qui utilisent cette réthorique, qui veulent pour demain un monde ou chacun est bien séparé bien trié bien mis a sa place dans ca petite cellule, sont dangereux pour le débat public et pour le bien être de la société
oui, d'accord, mais je pense que ce n'est pas du tout le cas de Dieudonné.

non je n'en ai vu aucun
oui, bon ok je pensais que vous parliez de son site "Quenel+". effectivement je ne nie pas qu'ils ont (eu ?) des connexions. Mais honnetement, avouez qu'il y a très très peu de liens (au sens internet) entre ses sites et ER.

non, au contraire. Il milite contre le FN et contre Marine Lepen."
Je ne dirai qu'une chose : Législatives 2007.

oui, peut etre qu'en 2007 il a soutenu un candidat à une élection locale. Il en a le droit, et peut etre qu'il avait une forme d'amitié avec cette personne. Je suis contre la diabolisation du FN. Il faut dénoncer leurs idées dégueulasses, mais bon il y a aussi des choses à discuter et à se réapproprier (je pense à tout ce qu'ils reprennent à l'extreme gauche).
Mais bon je vous parle d'aujourd'hui, il est en conflit ouvert avec Marine Lepen et les instances dirigeantes du FN dont il dénonce le tropisme Israelien (avec le gouvernement d'extreme droite d'Israel).


A propos de la confusion antisioniste/antisémite Mais ils n'auraient pas tant de facilité a le faire sans Dieudo et Soral pour leur permettre de dire "Vous voyez ! On vous l'avait bien dit !". C'est le sens de mon message.
c'est le principe de la stratégie de diabolisation: on diabolise quelqu'un, puis on identifie tout les arguments à ce "diable" pour les discréditer.

C'est comme dire de quelqu'un qui dénonce le génocide tibétain: "il a discuté avec des racistes anti-chinois qui sont d'accord sur le caractère génocidaire -> c'est un fasciste -> dénoncer le génocide tibétain est un fascisme -> il ne faut pas dénoncer le génocide tibétain (sinon on est un fasciste)". Vous voyez le caractère illogique et pernicieux de ce raisonnement ?



Dommage pour la vidéo, car elle est intéressante, pour avoir un point de vue cohérent et un peu différent de la propagande qu'on entend tout les jours...
C'est justement l'utilisation, l'exploitation de la souffrance (et ses causes) à des fins manipulatrices qu'il faut dénoncer
Très bien, dans ce cas je dénonce l'exploitation par Dieudonné de la souffrance des victimes de Charlie Hebdo et de l'hyper casher de vincennes, a des fins manipulatrices, et qui plus est avec la plus enorme des hypocrisies qui est celle de reprocher a ses adversaires le même procédé en l'utilisant soi-même.

Par provocation, humour noir aussi. Pour montrer l'hypocrisie du slogan "Je suis Charlie"
Et donc, par provoc contre le "je suis charlie", il a choisi le tueur de juifs... Pourquoi pas les "anti-charlie" qu'etaient les freres Kouachi ?

"N'y aurait-il pas un peu de racisme là dedans ?"
Il y en aurait si j'en parlais en tant qu'arabes ou noirs, capables de tuer parce qu'arabes et noirs. Je n'ai jamais dit cela. Je les vois pour ce qu'ils sont : des laissés pour compte, mis de côté, pointés du doigt par tout le systeme, et très naturellmeent révoltés. Mais avec une révolte qui peut se retourner contre les mauvais coupables. Tout dépend qui ils ont entendu designer comme repsonsable de leur situation la ou ils vont s'informer.

Et personne ne "mis dans le crane" que ces gamins sont un public totalement acquis a Dieudonné. J'habite, moi aussi, dans une banlieue dans le genre que les amerloques appeleraient "no go zone". J'ai des yeux pour voir, des oreilles pour entendre, pas besoin de média pour me macher le boulot.

ça fait monter le risque d'une mauvaise interprétation, et donc en le censurant on fait monter l'antisémitisme, par réaction...
D'accord avec vous la dessus. C'est un risque. Mais que je préfère a celui de laisser parler sans entraves tous les propagateurs de haine. D'aillleurs, si la justice faisait son boulot et faisait effectivement taire tous les propagateurs de haine chaque fois qu'il s'en présente un, les médias en feraient peut etre pas un tel foin, trouveraient sans doute ca normal a force, et arreteraient donc de faire de la pub a l'envers pour le monsieur incriminé.

comme si un abruti allait prendre les armes et tirer sur des juifs pour un tweet de Dieudonné...
Jamais dit que Dieudonné etait celui qui les faisait passer a l'acte. Je dis qu'il sert de pont vers ceux qui font passer a l'acte, et que dans son discours, rien ne serait a meme de faire comprendre a un de ces gosses "si tu veux passer a l'acte, saches que c'est une connerie". Au contraire.

pretexter que le durcissement sécuritaire est de la faute du tweet de Dieudonné
Jamais dit non plus que c'etait la faute de Dieudonné. C'est la faute des cons qui prennent les armes et des connards qui nous gouvernent. Seulement si on a ces connards la, a discours sécuritaire, pour nous gouverner, c'est un peu a cause des cons qui prennent les armes. Et les cons qui prennent les armes, ce serait peut être bien, un jour, que quelqu'un qui a une audience parmi leur dise que c'est completement con et que ca ne fera que les enfoncer plus dans la merde. Dieudo le fait-il ? Non il fait l'inverse ! Il leur dit au trouzmillieme degré que tuer des juifs c'est bien ! Vous croyez qu'ils vont creuser jusqu'au trouzmillieme degré ou qu'ils se contentent du message "tuer des juifs c'est bien" ?

Concernant ma définition du "problème" (je ne vous cite pas c'est un passage un peu long), je persiste a dire qu'il ne se limite pas a ceux qui veulent qu'on se batte entre couleurs de peau. Tous ceux qui cherchent un affrontement entre des populations, sur quelque base que ce soit, sont a rejeter loin du débat public. Alors oui on peut discuter sereinement de la place des différents sexes, sexualités, tout ca et tout le reste, sans probleme, tant qu'on ne pointe pas un adversaire du doigt en disant que "lui n'a pas droit a l'égalité de traitement".

"Je suis contre la diabolisation du FN."
Moi si. Je suis pour son interdiction. Pour les raisons citées plus haut. Ceux qui cherchent a nous diviser et a nous faire lutter entre nous ne doivent pas pouvoir semer leur haine dans le débat public.

on diabolise quelqu'un
Avouez quand meme que le quelqu'un en question fait tout pour etre diabolisé par ces memes personnes. C'est pour les combattre ? Rudement efficace dites moi que de leur donner du grain a moudre !
Je réponds aux points où je suis en désaccord:

Et personne ne "mis dans le crane" que ces gamins sont un public totalement acquis a Dieudonné.
D'accord, mais ce n'est pas ce que je voulais dire. Ce qu'on vous a mis dans la tête (ou pas, c'est peut-être excessif - je veux dire ce que vous semblez avoir dans la tête), c'est que le public de Dieudonné est principalement formé par ces gamins. Ce que je conteste.

D'aillleurs, si la justice faisait son boulot et faisait effectivement taire tous les propagateurs de haine chaque fois qu'il s'en présente un
Non, ça c'est contraire à la liberté d'expression. Parce que le sentiment à la base est bon, mais songez que sous ce pretexte on pourrait alors faire taire n'importe qui en l'accusant de vouloir "propager la haine". L'enfer est pavé de bonnes intentions...

Je dis qu'il sert de pont vers ceux qui font passer a l'acte, et que dans son discours, rien ne serait a meme de faire comprendre a un de ces gosses "si tu veux passer a l'acte, saches que c'est une connerie". Au contraire.
C'est faux, il le dit et le répète dans ses vidéo: "la violence n'est pas une solution, aimez-vous les uns les autres, etc...". C'est là qu'on voit que la propagande fonctionne bien...
Dieudonné n'incite pas les gens à prendre les armes. Il les incite à se rebeller, d'une certaine manière oui, mais pas par les armes. C'est là toute la difficulté d'un discours révolutionnaire. Quand vous voulez changer les choses en profondeur, il y aura toujours le risque qu'une frange du public se radicalise au point de prendre les armes. Vous aurez beau leur dire que "non, ce n'est pas la solution", il y en aura peut être un, un jour, qui fera la connerie. Mais en fait vous n'y pouvez rien. On ne peut vous reprocher un acte violent commis par quelqu'un d'autre, à partir du moment où vous prônez la non-violence.

Tous ceux qui cherchent un affrontement entre des populations, sur quelque base que ce soit, sont a rejeter loin du débat public.
Je répète que ce n'est pas le cas de Dieudonné. Enfin, je ne crois pas. Il faudrait pouvoir débattre avec lui pour connaitre exactement ses positions, et éventuellement dire en quoi on est d'accord ou pas. Malheureusement, on préfère le diffamer, lui interdire de s'exprimer (dans les médias), le faire passer pour un antisémite, propagateur de haine (paraitrait même qu'il mange des enfants). Ce qui revient à interdire le débat, tuer la réflexion critique.

Avouez quand meme que le quelqu'un en question fait tout pour etre diabolisé par ces memes personnes. C'est pour les combattre ? Rudement efficace dites moi que de leur donner du grain a moudre !
de toutes façons, il était déjà désigné ennemi public, alors ça lui fait de la pub gratos ! Donc oui, ça n'a pas empêché la propagande et la diabolisation (toujours par les mêmes, et qui aurait continué quoi qu'il dise), mais en tout cas ça a permis le débat, le questionnement sur la liberté d'expression, montré le "2 poids 2 mesures" avec Charlie, et jusqu'à Jon Stewart en a parlé ! Donc d'une certaine façon il a réussi son coup. C'est sa façon de glisser des quenelles au système... tout en souplesse !
Non, ça c'est contraire à la liberté d'expression

que ca vous plaise ou pas la liberté d'expression est comme toutes les libertés, soumise a des limites fixées par la loi. Et l'apologie de la haine est condamnée par la loi. Elle est contraire a la liberté d'expression. Si la justice faisait son boulot, fini les Zemmour, les Houellebecq, les Tesson, les Soral, les Dieudo, les Frigide Barjot, et même les Marine Le Pen !

Quel bien ça nous ferait !!!
Si la justice faisait son boulot, fini les Zemmour, les Houellebecq, les Tesson, les Soral, les Dieudo, les Frigide Barjot, et même les Marine Le Pen !

et une seule opinion régnera sur la terre comme au ciel ..
amen
Vous avez remarqué qu'on a une multitude d'opinions qui ne rentrent pas dans le champ lexical du "le probleme c'est l'autre", et qui sont tout a fait a même de s'opposer, d'argumenter, de rivaliser... En quoi interdire le fascisme sous toutes ses formes interdit le débat ? En rien du tout. Ca l'assainit au contraire.
comme l'eau de javel ,l'interdiction assénit
interdisez et le pêché n'existera plus sur la terre !
amen
bien sur que le "mal" existera toujours ! Mais il aura bien plus des difficultés a se propager si on le musele et si on l'empeche de venir au pouvoir ! Quand par contre on lui laisse libre cours comme on le fait en ce moment, ca se diffuse comme un microbe de grippe. Et quand on voit le nombre impressionnant d'arguments raisonnés qu'il faut pour pouvoir venir a bout du sophisme "l'etranger vous prend votre boulot", par exemple, comment voulez vous vous defendre ? C'est essayer de vaincre le sida a coup d'aspirine.

Une bonne methode : la quarantaine.
Museler le mal....

vaste programme..

vous êtes certain que dieudonné est le mal number 1 à museler?

l'Arabie saoudite,on musele comment
le quatar
Israël
lezamerloques
les guerres
le profits
l'exploitation
on muselle tout ça? ou c'est un "mal nécessaire" pour que vous puissiez mettre de l'essence pas trop chéro dans la tuture?

mais qui revient à toutes les sauces?
Dieudonné...
vous tiltez toujours pas?
Moi, j'ai fini par tilté . C'est les youpins. Pauvre con.
arrêtez avec vos obsessions..
elles vous font perdre votre maitrise de vous même et vous font dire des bêtises...

y'a des bons médecins pour ça ...ou la tisane.

allez ça va passer.
en tout cas moi je vous aimes
Tiens, seriez-vous "dans le fond de votre âme", antisémite ?

Car c'est ce que suggère votre post: "si y a des problèmes, c'est forcément les juifs"! Alors que rien n'indique dans le message de JeanBat qu'il faisait allusion aux juifs.

Vous auriez pu dire "la finance", les USA, les russes, les sionistes ou les qataris. Mais non,

C'est un amalgame très dangereux que vous faites.

Alors peut-être que JeanBat faisait effectivement allusion aux juifs, auquel cas se serait effectivement un pauvre con. Mais c'est un procès d'intention. Et je lui accorde le bénéfice du doute (la présomption d’innocence, dirait-on aujourd'hui).

Ou alors, peut-être que JeanBat faisait allusion aux sionistes. Et en faisant l'amalgame entre "juif" et "sioniste", alors on retombe sur la conclusion précédente. Mais faire cet amalgame est dangereux. Car c'est comme dire " les musulmans sont dangereux parce qu'il y a des terroristes musulmans". ou "les croyants juifs sont dangereux parce qu'il y a des extrémistes sionistes". En faisant l'amalgame, en fait on est "raciste". On essentialise une communauté (supposée) et en plus on la réduit à un extrémisme. Donc ne faisons pas l'amalgame entre "juif" et "sioniste", ni entre "antisémite" et "antisioniste".

Ou alors il faisait juste allusion au concept général de "Mal", et prenait des exemples de choses qu'il considère comme "le Mal à combattre", pour expliquer à beren57 que l'idée de vouloir museler le Mal, c'est beau, mais ça n'a pas vraiment de sens.

Dsl, je n'avais pas vu la réponse de Jeanbat quand j'ai commencé ce post
je suis content de cette échange car il montre comme tout le monde est prêt a te sauter au coup si tu ne repet pas a chaque fin de phrase les grand principe de cette nouvelle "religion " .
Il faut absolument s'empresser de se disculper , se tordre dans tout les sens pour ne surtout pas qu'on puisse penser que tu es un peu beaucoup antisémite .
Et le curseur , c'est dieudonne
On observe la manière dont tu craches sur le gars , il faut absolument y aller de son petit mollard et tu es accepté dans le camp du bien. Ou alors tu peux toi même te déguiser en chasseur de pro dieudonné .ou alors tu manifeste ta haine et ton dégoût des raciste antisémite et tout le packedge
Tu dis des trucs évident du genre
La Shoah c'est degueu le racisme c'est moche ou fuck les antisemites ...je trouve tout cela pas très glorieux , pas tres digne .
Vous n'auriez aucunement besoin de vous disculper si à la base vous n'avanciez pas des idées suspectes.
Par suspectes je veux parler d'idées politiques qui rejoignent les intérêts des racistes et en particulier des antisémites et qui les aident à gagner le rapport de force idéologique et politique.
Si vous ne faites pas la différence entre Chomsky et Hitler..je n'ai pas vraiment de raison de m’inquiéter de votre opinion sur moi..

j'ai mes idées ,elles n'ont rien avoir avec ce que vous croyez et il n'est pas possible d'en discuter avec vous a cause de vos méthodes que j'ai déjà énoncées
non poas number one. Vous defendriez Zemmour je vous ferais le meme topo. Ce qui me tue c'est que vous semblez etre un antirciste convaincu mais que pour vous Dieudonné pas touche parce que c'est de l'humour. Ou peut etre parce que c'est le seul a etre effectivement "muselé" (et on voit a quel point ca l'empeche de s'exprimer)

Et votre liste de trucs a museler est absurde. Ce sont des faits politiques concrets, comment voulez vous les museler ? Il faut les combattre. Vous confondez la réalité politique qui demande une réaction politique, et les personnalités politiques qui proposent des réactions diverses et variées au sein desquelles nous, peuple, devons faire le tri et voter pour celle qui nous paraissent les meilleures.

C'est parmi ces personnalités qu'on peut suggerer de museler tous ceux qui pronent pour reaction "mefions nous, haissons nous les uns les autres". Ca nous eviterait peut etre, si on s'y mettait sur toute la planete, les conséquences dans la réalité politique concrete que sont toutes les guerres partout dans le monde. Israeliennes et Amerlocaines en tout premier lieu.
oui oui
muselons et on sera sortit d'affaire,c'est la bonne démarche..
on sera pas sortis d'affaire mais on evitera que cette idéologie prenne l'ampleur qu'elle prend aujourd'hui. Quand on aura des neo nazis au pouvoir sur la moitié du globe et qu'il ne manquera plus qu'un pretexte pour que ca pete de tous les cotés dans une grande 3eme GM bien festive, il sera peut etre enfin temps de se poser la question "et si on les avait empeché de parler ou de se presenter aux elections ? Est-ce qu'on en serait là ?"
la guerre n'a pas besoins de neo nazis.

les néo conservateurs sont les premiers producteurs de guerres dans le monde.
mais Dieudonné...c'est lui qu'il faut museler..
parce que vous rangez les neo conservateurs amerlocains dans une case différente vous ? avec leurs mouvements pro-life, nra et cie, leur tea-party, leur impérialisme, leur mainmise sur le petrole, leur georges bush qui luttent contre un axe du mal imaginaire a forte tendance a se confondre avec un vrai arabe ?

Même panier tout ca.
On est tous des nazi dans ce cas
Bush Obama Sarko hollande sont tous plus ou moins neo conservateurs ..
Faudrait peut être pas trop détourner le sens des mots si on veut comprendre quelque chose .
Nazi c'est nazi neo con c'est neo con
en effet, mais vous semblez comparer les torchons et les serviettes. Vous calquez le modele droite gauche francais au modele droite gauche américain... Je rapelle juste qui si on veut vraiment comparer les politiques des deux pays, leur gauche est notre droite et leur droite est notre extreme droite. Appelons les choses par leur nom, et on se rendra vite compte que dire de Bush ou Sarah Palin qu'ils sont justes des neo cons ordinaires c'est etre rudement plus gentil avec eux qu'on ne l'est avec nos propres propagateurs de haine.

Quand aux Valls, Sarko et autres récupérateurs de ce discours ils ne sont que des marionettes, des pantins qui repetent betement les conneries de leurs gourous. Dans la seule optique de faire des voix qui plus est. Donc oui, eux, neo cons. Bush, neo nazi, ou neo fasciste ou neo ce que vous voulez qui vous fera passer la pilule. La petite différence qui sépare le perroquet et son maitre, quoi (et qui ne rend pas le perroquet moins dangereux que son maitre).
quel rapport entre Nazi et néo conservateur,exactement?
Aucun si ce n'est que depuis quelques décennies les néo cons reprennent les arguments des nazis en plus soft... Par pur electoralisme qui plus est.
moi je prétends qu'un pays qui pourrait ,par son arsenal juridique ,empêcher la diffusion du livre de Zemmour ou Houelbeck,serait a peu prés au niveau de l'allemagne de la stazi ,sur le plan de la liberté d'expression.
Votre démarche de vouloir "museler les propagateurs de haine" est une démarche de haine.

Donc il faut vous museler !

(c'est pour vous montrer le coté arbitraire et insensé de votre proposition)
et surtout absurde...
Tuer au nom du bien , ça se fait beaucoup , et de tout temps .
j'ai dit tuer ? j'ai dit enfermer ? Non il me semble que j'ai simplement suggéré de faire taire. Dans le débat public s'entend. C'est déjà suffisament triste pour l'humanité que les opinions des fachos puissent se transmettre a leur femme et leurs gosses. Pas la peine de les transmettre a tout le bistrot, a tous les auditeurs de radio/télé, a tous les lecteurs de journaux, etc. Les ignorer est le meilleur moyen de lutter.
il y a plusieurs façons de "faire taire"... Mais bon je m'excuse de vous avoir caricaturé.

le meilleur moyen de lutter c'est de démontrer qu'ils ont tort, pas de les "faire taire". Sinon on appelle ça la dictature.
en etant pour cela obligé de donner trouze mille arguments pour demonter des conneries qui tiennent en une phrase... Vous savez bien qu'ils en jouent. Vous voulez les laisser jouer combien de temps ? Jusqu'a ce qu'ils gagnent ?
ok mais
donc qui filtre?
le csa?
les juges?
les journalistes responsable chacun de leurs propres émissions?
un comité d'étique?

sur quelles règles?
arbitraire?
au doigt mouillé?
nouvelles lois?

qui interprète ?
qui détermine le registre du discours?
les juges? des procès partout?
un conseil d'ecrivain specialiste?
sandy ?

qui dit par exemple
ceci est un salut Nazi inversé ?
ceux qui font ce geste?
ceux qui sont blessés par ce geste ?
Alain Jacubovitz?

il y aura toujours des gens qui trouveront certain propos acceptables et d'autres gens qui les trouveront inacceptables
Siné viré pour antisémitisme:deux camps
didier porte viré pour grossièreté:2 camps
etc

ces 2camps se disputeront dans une valse médiatique qui portera les propos litigieux aux oreils de tous ,là ou ces propos seraient réstés confinés dans des caves obscures ...brrr..(la main d'or)

vous comprennez ?

Dieudonné censuré, moins de spectateurs ? affaiblie?

mince ...
problème de finalité

pour certain valeureux chevaliers à plumes,ce n'est pas grave.
seule la démarche compte ..
-je fais mon devoir-je barre la route au fachisme ,peu importe si ma démarche profite a celui que je dénonce .

Vous savez bien qu'ils en jouent
ils joue de leurs libertés,de leurs droits ,celui de contester une opinions.
voulez vous les en priver?
interdit de contester un point de vue accepter par,??,le plus grand nombre (manipulé,pas manipulé,vas savoir)
non..on ne peux pas interdire la contestation?
donc il y aura polémique
La polémique que VOUS aurez mis en place sera le moyens de leurs succès.
voila pourquoi il est indispensable de conserver le plus de liberté d'expression possible .
la seule attitude à avoir quand quelqu'un cherche à vous faire du mal par les mots est de ne pas être impacté par ces mots.
c'est une faiblesse que de se laisser aller au ressentit et d’offrir par là,une polémique qui profitera toujours au propos subversifs.
Qui ? Beeeeen... Des juges non ? Tout simplement ? En appliquant la loi ? Tout simplement ?

J'ose rappeler qu'avant Miterrrand le FN était interdit d'antenne et que la démocratie ne s'en portait pas plus mal... C'est Mitterand qui les a admis dans le débat public pour mettre des batons dans les roues de la droite. Résultat aujourd'hui leurs arguments foireux ont envahi tout le champ politique, jusque chez les socialos. Au plus grand bonheur de la droite. Super non ?
>>J'ose rappeler qu'avant Miterrrand le FN était interdit d'antenne et que la démocratie ne s'en portait pas plus mal...
Vous faites bien d'oser, c'est à cela que l'on vous reconnait.

Le droit à la liberté d'expression constitue le fondement des démocraties libérales, tandis que le marxisme a pu justifier la restriction temporaire de certains discours, au nom d'une conception de la « dictature du prolétariat ».

Au fait, la France est classée 44ème (en recul) dans la liste des pays par liberté de la presse.
Il faudrait être sacrément déficient pour croire qu'avec le FN, ce problème va s'arranger... sans parler de tous les procès en diffamation en tous genres qu'elle intente à tour de bras, la pseudo-championne de la liberté d'expression.
Ses valets qui pleurent face au rang de la liberté de la France, ça évoque un Viktor Orbán qui déplorerait le muselage de la presse dans son pays, ou la famille le Pen qui interpelle les dirigeants sur la dangerosité de Svoboda tout en ayant été partenaires en parfaite connaissance de cause avec ces néo-nazis comme avec ceux de presque toute l'Europe.
Un vrai parti de cons pour les cons, décidément.
Le bal des nazes, en quelque sorte.
https://www.youtube.com/watch?v=seTZTpb2uw8
superbe chanson merci, je ne connaissais pas ce chanteur. Belle découverte faite grace a vous.
Une grande danseuse, au bal des nazis, la Pen:
https://www.youtube.com/watch?v=fVmEJX4cX-w
Retraité volontaire assimilera peut-être un jour que les commentateurs trépanés sous la vidéo représentent une bonne partie de son électorat...
Toujours pas calmé, à ce que je vois... Et ça va pas s'arranger*.
Toujours le subtil mélange de bottage en touche et d'insultes.
Où ai-je dit que la liberté d'expression=liberté de calomnier, au juste ?

*prêt à voter PS au 2ème tour dans les prochaines élections. Pas trop dur ?
Ne confondez pas insultes et constats, RV. Le métier de professeur est si loin, déjà ?
Vous savez que vos trucs de passe-passe, sur @si, vous permettraient de ratisser bien plus large sur les sites Zemmouriste et d'ultra-droite ? Quelle mission ingrate que la vôtre, mon pauvre Bobby.

Et comme je l'ai déjà dit, barrer la route au FN, tant que l'alternative n'est pas l'UMP, est une question d'hygiène mentale et de salubrité publique.
Pas d'accord Fan.
L'alternative peut être l'UMP.
Barrage de route en toutes circonstances.

Même si ceux qui ont voté UMP ne respectent pas ma consigne du Front Republicain, il fait essayer d'être moins cons qu'eux.
L'UMP à la sauce actuelle, c'est une version bis du FN, 10 années de Sarkozysme aux affaires en ont fait la démonstration.
Voter pour des Hortefeux, Jacob, Peltier, Brunel, Geoffroy Didier, Clément, Morano, Lefevre, Luca et surtout Sarkozy qui composent les rangs de ces dézingueurs de France, désolé, mais ce sera au-dessus de mes forces, je ne crois pas au fascisme light, et ils poursuivront ce qu'ils ont commencé.
Ce sera vraiment au-dessus de mes forces.
Et hop, sans surprise, bottage en touche et insultes....
Tellement prévisible...
Comme je l'ai déjà dit je ne suis pas partisan de la liberté de tout dire, ou d'exprimer toutes les opinions qu'on veut.

Je n'ai donc pas particulierement envie de m'emmerder a répondre a un facho moderne. Je méprise vos persiflages et je vous laisse a votre Marine que je conchie tout autant que vous.

Cette réponse sera la seule que je vous ferai, car vous répondre est déjà vous faire trop d'honneur. Comme je l'ai déjà dit, le meilleur moyen de lutter contre la connerie neo nazie c'est de l'ignorer, voire même de l'interdire dans le débat.
En appliquant la loi ?

ok
sur quel texte de loi?

"le FN est interdit...pasque..Benren57 l'a dit.."
interdiction d'appeler a la haine raciale. Ca existe déjà dans le droit. Seuelement on l'applique a la sauvette. Quand ca nous chante. Pour un Dieudo, oui, pour une Le Pen, un Zemmour, un Tesson, non.
donc aucune difference selon vous entre un
"rejoignez mon parti! si vous votez pour moi ,on pétera la gueules aux.... et aux .... ainsi qu'aux ..."
qui est selon moi un appel a la haine et le livre de Zemmour, houellbeque ,ou un spectacle dieudonné?

même chose??!!

n'est ce pas laisser place a l'arbitraire ?
ouvrir une boite de pandore don la finalité est Orwellienne?

quand vous parlez d'appel a la haine raciale(comprend pas ce terme puisque les race n'existe pas,qu'est ce que la haine raciale??) de quel texte parlez vous précisément?
du programme du FN?
même chose oui. Zemmour, comme Dieudo, comme Houellebecq, ne répandent pas leur merde que dans leurs livres et leurs spectacles.

Les races n'existent pas, tout a fait d'accord, sauf pour ceux qui y croient. Alors a defaut, le terme "raciste", est quand même le meilleur mot qui soit pour les designer. Vous preferez ceux qui s'amusent a distinguer les racismes entre eux ? Pis juste après a faire un palmarès des plus graves et des moins pires ? Antisémitisme c'est super grave, Islamophobie pas tant que ca ? Moi je préfère tout mettre dans le même panier, d'autant que fondamentalement c'est la même chose. C'est juste "l'autre" qu'est pas défini pareil.

Et a partir du moment ou le programme du FN c'est de foutre les etrangers dehors... Si c'est pas de l'appel a la haine de l'autre ça (donc "raciale") ?
mais c'est écrit dans le programme du FN,de mettre les étrangers dehors?(je ne l'ai jamais lu)
je veux dire
aucun juge ne peut interdire un essaie qui s'aventure dans une prédiction d'avenir politique.
aucun juge ne peut interdire ne peut interdire un roman,une fiction politique historique.
si on les interdit
par jurisprudence,ont pourrait interdire un nombre de livre incroyable .
c'est ce que vous voulez?

on se retrouverait ,sur le plan de la liberté de la presse ,d'expression tres tres tres en dessous de tout...

douce France..